Se voir, se parler

En ce moment, au sein des équipes MAIF, nous avons de grands débats sur la relation à distance. Quand le manque de temps ou les kilomètres nous éloignent de nos assurés, quels moyens leur proposer pour rester en contact ? Le téléphone est un outil apprécié, mais il montre parfois ses limites sur certaines périodes ou créneaux horaires. « Toutes nos lignes sont occupées… » , ça vous rappelle peut-être quelque chose… si c’est le cas, désolés.

art-blog-se-voir

Aujourd’hui, parmi nos sociétaires, 2 styles de comportements. D’un côté, les adeptes du contact direct, ils préfèrent se déplacer, échanger en face à face. De l’autre, ceux qui plébiscitent la souplesse et l’instantanéité des contacts dématérialisés (téléphone, internet, tchat…).

C’est indéniable, les outils numériques sont bien utiles dans nos vies mouvementées. Mais, suffisent-ils ? A la MAIF, nous sommes convaincus que la qualité d’un échange passe par le savoir-être, par l’écoute, par l’interaction humaine. La compréhension, la rassurance, l’empathie s’expriment bien mieux entre 2 personnes en présence. C’est pourquoi nous tenons à trouver des solutions qui permettent une vraie proximité dans les échanges, même à distance, quitte à les inventer.

Qu’elles soient formelles ou informelles, quelles seront nos futures rencontres ? Des conseillers mobiles, des permanences chez un partenaire, des visioconférences… ? Les idées fourmillent, que diriez-vous de les challenger ? Questionnaire, commentaire : vous avez la parole. Nous prendrons contact avec les plus inventifs d’entre vous pour creuser vos idées.

Valérie et Mickaël, de l’équipe du labo Relation

1274  Commentaires

  • Pourquoi ne pas utiliser skype ou un autre moyen audio-vidéo,
    quand on se déplace à la délégation pour un problème est que l’on est mis en relation téléphonique avec Niort .Cela permettrai de voir et de communiquer avec la personne située à Niort

    Militant MAIF JC / 5 mai 2015 - 08h19

  • Tout est parfait, en ce qui me concerne, au sujet des moyens de communication proposés par la MAIF. J’apprécie tout particulièrement la qualité et les compétences vos interlocuteurs téléphoniques et tout autant la possibilité de pouvoir tchater ou accéder à nos documents par internet

    Mais il est vrai que rien ne remplacera un contact direct et, suivant les raisons, je privilégierai l’échange avec une personne physique.

    C. Bullot / 5 mai 2015 - 06h56

  • Je privilégie ,sans aucun doute, le contact direct avec une personne compétente mais il est vrai que je suis retraitée et que ,bien qu’habitant loin du siège Maif ,je dispose de tranches horaires souples pour faire mes démarches . Cependant , je suis satisfaite ,à quelques exceptions près,de la facilité d’avoir des renseignements par téléphone .

    MAI / 4 mai 2015 - 20h27

  • Merci pour tout, vous êtes super.

    Noelle / 4 mai 2015 - 19h22

  • Bonjour, article surement intéressant mais il appelle une question fondamentale : dans la réalité, pourquoi la Maîf ne fait-elle pas d’enquête satisfaction après un échange téléphonique avec un de ses collaborateurs ? Généralement les échanges se passent bien mais ce ne fut pas du tout le cas pour un dernier échange. Pas du tout. Et pas de possibilité pour le sociétaire de remonter cette info. Effectivement, une formation « comment parler à un sociétaire, règles de base » s’impose. Détestable, dissuasif.

    anisette / 4 mai 2015 - 19h14

    • Avatar

      Bonjour, nous testons la réalisation d’enquêtes de satisfaction « à chaud » pour un échantillon de sociétaires ayant été en contact par téléphone.
      Tous les contacts ne sont pas ciblés et vous pouvez faire une remonter une insatisfaction par le circuit de traitement des réclamations par le canal à votre convenance (tel, mail, courrier, fax…).
      Nous déploierons le dispositif des enquêtes « à chaud » si le test est concluant.Bien à vous.

      Cécile chef de projet / 5 mai 2015 - 10h03

  • les contacts en agence ou par téléphone m’ont été très utiles et j’ai toujours été très conseillée, bravo

    carlier / 4 mai 2015 - 18h30

  • bonjour,
    Sociétaire depuis 1969, j’ai voulu assurer ma mère à Filia. J’ai essayé le téléphone… trois appels… excédé, je suis allé trouver une « conseillère » à Chalon et je suis tombée sur une vendeuse. La MAIF a pris le tournant des assurances gigognes et comme tous les autres assureurs c’est bon si on paye cher (voir à ce sujet l’étude de « Que Choisir » sur 11 assureurs).
    Les « conseillers » sont-ils payés en fonction de leurs résultats?
    Il faut garder un personnel de vente et être clair sur leur fonction.On ne peut pas jouer le militantisme et travailler comme le secteur marchand.En ce qui me concerne l’internet me semble la solution la mieux adaptée à mes besoins.

    capelle / 2 mai 2015 - 09h28

    • Avatar

      Bonjour,

      Les conseillers ne sont absolument pas commissionnés, en revanche, ils ont un devoir de conseil qui les amène à vous sensibiliser sur les risques auxquels vous êtes exposé. Libre à chacun de choisir son niveau de couverture. Bonne journée

      Cécile chef de projet / 6 mai 2015 - 09h31

  • je l’ai deja envoye séparément et je redis : bravo pour la communication téléphonique parfaite

    Perret / 1 mai 2015 - 18h26

  • Je viens de declarer un sinistre a la Maif par telephone et j’ai admire l’efficacité de mon interlocutrice. Elle m’a pose quelques questions sur les dégâts, m’a demande quelques mesures et m’a propose différentes solutions pour la prise en charge. Elle m’a envoye une adresse mail ou j’ai pu poser des photos de la zone sinistrées et en moins d’une demi-heure tout a été réglé sans difficulté pour moi.
    Bravo et merci , la Maif.
    Le telephone avec un interlocuteur competent , c’est bien mieux que le tout-informatique…

    Perret / 1 mai 2015 - 18h22

    • Je suis bien d’accord avec M. ou Mme Perret, une conversation téléphonique avec un interlocuteur de qualité est irremplaçable car elle est immédiate et interactive. Par contre, pouvoir envoyer des compléments d’information, telles que les photos du sinistre est aussi une très bonne chose, rapide et efficace. Nous avons utilisé ces moyens pour déclarer un sinistre (dégât des eaux) il y a quelques années et tout a été réglé très rapidement !
      Par ailleurs, le téléchargement des attestations d’assurance via le site internet est également très pratique (surtout au moment de la rentrée scolaire pour les attestations de responsabilité civile) .
      Merci à la MAIF pour son écoute et sa réactivité ! Continuez comme cela !

      Elsa R / 4 mai 2015 - 19h39

  • Lorsque nous avons des problèmes, renseignements, explications, déclarations …., les moyens de communication sont pratiques, mais rien ne vaut le contact avec un interlocuteur, les attentes téléphoniques sont toujours pénibles.
    Lors d’un sinistre en 2012, nous avons eu et vous aussi, des soucis avec le cabinet d’expertise TEXA à Bourges : dossier classé non solutionné, indemnité reçue ne correspondant pas à notre sinistre, après votre intervention et recherche, nous avons été indemnisés sans détail. TEXA nous a proposé une autoréparation pour un autre sinistre par téléphone qui nous a pris au dépourvu.

    Christiane Rousseaux 39600 Arbois / 1 mai 2015 - 08h50

  • La situation actuelle me convient même si je suis éloignée de l’agence ( 40 km ) parce que j’utilise les moyens modernes mais je pense que dans quelques années je me déplacerai difficilement, je serai moins à l’aise au téléphone ou sur le net mais refuserai de déléguer … donc j’apprécierai des visites à domicile sans doute.

    anne marie morvan / 30 avril 2015 - 18h58

  • Le contact direct est de loin le meilleur, sachant que nombre de mutualistes ne disposent pas de moyens électroniques, ou bien ont des difficultés d’audition au téléphone. Il faudra attendre au moins une génération pour envisager de supprimer l’accueil humain. Merci.

    Fruhling / 27 avril 2015 - 13h33

    • C’est vrai, il faut penser à toutes les générations..

      F LEMARE / 3 mai 2015 - 20h28

  • pour vendre il y a quelqu’un ,pour déclarer un sinistre il n’y a plus personne,le téléphone est impersonnel ,je pense quitter la MAIF fin d’annéee.

    BAUER / 26 avril 2015 - 21h14

  • En ce moment, étant donné que le téléphone ne fonctionne pas, je préfère me déplacer à Valence, et ça va comme ça, mais franchement, je préférerai téléphoner pour obtenir mon renseignement et me déplacer, uniquement si nécessaire.

    Liotard Séverine / 26 avril 2015 - 17h23

  • Rien ne remplace, psychologiquement le téléphone car le correspondant sait rassurer, calmer, réconforter. Bravo aux agents MAIF ( membre depuis 60 ans

    Danielle Pansu / 26 avril 2015 - 08h02

  • Rien ne pourra remplacer le contact direct avec un conseiller. Pensez par exemple à l’état de stress dans lequel se trouve un adhérent qui vient de subir un sinistre et qui ne parvient pas à établir le contact téléphonique ?
    Bien sûr que les moyens modernes de communication sont utiles dans de nombreux cas mais de nombreuses personnes ne les maîtrisent pas suffisamment pour être immédiatement rassurés. Des visioconférences pourraient être un bon compromis à condition de pouvoir y avoir accès facilement soit chez soi ou chez un partenaire référent proche du domicile.

    GOMBERT / 24 avril 2015 - 10h27

  • Le contact direct pour des dossier type sinistre pourrait être plus efficace.
    Expérience actuelle, des mois pour tenter de régler un sinistre, documents qui ne passent pas tous par mail, du temps pour réunir les doc du temps pour transmettre, recevoir…malgré le professionnalisme de vos interlocuteurs difficile d’avancer.

    Le Guern Naig / 23 avril 2015 - 22h11

  • Il serait juste que les primes versées par le mutualiste obéissent, comme les remboursements, au principe de vétusté…

    Garlic / 23 avril 2015 - 12h29

  • La diversité des moyens de contacts avec les services MAIF me conviennent tout à fait.
    par contre la qualité des prestations régresse depuis 2-3 ans ( ma note de 10/10 est passée à 7/10 ) :
    lenteur dans la réponse à une demande par mail qui a fait que je n’ai pas pu rassembler les pièces utiles au dossier.
    échange tellement cadré que je n’ai pas pu utiliser au mieux de ma compréhension (et donc de mon intérêt) le service en question (assistance juridique).
    La qualité des services baisse non pas dans la modernisation des moyens de communication , au contraire, mais dans la qualité professionnelle des interlocuteurs « MAIF » , c’est à dire de certains personnels de la MAIF et de certains personnels des entreprises sous-traitantes de la MAIF.
    La bonne qualité des services MAIF reste encore majoritaire.
    PPS sociétaire depuis plus de 25 ans.

    PPS / 23 avril 2015 - 08h47

  • Le contact est le mot clé de la relation surtout dans des situations critiques pour lesquelles nous avons besoin d’être rassurés . Un répondeur téléphonique pourrait être un premier contact. Puis par le biais de Skype il pourrait y avoir un moyen de relation directe pour ceux qui ont l’habitude de le manier mais il ne faut pas oublier ceux pour qui ces sont inaccessibles ou difficiles à utiliser. Par ailleurs il est important de conserver la possibilité d’avoir une communication personnalisée qui permet de parler avec un interlocuteur physiquement présent et disponible de nos problèmes privés .

    monique gonguet / 23 avril 2015 - 08h42

  • Il est des aspects qui peuvent utilement et efficacement se traiter par les moyens de communication modernes. Par contre, je persiste à penser que l’échange entre des personnes reste à privilégier pour de nombreux aspects de la vie.
    Pensez un seul instant à celui avec lequel vous parlez: en communication téléphonique, vous ne voyez pas votre interlocuteur et il est pratiquement impossible de vous rendre compte s’il a intégré ce que vous lui dites. Lorsque vous avez la personne en face de vous, vous êtes en mesure de savoir si elle vous a compris. Vous pouvez même mesurer le niveau d’intégration de vos propos et détecter, même en cas d’affirmation, si votre interlocuteur a bien compris vos explications.
    Rien, jamais, ne remplacera le contact direct.

    NEBOUT / 21 avril 2015 - 22h54

  • merci pour votre amabilité et vos conseils

    desplanques alain / 21 avril 2015 - 20h07

    • En matière de communication concernant les contrats ou le traitement de pbs liés à ceux-ci, l’écrit reste le meilleur moyen de préciser puis de vérifier si l’interlocuteur a  »intégré » (comme dit par un collègue) … Il est bien connu que  »les paroles s’envolent mais les écrits restent » (et peuvent constituer une preuve ou simplement permettre une reprise.
      Quant à l’écrit le plus facile, le plus rapide et qui laisse toute liberté eu égard au temps, tant pour l’expéditeur (hors horaires de travail ou autres occupations,même hors ouverture bureaux … Poste ou MAIF) que pour le récepteur ayant à le traiter (temps pour la recherche, la vérification et la réflexion …) c’est évidemment le(s) … courriel(s) ….
      N’est-ce pas la raison de votre choix pour demander l’avis de vos collègues ?! Mais continuer à disserter là-dessus ne fait guère avancer le ‘schmilblick’ ! Sondages et échanges sur les moyens de communication (Mocoso, NTIC ou pas) n’ont d’utilité que dans la mesure où il y a matière à communication.
      Meilleurs sentiments mutualistes 😉 !

      Jecofel / 22 avril 2015 - 22h56

  • Tout dépend de ce que l’on a à traiter, l’antenne maif est très utile pour modifier un contrat d’assurance ou autre, pour les déclarations de sinistre le téléphone ou internet.

    Pierrot / 21 avril 2015 - 14h54

  • le plus pratique est la communication par internet.

    lydie / 21 avril 2015 - 13h05

  • Le contact humain reste indispensable mais les nouvelles technologies sont pratiques quand ce contact n’est pas nécessaire et qu’il est difficile de se déplacer.

    Grezy / 21 avril 2015 - 12h18

  • J’ai été victime d’un cambriolage et j’ai regretté de ne pas avoir une relation directe pour faire ma déclaration .Pourrions-nous avoir une personne référente y compris en ligne qui pourrait assurer le suivi de notre dossier ,par mail, pour éviter de répéter à chaque fois notre situation ,d’être coupé au milieu d’une conversa

    LE NUE / 20 avril 2015 - 16h58

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire et pour votre proposition sur la gestion des sinistres par une personne dédiée à votre dossier.
      Bonne journée

      , / 21 avril 2015 - 09h12

  • Il est exact qu’un contact direct est ce qu’il ya de meilleur. Il y a belle lurette
    c’était le seul contact possible. Je l’ai pratiqué et ai toujours été bien accueilli. L’âge étant arrivé, je suis bien heureux de n’avoir pas à me déplacer
    et de pouvoir cmmuniquer par téléphone et internet. L’accueil et les conseils
    sont toujours aussi aimables et pertinents.
    Merci la Maif .

    Ulrich Henri / 20 avril 2015 - 16h48

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage sur l’évolution de votre relation avec la Maif!
      Excellente journée

      , / 21 avril 2015 - 09h07

  • A vrai dire, aucun commentaire! Je suis entièrement satisfait de la MAIF.

    DEVAUX / 20 avril 2015 - 11h19

  • Rien ne remplace le contact direct . Je regrette qu’il y ait moins de délégations et qu’on ne puisse plus y faire ses déclarations de sinistre . Au téléphone nous attendons quelquefois longtemps et le choix vocal ce n’est pas pratique . Les machines n’arrivent pas toujours à remplacer les hommes !

    Pictory / 19 avril 2015 - 19h07

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. La Maif n’a aucunement l’intention de supprimer les contacts humains. Elle réfléchit ,en incluant ses sociétaires, sur la possibilité d’élargir les moyens de la contacter. Le serveur vocal peut, en effet, paraître irritant mais il permet d’orienter le sociétaire auprès du bon interlocuteur.
      Bonne après midi

      , / 20 avril 2015 - 13h46

  • Il y a des services où il n’est plus possible de rencontrer nos interlocuteurs en se rendant sur place, et qui font tout pour nous dissuader de les joindre au téléphone. Ce serait peut-être bien, déjà, de restaurer ces deux moyens d’échange complètement basiques mais indispensables (ce qui pendant longtemps a fait la spécificité de la MAIF), même s’il est bien de chercher à optimiser l’usage des technologies plus récentes lorsque ça apporte un plus indéniable.
    Merci de nous demander notre avis sur cette question fondamentale des contacts.

    Gérard / 19 avril 2015 - 16h55

  • Bonjour,
    Etant d’un age où tout déplacement devient, pas encore une contrainte, mais un désagrément, je privilégie internet et le téléphone. La visite à domicile? Pourquoi pas, quand je ne pourrai plus me déplacer.
    Avec mes salutations mutualistes,
    Jean Louis

    jlvall / 19 avril 2015 - 10h45

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre avis.
      Bonne après midi

      , / 20 avril 2015 - 13h48

  • Pour la rapidité d’échange en cas d’informations urgentes ou de souscription immédiate ou encore en cas de déclaration de sinistre , les moyens numériques habituels : tel. internet , mail sont indispensables.
    Cepend

    marie-t / 19 avril 2015 - 09h24

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Il semble qu’une partie de ce dernier n’ait pas été enregistré, si vous le souhaitez, n’hésitez pas à le compléter.
      Excellente après midi

      , / 20 avril 2015 - 13h51

  • Adhérent depuis 40ans, je témoignage par ma fidélité de mon entière satisfaction.
    Solidarité, compréhension dans les échanges, empathie envers les sinistrés, des valeurs auxquelles je suis profondément attaché et qui améliorent le vivre ensemble, la parole d’honneur a encore du sens à la MAIF. Je précise que j’ai déclaré tres peu de sinistres et que j’ai 6 contrats d’assurance à la MAIF.

    Pescatore / 19 avril 2015 - 04h34

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire et votre attachement aux valeurs maif.
      Bonne après midi

      , / 20 avril 2015 - 14h03

  • Arrêtez de vouloir innover toujours plus et à tout prix.

    Qu’ à la limite on admette que la « visite à domicile » puisse simplifier la vie de certaines personnes très occupées ou que ces technologies nouvelles comme « Tchat » et « Visioconférence » puissent être proposées aux inconditionnels de l’ écran ou du clavier, passe encore, mais dériver sur des propositions comme « Camionnette mobile » et « Borne tactile en supermarché ou autre lieu de proximité » devient ridicule…!
    Laissez les camionnettes mobiles aux épiciers de campagne, aux véhicules d’ urgence ou aux dépanneurs de pare-brises cassés. Quant aux « bornes tactiles de supermarché », pourquoi pas non plus offrir trois mois d’ assurance au client qui aura su énumérer dans l’ ordre les marques de camembert les plus vendues…!
    Non, franchement ce n’ est pas l’ idée que je me fais de la Maif.

    D’ années en années les propos, les accroches publicitaires deviennent futiles, le ton commun et ordinaire.
    Une note de vulgarité là dessus et le tour est joué, vous pourrez en effet prétendre nous afficher dans les supermarchés.
    Je dis « nous » parce que sociétaire Filia Maif depuis plus de 30 ans, je me sens un peu concerné…
    Il est loin le temps ou j’ étais fier d’ apposer l’ autocollant Maif sur ma lunette arrière.

    Loïc Le Moigne / 18 avril 2015 - 22h52

  • Pour moi la relation téléphonique avec l’agence près de chez nous est vraiment le moyen le plus rapide et le plus rassurant. C’est la proximité qui prime.

    mireille / 18 avril 2015 - 21h17

  • Bonjour,
    Je n’ai pas répondu à la dernière question parce que je préfère vraiment me déplacer pour rencontrer queqlqu’un. Faute de quoi, je laisse trainer …
    Bien cordialement.

    RIANDIERE LA ROCHE Josette / 18 avril 2015 - 17h14

  • client depuis plus de 30 ans, je n’ai jamais eu dans l’ensemble à me plaindre de vos services; mais une chose qui me chagrinerai énormément serait de ne plus avoir le choix, pour la façon que j’aurais pour contacter mon assurance . possibilités multiples : d’accord, obligations : jamais !

    Nicolleau / 18 avril 2015 - 14h33

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous sommes tout à fait d’accord avec votre commentaire et c’est pour cela que nous laissons le choix à nos sociétaires de choisir leur mode de communication!
      Bonne journée.

      , / 20 avril 2015 - 14h38

  • l’informatique nous a envahi, il faut vivre avec son temps mais ne pas lui accorder la place prépondérante dans les échanges, le tel et le contact de visu seront toujours plus efficaces. L’humain avant la machine !

    631979 / 18 avril 2015 - 10h04

    • Avatar

      Bonjour,
      Rassurez vous la maif conserve ses différents moyens de communication. Ces derniers cohabitent très bien entre eux et chaque sociétaire peut utiliser celui qui lui convient le mieux!
      Bonne journée

      , / 20 avril 2015 - 14h38

  • Mais qu’est ce donc qui ne va pas en ce moment à la MAIF ? On ne change pas des pratiques qui gagnent , c’est donc que qq chose perd en ce moment ! Qu’est ce ? Depuis des décennies nous pratiquons la relation humaine , directement , téléphonée , « mailée » et dans peu de temps s’ajoutera la visio . Entendu . Alors s’agit il de réduire le nombre de salariés ? ou bien quoi d’autre ?
    J’ai toujours été content de mes contacts avec la MAIF , en personne , téléphoniquement ou par tout intermédiaire . Ce commentaire est d’ailleurs l’occasion de saluer cordialement les intervenants cités .
    Bien à vous tous .

    Jean-Louis / 17 avril 2015 - 23h22

    • Avatar

      Bonjour,
      Tout va bien à la Maif! Simplement, nous souhaitons associer nos sociétaires sur l’amélioration de la relation de proximité.
      Excellente journée.

      , / 20 avril 2015 - 14h37

  • les 4 modes de contact actuels me semblent suffisants …

    trop confiant / 17 avril 2015 - 22h41

  • accueil aimable et professionnel, rassurant quand on a un problème …

    trop confiant / 17 avril 2015 - 22h39

  • Je préfère avoir une personne en face pour expliquer mes problèmes éventuels.

    Henri Dlobel / 17 avril 2015 - 21h10

  • Bonsoir,
    Je pense que internet est bien pratique pour certains services:par exemple recevoir les attestations d’assurances.Par contre,quand on a un sinistre,on aime bien avoir un contact humain,c’est rassurant.J’ai peur que dans l’avenir on vienne à supprimer ce genre de contact et on se sentira bien seul devant son écran surtout pour les personnes âgées.

    Liliane / 17 avril 2015 - 20h10

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos remarques. Rassurez vous le contact humain reste et restera toujours une priorité Maif!
      Bonne après midi

      , / 20 avril 2015 - 14h34

  • Je communique surtout par internet et j’apprécie les visioconférences.
    Problème : le manque de temps suffisant !

    Criquet / 17 avril 2015 - 19h59

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre avis
      Bon après midi

      , / 20 avril 2015 - 14h31

  • Bonsoir,
    Je préfère de loin le contact direct pour pouvoir m’exprimer à ma guise et surtout prendre mon temps. Les mots ne sont plus toujours présents à l’esprit au moment voulu. Avec internet, nous avons en plus les problèmes techniques qui ajoutent des difficultés (coupure du réseau et j’en passe).
    Salutations

    FIERET / 17 avril 2015 - 18h46

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre avis. La maif propose différents moyens de communication. Ces derniers cohabitent très bien entre eux et chaque sociétaire peut utiliser celui qui lui convient le mieux avec les aléas techniques!
      Bonne journée

      , / 20 avril 2015 - 14h29

  • Je trouve très intéressant que la Maif se préoccupe de réfléchir avec les adhérents à l’amélioration de nos relations alors qu’elles sont déjà très satisfaisantes. Cela est rare dans la période actuelle. C’est une preuve de son souci de qualité.

    Danielle / 17 avril 2015 - 16h53

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Bon après midi

      , / 20 avril 2015 - 14h26

  • Que sont devenus nos bonnes délégations? bien sûr qu’il faut vivre avec son temps. mais le virtuel ne fait pas tout. cordialement

    ecp / 17 avril 2015 - 14h24

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. La Maif n’a aucunement l’intention de supprimer les contacts humains. Elle réfléchit ,en incluant ses sociétaires, sur la possibilité d’élargir les moyens de la contacter. La suppression des délégations n’est pas à l’ordre du jour.
      Bonne fin de journée

      , / 20 avril 2015 - 14h26

  • je n’ai pas compris la question 4. Désolé

    prat / 17 avril 2015 - 14h03

    • Avatar

      Bonjour,
      Il suffit d’indiquer vos choix sur les moyens de communication qui vous conviennent.
      Excellente après midi

      , / 20 avril 2015 - 14h23

  • Le téléphone est essentiel, skype pourrait être développé aussi pour avoir un contact plus direct avec l’interlocuteur.
    Pour ma part j’apprécie la réactivité de la MAIF pour l’envoi de documents sur simple coup de téléphone.

    EH / 17 avril 2015 - 09h29

  • Bonsoir,
    La communication est première…Le moyen se négocie dans la relation à l’autre. C’est selon la demande et les individus….
    En ce qui me concerne Skype serait un bon compromis pour les demandes pointues. Sinon les échanges par mail, documents par scan, avec précisions au téléphone …C’est bien.
    Il faut garder les deux pour satisfaire tout le monde.
    Merci

    Lobry Marie-José / 16 avril 2015 - 23h49

  • Les deux sont indispensables. Merci.

    Cecile / 16 avril 2015 - 20h12

  • Pour nous les séniors, le contact humain est indispensable cependant,
    les deux sont nécessaires.

    FALLERT FERNAND / 16 avril 2015 - 18h12

  • Très intéressante idée de chercher à optimiser tous les nouveaux modes de communication. Le courriel me semble hyper pratique pour faire passer des informations ou des commentaires. Et puis c’est un écrit qui permet de préciser certains termes. Le téléphone quand on ne possède pas très bien le sujet et que l’on a besoin d’affiner sa pensée avec un interlocuteur au fait du sujet. Mais presque tout peut être préparé avant et affiné après. L’essentiel étant d’arriver au but avec le maximum d’efficience, à mon sens.

    Dominique / 16 avril 2015 - 14h58

  • les deux sont nécessaires , mais je privilégie toutes les fois que je le peux ,et je n’efforce à le faire , d’aller au siège pour rencontrer le personnel .Rien ne vaut le contact direct ce qui permet aussi d’avoir tout le temps pour discuter et exposer ses problèmes .

    antoine / 16 avril 2015 - 09h35

  • Les économies superflues concernent des emplois donc des familles, c’est cela aussi être solidaire.

