Une solution pour éviter un dégât des eaux

Quand un sociétaire nous appelle pour nous signaler un sinistre à son domicile, il s’agit le plus souvent d’un dégât des eaux : fuite d’un ballon d’eau chaude, d’une canalisation, d’une machine à laver ou encore d’un robinet mal fermé… Une fuite d’eau peut causer des dégâts importants, surtout quand elle est identifiée tardivement. Par précaution, nous conseillons de procéder à un entretien régulier des canalisations pour les maintenir en bon état. Mais l’usure est inévitable : personne n’est à l’abri d’un incident.

dégât des eaux

Pour vous aider à réduire ce risque, nous avons identifié une solution préventive innovante. Le principe : vous êtes alerté lors d’une surconsommation d’eau ou d’un taux d’humidité anormalement élevé.

Comment ça marche ? Une vanne connectée vous permet de suivre précisément votre consommation d’eau et d’être informé sur votre smartphone en cas de débit anormal. Un détecteur avec alarme sonore est installé dans une ou plusieurs pièce(s) à risque, ou moins bien isolée(s), comme par exemple votre buanderie. Il vous alerte lors d’une augmentation du taux d’humidité, d’une température anormalement basse, d’une fuite d’eau.

En cas d’alerte, pensez en premier lieu à couper l’arrivée d’eau. Vous pourrez ensuite appeler un professionnel. En arrêtant rapidement une fuite d’eau, vous sécurisez le bien-être de votre foyer, vos biens sont préservés et les travaux sont évités. L’eau est une ressource précieuse : suivre votre consommation est aussi un moyen efficace de la réduire.

Nous estimons que cette solution pourrait diminuer de 75 % les dégâts des eaux constatés. Et vous, qu’en pensez-vous ? Cette solution vous parait-elle simple et utile ? Partagez votre avis, en répondant à cette enquête.

Bon à savoir : La garantie dégâts des eaux permet la prise en charge des dommages causés directement par l’eau et des frais de recherche de la fuite. Elle ne couvre pas l’entretien ou la réparation du bien à l’origine des dommages

Crédit photo : ©Studio MAIF

Sécuriser votre domicile

  • 1/7
  • 2/7
  • 3/7
  • 4/7
  • 5/7
  • 6/7
  • 7/7

335  Commentaires

  • Préventif mouais….
    Le rapport cotisants sinistrés est il positif?
    Et toujours les prévoyants les prudents paient pour les négligents : une société qui renvoie à l’irresponsabilité à la mutualisation nécessaire parfois mais là c’est excessif
    Et pourquoi pas une assurance contre la diarrhée
    A propos une guêpe m’a piqué suis je pris en charge sur le ticket modérateur ?

    Marietele / 30 juin 2020 - 10h08

  • Un soir j’avais fait tourner une machine à laver à 90°C et je m’étais absenté. En revenant au matin la machine tournait encore et mon appartement s’était transformé en sauna, Les gouttes tombaient du plafond. Un tel système aurait pû m’avertir, même si le cas échéant je n’aurais peut-être pas pû rentrer de suite.
    A aucun moment je n’ai pensé que je pouvais déclarer un dégât des eaux mais suite à cela j’ai du refaire les murs et le plafond.
    Un an plus tard j’en ai déclaré parce que le propriétaire m’a dit de le faire pour une fuite à cause d’une tuile cassée, dans ce cas le système n’aurait servi à rien.

    Lionel / 29 juin 2020 - 23h28

  • Cette solution paraît intéressante.
    Toutefois, contrairement à la technique qui consiste à encastrer les tuyauteries d’eau dans les dalles béton, il est préférable de les passer en aérien, même si du point de vue esthétique ça peut poser des problèmes. Ainsi on voit tout de suite s’il y a des fuites et les réparations sont plus faciles.
    Dans mon appartement, après plusieurs fuites, j’ai repassé le réseau en aérien, ce qui a un prix, compensé toutefois par une meilleure tranquillité d’esprit.

    PIINIELLO / 29 juin 2020 - 17h23

  • (suite)
    45 € pour le détecteur c’est raisonnable, 330 € pour la vanne un peu cher…

    jeanne / 29 juin 2020 - 16h27

  • J’ai eu une fuite d’eau depuis mon lave vaisselle, j’étais présente donc j’ai pu agir tout de suite, mais j’imagine si j’étais partie en laissant le lave-vaisselle finir de tourner…
    mais je n’ai pas eu le temps de voir combien cela couterai, la page a disparu…

    jeanne / 29 juin 2020 - 16h26

  • J’ai eu un ballon d’eau chaude qui a claqué. Les dégâts sont relativement importants à cause d’une détection tardive (estimée à 4 jours car nous n’étions pas sur place). Je suis donc intéressé par un tel matériel.

    sransac / 29 juin 2020 - 15h02

  • Avec mes excuses. Je voulais dire : « je reprends mon propos… »

    BERNARD / 29 juin 2020 - 14h08

  • prends mon propos sur un éventuel sinistre des canalisations eaux pluviales et usées sous chemin privatif pouvant
    s’affaisser à l’usage de la circulation de certaines entreprises notamment. Quid de l’intervention de la MAIF à la fois dans la recherche de fuites ou de réparation des tuyauteries. J’ai dû mal comprendre votre précédente réponse lorsque vous indiquez en quelque sorte ne pas posséder suffisamment de « retour » sur ce point ? Cela me paraît pourtant
    pas être une situation particulièrement isolée et se retrouver notamment dans les « lotissement » ou
    « groupes de maisons » ? Merci pour votre réponse précise sur ce point, ou de bien vouloir me dire si je dois m’assurer
    auprès de quelqu’un d’autre.

    BERNARD / 29 juin 2020 - 14h03

  • un détecteur de fuite ou d’humidité m’intéresse, car nous avons des radiateurs de chauffage commun qui donnent des signes de fatigue…
    Merci

    Patané / 29 juin 2020 - 13h35

  • Je n’ai pas de smartphone et ne souhaite pas en avoir. Mon vieux téléphone portable me suffit amplement.Je fais partie des personnes âgées qui ont énormément de mal à s’adapter face à la complexité croissante des appareils.
    Il me semble que la MAIF devrait en tenir compte car nous sommes très nombreux à éprouver ces difficultés.

    Jean Alot / 29 juin 2020 - 11h39

  • références et prix du matériel ?

    Coquelin Christian / 29 juin 2020 - 10h35

  • si ce procédé est facile à mettre en place, je suis preneuse.

    andréa-marina / 29 juin 2020 - 09h34

  • Bonjour,

    J’avais envisagé d’équipé mon logement de vannes connectées, mais il s’agit d’un appartement et il y a deux colonnes d’eau avec à chaque fois eau froide et eau chaude. Vu le prix d’une vanne connectée et sa durée de vie (qu’est ce qui me garantit que dans 15 ans, j’aurais toujours le matériel compatible pour la piloter et qu’elle sera toujours supportée par le fabricant), c’était finalement peu pertinent.

    Cordialement,

    Guillaume / 29 juin 2020 - 09h05

  • Nous avons subi un dégât des eaux en Février dernier, dû à une fuite dans la canalisation d’eau froide de notre voisin du dessus. Il ne s’est pas aperçu tout-de-suite que de l’eau suintait derrière un meuble de sa cuisine.
    Le plafond de notre pièce de vie, surtout côté cuisine, (celle-ci faisant partie de la pièce), a été fortement endommagé et de l’eau a coulé pendant 1 mois et demi…
    Peut-être que si nous avions eu ce système mis en place par la MAIF, nous aurions été alertés plus tôt de l’humidité qui s’installait.
    A voir les détails de ce système (installation, coût, etc…)

    Lisalil / 28 juin 2020 - 21h10

  • Il se trouve que mon logement a plusieurs arrivées d’eau dans 4 gaines d’où 8 robinets de barrages indépendants.
    8 vannes plus le prix d’installation, c’est prohibitif . Dommage, parce que c’est une bonne idée quand il y a une seule arrivée ou deux. Les détecteurs, je m’en méfie, il peut y avoir des fausses alarmes ou, au contraire, des manqués.

    cg / 28 juin 2020 - 14h52

  • j’ai déjà un signalement par la société qui me délivre l’eau, en cas de fuite. Si je m’absente plus de 24 heures je ferme le compteur. Merci pour la proposition, mais je trouve la globalité du matériel de détection très cher. Personnellement, je cotise depuis tellement d’années à la Maif sans jamais avoir sollicité un remboursement, j’espère que dans le cas d’une demande d’indemnisation pour un sinistre il en sera tenu compte. Maintenant pour quoi ne pas intégrer la location du matériel dans la cotisation? idem pour une alarme contre le vol.
    En tout cas merci de nous faire des propositions et de nous demander notre avis

    françois / 28 juin 2020 - 10h42

  • c’est toujours une bonne idée de mettre en place des appareils qui alertent

    guy joulin / 28 juin 2020 - 09h10

  • On fait beaucoup de bruit sur les avantages du compteur Linky. ça ne m’intéresse pas car j’ai un compteur électrique électronique qui me donne déjà les mêmes informations.
    Par contre pour le compteur d’eau qui est communicant j’aimerais bien pouvoir lire sur mon smartphone le débit instantanée. En effet il y a de petites fuites qui finissent par faire de gros volumes par exemple les chasses d’eau.
    Quant je m’absente pour quelques jours je vérifie avant de partir que mon compteur d’eau ne tourne pas et ce n’est pas facile à lire d’autant plus que selon le type de fuite de la chasse d’eau la cuve se remplie par intermittence.
    Il faudrait développer une application qui à partir du réseau de communication du compteur on puisse avoir l’information du débit compteur sur son smartphone.

    Sentiments mutualistes

    MOLLEREAU / 27 juin 2020 - 21h58

  • L’utilité d’un tel matériel dépend essentiellement du taux d’occurrence des fuites. Une argumentation plus convaincante devrait tenir compte de statistiques établies sur, d’une part l’expérience des assureurs, d’autre part celle des dépanneurs .
    Pourquoi compliquer une installation qui à priori ne pose pas de problèmes en ajoutant un risque de panne lié au nouveau système.
    Il faudrait donc tenir compte de la fiabilité du nouveau matériel qui doit être bien supérieure à celle du système ainsi sécurisé.
    Une argumentation chiffrée serait donc nécessaire à mon avis.
    Évitons de nous rendre dépendant des  »gadgets » que l’on ne maitrise pas.

    PATRICK / 27 juin 2020 - 20h05

  • Nos maisons sont déjà équipées de sécurités « canalisations bouchées, réparations conduites fuites d’eau, alarme intrusion, surveillance à distance, etc…
    Alors une autre « sécurité » c’est un autre dispositif, qui aura un coût financier évidemment !

    Kris06 / 27 juin 2020 - 17h20

  • Victime d’un dégât des eaux l’an dernier (explosion d’un flexible de raccordement de robinet qui n’était pourtant pas usagé), lors d’ne absence de 3 heures, j’aurais apprécié qu’une alerte me soit envoyé sur mon téléphone portable.
    Depuis, je coupe l’alimentation en eau au compteur pour des absences d’une journée ou plus, mais toujours pas pour une absence de quelques heures. Or les dégâts ont été importants.

    Chevalier / 27 juin 2020 - 16h16

  • Solution préventive , donc utile.
    Qu’en est-il pour les appartements en copropriétés ?
    Il y a un compteur par appartement. Ils sont regroupés dans un local, accessible à tous.
    Faut-il l’autorisation de L’AG des copropriétaires pour installer ce système ?

    LA FUITE / 27 juin 2020 - 15h53

    • Avatar

      Bonjour, à date il n’y a pas de solutions encore définies, tout est envisageable. Tous vos retours nous permettent d’alimenter nos réflexions afin de répondre au mieux à vos préoccupations.

      Stéphanie, de l'équipe projet / 30 juin 2020 - 13h37

  • Pour ma résidence secondaire, je suis dans une situation que cet article ne recouvre pas. Les compteurs d’eau de 8 chalets sont regroupés dans une fosse assez profonde pour échapper au gel, à environ 80m de mon chalet. Je n’ai aucun moyen de savoir ce qu’affiche mon compteur : il est trop loin, mon âge m’interdit de descendre dans la fosse, laquelle est inaccessible en raison de la neige durant l’hiver. Je suis censé être responsable de ce qui peut survenir entre le compteur et le chalet (endommagement par des travaux de terrassement, par exemple). Tout ce que l’on m’a proposé jusqu’ici, c’était une assurance… Avez-vous un conseil à me donner ? Merci d’avance.

    jfdelarue / 27 juin 2020 - 14h58

  • Par deux fois j’ai eu ce problème. La solution me parait judicieuse mais où trouver un professionnel ?

    AMIEL / 27 juin 2020 - 14h34

  • Lorsque je pars pour plusieurs jours je ferme le circuit d’eau afin de limiter les dégâts en cas de fuite ou de gel.
    Cependant si mon ballon d’eau chaude décide de fuire pendant mon absence je suppose qu’il se videra complètement et inondera l’étage inférieur.
    Mais que faire ???

    maminou / 27 juin 2020 - 13h30

    • Avatar

      Les détecteurs d’humidité qui pourraient en acquis en complément ou isolément de la vanne, permettraient ce type d’alerte. Il peuvent être disposés dans les pièces « à risque » et en votre absence, vous pourriez signaler le problème à une personne de confiance. Cela pourrait permettre une intervention plus rapide.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 30 juin 2020 - 13h49

  • il est vrai que les dégâts des eaux font beaucoup de dommages.

    anello / 27 juin 2020 - 11h18

  • Il est toujours bon de rappeler certains gestes préventifs avec les explications/conseils qui permettent d’éviter des dégâts.
    Merci pour cet accompagnement

    Sylvie REMY / 27 juin 2020 - 08h00

  • ENNUIS évités pour TOUS !!
    Économie de temps ; moins de gachis !

    CHEVALIER / 27 juin 2020 - 00h33

  • C’est très utile car cela permet de limiter les dégâts et de ce fait les dépenses.

    AD / 26 juin 2020 - 22h41

  • Pour surveiller sa consommation et détecter des fuites

    Fanuel / 26 juin 2020 - 21h01

  • Une proposition a priori utile. On s’étonnera du montant élevé de cette acquisition mais plus encore dans un esprit mutualiste, et/ou dans une démarche gagnant gagnant ne serait-il pas utile, cohérent voire équitable que la Maif favorise son acquisition en y participant financièrement (voir même en dessous d’un certain seuil de revenu.
    Quid de cette proposition au regard d’une approche écologique ?
    Quid de la fracture numérique ?

    Sbo / 26 juin 2020 - 17h58

  • ce système existe déjà pour les abonnés équipés d’un compteur électronique, les relevés sont automatique à distance, il y a une alerte fuite, une alarme fuite et on peut suivre notre consommation journalière et mensuelle
    nous sommes équipés avec ce type de compteur ; car le compteur étant à l’intérieur de la propriété ,il était difficile d’assurer les relevés

    edouard / 26 juin 2020 - 16h17

  • L’idée de la vanne est intéressante. Néanmoins c’est encore une application sur smartphone, et là, on peut se poser des questions:
    de l’électronique, et du wifi ……
    des stockages de données,
    Bref, de l’énergie, une habitude de plus à nous rendre esclave de nos appareils,
    et peu d’effort à diminuer une certaine « pollution »

    Yna / 26 juin 2020 - 16h03

  • Excellente idée pour éviter le gâchis de temps et d’argent sur ce type de dégâts, la prévention , sous tous les aspects est plus cool que de subir dégâts et ennuis pour rattraper ensuite ce qui pouvait être limité voire évité par la surveillance au moyen d’une technologie utile. Comment mettre en place ce dispositif très intéressant, quel est l’ordre de grandeur de son coût, à suivre, j’adhère

    PRIN / 26 juin 2020 - 11h18

  • tres utile

    mazarguuil / 26 juin 2020 - 11h14

  • L’idée de faire installer un dispositif relié au smartphone est géniale. Comment pouvons-nous trouver un installateur qualifié et sérieux pour effectuer ce travail, ce serait bien de nous donner q.q. idées ? Nous avons eu des soucis pour certains artisans locaux qui avaient besoin de travailler. En leur donnant cette chance, c’est nous qui avons eu des ennuis après…On ne sait plus à qui on doit faire confiance.
    Merci à votre équipe et continuer dans ce sens.
    Bien cordialement.
    Hélène et Francis.

    Tseng / 26 juin 2020 - 11h02

  • Il faut une consommation anormale pour être avertie et c’est déjà bien tard.

    SYLVIA / 26 juin 2020 - 10h52

  • 2 fois j’ai eu des degats des eaux mais cela venait du voisin, et une fois sur une arrivée d’eau et une fois sur les évacuations bouchées. Il faudrait que le voisin installe et la fuite fait des dégats en moins de 24.
    Et pas utile pour les évacuations.

    Et mettre en place des sondes détectants l’humidité?

    Claude B / 26 juin 2020 - 09h01

  • On est déja assez fliqués comme ça.Je ne veux pas avoir de smartphone, vous m’obligez à en avoir un. Je vois bien quel est votre but: ceux qui n’auront pas ce matériel ne seront pas remboursés des dégats des eaux ;

    lib / 26 juin 2020 - 08h54

  • Bonjour comment faire pour installer cette vanne merci

    varnier / 26 juin 2020 - 08h41

    • Avatar

      Bonjour, merci de l’intérêt porté à la solution présentée. A ce stade, celle-ci n’est pas encore mise en place. L’équipe projet souhaite justement mesurer l’intérêt de nos sociétaires pour ce type de solution, à travers l’enquête et tous vos commentaires. Comme nous l’avons fait pour d’autres sujets tels que la prévention des risques numériques par exemple, nous publierons en avant-première sur le blog les informations concernant la sortie d’un nouveau service ou garantie. Très bonne journée à vous.

      Aude animatrice du blog / 26 juin 2020 - 08h56

  • Idem abricotier du 25/6

    Ounouac / 26 juin 2020 - 08h28

  • ce procédé semble assez utile je dis assez dans la mesure où ce ne sera pas préventif à 100% …ce qui m’ennuie c’est qu’il va entrer un système communicant par ondes supplémentaire, dans l’appartement ou la maison

    abricotine / 25 juin 2020 - 23h11

  • Cela me semble être une solution relativement simple à mettre en place. Mais vous ne parlez pas du coût de l’installation. Est-on obligé de passer par un artisan ou peut-on réaliser soi même la mise en place ?
    Merci pour les réponses.

    pepebm / 25 juin 2020 - 22h26

  • Ou puis je me procurer l’avertisseur d’une surconsommation ? D’avance Merci

    Faivre / 25 juin 2020 - 21h46

  • Il existe une solution qui ne coûte rien actuellement ou qui ne coûtera rien dans un proche avenir (selon la progression dans les foyers). Les distributeurs de l’eau potable installent actuellement des vannes de comptage connectées chez leurs clients pour réduire et annuler le coût du comptage qui détermine la facturation. Une de ces vannes est installée chez moi dans une zone tout à fait ordinaire. Il est très facile de configurer ces vannes connectées de telle façon qu’elles détectent une consommation anormale et alertent les consommateurs concernés. C’est ce genre solution que doivent rechercher les assureurs avec les distributeurs, car ils ont tout à y gagner, comme les assurés.

    MD / 25 juin 2020 - 21h15

  • Parce que je ne suis pas en connexion permanente avec une appli , et je ferme l’arrivée d’eau quand je pars en vacances…

    Par contre le locataire du dessus nous a copieusement arrosé, au moins deux fois : il a fallu faire sécher les plâtres , changer les papiers peints …etc , etc…

    Son propriétaire n’a jamais semblé être affecté par ces déboires….

    Mais votre aide nous a été précieuse…

    Meilleures sentiments

    Tastet / 25 juin 2020 - 21h05

  • Très bonne initiative.
    Il faut trouver une formule qui permette à tout le monde de s’y retrouver (assureur, assuré). Avec les nouveaux compteurs communicuants, on peut avoir des solutions très peu coûteuses. Pourquoi ne pas imaginer un système de mutualisation des différents compteurs (électricité, eau), via un outil tel que Nestor By Maif ?

    SCHAEFER / 25 juin 2020 - 20h36

  • C’est une excellente idée d’avoir un détecteur dans une buanderie ou salle de bains. Bien des inondations peuvent être ainsi évitées. Hélas, cela ne nous prémunit des débordements du voisin du dessus !

    LAFORGE / 25 juin 2020 - 20h21

  • Bonjour,
    Votre suggestion peut paraître inintéressante essentiellement pour ceux qui habitent en appartement. Techniquement vous ne donner aucune information. Il serait judicieux de pouvoir piloter la vanne depuis un smartphone où le propriétaire juge si c’est une fuite ou non et si nécessaire couper l’alimentation d’eau à distance. Comment compter vous évaluer le seuil d’alerte. ? Dans votre proposition vous ne contrôler que l’alimentation d’eau, les fuites peuvent aussi se produire sur l’écoulement des eaux usées, baignoire, douche, wc, évier, machine à laver etc… et là les dégâts sont plus conséquents.
    Si ce système peut vous faire baisser notablement le coût des sinistres « dégâts des eaux » vous pourriez faire bénéficier les sociétaires volontaires à l’installation du dit système.
    En attendant votre proposition manque cruellement d’explications techniques.
    A voir et revoir.
    Cordialement.

    PS.: Les compteurs sont pilotés par le service distributeur (dans certains cas). Les données de l’un ne pourraient-elles pas être utile à l’autre ?

    Mathisfandissi68 / 25 juin 2020 - 20h04

  • En principe,je vous coupe l’alimentation eau au général.

    Jmg59 / 25 juin 2020 - 18h43

  • « diminuer de 75 % » : le nombre de déclarations ? la gravité des dégâts ?
    Selon la réponse, quel « bénéfice  » pour la Maif ?
    De quoi justifier l’attribution gratuite de l’appareil ? ou au moins d’en diminuer le prix ?

    jomer / 25 juin 2020 - 18h39

  • Plus simple , aussi efficace et gratuit :
    Relever et noter à espaces réguliers ( par exemple tous les 1er du mois ) ,les chiffres de consommation affichés sur le compteur d’eau puis calculer la consommation du mois passé :
    Si elle est stable , pas de souci .
    Si elle a brusquement augmenté , s’inquiéter et prendre les mesures nécessaires (comme avec l’appareil ).

    ML / 25 juin 2020 - 18h37

  • Bonjour,
    Pouquoi l’assurance ne rembourse t -elle pas les travaux de plomberie si la fuite ne peux pas être soupçonnée être le résultat d’un manque d’entretien.
    Par exemple si elle intervient dans les partie communes d’un immeuble et est raccordée à l’appartement objet du sinistre..
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement

    Lacaze.Rimailho Daniele / 25 juin 2020 - 18h06

  • Excellente idée de base.

    Détecter une fuite par la mesure instantanée du débit d’eau du circuit; mesure programmée par l’assuré, et résultat de mesure lisible/audible… sur son smartphone .

    Si le débit d’eau mesuré et transmis via internet (smartphone…) est supérieur à celui attendu à l’instant donné de la mesure – par exemple lorsque tous les robinets sont fermés si le débit est supérieur à zéro.- il y a nécessairement une fuite.

    Un débit maximum programmé et modulable, à la commande de l’assuré, avec coupure instantanée d’alimentation en cas de dépassement, pourrait aussi être un bon révélateur de fuite et un limiteur de dégâts .

    Si l’assuré est absent , en cas de fuite, la programmation doit permettre dans tous les cas de couper l’alimentation d’eau à distance.

    Maif / 25 juin 2020 - 17h55

  • Bonjour,
    il est intéressant de voir proposer un nouveau projet. Cependant, ce serait mieux d’apprendre qu’il a été testé. Vous « estimez » que cela économiserait 75 % des « dégâts des eaux » (de leur nombre ? où de leur la valeur ?) … soit, mais en réalité, qu’en est-il vraiment ? Plutôt qu’une démarche marketing (où le questionnaire ne précise même pas ce que le « détecteur » détecte) , je préfèrerais de la MAIF une démarche « Que Choisir », où les avantages et les inconvénients sont plus sérieusement approfondis. Par exemple, comment un détecteur décide-t-il de signaler une humidité « anomale » ? De quelle intelligence, ou pas, dispose-t-il pour ça ? En conséquence, comment voulez-vous qu’un utilisateur vous propose une somme qu’il est prêt à payer s’il ne sait pas pour quelle chance de succès il investit ?
    Peut-être que l’idée de départ est bonne, mais au final le projet me paraît mal ficelé, difficile répondre valablement. Si vous voulez vous restreindre au formulaire pour viser le lectorat courant, s’il vous plait, accompagnez le d’un document d’explication plus profond et plus complet, téléchargeable pour les tatillons comme moi 😉 .
    Cordialement,
    Jean-François PONS

    jfp / 25 juin 2020 - 17h49

  • Est ce efficace à 100% ?

    Lyse / 25 juin 2020 - 17h36

  • dans le midi, c’est surtout les épisodes cévenols qui entraînent un dégât des eaux.

    auzole / 25 juin 2020 - 16h29

  • Cette proposition est parfaitement rationnelle, pourtant je la décline. La consommation d’énergie liée aux objets connectés explose; elle rattrapera bientôt celle de l’aviation puis celle de l’automobile .Le choix est entre les légitimes intérêts de la MAIF et de ses sociétaires d’une part, le soin de la planète d’autre part. Il n’est pas facile. Ma balance personnelle penche du côté de la planète. Je refuse les objets connectés (qui de plus pourront m’espionner un jour ou l’autre), je n’ai pas de smartphone et j’ai même réussi à échapper à Linky.
    Plutôt que d’empiler une couche de technologie de plus, je continuerai à fermer l’alimentation d’eau en cas d’absence, entretenir les canalisations, les protéger contre le gel, contrôler périodiquement l’absence de fuite. Il faut savoir ce que l’on veut et faire les efforts correspondants.
    Merci pour cette consultation.

    Porteseil Jean-Louis / 25 juin 2020 - 15h54

    • Avatar

      Merci à vous de votre commentaire. Il est toujours enrichissant d’avoir les point de vue de chacun.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 30 juin 2020 - 13h50

  • Pour qu’une alerte soit utile, il faut qu’elle soit suivie d’un effet immédiat. Cela veut dire qu’il faudrait pouvoir couper l’eau à distance depuis son smartphone, en attendant de pouvoir rejoindre son domicile et identifier la cause de la fuite. La coupure à distance peut aussi être utile aux oublieux qui partent en vacances sans fermer l’eau. Je n’ai pas vu que ce soit proposé.

    Ensuite, on ne dit rien des critères qui déclenchent une alerte. Je n’aimerais pas être dérangé à chaque fois que quelqu’un prend une douche dans ma maison : il faut éviter les fausses alertes, sinon personne ne tiendra compte d’une alerte, -quelle qu’en soit la cause. D’un autre côté une fuite sous une baignoire peut représenter un débit faible et mais causer des dégâts considérables : il faut donc un dispositif sensible à la moindre fuite. Un dispositif à la fois sensible et qui ne fasse que très peu de fausses alertes repose sur des critères sophistiqués et, idéalement, adaptés aux habitudes des occupants du logement (exemple : je déclenche mes lave-linge et lave-vaisselle la nuit, d’autres ne le font pas). Un système d’intelligence artificielle qui apprend nos habitudes et qui peut les recouper avec par exemple la mise en route de l’alarme serait sans doute le plus performant, mais quid des données personnelles ? Il faut donc en dire plus sur la sophistication des critères de déclenchement et ce qui a motivé leur choix (vos statistiques de sinistres par exemple) pour que l’on puisse savoir si le dispositif est intéressant.

    ErG / 25 juin 2020 - 15h46

  • Personellement les dégâts des eaux que j’a subis étaient dus aux intempéries…..!!!
    Néanmoins le procédé de la vanne est mais trop coûteux
    Je coupe l’eau quand je pars en vacances et ne fais tourner mes machines à laver que lorsque je suis présente dans l appartement

    Sophie / 25 juin 2020 - 15h43

  • .La vanne est intéressante mais chère avec la pause en plus je suppose?