    Bernard / 15 avril 2015 - 22h00

  • L’un et l’autre sont nécessaires, l’un répondant a des questions ponctuelles et nécessitant peu de recul, et l’autre nécessitant une connaissance et un partage des problemes

    Chaudrut jp / 15 avril 2015 - 21h36

  • Il semble qu’il faut maintenir les deux, car le contact par visu est très intéressant aussi. Après un contact de personne à personne des liens peuvent se mettre en place par téléphone…. on sait qui on contacte et c’est bien mieux…. sans comparaison possible..
    Que diable un peu d’humanité dans ce monde de « brut ».

    Danièle / 15 avril 2015 - 20h08

  • J’aime bien le contact direct avec un conseiller, la visio conférence me semble un bon outil, mieux que le téléphone, trop impersonnel, et internet, encore pire.

    Combes / 15 avril 2015 - 18h29

  • satisfait depuis plus de 40 ans restez toujours aussi pro
    Merci

    anstett Jean Pierre / 15 avril 2015 - 18h19

  • pas de probléme avec la maif

    madame Schilt / 15 avril 2015 - 17h40

  • Personnellement, je commence souvent par faire des recherches sur internet, en gros pour « débroussailler » et ensuite j’apprécie le contact téléphonique ou la visite dans les locaux de la Maif pour obtenir les détails aux questions que j’ai préparé grace à la visite du site internet….

    Gene / 15 avril 2015 - 17h39

  • Je souhaite que l’on conserve une (ou plus) délégation par département. Rien ne vaut le contact direct. Aucun autre moyen n’est plus fiable. Les plateformes téléphoniques déshumanisent la relation. J’ai la chance d’habiter à la préfecture de mon département où se trouve la délégation MAIF.
    Les formes numériques de contact pour pratique qu’elles peuvent sembler sont une invitation au nomadisme. Entendez par là que si on n’a pas le bon renseignement au premier essai, on est fortement tenté d’aller voir ailleurs!
    Et puis de quel esprit mutuel peut-on faire part si on ne peut plus bavarder de choses et d’autres lors d’un contact. Là est la vie !

    Philippe AUBRY / 15 avril 2015 - 15h43

  • internet et téléphone .le téléphone reste incontournable

    glorieux chritine / 15 avril 2015 - 13h42

  • Le numérique est mon moyen de communication mais au final je regrette qu’il n’y ait pas des points sur les contrats, leur évolution etc… avce un conseiller en économie de dépense assurance.
    Le contact téléphonique est de plus en plus périlleux et que je sache les horaires entre 12 et 14h00 ne sont pas ouverts alors que ce sont les périodes de pause ou repas pour les salariés.

    Claude / 15 avril 2015 - 13h34

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire et votre suggestion. Vous pouvez obtenir un rendez vous auprès d’un conseiller afin d’effectuer ensemble un bilan global de vos contrats, échanger sur les nouveautés proposés par la Maif. Il suffit simplement de prendre rendez vous soit sur votre espace personnel soit par téléphone. A ce sujet, nous sommes joignables du lundi au vendredi de 8h à 19h30, samedi de 8h à 17h30.
      Excellent après midi

      , / 15 avril 2015 - 14h13

  • Pardon. Je croyais que mon message avait été censuré. Je le trouve par hasard suivi d’une réponse de Mikaël qui donne les heures auxquelles on peut téléphoner. C’est très intéressant. Plusieurs sociétaires (pardon, clients) émettent les mêmes critiques que moi. Je ne vois pas de réponses. Je pense seulement que la Maif n’est ni meilleure, ni pire qu’une autre compagnie d’assurances.
    Un exemple de bizarrerie: Pour un véhicule de 30 ans qui fonctionne très bien, je souscris une assurance vol. Je pose la question, simplement pour la forme car je n’ai pas l’intention de faire voler mon véhicule : » Si mon véhicule est volé aujourd’hui, combien toucherai-je? »
    Réponse: C’est l’expert qui appréciera.
    Comment un expert peut-il apprécier la valeur d’un véhicule dont il ne connaît rien? Si je téléphone, on va me répondre: « C’est l’expert qui décide ».
    Aucune importance, me direz-vous.

    Claude Payen / 15 avril 2015 - 13h23

  • Je préfère le contact de vive voix .

    M.Jo Maire / 15 avril 2015 - 13h12

  • Pas de commentaire particulier. J’apprécie la rapidité d’exécution, et l’échange par téléphone.

    CALVINO / 15 avril 2015 - 11h10

  • je préfère , et de loin , le contact direct avec la personne avec laquelle je dialogue .

    bunouf / 15 avril 2015 - 10h13

  • La dimension principale des relations humaines est le temps. Il y a le temps de… et il y a le temps pour … Le premier doit être pris et il faut attendre que l’enfant naisse ; l’autre peut être imposé et on peut le chronométrer. D’un côté le temps est mesuré par les besoins des sujets ; de l’autre il est découpé par les impératifs de la productivité. Le problème que vous posez doit d’abord être posé à ceux qui travaillent et ne manqueront pas de vous dire ce qu’ils pourraient faire s’ils en avaient … le temps

    Michel Soubiran / 15 avril 2015 - 08h53

  • Je pense qu’il ne faut pas forcement privilégier un moyen de communication à un autre mais proposer une gamme plus élargie de possibilités de contacts. Téléphone, rendez-vous physiques ou téléphoniques… Personnellement, je serai favorable au développement de la visioconference avec les conseillers. Privilégier le contact, même à distance.

    valerie / 14 avril 2015 - 21h44

  • le contact humain est plus facile que le contact avec des interlocuteurs téléphoniques qui ne sont jamais les mêmes

    jib / 14 avril 2015 - 20h28

  • Je suis âgée, je ne conduis pas, pour me déplacer je compte sur les amis :
    les infos sur l’ordinateur c’est bien commode. Les animations MAIF au
    club des retraités MGEN (code de la route..conférences.) pourraient être
    une occasion de débattre sur un sujet donné

    Cécile / 14 avril 2015 - 20h27

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre contribution et votre idée de partenariat!
      Excellente journée

      , / 15 avril 2015 - 10h36

  • Les horaires d’ouverture de la Maif suffisent pour communiquer par téléphone

    De Russon / 14 avril 2015 - 16h58

  • aucune soup^lesse pour communiquer en cas de sinistre hors norme(tiers refusant de signer un constat d’accident) le contact téléphonique est insuffisant! retour au contact en délégation !

    andre / 14 avril 2015 - 16h33

  • Je lis avec attention toutes les publications de notre mutuelle. C’est à l’occasion d’une de ces lectures que m’a été donnée l’idée de réactualiser la valeur de mon patrimoine. (Et oui, malgré toutes les récriminations relative à notre vie courante, avec l’âge, on finit quand même par s’enrichir un peu !)

    Avec mes remerciements mutualiste pour Maif, et – surtout – pour ceux qui s’y consacrent.

    Jacques Michelet / 14 avril 2015 - 16h29

  • j ai toujours été bien reçue et renseignée lors des visites en agence. mais éventuellement des RV directement à mon domicile devrait pouvoir être possibles

    biocchini / 14 avril 2015 - 15h15

  • En général, visite aux Bureaux MAIF (assez proches pour moi) puis suivi selon les cas par courrier ou téléphone avec le service concerné.
    Réglé avec satisfaction pour les problèmes VAM mais aussi pour Accidents corporels sportifs ou domestiques (pour moi, ma femme, ma belle mère agée également) et même suivi après agression avec dommages corporels et procédure judiciaire longue.

    PRADEL / 14 avril 2015 - 14h32

  • 4 générations de MAIF dans plusieurs branche de la famille. Satisfaction totale, beaucoup moins depuis 18 mois et encore moins lorsqu’on a à traiter avec NIORT. Maintenir le contact humain et la qualité de l’accueil dans les bureaux de proximité et non à NIORT (le courrier reste au fond des tiroirs ou réponse très tardive ou en contradiction avec ce qui a été dit dans un bureau, il arrive d’avoir deux réponses différentes sur un même sujet), démarches ignorées etc… Tout cela ne se passait pas lorsque tout était traité dans les bureaux de proximité. Maintenir internet est nécessaire mais il est également nécessaire de maintenir la relation humaine et surtout recruter du personnel compétent .

    gabriel / 14 avril 2015 - 13h56

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire
      Nous comprenons les désagréments que vous avez subis et espérons que vos prochains contacts avec la Maif vous feront changer d’avis.
      Bon après midi

      , / 20 avril 2015 - 14h18

  • Bonjour,
    Il est justifié que vous vous posiez ce genre de question. Je pense que la possibilité de contact direct doit être maintenue, fût-ce contre vents et marées. Mais, parallèlement, faciliter les contacts dématérialisés, en particulier grâce à internet, y compris pour les déclarations de sinistre, serait un plus. Suite à un problème mécanique cet été, j’ai été pris en charge par Inter Mutuelles Assistance. A mon retour, l’affaire s’avérant un peu compliquée, nous avons, pour la résoudre, beaucoup correspondu par courriels, les services d’Inter Mutuelles Assistance et moi : quel gain de temps et quelles économies de moyens !
    Sincères salutations cordiales, R B

    René Borel / 14 avril 2015 - 12h45

  • societaire depuis 1970, j’ai toujours trouvé auprès de la maif l’information nécessaire. Je pourrais payer moins cher à présent mais la confiance, l’écoute et le service obtenu lors des quelques problèmes rencontrés font que je ne prendrais pas le risque de changer. Mais on doit toujours s’améliorer!
    Continuez ainsi

    tînel / 14 avril 2015 - 12h28

  • j’ai toujours été bien reçue lors de mes visites à la Maif. Cependant, lors de ma dernière visite, j’ai découvert qu’une révision de mes contrats s’imposait. Donc je souhaiterais des contacts plus fréquents sans que je me déplace au siège départemental. Sous quelle forme ? voilà la question.

    Mouillac Christiane / 14 avril 2015 - 10h49

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre avis. Justement notre travail de co construction avec vous c’est de trouver de nouvelles solutions.
      Excellente journée.

      , / 14 avril 2015 - 10h55

  • Merci pour toute cette attention

    s.sully / 14 avril 2015 - 10h48

  • Toujours très satisfaite des services rendus et de l’accueil réservé.

    DUBET Monique / 14 avril 2015 - 10h00

  • Le contact humain est souhaitable pour traiter les déclarations de sinistres ou pour souscrire un contrat ce qui requiert des conseils et explications avisés selon la situation de chacun. Cela permet un échange et un contact privilégié que ne remplacent pas les plates formes téléphoniques.

    louis michèle / 14 avril 2015 - 09h58

  • Presque 60 ans de fidélité à la MAIF, cela confirme la confiance qu’elle inspire. Ce n’est pas la première fois que la MAIF s’interroge sur la proximité avec ses adhérents, c’est très bien.

    Bouvet Jeanne / 14 avril 2015 - 09h40

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage.
      Excellente journée

      , / 14 avril 2015 - 09h48

  • Privilégier le contact direct par téléphone en renforçant la disponibilité du personnel.

    Mone / 14 avril 2015 - 09h29

  • Contact humain et par téléphone me semblent indispensables pour la pertinence des réponses. En direct, une réponse appelle quelquefois une autre question.Cela permet aussi de rebondir sur un terme mal compris.

    HERBETH Marie-Laure / 14 avril 2015 - 09h07

  • Je suis plutôt adepte du contact direct. Soit par téléphone ou en vis à vis avec la personne concernée. En tant que militant, il est pour moi important de rencontrer les personnes et notamment dans le cadre de contrat d’assurance.
    M. Becquet

    Becquet / 14 avril 2015 - 08h49

  • quels seront lez partenaires ?

    ROCHET / 14 avril 2015 - 08h47

    • Avatar

      Bonjour,
      Aujourd’hui, la Maif est, uniquement, au stade de la réflexion sur la relation de proximité avec ses sociétaires.
      Bonne journée

      , / 14 avril 2015 - 09h50

  • Je trouve que les contacts « sinistres » se sont réellement dégradés. Jugements personnels et déplacés des agents, manoeuvres dissuasives, on a l’impression que tout est fait pour limiter les remboursements. On ne retrouve plus la qualité du service maif.

    GUANDALINO / 14 avril 2015 - 07h01

  • Si j’ai beaucoup apprécié certains contacts en délégation, il y en a eu où l’information plus que succincte m’a lourdement pénalisée financièrement et moralement. 1 – Je ne l’ai su que deux ans après par un collaborateur MAIF, qui m’ a dit « dommage que vous n’ayez pas continué à monter le dossier, cela vous aurait évité d’avoir à avancer les frais d’avocat ». Eh oui! Mais encore fallait-il le savoir ! 2- Un dégât des eaux occasionné par un voisin, dont le chéneau non entretenu, à laissé traverser l’eau pluviale d’ un mur de 80 cm et endommagé une chambre alors que des travaux de réfections étaient en cours (doublage de celui-ci), et qui est devenu via un énième interlocuteur de la plate-forme téléphonique, un simple problème de peinture et de tapisserie ! Je tiens à préciser que je n’ai eu aucune indemnisation de ces sinistres et n’ai plus rien demandé, mais que cela m’a coûté fort cher ! Une personne seule est vulnérable et a besoin d’être soutenue quand elle est dans son droit.
    En dehors de ces deux cas négatifs, un règlement par téléphone d’un rétroviseur arraché par un tiers inconnu sur un parking, réglé de manière courtoise et efficace et pas plus tard qu’aujourd’hui,une attestation d’assurance envoyée par mail. MERCI aussi aux personnes agréables des délégations et plates-formes téléphoniques qui heureusement sont plus nombreuses que les autres.
    Mais je crois utile d’insister sur la qualité de l’information à donner ou donnée et la qualité du suivi des dossiers graves. Ne pas avoir le même interlocuteur dans ces cas me paraît être une faute de part l’essence même de la MAIF, conserver l’esprit mutualiste responsable. Je sais que c’est difficile! Enfin les soucis cités sont sur une durée de 4 décennies, il est important de le préciser !
    J’apprécie toujours le contact en délégation, c’est celui que je privilégie. Le téléphone reste très pratique et je trouve une nette amélioration de l’accueil et de la résolution des petits problèmes. Rien n’est simple ! MERCI de vous préoccuper des sociétaires éloignés des lieux de communications et MERCI aux collaborateurs qui se sentent concernés et investis dans leur travail.

    PlusCoussiQueCoussa / 14 avril 2015 - 06h35

  • Le contact en vraie vue est essentiel pour les sinistres – ça permet de donner tous les détails et c’est essentiel pour dédramatiser en partie la situation –

    Lucie / 13 avril 2015 - 23h50

  • J’ai la chance d’habiter à proximité de la délégation départementale, donc, j’y vais facilement. Sinon, je pense que la camionnette serait bien appropriée pour les personnes plus éloignées. A défaut, le téléphone fonctionne plutôt bien et ce contact est à maintenir, en complément des permanences physiques.

    isabelle / 13 avril 2015 - 23h07

  • Je rejoins l’idée que le contact direct est irremplaçable, qu’il soit en présentiel ou en visio.
    C’est la force de la Maif d’être différente, j’espère qu’elle le restera.

    Gentianna / 13 avril 2015 - 21h35

  • on a souvent besoin de passer en délégation pour avoir un contact humain lors d’un sinistre important

    MS / 13 avril 2015 - 21h30

  • Je me réjouis que les dossiers » sinistre » ne passent plus par la délégation départementale, mauvaise communication avec celle de Vesoul lors du cambriolage de notre domicile . Attente au téléphone trop long.
    Serveur vocal à bannir !
    Bon contact avec Niort , félicitations pour l’efficacité du traitement des sinistres par téléphone,continuez comme cela.
    Merci

    Gégé / 13 avril 2015 - 19h33

  • J’ai toujours contacté la MAIF si besoin(pas 1ou 2 fois par an,ni jamais) et
    je pense regretter que les sinistres ne soient plus traités par la délégation
    départementale.

    LAMBERT René / 13 avril 2015 - 19h01

  • Chaque fois qu’il est possible le contact direct est mon préféré, il rappelle que nous appartenons à une forme d’assurance conçue par et pour les humains. Dans l’impossibilité de contact le message informatique est préférable à une longue attente téléphonique ou à l’accueil impersonnel, pour…faites le 1 pour … faites le 2, le 3 le4 …ETC…

    Polo / 13 avril 2015 - 18h07

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Nous concevons que le serveur vocal est impersonnel mais il s’agit d’un outil permettant la mise en relation directe auprès de l’interlocuteur compétent.
      Bonne journée.

      , / 14 avril 2015 - 10h46

  • Je félicite la MAIF pour l’effort donné pour mieux communiquer avec ses assurés.
    Tout est bon, mais je privilégie le contact humain à l’agence locale

    Genre / 13 avril 2015 - 18h07

  • Les contacts téléphoniques et mail sont à conserver pour la rapidité, mais les RV en délégation sont très précieux lors de problèmes importants de gestion de sinistres ; c’est rassurant et les conseillers sont très compétents et nous accompagnent dans certaines démarches complexes.

    Béatrice / 13 avril 2015 - 18h01

  • Pour ma part j’ai besoin du contact humain et je regrette énormément que ce contact disparaisse de plus en plus. Je pense aussi aux personnes agées qui ne sont pas à l’aise avec les téléphones cellulaires et les ordinateurs ou qui n’en possèdent même pas. Je regrette que la MAIF qui se veut proche de ses adhérents nous prive de plus en plus de ce contact.

    nicole / 13 avril 2015 - 17h57

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre avis. La Maif n’a pas du tout l’intention de couper ses sociétaires de tout contact humain. C’est justement le coeur de notre réflexion : proposer de nouvelles solutions complémentaires.
      Bonne journée

      , / 14 avril 2015 - 10h52

  • Tous les moyens de communication sont utiles: internet pour une simple attestation, le tel pour une demande de renseignement ou la visite à un réparateur agréé pour un simple accrochage. Mais pour des sinistres importants , la présence humaine doit être possible. C’est à travers le traitement des sinistres que se fait la réputation. Une personne au bout du fil c’est impersonnel,ça ne vaut pas la présence; de plus à force de traiter les dossiers par téléphone, le danger c’est que malgré tous leurs efforts, les salariés perdant l’habitude du contact physique, traitent les dossiers d’une manière impersonnelle, administrative. D’autre part si pour traiter des dossiers sinistre il n’y aura que le téléphone, il faudra être super performant pour les prises d’appel. Ce n’est pas encore le cas. Cordialement

    allaria yves / 13 avril 2015 - 17h36

  • Oui, la possibilité de joindre par téléphone un interlocuteur MAIF est indispensable, surtout si on est, comme moi, à une heure et demie de route de ma section départementale.

    AJ / 13 avril 2015 - 17h29

  • Ayant eu un sinistre à déclarer récemment ( ça ne m’était pas arrivé depuis
    plus de 30 ans ) je l’ai fait par courrier car je n’étais pas suffisamment sur de
    moi pour le faire par internet. Néanmoins je pense que c’est le meilleur moyen de contact avec la MAIF mais peut être faudrait-il organiser quelques
    cours pour les septuagénaires dont je suis et pas forcément très au fait de la
    pratique de l’informatique.

    MUZARD Jean-Claude / 13 avril 2015 - 17h21

  • Je privilégie beaucoup le contact humain, et n’hésite pas à me déplacer en agence pour étudier les dossiers directement. Sinon, je passe par le téléphone. Donc je souhaite qu’il soit le plus ouvert possible pour répondre à nos besoins.

    chevalier / 13 avril 2015 - 17h16

  • Avoue ne pas comprendre le sens de la dernière question :camionnettte,visite à
    domicile,borne,partenaires etc ..Ne pas copier les organismes qui veulent se débarrasser des clientso u adhérents,mais adhérent comporte une grosse nuance.

    Lambert / 13 avril 2015 - 17h14

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Rassurez vous la Maif reste une mutuelle et reste attachée à l’appartenance de ses adhérents. La question aujourd’hui est de savoir quel autre moyen complémentaire pouvons nous éventuellement envisager dans la relation de proximité avec nos sociétaires? c’est pour cela que votre avis nous est important d’où la question 4.
      Bonne journée

      , / 14 avril 2015 - 11h10

  • J’ai répondu a votre questionnaire et vous ai noté les propositions qui me conviendraient.
    Je tenais à vous dire que pour moi, le contact direct avec vous est primordial.
    Je suis une adhérente de longue date, j’apprécie depuis de longues années l’esprit de service qui est le vôtre (courtoisie, écoute, conseils).
    Vous êtes inscrit dans un esprit qui me convient parfaitement. C’est ce qui explique la longévité de ma présence chez vous.
    Cultivez l’esprit que vous véhiculez.
    Cordialement

    Vigne Fabienne / 13 avril 2015 - 17h02

  • Je pense que nous pouvons communiquer par messagerie (tchat) écrite pour avoir des réponses à nos questions. Mais lorsque le conseiller voit qu’il y a incompréhension du sociétaire, il doit alors proposer un RDV téléphonique.
    Merci à vos équipes

    Yves91270 / 13 avril 2015 - 16h54

  • J’ai toujours un très bon accueil par téléphone, services efficaces et rapides.

    Anduche / 13 avril 2015 - 16h51

  • le contact direct est irremplaçable… les réponses données par les conseillers sont de bonnes qualités; mais encore faut-il les avoirs en ligne. les rares fois où je téléphone essentiellement pour un renseignement j’ai besoin de beaucoup de patience ! et du coup je me déplace

    claire raguel / 13 avril 2015 - 16h35

  • Chaque fois que j’ai eu besoin de contacter la Maif, j’ai toujours appréciée la gentillesse , la disponibilité et le professionnalisme de la personne qui m’a répondu téléphoniquement. Je pense que ce contact est important mais je ne suis pas contre toutes autres possibilités. Par contre n’étant plus très jeune il faut penser aux difficultés que certaines personnes pourraient avoir avec ces nouvelles technologies. Merci encore pour ce que vous essayez de mettre en pratique pour simplifier la vie de vos adhérents.

    CHABERT / 13 avril 2015 - 15h54

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos remarques. Rassurez vous la Maif conservera toujours les relations actuelles. Nous sommes en réflexion sur d’autres solutions afin que chaque sociétaire puisse avoir le choix du mode de relation avec la Mutuelle.
      Bonne journée

      , / 14 avril 2015 - 09h47

  • Ma fréquence de contact, toujours par téléphone : plutôt une fois tous les 3 ou 4 ans (pour infos ou compléments sur contrats). Mais chaque fois, j’ai apprécié la pertinence, la précision et l’amabilité de mon interlocuteur au téléphone. C’est irremplaçable ! A maintenir à tout prix. Merci…

    B. Renard / 13 avril 2015 - 15h11

  • Je regrette que les dossiers » sinistre » ne passent plus par la délégation départementale.Rien ne remplace le contact humain!!! Il est très important pour mieux se comprendre.IL reste pour moi,le meilleur moyen de communication.Les conseillers mobiles me semblent une bonne solution.
    Merci quand même pour l’efficacité du traitement des pettits et moyens sinistres par téléphone.
    MERCI POUR VOTRE ENQUETE QUI PROUVE L’INTERET QUE VOUS PORTEZ A VOS ADHERENTS. C’EST CELA L’ESPRIT MUTUALISTE

    henry / 13 avril 2015 - 14h46

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage et votre proposition
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 15h02

  • Vous vous préoccupez de la relation avec les adhérents; merci. Gardez le contact avec le personnel aux guichets de la délégation. Rien ne remplacera le contact humain On nous le supprime de plus en plus dans la société actuelle, quel dommage!
    Nous sommes toujours bien accueillis et conseillés . Préservez ce service!

    gainche r / 13 avril 2015 - 14h44

  • Le problème de la communication téléphonique reste « l’oubli » rapide d’une partie de la conversation, et, parfois,les réponses sont erronées selon « l’interlocuteur ».
    Merci à votre équipe de tenter de résoudre les quiproquos liés à l’éloignement des agences.

    Simon Annie / 13 avril 2015 - 14h29

  • Assuré depuis des décennies, j’ai eu rarement recours à la MAIF. Cependant je peux dire que dans les rares cas ou j ‘ai eu besoin de ses services, la MAIF a toujours fait preuve d’efficacité. Point important auquel je tiens beaucoup, c’est le service d’accueil avec un personnel a l’écoute , agréable et de bon conseil. Merci à eux.

    CARON Daniel / 13 avril 2015 - 14h19

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 14h43

  • merci pour votre enquête
    le meilleur moyen : avoir quelqu’un pour discuter du problème sans se déranger

    riri / 13 avril 2015 - 14h06

  • Après avoir subi un incendie traumatisant nous attendions de la part de la MAIF un soutien psychologique; Rien de tout cela, mais au contraire une lettre de menace, votre lettre du 14/08/2014 qui s’est révélée non adaptée suite à une erreur de l’expert…..
    Concernant les travaux aucun suivi de la part de la MAIF, pas un coup de fil pour savoir où en est le chantier..Nous avons été livrés à nous-même, le suivi étant assuré par une seule entreprise conseillée par la compagnie d’assurance…9 mois après nous n’avons pas toujours regagné notre domicile.
    Malgré cette situation, il faut positiver, nous déménagerons avant la fin du mois d’avril. Pour le reste et la prise en charge des travaux, il n’y a rien à dire à part le fait que l’expert a revu tous les devis à la baisse et que nous aurons beaucoup de frais à notre charge.

    GRAND / 13 avril 2015 - 13h45

    • Dans ma lettre du 15 avril que vous avez publiée, j’ai oublié le plus drôle. J’ai écrit plusieurs fois pour connaître l’évaluation de mon véhicule de trente ans en cas de vol. J’ai fini par obtenir une réponse. « Il vous suffit de consulter l’argus ». Ou trouve-t-on l’argus pour un véhicule de trente ans. Merci de me l’indiquer.

      Claude Payen / 20 avril 2015 - 10h50

  • Merci à la MAIF qui privilégie toujours le contact avec ses adhérents.

    Verney Nicole / 13 avril 2015 - 12h57

  • Je regrette que les dossiers » sinistre » ne passent plus par la délégation départementale.Rien ne remplace le contact humain!!! Il est très important pour mieux se comprendre.IL reste pour moi,le meilleur moyen de communication.Les conseillers mobiles me semblent une bonne solution.
    MERCI POUR VOTRE ENQUETE QUI PROUVE L’INTERET QUE VOUS PORTEZ A VOS ADHERENTS. C’EST CELA L’ESPRIT MUTUALISTE

    Michèle / 13 avril 2015 - 12h22

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire, soyez rassurée nous sommes attentifs à l’aspect de proximité dans la relation aussi bien coté sinistres que contrats.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 13h25

  • Votre démarche est intéressante a plus d’un titre :
    du point de vue commercial, elle est normale
    Du point de vue technique, elle est utile sinon indispensable
    Du point de vue humain elle rejoint les valeurs fondamentales de la Maif

    Koebel / 13 avril 2015 - 11h57

    • Avatar

      Bonjour et merci pour vos remarques.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 12h03

  • Le contact direct avec un conseiller est apprécié voire nécessaire pour des questions pointues (nouveau placement, changement de contrat)
    Apprécie les correspondances mail pour déclaration de sinistre raqvam 
    A Paris, les bureaux MAIF sont proches. A maintenir

    Galland Jean-Claude / 13 avril 2015 - 11h49

  • Bonjour et merci de demander notre avis.
    Bonne journée.