    Claude / 25 juin 2020 - 15h39

  • Les gadgets informatiques ça donne du travail à une catégorie de jeunes. Cependant, pour moi ce n’est pas utile. Inventons plutôt des moyens informatiques pour former les jeunes à l’économie et à la lutte contre les fraudes fiscales, conflits d’interets, à la compétence à inventer des moyens de locomotion moins polluants, à résoudre la question des déchets, du stockage de l’elecTricite… et des téléphones mobiles… brefs pour être capable de concurrencer les Chinois et les aAmericains afin de garder notre indépendance…

    Jojo / 25 juin 2020 - 15h38

  • Comment peut fonctionner cette alerte sur un smrtphone ? J’ai du payer une importante facture d’eau (sans dégâts des eaux chez moi ) car c’est le tuyau d’arrosage mal verrouillé qui a cèdé … Si j’avais eu une alerte sur mon smartphone j’aurais pu (étant absente ) faire fermer le compteur dans la rue par un voisin …

    Gabrielle Carcassonne / 25 juin 2020 - 15h36

    • Avatar

      L’alerte sur smartphone se ferait grâce à une application, qui vous permettrait via les fonctionnalités de la vanne, de couper l’eau. Mais si vous avez des détecteurs uniquement comme vous l’indiquez, en cas d’absence, l’alerte vous permettra de prévenir une personne de confiance à qui vous avez laissé vos clés par exemple.

      Stéphanie, de l'équipe projet / 30 juin 2020 - 13h39

  • intéressant

    goyeneix / 25 juin 2020 - 15h25

  • Bien.

    Marc / 25 juin 2020 - 15h21

  • Très bonne idée. Dispositif Utile, simple, rassurant

    PG / 25 juin 2020 - 15h19

  • Si j’ai bien compris, vous prenez en charge la recherche de la fuite, mais pas les dégâts que cela occasionne , à quoi bon payer une assurance !!! Dans mon cas, le moins onéreux a été de casser la salle de bains, ( sinon, c’était une tranchée dans la cuisine et l’entrée ) les tuyaux étant dans le sol, et il n’y avait pas de vide sanitaire.

    Percheron / 25 juin 2020 - 15h08

    • Avatar

      Nous prenons bien en charge les dommages liés à la recherche de fuite et aux dégâts occasionnés par celle-ci. La cause de la fuite n’est quant à elle pas prise en charge.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 30 juin 2020 - 13h51

    • Avatar

      Bonjour, je tiens à vous préciser que justement, la garantie MAIF couvre bien les dégâts occasionnés par la recherche du fuite. En revanche, elle ne couvre pas la réparation ou l’entretien du bien à l’origine des dommages.

      Aude animatrice du blog / 25 juin 2020 - 15h18

  • Bonne idée, à suivre…

    Sylvie / 25 juin 2020 - 15h03

  • Bonjour,
    Je suis intéressé par la pose d’une vanne d’eau de sécurité utile surtout pendant mes absences.
    Qui peut procéder à cette installation ? À quel coût ?
    Merci de votre réponse
    P.E.

    Pierrot / 25 juin 2020 - 14h12

    • Avatar

      Bonjour, vous retrouverez les informations concernant le tarif dans l’enquête. A ce jour, nous n’avons pas encore choisi de solution. A ce stade, nous cherchons à vérifier votre appétence à ce type d’outil de prévention et à recueillir les ensembles des besoins afférents. Mais le point sur l’installation est aussi à l’étude.

      Stéphanie, de l'équipe projet / 30 juin 2020 - 13h42

  • Avoir une vanne connectée et lisible depuis son smartphone peut aussi permettre d’être alerté pour une fuite sur une canalisation souterraine.

    AlainL / 25 juin 2020 - 13h52

  • Je trouve votre suggestion de vanne connctée très intéressante.

    pietri / 25 juin 2020 - 13h52

  • Les canalisations entre le compteur et la maison peuvent être endommagées sans visibilité extérieure ….seule la facture est visible ..mais à retardement !

    mimi / 25 juin 2020 - 13h21

  • Mieux vaut prévenir que guérir. Il est très désagréable de constater trop tard une fuite d’eau.
    Bonne idée pour la vanne,mais ce serait encore mieux si elle était moins chère.

    René / 25 juin 2020 - 13h14

  • Avis uniquement donné en fonction des personnes âgées maintenues à domicile et qui sont de plus en plus nombreuses !

    En tant que sociétaire je vous donne un avis lié à mon expérience. Les personnes âgées seules en pavillon sont affolées en cas de fuite d’eau. Si les enfants ne sont pas sur place ce détecteur les prévient, ils peuvent prendre des dispositions avec les voisins le temps d’arriver. De plus même souci l’hiver en cas de gel des conduits. N’existe t il pas en accord avec la société de distribution un moyen de couper l’eau à distance?
    Dans mon cas responsable d’une personne âgée seule dans son pavillon j’aurais pris uniquement la vanne car des alarmes sont parfois traumatisantes quand les gens sont âgés, lorsque ma mère était chez elle ce problème me préoccupait et nous payions une assurance auprès de la compagnie des eaux …. insuffisant cependant car en cas de fuite souterraine cela aurait pu durer et dégrader.

    Mina / 25 juin 2020 - 12h06

  • Bonjour,
    il me semble vraiment utile d’avoir un signalement de fuite
    quel qu’il soit , tous les adhérents ne sont pas connectés
    alors comment faire.
    Pour les fuites il serait plus préjudiciable de proposer des
    entreprises qui effectuent les travaux d’entretien rapidement.
    ( Plombiers – Couvreurs ) et autres car pour le client c’est
    un problème.
    Cordialement
    Claude

    Claude / 25 juin 2020 - 12h00

  • C’est une excellente idée ; plus tôt on est prévenu, plus tôt on peut agir;

    isabelle Houézo / 25 juin 2020 - 11h58

  • Surement très utile,
    La vanne est peut-être un peu chère. Voir si un groupement d’achats permettrait d’en baisser le prix ?

    Jacques57 / 25 juin 2020 - 11h47

  • Bonjour,
    Il me semble qu’un tel système devrait éviter nombre de sinistres.
    Au nom des valeurs qu’elle défend, la MAIF, ne pourrait-elle proposer la gratuité de l’équipement ?
    Ce serait du gagnant, gagnant, non ? Utopie ?
    Cordialement

    JYV95 / 25 juin 2020 - 11h19

    • Avatar

      Merci de votre réponse, nous étudions toutes les pistes !

      Stéphanie, de l'équipe projet / 30 juin 2020 - 13h43

    • Super idée Je suis tout à fait d’accord avec toi pour que la Maif prenne en compte la vanne et le prix Toutefois attention qu’il ne faut pas qu’elle se désengage en cas de sinistre À plus

      Jphil / 25 juin 2020 - 14h01

  • peut être intéressant mais ne doit pas déboucher sur un désengagement de la MAIF en cas de sinistre des eaux

    mical / 25 juin 2020 - 11h11

  • vous avez fait intervenir un expert indépendant concernant les dégâts deau qui se sont produits en juin 2019
    qui n’a pas été reconnu comme tels et pourtant mon entourage et moi même ont été sidérés face à ce refus
    et puis cela m’a d abord été annoncé par téléphone ce qui m’a là aussi déconcertée pour le moins
    à la suite de tout cela j’ai été très affectée
    et souffrante de mze trouver face à un refus
    et surtout comme s « il s’agissait d’un petit accident ,ce qui n’est pas le cas
    je renouvelle ici ma déception ,face à certains cas dont j’entends parler
    je reste assurée à la maif avec une forme tout de même de regret de n’avoir pas été accompagnée dans ce problème
    louise rocher

    louise rocher / 25 juin 2020 - 10h25

  • La tendance est à tout contrôler en permanence, ce qui surcharge nos téléphones et augmente la consommation électrique globale par un réseau Internet déjà saturé.
    EDF nous impose des Linky « intelligents » (?), les Cie des eaux suivent le mouvement. Au moins que l’envie suspecte des fournisseurs d’énergie de nous contrôler en permanence nous serve à quelque chose, aux fournisseurs de nous signaler une consommation quotidienne extraordinaire par un simple SMS.
    On avisera pour déclencher une fermeture du compteur (par un voisin prévenu, ça entretiendra la relation sociale de proximité !) si l’on est en vacances.

    GYL / 25 juin 2020 - 10h03

  • Il suffit de fermer l’arrivée d’eau à chaque période d’absence pour réduire les risques de dégâts des eaux. Une vanne connectée quand on est absent ne sert à rien à moins de laisser fonctionner un réseau Internet qui ne sert à rien et qui dépense de l’énergie…

    XFT / 25 juin 2020 - 09h51

  • Je soutiens Colette
    ça a l’air intéressant mais combien ça coute? La Maif envisage-t elle un encouragement à l’ installation dans la logique de sa démarche écocitoyenne? Encouragement par une diminution des cotisations par exemple ou d’une prime à l’installation.

    ARNAUD / 25 juin 2020 - 09h46

    • Avatar

      Le coût étudié est indiqué dans l’enquête. En effet, la Maif étudie des solutions préventives, qui pourraient s’inscrire dans une véritable démarche éco-responsable.

      Stéphanie, de l'équipe projet / 30 juin 2020 - 13h46

  • La maif devrait aviser ses clients qu’elle ne prend plus en charge les

    dégâts d’intempéries à partir d’un certain temps! même si les biens sont

    parfaitement entretenus .Adhérents depuis plus de 50 ans je suis

    très deçues de la façon de faire C.B

    COLETTE / 25 juin 2020 - 09h22

    • Avatar

      Bonjour, je lis à travers votre commentaire de la déception. Je vous propose un échange en privé sur ce sujet si vous le souhaitez.

      Aude animatrice du blog / 25 juin 2020 - 14h27

  • 1. Vous n’évoquez pas le coût (nécessairement approximatif) de la pose de la vanne, ce qui affaiblit votre argumentation (information significative cachée). Pourriez-vous donner ici cette information ?
    2. une telle vanne préviendrait aussi d’une fuite significative sans dégat des eaux (ah ! les chasses d’eau ! celle de mon fils avait un problème et a coulé plein pot pendant un mois de vacances…)
    3. Avoir un tel un tel matériel installé devrait permettre une baisse de la prime d’assurance plus qu’un baisse le la franchise (pas d’avantage financier visible quand le problème a été évité grâce à l’appareillage !). Disons qu’un amortissement en 10 ans serait une incitation raisonnable.
    4. Bonne idée préventive de la part de la MAIF. Merci !

    Christophe / 25 juin 2020 - 09h15

    • Avatar

      Merci pour votre retour, nous étudions les différents bénéfices que ce type d’installation pourrait générer. La gamme de prix étudiée figure dans l’enquête.

      Stéphanie, de l'équipe projet / 30 juin 2020 - 13h47

  • Très important en cas d’absence prolongée.

    JAY / 25 juin 2020 - 09h12

  • Le détecteur serait-il connecté ?

    Pelrom / 25 juin 2020 - 09h08

    • Avatar

      Dans la solutions envisagée, elle le serait en effet.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h16

  • Je suis dans un immeuble collectif .
    1) Je ne maîtrise pas la négligence des autres occupants .
    2) Dans la période récente , la principale cause du fléau est la MODE STUPIDE DE L’INCLUSION DES TUYAUTERIES dans les dalles de béton !
    Le mal est irréversible ; nous n’avons plus que nos chéquiers pour payer ….

    Gérard LOBOT / 25 juin 2020 - 09h05

  • indispensable en appartement!

    catelle / 25 juin 2020 - 09h01

  • comment entretenir des conduites souvent inaccessibles? Comment calibrer la détection de consommation
    anormale ou l’humidité ? Le contrôle au niveau du compteur est bien plus simple.
    La vanne connectée est source de consommation avec des piles donc source de pollution supplémentaire .

    magagnin / 25 juin 2020 - 08h29

  • suggestion intéressante

    jac de la tour / 25 juin 2020 - 08h04

  • Puisque nous avons des compteurs « intelligents » c’est à la Cie des eaux de le faire ou de proposer un équipement gratuit

    Xi / 25 juin 2020 - 07h40

    • Rien n’est jamais gratuit, au final c’est toujours le client qui paie… Mais si c’est systématique on peut espérer des économies d’échelle

      Thierry / 25 juin 2020 - 07h47

  • Lorsque la fuite est constatée l’eau a déjà fait des dégâts . AL. .

    ANNICK L. . / 25 juin 2020 - 07h21

    • Avatar

      Les dégâts peuvent être variable selon la source de la fuite. Il peut être utile d’identifier par exemple une fuite au niveau du ballon d’eau qui pourrait permettre de le remplacer ou réparer la source de la fuite, avant que la situation ne se dégrade. Même si cela n’empêcherait pas les frais consécutifs à la réparation ou au remplacement, en tous cas cela limiterait les dégâts annexes (murs, biens personnels..).

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h15

  • Toujours intéressant de pouvoir surveiller sa consommation, afin de la limiter ainsi les conséquences qui peuvent en découler.

    marine / 25 juin 2020 - 00h37

  • Le mieux serait d’apprendre à identifier des points à contrôler périodiquement (à partir de critères concrets précis ) , je suis dubitative sur l’ajout d’une technologie supplémentaire (sans compter son coût, son entretien, sa durée de vie ) au regard de l’éventuel service qu’il peut rendre …. compte tenu des multiples raisons d’une fuite et des multiples paramètres qui peuvent modifier le taux d’humidité d’une pièce ou d’un espace .

    goellanne / 25 juin 2020 - 00h20

  • Je fonctionne pas pour des fuites ne parvenant pas déjà circuits. Exemple : infiltrations par toiture , cheminée…

    Di Benedetto / 24 juin 2020 - 23h29

  • Ce dispositif est utilisé aux USA Israël et pas mal d’autres pays.il serait temps d’inciter les citoyens à installer ces appareillages et aux assureurs de les inciter en baissant significativement les primes pour ceux qui les font installer chez eux ou dans leurs entreprises

    J’acquot / 24 juin 2020 - 23h22

  • Nous possédons un plafond qui fuit depuis 16 mois,dans un petit apt en co pro bien tenue. Autres co propriétaires de bonne volonté.

    La fuite est « vicieuse et sa recherche complexe, pas simple, mais mon épouse et moi n’y sommes pour absolument pour rien.

    Nous sommes vigilants concernant notre propre installation pour les eaux , l’électricité etc, mais la fuite ne vient pas de notre petit logement.

    La recherche de fuite est très laborieuse du fait de la multiplicité des responsables potentiels, mais globalement chacun est de bonne volonté.

    L’appui de la MAIF? Nous sommes passés de conseiller en conseiller, certains aidants et à l’écoute, d’autres vraiment peu aidants, voire?,qui ont compliqué plus qu’autre chose une situation pour nous difficile.

    Il serait utile que, dans ce genre de situation atypique, j’imagine, vos protocoles internes inefficaces alors ne soient pas pour vos collaborateurs LA référence,.