    BOUARD / 13 avril 2015 - 11h36

  • Je n’ai pas trouvé la réponse à mon message, sans doute est-elle perdue au milieu des réponses. Une réponse personnalisée et repérable serait judicieux on n’aurait pas la fastidieuse lecture des gens heureux de se trouver à la Maif!

    pamplemousse / 13 avril 2015 - 11h30

  • Les conseillers mobiles me semblent une bonne solution pour les personnes plus âgées ayant des difficultés pour se déplacer. Le contact humain est très important pour une mieux se comprendre.

    Christine / 13 avril 2015 - 11h05

  • JE TROUVE DROLE ET ANORMAL LA POSITION DES EXPERTS AUTO QUI SANS NOUS PORTE LKA PREUVE METTENT EN DOUTE NOTRE PAROLE
    PAR EXEMEMPLE ACCIDENT DE PARKING J A2VAISZ LAISSE LA VOITURE SEULE
    EXPERT DIS NON SANS ME PRTER LA PREUVE JE SUIS ASSURE DEPUIS 1971
    attention la la concurrence

    MERCI

    SAUVAYRE GERARD / 13 avril 2015 - 10h54

  • bonne initiative avec bien entendu les infos régulières par mail

    pelletier dominique / 13 avril 2015 - 10h35

  • Le contact humain reste pour moi le meilleur moyen de communication.

    Basile / 13 avril 2015 - 10h31

  • Regrette que les dossiers sinistre ne passent plus par la délégation départementale

    Bernard-Henri / 13 avril 2015 - 10h23

  • à Grenoble, j’ai le chance de n’être pas très loin d’une antenne MAIF et j’y ai toujours été bien accueilli … après une attente plus ou moins longue, mais je me suis souvent heurté à la stupidité de devoir longuement converser au téléphone (pendant que mon hôtesse se tourne les pouces) avec quelqu’un du siège … qui me donne des tas d’informations que j’ai beaucoup de mal à noter correctement parce que, au bureau de mon hôtesse, je ne suis pas bien disposé pour cela
    une fois, j’ai envoyé un courriel au siège, j’ai eu un AR annonçant qu’on allait prendre contact avec moi … ce qui n’a jamais été fait
    vous voyez que des prçgrés sont possibles

    MONTAUBAN / 13 avril 2015 - 10h22

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Nous sommes tout à fait conscients des efforts à réaliser et c’est pour cela que nous vous interrogeons à ce sujet.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 10h37

  • Vous n’avez pas répondu à ma question concernant le sectarisme de certains employés de la MAIF.

    Portier Joseph / 13 avril 2015 - 10h09

    • Avatar

      Bonjour,
      Une réponse vient d’être apportée sur le blog.
      Bonne fin de journée

      , / 13 avril 2015 - 10h11

  • Merci de faciliter l’accès téléphonique en réduisant le temps d’attente.

    DUMAS / 13 avril 2015 - 10h03

  • Lorsqu’on téléphone maintenant, le remplacement d’une personne « réelle » par un répondeur téléphonique qui nous demande de dire ce que l’on veut n’est pas très pratique dès lors qu’on sort des demandes classiques : devis, sinistre ou autres.
    Et j’ai vraiment regretté ce changement, vous étiez un des rares organismes à avoir conserver une présence humaine à l’autre bout du fil.

    Chris / 13 avril 2015 - 10h01

    • Avatar

      Bonjour,
      Le serveur vocal est uniquement un moyen de permettre la mise en relation avec une présence humaine, c’est à dire le bon interlocuteur.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 10h13

  • Rien ne remplace le contact humain!!!

    gaspard / 13 avril 2015 - 09h59

  • Peut-être serait-il intéressant de revoir les tarifs à la baisse en ce qui concerne les retraités qui n’excèdent pas plus de 10000kms par an!!!

    gaspard / 13 avril 2015 - 09h57

  • Rien ne pourra remplacer le contact humain. Il n’y a rien de plus horripilant que de s’entendre dire tapez sur un puis sur 3 etc… bien souvent je préfère raccrocher même ci cela me portera préjudice. Il faut partir du principe que les générations anciennes ont du mal à s’adapter à ces méthodes modernes qui ont été mises en place dans le seul but de supprimer du personnel….. Alors, même s’il s’agit d’une cause perdue d’avance, faites de sorte de laissez un contact humain avec vos sociétaires dans votre société.
    merci.

    PERRIER RENE / 13 avril 2015 - 09h43

  • Lorsqu’on est à la campagne loin d’un bureau Maif les nouvelles technos sont plus rapides et cela gagne du temps
    Mais moi qui habite en grande ville si un coup de fil ne me satisfait pas j je peux aller à un bureau Maif
    Mais à 49 ans et souvent gonflée par les nouvelles technologies , bien que je sois toujours sur l’ordi au boulot (jamais eu le temps de comprendre les multiples « choses » du téléphone portable que moi et mon mari avons depuis 4 mois par exemple et je sais que m’attend une notice de 110 page à ce sujet sur le bureau de mon ordi)
    il est pour moi évident qu’un contact réel est le mieux. Mais je dois apparaître comme une vielle dinosaure au yeux des jeunes
    assez désabusée sur le rapport Homme réel et machine omniprésente
    Nom et prénom modérés.

    Anne Ogier / 13 avril 2015 - 09h32

  • Il est évident que le contact direct est meilleur, pour tous.peut etre que cela a un cout…Mais se laisser piéger par les sirènes du management et du marketing est une illusion.Ne subissons pas: le progrès est derrière nous!
    Informatique minimum et pas de plate forme téléphonique. Si la Maif perd son ame elle perdra ses clients,(comme la poste). Cordialement. A.

    André / 13 avril 2015 - 09h12

  • Suite à un cambriolage l’année passée, j’ai dû contacter la Maif., le contact par téléphone s’est fait rapidement. Suivi des dossiers rapides. Echanges satisfaisants par téléphone ou mail.

    Jean-michel Magnant / 13 avril 2015 - 09h11

  • Je privilégie le contact physique avec une personne de la MAIF. Je suis très satisfait des services de la MAIF. Le personnel est dévoué et est à l’écoute. Bravo

    Abdelaziz OUERDANI / 13 avril 2015 - 09h09

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 09h50

  • Je ne suis plus satisfaite des services de la MAIF en ce qui concerne les relations avec les assurés. Les comportements de certains conseillers/ères sont inadmissibles car vraiment désinvoltes et inefficaces. Certains profitent de leur position (au téléphone souvent) voire même dans certaines agences (Paris rue de Rennes) pour consacrer leur temps à une super vérification de l’identité de l’assuré au lieu de le respecter et de le conseiller respectueusement. Au téléphone idem (attitude robotisée des interlocuteurs qui au final ne comprennent pas les questions. Donc il faut des personnes compétentes et à l’écoute du client assuré. Je pense qu’il doit y avoir un problème au niveau du recrutement des conseillers depuis au moins cinq ans car je n’avais jamais eu de problème auparavant. Il existe des agences avec du personnel compétent et respectueux (ex à Brest, Lille, Caen). Ca doit être possible de faire la même chose partout ?

    mercader / 13 avril 2015 - 08h57

    • Moi aussi j’ai eu affaire à une conseillère particulièrement »zèlée » qui m’a posée des questions sur ma vie intime relationnelle. J’ai dû patienter une demie heure au téléphone et tout cela pour l’envoi d’une carte verte que j’avais égarée.Résultat 10jours après je n’avais toujours pas reçu le document. Après ce délai j’ai rappelé et cette fois-ci mon correspondant était charmant et m’a dit que la carte n’avait pas été envoyée.Après son intervention j’ai reçu le document 48h après.
      Cela fait plus de 30 ans que je suis assurée maif et je n’ai jamais eu aucun problème à part cet « incident ».

      gaspard / 13 avril 2015 - 09h53

  • Je rejoins totalement le commentaire de AD du 13/04/2015

    GUIARD Joël / 13 avril 2015 - 08h54

  • Depuis l’ouverture de la succursale de Montbéliard les relations, surtout s’il y a un problème sont nettement plus faciles.

    NA / 13 avril / 13 avril 2015 - 08h50

  • Je suis très satisfait des services de la MAIF. L’état d’esprit me convient. Désolé de ne pas être plus inventif pour proposer une amélioration de fonctionnement. Pourvu que ça dure…

    AD / 13 avril 2015 - 08h26

  • La visioconférence me semble être une solution qui allie modernité, rapidité et convivialité en favorisant le contact humain et l’empathie tout en évitant l’attente dans les permanences ou la froideur et l’inhumanité d’un contacte avec une plateforme téléphonique qui vous renvoie à des choix numérotés préétablis sans correspondance avec notre situation du moment.

    MERCI POUR VOTRE ENQUETE QUI PROUVE L’INTERET QUE VOUS PORTEZ A VOS ADHERENTS. C’EST CELA L’ESPRIT MUTUALISTE

    guy Vasseur / 13 avril 2015 - 08h23

    • Avatar

      Merci pour votre encouragement !

      , / 13 avril 2015 - 08h29

  • Pour avoir vécu et travaillé plusieurs années à l’étranger (Canada, USA), je dirais que la MAIF est chère mais les prestations sont haut de gamme.

    Yves Collos / 13 avril 2015 - 08h18

  • les plateformes de téléphone à des milliers de kilomètre c’est du non respect pour les adhérents, on ne tombe jamais sur la même personne et faut tout réexpliquer. Trop impersonnel

    gallant / 13 avril 2015 - 08h18

  • je suis pour les relations directes je n’hésite pas à me déplacer
    les rapports entre humains ce n’est pour moi pas « ringard »….!

    BM / 13 avril 2015 - 08h10

  • Garder l’esprit mutuelle que la MAIF avait encore il y a une bonne dizaine d’années, disons avant les années 2000. La MAIF apparaît maintenant comme une entreprise soucieuse de faire des profits. Le contact par téléphone à mon sens avec le courriel et le Tchat restent les moyens le plus adaptés. J’ai le sentiment que le contact par téléphone repose sur un plateau de techniciens (c’est ainsi que je le perçois) pour lesquels vous êtes plus un client qu’un sociétaire MAIF. J’ai appris s’agissant d’une de nos filles qui réclame depuis l’été 2014 le remboursement du paiement de l’assurance d’un studio qu’elle n’occupe plus depuis fin juin 2014 et pour lequel elle a remis les documents le prouvant, qu’elle s’est entendue dire « êtes-vous allée à la concurrence » alors qu’elle est assurée à la MAIF pour la RAQVAM et la VAM. Mutuellement vôtre.

    Christian Donot / 13 avril 2015 - 07h59

  • Pas du tout avantageux ni pratique pour nous que vos bureaux sis Val de Croze Le Séranne aient fermé. En effet, ns habitons côté Montpellier Ouest à l’opposé de Richter et de l’immeuble la Coupole rue Léon Blum. . De +, depuis 18 mois notre planning hebdomadaire est chargé!!!!!!

    GIL / 13 avril 2015 - 07h51

  • l’attente est parfois longue au tel , le mail est trop impersonnel , et il n’est pas toujours facile de se déplacer . Une permanence proche parait être une bonne initiative .Les relations humaines sont à privilégier .

    lachaud / 13 avril 2015 - 07h29

  • le contact en présentiel reste important pour régler certains problèmes ; pour mieux gérer les temps d’attente, il serait souhaitable d’organiser un système sur rendez-vous.

    prigent / 13 avril 2015 - 07h15

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre réponse. Nous vous informons qu’il est tout à fait possible de prendre rendez vous dans votre délégation.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 08h26

  • Poursuivre l’ amélioration de la qualité des services. agréer, si possible des artisans dans différents domaines comme pour les réparateurs automobiles.Mobiliser les adhérentes et adhérents pour communiquer pour accroître les recrutement.

    MONTAGNE Jean-Claude / 13 avril 2015 - 07h04

  • Bonjour
    Je fais partie, comme beaucoup sans doute, de ceux qui veulent à la fois le contact direct et la flexibilité offerte par les technologies modernes.
    Un face à face est ma préférence, pour avoir une « vraie » réponse, et aussi parce que je préfère qu’ on rémunère des personnes qui travaillent, plutôt qu’on doive les indemniser une fois au chômage … ce qui est malheureusement la tendance dans beaucoup de secteurs.

    Avec une vie professionnelle où environ 1 à 2 j par semaine sont travaillés dans un train, dans un salon d’aéroport ou dans un hôtel … pas trop le temps ni le souhait de se déplacer quand on est « à la maison ».

    L’accès aux attestations et au détail du contrat etc par le net est appréciable. »LA » chose horripilante par excellence est le répondeur vocal.

    Ce qui pourrait être pas mal serait la possibilité de prendre un rdv via internet, soit pour un appel téléphonique, soit pour un rdv physique, et dans ce cas je préfère me déplacer à la délégation.

    Cdt.
    Nom et prénom modérés.

    Moreau / 13 avril 2015 - 06h49

  • Le téléphone reste une excellente communication humaine . Mon idée serait d’augmenter le personnel afin d’éviter les attentes plutôt que de diversifier et s’éparpiller … Le téléphone, c’est tout de suite , un accueil chaleureux à la Maïf et tout de suite une réponse au moment où j’en ai besoin.

    Merci encore pour cette qualité devenue exceptionnelle. Continuez comme ça!

    Tardy Martine / 13 avril 2015 - 06h09

  • Toujours d’excellents contacts par téléphone (et relativement sans attente pour mon fait),
    La proximité et l’humanité me semblent deux points très importants pour une mutuelle…. on s’en éloigne de plus en plus, et c’est dommage.

    ELISA34 / 13 avril 2015 - 05h49

  • Les moyens de communication existants sont suffisants.

    Bolla / 13 avril 2015 - 05h02

  • Bonne idée que cette enquête et ce moyen de communication

    DESTRADE Marie-Claude / 12 avril 2015 - 23h25

  • Excellente chose que de diversifier les voies de contact. Pour moi, l’e-mail est idéal…

    JM / 12 avril 2015 - 22h31

  • professionnalisme, bonne analyse des demandes et réponse(s) adaptée(s). compétences égales de la part de mes interlocuteurs, ce que j’ai apprécié.

    broner alex / 12 avril 2015 - 22h16

  • J’aurais besoin de me faire rexpliquer mes contrats auprès de la Maif

    court / 12 avril 2015 - 21h47

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vous invite à vous connecter à votre espace personnel et à prendre un RDV auprès d’un conseiller.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 08h33

  • A qui appartient actuellement la MAIF?
    Encore aux sociétaires ou bien la Maif est-elle à présent intégrée dans une structure ultra-libérale? les sociétaires ont-ils encore un droit de regard et de décision collective?

    Mauviel nadine / 12 avril 2015 - 21h21

    • Avatar

      Bonjour,
      La mutuelle appartient à ses adhérents c’est pourquoi nous sollicitons votre avis et notamment par le biais de ce blog.
      Bonne fin de journée.

      , / 13 avril 2015 - 08h36

  • S’il n’y a plus de possibilité de pouvoir passer à l’agence pour échanger avec un agent MAIF, j’envisagerai de changer d’assurance car c’est la proximité , la facilité de rencontrer des agents MAIF, leur compétence qui m’avait choisir cette assurance

    Besson / 12 avril 2015 - 21h16

  • Je serais intéressée par la visioconférence. Étant souvent difficile de se déplacer en trouvant des disponibilités, il serait bien d’utiliser un mélange de « vis à vis » et de téléphone. Oùserai l’on soit, les relations seraient conviviales.

    Nieda / 12 avril 2015 - 21h03

  • pourquoi inventer quelque chose qui existe déjà !!des bureaux où des gens se parlent!!!!

    berthonnaud / 12 avril 2015 - 20h48

  • Continuer d’être à notre écoute ,c est super d’être écouté et aidé dans nos démarches

    Bourguignon / 12 avril 2015 - 20h37

  • Si je suis resté à la MAIF c’est en partie parce que le contact humain est encore possible

    Bernard / 12 avril 2015 - 20h35

  • Il me semble important de conserver les liens humains…

    Conchon patricia / 12 avril 2015 - 20h29

  • Même si j’utilise parfois internet, je préfère de loin le contact téléphonique ou en face à face, surtout lorsque j’ai besoin de renseignements.
    Je suis toujours très bien reçue. Il faut absolument maintenir ce contact.

    Cathy / 12 avril 2015 - 20h26

  • Personnellement je préfère le chat. Je trouve cela rapide et on peut avoir une réponse immédiate.

    Catherine Pissard / 12 avril 2015 - 20h23

  • Jusqu’à présent, j’ai de bons interlocuteurs par téléphone et c’était rassurant.
    A poursuivre.

    girard / 12 avril 2015 - 19h48

  • Restons en contact les uns avec les autres, par le contact humain toujours irremplaçable

    Joelle Farenc / 12 avril 2015 - 19h01

  • Comme la MAIF, je pense que  » la qualité d’un échange passe par le savoir-être, par l’écoute et par l’interaction humaine ». Ainsi, l’empathie entre deux personnes peut s’exprimer par la voix, mais aussi, sans en avoir conscience, par l’expression du visage, le regard, les gestes, la position du corps, etc.
    En conclusion, l’empathie dégagée par la rencontre physique est sans conteste plus émotive. C’est celle que je privilégie.

    Yves / 12 avril 2015 - 18h51

  • à 69 ans difficile de se mettre aux techniques numériques ; a mon sens rien ne vaut une permanence ( accueil remarquable à Amiens) et un échange d’idées toujours constructif. Le site SECURIMUT par exemple n’est pas d’un accès très aisé mais je reconnais qu’il est efficace.

    Gérard Merlier / 12 avril 2015 - 18h47

  • Comme la MAIF, je pense que  » la qualité d’un échange passe par le savoir-être, par l’écoute et par l’interaction humaine ». Ainsi, l’empathie entre deux personnes s’exprime par la voix, mais aussi, sans en avoir conscience, par l’expression du visage, le regard, les gestes, la position du corps, etc. En conclusion, l’empathie dégagée par la rencontre physique est sans conteste plus émotive.

    Yves / 12 avril 2015 - 18h38

  • La MAIF DOIT EMPLOYER UN LANGAGE CLAIR. SANS EQUIVOQUE ni EXPRESSIONS ANGLISISTES.
    COMMENT CONJUGUER LE VERBE « CHALLENGER » ? Que signifie ce terme ?

    Une vieille attardée.

    Mairot Marie-Claire / 12 avril 2015 - 18h36

  • Toutes les technologies numériques doivent permettre d »améliorer l’efficacité de l’entreprise (documents disponibles à tout heure, réponses aux questions pratiques,……) .le contact avec un conseiller doit être réservé pour les cas particuliers, un sinistre. C’est dans les moments difficiles que le contact et la présence d’un conseiller fera la différence.

    Meyrueis / 12 avril 2015 - 18h34

  • Votre enquête est intéressante, mais nous trouvons toujours une oreille attentive
    et secourable toujours aimable lorsque nous en avons besoin de vos conseils et de bonnes solutions à nos problèmes en venant dans vos bureaux.
    Peut- être des rencontres avec d’autres personnes sur des nouveautés ,
    sur des thèmes choisis pourraient pour s’informer seraient intéressantes
    mais nous apprécions beaucoup les contacts avec les personnes qui nous reçoivent dans les bureaux de la MAIF.

    Lorblanchet ginette / 12 avril 2015 - 18h24

  • les échanges téléphoniques et les envois de documents par mail nous conviennent parfaitement

    Landon / 12 avril 2015 - 18h08

  • Le contact en direct, à l’agence MAIF dont nous dépendons est ce qui nous convient le mieux.

    AMV. / 12 avril 2015 - 18h06

  • le téléphone me va bien; mais revenons à un N° par section départementale même si les plages horaires sont plus restreintes plutôt qu’un N°  » national » et son habituelle litanie :
    si vous….. appuyez sur le …. On croirait appeler …une banque!!!
    Cela vous/nous démarquera des téléserveurs où il n’y a jamais le même interlocuteur. Le contact « local » établi, chacun des interlocuteurs ( section Département, le sociétaire) peuvent confirmer et échanger des documents par courrier électronique. Cette solution a le mérite d’être souple, peu onéreuse et …empathique!! Elle a au moins l’avantage d’une part de rendre plus immédiat N° national actuel et d’éviter les solutions « branchées » mais peu adaptée tel visioconférence ou borne tactile. Salutations mutualistes

    Pierre LERE / 12 avril 2015 - 18h05

  • Intendant dans toute ma carrière j’avais l’habitude de rencontrer personnellement et journellement mes collègues et les Proviseurs ,et parfois les élèves !!Mais plus tard , Conseiller Municipal nous utilisions beaucoup les courriels jusqu’au jour , après quelques mésaventures de mauvaises interprétations , nous avons décidé de se rencontrer physiquement pour se dire certaines choses qui n’avais pas besoin d’être écrites !! C’est pour cela que nous aimons bien aller dans un bureau Maif et rencontrer des interlocuteurs compétents et chaleureux !Mais cela ne nous empêche pas de téléphoner si besoin est !Mais tout cela c’est déjà du passé et lorsque notre génération sera passée on pourra tout faire avec les Téléphones portables qui sont des mini ordinateurs avec la dématérialisation complète des supports papier ainsi que les tablettes très pratiques !! Le seul inconvénient , mais il est de taille, ,beaucoup d’emplois seront siphonnés par internet !Cela ne nous à pas empêchés dans le Gers de voter pour l’implantation de la fibre optique sur quinze ans pour toutes les communes car il faut prévoir l’avenir et les travaux ont déjà commencé .Veuillez accepter l’expression de mes sentiments mutualistes !

    Bézian Jean-pierre / 12 avril 2015 - 17h37

  • A la MAIF depuis 50 ans, ses services me semblent très bien adaptés. En cas de besoin, un coup de téléphone ou un mail, et les services se mettent en place. Mon optimisme vient peut-être du fait que je n’ai que rarement eu besoin de ses services…

    FVE / 12 avril 2015 - 17h10

  • Adepte des contacts via le net ou le téléphone par manque de temps, je trouve que l’idée du visioconférence est une bonne solution, pourtant le fait de pourvoir rencontrer une personne en face peut être aussi intéressant en fonction des besoins et donc si les conseillers étaient mobiles ce serait un plus.

    KARINE DE SAINT GERMAIN / 12 avril 2015 - 17h05

  • Sincèrement, le contact téléphonique est efficace et suffisant. C’est réellement un contact humain. Simplement, les temps d’attente sont trop grands. C’est là qu’il faudrait investir.

    Christophe / 12 avril 2015 - 17h01

  • Depuis 55 ans j’ai pratiquement toujours réglé mes problèmes avec la délégation de Lyon (Rue Barodet ) J’étais bien accueillie ,bien conseillée et je ne peux que regretter les contacts directs
    Mais le monde change et il faudra bien s’habituer aux nouveaux moyens de communication Dommage pour les relations humaines !

    DUCLOS-Marie Liliane / 12 avril 2015 - 16h52

  • Bonjour
    Au-delà de la permanence (ou rencontres périodiques) chez des partenaires, la mise en place de « groupes MAIF » locaux autour d’un correspondant m’apparaitrait utile pour développer des solidarités, mutualistes.
    jP

    pertuiset / 12 avril 2015 - 16h16

  • Le tél et le mail me conviennent , jusque là c’était rapide .

    MORAT / 12 avril 2015 - 16h00

  • Conservons la palette la plus large possible… quand les choses se compliquent, un vrai contact avec une personne compétente n’a pas d’égal.

    Jean-Marc Favier / 12 avril 2015 - 15h58

  • Bonjour,
    l’une des grandes qualités que j’appréciais à la MAIF, c’était la grande réactivité. On signalait un problème ou on demandait une info : on était rappelé dans la journée et même souvent dans l’heure.
    Pour mes deux dernières sollicitations, qui ont toutefois été très bien traitées ultérieurement, ce fut d’abord un grand silence d’une dizaine de jours : la MAIF avait-elle pris note de ma demande ? Y avait-il un bug informatique ? Silence radio inquiétant jusqu’au jour où enfin un signe venait rassurer.
    Je regrette donc le caractère immédiat des réponses d’antan !
    Bien cordialement.
    Nom et prénom modérés.

    DELABROY / 12 avril 2015 - 15h54

  • je privilégie le téléphone car j’habite loin de la délégation, je suis d’ailleurs tjrs bien renseignée.
    s’il y avait une permanence, je suis sur que je viendrai pour demander des conseils concernant mes contrats et autres questions diverses.
    merci pour cette enquête.

    BRENGLE Catherine / 12 avril 2015 - 15h50

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre réponse.
      Bonne fin de journée.

      , / 13 avril 2015 - 08h49

  • Nous trouvons très bien qu’une entreprise cherche à améliorer ses relations avec ses adhérents et leur demande leurs avis et suggestions car le téléphone n’est pas la meilleure solution: trop d’attente et de perte de temps. Il y a certainement mieux à faire pour les relations lointaines; ce qui n’est pas notre cas, étant à proximité d’un bureau Maif.

    METRAL Julien / 12 avril 2015 - 15h31

  • J’apprécie la disponibilité immédiate sans prise de rendez-vous, pour répondre a mes questionnements. Évidement j’accepte alors un temps d’attente.

    Anne-Marie / 12 avril 2015 - 15h17

  • La MAIF doit conserver et favoriser une relation humaine directe, et être moderne en mettant en œuvre tous les outils de communication , laissant ainsi le libre arbitre du choix à ses adhérents.
    Dans le souci du respect des libertés individuelles, La MAIF devra ne pas livrer les données personnelles de ses adhérents , ni être la source d’une banque de données internationales « Big Data ».

    PKS / 12 avril 2015 - 15h16

  • la rapidité de réponse à un contact téléphonique est primordiale.Le reste suivra…

    roblin / 12 avril 2015 - 14h54

  • si cela est possible, que la MAIF reste une des dernières organisations dans laquelle on s’adresse à un être humain fait de chair… les attentes téléphoniques, les réponses anonymes ne peuvent remplacer ce contact, qui dans le cadre d’une assirance est encore beaucoup plus important. Il n’y a pas que le formulaire administratif à remplir mais souvent une aide ou un conseil…

    archibald / 12 avril 2015 - 14h37

  • Ce questionnaire est trop restrictif pour une amélioration des services de la maif : beaucoup trop balisé

    monique chaillou / 12 avril 2015 - 14h33

    • Avatar

      Bonjour,
      N’hésitez pas a compléter le questionnaire et à apporter vos solutions personnelles !
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 08h51

  • Adhérent à la MAIF depuis 1959 je souhaite que l’on continue à pouvoir contacter notre mutuelle comme je l’ai connu (téléphone, courrier) et comprend très bien que nos héritiers veuillent utiliser les moyens de communications modernes qu’ils maîtrisent mieux que nous. Conservons encore ces moyens de contact quelques années ne serait ce que pour ceux qui ont fait la MAIF et en lui faisant confiance ont permis d’être ce qu’elle est actuellement.
    Nous avons deux filles qui sur nos conseils ont accepté d’adhérer à FILIA MAIF et à MGEN FILIA il y a une quinzaine d’années ; elles ne le regrettent pas et leur entourage les envie parfois…
    Certes notre mutuelle doit améliorer certains points (contact téléphonique, attente bien longue…) mais il faut quelle garde ses valeurs (solidarité, entraide…) qui ont fait sa force et que d’autres nous envient.
    Sincères salutations mutualistes !