    Pour terminer, de la part de certains, un peu d’humanité conforme aux valeurs revendiquées par la MAIF, serait de mise: cette fuite nous a POURRI la vie, mais peanuts. La procédure, rien que la procédure

    Bien à regret

    LECOMTE / 24 juin 2020 - 22h56

    • Avatar

      Bonjour, je vous remercie d’avoir pris le temps de témoigner sur ce blog. Je vous contacte en privé afin d’échanger sur votre situation.

      Aude animatrice du blog / 25 juin 2020 - 14h37

  • J’ai eu une fuite importante et je n’ai pas su interpréter mon compteur d’eau. Vous devriez nous apprendre à lire un compteur d’eau, beaucoup de femmes qui se retrouvent seules nne le savent pas.

    Fabien / 24 juin 2020 - 22h50

    • On lit la valeur sur le compteur à une certaine heure; on regarde quelques heures après; si tous les consommateurs étaient coupés un changement de valeur au compteur veut dire qu’il y a une fuite sans préciser à quel endroit .

      magagnin / 25 juin 2020 - 08h35

  • Je ne demande pas mieux d’installer un appareil quoi me prévienne d’un débit continu , présumant une fuite .J’ai été victime , il y a de nombreuses années d’une fuite sur la canalisation principale d’arrivée d’eau et je n’ai été alerté que plusieurs jours plus tard par la compagnie des eaux .
    J’ai réparé la fuite dans l’heure suivante , mais la compagnie des eaux , qui avait décelé le problème , ne m’en avait pas informé .
    Bien entendu la dite compagnie m’ ensuite présenté une facture délirante que j’ai dû négocier difficilement .
    J’ai donc toujours peur d’un accident identique , même si j’ai fait refaire la canalisation d’alimentation .

    Schtraouss / 24 juin 2020 - 22h41

  • Pourquoi pas; mais si on veut on peut tout connecter. Et comment gérer ?.
    Une bonne connaissance de son logement et une grande attention sont, je pense, très efficace.

    Philippe FOURNIER / 24 juin 2020 - 22h22

  • Pour avoir une efficacité il faudrait mettre des vannes connectées à tous les robinets ou en rajouter une sur l’arrivée ce qui n’est toujours possible
    En plus encore un élément supplémentaire connecté

    Feuillats58 / 24 juin 2020 - 22h17

  • Bonjour ,
    je trouve ironique ces conseils de prévention par la Maif, alors que j’ai le souvenir cuisant d’avoir détecté une anomalie d’humidité et d’avoir demandé à la Maif que faire, et demandé la visite d’un expert ou un conseil pour savoir où me tourner . Malgré couurriers et coups de téléphone , il a fallu des semaines d’attente sans résultat, et ce n’est que lorsque les dégats ont été EXTREMEMENT importants, inondant la maison et s’iinfiltrant dans tous les murs de mon rez-de chaussée, que j'(ai moi-même trouvé la cause et des mois plus tard, la Maif a enfin consenti à envoyer un expert qui a enclenché des mesures pour me dédommager de sommes exorbitantes. Si j’avais eu le bon conseil dès mon alerte , cela aurait couté beaucoup moins cher à la Maif, beaucoup moins de tracas pour moi et une maison moins endmmagée…
    Bravo pour les remboursements, mais pas cool du tout pour la réactivité de la Maif et son soutien moral initial !!!

    Un membre Maif depuis 50 ans et de troisième génération… Nous sommes une douzaine dans la famille à cotiser à la Maif ….

    DanCant38 / 24 juin 2020 - 21h56

    • Avatar

      Bonjour et merci d’avoir pris le temps de commenter. Souhaitez-vous que nous échangions en privé sur la situation évoquée ?

      Aude animatrice du blog / 25 juin 2020 - 18h14

  • tres utile lorsqu’on est e vacances

    Raynaud / 24 juin 2020 - 20h22

  • À vrai dire c’est vraisemblablement un plus. Tous ces contrats en plus me pèsent. Cependant merci d’avoir un œil sur vos sociétaires

    Georgia / 24 juin 2020 - 20h04

  • CE TYPE DE TECHNOLOGIE M’INTERESSE
    l’idéal serait un (des) détecteurs d’eau couplés à une electrovanne d’arrivée générale d’eau ou une info sur smartphone

    ANTOINE / 24 juin 2020 - 19h57

    • C’est ce que j’ai fait chez moi; le pb c’est que la vanne s’entartre et en qqus jours elle ne fonctionne plus !!
      pour éviter ça il faut une solution pour qu’elle soit activée tous les jours

      hervé / 25 juin 2020 - 10h56

  • Comme toujours la prévention est mieux que la réparation.
    Toutefois proposer une liste par département de plombiers pour vérifier les installations serait une bonne initiative avec une convention avec la MAIF.

    Jean.bousquié / 24 juin 2020 - 19h46

    • Cela ne suffit pas, un goutte à goutte sur une installation souterraine, ou dans une dalle ou dans un plafond ne se voit pas. Il faut fermer tout les robinets, les robinets de chasse d’eau également, et regarder le compteur d’eau sur 24 H, c’est pourquoi je pense qu’un compteur d’eau connecté, avec une fonction supplémentaire de signalement d’écoulement goutte à goutte pourrait selon le principe, service contre service, être exigé des abonnés qui acceptent le compteur connecté.
      Toujours mutualiste.

      rleb / 24 juin 2020 - 21h03

  • Mort aux smartphones !

    Jules / 24 juin 2020 - 19h43

  • Bonjour,
    Y a t’il un recours contre un service des Eaux qui ne pas informée de l’existence d’une grosse fuite au compteur (on n’entendait rien du tout, à part juste à côté…et malheureusement, il n’est pas situé sur un point de passage).
    La facture de consommation, même plafonnée, est encore salée.
    Merci pour votre réponse!
    Le smartphone, lui, m’aurait prévenue! (enfin, normalement…)

    Kilim / 24 juin 2020 - 19h33

  • La prévention est la clé de bien des soucis

    Merlins / 24 juin 2020 - 19h28

  • Avant de vouloir faire plus, j’aimerais que la MAIF joue son rôle d’assureur. Voilà un an que j’ai une sdb sinistrée par des dégâts des eaux causés par ma voisine. Les experts défilent, se remplissent bien les poches mais ma sdb est tjs sinistrée et ma voisine continue tranquillement à m’inonder…!!!

    Capitani / 24 juin 2020 - 19h27

    • Avatar

      Bonjour, je prends tout de suite contact avec vous en privé concernant ce dossier.

      Aude animatrice du blog / 25 juin 2020 - 15h10

    • Je ne comprend pas pourquoi plusieurs experts ont été mandatés.

      Si cela est réalisable je crois que la première étape à négocier avec votre assureur est la prise en charge de la recherche de fuite par un plombier.
      Reprenez votre numéro de sinistre enregistré par votre assureur, et contactez le service sinistres par e-mail ou par courrier pour demander la prise en charge de la recherche de fuite.
      Si la canalisation en cause est une canalisation de co-propiété, c’est l’assurance de la co-propiété qui doit être sollicitée par votre assureur, en fait les compagnies s’entendent entre elles, si la canalisation est privative c’est l’ assurance de votre voisine qui est concernée, il se peut aussi que ce soit votre installation privative qui soit en cause.
      Une fois la fuite localisée et les devis de réparation établis recontacter le service sinistre, qui prendra en charge tout ou partie des réparations.

      rleb / 24 juin 2020 - 21h57

  • Nous avons un compteur connecté posé par SUEZ, ce compteur ne pourrait-il pas assurer les deux fonctions, plutôt que deux équipements connectés, la profusion d’ objets connectés oblige à l’équipement 5G et est responsables d’une lourde empreinte carbone , actuellement 5%, soit l’équivalent de l’empreinte de l’aéronautique, la projection est de 20% en 2030 soit l’empreinte carbone actuelle de la circulation automobile. référence FRANCE INTER ce jour, 24 06 2020 à environ 13 hH30.
    Est-ce utile ? quelle longévité, quel coût de fabrication en terre rares, quel recyclage en fin de vie?
    J’aimerai que SUEZ publie sur le coût en ressources terrestres à la production, et s’engage sur le recyclage à ses frais de la totalité du dispositif en fin de vie, comme on aimerait que le fassent tous les industriel dans une économie circulaire.
    La MAIF pourrait porter ce challenge et soutenir les industriels qui acceptent ces contraintes qui sont celles d’aujourd’hui, en ne soutenant que l’économie circulaire, le contrat que vous proposez est celui de l’économie linéaire qui nous a conduit au réchauffement climatique actuel, il est urgent de changer de braqué, et ne pas fermer les yeux et se plomber pour 20 ans avec un contrat connecté SUEZ.
    D’autre part SUEZ et ses concurrents, sont maintenant contestés dans la poursuite des contrats de gestion de l’eau dans certaines municipalités, il n’est peut être pas nécessaire de les aider à se maintenir là ou la population souhaite les éloigner au profit de régies municipales de l’eau.
    Toujours mutualiste.

    rleb / 24 juin 2020 - 19h23

  • Merci pour le partage d’informations afin d’être plus attentifs aux signes avant un d’avoir un sinistre, qui n’est pas agréable du tout.

    Guigui / 24 juin 2020 - 19h19

  • combien ça coute

    caroline / 24 juin 2020 - 19h10

  • Complètement d’accord avec cette solution qui pourrait éviter semble-t-il une partie de ces dégâts

    Poulouzat / 24 juin 2020 - 18h56

  • Une bonne méthode pour éviter les dégâts des eaux pendant une absence prolongée est de couper l’eau chez soi.
    Pour l’arrosage par un voisin, une bonne réserve d’eau de pluie peut faire l’affaire.
    Cordialement.

    ENDRESS / 24 juin 2020 - 18h51

  • Un dégât des eaux est toujours un moment ennuyeux et des soucis en perspective

    Aniurka / 24 juin 2020 - 18h20

  • J’aimerais avoir des images et un descriptif de la vanne connectée…

    ebonarac / 24 juin 2020 - 18h15

  • Si tout les appartements étaient équipés d’un siphon de sol ( dans la salle de bain, ou…) cela n’empêchera pas la fuite mais les inondations pour les partie de plomberie non encastrée.

    mardikian / 24 juin 2020 - 18h07

  • montant des travaux quel organisme se propose?

    meroni michelle / 24 juin 2020 - 17h59

    • Avatar

      Aujourd’hui il s’agit surtout de vérifier l’intérêt de nos sociétaire pour ce type de solution. Celle-ci n’est pas encore mise en place, mais nous constatons un véritable engouement ce qui nous fait dire que nous avions bien identifié ce besoin. Vos commentaires et réponses à l’enquête orienteront nos travaux afin de répondre au mieux à vos attentes.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h14

  • Cet équipement serait surtout utile en cas d’absence. Peut-on commander la fermeture de la vanne depuis le smartphone ?
    Quelle sont les dimensions de la vanne?

    gg / 24 juin 2020 - 17h57

    • Avatar

      Sur les solutions observées, je vous confirme en effet que la fuite de la vanne pourrait se faire à distance. Aujourd’hui pas de solution vraiment établie encore, nous sommes aux prémices de notre réflexion.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h12

  • Il suffit d’acheter un Absorbeur d’humidité à disposer dans votre résidence à la fin de l’automne : vous serez étonné par le volume d’eau récupéré au printemps suivant; bien sûr, il faut tenir compte de la superficie de votre appart (lire la notice du produit)

    Daniel de Brive la Gaillarde 19100 24 juin 2020 / 24 juin 2020 - 17h42

  • chaque type d’habitation répondant à des criteres multibles et bien differents je ne suis pas en mesure de décider sans l’avis de mon plombier

    Marty andré / 24 juin 2020 - 17h39

  • Vanne connectée certainement très bien, mais l’intégrer sur le réseau fait deux risques de fuites supplémentaires et sa durée de vie est probablement limitée à quelques années.
    La technique ancestrale de bien regarder (et écouter) le compteur lorsque l’ensemble des robinets sont fermés permet aussi de détecter les fuites et les éventuels problèmes de chasse d’eau.

    Hervé / 24 juin 2020 - 17h34

  • excellente idée

    Roy / 24 juin 2020 - 17h26

  • Je suis intéressé.
    Que signifie « consommation anormale » ?
    Peut-on indiquer au dispositif qu’on ne consomme pas (sorti, contrôle micro fuite, …) et être ainsi alerté par téléphone à la moindre consommation, même minime ?
    Où la vanne doit-elle être installée ?
    Comment la vanne communique t’elle avec le smartphone ?
    Quelle est la sensibilité de la vanne ?
    Merci

    Stéphane / 24 juin 2020 - 17h15

    • Avatar

      Merci de l’intérêt que vous portez à la solution. Je perçois un réel enthousiasme. La solution envisagée n’est pas validée pour le moment, nous souhaitons pouvoir recueillir vos avis et envies en amont. Nous tiendrons informés les lecteurs du blog en avant-première de l’avancée de nos travaux.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h10

  • bonjour

    Votre article est intéressant mais il manque la phrase : LORS d’un départ de plusieurs jours fermez le robinet général d’eau !!!!

    DEBEVE / 24 juin 2020 - 17h06

  • J’aimerais être conseillé sur place

    Bouas-Laurent / 24 juin 2020 - 17h02

  • Le principe est très bien mais il faut voir les détails :
    – Il semble que la vanne coupe automatiquement en cas de grosse fuite ( au bout de combien de temps, et avec quelle sensibilité ?)
    – Que se passe -t-il si on arrose le jardin ?
    – Le système est-il capable de détecter une petite fuite ( WC ou autre) ?
    – Le prix est très élevé : la pose ne semble pas comprise..

    Une incitation à investir en supprimant la franchise est une bonne idée.

    Gérard / 24 juin 2020 - 16h57

    • Fermer la vanne d’arrivée de l’eau en cas d’absence supérieure à une journée. Je m’attendais à ce que vous préconisiez cette mesure simple à faire et de bon sens.
      L’achat de la vanne et l’augmentation de la franchise sont des mesures mercantiles

      PETRUS / 24 juin 2020 - 17h14

    • Avatar

      Malheureusement les problèmes de fuite d’eau ne se produisent pas uniquement lors de départs prolongés du domicile. Un lave-linge qui déborde, un ballon-d’eau qui fuit… peuvent se produire pendant votre sommeil, vos courses…

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h08

  • Le service public de l’eau ( Régie, Pole des eaux, ….) informe d’une anomalie de consommation. La MAIF , mutualiste , devrait éclairer l’opinion de ses sociétaires sur l’inutilité des automatismes, détecteurs ( sauf incendie) et autres attrape nigauds qui « déresponsabilise » l’humain.
    Et pourquoi faire du démarchage publicitaire pour placer des produits inutiles, énergivores, polluants ….