    MAILLOT Maurice / 12 avril 2015 - 14h31

  • Chers Collègues,

    Ne vous creusez pas la tête pour innover à tout prix, épargnez-nous à tout prix les infernaux plateaux téléphoniques qui nous empoisonnent la vie, continuez votre offre actuelle en évitant de diminuer le personnel disponible pour les contacts téléphoniques te les réceptions sur place, ça a marché jusqu’à aujourd’hui parce qu’on n’a pas lésiné sur le personnel, c’est à mon avis là qu’est la priorité.

    Salutations mutualistes.

    ABV.

    Alain Barthélemy-Vigouroux / 12 avril 2015 - 14h19

  • Je ne suis pas sûre que la solution « itinérante » (camionnette, permanence) convienne au besoin de l’instant. C’est quand on a l’accident que l’on a besoin de contact. Et mettre un visage, un regard, voire un sourire sur des paroles et des conseils humanise la relation.Je trouve l’accueil en délégation le plus intéressant, mais ne suis pas contre la visioconférence.

    jacqueline guizzo / 12 avril 2015 - 14h12

  • « Les idées fourmillent, que diriez-vous de les challenger ? »

    Je suis très attaché à la MAIF mais je préfère quand la MAIF parle français !
    En français on dit « défi » et pas « challenge » mais quant à « challenger » là! Je n’ai plus assez de modernité pour traduire !

    CLL / 12 avril 2015 - 13h58

  • Des questions posées par mail n’ont pas toujours été prises en compte. dommage, cela éviterait des encombrements des guichets et des déplacements en agence pour des points parfois facile à traiter à distance.

    Nicole / 12 avril 2015 - 13h56

  • Vive l’informatique ! J’avais écrit un commentaire, mais quand j’ai « cliqué » pour envoyer mes réponses à l’enquête, mon écrit a disparu … Il me faut recommencer !
    Lors de la déclaration de sinistre grave, il est super important d’avoir un contact humain, direct, à la délégation départementale ; c’est rassurant quand on se trouve en plein désarroi ! Pour les cas de sinistres moins importants, la déclaration par téléphone est peut-être suffisante, si l’on parvient à savoir dans quel cas l’on se situe (si … tapez 1, si …. tapez 2 …etc.).
    Cela s’inscrit dans la démarche de la MAIF « assureur militant » : sachons préserver notre différence et garder des humains au service des humains ! Merci !

    Nicole RAVIN / 12 avril 2015 - 13h51

  • les services MAIF me conviennent à ce jour je n’ai rien de plus à dire –

    lunel marie / 12 avril 2015 - 12h52

  • Pour les gros dossiers:
    – emprunts
    – changement de contrats
    -…
    le contact direct doit rester présent : on doit pouvoir continuer à se rendre dans vos bureaux avec les horaires actuels qui sont assez souples à mon avis).
    En revanche, pour des tâches plus courantes:
    – demande d’attestation
    – déclaration de sinistres
    – changement d’options dans un contrat
    la visio conférence ou le net semblent tout à fait adaptés.

    Merci pour cette consultation.

    PASSOT / 12 avril 2015 - 12h48

  • L’attente pour un contact téléphonique est parfois pénible.

    JEFF 24 / 12 avril 2015 - 12h22

  • Désolé, je n’ai pas bien sais le dernier mot de la phrase. Ce verbe est-il déjà dans les dictionnaires ? Et sinon, pourquoi l’utiliser. Pour « faire branché » ? Je préfère essayer d’enseigner le français, et non pas des termes barbares. (On m’avait appris à mettre dans la marge « barbarisme », et en latin ça fait quatre points en moins…)
    Les idées fourmillent, que diriez-vous de les challenger ?

    Christian / 12 avril 2015 - 12h16

  • La question n’est pas les moyens, mais la façon de s’en servir :
    Le plus important serait de ne pas multiplier les niveaux de barrage quand on se rend à la délégation, ce qui ne donne plus envie d’y retourner :
    Attendre 1/4 h pour rencontrer quelqu’un qui ne fait qu’enregistrer le motif de la visite et renvoie en salle d’attente pour 1/2 h de plus, puis rencontrer quelqu’un qui appelle le siège pour demander quel formulaire elle doit me donner parmi ceux qu’elle a dans son placard, et comment je dois le remplir et demander quoi répondre aux questions que je pose…
    Si j’avais pu être en lien direct, on aurait économisé beaucoup de temps à tout le monde (reformulation des questions, retransmission des réponses… l’humain a mieux à faire que de remplacer le combiné téléphonique)
    J’ai souvent eu l’impression que seules les personnes du siège étaient compétentes pour donner des avis. Pourquoi ne peut-on jamais les joindre ? Ça devrait être possible après un premier contact par mail.

    Emmanuel / 12 avril 2015 - 11h19

  • Que ce soit pour les contrats VAM,RAQVAM PACS ou PRAXIS une clarification plus serrée sur les tarifs,,sur les garanties,et surtout les franchises.La force des garanties proposées par le MAIF par rapport aux autres compagnies d’assurances surtout celles émanant des banques.Notre plus grande force étant l’assurance….

    alain / 12 avril 2015 - 11h13

  • Rien ne vaut une rencontre en présence d’un conseiller MAIF, mais la correspondance par mail me parait une formule souple et efficace

    Queline / 12 avril 2015 - 11h11

  • moi je trouve que l’échange par webcamb c’est pas mal parce que l’on voit la personne à qui l’on parle ; se déplacer en région parisienne c’est compliqué parfois alors je trouve ce moyen pas mal du tout

    pigot / 12 avril 2015 - 11h10

  • Le bon accueil et le contact Humain sont les plus importants pour ne pas avoir l’impression d’être une boîte à fric .

    MAILLET / 12 avril 2015 - 11h09

  • je travaille à Paris et j’ai l’opportunité d’avoir un service de la maif assez proche et disponible le midi ce qui me permet de venir directement sur place et en contact avec l’accueil.

    blava / 12 avril 2015 - 11h04

  • Je ne supporte pas de tomber sur un plateau téléphonique lorsque j’appelle ma mutuelle. Dans la majeure partie des cas, j’ai besoin de m’expliquer pour formuler ma demande et d’obtenir une réponse claire que seule une personne de proximité peut me donner. Je me retrouve donc dans l’obligation de me déplacer pour obtenir ladite personne. Je tiens à conserver ce relationnel bien particulier qui,à mes yeux, fait partie de la  » touche MAIF ». Il faut donc faire coexister les deux systèmes et permettre aux mutualistes de choisir leur type de correspondance lors d’un appel téléphonique.

    BEN / 12 avril 2015 - 10h53

  • Bonjour,
    Ceci n’est pas un commentaire de l’article, mais une nouvelle question pour laquelle je n’ai pas trouvé où la poser sur le site.
    VEOLIA nous inonde de courriers depuis des mois pour nous proposer une assurance couvrant les réparations des canalisations extérieures et des fuites invisibles à l’intérieur du logement.
    Comme je préfère m’assurer ailleurs qu’auprès du fournisseur, je demande à la MAIF si elle a une offre équivalente à celle proposée par VEOLIA ?
    Merci de bien vouloir transmettre la question à la personne de la MAIF adéquate.
    Nom et prénom modérés

    EMORINEAU / 12 avril 2015 - 10h51

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous vous invitons à contacter un conseiller, vous trouverez tous les moyens sur le site maif.fr dans la rubrique « nous contacter » ou sur votre espace personnel.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 09h27

  • bonjour, je préfère le contact direct par téléphone, avec un conseiller qui dispose de mon dossier complet.

    jeancl2 / 12 avril 2015 - 10h43

  • Bonjour,
    Vous opposez 2 manières prise de contact. Il me semble que vous devez trouver une solution conciliant les deux.
    C’est comme si dans le domaine des arts ménagers vous opposiez un four à micro ondes et un four traditionnel. Soit vous avez les 2, soit vous vous contentez d’un seul mais multifonction.
    Vivre avec son temps, ce n’est pas rejeter ce qui était bon et reste bon aujourd’hui.
    Je suis actuellement très en colère contre la MGEN qui érige un mur opaque avec ses adhérents, téléphone surtaxé et mails automatiques, c’est un dialogue de sourds.
    Bien cordialement,
    Nom et prénoms modérés

    Yvette Broyer / 12 avril 2015 - 10h37

  • toujours à l’écoute, satisfaite depuis bien de nombreuses années

    guillemin P / 12 avril 2015 - 10h26

  • Que ce soit par téléphone ou en visite,l’accueil a toujours été excellent. J’ai eu des réponses à mes questions et de manière rapi;de

    BOULET / 12 avril 2015 - 10h23

  • Que nous allions à la MAIF ou que la MAIF vienne à nous ,rien ne vaut le contact direct entre deux personnes!

    cambresy francoise / 12 avril 2015 - 10h09

  • Je suis de l’entre deux générations : l’ancienne qui se déplace, téléphone et envoie des courriers et la nouvelle qui n’a pas de problème pour utiliser les nouveaux moyens informatiques. Donc, je m’adapte à ce qu’on me propose, sachant que le contact avec la personne est préférable.

    reussner / 12 avril 2015 - 10h03

  • La force de la Maif est d’associer un statut de mutuelle à un vrai-savoir faire d’assureur. C’est cet équilibre entre l’esprit mutualiste et solidaire et les exigences de fonctionnement d’un entreprise performante qu’il fait maintenir.

    Bauxerre / 12 avril 2015 - 10h02

  • a chaque fois que c’est possible,privilégier le contact direct : les centres ùaif ne sont jamais très loin !

    gaudon / 12 avril 2015 - 09h51

  • Je ne sais pas si ma proposition est nouvelle, mais malgré les moyens modernes, il faut absolument pouvoir conserver, facilement le contact humain. C’est quand même l’homme qui est au centre de l’assurance, pour l’homme qui est victime ou responsable d’un sinistre ou accident.

    BONNARD Pierre / 12 avril 2015 - 09h50

  • Bonne idée de nous demander notre avis.

    Marie christine Fougere / 12 avril 2015 - 09h48

  • Malgré l’évolution des rapports sociaux, aucun moyen d’échange n’est à éliminer systématiquement.
    Il y a cependant un impératif à respecter dans la relation à distance avec les sociétaires.
    C’est la préservation de votre image qui vous empêche de dépersonnaliser vos rapports par une normalisation extrême des techniques de communication et un traitement de masse des demandes des usagers.

    Fabrice / 12 avril 2015 - 09h41

  • les deux doivent être possibles: il est vrai que pour des démarches simples le contact électronique est suffisant, mais dés qu’il s’agit d’un problème où l’humain intervient il faut conserver la possibilité de s’adresser à une personne physique ! Ne pas oublier le rôle « rassurant » que constitue l’interlocuteur de l’assurance ! Supprimer des emplois credo du 21° siècle, mais quand vous vivrez dans un univers complètement dématérialisé vous construirez votre personnalité comment ? en achetant des « gratte gratte » ou en allant courir des marathons ! drôle de monde !

    Pitiot / 12 avril 2015 - 09h39

  • Je suis heureuse de pouvoir manifester mon mécontentement. En effet,
    suite à une panne de mon véhicule j’ai eu 7 personnes différentes à MAIF ASSISTANCE et certaines de ces personnes n’ont pas été efficaces et pas toujours très agréables au téléphone.
    Par ailleurs, toujours pour ce litige avec mon véhicule :
    – j’ai appelé ma délégation régionale qui m’a mise en relation avec Niort puis de Niort, j’ai été dirigée sur Paris pour terminer à Nancy. (plus de 2 heures de communication en expliquant toujours le pourquoi de mon appel) j’ai eu l’impression d’avoir fait le tour de la France !

    Morlans / 12 avril 2015 - 09h26

  • Les contacts sont très suivis et les problèmes réglés.

    SIMOND Alain / 12 avril 2015 - 09h14

  • L’amabilité et la volonté d’expliquer par téléphone m’a toujours bluffée et je remercie tous les agents de la MAIF

    MJ godeau / 12 avril 2015 - 09h13

  • A la suite d’un sinistre pour la déclaration duquel j’avais des questions, je n’ai pas réussi à joindre la MAIF par téléphone et les 2 mails que j’avais envoyés (pour ces questions) sont restés sans réponse. J’ai dû me rendre à la délégation où … on m’a mis en contact téléphonique direct avec le service concerné qui m’a renseigné et communiqué un n° tél. d’accès direct qui a parfaitement fonctionné.
    Le côté déshumanisé est parfois anxiogène (j’exagère un peu) car les choses suivent leur cours sans que l’on soit tenu au courant pas à pas.
    Je précise cependant que tout s’est bien déroulé et que je suis pleinement satisfait du règlement de ce sinistre.

    JMP / 12 avril 2015 - 09h10

  • Je privilégie l’échange « physique »entre humains: communiquer n’est pas
    PARLER!!!!

    madame monique peugeot-desmoulins / 12 avril 2015 - 09h10

  • Bonjour,
    Bien sûr je suis une adepte des nouvelles communications.
    Envoyer les documents nécessaires à un dossier par courriel, bien évidemment nous gagnons tous du temps.

    MAIS il y a un grand MAIS, quand je déclare un sinistre ou est besoin d’un conseil, je préfère me deplacer…
    Je trouve cela honteux de me proposer un bureau avec un téléphone! C’est irrespectueux pour moi même qui est fait le déplacement, c’est irrespectueux des agents qui qui sont sur place et qui sont relégués à n’être plus que Des vendeurs de contrats.

    LA MAIF EST RAPELONS LE UNE MUTUELLE… Qui se veu militant… Et qui une fois de trop prend exemple sur les assurances commerciales!

    La mutualisation doit bien sûr évoluer, mais il faut inventer son propre mode de fonctionnement et non copier un système dont le seul but est lucratif.

    Cecile / 12 avril 2015 - 09h09

  • il me semble que la mise en place de conseillers Maif mobiles qui pourraient se rendre auprès des adhérents les plus fragiles dans l’impossibilité de se déplacer et souvent dépassés par le simple fait de remplir un formulaire serait une option répondant clairement au problème du vieillissement de notre population et irait dans le sens des valeurs défendues depuis toujours par la Maif.
    J’ai 75 ans et j’aide dans leurs vies quotidiennes deux mamans de 99 et 101 ans éloignées de notre domicile: ma proposition résulte de mon vécu quotidien depuis des années.

    phil / 12 avril 2015 - 09h02

  • etant un couple de personnes agées nous apprécions de pouvoir nous rendre dans le bureau, près de chez nous

    michoumg / 12 avril 2015 - 08h58

  • Dans le cadre de simples démarches administratives l’outils internet est aujourd’hui indispensable cependant pour permettre une meilleure gestion de nos situations respectives le contact direct s’avère nécessaire.

    LENOBLE / 12 avril 2015 - 08h57

  • Il n’est pas possible de « conseiller » (terme trop souvent utilisé et qui perd tout son sens d’origine) définir les besoins ou proposer un produit à un client, un sociétaire, lorsqu’on ne le connaît pas!!!! …. Et ce ne sont pas les quelques minutes bien pénibles sur une plateforme téléphonique (en tombant. A chaque fous sur une personne différente) où il faut Re-Re et re préciser son adresse ses coordonnées etc…. Qui remplacent le contact en agence avec une personne qui vous suit régulièrement!
    Téléphone, internet etc…. al’avantage d’être accessible plus facilement et sur des plages horaires plus souple, en cas d’urgençe.

    J. Kouyoumji / 12 avril 2015 - 08h52

  • Je n’ai pas encore eu l’occasion (où le désagrément) de me plaindre

    Richard / 12 avril 2015 - 08h51

  • Je n’ai pas compris la dernière question de l’enquête : je n’y ai pas répondu.
    La MAIF DOIT rester une MUTUELLE sans but lucratif. Il est important de le rappeler inlassablement dans le contexte actuel !..

    COLAS Bernard / 12 avril 2015 - 08h26

    • Avatar

      Bonjour,
      La dernière question de l’enquête a pour but de vous donner la parole et d’exprimer vos idées si vous en avez ou si vous le souhaitez.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 09h16

  • J’ai 65 ans et ai toujours été assurée à la MAIF. Je regrette le temps où tout se faisait en direct.

    Guillermo / 12 avril 2015 - 08h15

  • Il n’y a aucun problème , les personnels sont accueillants, et essais de résoudre la demande le plus rapidement possible. Soit par téléphone, par courriels ou dans le bureau de la Maif. Il faut que cella continu. Et que les assurés soit plus patient.

    MARIE / 12 avril 2015 - 08h10

  • Lors d une demande de divis nous avons jamais les même interlocuteurs. Du coup des appel sans cesse. Pouvons nous avoir une ligne direct d un seul gestionnaire.

    Ps / 12 avril 2015 - 08h04

  • Enquête bienvenue et surement utile,à l’image de l’attention portée aux assurés pour une association qui repose sur des vrais valeurs de solidarité et de vrais mutualisations des risques entre nous .Vous savez bien que les différents canaux sont utilisés en fonction de la situation et des générations ,il importe donc de pas fermer la porte aux anciens par le fonctionnement numérisé.De plus ,l’avenir est certainement à ceux qui sauront garder respect et écoute non virtuelle des personnes et surtout des garanties n’excluant pas des tas de situations permettant de mieux rémunérer les actionnaires des groupes privés soucieux uniquement des bénéfices à répartir .
    Que la Maif tienne son cap,tout en se modernisant bien sur ,mais c’est ce qui a été fait jusqu’à maintenant.La preuve cette enquête directe .
    Continuons comme ça et je serais toujours un MAIFiste comme depuis 1970.

    DURDUX Gérard / 12 avril 2015 - 07h52

  • L’évolution de la maif en fait un groupe d’assurance comme les autres, avec l’avantage d’une honnêteté certaine mais dans laquelle les militants sont avant tout les adhérents!

    Bernard B / 12 avril 2015 - 07h36

  • C’est assez compliqué et couteux pour la mutuelle , il y a beaucoup de possibilités , il faut trouver celles vers lesquelles nous irons le plus facilement , cela dépand aussi du lieu ou nous habitons !

    VERON Michel / 12 avril 2015 - 07h20

  • En 40 ans d’adhésion, la Maïf nous a pleinement satisfait.

    saint-antoine / 12 avril 2015 - 07h09

  • les permanences dans des agences locales MAIF me paraissent plus appropriées pour la compréhension des échanges

    JV / 12 avril 2015 - 07h09

  • Bravo à vous de vous poser ces questions, en gardant (en plus!) « en priorité » l’aspect humain, pour vous et les sociétaires, de votre travail. Ceci posé :
    1) même s’il faut parfois attendre (on peut lire pdt ce temps,non?), le téléphone reste privilégié (questions courantes),
    2) un rdv à la délégation reste « la » solution pour un dossier important,
    3) la visite d’un agent à domicile dans une situation exceptionnelle de crise (sinistre « traumatisant » par ex.) peut s’avérer un « plus » utile; bien en identifier le besoin réel, afin de ne pas entraîner des surcoûts inconsidérés aux sociétaires en général,
    4) la visioconférence… pourquoi pas? Dans quel(s) cas?

    Bon courage aux équipes dans cette période de réflexion…
    Cordialement, Nom modéré.

    Laurence Roger / 12 avril 2015 - 07h00

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 09h20

  • Restons une mutuelle au service de ses adhérents, qui ne les culpabilise pas s’ils ont subi 3 cambriolages ou s’ils sont victimes voire responsables de plusieurs sinistres…
    Cordialement

    Dayrolles / 12 avril 2015 - 04h41

  • Je pense que les formules proposées sont complémentaires. En fonction de l’âge de la personne, de son éloignement de la ville, de maîtriser ou pas internet. Pour ma part, internet pour des documents, le téléphone ou le bureau pour les contrats.

    sozzijc / 12 avril 2015 - 04h26

  • J’ai toujours trouvé à la MAIF des personnes compétentes, qui ont pris le temps de m’écouter et d’assurer un excellent suivi de mes litiges.

    David MARAVEL / 11 avril 2015 - 23h51

  • La possibilité d’avoir un contact rapide avec une personne est indispensable, même si ce n’est qu’un contact téléphonique.

    DR / 11 avril 2015 - 23h49

  • Si tous les sociétaires étaient comme moi, la MAIF aurait un bilan excédentaire!!! Une ou deux attestations d’assurance par an, par internet et puis…c’est tout! Et pourtant, je suis sociétaire depuis 1968…
    Ceci dit, pour un vrai problème, je préfère le contact humain, rien ne le remplacera, bien que j’aie gardé un très mauvais souvenir de ma dernière visite dans les locaux de la MAIF Périgueux. C’était en 2008!. Je venais de me faire cabosser par un automobiliste qui m’avait refusé la priorité dans un rond-point et pris la fuite.
    – Vous avez un témoin? – Pff…un témoin dans un rond-point surchargé à midi….
    Fermez le ban. Les réparations ont été pour ma pomme.
    Quand je vous dis qu’il vaut mieux ne pas avoir de problèmes!!!

    Kolia / 11 avril 2015 - 23h46

  • rien ne vaut un bon tête à tête pour pouvoir être rassuré sur les multiples questions que l’on peut se poser sur notre couverture par un contrat d’assurance……

    maryse / 11 avril 2015 - 23h34

  • Pouvoir joindre la délégation départementale par tel est indispensable

    Claudette / 11 avril 2015 - 22h42

  • J’ai toujours pris contact avec la MAIF par téléphone et j’en suis très satisfaite. Je ne trouve pas que l’attente soit longue pour parler à un conseillé sauf une fois lors de la tempête de Février 2014 (dans ce cas on peut comprendre qu’on ne soit pas la seule a appeler). Les conseillés sont a la fois aimables compétents et efficaces. Les informations sont rapidement envoyées par mail. Le contact par téléphone est le mode de communication que je privilégie avec la MAIF.

    marion / 11 avril 2015 - 22h39

  • Il est de plus en plus difficile de rencontrer physiquement un conseiller pour échanger avec lui. A quoi bon essayer de trouver de nouvelles formes de communications qui n’atteindront jamais la souplesse d’une permanence bien dimensionnée.

    C et M / 11 avril 2015 - 22h29

  • Des interlocuteurs « point du dossier », faisant le point du dossier permettraient lorsque le sociétaire appelle pour savoir si la maif a bien reçu le courrier qu’il vient d’envoyer, de le rassurer et d’attendre que son courriers soit traité.

    Paul / 11 avril 2015 - 22h03

  • Les contacts téléphoniques avec la MAIF sont toujours parfaits ! Bravo !

    cath / 11 avril 2015 - 21h49

  • Trouver une alliance entre l’efficacité et la relation humaine

    Dan / 11 avril 2015 - 21h45

  • En fonction de la complexité du sujet pour ma part je propose:
    – le mail ou le chat
    – sinon le téléphone ou la vidéo conférence

    wagner eliane / 11 avril 2015 - 21h30

  • Bonne initiative

    Kast / 11 avril 2015 - 21h26

  • pourquoi avoir supprimer le contact physique,( donc l’accueil ) pour la déclaration d’un sinistre?
    face à un traumatisme la parole à besoin de s’exprimer et l’écoute est déjà un réconfort .
    que cette pratique s’applique aux sociétés du privé pour une meilleur rentabilité
    cela s’explique et encore !
    mais de la part d’une mutuel qui revendique sa proximité avec ses sociétaires
    cela me semble incompréhensible.

    charot 14 / 11 avril 2015 - 21h18

  • en effet, la distance des grandes villes nous éloignent de tous les services .habitant un village de 430 habitants dans le sud du cher, il est difficile de faire quelques choses sans voiture, sans tél et parfois sans internet. mon épouse ne conduit pas et ‘ayant déjà eu des problèmes de santé, (hospitalisation à Bourges – 50 kms de notre domicile) alors plus grand chose est possible ! aussi, il est, comme vous le dites , très utile d’avoir un contact téléphonique rapide et si possible sans trop d’attente pour vous joindre, ainsi que pour tous les autres services ! merci de me lire. sentiments mutualistes;

    michel / 11 avril 2015 - 21h16

  • Je suis une femme retraitée moderne, qui occupe ses journées avec des activités de loisirs, en reléguant certaines démarches (plus ou moins importantes) au second plan. Quand je pose une question par mail à la Maif, j’aime pouvoir lire et mémoriser le renseignement, que je reçois en retour par mail. La lecture reste un facteur important pour moi, (archivage) alors que la démarche orale à l’agence, je l’aurai oubliée 2 ou 3 jours après.

    BARRACHIN / 11 avril 2015 - 21h14

  • Actuellement à l’heure où les moye,s de communciation ne cessent d’évoluer, il est vrai qu’on a parfois du mal à communiquer avec son assureur. C’est d’autant plus vrai que la MAIF devient de plus en plus une assurance virtuelle où les contacts humains ont complètement disparu…A mon avis c’est une regression qui risque un jour de se retourner contre la mutuelle

    claret hugues / 11 avril 2015 - 21h13

  • ….je voudrais rectifier et compléter mes propos envoyés hier soir :
    je répète , rien ne remplace le contact direct avec une personne physique en face de soi, dans une agence MAIF près de chez soi !
    j’ai eu un sinistre en 2007 et 2010, j’ai pu discuter, avoir des explications avec une personne en face de moi, cela rassure !
    j’ai eu 1 sinistre fin 2013, j’ai du traiter par tel, ce n’est vraiment pas terrible, j’ai dit à la pers au bout du fil que je ne vivais pas bien cela, « c’est parce que vs êtes stressée » m’a-t-il répondu ! ben bien sûr qd on vient avoir 1 sinistre !

    therese widaux / 11 avril 2015 - 21h11

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous comprenons tout à fait votre ressenti . La survenance d’un sinistre est une situation pour laquelle nous essayons de vous accompagner au mieux et nous ne devons pas dévier de cet objectif.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 10h09

  • Bonjour,
    Sociétaire depuis 40 ans, je vois la MAIF se perdre dans une structure dépensière et devenir une assurance ordinaire qui oublie les problèmes de ses sociétaires et ne remplit pas son engagement de conseils et d’aide.
    Il était temps que la MAIF prenne conscience de ses problèmes de communication. En parler c’est bien, agir c’est mieux ! Car si le sociétaire arrive à vous parler par un déplacement en antenne en dernier recours car les rendez-vous téléphoniques ne sont jamais honorés, les employés MAIF reconnaissent que le service MAIF se dégrade, disent faire remonter l’information mais les simples clients que nous sommes devenus n’obtiennent pas de réponse… J’envisage sérieusement de me trouver une compagnie d’assurance proche de mon domicile (MAIF étant a plus d’1 heure de route).
    Si la MAIF veut conserver ses clients il va falloir qu’elle retrouve l’esprit mutualiste qu’elle semble avoir complètement perdu : donner de vrais conseils, aider son sociétaire et non le considérer comme un vulgaire client uniquement bon à payer ses cotisations ! Etre réellement proche est donc une priorité. Donner moins d’argent aux cabinets d’expertise et FAITES DES ANTENNES SUR TOUT LE TERRITOIRE. Je vous souhaite d’y arriver mais vu la politique de la Direction depuis ces dernières années, j’ai peur du résultat ! (beaucoup de bla bla à la MAIF)
    Cordialement.

    gronon / 11 avril 2015 - 21h04

    • Grognon a entièrement raison. La Maif est maintenant une compagnie d’assurances comme une autre. Je peux justifier ce que j’affirme, mais ça ne passera pas. Je suis à la Maif depuis 50 ans, je ne vais pas changer maintenant, mais je ne vois pas la différence. La Maif se targue d’être désignée comme étant la meilleure. Désignée par qui? J’ai trois supermarchés près de chez moi. Je peux les comparer. Mais comment peut-on comparer les compagnies d’assurances alors qu’on en a connu qu’une seule toute sa vie?
      Je n’aurai pas droit aux remerciements de Mikaël. Tant pis.
      La Maif n’a pas le sens de l’humour. Puisque la Maif élargit son champ d’activité, j’ai demandé si elle comptait un jour vendre des tapis. Message censuré. Certains qui pensent comme moi n’ont pas droit à une réponse Mikaël non plus.