    Jeanczab / 24 juin 2020 - 16h54

  • Ce dispositif peut m’intéresser s’il peut être placé au raz du compteur pour prendre en compte une fuite suite à un problème de gel, de rupture de connexion due par exemple aux mouvement d’expansion-rétractation des sols argileux ou simplement d’un robinet extérieur mal fermé…: est-ce le cas ?

    Jacou / 24 juin 2020 - 16h53

  • Merci.Toute mon assurance est à la MAIF depuis 1960.

    Simonne / 24 juin 2020 - 16h50

  • Comme je le disais après l’article sur le dégat des eaux, je ferme systématiquement l’eau lorsque je suis absent de ma résidence principale ou secondaire

    Thepenier René / 24 juin 2020 - 16h44

  • C’est toujours intéressant d’être informé de nouvelles solutions qui potentiellement peuvent éviter des sinistres. Avant d’étudier plus la question de ce type d’équipement la MAIF peut-elle nous indiquer ce que sont les statistiques en matière de dégât des eaux. Vivant depuis toujours en copropriété et sociétaire depuis les années 70 j’ai déclaré ou ait été victime d’un dégât des eaux une seule fois. Prenant actuellement toutes les précautions d’usage je me demande l’utilité d’un investissement supplémentaire dans ce domaine?

    Paul / 24 juin 2020 - 16h41

  • Cet appareil me signale-t-il une fuite (débit anormal) située sur la canalisation d’alimentation à l’extérieur de ma maison ?

    gilbert bouvry / 24 juin 2020 - 16h36

  • je n’ai pas de smartphone ! J’ai 85 ans et l’ informatique me dépasse !

    Cuadrado / 24 juin 2020 - 16h31

  • J’habite en appartement et ai déjà eu des dégâts des eaux causés par un voisin.
    Amitiés, Roland Laigo.

    Roland Laigo/Ronan / 24 juin 2020 - 16h30

  • je suis locataire et âgée…cependant je comprends l’intérêt de tels dispositifs

    Maryse / 24 juin 2020 - 16h29

  • Il me semble que la vanne devrait être en mesure de couper l’eau de façon automatique, de façon à sécuriser l’installation en cas d’absence (éventuellement prolongée).

    Bonne initiative, capable à terme de réduire les dégâts d’inondations, et donc les cotisations.

    Laurent / 24 juin 2020 - 16h28

  • Malheureusement je suis bien d’accord avec Douvillé et bien d’autres, les innovations technologiques, solutions techniques…..existent pour presque tous les problèmes. Mais, et tout est dans le Mais, il y a un manque cruel de compétence, d’envie et de persévérance à tous les maillons de la chaine (copropriétaires, syndic, techniciens, corps de métier………..) ça en devient tellement omniprésent que se développent les formations pour tout, et qu’elles sont bien remplies. Avant d’acquérir tout matériel Messieurs, Mesdames, validez vos formations plomberie, électricité, électronique, juridique……Et soyez donc vous-même « à vos côtés ».

    Aurélie / 24 juin 2020 - 16h24

  • Je suis hypersensible aux ondes électromagnétiques et je ne possède pas de smartphone. Pour moi ce dispositif est donc inutile.

    Charlie / 24 juin 2020 - 16h14

  • Il y a souvent des problémes d’humidité dans ma maison en bord de mer . Comment détecter l’origine ?

    Janine Bureau / 24 juin 2020 - 16h10

    • Avatar

      Il faudrait probablement faire intervenir un plombier pour chercher la provenance sur problème.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h07

  • Je viens d’avoir un dégât des eaux dans le tube alimentant le compteur de l’appartement du dessus (sous responsabilité de la copro). Tube situé dans mon faux-plafond. A priori un capteur d’humidité n’aurait jamais été posé au bon endroit. (Et combien d’années dure ce type de technologie avec son appli sur smartphone ?) Personne n’était même en mesure de savoir que le compteur au-dessus n’était pas alimenté par la gaine (?) verticale qui en était la plus proche.
    L’important serait que le syndic (issu de la même entreprise qui avait fait construire et vendu l’immeuble en 2002) soit en possession des plans, et fasse un lien entre toutes les recherches de fuites qui ont eu lieu depuis 20 ans … Mais les syndics se sont libérés de beaucoup de responsabilités depuis 20 ans, et depuis le 4 mars ils ont passé leur temps à se dégager de toute responsabilité, à se cacher derrière le confinement, et à refuser de me proposer tout conseil … (Je suis propriétaire depuis la construction de l’immeuble).
    La réparation aura normalement lieu la semaine prochaine, soit près de 4 mois après le départ de la fuite. J’espère que la MAIF sera active par la suite pour les réparations de mon appartement …
    Mais il semblerait que les rapports entre syndics et assurances soient éxécrables (dixit le syndic) … Reste à l’habitant à se débrouiller alors que les pros sont « tous à nos côtés » ….

    Douvillé / 24 juin 2020 - 16h09

  • le même problème se pose pour l’installation électrique!
    La vétusté est aussi lourde pour l’eau que pour l’électricité
    Dans mon cas, des modifications successives sont intervenues
    seule solution le bulldozer ?
    Bien mutuellement.

    savoyard73 / 24 juin 2020 - 16h06

  • Je pense que les sociétaires devraient se responsabiliser davantage dans pas mal de cas.
    Une mutuelle ce n’est pas une vache a lait.
    Nous dépendons tous de nos comportements pour éviter des cotisations trop onéreuses.

    Claude / 24 juin 2020 - 15h59

    • Mon camarade Claude, tu dois être de la même génération que moi !
      on entend peu ce que tu viens de dire/d’écrire,
      cet état d’esprit nous fait refuser que le mot MUTUELLE soit utilise pour/par le lucratif.
      une anecdote : pendant la guerre, des Instit. ont continué a versé une cotisation
      alors que leur auto était sur cales… (si elle avait échappé à la réquisition)

      savoyard73 / 24 juin 2020 - 16h15

  • Si la vanne ne coupe pas l’eau en cas de détection de fuite, en cas d’absence cela ne sert à rien.
    Comment détecter une fuite; Par un débit anormal; SI la chasse d’eau se remplit en même temps que la baignoire, le lave vaisselle et le lave linge la vanne coupera-t-elle l’arrivée d’eau ?
    Il y a des compteurs connectés qui font le même travail gratuitement.

    JEAN GODARD / 24 juin 2020 - 15h56

  • utile si on ne passe pas tous les jours au moins une fois dans chaque pièce du sous-sol

    Ourida MAGHLAOUI / 24 juin 2020 - 15h52

  • Intéressant même si le fournisseur d’eau propose souvent d’alerter si la consommation augment subitement.
    les bémols :
    – encore faut-il avoir un smartphone. Cette tendance au tout numérique et alertes multivariées devient très préoccupante (sécurité infos personnelles et consommation énergétique de l’amont à l’aval de ces suivis) ;
    – le tarif élevé de la valve : la MAIF en tant qu’assureur ne pourrait-elle pas intégrer automatiquement la pose de ce type de matériel lors de la souscription d’un contrat RAQVAM, avec contribution foinancière du sociétaire selon le type de contrat ?

    Begavel / 24 juin 2020 - 15h52

  • tenez moi au courant: suis très intéressée , ai regardé ce matériel plusieurs fois, mais n’y connaissant rien, je n’ai pas acheté! le mieux ce serait le détecteur qui bipe et qui appelle aussi sur le smartphone…

    mamimo / 24 juin 2020 - 15h50

  • coût élevé pour la valve

    bur / 24 juin 2020 - 15h49

  • J’habite un appartement dans un immeuble.Mon compteur d’eau se trouve dans une gaine sur le palier.Je vais vérifier auprès du syndic si cet emplacement est ou non une partie commune avant d’envisager l’achat de la vanne.

    Moustier / 24 juin 2020 - 15h44

  • Très bonne initiative.

    Théo84 / 24 juin 2020 - 15h43

  • La SEFO a installé un compteur qui devrait a terme être accessible aux usagers gratuitement. Cette entreprise m’informe déjà de mes surconsommations.

    Françoise / 24 juin 2020 - 15h41

  • buen sûr quil est imprtant de surveiller, lais encire yn objet connecté cest encore plus de 0looution numérique. n’y a-t-il pas moyen de faire autrement que toujous plus de connections ?

    fa / 24 juin 2020 - 15h35

    • Avatar

      Nous ne recherchons pas de solution connectée à tout prix, il s’agit d’une réflexion qui s’est en effet portée sur ce type de solution mais nous restons ouverts à d’autres options. Malheureusement, à ce jour, nous n’en avons pas forcément identifié répondant à la démarche. Si toutefois vous en connaissiez, nous sommes preneurs de vos suggestions. Merci encore de votre participation.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h06

    • Les fuites occultes ne grèvent pas la consommation d’eau mais font les pires dégâts et les plombiers ne les décèlent pas facilement.

      Hoffmann / 24 juin 2020 - 18h21

  • Très bien mais que se passe-t-il lors de la mise en route d’un arrosage automatique par exemple ?

    VA92 / 24 juin 2020 - 15h35

    • Avatar

      Ce sont des aspects à étudier en effet.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h05

  • Bonjour,
    nous avons une résidence secondaire en Bretagne en contre bas de la chaussée;lors de pluies l’ eau inonde la maison et une large marre d’eau se forme à l ‘extérieur devant notre porte ,une marre que nous ne pouvons enjamber pour raison d handicap;depuis 3 ans nous relançons régulièrement la marie car lors de rv avec l ‘adjoint à la voirie il avait été convenu de faire quelques petits travaux pour remédier à cet inconvénient qui va jusqu’à nous empêcher de louer cette maison-Mais rien ne se passe depuis tout ce temps:courriers recommandés,mails,sms ,appels tel, rv en mairie…nous allons sur place en juillet pour essayer encore de rencontrer les intervenants municipaux;que pensez-vous de cette situation,nous qui sommes si scrupuleux dans la prévention des dégâts?Merci pour votre avis-
    cdlt mme le moal

    le moal / 24 juin 2020 - 15h33

    • Avatar

      Chère sociétaire, je prends contact avec vous en privé afin d’échanger sur votre situation. Peut-être y a-t-il une piste à creuser du côté du conseil juridique si ce logement est assuré à la MAIF ?

      Aude animatrice du blog / 24 juin 2020 - 15h54

  • Victime d’un dégât des eaux la réponse à mes problèmes fut totalement négative, le dégât lui-même à savoir plafond placo et peinture ne fut même pas retenu. J’avais décrit avec justesse, je crois, l’ensemble de la situation en expliquant que je changeais les noues en zinc causes probables (?) des dégâts, y ajoutant le devis, ainsi que les devis de réfection de plafonds et de peinture s’élevant environ à 1350€ (plafond) et 1380€ (peinture). J’ai assumé … tout en continuant à vous payer … pour rien. Les artisans étaient surpris, jamais ce ne leur était arrivé. Oui c’est la MAIF nouvelle !!! Pour 2600€ vous traitez par dessus la jambe des clients fidèles depuis 40 ans !! Sachez que je n’ai même pas répondu à ce manquement à vos devoirs mais je saurai m’en souvenir lors de prochains choix. Pour rappel toutes mes assurances sont chez vous, habitations principales et secondaires, mes vehicules etc .. Je ne vous ferez plus d’éloges ni recommandations, je ne vous dis pas merci.
    Jean Marc Mora

    Mora / 24 juin 2020 - 15h29

    • je suis dans la même situation, victime d’un dégât des eaux , la réponse de la Maif fût négative: J’ai envoyé des photos, personne ne s’est déplacé pour estimer le prix des réparations. . J’ai fait des photos que j’ai envoyées. Et on m’a viré une somme qui ne correspondait pas du tout à la réalité du sinistre.
      C’était en 2014…. Personne n’est venu, alors que la Maif est à 200mètres de chez moi…. Et j’estime ne pas être compétente pour faire des devis.
      Finalement, la Maif m’a viré un chèque qui ne correspondait pas du tout à la réalité. On n’avait pas tenu compte des frais pour démonter les vasques, changer les meubles dessous qui étaient imbibés d’eau et risquaient de s’affaisser sous le poids des vasques en marbre.
      J’estime que je ne suis pas compétente pour prendre une décision. ALORS….. le temps a passé. La Maif n’a envoyé personne, n’a pas pu juger de la valeur des dégâts, et ils ont laissé « trainer » jusqu’à ce jour. Je me suis refusée de faire les réparations sans avoir un devis correct. Leur virement était vraiment insuffisant.
      Et ainsi, pendant que j’attendais qu’une personne se déplace sur les 200 mètres qui me séparaient de la Maif, la Maif faisait le mort. Je n’ai toujours pas fait les réparations…ET LA MAIF A DECIDE QU IL Y AVAIT PRESCRIPTION; donc DONC, PAS DE REMBOURSEMENT complémentaire.
      C’est un peu une constante à la Maif de St Pierre de La Réunion, de laisser trainer les choses pour ensuite déclarer qu’il y a prescription
      Un exemple: j’ai eu un accident de voiture il y a longtemps. Et puis je me suis rendue compte que bizarrement j’avais un malus qui diraient des années…je leur ai signalé cette anomalie….. Ils ont finalement reconnu qu’ils ont déclaré deux fois le même accident, MAIS ONT-ILS DIT IL Y A PRESCRIPTION!!!
      Ils font des erreurs de comptabilité et c’est moi qui paye les pots cassés!
      Une autre fois, je reçois un courrier de la Maif me disant qu’ils ont bien résilié mes assurances (deux assurances concernant la voiture)…. Ma voiture est assurée à la Maif depuis 1968, jamais je n’ai donné l’ordre de supprimer mes assurances. Je leur signale….
      Ils reconnaissent que c’est une erreur de leur part! Et si je m’étais tuée en voiture avec mon petit-fils à l’arrière, que se serait-il passé? Il est certain que mes enfants n’auraient jamais pensé que l’erreur venait de la Maif, on leur aurait laissé croire que j’ aurais effectivement annulé mes assurances! J’en suis tellement convaincue parce qu’immédiatement la Maif a débité mon compte des deux mois d’assurance pour la période où je n’était pas assurée Etc etc…
      Je ne suis pas aussi confiante que lorsque j’habitais Strasbourg et où jamais il n’y a eu le moindre problème.
      Ici à St Pierre de la Réunion, il y a déjà eu trop de « couacs » pour que me sente en confiance

      rosine / 24 juin 2020 - 18h08

  • La solution de vanne connectée est très bien mais trop coûteuse .