      Claude Payen / 15 avril 2015 - 13h10

  • Il est vrai que le temps d’attente peut être très long. Pourquoi ne pas envisager un accueil téléphonique qui noterait uniquement notre numéro et motif d’appel, afin d’être rappelé lorsqu’un conseiller est disponible.
    Merci !

    Cecile Boiffard / 11 avril 2015 - 21h00

  • une suggestion venant d’une expérience d’une communication avec un de vos accueillant au téléphone.j’ai été victimes d’un vol chez moi après une imprudence de ma part.j’ai porté plainte en gendarmerie et appelé la MAIFpour savoir comment faire ,mon téléphone portable avait disparu,c’était un cadeau je ne pouvais pas avoir la facture.il m’a été répondu très sèchement .j’ai demandé à cet interlocuteur d’être plus aimable et de respecter ma probité.j’étais ébranlé ..la personne ne m’a pas posé d’autre questions plus tard je me suis aperçu que d’autres objets m’avaient dérobés mais j’ai laissé courir.donc la formation à l’écoute et à l’empathie serait souhaitable.j’aurai du passer à à l’agence locale

    miffre / 11 avril 2015 - 20h47

  • J’aime bien avoir un interlocuteur au téléphone. Pour éviter l’attente, on pourrait laisser le motif de l’appel par mail ou sur répondeur et un conseiller pourrait nous rappeler quand il est disponible.

    MLB / 11 avril 2015 - 20h36

  • développer la communication par mail

    christian martinache / 11 avril 2015 - 20h36

  • bonne idee de consulter les assures

    maranno / 11 avril 2015 - 20h36

  • Cela fait depuis environ 40 ans que je suis à la MAIF et je ne me suis jamais vraiment posé de questions. Je n’ai jamais eu de problèmes et j’ai toujours bien été accueilli à l’agence de Poissy. De plus, j’ai toujours eu les réponses simples et précises de votre part.
    Mon dernier contacte était ma demande d’information sur la législation concernant les boules d’attelage de voiture: réponse par mail claire et précise. Je pense donc utiliser plus la messagerie mais il faudra un RV à Poissy pour refaire un point global sur mes assurances (j’ai 65 ans)

    Gilles VINCENT / 11 avril 2015 - 20h27

  • Enquête intéressante mais dans tous les cas, je préfère un contact direct pour conserver le lien social et éviter la déshumanisation. C’est dans le même esprit que je boycotte les caisses automatiques des supermarchés.

    Chagrin / 11 avril 2015 - 20h18

  • Bonjour,
    J’aimais bien voir quelqu’un sur place pour demander un dossier CASDEN.
    Je pourrai encore le faire mais je dois faire 100 km aller/retour, alors je le fais par téléphone mais c’est tout de même impersonnel bien que j’aie quelqu’un par téléphone.
    Cordialement

    hubert-monvoisin / 11 avril 2015 - 19h46

  • La proximité est un élément essentiel pour l’ écoute et la confiance des adhérents. Les délégations doivent continuer d’exister.

    cb / 11 avril 2015 - 19h35

  • Si le délai de réponse semble parfois très long (informez plus fréquemment sur les créneaux horaires les moins chargés), l’accueil est toujours très serviable et efficace. Cependant l’ouverture obligée NOTRE mutuelle ne doit pas se faire au détriment de l’ESPRIT DE FAMILLE. Il faut conserver de la chaleur dans les relations.

    Girardy Michel / 11 avril 2015 - 19h26

  • Bonjour, pour ma part je préfère le contact en direct ou le téléphone, comme j’habite un village la Maif n’est pas a côté. Il m’arrive aussi d’utiliser Internet, mais c’est tellement impersonnel. Un exemple : la GMF (j’y passe souvent devant en faisant mes courses) a ouvert une antenne au village ou plutôt dans la bourgade 10000Habitants, qui ne fonctionne que certains jours, je proposerais de faire à l’identique si cela est possible.
    Merci pour votre écoute, et à presque tous les collaborateurs de la Maif qui sont toujours disponibles et qui essaient de toujours chercher une solution, et qui rappellent (rare aujourd’hui).

    GAUT JOMI / 11 avril 2015 - 19h20

  • tous les supports de communication sont nécessaires, les nouvelles technologies et leur instantanéité sont les bienvenues mais il est important de maintenir l’accès à un contact par téléphone et en présentiel.

    No byp / 11 avril 2015 - 19h11

  • même si l’attente est quelquefois pénible la Maif a toujours répondu avec beaucoup de professionnalisme et de compréhension pour m’aider dans les cas difficiles que j’ai rencontrés . je ne vois pas pourquoi ,appeler mon assurance quand tout va bien ! sinon dire :Merci .

    Solange Denègre / 11 avril 2015 - 19h05

  • Aucun gros problème à ce jour .

    maillard Francine / 11 avril 2015 - 19h02

  • Peut on éviter d’écouter vos « pub » pendant les attentes téléphoniques bien trop longues.
    Qui sont les actionnaires de la MAIF?Lu dans les commentaires…

    NIC / 11 avril 2015 - 18h55

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. D’une part, il s’agit plus d’informations et de conseils sur nos produits d’assurance. D’autre part, aucun actionnaire à la MAIF, il s’agit d’une mutuelle de l’économie sociale.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 10h32

  • le contact par tél; ou par courrier (postal ou électronique) avec la MAIF fonctionne correctement.Les renseignements obtenus sont fiables et immédiats.

    caudrelier / 11 avril 2015 - 18h52

  • Les sociétaires ayant des difficultés de déplacement (emploi du temps surchargé, maladie, handicap, âge) apprécieront le souci de la MAIF de se rapprocher encore plus de ses sociétaires en offrant le plus possible de contacts dématérialisés.

    MFB / 11 avril 2015 - 18h48

  • J’ai la chance d’habiter à 1km d’une agence MAIF aussi m’est-il facile de consulter un conseiller pour tout ce qui nécessite un échange direct: une consultation juridique, un placement financier par exemple. L’échange donne de la profondeur à la réflexion, et permet de percevoir les réactions spontanées de son interlocuteur.
    Pour tout le reste (contrats, attestations, déclarations de sinistre …) l’internet ou le téléphone fonctionnent très bien.
    En fait dès que l’on rentre dans des situations plus complexes, nécessitant des choix avec prise de risque, rien ne vaut le contact direct.

    LONDEIX / 11 avril 2015 - 18h29

  • Le contact humain est une valeur sûre mais pourquoi pas envisager en plus de l’outil informatique qui est maintenant très fiable ne pas utiliser Skype pour avoir une relation en direct. Cela ne coûte rien et le contact est direct. C’est une idée.

    MORTELETTE / 11 avril 2015 - 18h22

  • l’attente au téléphone est parfois 1 peu stressante .

    fage nicole / 11 avril 2015 - 18h20

  • Sociétaire depuis 1960! que d’évolutions, surtout avec ces nouvelles technologies……lorsqu’on sait s’en servir.; les plateformes téléphoniques , c’est vraiment inhumain, impersonnel, peu chaleureux; les contacts directs sont plus faciles et cordiaux. Les délégations départementales ont-elles encore un avenir? On ne peut plus les joindre aujourd’hui, à moins de s’y rendre.
    N’est-il pas possible d’envisager que la MAIF organise une réunion annuelle ( par ex. )dans chaque chef-lieu de canton, y invite ses sociétaires pour échanger, recueillir des infos, des préoccupations, des conseils ,etc
    Que la MAIF ne se coupe pas , physiquement, de ses sociétaires!!

    herrin / 11 avril 2015 - 18h20

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre réponse. Nous vous informons que vous pouvez participez aux réunions de groupements territoriaux, prenez contact avec un militant de votre délégation.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 10h52

  • Justement cette question était débattue aussi hier à l’ A.G. du Crédit Mutuel à laquelle j’assistais ; comme quoi au moins ces organismes de type mutualiste eux ont encore le souci d’une relation qui ne soit pas totalement déshumanisée! Bravo ! cela rassure un peu des seniors comme moi !! Je pense qu’en effet des solutions « souples » , de proximité, sont à inventer – et à défaut au moins des dialogues de type « skype » – Merci en tous cas de prolonger vos réflexions dans ce sens !

    CHANTAL J. / 11 avril 2015 - 18h14

  • J’ai répondu à vos propositions qui sont suffisantesPas d’autre idée.

    jackline / 11 avril 2015 - 18h09

  • La déclaration par internet est plus rapide mais quand on a besoin d’un renseignement précis , rien ne vaut la contact humain

    Diana Ignace / 11 avril 2015 - 18h09

  • Question envoyée par courrier électronique fin février. J’attends toujours la réponse.

    myrtille64 / 11 avril 2015 - 18h08

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous vous invitons à reprendre contact avec nos services afin de vous apporter la réponse à votre demande.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 10h55

  • Jusqu’à présent, nous sommes plutôt satisfait, un bon suivi des dossiers et des réponses assez claires et précises à nos questions.

    Martin / 11 avril 2015 - 18h06

  • Il est devenu impossible de joindre la MAIF par téléphone, et ce quelque soit l’heure. Fini le coup de fil pour assurer son appartement ou sa voiture et toutes les opérations ne se font pas en ligne. Je suis désormais obligée de ma déplacer,c’est une vraie perte de qualité de relation client. La MAIF n’est plus ce qu’elle était.

    sandrine / 11 avril 2015 - 17h56

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Nous vous rappelons que vous pouvez nous joindre par téléphone du lundi au vendredi de 08h00 à 19h30 et le samedi de 08h00 à 17h30.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 10h58

  • Tétraplégique, je reconnais que les visites à domicile pour les problèmes importants peuvent être très utiles.

    Jacky78 / 11 avril 2015 - 17h52

  • continuer comme avant

    forest andré / 11 avril 2015 - 17h50

  • Rien ne remplace le contact direct et l’ échange quand la situation est importante.

    Michel Jausseran / 11 avril 2015 - 17h43

  • Lá Maif doit rester une mutuelle à l’écoute de ses adhérents

    Teissier / 11 avril 2015 - 17h42

  • je privilégie les contacts directs, car dernièrement par téléphone je n’ai pas eu le renseignement voulu

    Gosselin / 11 avril 2015 - 17h41

  • J’ai toujours apprécié les échanges avec vous. Plus, vous êtes un des rares interlocuteurs avec qui j’ai confiance, d’emblée. Chaque fois que j’ai eu un problème, tout s’est résolu simplement et surtout, c’est à remarquer actuellement, on est toujours bien reçu, non pas une politesse commerciale mais une vrai empathie, sympathie. Vos agents donnent l’impression qu’ils ont du temps pour vous et c’est agréable. Bref…la civilité ne se perd pas..ouf!

    SIRET CHRISTIANE / 11 avril 2015 - 17h41

  • J’apprécie toujours les contacts directs que j’ai avec les personnes, que ce soit pour des déclarations de sinistres ou des avis.

    J’apprécie la rapidité de l’intervention et le souci de répondre au mieux à la réparation d’un sinistre . Toujours l’impression d’être écouté.

    Merci de me permettre de bénéficier d’une assurance à l’esprit « MUTUALISTE ». Cela devient rare.

    Philippe B / 11 avril 2015 - 17h35

  • Le contact humain me parait indispensable

    ROYER Gérard / 11 avril 2015 - 17h27

  • Nous étions, hier, dans les locaux de la MAIF pour plusieurs choses : déclarer un accrochage (désolé…, ça arrive…), avoir des renseignements sur la complémentaire santé et la surveillance électronique de notre domicile. Nous voulions discuter de tout cela avec la personne qui nous aimablement reçus. Quelle ne fut pas notre surprise quand, à propos de l’accrochage, notre interlocutrice nous a annoncé que cela se faisait par téléphone. Elle a donc appelé un numéro et m’a donné le combiné pour que je donne les renseignements… Alors que j’avais quelqu’un devant moi !… Je me suis dit que l’on marchait vraiment sur la tête ! Si seulement cela avait pu permettre à la personne que nous avions devant nous d’avancer sur un autre dossier… Mais non, elle a sagement attendu que la conversation téléphonique se termine, puis nous sommes passés à notre seconde question. Vous avez dit que la MAIF privilégiait la relation directe avec le client ?… Ah… J’ai du rater un étape alors…
    Bien à vous, on se téléphone,…

    Bernardp / 11 avril 2015 - 17h27

    • Avatar

      Bonjour,
      Une seule personne ne peut pas détenir l’ensemble des compétences, d’où la mise en relation par téléphone.
      Nous avons testé de laisser le sociétaire seul pendant cet entretien, mais nos sociétaires n’ont pas trouvé cette solution satisfaisante. Manifestement, les avis divergent…
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h05

  • Quand on habite loin de la préfecture (60 km), les contacts directs sont malheureusement difficiles ; il serait effectivement opportun d’offrir de nouveaux moyens d’échanges…

    Melin / 11 avril 2015 - 17h20

  • Un contact direct avec une personne plutôt qu’avec des répondeurs automatiques c’est plus humain. Restons conviviaux avec des correspondant locaux accessibles. Ce qui est très important c’est que notre dossier soit connu et le nom de notre correspondant aussi.

    Merci de nous donner la parole

    Dominique

    dominique BARDOU / 11 avril 2015 - 17h19

  • Excellente proposition. j’ai toujours regretté qu’il n’y ait pas plus d »coute des adhérents. IL y a des Délégués élus ? Je n’en connais aucun, les appels de
    candidatures ? D’accord pour des échanges sur le net? Mais surtout pas sur FESSE BOUC ! Sur votre courrier d’ouverture, je me permets de vous mettre en garde sur le mot EMPATHIE … L’empathie ne s’exprime pas !
    L’Antipathie, la sympathie s’expriment. mais l’équilibre, l’ouverture à l’autre, l’écoute est une attitude, une manière d’être qui précisément en s’exprime pas
    sinon LA FORMULATION de l’interlocuteur est faussée car il croit lire une approbation de l’auditeur. (ou un rejet) La NEUTRALITÉ serait la plus proche. le sujet est dans l’œuvre de Carl ROGERS (usa; ANNÉES 40)
    CORDIALEMENT. ET PLUS.
    Nom et prénom modérés.

    savoyard73 / 11 avril 2015 - 17h18

  • Il est effectivement intéressant d’avoir des contacts plus réguliers.

    PERRELET Gabriel / 11 avril 2015 - 17h12

  • Il est pour moi préférable d’échanger par téléphone: dans la plupart des cas, le problème est plus vite solutionné.

    Camus / 11 avril 2015 - 17h08

  • Je me sers volontiers de courriels, mais je pense sincèrement que rien ne vaut le contact direct quand il est possible. Il permettra toujours un échange plus riches et précis que le téléphone, les courriers classiques ou électroniques, au moins dans sa première phase.
    De la discussion entre deux personnes physiques naissent des questions, et des réponses, qui évitent bien des malentendus.

    MORATI François / 11 avril 2015 - 17h05

  • OUI aux antennes.
    La visite à domicile, il y a un côté mercantile qui parait loin de l’esprit mutualiste.
    La borne, il n’y a plus de contact. EN SUPERMARCHE de grâce non.
    Pour ma part je souhaite que le côté social/ humain soit prioritaire.
    NON au tout numérique.

    JAK / 11 avril 2015 - 17h02

  • Le questionnaire me semble complet et je n’ai pas trouvé d’idée à vous proposer

    Touzignan / 11 avril 2015 - 17h01

  • Je viens de recevoir l’avis pour la conférence du 5 mai, à 18 h 30, à Homécourt : Violence à l’école, des parcours cabossés !
    Ces débats psycho pédagogiques sont une activité bénéfique pour tous.
    Merci.

    Paccoud Jean / 11 avril 2015 - 16h59

  • rien ne remplacera le contact direct entre le sociétaire et son assureur, quitte, pour le suivi, à confirmer par d’autres moyens (tél, internet, etc…)
    D’avance bien merci

    NAVEZ / 11 avril 2015 - 16h55

  • BONJOUR
    ETRE RAPPELE PAR LA MAIF SERAIT APPRECIABLE…
    MERCI
    CORDIALEMENT

    SEBBAGH DAVID / 11 avril 2015 - 16h49

  • l’attente pour un contact téléphonique est parfois longue .

    DARNAJOUX / 11 avril 2015 - 16h47

  • Merci pour ce questionnaire qui prouve le désir d’une véritable communication de votre part.

    Chris / 11 avril 2015 - 16h41

  • adhérent depuis plus de 40 ans, la MAIF ne m’a jamais déçu. Toujours à l’écoute et à défaut de contacts directs, j’aime avoir un interlocuteur à l’autre bout du fil plutôt qu’un répondeur

    nic / 11 avril 2015 - 16h13

  • Le service par téléphone est appréciable car un conseillé peut nous renseigner tout de suite. Pas nécessaire de le voir en direct. Les points de contact direct sont intéressants si l’on ne travaille pas pendant leurs heures de présence mais peu compatible avec une activité hebdomadaire.

    guiton / 11 avril 2015 - 16h11

  • Il serait très important de pouvoir parler à une personne humaine et compétente, et non pas à un répondeur.
    Je comprends que cela implique des embauches, donc des charges, donc des augmentations de cotisations.
    Et alors ?
    Augmentez de 10 % (par exemple) les cotisations, mais faites la publicité d’un contact humain, immédiat et efficace. Vous ne perdrez pas de clientèle :
    – les jeunes n’ont pas le temps de « communiquer », sauf pour des absurdités commerciales,
    – les vieux sont paumés face à un répondeur et démissionnent.

    Imaginez-vous un « vieillard » un peu sourd, incapable de se servir « normalement » d’un ordinateur, et qui n’a pas encore compris la différence l’astérisque et le dièse ?

    Bon, ce n’est pas mon cas : j’ai commencé à travailler avec des ordinateurs dès 1982. Mais ces technologies, ces « rapports inhumains » en déroutent bien d’autres !

    Rassurez les sociétaires (surtout les plus vieux !) en les appelant, sans tendance évidente à leur faire signer une extension de contrat, établissez des rapports humains qui les rassureront.
    Mais ces rapports doivent être simples, tolérants, sans un accent « étranger » marqué (j’aime les accents étrangers, moi, cela « fleurit » une langue. Mais fait peur à beaucoup de vieux !). Quant aux jeunes aux crânes rasés…

    En résumé : rapports plus simples, plus rapides, mieux adaptés aux différentes situations, en évitant absolument toute approche qui pourrait sembler n’être que commerciale !

    Cordialement,
    Coordonnées personnelle modérées.

    André GUIET / 11 avril 2015 - 16h02

    • Avatar

      Bonjour,
      Tous les modes de contact co-existent à la MAIF, chacun peut y trouver son compte.
      Nos conseillers sont tous basés sur le territoire national.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h34

  • L’attente au téléphone est parfois longue et pénible.
    La disponibilité est nécessaire en cas d’urgence
    Cordialement

    routier paul / 11 avril 2015 - 16h01

  • Le contact humain est à privilégier. N’oubliez pas les personnes âgées qui maîtrisent difficilement les techniques modernes.

    marc monique / 11 avril 2015 - 15h58

  • L’envoi fréquent de documents claires et précis quand c’est nécessaire.

    M ELJIHAD / 11 avril 2015 - 15h54

  • Très bonne idée de vouloir faire évoluer les contacts avec les moyens de communication actuels !

    BItaud André / 11 avril 2015 - 15h51

  • Coïncidence; j’ai du déclarer hier un sinistre (très léger; frôlement de pare choc) sur un de mes véhicules, mais qui s’est très mal passé (violence de la partie adverse) La déclaration par téléphone depuis la délégation a été extrêmement angoissante, d’autant plus que les commentaires oraux et écrits au verso du contrat ne sont visiblement pas pris en compte ….Seules les cases cochées comptent.

    A la question: comment réagir dans pareils cas : Signer ou ne pas signer le constat ? mon interlocutrice m’a dit qu’elle n’avait aucune réponse à me donner !
    J’avais l’impression d’être à la boutique d’un opérateur téléphonique bien connu qui vends des nouveaux contrats et des matériels, mais qui, pour les dysfonctionnement, vous met en relation téléphonique.

    Gavois / 11 avril 2015 - 15h45

    • Avatar

      Bonjour,
      Une réponse à ce sujet a été apportée sur le blog.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h35

  • Bonne initiative de la part de la MAIF !

    Morville / 11 avril 2015 - 15h42

  • J’ai toujours privilégié le contact humain.
    On est très bien reçus dans les bureaux de la M.A.I.F et je ne
    vois pas pourquoi je me priverais de ces rencontres agréables !

    Danygarde / 11 avril 2015 - 15h35

  • Nous sommes chacun « un cas particulier ». Pour ma part, étant : retraité, à 25 km de Lille, calme au volant, moderne, je trouve que les moyens actuels et variés pour contacter la MAIF sont abondants. Ce n’est qu’un « moyennage » entre ceux qui répondront qui permettrait d’améliorer, si besoin, les contacts en question.

    Déchaux / 11 avril 2015 - 15h33

  • Vive le contact téléphonique direct !

    ABERNARD / 11 avril 2015 - 15h33

  • Bon acceuil de la part des Agents de la Maif

    DAVESNE / 11 avril 2015 - 15h32

  • Rien de spécial sauf souvent le correspondant n’est pas de la délégation à laquelle on est rattaché

    verger-pratoucy / 11 avril 2015 - 15h27

  • Liaison internet utile mais nécessité du maintien de la liaison téléphonique et de la rencontre directe

    Mauvy Claude / 11 avril 2015 - 15h25

  • je trouve que les deux moyens de communications les plus pratique et les plus rapides sont le téléphone et internet (à condition que le site ne soit pas fouillis)

    altriv / 11 avril 2015 - 15h25

  • Merci à la MAIF de ne pas nous obliger à l’utilisation d’un numéro surtaxé contrairement à ce qui est en place à la MGEN par exemple et que je trouve assez scandaleux de la part d’une mutuelle.

    PORTE / 11 avril 2015 - 15h23

  • Je vais réflechir sur ce problème, si je trouve quelque chos de valable, j’en ferai acte.
    En attendant: une remarque: « challanger » se dit défier en français. (je n’aime pas les mots anglais francisés, to challenge veut aussi dire provoquer et challenger provocateur.

    Alain Batthel / 11 avril 2015 - 15h20

  • Maintenez à minima la relation téléphoniques, les conseillers sont compétents et savent personnaliser les échanges. surtout ne vous engagez pas dans un processus d’externalisation des plateformes téléphoniques. Par expérience, le service alors n’en est plus un

    VALLEJO / 11 avril 2015 - 15h14

    • Avatar

      Bonjour,
      Rassurez vous nos centres d’appels seront toujours situés sur le territoire national.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h18

  • De tous les organismes qui accompagnaient le jeune enseignant que j’étais en 1954, vous êtes le dernier et le seul sur lequel je crois pouvoir encore compter; alors continuez à ne pas nous décevoir, à vous adapter sans vous renier.

    vignaud / 11 avril 2015 - 15h10

  • Il faut absolument préserver la possibilité du contact direct entre la MAIF et les sociétaires comme il a longtemps existé, ne pas céder à la « mode » des centres éloignés, avec des interlocuteurs qui changent perpétuellement pour le même problème à traiter. Il faudrait veiller, dans la mesure du possible, à ce qu’une délégation reste joignable facilement pour aider à la prise de décisions parfois urgentes.. La MAIF est un outil précieux, un vecteur d’humanisme, à quoi nombre d’enseignants ou retraités comme moi restent très attachés. Il ne faudrait pas que de nécessaires évolutions aboutissent à la dénaturer.

    Pomathios / 11 avril 2015 - 15h09

  • J’ai du mal à savoir ce qui est réellement couvert par mon contrat RAQVAM
    a- Par ce que les « conditions générales » changent sans que j’en soit conscient. J’ai découvert des garanties nouvelles qui n’étaient pas dans le contrat précédent.
    b- Je ne comprend pas comment l’expert désigné par la MAIF chiffre les dégâts « à concurrence des frais de remise en état, en cas de sinistre partiel ». Je n’ai trouvé aucun professionnel capable de remettre en état à moins du double de la décision de l’expert.
    Une majorité d’assuré MAIF apprécierait une clarification de ces deux points.

    Bernie06140 / 11 avril 2015 - 14h56

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous vous invitons à contacter un conseiller pour demander un bilan global de votre situation.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h36

  • A priori je préfère, et de loin,le contact direct , par pour rencontrer un interlocuteur de la Maif je dois faire 140 Kms aller-retour. de ce fait je ne l’ai fait qu’une seule fois et pour un problème très important. J’habite à Souvigny en Sologne à la limite du Loiret et du Cher.
    Je me demande s’il ne serait pas possible d’instituer des permanences périodiques; annoncées par mail par secteur géographique.

    martineau J.P / 11 avril 2015 - 14h52

  • J’ai toujours été très bien renseignée par téléphone, ça m’évite de me déplacer pour avoir tous les renseignements que je souhaite et j’ai toujours été très bien conseillée

    Vivette / 11 avril 2015 - 14h52

  • Bonne initiative qui valorise les sociétaires_dont je suis depuis plus de…50ans ! et toujours satisfaite de ce qui m’est proposé ,continuez à promouvoir la solidarité.

    françoise donot / 11 avril 2015 - 14h52

  • Les contacts par mail , d’un conseiller par téléphone(appel non surtaxé) ou à l’agence me satisfont actuellement. Par contre éviter un 3676 comme à la mgen !!!

    DAGUERRE / ANITA / 11 avril 2015 - 14h48

  • Ma délégation départementale étant à Toulon, je peux m’y rendre facilement .

    imbert / 11 avril 2015 - 14h44

  • J’ai la chance d’habiter une ville où se trouvent des bureaux de la Maif.Quand j’ai besoin d’aide ou de conseil ,je suis toujours satisfaite de trouver écoute et réponses à mes attentes

    Bouloy Michèle / 11 avril 2015 - 14h40

  • Je ne vois pas l’utilité, pour moi, des autres moyens proposés

    TRASOG / 11 avril 2015 - 14h38

  • Divers problèmes peuvent etre réglés par des moyens différents voire complementaires.
    J’ai eu besoin d’explications sur une modification d’échéance. Les deux RDV ont raté.
    Un premier contact par internet avec une PJ aurait été des plus simples quite à convenir d’unvrai RDV téléphonique.