    Jac05 / 24 juin 2020 - 15h27

  • Solution peu utile en cas de logement en appartement.

    Charat / 24 juin 2020 - 15h25

  • dans ma poche seulement un tel a 1euro.
    merci

    buisson jacky / 24 juin 2020 - 15h23

  • Ce ne peux pas être utile si vous avez une « fuite » au niveau de l’évacuation d’un réceptacle de douche par exemple :
    Sur une BONDE qui s’est dévissée, par exemple…

    Kinéredon / 24 juin 2020 - 15h20

  • J’aimerai que la MAIF prenne en charge,pour les contrats VAM,les dégats des rongeurs…J’ai eu la mauvaise surprise d’avoir le faisceau électrique à remplacer : coût 7000€ Rien du constructeur TOYOTA et RIEN de la MAIF malgré un contrat « pertinence » Je souhaiterai un VRAI contrat TOUS RISQUES même avec une augmentation de la prime…
    QU’EN PENSE LA MAIF…??

    Charles et Nicole / 24 juin 2020 - 15h19

    • Avatar

      Bonjour, je prends tout de suite contact en vous en privé afin de bien comprendre la situation évoquée.

      Aude animatrice du blog / 24 juin 2020 - 15h24

  • Veolia avec ses compteurs à relevés automatiques offre la prestation pour 0 ct, l’ application est conviviale , permet de fixer soi même le seuil d’alerte, d’en regler la fréquence et de réviser les parametres..la réception de SMS est gratuite et automatisée. Cela a été utile par deux fois non pour éviter un DDE mais une surconsommation inutile.
    La vanne connectée suppose sans doute d’être dans un lieu où les transmission 4G ou WIFI sont possibles … Le prix est excessif!

    FW / 24 juin 2020 - 15h17

    • Le fournisseur d’eau (Suez, Veolia, ou autre) ne reçoit les informations du compteur qu’une à deux fois par jour. En cas de grosse fuite, c’est trop tard. Ca reste un bon début.

      JB / 24 juin 2020 - 15h44

  • Je pense que cela doit être valable à condition de ne pas partir loin de son domicile.
    Avoir de bons voisins , qui puissent fermer l’eau au compteur.
    Quand nous parton en vacances nous fermons le robinet au compteur.

    Gége la science / 24 juin 2020 - 15h16

    • Dans ce système il y a une vanne qui ferme le robinet automatiquement même en cas d’absence.

      JB / 24 juin 2020 - 15h45

  • Ces propositions me paraissent intéressantes surtout si on habite en villa avec jardin et garage. Car si on habite en appartement dans un immeuble une fuite d’eau a en général comme conséquence de provoquer des dégâts chez un ou des voisins qui normalement réagissent assez vite.

    MdZ / 24 juin 2020 - 15h13

    • Avatar

      Il arrive qu’il y ait une fuite dans les parties communes, que le détecteur par exemple pourrait identifier (humidité dans les murs) et permettrait d’alerter avant de voir empirer la situation.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h04

  • Je n’ai pas de smartphone et n’ai aucune intention d’en avoir un, vu les inconvénients que cela entraine.

    Michel Vignoboul / 24 juin 2020 - 15h12

  • Certes, il convient de faire attention mais n’est-ce pas rechercher la petite bête et solliciter un énième abonnement de précaution ?

    Anabase / 24 juin 2020 - 15h12

    • Avatar

      Merci pour votre commentaire. Il ne s’agit pas ici d’imposer un nouvel abonnement mais bien d’accompagner nos sociétaires qui souhaitent une solution de prévention.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 12h03

  • pour avoir eu une fuite d’ eau qui m’ a coutée 3000 euros le temps que je m’ en aperçoive, être informée en temps et en heure m’ intéresse grandement.

    pascale06 / 24 juin 2020 - 15h11

  • Je relève mon compteur d’eau toutes les fins de mois, ce qui ne m’a pas évité une fuite, progressive, à l’arrivée d’eau dans ma maison. Heureusement que j’étais assuré pour la faire réparer.

    CR / 24 juin 2020 - 15h10

  • Assez utile lorsque les conditions s’y prêtent (Logement dans un immeuble)
    La solution d’une vanne connectée semble pertinente et peu onéreuse.

    Lelay / 24 juin 2020 - 15h04

    • le coût est d’environ 32 euros !!! C’est vraiment pas cher si on craint une fuite …

      Lelay / 24 juin 2020 - 15h07

  • Encore faut-il avoir un téléphone portable!
    Moi, je n’en ai pas, je ne désire pas avoir de tél portable.

    MARC Thérèse / 24 juin 2020 - 14h58

  • Votre proposition me semble très chére. L’idée est bonne mais le coût est dissuasif. Et ne résout pas:
    Le robinet de jardin laissé ouvert..et oublié ( nous en avons 3), cela arrive.
    L’alimentation de LV ou Lave linge qui casse ( cela nous est arrivé !)
    Le cumulus qui fuit.
    Les caves inondées au cours d’un episode cevenol (fréquent mais sans gravité ) sans rapport avec une fuite réseau!
    Autant de solutions à étudier.

    Annick / 24 juin 2020 - 14h57

    • Avatar

      Dans la solutions envisagée il serait possible de ne prendre que les capteurs (sans la vanne) et qui pourraient prévenir des situations tels qu’évoqués : lave-linge et cave par exemple.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 11h38

    • Le système est bien prévu pour détecter le robinet de jardin laissé ouvert, l’alimentation de LV ou le cumulus qui fuit (car on voit le débit qui change), ou les caves inondées (à condition d’y placer le détecteur d’humidité bien réglé).

      JB / 24 juin 2020 - 15h48

  • Merci de cette alerte.
    Le dispositif automatique me parait peu utile mais la surveillance est indispensable. Trop peu de mes voisins ont conscience de leur consommation moyenne d’eau. Mais je suis un vieux…

    jcm / 24 juin 2020 - 14h56

  • Utiles si le dégât provient de mon domicile, mais qu’en est il si cela provient de l’appartement du voisin du dessus, comme cela vient de se produire …les dégâts et le dérangement sont doublement pénalisants!

    MCEK / 24 juin 2020 - 14h51

  • Tout d’abord, à multiplier ces connexions on pollue de plus en plus tant l’environnement que la santé des populations; on réalisera à tout coup demain l’impact de ces ondes sur les hommes et les générations à venir… et il sera peut-être trop tard.

    Et puis, arrêtons cette dépendance qu’on ns présente comme synonyme de progrès alors qu’elle ne vise qu’à faire vendre… sans parler du climat angoissant qu’elle génère.
    Oui, j’entends bien le représentant ds ses propos culpabilisants :
     » Comment, vous n’avez pas encore une connexion plomberie anti fuite? Mais vous êtes inconscient!?… »

    A qd une connexion sur mes chaussettes? Sur la gamelle du chien ou sur le balai de mon garage?

    Si je ne conteste pas l’utilisation des connexions qd il y va de la santé des gens, je reste très prudent vis à vis de celles qui se substituent au jugement humain (à sa capacité à surveiller lui-même ses installations par exemple) bref face à ttes ces applications qui restreignent nos libertés et qui ne permettent pas en réalité d’améliorer nos vies.

    linstruisou / 24 juin 2020 - 14h49

    • Avatar

      Nous entendons parfaitement votre propos. Sachez que nous n’imposerons pas d’objet connecté, nous cherchons des solutions pour accompagner certaines situations, qui pour parfois n’existent que sur des modèles connectés.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 11h33

  • je releve tout les fin de mois mon compteur d eau

    herge / 24 juin 2020 - 14h47

  • Il existe également des solutions Objet connecté à installer au niveau du compteur d’eau pour détection durant la nuit (écoute du compteur entre 2 et 3h du matin)
    Solution à généraliser pour partir tranquille en vacances …
    Ce serait bien que la Maif nous propose une solution avec un partenaire digne de confiance

    Olivier Plays / 24 juin 2020 - 14h45

  • C’est une très bonne idée qui peut être pensée dès la construction….

    Cécile / 24 juin 2020 - 14h42

    • Intéressant cette mise en garde

      Grisoni / 24 juin 2020 - 14h44

  • Dégâts peuvent être très importants et le coût élevé en cas de fuite

    CiGare / 24 juin 2020 - 14h38

  • M’indiquer le nom de l’appareil, son coût et le coût de l’installation. dans une maison individuelle le placer après le compteur ou dans la maison?

    REY / 24 juin 2020 - 14h35

    • Avatar

      Nous n’avons pas de solution vraiment définie aujourd’hui, tout est envisageable. A voir ensuite ce qui existe et sous quelles conditions. Nous ne manquerons pas de revenir vers les lecteurs du blog pour vous tenir informés en avant-première de l’avancée de nos travaux. Tous vos commentaires, remarques et réponses à l’enquête sont précieux.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 11h32

  • Cela me paraît intéressant. Cette application est elle également prévue pour une maison avec jardin et arrosage automatique ?
    Merci de votre réponse

    Valentine / 24 juin 2020 - 14h34

    • Avatar

      Nous n’avons pas encore de véritable solution, nous cherchons d’abord à vérifier que nos sociétaire seraient intéressés avant d’approfondir le sujet partenariat. Nous prenons bonne note de votre retour concernant le jardin.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 11h31

  • Le détecteur sonore dans les pièces d’eau serait utile en effet.
    Reste le gros problème des fuites de canalisation externe (de la maison jusqu’au compteur). Que proposez-vous
    pour cela ? Merci

    BERNARD / 24 juin 2020 - 14h34

    • Avatar

      Aujourd’hui, nous n’avons pas de solution à proprement parlé identifiée. Nous souhaitons d’abord vérifier l’appétence de nos sociétaires avant de démarrer une vraie recherche de partenaire pouvant répondre à l’ensemble des besoins.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 11h29

  • Le sujet est intéressant.

    Je me suis penché sur la question il y a plus d’un an. La solution debit-mètre + vanne connectée en un ou deux appareils me semblent appropriée. Elle demande toutefois à 1) regarder régulièrement son smartphone (et d’en avoir un bien sû!r), 2) de laisser sa box en permanence allumée quand on n’est pas chez soi (ce qui est le cas de plein de personnes malheureusement, c’est tellement plus simple de faire appel à l’assureur en cas d’orage qui grille la box 😛 ). Je n’ai pas franchi le pas pour le moment.
    Le tarif proposé de plus de 300 euros conviendra peut-être à ceux qui ne font rien par eux-mêmes, mais c’est un tarif sachez-le exorbitant. On trouve actuellement de débits-mètres connectés et des vannes connectées à moins de 30 euros sur le marché (donc moins de 60 euros l’ensemble). Il y a désormais le choix dans les fournisseurs (principalement chinois !). A chacun de voir. Le tarif que vous proposez est plus cher que la consommation TTC en eau potable de mon foyer (3 personnes) sur une année entière (bon, d’accord dégat des eaux implique parfois réparations plus lourdes que juste la réparation du problème, mais quand même; la probabilité d’avoir un dégâts des eaux sérieux est faible).

    Ceci étant, la meilleur protection est de couper l’arrivée d’eau du logement lorsque vous partez pour plus d’une journée. Là au moins vous êtes quasiment sûr d’éviter tout dégât des eaux et toute consommation excessive associée par exemple à une chasse d’eau qui coule 🙂 .

    DrNo / 24 juin 2020 - 14h33

    • Avatar

      Nous voyons en effet que vous avez bien étudié le sujet. J’espère que si nous entamions des travaux sur ce sujet nous pourrions vous associer à nos réflexions (en fonction de votre disponibilité bien entendu).

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 11h26

  • Si l’on zst sur place, on peut constater le phénomène de visu.
    Cet équipement pourrait être utile en cas d’absence. Mais si on est éloigné de son domicile, il est difficile de couper l’eau rapidement. En cas d’absence prolongée, je prends soin de fermer le robinet général

    Duport / 24 juin 2020 - 14h30

    • Avatar

      Il peut arriver qu’une machine-à-laver déborde, une micro fuite à un ballon d’eau… pendant la nuit, que vous êtes au travail, partez faire les courses… Cette solution pourrait intervenir et/ou vous avertir rapidement et éviter de trop gros dommages.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 25 juin 2020 - 09h58

  • Bonjour,

    Je constate une erreur dans l’article sur le dégât des eaux ou dans la réponse faite par le conseiller de la MAIF qui m’a refusé la prise en charge de la recherche de la fuite lors d’un récent sinistre.

    Par ailleurs il est surprenant que les réparations des éléments à l’origine de la fuite ne soient pas pris en charge obligeant le sociétaire à prendre un autre contrat.

    Puslecki / 24 juin 2020 - 14h29

    • Avatar

      Bonjour, je vous recontacte en privé afin que vous m’en disiez plus sur le dossier en question.

      Aude animatrice du blog / 24 juin 2020 - 15h28

  • Le principe est intéressant, surtout quand le compteur est difficile d’accès (dans une fosse au fond du jardin).
    Les limites et les conditions d’installation ainsi que es contraintes d’exploitation sont essentielles pour en évaluer la faisabilité et l’intérêt pratique.
    Ces informations sont indispensables pour porter un jugement objectif compte tenu du prix de l’équipement

    JP&J G / 24 juin 2020 - 14h29

  • Etant victime d’une fuite d’eau, je ne peux aller contre la pose de ce matériel mais, dans un 1er temps, je vais relever périodiquement l’affichage du compteur et le fermer en amont à chaque absence, bien que cela ne soit pas pratique car situé à l’extérieur dans un regard boueux.

    POUSSET / 24 juin 2020 - 14h27

  • Fermer l’arrivée d’eau généralet en partant n’est pas mal non plus !

    Jy / 24 juin 2020 - 14h26

  • ce matériel est très utile. Je souhaite et propose qu’IMA protect (auquel je suis abonné) étoffe son offre d’objets connectés de tout genre; ainsi seront évités le départ des adhérents au service Ima-protect vers la concurrence plus persuasive et agressive (Nest, Google, Leroy-Merlin)

    bhitier / 24 juin 2020 - 14h25

  • C’est une bonne idée qu’il faut accompagner dans son déploiement en participant à l’investissement. Ayant fait les frais de cette triste expérience aujourd’hui, je ferme l’arrivée d’eau pour toute absence prolongée.
    Je ne suis pas tout jeune (70 ans) la technologie ne me fait pas peur, j’utilise déjà des applications pour gérer mon chauffage à distance. C’est très pratique et surtout très économique. J’encourage ce type de solution.