    Pierre Jimenez / 11 avril 2015 - 14h30

  • Je pense qu’il faut ajouter à vos réflexions un point important: un bon dialogue demande deux personnes capables d’ échanger, et mon expérience montre que ce n’est pas toujours évident. Vous avez des règles, un jargon, et si votre délégué ne fait pas preuve de compréhension, le dialogue est nul. Dommage….sinon, les mails où vous attachez des documents à lire et le tout terminé par une échange téléphonique (c’est essentiel pour vérifier que l’on s’ est bien compris) me semble un bon échange.

    Annick / 11 avril 2015 - 14h22

  • Très bon commentaire qui relate bien la réalité. Ce qui m’agace le plus au téléphone c’est de devoir parler d’abord à une machine et pour finir « toutes les lignes sont occupées ». Sinon une fois la communication établie les correspondants sont très souvent compétents et aimables.
    Lorsque j’étais sur Grenoble je préférais me déplacer, le relationnel c’est mieux.

    Jeanne38 / 11 avril 2015 - 14h18

  • est-on assuré pour le piratage des coordonnées de sa carte bleue?

    LESSARD / 11 avril 2015 - 14h18

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous pouvez contacter directement un conseiller maif à ce sujet.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h43

  • Ce n’est pas toujours agréable lorsque vous téléphoner à votre délégation départementale pour une information ou un renseignement quelconque de tomber sur une plate -forme sise : à Brest, Dunkerque, ou Colmar et que la correspondante vous demande votre lieu de résidence….! et qu’elle entrera en contact avec votre délégation pour régler votre problème !!! D’autant que les liaisons plate- forme , délégation laissent souvent à désirer et ne sont pas suivis des faits

    Simon 42 / 11 avril 2015 - 14h16

  • Pour des reunions informelles delocalisees.

    dadou / 11 avril 2015 - 14h11

  • Je préfère avoir un RDV avec une personne plutôt qu’un entretien téléphonique

    Claire LECHAT / 11 avril 2015 - 14h11

  • Quand on a un correspondant Maif au téléphone on a la sensation parfois qu’il (ou elle) ne maîtrise pas bien les clauses des contrats dans leur application spécifique aux problèmes évoqués par l’adhérent; cela rend les contacts téléphoniques frustrants et incitent à se déplacer à la délégation.
    Une solution consisterait à avoir des interlocuteurs « spécialisés » dans les différents domaines de l’assurance

    Boudoum / 11 avril 2015 - 14h00

  • L’idéal serait d’avoir le même interlocuteur!! Que ce soit à la délégation, au téléphone ou par internet! C’est pénible de recommencer à raconter notre demande à une personne qui ne connaît pas notre dossier!!

    Brigitte Ferry / 11 avril 2015 - 13h59

  • le tchat peut être pratique mais pouvoir parler directement à un personne est aussi tres bien et plus facile pour expliquer son cas

    LE MOIGN ANNNE MARIE / 11 avril 2015 - 13h53

  • J’apprécie les informations qui sont données par internet,,mais étant donné mon âge avancé je supporte mal de rester longtemps sur l’écran car mes yeux se fatiguent. Aussi j’aimerai pouvoir continuer à avoir des contacts directs pour les contrats finances et les conseils, ainsi que les déclarations de sinistres éventuels, Je suppose que d’autres personnes sont dans mon cas. Le contact téléphonique peut être suffisant mais rien ne remplacera le contact humain ….. Merci pour votre sollicitude depuis tant d’années.

    Blanchet / 11 avril 2015 - 13h48

  • Aucun problème pour l’instant. Continuez ainsi a bien recevoir vos sociétaires.

    PIGNARD / 11 avril 2015 - 13h46

  • Attente téléphonique souvent longue mais les personnes qui répondent sont efficaces et très à l’écoute des problèmes soumis .

    françoise gorris / 11 avril 2015 - 13h46

  • etre assureur militant ne doit pas rester qu’un slogan l’esprit mutuelle se perd meme a la MAIF.

    M. TOSELLO Rene / 11 avril 2015 - 13h44

  • attention à ne pas vouloir trop grossir. Le i de maif veut dire instituteur, d’ailleurs, il serait bon de revoir le nom car l’instituteur a disparu au profit de professeur d’école. En voulant élargir la mutuelle assurance, ne risque-t-on pas justement de tuer cet esprit mutualiste?

    dodo / 11 avril 2015 - 13h43

  • Tant mieux si vous vous interrogez sur la valeur du contact humain en face à face, pour moi indispensable quand j’ai besoin de vous c’est à dire quand j’ai un problème nécessitant une aide concrète et un soutien psychologique.
    Merci de conserver ces lieux d’échange et de penser que les ordinateurs ne remplaceront jamais une main sur l’épaule.

    PERNOT Françoise / 11 avril 2015 - 13h38

  • Lors d’un sinistre la personne qui le subit a besoin de soutien, d’être rassuré dans la procédure de traitement de son dossier. La visite, le contact direct avec la mutuelle me semble le seul moyen de répondre au sociétaire.
    Internet peut donner satisfaction aux sociétaires pour les sinistres peu importants. Quel sont les sinistres répondant à ce critère? Difficile à définir car les sensibilités sont différentes en fonction des individus.

    BOUQUET / 11 avril 2015 - 13h38

  • Les contacts avec la MAIF sont toujours efficaces et cordiaux. Merci. Le téléphone est encore le moyen que tout le monde (y compris les personnes âgées et les nouveaux Français) savent utiliser. Recruter de nouveaux conseillers permettrait de diminuer le temps d’attente et serait moins onéreux (et plus utile pour l’emploi) que les moyens que vous préconisez. Cordialement à toute l’équipe.

    eliane deschamps / 11 avril 2015 - 13h33

  • aucune possibilité désormais d’avoir le numéro d’une personne en particulier dans une agence (celle qui s’occupe des particuliers, des asso). et le « standard » ne transmet pas toujours le message à la personne qu’on souhaite joindre. désagréable et dommage pour la relation directe.

    p de nodrest / 11 avril 2015 - 13h33

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci de votre réponse. Nous vous informons qu’un pôle spécifique dédié aux associations est accessible au 09 78 97 98 99.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 13h45

  • On a commencé avec les plateformes téléphoniques, tapez 1, tapez deux, etc…On supprime les contacts humains directs pour des raisons de rentabilité. Maintenant, lorsque la perte de marché se fait sentir on sollicite au travers de « pseudos » moyens de communication , qui ne sont en réalité que du commercial. Des moyens pratiques pour qui? Moi nous préfère un interlocuteur tout simplement.

    sioval / 11 avril 2015 - 13h32

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. La Maif n’a aucunement l’intention de supprimer les contacts humains. Elle réfléchit ,en incluant ses sociétaires, sur la possibilité d’élargir les moyens de la contacter. Le serveur vocal peut, en effet, paraître irritant mais il permet d’orienter le sociétaire auprès du bon interlocuteur.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 13h50

  • J’ai eu récemment à faire avec le service sinistre suite au vol de mon véhicule et j’ai découvert la plateforme MAIF : des personnes différente à chaque appel qui prennent connaissance à chaque fois du dossier. Je me serai sentie plus soutenue et rassurée si j’avais eu un interlocuteur référent sur la durée de traitement du sinistre (3 mois) qui connaissait mon dossier.

    Christine / 11 avril 2015 - 13h31

    • Avatar

      Bonjour,
      A chaque ouverture de dossier sinistre, la référence ainsi que les coordonnées téléphoniques du gestionnaire sont transmises pour une prise de contact direct.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 12h12

  • Les contacts dématérialisés sont pratiques dans l’urgence, sinon il est utile d’avoir un contact direct !

    Janlouf / 11 avril 2015 - 13h27

  • De grâce, ne nous jetez pas sur le trottoir du numérique !
    Gardez nous un contact humain, la déshumanisation nous humilie.
    Le clavier est l’ennemi de nos pensées.

    cavarec / 11 avril 2015 - 13h22

    • Avatar

      Bonjour,
      Rassurez vous la maif souhaite conserver ses multiples moyens de communication.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h45

  • je privilégie toujours la visite pour rencontrer un délégué
    il faut faciliter la prise de rendez vous donc l’accueil téléphonique
    il ne suffit pas de dire « assureur militant »

    delattre michel / 11 avril 2015 - 13h12

  • La Maif doit rester « conforme » à ses engagements mutualistes qui impliquent, proximité, partage, vivre ensemble,humanisme, fraternité. Les modes de communication doivent être complémentaires pour garder à tous une accessibilité en adéquation avec sa génération et son mode de vie . les séniors ont toujours l’angoisse de la fracture du col du fémur, ne rajoutons pas celle de la fracture numérique !!!

    Sentiments mutualistes

    Boulaire / 11 avril 2015 - 13h11

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous sommes tout à fait d’accord avec votre commentaire et c’est pour cela que nous laissons le choix à nos sociétaires de choisir leur mode de communication.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 12h01

  • Il faut conserver toutes les délégations, le contact direct ne sera jamais remplacé par toutes les technologies qui se marchent les unes sur les autres. Pour moi cela doit rester l’essence même de la MAIF.

    Christian Bisson / 11 avril 2015 - 13h08

  • Difficile d’avoir un contact téléphonique.

    Lignes surchargées;

    pour un seul renseignement, il faut appeler jusqu’à une dizaine de fois et attendre!

    Est-ce vraiment fait pour décourager les assurés d’appeler?

    bn / 11 avril 2015 - 13h03

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous pouvez, également, trouver des informations sur notre site maif.fr
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h51

  • pour l’instant , je suis à proximité des bureaux de la maif .Mais si un jour , je ne peux plus me déplacer , j’aimerais pouvoir , par internet avec un correspondant ou un conseiller au bout du fil , régler mes problémes ..

    THOUVENEL Colette / 11 avril 2015 - 13h01

  • le contact humain est certainement le meilleur pour tous les échanges

    ettori / 11 avril 2015 - 12h58

  • plus de communication réelle

    nostalgique / 11 avril 2015 - 12h43

  • Le système actuel de com avec la MAIF me convient et ce depuis des années. Tous les ans, j’ai des changements de contrats à faire et des demandes d’attestations. et j’ai toujours un interlocuteur dispo quand j’appelle. Les envois par mail des documents c’est super! Peut être que pour d’autres demandes, un vrai tête à tête, voir un entretien à domicile pourrait faciliter les choses et aider. L’important est que cela puisse être proposé et non systématique.

    macrie / 11 avril 2015 - 12h41

  • Bonjour,

    Je viens de lire votre article et en effet dans bon nombre de situations sont complexes.
    Je prends de fait mon propre exemple où j’ai des dossiers en suspend dans la mesure où la distance est un obstacle pour moi à la résolution de litiges qui touche et impacte aussi profondément l’humain.
    Aussi le besoin d’avoir en face de soi un interlocuteur capable de prendre en compte la portée humaine de la situation et de pouvoir appréhender avec d’empathie le problème global du sociétaire est à mon sens une nécessité.
    Il me semble en effet de la plus grande importance de trouver ensemble une issue efficace, viable à toute démarche purement administrative qui ne prend pas du tout en considération la problématique individuelle et personnelle d’une situation qui a des répercussions sur la vie quotidienne.
    De plus dans certains cas comment pouvoir expliquer dans un courrier, un mail, ou même un questionnaire pré-formaté l’impact humain d’un évènement traumatique pour le sociétaire et qui peut passer pour l’assurance comme un fait quelconque.
    Il est donc tout aussi important de pouvoir (déjà en amont des outils bureautiques existants), de prévoir des cases sur les questionnaires qui énoncent les problématiques psychologiques, humaines et le ressenti des conséquences de l’évènement afin d’appréhender autrement la situation.
    Voilà mon approche et je souhaiterais sincèrement quelle puisse être prise en compte et devienne pérenne sur la démarche humaine d’une assurance qui accueille des sociétaires et pas uniquement des clients.
    Merci de prendre en compte ma demande et d’analyser aussi individuellement les cas. Pour ce qui est de ma situation, les répercussions des sinistres même antérieurs qui sont en suspend ont besoin d’une écoute humaine compte tenu des répercussions sur ma vie quotidienne qui n’ont jamais été prise en compte. C’est aussi un appel au secours afin d’obtenir une aide, une écoute afin de m’aider à avancer dans mes démarches administratives assurance et autres de fait de ces répercussions sur ma vie quotidienne qui perdure maintenant depuis de nombreuses années faute d’une prise en compte humaine et d’une prise de conscience de mes interlocuteurs de la réalité des conséquences inhérentes sur mon vécu et de son impact sur mon quotidien actuellement.
    Merci de nous permettre de nous exprimer et de souhaiter faire avancer notre MAIF sociétaire avec une approche réellement humaine et non avec une démarche démagogique d’assureur.

    Je compte sur vous !

    Nom+ prénom modérés

    baral / 11 avril 2015 - 12h40

  • La Maif doit rester mutuelle et solidaire, adaptée à tous les âges de ses sociétaires, tout en s’adaptant aux techniques actuelles .

    42 leger / 11 avril 2015 - 12h34

  • La visioconférence ou Skype avec RV pour ne pas « poireauter » comme au téléphone.

    byor / 11 avril 2015 - 12h33

  • IL me semble que j’avais rempli un questionnaire sur le traitement de mn sinistre survenu au mois de février 2014. Je ne me rappelle plus si par courrier ou par internet.

    Je suis très satisfait de la MAIF, par sa rapidité, par ses interventions, par ses conseils et surtout, par le contact et l’écoute du personnel.

    FRAOUA / 11 avril 2015 - 12h32

  • Surtout gardez une personne physique au bout du fil!

    un répondeur automatique « appuyez sur la touche…. »: c’est insupportable!!!

    ANNIE / 11 avril 2015 - 12h30

  • Aucun autre moyen ne remplace le contact direct. On oublie dans notre monde de plus en plus cloisonné et fermé, que l’échange de services, c’est avant tout une relation d’échange direct entre êtres humains. Sans communication, sans visuel on ne peut adapter l’échange à sa juste valeur.
    J’aime bien la MAIF pour une mutuelle à l’écoute de ses adhérents.

    CLAMENS / 11 avril 2015 - 12h18

  • Septuagénaire, je préfère et de loin le contact direct. Ceci dit, quand il faut se rendre à la Maif, ce n’est pas toujours facile. Je privilégie les couriels, fort pratiques. Mais je n’aime pas le téléphone, sauf urgence. Les couriels, on prend le temps de la réflexion, on peut corriger, pour condenser la requête…

    Géraldine / 11 avril 2015 - 12h16

  • Je préfère le contact direct , faut’ il encore le limiter aux questions importantes .
    Pour les problèmes administratifs l’informatique c’est très bien mais il faut des procédures simples .

    CALVET Jean Noël / 11 avril 2015 - 12h15

  • L’attente téléphonique est trop longue

    Juhel / 11 avril 2015 - 12h05

  • Rien ne vaut le contact personnel. Il faut , par conséquent, davantage de créneaux pour que les adhérents puissent être reçus, conseillés.
    Merci, un sociétaire de longue date.

    P S: l’attente au téléphone est singulièrement pénible.

    Anaxagore / 11 avril 2015 - 12h02

  • Pour nous le téléphone est largement suffisant et les réponses satisfaisantes. Pour ce qui concerne les placements financiers , la démarche à domicile nous donne pleine satisfaction. Sommes fans de la MAIF.

    Nicole et Patrice / 11 avril 2015 - 12h00

  • pourquoi pas une possibilité de dialogue via skipe. cela permet de se voir sans se déplacer.

    Annbourgogne / 11 avril 2015 - 11h55

  • Bonjour
    Je dois dire que les rares fois où j’ai eu besoin de contacter la MAIF, que ce soit à propos d’un de mes contrats, pour une information juridique… je n’ai pas eu à patienter longtemps au téléphone (rien de comparable avec certaines administrations ou autres services -bancaires, postaux…-) et accueillie toujours avec beaucoup de professionnalisme et même oserais-je dire de sympathie. Merci donc et continuez!
    Cordialement
    Nom+prénom modérés

    Estella / 11 avril 2015 - 11h51

  • J’apprécie votre initiative et de pouvoir participer à l’amélioration du service. Pour moi le contact physique direct reste très important, notamment en cas de question complexe ou de coup dur. Il faut également veiller à rester proche des personnes peu mobiles et privilégier la relation de proximité.
    Merci à toute l »équipe!

    Myriam / 11 avril 2015 - 11h49

  • Depuis plus de 20 ans à la MAIF,je me considère comme complètement oublié et le seul contact que j’ai ce sont les avis de paiement et les avis de hausse des tarifs et nous,les anciens et les fidèles nous ne bénéficions d’aucuns des avantages que vous proposez aux éventuels nouveaux adhérents(publicité à la télévision),pour nous pas de geste mutualiste(par exemple:baisse de tarifs pour fidèlité) J’ai chez vous 5 contrats et je m’aperçois que je trouverais moins cher à la concurrence,j’y réfléchi sérieusement.
    Sincères salutations

    Tacca Gilles / 11 avril 2015 - 11h47

  • la maif me satisfait totalement

    fournier / 11 avril 2015 - 11h45

  • je n’ai pas de difficulté particulière à entrer en relation avec la MAIF en utilisant de façon complémentaire internet et le contact direct .

    Pour des adhérents à mobilité plus réduite , le fait de multiplier les points de contact serait vraiment un plus.

    MANSIAUX Anne-Marie / 11 avril 2015 - 11h44

  • Dans les différents départements où j’ai travaillé à l’EN, il y avait de fréquentes réunions d’explicitation, d’échanges, de respect…Que la MAIF demeure ce lieu d’empathie.

    Jean Rioult / 11 avril 2015 - 11h37

  • Lors d’un sinistre nous avons eu un contact téléphonique rapidement et très bien renseigné et suivi
    Je pense que la MAIF s’ouvre trop, tout le monde peut maintenant en faire parti d’où certains embouteillages téléphoniques ainsi que dans les agences, c’était beaucoup plus rapide quand cette mutuelle n’était réservée qu’aux personnels de l’Education Nationale
    A vouloir faire comme les banques et autres assurances, la MAIF perd un peu de son but premier, être une mutuelle

    Baurand / 11 avril 2015 - 11h37

    • Avatar

      Bonjour,
      Le développement de la mutuelle est nécessaire pour assurer sa pérennité.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 13h54

  • Continuer à proposer rapidement une personne au bout du fil et non pas un robot qui renvoie à un autre robot qui renvoie à un autre robot…

    pailhes / 11 avril 2015 - 11h35

  • Rien ne vaut la rencontre avec le correspondant local, même si le site internet permet de la préparer au mieux et de définir les questions et adapter le déroulement de l’entretien à la recherche de la solution souhaitée.
    Merci aux équipes MAIF qui restent aimables en toutes circonstances et efficaces dans la recherche des meilleures solutions, en tout cas les mieux adaptées aux spécificités de chacun.
    Sociétaire depuis plus de 40 ans, je ne regrette pas un seul centime de mes cotisations et / ou contributions.
    De plus les valeurs humanistes affichées crânement me vont bien et me confortent encore plus dans ma décision de ne jamais quitter la MAIF.
    Merci et Continuez

    Bertrand Routier / 11 avril 2015 - 11h33

  • Comme vous nous avons pas mal d’occupations et le temps passe hélas trop vite. Je pense qu’à part les situations d’urgences comme par exemple l’advenue d’un sinistre, il est possible pour les assurés de préparer clairement et globaliser les questions auxquelles ils souhaitent avoir des réponses; mais une fois cette synthèse réalisée je reste persuadé que le contact de visu pour l’exposer au conseiller demeure indispensable et bénéfique, et pas seulement pour l’assuré.
    Quant aux situations d’urgence qui découlent d’un sinistre, ce contact de visu avec son conseiller me semble, bien-sûr, plus que nécessaire !
    Par ailleurs une réflexion serait peut-être profitable sur le bien fondé du traitement prioritaire des appels téléphoniques à l’échelon national. il me semble qu’il serait plus intéressant de revenir à l’accès prioritaire à la délégation départementale, quitte à être dirigé ensuite vers un plateau national si le traitement de la question de l’assuré ne nécessite pas le contact avec son conseiller.
    Merci de nous donner la parole, et de votre attention.

    B. Kuhn / 11 avril 2015 - 11h26

  • La Maif a beaucoup évolué en 20 ans. J’espère que nous pourrons toujours continué à vous joindre facilement. Que le : si… appuyez sur 1, si …. appuyez sur 2 ne deviendra pas le mode de fonctionnement. Nous sommes tous différents, certains sont handicapés, réfractaires à l’internet, agés avec une logique différente, où sans internet. Rien ne vaut l’échange visuel ou auditif.
    SVP la Maïf est restée humaine, n’entrez pas dans le jeu de ce nouveau monde qui n’en est plus un.

    CHANTAL / 11 avril 2015 - 11h24

    • Avatar

      Bonjour,
      Rassurez vous la maif conserve ses différents moyens de communication. Ces derniers cohabitent très bien entre eux et chaque sociétaire peut utiliser celui qui lui convient le mieux!
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 14h00

  • Je trouve les services MAIF plutôt performants

    RUAULT Patrick / 11 avril 2015 - 11h21

  • Il est arrivé qu’au téléphone on nous revoie sur le site internet pour des explications sur un contrat et cela n’est pas normal, les interlocuteurs doivent pouvoir répondre car tout le monde n’a pas internet, et tout le monde ne comprend pas forcément les termes des contrats dont le langage est souvent très technique et la signification incertaine pour les sociétaires

    FIORENTINO Gérard / 11 avril 2015 - 11h19

  • il est très important que l’attente téléphonique ne soit pas trop longue.
    Dans le cas d’un dossier en cours de traitement, le fait d’avoir un numéro direct est très agréable. J’en profite pour remercier la maif et M. Collet pour la gestion de mon dossier (cela a duré 7 ans avec les experts l’appel en justice,…).

    kau854 / 11 avril 2015 - 11h18

  • quand vous ouvrez une délégation à niort face aux halles,il serait bon que ce soit ouvert le samedi matin;

    meillan / 11 avril 2015 - 11h13

  • Très contents des relations par téléphone pour des renseignements. Mais rien ne vaut le contact direct.

    ajl / 11 avril 2015 - 11h09

  • enquête intéressante . Il serait bon de faire annuellement le point sur les différents contrats

    Said / 11 avril 2015 - 11h09

  • Je préfère pour le moment le téléphone doublé du mail

    Monique Frey / 11 avril 2015 - 11h06

  • ASSURE A LA MAIF DEPUIS 1980 (voiture, maison,) MOBYLETTE ET VOITURE DES ENFANTS nous n’avons jamais eu à nous plaindre des services de la MAIF.

    PAR CONTRE NOUS ATTENTONS TOUJOURS NOTRE DETECTEUR DE FUMEE QUI A ETE PAYE ET ENCAISSE DANS LES 48 HEURES CELA DEPUIS PLUS D’UN MOIS

    DALAIGRE Jean-claude / 11 avril 2015 - 11h02

    • Avatar

      Bonjour,
      Toutes nos excuses compte tenu de l’échéance du 08 mars, la société SHD-FARE a été en rupture de stock. Le réapprovisionnement est en cours auprès du fournisseur.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 14h08

  • très bonne idée

    legay / 11 avril 2015 - 10h56

  • LA DIFFICULTE D’AVOIR UN INTERLOCUTEUR LORS D’APPELS TELEPHONIQUES (sinistres, informations contractuelles…) POSE PROBLEME ??? DOMMAGE POUR UNE MUTUELLE !!!

    GEBENE / 11 avril 2015 - 10h52

  • Que vous puissiez donner la possibilité de vous déplacer à domicile serait très satisfaisant

    REDEL / 11 avril 2015 - 10h47

  • Je partage l’avis précédent. Il est de plus en plus difficile d’avoir quelqu’un au téléphone lorsqu’on appelle sa délégation. Pour le reste, la qualité du service demeure. Dommage, car cette difficulté de communication ne facilite pas les échanges.

    LO / 11 avril 2015 - 10h41

  • Félicitations à la MAIF pour cette enquête qui montre qu’il y a encore des personnes qui se soucient des relations humaines dans ce monde hyperconnecté dans lequel vivre sans écran semble de plus en plus difficile !!

    Foveau / 11 avril 2015 - 10h41

  • Certes il peu y avoir de l’attente au téléphone mais ce n’est jamais catastrophique et on finit toujours par avoir son correspondant en ligne. Donc pour le moment, le téléphone me suffit largement, d’autant plus que je refuse le smartphone et que je me méfie des réseaux sociaux…

    Sauget Jean Michel / 11 avril 2015 - 10h40

  • Différents moyens sont complémentaires. La possibilité de communiquer par internet facilite les échanges et permet de régler la majorité des problèmes. Il est neanmoins nécessaire de maintenir La possibilité dun contact direct. Quant au téléphone il serait nécessaire que l’opérateur sache lorsqu’il ne sait pas répondre propose un rappel par quelqu’un de compétent

    sylvene / 11 avril 2015 - 10h39

  • Très désagréable aussi de revenir 3 fois sur ce message car rien ne nous indique qu’il est obligatoire de remplir chaque zone

    chip / 11 avril 2015 - 10h39

  • J’apprécie la réactivité de la Maif. Levtelephone devrait rester un moyen important de contact
    L’esprit mutualiste est important
    Merci
    MGM

    Mounier Marie-Geneviève / 11 avril 2015 - 10h39

  • Je serais plutôt pour un contact direct, mais internet permet de ne pas déranger qq’un qui travaille.
    J’ ai deux questions:
    _reviser mon contrat MAIF,
    _je désire conclure un Contrat-décès avec un organisme local.Quel est votre conseil?

    Matarasso / 11 avril 2015 - 10h38

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous vous invitons à prendre contact avec un conseiller pour faire un bilan sur vos contrats et pour votre demande de souscription.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 14h10

  • Bonjour,
    Professeur retraitée, sociétaire MAIF depuis une bonne quarantaine d’années, j’apprécie de pouvoir me rendre à la délégation et rencontrer une personne qualifiée et aimable qui va pouvoir me renseigner, me conseiller, voire me rassurer lors d’un sinistre (heureusement rare !).
    J’utilise systématiquement Internet pour toutes les démarches possibles en ligne et les renseignements généraux sur les contrats.
    J’ai la chance d’habiter près de ma délégation donc je n’ai que très rarement recours à ce moyen de communication.
    J’apprécie d’être traitée comme sociétaire et non comme cliente…
    Je déteste le démarchage…
    Je souhaite que la MAIF me propose des contrats « confiance » voitures, habitation, responsabilité civile, « tout compris » et le jour d’un sinistre quelconque, je ne veux pas risquer d’entendre « Désolé, ceci n’et pas couvert par votre contrat.)
    Merci.

    mcalb76 / 11 avril 2015 - 10h37

  • La MAIF fait comme toutes les grosses « boites » : centraux téléphoniques ; plus moyen d’avoir votre délégation départementale directement.Si votre question ne rentre pas dans les « clous »,l’appel ne sert à rien
    Signé:Guy,quelqu’un qui , à la tête d’une toute petite assoc DDEN assurée à la MAIF,voulait demander une petite aide pour imprimer des affiches pour une soirée DDEN(donc « amis »)=>2jours et demi au tél et en mail pour AUCUNE réponse=>le pb est grave.Si vous passez par un copain qui y travaille,tout va bien!
    Je suis écoeuré et pas prêt d’oublier ça

    Penaud / 11 avril 2015 - 10h35

  • Le dernier contact « physique » avec la délégation de la M.A.I.F. remonte, sauf oubli de ma part, a l’année 2003…
    Depuis, 1 ou 2 déclarations par courrier, et c’est tout

    Mais un mail d’information régulier est très pratique pour se tenir au courant des évolutions des contrats.

    Gérard Dugast / 11 avril 2015 - 10h34

  • Je suis très satisfaite de la MAIF

    Eliane Bernard / 11 avril 2015 - 10h32

  • Le contact direct est à privilégier ; les autres moyens ne sont que des outils qui ont leurs limites notamment pour les détails…

    Echallier / 11 avril 2015 - 10h27

  • La MAIF doit conserver son esprit mutualiste.

    argence / 11 avril 2015 - 10h26

  • Cette initiative est à saluer : le contact est un élément primordial pour une mutuelle, et inventer de nouvelles solutions fait partie de l’image de la MAIF.

    Denis / 11 avril 2015 - 10h22

  • Pour moi La MAIF est une Mutuelle d’Assurances qui à répondu et répond mes besoins. Elle me semble rigoureuse, je souhaite qu’elle le reste car après il y a des dérives, incidences sur les coûts, sur les cotisations.
    C’est là que le client réagi, va voir la concurrence.
    Alors ne développez pas des services a outrance alléchants à la création mais qu’il faut financer.
    Un coup de téléphone à la délégation, pour moi j’ai toujours eu réponse.
    De l’information par mail, c’est parfait. Peut être une conférence départementale tous les deux ans par exemple.

    C Compagnon jma / 11 avril 2015 - 10h21

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos remarques. Notre préoccupation est d’apporter des améliorations sans pour autant impacter les cotisations.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 13h36

  • la consultation est tjrs poitive mais les contacts avec la Maif dépendent de divers facteurs ( sinistres, infos selon actualité personnelle ou locale ou mutualiste,changement e situation;;;
    Toutes les questions ne peuvent être traitées de la même manière bien sûr.

    mais tenir compte aussi de la situation des sociétaires en général le relationnel direct ou tél est très bon mais parfois il peut y avoir incompréhension…Si c’est le cas que faire ?(rarissime mais je vis actuellement un désaccord très perturbant

    vignolas / 11 avril 2015 - 10h20

  • Aura-t-on une idée des propositions?

    DAUMET / 11 avril 2015 - 10h18

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous ferons le maximum pour vous faire un retour
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 14h13

  • J’ai très mal vécu la suite d’un sinistre avec la Maif.
    Mon appartement venait d’être entièrement inondé : sol et mur et je suis passée à la Maif pour le déclarer et avoir un réconfort moral. On m’a demandé de me rendre dans une pièce seule avec un contact à Poitiers. J’avais besoin que l’on m’aide mais il m’a été dit « c’est comme cela que ça se passe et envoyez des photos pour être sûr que l’on a besoin de déplacer un expert ! »
    J’ai comparé avec d’autres compagnies d’assurance car d’autres appartements ont été endommagés lors de ce sinistre : des experts sont immédiatement venus et se sont occupés de tout. Il y a un accompagnement à envisager lors d’un sinistre pour les personnes plus fragiles ou âgés.

    Jocelyne / 11 avril 2015 - 10h13

  • il faut les 2 mais rien a dire sur la qualité de la reponse

    gallo / 11 avril 2015 - 10h13

  • Choix proposés lors d’un appel téléphonique ou par courriel limité aux problèmes d’assurance.
    Pour tout autre cas, un accusé de réception mentionne que la demande est transmise au service concerné, mais avec pratiquement aucune réponse !
    Cet accusé de réception ne mentionne pas l’objet de la demande.
    Pour laisser un commentaire, il faut s’identifier, mais où et comment ?
    Si ce commentaire arrive à destination c’est après de nombreux tatonnements infructueux !
    Comment sait-on si le commentaire est bien enregistré ?
    Cordialement

    Boroillot 25 11 avril 2015 / 11 avril 2015 - 10h10

  • Par pitié, cessez de dilapider notre argent au bénéfice des boites de publicité et des chaînes de télévision. Chaque fois que je vois un spot de pub, je zappe en ayant l’impression de voir ma cotisation s’envoler par la fenêtre …
    PS : l’esprit mutualiste est une vraie valeur, pas un objet de marketing, non ?

    Ginette ETIENNE / 11 avril 2015 - 10h09

    • Avatar

      Bonjour,
      Les budgets publicitaires Maif restent très en dessous des budgets alloués par certains concurrents. La publicité permet de faire connaitre notre Mutuelle plus largement afin de contribuer à son développement. C’est indispensable pour maintenir un service de qualité et faire évoluer nos offres.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 15h07

  • J’ai récemment demandé, par téléphone, une information sur mon contrat Raqvam. A ma grande surprise, pas de réponse au téléphone. Il m’a été demandé de me rendre à la délégation pour faire un point sur mon contrat et obtenir ma réponse. Je n’ai pas apprécié d’avoir à me déplacer pour juste un renseignement.

    Doussaud Chantal / 11 avril 2015 - 10h08

  • je n’ai pas de commentaire à faire je règle mes déclarations par téléphone car j’ai du mal à me déplacer

    VATAN Francine / 11 avril 2015 - 10h06

  • Attente trop longue au téléphone avec musique d’attente insupportable…

    yd / 11 avril 2015 - 10h03

  • Il est en effet indispensable de conserver un contact humain direct pour les sociétaires qui le souhaitent mais il faut aussi que la MAIF poursuive son évolution en lien avec les changements de la société et donc l’évolution des besoins d’une partie des sociétaires.
    Offrir la possibilité de RDV à distance, qui puissent être pris via le site internet de la MAIF et donc y compris en dehors de travail de la MAIF. Puis l’entretien en lui-même le jour et à l’heure convenu que ce soit au téléphone ou que ce soit en viso-conférence en fonction des possibilités de chacun selon les circonstances.
    Le principe de conseiller mobile peut aussi s’inscrire dans cet esprit mais j’ai moins de recul sur cette thématique qui me semble plus orientée vers les besoins du milieu rural (éloignement des centres MAIF actuels) ou des personnes ayant des difficultés de mobilité.

    Chris / 11 avril 2015 - 09h57

  • Cette année j’ai demandé des attestations d’assurance par internet et au bout de 8 jours je n’avais rien reçu… J’ai donc contacté la MAIF par téléphone, et après plusieurs tentatives (durée d’attente que j’avais jugée trop importante) j’ai présenté ma requête à la conseillère qui m’a très bien reçu et a répondu immédiatement à ma demande. J’ai reçu les documents par mail en seulement quelques minutes.
    La demande par internet n’a pas été traitée dans un délai acceptable alors que la demande par téléphone, même si c’est un peu fastidieux d’obtenir un conseiller en ligne, m’a paru préférable. C’est celle que j’avais choisie les années précédentes et c’est celle que je privilégierai à l’avenir.

    Josette Blanchard / 11 avril 2015 - 09h57

  • la visite auprès de la délégation est sans aucun doute l’idéal! Mais hélas la situation en plein centre ville de cette délégation est rédhibitoire!!

    JP Ferriere / 11 avril 2015 - 09h57

  • J’ai l’impression que la maif est en train de se transformer en une assurance comme une autre (comme les CCP se sont transformés en « banque postale »)

    Bruno / 11 avril 2015 - 09h57

  • Au téléphone : attente souvent pénible et impossibilité d’être mis en contact avec une personne précise avec laquelle nous sommes en relation pour un dossier en cours…. d’où nette préférence d’un déplacement pour un contact direct!

    JFP / 11 avril 2015 - 09h56

  • Je préfère un contact direct en un lieu dédié et ouvert tous les jours. Par définition la camionnette mobile n’est là que très temporairement , quelques heures et pas forcément au moment ou on en a besoin. Visio-conférence : non. Il faut avoir le matériel nécessaire, avoir internet et surtout savoir s’en servir . ce n’est pas le cas de tout le monde surtout chez les plus agés.

    ASSOUAN / 11 avril 2015 - 09h56

  • L’utilisation d’autres moyens que le contact direct avec un conseiller dans les locaux de la MAIF ne doit pas être une contrainte, mais une possibilité. Les sociétaires l’utiliseront dans les cas où c’est un progrès, et la délaisseront si c’est une régression (comme certaines plate-formes téléphoniques..) : voila le meilleur des sondages.

    Pierre Plaud / 11 avril 2015 - 09h55

  • Un moyen n’empêche pas l’autre. On peut apprécier de rencontrer un interlocuteur, puis de continuer la relation via un autre moyen plus souple et rapide. A chaque problème, selon l’importance, l’urgence et chaque sociétaire, selon l’âge, la situation géographique peuvent correspondre différents modes de contact dans le temps.

    JPR / 11 avril 2015 - 09h54

  • Je pense que le système Skype est une voie à envisager, intermédiaire entre le téléphone et se rendre sur place.

    lesTurons / 11 avril 2015 - 09h54

  • Merci de revoir vos tarifs pour les retraités

    Gallet Paule / 11 avril 2015 - 09h52

  • Je partage tout à fait ton sentiment jacquot. Ces 9 dernières années (avant je bougeait trop pour pouvoir comparer) j’ai vu la derive lente mais sûre. Et maintenant je ne considère plus être chez un assureur militant.

    Fabrice / 11 avril 2015 - 09h51

  • le service a changé…c’est peut être dû à des abus de certains assurés??Pour un dommage matériel à mon domicile , il m a fallu des semaines de courrier, d’attente….quel dommage!
    j ai tt de même été un petit peu dédommagé
    Par contre je n’ai pas eu le courage de « batailller » autant lors de vols dans le coffre de ma voiture, le vol s’étant produit dans le garage que je loue à la société HLM….vous m’avez renvoyé manu militari à mon assureur du logement, prétextant que c’était à lui de payer. BREF Les temps changent

    valmurat / 11 avril 2015 - 09h49

  • Compte tenu de mes horaires de travail, le téléphone et internet correspondent tout à fait à mes besoins de contact.
    Pour des échanges sur les offres actuelles et futures, des enquêtes par thème (assurances, complémentaires santé, retraite, …) avec restitution vers les adhérents est une voie que je propose.
    Cordialement.

    JPL / 11 avril 2015 - 09h46

  • c’est une démarche intéressante de demander l’avis des sociétaires pour améliorer la qualité du service en espérant que certains soient mieux inspirés que moi.Continuez dans cette voie.

    BEAL / 11 avril 2015 - 09h44

  • le tchat est un moyen rapide de communication à condition qu’ il y ait un interlocuteur
    le contact telephonique dirigé par un robot est desagreable et on arrive pas toujours à concilier la rubrique proposée et notre demande ni à avoir un conseiller.

    abram jean paul / 11 avril 2015 - 09h43

  • Pourquoi la Maif ne fait-elle pas une réduction de la prime auto aux personnes ne roulant que très peu?
    En 14 ans mon épouse n’a parcouru que 6000 km.
    amicales salutations.

    henriu / 11 avril 2015 - 09h41

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Le principe de la mutuelle est l’équité entre tous les sociétaires. Cette possibilité d’assurance aux kilomètres n’est pas d’actualité à la MAIF.
      Bonne fin de journée

      , / 20 avril 2015 - 14h52

  • Choix limités aux problèmes d’assurance lorsque l’on veut prendre contact par mail ou par téléphone !

    Pour envoyer un commentaire, où faut-il s’identifier ?

    Boroillot 25 10avril 2015 / 11 avril 2015 - 09h41

  • Il est capital de préserver la mutualité à une époque où la finance a pris une p)lace importante

    Prat Andrée / 11 avril 2015 - 09h40

  • Le téléphone et internet reste le plus pratique, pour les cas plus compliqué je me déplace à l’antenne locale, la visio-conférence via internet pourrait s’avérer pratique.

    DUBOIS Yvain / 11 avril 2015 - 09h39

  • Très déçu par le contact unique par téléphone en particulier avec l’expert qui ne s’est pas déplacé ( il était éloigné de 300 km de mon domicile) , il n’a pas pris en compte les entretiens réguliers , le fait que c’était une des meilleures marques du marché et a appliqué le coefficient de vétusté banal alors qu’il m’avait laissé espéré une prise en compte plus personnel ….. Cet expert n’a donc servi à rien , juste encaissé ses honoraires.
    De plus il n’a pris en compte que la valeur du compresseur alors que celui ci rendait inutilisable tout le chauffage 2 unités d’une valeur 10 fois supérieure ( remboursement 20 € !)

    Gui / 11 avril 2015 - 09h36

  • A l’heure ou tout se dematerialise, la Maif doit résister et continuer à être proche des sociétaires par le contact humain.
    Les bornes ne me paraissent pas une bonne idée (déjà essaye il me semble !)
    Par contre la visio conf peut être une solution car on voit son interlocuteur tout en profitant des nouvelles technologies.
    Allez de l’avant. c’ est indispensable mais sans perdre votre âme !!

    Lo / 11 avril 2015 - 09h33

  • OK

    MORELLE René-Charles et Danielle / 11 avril 2015 - 09h33

  • Le contact direct en face à face reste le moyen que nous préférons.

    Ray / 11 avril 2015 - 09h32

  • il semble que la visite à la MAIF SOIT LE MEILLEUR MOYEN HUMAIN

    J.MANGEON / 11 avril 2015 - 09h32

  • Adhérente depuis une trentaine d’années, j’ai toujours trouvé un accueil bienveillant et surtout extrêmement efficace et rapide à chacune de mes demandes.
    Pour moi, ce n’est pas l’outil de communication qui est important mais l’état d’esprit (de la MAIF et de l’adhérent) qui préside aux échanges.
    A la MAIF, les moyens de communication se sont diversifiés mais l’état d’esprit est resté le même.
    Attention toutefois à ne pas faire adhérer des personnes qui ne seraient intéressées que par le coût (moins élevé) de l’assurance et n’adhèreraient pas aux valeurs de confiance et respect réciproques de la MAIF et de ses adhérents.

    ES / 11 avril 2015 - 09h28

  • Dans l’ensemble les conseillers MAIF sont à l’écoute de leurs adhérents et réactifs. L’attente téléphonique ou lorsque qu’on se déplace n’est pas un fait nouveau, ce qui change aujourd’hui ce sont nos comportements. La technologie le multimédia y sont pour quelques choses…On est dans l’instantané, on ne sait plus patienter.

    didier / 11 avril 2015 - 09h28

  • La formule  » Salutations mutualistes  » m’agace….

    bernard / 11 avril 2015 - 09h27

  • idée d’une proximité géographique d’un bureau MAIF (ne serait ce que quelques jours par mois) pour un échange plus large et plus direct sur les offres maif et sur nos contrats.

    AUMOITTE / 11 avril 2015 - 09h23

  • Rien ne pourra remplacer les contacts directs…….mais tout cela un coût !

    dodeca / 11 avril 2015 - 09h22

  • bonjour. Même si on se déplace au siège d’une délégation, on nous laisse dans un bureau avec un correspondant au téléphone, ce qui n’est pas toujours évident d’exprimer ce que l’on ressent et de se faire comprendre à distance.

    duval / 11 avril 2015 - 09h22

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous comprenons que la mise en relation par téléphone vous interpelle dès lors où vous vous déplacez en délégation pour un sinistre mais il s’agit du moyen le plus adapté. En effet, tous les interlocuteurs ne peuvent pas avoir toutes les compétences.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 15h16

  • pour une relation plus simple, ne serait-il pas possible de commencer par avoir un interlocuteur au bout du fil plutôt qu’un robot ? le tapez 1, tapez 2 c’est une vraie barrière de communication….

    claire raguel / 11 avril 2015 - 09h19

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous concevons que le serveur vocal est parfois irritant mais il s’agit d’un outil permettant la mise en relation directe auprès de l’interlocuteur compétent.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 15h18

  • pour une relation plus simple, ne serait-il pas possible de commencer par avoir un interlocuteur au bout du fil plutôt qu’un robot ? le tapez 1, tapez 2 c’est une vraie barrière de communic

    claire raguel / 11 avril 2015 - 09h16

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous concevons que notre serveur vocal peut être irritant mais il faut le ramener à sa fonctionnalité première : c’est un outil permettant la mise en relation avec un interlocuteur adapté à votre demande.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 14h30

  • excellente initiative que de sonder ainsi les mutualistes des idées surgiront
    bonne chance

    sedraine / 11 avril 2015 - 09h16

  • La qualité de l’écoute est indispensable.Les nouvelles technologies c’est bien mais déshumanisées.Les personnes seules ont besoin d’avoir un interlocuteur qui les rassure Rien ne remplacera ce contact privilégié.

    Mary / 11 avril 2015 - 09h13

  • attention de ne pas oublier les personnes qui ne maitrisent pas les moyens de communications actuels. Soyez pragmatique et non ideologue comme parfois.

    augustin / 11 avril 2015 - 09h10

  • Récemment je me suis servi de mon assurance, car ma voiture était en panne à la Cartoucherie de Vincennes à la sortie du théâtre. Le dépanneur appelé le lendemain matin est venu très vite et m’a remorquée gratuitement jusqu’à mon garage de Malakoff. C’est bien le moins avec toutes mes cotisations versées depuis plus de 30 ans. Je regrette tout de même l’absence de contacts humains avec la suppression de l’agence de Châtillon.

    Édith Rappoport / 11 avril 2015 - 09h09

  • des célébrités du monde médical, des interlocuteurs dont le charisme finit par faire la célébrité, une mascotte, un jingle.. il faut un élément auquel se rattacher pour que l’on puisse dire, sitôt qu’on le voit, l’entend: c’est la MAIF qui parle.
    Pour ceux qui sont éloignés, ou qui semblent ne pas avoir le temps: peut-être les camions qui circulent avec une possibilité de projection, du matériel, et qq un qui répond aux questions.
    Pouvoir toujours identifier celui qui vous répond: par région? département? autrement?
    Demander aux jeunes, par ex. dans les ESPE, ce que pourrait/devrait être un ambassadeur MAIF (des jeunes ayant eu une bourse de la PAIF, au départ?)
    En tous cas, oui, défendre l’idée mutualiste. A tout prix.
    A ce jour, arès 52 ans de cotisation MAIF, je dis seulement : MERCI MAIF!

    PIL1945 / 11 avril 2015 - 09h07

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour toutes vos propositions et pour vos encouragements.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 14h34

  • dans un monde de + en + virtuel
    pour moi rien ne vaut le contact sincère et véritable

    Pageaut / 11 avril 2015 - 09h07

  • L’organisation actuelle me convient parfaitement

    Lebreon Ange / 11 avril 2015 - 09h06

  • La MAIF doit garder sa vocation de mutuelle et conserver ses relations de proximité avec ses adhérents. Elle ne doit pas devenir une grosse machine impersonnelle où tout se traite par téléphone ou internet à l’image des grosses compagnies qui disent avoir l’esprit mutualiste mais ne pensent qu’à enrichirent leurs actionnaires !

    chris / 11 avril 2015 - 09h03

  • Je pense qu’il faut envisager tous les moyens de communication, car chaque sociétaire est différent et doit pouvoir être en contact avec la MAIF selon sa situation.
    Non, la MAIF n’est pas une « boîte » qui cherche à faire des bénéfices pour ses actionnaires. Sociétaire depuis plus de 25 ans, j’ai pu apprécier son efficacité : en cas de problème, elle est là, et ce n’est pas le fait que l’on élargisse ses moyens de communication pour s’adapter à chaque sociétaire, qui changera son mode de fonctionnement !!

    Mam / 11 avril 2015 - 09h03

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous résumez bien l’objet de nos travaux!
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 14h39

  • J’ai la chance d’habiter Paris près d’un point MAIF (Rue du faubourg Saint-
    Honoré) donc je peux facilement avoir un contact direct, ce qui est idéal
    et l’on est toujours très bien reçu.

    BERARD / 11 avril 2015 - 09h01

  • Il est important quand j’ai un problème , de pouvoir expliquer de visu mon soucis. C’est tellement impersonnel une communication téléphonique quand on ne connait pas son interlocuteur !

    chris / 11 avril 2015 - 09h00

  • L accueil téléphonique est souvent de grande qualité .!problem l attente ou la non repose à certains moments

    Le Texier / 11 avril 2015 - 09h00

  • Il y a quelques années il m’a été nécessaire d’établir un contact téléphonique et épistolaire suivi avec la cellule juridique de la MAIF pour un problème épineux lié à la mitoyenneté et tant l’écoute que j’ai obtenue que l’aide financière accordée m’ont satisfait.
    Dernièrement sur un problème de dysfonctionnement d’un appareil de chauffage et à propos de la réparation d’un impact sur la pare-brise de ma voiture j’ai communiqué avec la MAIF par e-mail et les deux affaires ont été réglées avec rapidité et efficacité.

    Robert Barthe / 11 avril 2015 - 08h58

  • Question 03 : la fréquence est fonction des nécessités mais le contact avec le personnel de l’agence est de loin la meilleure solution .

    Molinie / 11 avril 2015 - 08h58

  • Bjr à tous, j’apprécie beaucoup pour quelque motif que ce soit, un premier contact physique à votre antenne géographique, ensuite il est plus aisé de poursuivre soit au téléphone soit par internet.
    contact physique : il permet de rationaliser notre demande et de bien la faire cadrer avec la formulation souhaitée par la MAIF.
    – ensuite par phone ou par web ou les deux il sera plus aisé de transcrire pour faire valider notre désidérata ou notre déclaration , nous pouvons gagner ainsi du temps et éviter d’éventuels quiproquos ou incompréhensions de part et d’autre.
    En résumé le phone et l’internet sont complémentaires à un contact physique (bien sûr il est toujours souhaitable de ne pas perdre patience en attente téléphonique!!! cool rions un peu).
    cordialement, alain béchennec

    BECHENNEC Alain / 11 avril 2015 - 08h55

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos différentes remarques et votre bonne humeur!
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 15h21

  • L’attente au siège à Poitiers est parfois un peu longue, cependant, il faut bien que les adhérents aient le temps de s’exprimer. Peut-être pourriez vous mettre en place des prises de rendez-vous ?

    BRAGHINI / 11 avril 2015 - 08h52

  • Où est la proximité de la MAIF quand il faut téléphoner à Niort pour le moindre problème ?

    Gépat / 11 avril 2015 - 08h50

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous conseillers sont présents sur l’ensemble de la France et pas exclusivement à Niort.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 15h42

  • Aucune « machinerie » ne peut remplacer le contact humain entre sociétaire et la mutuelle
    La déshumanisation des rapports est la pire des solutions dites « économiques » car elle finit toujours par supprimer des emplois et donc aggraver la situation des femmes et hommes de notre temps

    Claire ROLLAND / 11 avril 2015 - 08h48

  • Il serait bien que les deux systèmes puissent cohabiter afin de satisfaire tout le monde. Je ne refuse pas le tout par téléphone, loin de là, mais le contact humain est parfois rassurant. Bien sûr on peut comprendre les problèmes économiques mais n’allons pas trop loin. Le dernière fois que je me suis déplacé à la Maïf de Valenciennes, quelle déception de rencontrer une de vos collaboratrice, connue de longue date et transformer en standardiste…
    Très gratifiant pour celle-ci en tout cas. A partir de là et comme on le dit si bien en anglais : « No comment » et vive la FINANCE.
    BIEN CORDIALEMENT.

    Jvfort / 11 avril 2015 - 08h47

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous ne comprenons pas vos propos, il n’y pas de standardiste dans nos agences destinées à recevoir des visites et pas du téléphone.
      Il se peut qu’elle vous ait mis en relation téléphonique avec le bon interlocuteur pour vous donner la réponse adaptée à votre question.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 15h46

  • Gardez votre excellent niveau de service en cas de problème grave pour vos
    adhérents. Retraité voyageant pas mal à l’ international vivant entre le Portugal, la Bretagne Sud et l’ île de la Réunion je garde un très bon souvenir
    de votre intervention lors de mon accident de moto dans le Connemara !

    MARCHAIS PIERRE / 11 avril 2015 - 08h47

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 15h27

  • Attente téléphonique trop longue ou trop souvent impossible.
    Demandes à partir de l’espace personnel (documents, certificats,…) très performant et satisfaisant.
    Délai pour des réponses obtenues à partir d’un courrier postal assez satisfaisant ( de 3 à 5 jours)

    BOUR / 11 avril 2015 - 08h47

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos remarques.
      Nous sommes tout à fait conscients que certains jours et/ou certaines heures, vous avez des difficultés à nous joindre, et nous efforçons d’y remédier.
      Notez que notre plage horaire téléphonique est étendue du lundi au vendredi de 08h00 à 19h30 et le samedi de 08h00 à 17h30.
      Bonne après midi.

      , / 13 avril 2015 - 15h34

  • Je vais avoir 83 ans, je vis seule, ce qui explique ma préférence pour des contacts personnalisés. J’ai fait l’expérience de longs séjours en hôpital qui m’ont immobilisée (je souscris à Praxis)

    Ducoudray Marie / 11 avril 2015 - 08h46

  • Ayant la chance d’habiter prés d’un bureau MAIF je me rends dans les bureaux où j’ai toujours été bien reçu .

    ANNIE / 11 avril 2015 - 08h41

  • La MAIF doit rester une mutuelle au service de ses adhérents, attention de ne pas de laisser entraîner par le chant des sirènes du marketing et du capitalisme financier.

    Xavier Desbureaux / 11 avril 2015 - 08h41

  • Depuis 1960 (environ…), mes contacts avec la MAIF ont été distants, ce qui ne me chagrine nullement, bien que j’apprécie les efforts des bénévoles et des employés. Les messages électroniques (« mails ») et les bulletins électroniques sont pour moi les seuls moyens de communication efficaces : clarté (et beauté) du texte, fichiers texte ou image joints, références administratives incluses dans le texte, gratuité pour l’abonné (pas de coût lié aux quantités), transmission instantanée, aucun handicap de la distance, pas de dérangements personnels (horaires indifférents), pas de bruit. J’abhorre les téléphones portables. Rien de plus stupide que de recevoir un appel sur son portable dans le fond de son sac à dos, en pleine montagne, ou sur un téléski ! Quant aux SMS, ce n’est pas rapide à rédiger ni commode à lire sur un écran minuscule. Et tant pis pour la fraction de la population qui ne veut pas « faire de l’Informatique ».