    Cordialement

    Andréa

    SCAPPATICCI Andréa / 24 juin 2020 - 14h23

  • Pour moi ce dispositif est inutile car je ne possède pas de smartphone.

    paul / 24 juin 2020 - 14h23

  • Il vaut mieux prévenir que guérir. Quand tout va bien, on pense que c’est superflu, jusqu’au jour où ….

    CARLAE / 24 juin 2020 - 14h23

  • Si l’on est présent l’alarme sonore est peu utile car la fuite étant visible elle sera rapidement détectée.

    alexrod / 24 juin 2020 - 14h22

  • Idée géniale
    J’espère que vous pourrez mettre en place ce projet très vite
    Félicitations

    Jean-Pierre Fauché / 24 juin 2020 - 14h20

  • L assurance que j ai, comme locataire, prend t elle en charge les dégâts des eaux, tels que fuite de chauffe eau ou lave linge ?
    Merci pour votre réponse.
    AY Jamont

    Jamont / 24 juin 2020 - 14h17

    • Avatar

      Les contrats d’assurance Habitation MAIF prennent en charge les dommages et travaux résultants d’une fuite de chauffe eau ou de lave-linge.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h42

  • l’eau est discrète et ds un 1er tps, elle peut abîmer ou coûter cher, avant qu’on se rende compte …Dc , être prévenu très vite est avantageux pr limiter les dégâts et les réparations. Mais, combien coûte cette assurance ou cette installation ??

    lea / 24 juin 2020 - 14h14

  • Comment trouver les informations techniques sur cet appareillage ?

    FGI / 24 juin 2020 - 14h12

    • Avatar

      Nous n’avons pas encore choisi la solution qui répondrait au mieux aux besoins du plus grand nombre.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h41

  • Merci de ce rappel de précautions.

    Gilles REYNAUD / 24 juin 2020 - 14h09

  • Bonjour,

    Solution sans doute intéressante.

    Mais pas dans un cas particulier,
    (sans dégât des eaux mais avec facture « salée »)
    d’une maison individuelle,
    où la fuite d’eau serait entre le compteur d’eau (installé sur le terrain en bord de route) et la maison.

    Salutations amicales.

    Bernard PROUDHOM (0781928 K) / 24 juin 2020 - 14h08

  • cette installation permettant d’eviter une catastrophe est-elle prise en charge par la MAIF?

    Annie MARTIN / 24 juin 2020 - 14h07

    • Avatar

      C’est un des points qui sera à l’étude si ce type de solution devait intéresser nos sociétaires.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h41

  • Merci pour votre réponse

    Bousquet francoise / 24 juin 2020 - 14h05

    • ce problème, je le redis, concerne tous ceux qui possèdent une propriété en retrait de route dont le compteur est éloigné de la
      canalisation. En outre, tout le monde ne possède pas de smatphone ou autre connexion. Est-ce là une obligation ?? Pouvez-vous nous
      donner une information précise sur la probabilité de couverture d’un risque tel que : bris de canalisation suite à passages répétés de camions sur la voie enfermant ces canalisations ? Merci

      BERNARD / 29 juin 2020 - 12h07

  • intéressant, mais à développer

    Messager max / 24 juin 2020 - 14h01

  • Très utile bien sûr. Eviter d’importants dégâts et de frais de travaux.

    Geneviève / 24 juin 2020 - 14h00

  • Nous avons déjà un compteur connecté par SUEZ hors gel et, gratuitement, parce que SUEZ économise le relevage du compteur par un agent. Cela fonctionne très bien : nous avons déjà été alerté. Par contre pour un compteur en sous sol ou en cave, est-ce que ça fonctionne ?

    mainmain / 24 juin 2020 - 13h59

    • Avatar

      Nous n’avons pas encore choisi de solution. Pour le moment, nous cherchons à vérifier l’appétence de nos sociétaires à ce type d’outil de prévention et à recueillir l’ensemble des besoins afférents.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h26

  • Réduire les sinistres liés à l’eau est un enjeu majeur et toute solution technique fiable mérite examen.

    LEMPECHEURDETOURNERENLIGNEDROITE / 24 juin 2020 - 13h58

  • Bien reçu votre proposition. Personnellement, nous avons fait contrôler notre installation juste avant le confinement et avons changé les syphons sous les baignoires, un robinet-mitigeur dans une salle de bain et des robinets divers.
    Nous avons aussi remplacé le ballon d’eau chaude situé dans le garage.

    Nous avons agi par précaution, après que nos voisins aient été confrontés à ce genre de sinistre (nous avons pu constater les dégâts et cela nous a incité à prendre les mesures nécessaires pour éviter ça). Théoriquement nous ne devrions donc pas subir ce genre de sinistre. Nous avons investi en ce sens.

    Salutations.
    Jaillard Michèle.

    Jaillard Michèle / 24 juin 2020 - 13h58

  • Si la vanne est vraiment efficace, c’est la première fois qu’un équipement propose d’alerter d’une surconsommation d’eau en temps réel.

    nadia / 24 juin 2020 - 13h55

  • Pardon de ne pas participer à cette discussion. En revanche, j’avais joué les trouble-fête dans l’euphorie générale du sujet précédent. J’avais demandé à HMA de me confirmer sa version de la fonction chlorophyllienne car ce n’était pas celle que je connaissais. C’était le commentaire n°203. Il ne figure plus dans les commentaires de juin. Est-ce normal?

    Claude Edouard / 24 juin 2020 - 13h55

  • Bonjour
    De manière générale pour ce type de technologie, j’estime qu’on surestime les bénéfices espérés par un biais tout simple que si on propose une nouvelle solution, c’est qu’on y croit et qu’il faut la vendre, quitte à exagérer ses vertus en toute sincérité. Je pense que c’est le cas pour ce type d’objets connectés à destination de particuliers.
    En revanche, on sous-évalue ou on évalue pas du tout l’ensemble des coûts de ces solutions technologiques innovantes: je pense au coût d’achat, de fonctionnement et de remplacement parce que ça ne va pas durer toute une vie, mais aussi et surtout au coût environnemental porté par le déploiement à grande échelle de ce type d’électronique à durée de vie limitée.
    Restons simples et responsables à l’échelle du foyer. Par contre je pense que la solution mérite d’être étudiée à l’échelle d’une copropriété, d’une entreprise, etc.
    Merci

    Olivier SAISON / 24 juin 2020 - 13h52

    • Avatar

      Merci beaucoup de votre réponse.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h25

    • Normalement la société des eaux ( chez nous Sibam) est tenu de nous informer en cas de gros problème de surconsommation, mais le font-ils toujours, j’en doute…
      Je trouve donc utile cette vanne qui alerte dès le début d’une surconsommation, et qui peut éviter bien des problémes. Reste à voir le prix avec la pose…

      Jackie / 24 juin 2020 - 14h11

  • ce matériel semble intéressant pour éviter une fuite invisible.
    Le prix est dissuasif.

    Polonowski Danowski / 24 juin 2020 - 13h51

  • votre proposition est peut-être intéressante, à voir, en fonction de mon logement
    Venez vous nous conseiller?
    Est-ce que tout est compris dans le tarif?

    gaubert / 24 juin 2020 - 13h49

    • Avatar

      Ce sont des pistes que nous essayons de creuser justement, merci beaucoup de votre réponse. Tous les avis publiés à travers cet article ainsi que les réponses à l’enquête nous serons très utiles pour mieux comprendre vos attentes et travailler à la solution réellement la plus adaptée.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h25

  • Peu efficace dans une grande maison où circulent de nombreuses canalisations, notamment dans plusieurs caves et où la surconsommation peut être liée à l’arrosage intermittent du jardin et des fleurs, suivant la fréquence ou l’absence des pluies.

    OTTWILLER / 24 juin 2020 - 13h48

  • J ai eu 2 fuites d eau avec dégâts (joints défectueux)
    Je pense demander à Ista qui relève nous compteurs de les remplacer par des compteurs connectés. Je n en connais pas le coût. Qu en pensez vous?

    cabochon / 24 juin 2020 - 13h46

  • En copropriété, le danger vient des voisins, qui peuvent nier l’existence de fuites, refuser l’accès à leur appartement et refuser de couper le chauffage central en cas de fuite. D’autre part, la détection des fuites, obligatoire, doit être immédiate. J’ai été obligé de me débrouiller seul !

    Jean / 24 juin 2020 - 13h44

  • Efficace pour une fuite d eau importante mais c est souvent une infiltration qui génère à terme seulement un dégât Je viens d en être victime et en ai été l auteur bien malgré moi il y a un an; le suivi de consommation n aurait je pense rien donné à moins d être très précis.

    Sophie / 24 juin 2020 - 13h40

  • Je n’ai pas de smartphone.

    ROBERT SPRINGER / 24 juin 2020 - 13h38

  • cet article est très bon, je ne connaissais pas cette vanne connectée.
    Souvent un ballon d’eau chaude craque la nuit car le chauffage de l’eau c’est aux heures creuses et la pression augmente et la tôle fragilisée craque. Le temps de se réveiller de tenter d’agir sur la vanne d’arrêt lorsque l’eau très chaude vous arrose les mains, il y a plusieurs dizaines de litres d’eau dans votre logis.
    Et si en plus on est absent à plusieurs centaines de km de son domicile et que pour une bonne raison l’eau n’a pas été coupée, pas facile d’intervenir.
    Vanne connectée très bien mais pas solution miracle.

    Bodet / 24 juin 2020 - 13h37

  • Mon compteur est déjà connecté avec une alarme de surconsommation par Suez.

    Michel / 24 juin 2020 - 13h36

    • Le fournisseur d’eau (Suez, Veolia, ou autre) ne reçoit les informations du compteur qu’une à deux fois par jour. En cas de grosse fuite, c’est trop tard. Ca reste un bon début.

      JB / 24 juin 2020 - 15h53

  • Très bonne idée, je connais plusieurs personnes à qui c’est arrivé, moi y compris.

    Cara / 24 juin 2020 - 13h34

  • Sécurisation…

    OSTER Patrice / 24 juin 2020 - 13h32

  • J’ai eu à faire la triste expérience d’une rupture brutale de flexible sur une arrivée d’eau, bien sûr au milieu de la nuit et heureusement dans le garage de ma villa. Ce qui ne m’a pas conduit à une déclaration de sinistre mais je vous laisse imaginer la même chose en immeuble ..il ne s’agissait pas d’une dérive lente de consommation mais d’une avarie plutôt brutale…alors la vanne !! connectée ou pas ….à part si elle coupe automatiquement l’arrivée d’eau peut être mais sur quelle consigne?Et si on fait l’inventaire des flexibles dans une habitation !!Un limiteur de pression serait plus utile et moins cher.

    joly / 24 juin 2020 - 13h31

    • Avatar

      Merci de votre réponse, nous étudions toutes les pistes !

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h23

  • C’est une excellente idée pour les gens qui travaillent encore et qui son équipés d’un smartphone

    Bazienne / 24 juin 2020 - 13h30

  • Toutes ces propositions sont bien pensées, utiles, mais… si, comme cela m’est arrivé 3 fois depuis 4 ou 5 ans, l’eau arrive de l’étage supérieur…? J’appelle la MAIF quand même…
    Oui, je sais, c’est un point de vue négatif … pourtant…

    Laurentdesfontaines / 24 juin 2020 - 13h30

    • Avatar

      Ces mesure ne pourrons malheureusement jamais supprimer tous les risques, comme vous le dites très justement il existe des aléas extérieurs à nous. Ces solutions de prévention n’ont pas vocation à supprimer totalement l’intervention de MAIF mais de limiter certains désagréments.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h21

  • Cela peut effectivement être intéressant mais il ne faut pas d’abonnement, cela doit être inclus avec les garanties. Cela peut permettre d’eviter des coûts importants de réparation à la Maif

    MarmotteFarcie / 24 juin 2020 - 13h27

  • Pas assez d’informations car si la pièce est en demi sous-sol, elle peut être humide ou changer sa température en fonction de l’extérieur
    D’autre part, l’appareil va-t-il être capable de détecter une mini fuite dans une autre pièce ?
    D’autre part, un appareil connecté me déplaît énormément car nous sommes à l’aube du tout connecté pour que « l’on  » sache tout de notre vie…. pour en faire quoi ?
    Il est impossible de tout contrôler, même en prenant toutes les précautions. Quand on croit avoir tout prévu, les choses ne se passent pas forcément comme prévu, car il y a parfois une inconnue qui apparaît

    Bernadette Geay / 24 juin 2020 - 13h26

    • Avatar

      Nous ne souhaitons pas utiliser les données pouvant provenir de ces solutions, elles ne doivent strictement servir qu’à l’utilisation optimale de l’outil. L’engagement de la MAIF sur la propriété des données est très stricte.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h20

  • Il faudrait une documentation sur le matériel.

    Gosselin / 24 juin 2020 - 13h18

  • Mon problème est plus d’avoir un système d’alerte en cas d’inondation de la cave due aux orages. N’ayant pas encore pu faire installer un clapet de retour… j’attends toujours des devis de plombiers ! ils ne semblent guère pressés et le service des eaux de la ville m’a refusé de me donner une liste de plombiers agréés pour ce type d’intervention.

    Ch. R. 67 / 24 juin 2020 - 13h14

    • Avatar

      Vous pouvez vous rapprocher d’un de nos partenaires Calyxis qui pourraient peut-être vous accompagner dans vos démarches ?

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h18

  • Il me semble que ça n’est pas tout à fait de la prévention. Lorsque l’avertissement est donné, les dégâts seront déjà là, en partie.
    Il est possible que l’utilité se rencontre dans certains cas : locaux peu visités, un robinet en fond de jardin…

    Brade / 24 juin 2020 - 13h10

    • Avatar

      La vanne coupe l’eau instantanément On peut se dire en effet que la canalisation sera endommagée, un peu d’eau se sera répandue, mais la quantité restera limitée par rapport à plusieurs minutes voire heures sans intervention.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h17

  • Vos conseils arrivent tard. Toujours en confinement à l’extérieur mon appartement vient d’être victime d’une légère inondation dans les toilettes à cause d’une vanne ne fonctionnant pas. Le plombier appelé d’urgence par une voisine à fait réparer la vanne.Et. doit changer la cuvette des toilettes qui fuit.
    Dois-je déclarer les dégats?
    Leonardo VICENTE
    Sociétaire n° 0336905 M

    Nardo / 24 juin 2020 - 13h06

  • Tout dépend du prix,
    Y a t il un abonnement de prévu ?

    Dd / 24 juin 2020 - 12h57

    • Avatar

      Cela fait justement parti des questions que nous nous posons. Merci de nous aider à éclairer nos travaux grâce à tous vos commentaires et aux réponses à l’enquête qui sont déjà nombreuses !

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h16

  • J’habite un immeuble construit en 1850, planchers et plafonds sont en bois. Entre mes plafonds et les planchers de mes voisins de l’étage supérieur de même qu’entre mon plancher et le plafond de ma voisine de l’étage inférieur il existe un vide de 60 cm. Lorsqu’il y a une fuite, l’eau se répand immédiatement par le parquet et provoque des dégâts qui peuvent rapidement être importants.
    Je milite, pour ce qui concerne ma situation, pour une visite de contrôle régulière par un professionnel (joints, état de la tuyauterie, bon fonctionnement des robinets d’arrêt d’eau, etc.).
    Bien cordialement .

    Loupace / 24 juin 2020 - 12h55

  • Je pense efficace la vanne connectée pour détecter la suconsommation, mais moins convaicu par un capteur sonore qui détecte un seuil d’humidité. Il faudrait pouvoir avoir davantage de détails sur les technologies proposées pour pouvoir donner un avis!

    phil / 24 juin 2020 - 12h55

    • C’est un capteur d’humidité (pas un capteur sonore) qui est prévu pour détecter le seuil d’humidité.

      JB / 24 juin 2020 - 15h55

  • je fais un suivi très strict et un relevé régulier de mon compteur (mes compteurs ) et depuis une fuite de cumulus, je surveille de près tous mes appareils, sans doute étant retraitée; ces dispositifs proposés sont sans doute parfait pour des personnes en activité intense

    joelle / 24 juin 2020 - 12h53

    • Avatar

      Le détecteur d’humidité pourrait vous permettre de vous libérer du temps. A titre personnel, ce système m’a permis de me rendre compte justement d’une légère fuite (pas d’eau, uniquement de l’humidité dégagée dans le placard).

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h15

  • Désolée de ma réponse négative mais c’est parce que je suis un cas particulier et que les dégâts des eaux que je risque concerne ma maison secondaire [qui n’est pas – je tiens à le préciser – une « villa » et alors que je n’ai, par ailleurs, les moyens que d’être locataire de ma résidence principale]. Malgré des aménagements d’isolation, cette maison a subi le gel lors d’hivers plus rigoureux que récemment, même avec la coupure de l’arrivée d’eau durant la période hivernale. Ayant dû, lors de la ré-ouverture d’arrivée d’eau, constater plusieurs fois une fuite et craindre ses dégâts potentiels, j’ai, il y a plusieurs années, contracté une assurance particulière offrant la GARANTIE DE L’INTERVENTION D’UN PLOMBIER DANS LES QUELQUES HEURES suivant le signalement de la fuite. Je déplore de m’infliger ainsi une dépense d’environ 10€ par mois mais cela m’a permis plusieurs fois de limiter les dégâts consécutifs à la fuite et, SURTOUT, de ne pas devoir rester sans eau [comme cela m’était arrivé…] jusqu’à l’arrivée improbable d’un plombier. A ma connaissance, la MAIF n’offre pas ce service dont, surtout, la garantie mentionnée plus haut. Sinon, dites-le moi : j’adhère… Avec mes salutations mutualistes.

    D.D. / 24 juin 2020 - 12h51

    • Avatar

      Bonjour, je ne suis pas bien certaine de comprendre le problème énoncé. S’agit-il de la prise en charge de la réparation ou de la venue du plombier en un temps réduit ? N’hésitez pas à nous en dire plus.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h13

  • Interessant car j’ai failli avoir un gros pb de ballon eau chaude évité de justesse !!

    JIPIPI / 24 juin 2020 - 12h49

  • Cette proposition fait double emploi avec le suivi réalisé par Suez sur le compteur avec alerte par mail.

    IDHM / 24 juin 2020 - 12h47

    • Avatar

      Suez semble-t-il ne dessert pas l’ensemble des communes françaises, il n’est donc pas possible pour tous d’en bénéficier. Dans la solution que nous étudions, seraient disponibles des détecteurs d’humidité qui peuvent être utiles également en cas de micro-fuites d’un ballon d’eau, d’un débordement de machine à laver, d’humidité dans les murs qui peut indiquer la présence d’une fuite dans les parties communes d’un immeuble.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h11

  • Ce dispositif est interessant

    Baudet / 24 juin 2020 - 12h45

  • très bonne idée :
    – permet de suivre efficacement la consommation d’eau (ce qui se mesure s’améliore)
    – permet de détecter rapidement une fuite

    HLA / 24 juin 2020 - 12h45

  • pas commentaire

    Moreil / 24 juin 2020 - 12h43

  • Intéressant comment adapter à une résidence secondaire où l’on donc pas toujours présent et peut-on associer à une électro vanne ? i

    Philippe / 24 juin 2020 - 12h42

    • Avatar

      C’est en effet une des situations envisagées.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h07

  • Victime d’une fuite d’eau non apparente, j’ai eu une consommation anormale de plusieurs centaine de m3.
    J’ai déjà recherché ce type de solution sur l’Internet sans trouver la formule ad hoc.
    je suis donc preneur de toute solution qui de plus est reconnue par un assureur.

    Joel / 24 juin 2020 - 12h40

  • information intéressante mais pourquoi ne pas nous conseiller sur ce qui génère le plus souvent des dégâts sur les canalisations en particulier : dépôts de calcaire et autres atteintes liées à des réactions biochimiques entre cuivre et dépôts? Existe-t-il à la connaissance de la MAIF un procédé permettant de réduire beaucoup plus encore que la proposition de vanne « connectée » car bloquant toute dégradation? Evidement nous pouvons rechercher par nous même (c’est ce que je fais) mais également nous faire pièger par des propositions commerciales douteuses. Merci pour votre aide

    max / 24 juin 2020 - 12h38

  • Bonjour, vos recommandations arrive à un bon moment, car j’avais déclaré les dégâts d’eau et j’attends le passage de l’expert pour trouver l’origine de la fuite! Cordialement

    HARIRI / 24 juin 2020 - 12h37

  • Un outil qui semble intéressant et va dans le sens de la prévention.

    JO / 24 juin 2020 - 12h34

  • Les propositions de contrat de garantie m’intéresse ainsi que des propositions de matériel de détection pour plusieurs maisons à condition d’avoir un tarif dégressif pour plusieurs installations.

    Avec mes remerciements
    Mj Ingrain

    Ingrain / 24 juin 2020 - 12h31

  • Cette solution me semble peu utile car :
    – une fuite peut être à faible débit et provoquer tout de même un dégât, ce qui ne sera pas détecté par un compteur connecté,
    – un fort débit ne signifie pas une alerte car on utilise parfois beaucoup d’eau d’un coup (baignoire, travaux de jardin, nettoyage…),
    – une mesure de l’humidité dans une buanderie n’a aucun sens car cette pièce est bien souvent très humide en temps normal (sèche linge en route, linge qui sèche, fer à vapeur), ce n’est pas une indication fiable.
    – pendant les vacances, il est facile de fermer l’arrivée générale d’eau, ce qui évite tout problème.
    Par contre un compteur connecté peut être utile si l’on souhaite comprendre sa consommation, à condition que les données restent accessibles uniquement à l’utilisateur, et non à des tiers, pour éviter toute analyse automatique de données.

    CD / 24 juin 2020 - 12h29

    • Si le matériel est bien fait, il couvre vos inquiétudes :
      – il détecte une fuite avec un faible débit car il voit que l’eau coule toujours un peu, 24h/24, ce qui est différent d’une consommation normale.
      – il laisse passer un fort débit pendant un temps (bain, arrosage, nettoyage…) mais coupe si le débit dure trop longtemps. A voir quelles sont les bonnes durées, peut-être que l’utilisateur doit pouvoir les configurer. On peut manuellement rouvrir pour 24h si on veut par exemple remplir une (petite 😉 piscine ou faire le grand nettoyage de printemps au Kärcher.
      – il faut certes choisir le lieu des détecteurs et éviter la salle de bains. Si une fuite dans la SdB répand 1cm d’eau au sol dans toutes les pièces, elle sera tout de même détectée
      – et oui, je suis tout à fait pour un mode offline, sans connexion internet obligatoire.

      JB / 24 juin 2020 - 15h31

  • Nous avons subit une fuite , équivalent du petit doigt, a la sortie du compteur d’eau. Lors du relevé de l’index compteur, le releveur nous l’a signalée sans réparer ( c’était en aval …..) Mais 30m3 de fuite.
    J’ai réparé et payé.
    Depuis, je fais un contrôle mensuel du compteur…..
    Ce type de fuite ne serai détectable qu’avec un compteur électronique mais …..ce n’est pas le cas.
    Du coup le remplacement de la vanne par un système de contrôle de débit associé a des capteurs de présence de liquide me paraît intéressant.
    Bien sûr entièrement autonome, pas d’abonnement avec qui que ce soit.
    Cela existe pour plein d’autres accessoires en domotique.

    Greb / 24 juin 2020 - 12h23

  • A mon avis il serait bon d’avoir des compteurs intelligents type linki qui peuvent nous donner la consommation instantanée. Des applications pourraient alors être développées autour de ça pour suivre notre consommation et nous alerter en cas de soucis.

    Nicolas / 24 juin 2020 - 12h21

    • tout à fait d’accord avec vous! je transmets mes relevés à EDF malgré linky et je fais de même avec le nouveau fournisseur d’eau ; ainsi je constate ma consommation; mais un dispositif de leur part serait bienvenu pour ceux qui n’ont pas de temps à consacrer à ce « contrôle »

      joelle / 24 juin 2020 - 13h03

  • Bonjour,

    Il me semblerait intéressant de publier de temps en temps, des « brèves conseils  » de ce type, sur d’autres sujets.

    Merci.

    Cordialement.

    Patrice Louis

    Louis / 24 juin 2020 - 12h20

    • Avatar

      Bonjour Louis, merci pour votre contribution ! Dites-nous quels types de sujets vous intéressent ? Nous sommes à l’écoute de vos idées qui nous permettront d’enrichir nos publications, sur ce blog ou pourquoi pas sur nos autres supports (newsletter MAIF, nos sites maif.fr et entreprise). Bonne journée à vous.

      Aude animatrice du blog / 24 juin 2020 - 12h32

  • Le contrôle actuel se fait difficilement : compteur difficilement visible, relevés 2 fois par an
    Une alerte permettait d’éviter de longues périodes de fuite d’eau avec tous les frais que cela entraîne.

    bounhoure / 24 juin 2020 - 12h17

  • s’il n’ai pas nécessairement d’installer un compteur electro magnétique ok si non cela ne m’intéresse pas raz le bol n’être controlé de tout les cotés…!!!

    jean francois ballot / 24 juin 2020 - 12h13

    • Avatar

      Les données récoltées ne parviendraient pas à MAIF, elles serviraient uniquement pour votre utilisation du service.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h06

  • La fuite est parfois très faible dans le début, et indétectable par la lecture de la consommation.
    Demain des pénalités pour ceux qui consomment trop ?

    Rémy / 24 juin 2020 - 12h12

  • Bonjour, il est très rare, en tout cas en ce qui me concerne, que nous regardions l’état du compteur….les joints défectueux qui laisse couler l’eau ne préviennent pas…..je parle en connaissance de cause seul le service des Eaux vous informe!!! Quelquefois la fuite est très importante et ne parlons pas de la facture ensuite…..

    Chouette / 24 juin 2020 - 12h09

  • très utile !

    janine / 24 juin 2020 - 12h06

  • Solution tres intéressante mais qui a un coût il faudrait que ce coût entraine une diminution du coût de l’assurance .
    Cdt anne moritz

    Moritz / 24 juin 2020 - 12h04

  • Cela reste « entre nous » pas de démarchage. Salutation . JYG

    Chab / 24 juin 2020 - 11h57

  • Un disjoncteur d’eau intelligent commercialisé sur le site de Suez

    paris / 24 juin 2020 - 11h50

    • Avatar

      A ce jour, aucune solution n’a été sélectionnée. Il s’agit de voir si nos sociétaires pourraient être appétents à ce type de service. Si cela devait être le cas, nous chercherions une solution répondant aux besoins d’un maximum d’entre vous. A voir si la solution de Suez peut s’appliquer à l’ensemble des réseaux d’eau car ce dernier ne couvre pas la totalité des communes françaises.

      Christelle, Direction Pilotage de l'Activité Sinistres / 24 juin 2020 - 17h04

  • Cette solution me semble assez intéressante et judicieuse mais l’article ne dit pas si elle est payante ou quel est le coût de l’appareil à raccorder et est-ce qu’il y a des frais d’installation à prévoir. Je suggère qu’on le rajoute ou qu’on a donne un ordre d’idée. Selon le prix, non seulement cela m’intéresse pour mon domicile mais aussi pour des appartements que j’ai en investissement locatif. Dans ce cas, a-t-on une réduction pour plusieurs appareils commandés ou installés ?

    Gen / 24 juin 2020 - 11h44

    • Avatar

      Bonjour Gen, merci pour votre message. Le coût des équipements est mentionné dans l’enquête que nous menons, juste sous l’article. Très bonne remarque concernant les éventuelles réductions en cas de multi-équipement. Je vous invite à le préciser dans les champs libres à votre disposition dans le questionnaire. C’est exactement le type de retours qui intéresseront l’équipe projet. Très bonne journée à vous !

      Aude animatrice du blog / 24 juin 2020 - 11h53

Que fait la MAIF de vos données personnelles ?
Commenter un article
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Elle pourra être utilisée pour vous prévenir qu’un interlocuteur MAIF a répondu à votre commentaire sur cette page.
Consulter notre charte de contribution.
Partager un article
Les données à caractère personnel recueillies ne seront utilisées que pour faire parvenir l'article, de votre part, à son destinataire.
Poser une question, nous contacter et tenez-moi au courant
Les données à caractère personnel recueillies ne sont utilisées que pour la prise en compte de votre demande.
Exercice de vos droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression
Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression que vous pouvez exercer à tout moment auprès du Secrétariat général de la MAIF, CS 90000, 79038 Niort cedex 9 ou sec-general@maif.fr.
Oups, cette fonctionnalité est reservée aux utilisateurs connectés. Vous pouvez vous connecter en cliquant ici