    Jean Mellinger / 11 avril 2015 - 08h40

  • Pour un point de détail, le numérique peut faire l’affaire. Mais pas pour un conseil le direct lest indispensable. La réflexion se construit, s’enrichit pendant la discussion.
    Cordialement

    Moisan N / 11 avril 2015 - 08h40

  • Nous n’avons pour le moment aucun problème de communication avec la MAIF.

    charbit / 11 avril 2015 - 08h36

  • Je regrette de ne pas pouvoir avoir quelqu’un au téléphone rapidement. Les indications pour obtenir le bon service ne me semblent pas toujours adaptées à ma demande.
    Pour tout ce qui est réponse à un problème, rien à redire.

    CG / 11 avril 2015 - 08h34

  • La MAIF m’ accompagne depuis 50 ans dans les aléas de la vie… Elle est pour moi un gage de tranquillité et de sérénité, grâce à un accueil, une écoute remarquables.
    je suis heureuse que cela reste une de vos priorités.

    cros maryse / 11 avril 2015 - 08h32

  • Chacun doit se responsabiliser et choisir le mode de relation qu’il pense être le plus adéquat à la situation au moment t. Nous n’avons jamais eu de problème de communication avec la MAIF pas plus en disponibilité qu’en qualité. Pourvu que ça dure !

    Aba.car / 11 avril 2015 - 08h31

  • L’accueil au téléphone est toujours agréable et utile

    ML / 11 avril 2015 - 08h29

  • Chacun doit se responsabiliser et choisir le mode de relation qu’il pense être le plus adéquat à la situation au moment t.

    Aba.car / 11 avril 2015 - 08h25

  • tres bon acceuil de la maif:amabilité et efficacité

    dahl denise / 11 avril 2015 - 08h24

  • Je pense qu’il ne faut pas privilégier un moyen de communication ou un autre. Certaines personnes plus âgées seront probablement plus à l’aise avec le téléphone ou les contacts directs. D’autres avec le chat et les contacts Internet. Personnellement, en cas de question ou de problème, j’aimerai avoir la possibilité de prendre un rendez-vous dans les 24h pour discuter avec quelqu’un en visio (parce que je ne suis pas toujours chez moi ou parce qu’il peut être difficile de se déplacer en cas d’atteinte physique suite à un accident) pour mieux expliquer la situation

    Valérie / 11 avril 2015 - 08h23

  • Entrer en contact plus rapidement,car avec le téléphone c’est très aléatoire

    jacques Maigre / 11 avril 2015 - 08h23

  • je préfère parler avec la personne en face de moi et non à l’oreille : je lis aussi sur son visage…………tout n’est pas dit !

    CHILLA Louise / 11 avril 2015 - 08h21

  • Il est impossible de multiplier le nombre de conseillers,Les mêmes question reviennent la plupart du temps.Ne serait-il pas judicieux de recenser les questions et qu’un conseiller convoque les sociétaires concernés pour les traiter en groupe?
    Le contact humain est préférable à tout autre moyen de communication.

    Clement Michel / 11 avril 2015 - 08h20

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre proposition.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 15h05

  • Il est fondamental que la Maif ne se coupe pas de sa base ( les adhérents -clients ? )Maintien d’un service de qualité.

    DELHOMME Alain / 11 avril 2015 - 08h20

  • informations, contacts,service l parfaits

    morihain / 11 avril 2015 - 08h20

  • La reconnaissance vocale est rarement pertinente, mieux vaut répondre à un choix de propositions numérotées mais pas trop nombreuses.

    f.artaud / 11 avril 2015 - 08h20

  • Personnellement ,je préfère me rendre à l’agence quand j’ai un problème à régler (accident, sinistre….) Par contre ,pour les attestations ou les petits renseignements,internet est pratique et rapide.

    ROGER Nicole / 11 avril 2015 - 08h18

  • La situation actuelle me convient

    blasco colette / 11 avril 2015 - 08h17

  • Depuis + de 20 ans, je suis adhérente et j’ai vécu plein de situation avec la maif : assurance véhicule, maison ‘en tant que locataire puis propriétaire, prêt à la consommation pour 2 véhicules, quelques petits sinistres (2 pour la maison et 4 pour 3 voitures) et je remercie la maif car pour toutes ces situations j’ai toujours été écoutée, conseillée et c’est pour cette raison que je reste adhérente. Mes enfants étudiants pourront je l’espère être aussi adhérents Maif.

    isa / 11 avril 2015 - 08h16

  • Vous joindre par téléphone est encore le meilleur moyen de contact et pourquoi pas la visioconférence, merci pour vos services.

    baquet / 11 avril 2015 - 08h16

  • C’est bien de consulter ses clients pour connaître leurs envies, leurs demandes et que cela fasse avancer la MAIF pour être plus près de nous.

    Bernard NEPLAZ / 11 avril 2015 - 08h16

  • Sociétaire depuis plus de 20 années, je n’ai jamais éprouvé de difficultés de contact, ni de manque de renseignements auprès de la MAIF. Elle a bien sûr évolué à travers le temps.J’utilise le plus souvent les facilités internet, sinon je fais appel au contact téléphonique. Il est vrai que certains créneaux horaires sont préférables pour ne pas tomber sur des lignes saturées, mais en général je suis satisfait des moyens de contact. Le journal de la MAIF et la « news-letter » sont des compléments d’information suffisants à mon goût.

    gilles / 11 avril 2015 - 08h15

  • telle qu’elle fonctionne actuellement, la MAIF me convient parfaitement. Je dois dire que j’habite non loin de l’antenne départementale et peut m’y rendre facilement, mais on doit tenir compte des sociétaires qui vivent loin des centres.Aussi, les autres moyens de communication proposés peuvent sans doute se justifier pour eux.

    DEBRIE BERNARD / 11 avril 2015 - 08h13

  • excellente idée que cette enquête !

    Gueurlet79 / 11 avril 2015 - 08h12

  • Je pense qu’on ne peut pas revenir en arrière et donc que la dématérialisation des contacts va et doit continuer mais sans être toutefois systématique.
    C’est pourquoi les permanences chez des partenaires, la MGEN par exemple, doivent être augmentées (2 par semaine par exemple quand il n’y en a qu’une) et la camionnette mobile dans les villages me semblent être de bonnes solutions pour « mixer » i-communication et moyens d’échanges physiques.

    MICCIO Christian / 11 avril 2015 - 08h09

  • La MAIF veut atteindre tous les publics mais dans la pub actuelle pas le moindre profil autre que « blanc » … je ne suis sans doute pas la seule à en être choquée .

    scabieuse / 11 avril 2015 - 08h05

    • Avatar

      Bonjour,
      Les personnages des publicités MAIF sont des dessins. Ils n’ont pas de couleur.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 14h46

  • je privilège les visites et relations humaines : quand je suis a Paris, je « passe »
    à la Maif pour demander un renseignement, même si je suis du ressort de la
    Maif à Limoges, où j’ai ma résidence principale. Cela me rassure et m’avance bien des fois …….. Pa ailleurs, la borne « tous services », comme celle de la
    Sécurité sociale, me semble une bonne idée. Mais où l’installer ? (je n’aime pas trop les grandes surfaces …..)

    ringelstein violette / 11 avril 2015 - 08h05

  • pas toujours facile contact par téléphone plate forme

    sabau suzanne / 11 avril 2015 - 08h03

  • Avoir toujours un interlocuteur différent sur la plateforme pour un même dossier est pénible. .A chaque fois le conseiller doit se replonger dans l’historique de l’affaire ; cela me parait relativement peu productif.

    mimil / 11 avril 2015 - 08h03

  • Je trouve très dommageable à la convivialité le système de plate forme et la perte de temps qu’elle inclut . La multiplicité des interlocuteurs et le manque de suivi entre eux est catastrophique . Depuis 1973 j’avais un sentiment de sécurité d’être sociétaire MAIF maintenant je n’y vois plus qu’une assurance lambda déstabilisante quand on veut communiquer avec elle et que notre questionnement n’est pas résoluble par internet .

    Very Sylviane / 11 avril 2015 - 08h02

  • S’il est vrai que nous disposons généralement de moins en moins de temps et qu’il faut aller vite… Il n’en demeure pas moins que le contact physique reste primordial et permet d’établir une relation de proximité qui fait la différence. Je regrette donc largement les dispositions prises actuellement où la majorité des situations se règlent par messagerie ou échange téléphonique… quand on ne vous dit pas à la délégation : « vous avez ici un téléphone, vous pouvez appeler votre correspondant à tel numéro »….

    Mael / 11 avril 2015 - 08h00

  • seul la relation avec une personne physique doit être privilégiée en priorité.
    sauvegarde des emplois, des conditions de travail, et de l’intérêt des assurés doit guider notre choix au détriment des actionnaires. but lucratif ou pas?

    radix marcel / 11 avril 2015 - 07h59

  • Ayant souvent déménagé, j’ai habité des villes où il y avait une délégation départementale et d’autre sans. J’ai toujours apprécié l’accueil offert par les conseillers en cas de problème. Pour ce qui concerne l’information , les attestations… j’utilise le site internet .Les contacts téléphoniques ont souvent été difficiles à obtenir ( surtout quand je souhaite parler à un conseiller!)

    Leroy / 11 avril 2015 - 07h58

  • bonjour juste deux petite remarques sur les franchise qui son mal calculer et toujours des forfait d assurance alors tous le monde ne fait pas du tous le même nombre de km a l année alors pour qu en les assurance a la carte cordialement et prudence a vous tous

    bricolloo / 11 avril 2015 - 07h58

  • Bonjour !

    Je serais favorable à humaniser cette relation qui est devenue ubuesque avec cette histoire de plateforme où je ne sais plus à qui je m’adresse.
    Cette idée de dialogue entre 2 personnes est à reprendre de la façon la plus simple. RDV + êtes vous en mesure de vous déplacer ? Pensons aux personnes fragiles dépendantes, à ceux qui ont une famille éloignée…
    Merci de nous demander notre avis.
    Cordialement

    Verguet Isabelle / 11 avril 2015 - 07h56

  • Attente téléphonique trop longue.
    Pourquoi avoir supprimé les correspondants locaux?
    Pourquoi faire de la pub pour recruter des clients extérieurs?

    YMAL / 11 avril 2015 - 07h54

    • Avatar

      Bonjour,
      Les budgets engagés restent modeste comparé a d’autres assureurs qui dépensent annuellement deux a trois fois plus que la MAIF. Le budget publicité représente environ 0.6 % des cotisations ce qui je pense vous en conviendrez reste raisonnable. La publicité est destinée a faire connaitre la MAIF plus largement afin de contribuer à son développement, indispensable pour continuer a apporter un service de qualité et faire évoluer nos offres.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 14h39

  • La MAIF ne ressemble plus à la MAIF d’avant, quand elle était « humaine », savait accueillir et écouter ses adhérents! Maintenant elle n’est plus qu’une machine froide, une voix au téléphone et un désert dans ses agences! C’est triste et décevant de la voir devenir comme ses concurrents et ça donne envie de partir…

    mounechu / 11 avril 2015 - 07h54

  • L’humain d’abord.

    Bernard O. / 11 avril 2015 - 07h49

  • Actuellement relativement satisfait du système employé par la Maif d’autres assurances et autres sociétés font de même mais ne sont pas toujours honnête; vous téléphoner pour une démarche et vous vous retrouvez avec de la pub et souvent avec un élément que vous ne désiriez pas . (cela est arrivé avec EDF) Après » bonjour « pour revenir en arrière.
    Par contre un juste équilibre est à trouver entre les deux ou trois systèmes ;passage en agence , téléphone et courrier . N’oublions pas les personnes âgées quine peuvent pas toujours maîtrisés tous les systèmes .

    Gillou 83 / 11 avril 2015 - 07h47

  • La MAIF sera toujours la MAIF, l’humain avant toute chose.

    Bernard O. / 11 avril 2015 - 07h47

  • La maif se veut proche de ses sociétaires, continuez à favorisez et améliorez le contact direct .

    JF / 11 avril 2015 - 07h45

  • il est important d’ avoir des contacts rapides et quotidiens , les questions sont souvent urgentes

    bordereau nicole / 11 avril 2015 - 07h45

  • merci de rester humain

    toto du var / 11 avril 2015 - 07h43

  • La MAIF sera toujours la MAIF.

    Bernard O. / 11 avril 2015 - 07h42

  • Si je reste à la MAIF, c’est que sa méthode actuelle me parait efficace. J’y reste tant que je puisse dialoguer directement dans une agence. Cependant j’ apprécie l’efficacité d’internet pour recevoir en urgence des services que complémentaires. (Quittances pour locations ou assurances exceptionnelles.

    Gilbert / 11 avril 2015 - 07h42

  • L’information papier devrait être économisée pour les sociétaires qui utilisent le web et qui le souhaitent. Depuis 1973 adhérant satisfait.

    Bruda / 11 avril 2015 - 07h41

  • depuis plus de 50 ans que j’ai le plaisir de consulter la MAIF pour mes

    petits ennuis , sinistres ,renseignements divers ….j’ai toujours priviliégié

    le contact humain ,même si je n’ignore pas le côté pratique des nouvelles

    technologies. Donc merci à la MAIF et continuez à servir vos adherents

    comme vous le faite.

    guiraud georges / 11 avril 2015 - 07h41

  • Rien ne remplace le contact direct et principalement quand l’émotion d’un accident, d’un vol, d’une situation dramatique nécessitent une rencontre effective avec quelqu’un qui ne se réduit pas une oreille…

    VIDAL Jean-Pierre / 11 avril 2015 - 07h35

  • Votre présentation du sujet me semble inattaquable, sans un pouce de graisse et les deux approches (direct/téléphone-courriel) complémentaires. L’idée d’un contact »Tuperware » (programmé chez un adhérent volontaire) me semble intéressante, mais encore faudrait-il savoir le pourquoi de la rencontre : mise à jour d’un dossier, placement de nouveaux produits ou palabres éthiques sur la laïcité ? Depuis l’immense ouverture de la MAIF au « tous publics » ce dernier champ (qui nous fédérait jadis) a beaucoup perdu de sa justification…Il faut donc en prendre son parti:la MAIF est devenue une société d’assurances presque comme les autres…

    Chloé / 11 avril 2015 - 07h34

  • Je suis une grande adepte du contact direct. Oui , certes,  » toutes nos lignes… » N’est pas agréable à entendre mais maintenant cela signifie au moins qu’on aura un humain aprés!
    En ce qui concerne l’usage d’Internet , tous les cas étant spécifiques, il n’y a quasiment jamais la réponse dans les FAQ. De plus je crains un monde formaté par les informaticiens où la question doit s’adapter aux cas prévus dans la machine.
    Oui au contact: pourquoi pas des rv tel pris sur le site avec un conseiller? Pourquoi pas des vidéo conf avec Skype?
    Tout sauf plus d’informatique qui déshumanise le monde.

    Christine / 11 avril 2015 - 07h28

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      En vous connectant à votre « espace personnel » sur le site maif.fr, vous pouvez prendre un RDV avec un conseiller.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 14h43

  • C’est bien sympa votre blog mais l’accès a la Maif par téléphone pose toujours beaucoup de problèmes. Il ne faut pas confondre les priorités : aspect moderne et efficacité .

    Pierre carron / 11 avril 2015 - 07h27

  • Il est souhaitable que l’on puisse dialoguer avec nos conseillers en prenant un rendez vous. La vie actuelle oublie que l’on existe et qu’il est plus agréable de connaitre ses interlocuteurs que d’écouter une machine qui vous répète
    « un conseiller va prendre votre appel » pendant 5 à 10 minutes.
    Cordialement

    FAREZ Marie-Thérèse / 11 avril 2015 - 07h25

    • Avatar

      Bonjour,
      Il est tout à fait possible de prendre un RDV téléphonique.
      Vous pouvez le faire en vous connectant à votre espace personnel sur le site maif.fr
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 14h26

  • rien de particulier sinon l’importance de ces interrogations qui méritent
    des réponses adaptées

    Josette VIOLETTE / 11 avril 2015 - 07h23

  • Je privilégie le contact direct quand j’ai besoin d’explications ,mais le téléphone et internet sont aussi pratiqués et rapides pour certaines opérations
    Simples mais cela demeure hélas très impersonnel.

    Garcia Anne Marie / 11 avril 2015 - 07h19

  • privilégier un contact rapide tout en restant humain le paraît fondamental

    carla / 11 avril 2015 - 07h18

  • Très satisfait du contact téléphonique quand j’en ai besoin
    Très satisfait de la réactivité des personnes qui répondent à mes appels
    La visioconférence et surtout le tchat seraient bien agréables

    IM / 11 avril 2015 - 07h18

  • Continuez à privilégier les contacts humains dans un monde où tout se dématérialise au profit des automates, internet etc. Le téléphone reste aussi le moyen d’un contact authentique et souvent plus chaleureux. Il ne s’agit pas de délaisser un moyen pour un autre, mais de les faire fonctionner en complémentarité. Merci à vous !

    MCP / 11 avril 2015 - 07h16

  • J’apprécie votre esprit solidaire et de partage. l’assistance scolaire gratuite et les aides scolaires de grande qualité, votre disponibilité et réactivité. Bravo! Le seul bémol est que je trouve l’assurance auto un peu chère, on vient d’en prendre une après avoir repris une voiture (10 ans sans mais pourtant on avait qud même conduit, location!)
    Bref, je reste avec plaisir sociétaire.
    Cordialement

    Coupe Catherine / 11 avril 2015 - 07h16

  • On ne retrouve pas toujours le même interlocuteur au téléphone lors des différents contacts téléphoniques concernant la même affaire et cela peut en perturber le bon suivi.

    momo / 11 avril 2015 - 07h13

  • Le texte écrit en gris pâle n’est pas facile à lire. Pourquoi ne pas choisir une teinte plus contrastée?

    Maria / 11 avril 2015 - 07h11

  • La MAIF n’est pas forcément l’assurance la moins chère, mais elle est à l’écoute et réactive. En cas de sinistre, elle agit vite et bien. Ses procédures sont relativement simples.
    Il est important que la MAIF et ses adhérents conservent leur esprit mutualiste.

    BERTRAND / 11 avril 2015 - 07h09

  • des référents dispos au plus près des sociétaires géographiquement, garder la qualité d’écoute et de retour tels que je les connais jusqu’à ce jour, j’en profite pour vous dire bravo et merci !

    MC Provence / 11 avril 2015 - 07h05

    • Avatar

      Merci pour votre commentaire !

      , / 13 avril 2015 - 14h29

  • Vos propositions de nouveaux contacts me plaisent bien. Camionnette, permanence chez un partenaire, etc.
    En effet, il n’est pas toujours aisé de se déplacer au Bureau régional
    lorsqu’on demeure à 90km de celui-ci et qu’on préfère les rencontres « de visu ».
    Continuez comme ça, vous allez dans le bon sens !

    Sadrin / 11 avril 2015 - 06h58

  • Loin des bureaux de la Maïf (nous habitons en milieu rural) je préfère un contact direct avec un conseiller de ma région. Je redoute les plates-formes. Avez-vous pensé au piratage de vos logiciels…..? Merci.

    Nanou / 11 avril 2015 - 06h47

  • Merci pour ce sondage destiné à renforcer la communication et les contacts n »cessaires

    Guy Robillart / 11 avril 2015 - 06h40

  • remerciements à la MAIF où l’on est toujours bien accuelli

    Duclos / 11 avril 2015 - 06h34

  • je souhaiterais que lorsque je téléphones ce soit le bureau de lequel je
    dépend réponde et non une autre délégation même si elle connaît mon
    dossier par le biais de son ordinateur .merci

    sydalco / 11 avril 2015 - 06h25

  • Continuez à maintenir la possibilité pour les sociétaires d’avoir la liberté de pouvoir contacter verbalement une personne au lieu d’un ordinateur, taper : 1,2, 3 etc. qui de plus n’a pas toujours la réponse à votre interrogation. La relation directe dans ce monde déshumanisé est capitale même si le courrier par email peut rendre des services. Tenez bon le plus longtemps possible devant ce « Big-data » qui nous gagne…!
    Nom et prénom modérés

    Mans jean-pierre / 11 avril 2015 - 06h24

  • avec la cyber criminalité je préfère le face a face ou » le téléphone » je n’aurais pas dit cela il y a une semaine

    capucine / 11 avril 2015 - 06h24

  • Mon fils a quitté la MAIF car il ne pouvait pas avoir de contact le samedi, seul jour de la semaine où il ne travaille pas; et ses horaires de la semaine sont les mêmes que ceux des bureaux de la >MAIF.
    Un bureau ouvert le samedi, à moins de 15km de chez lui aurait été satisfaisant pour lui.

    CG / 11 avril 2015 - 06h22

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre proposition.
      La MAIF est joignable par téléphone le samedi de 08h00 à 17h30.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 14h20

  • Les Technologies Numériques sont un superbe outil, moderne et qui raccourci les temps d’accès à l’information. Mais cela reste une catégorie d’outils parmi d’autres.
    En cas de vrai gros soucis; le contact direct (visite ou appel téléphonique) est certainement LA seule solution pour régler efficacement et de manière pertinente le problème.
    Si la MAIF arrive à rationaliser ses services en combinant intelligemment les approches modernes et la proximité classique du contact direct, le pari sera gagné. (Beaucoup de sociétés essayent, mais peu y arrivent avec un équilibre judiscieux)

    Bon courage en ce sens.
    Bien cordialement,

    Iann Rancé / 11 avril 2015 - 06h16

  • C’est vrai que j’évite le téléphone, même si je m’en sers, comme je l’ai marqué. Par contre, j’apprécie la qualité de contact des empoyés de mon agence, rue Etienne Dolet, à Bondy. J’ai toujours été accueilli très aimablement. Et ce contact là, pour moi, il est irremplaçable.
    Je me sers bcp du courrier électronique. Mais, comme vous le dites très bien ds votre introduction au sondage, le contact face à face, sans « succédané », est très précieux. D’où mon rejet de la visio conférence.
    Quant aux autres solutions, je n’aurais rien contre en soi, puisque je les ai cochées. Mais je ne voudrais pas que ce soit un moyen, non déclaré à vos sociétaires mais néanmoins bel et bien envisagé pour l’avenir, en « haut lieu », de supprimer des agences !…..
    Privilégier trop les économies budgétaires risquerait de scier la branche sur laquelle la MAIF est assise: la qualité de l’accueil, le maillage territorial des agences, ce qui va de paire, et qui vous a certainement permis de tenir le coup jusqu’à présent, face à la concurrence des géants de l’assurance.

    Jeff / 11 avril 2015 - 06h16

  • Tout à fait d’accord concernant les relations avec le besoin d’avoir selon les demandes la nécessité de la présence d’un interlocuteur
    Effectivement en prenant en compte le sujet et l’importance de la demande du client
    Un siège qui centralise pour des raisons de rationalisation financière mais aussi des antennes accessibles dans des points stratégiques me parait essentiel

    nana / 11 avril 2015 - 06h09

  • Le service à distance et le service in situ ne devraient pas être l’objet d’une concurrence, mais pouvoir continuer à être choisis indifféremment par les sociétaires. Le courrier classique est fondamental. A l’heure où le tout numérique s’installe, une réflexion nationale devrait avoir lieu sur les conséquences néfastes (psychologiques, tecgniques, stratégiques, sociales, sanitaires) de tout dématérialiser.

    Gérard / 11 avril 2015 - 06h06

  • Pas facile de vous joindre au téléphone !

    Grand-mère Kal / 11 avril 2015 - 05h44

  • Assez souvent, l’attente pour être mis en relation avec le correspondant est relativement longue.

    Drille / 11 avril 2015 - 05h41

  • la maif a tendance a devenir une assurance comme les autres …..a reduire son service, plus d’ouverture le samedi..
    Je regrette egalement que les tarifs d’assurance 2 roues ne soient pas compétitifs, ce qui m’oblige a assurer deux vehicules dans une autre compagnie……

    DUFOUR / 11 avril 2015 - 05h40

  • Ne changez rien;J’apprécie le contact direct par téléphone ave

    c un interlocuteur apte à me répondre, à me conseiller . Bémol: temps d’attente parfois long.

    sophie / 11 avril 2015 - 05h29

  • L’amélioration des moyens de communication améliore l’efficience et l’efficacité. Faisons en sorte qu’elle maintienne aussi la compétitivité sur les prix.

    Michel Cornaire / 11 avril 2015 - 04h45

  • juste espérer une réponse concernant la NON expertise si PAS de facture !.
    La MAIFest toujours allée vers le BON SENS voire en AVANCE par rapport à la concurrence. Cordialement.

    HADJELIS Jean Pierre / 11 avril 2015 - 04h30

  • Surtout ne pas perdre cette qualité d’échange qui existe à la Maif ☺

    JoL24 / 11 avril 2015 - 04h10

  • Le téléphone, dans le sens assuré -assureur, est le plus simple, le plus sympa et le plus efficace. A condition qu’il soit aisé et immédiat……

    Jacquet / 11 avril 2015 - 04h07

  • Pour pallier au manque de communications humaines (en opposition aux communications virtuelles), je propose un Vrai correspondant dans les établissements scolaires avec pour exigence la connaissance des réponses EXACTES aux questions les plus courantes.
    Il sera important pour ces correspondants d’être honnêtes et humbles en promettant de rechercher les réponses non maîtrisées que de « jouer » aux « je sais tout ».
    une compensation, un avantage sur contrats, une reconnaissance lors de congrès etc. sont définir pour motiver les collègues.

    JHD / 11 avril 2015 - 01h49

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci de votre proposition.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 14h10

  • Je suis complètement pour développer les nouvelles techniques de communication. Sans pour autant abandonner le téléphone.
    Les anciens n’ont pas forcement internet, ni tout le monde un abonnement 3G pour consulter partout

    charmoille / 11 avril 2015 - 01h40

  • À l’heure où notre planète souffre de nos agissements, ne pourrait on pas envisager de publier le magazine de la maif uniquement sur internet? On pourrait de plus offrir à chaque adhérent une économie sur ses cotisations annuelles.
    Ps : Pour ma part, je ne le regarde pas (il ne me semble pas intéressant). Je vous serais même reconnaissant de ne plus me l’envoyer par pli postal. Merci

    Decoopman / 11 avril 2015 - 01h36

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vous fais une réponse en privé. Bonne journée

      Cécile chef de projet / 15 avril 2015 - 13h39

  • Ceux qui misent tout sur le numérique et les échanges virtuelles sur des réseaux ou à travers la lecture de mail, manquent cruellement de recul pour savoir réellement dans quoi ils s’engagent. Rien ne peut remplacer le rapport humain et direct, la déshumanisation des échanges amènent ceux qui les écrivent à ne jamais savoir qui est l’autre. Je reste persuadé que la MAIF doit conserver des zones de discussion avec des êtres humains compétents pour recevoir les adhérents qui se déplacent, et qui les aiguilleront, conseilleront, les aideront à solutionner leurs problèmes….Vive l’humain et ras le bol des machines, les plateformes téléphoniques à Tombouctou ou ailleurs, les applis machin truc, les serveurs vocaux et les écrans interactifs……

    BOB1958 / 11 avril 2015 - 01h09

    • Avatar

      Bonjour,
      A la MAIF, tous les interlocuteurs sont situés sur le territoire national.
      En rapport à l’article, Il ne s’agit pas de remplacer l’existant mais de proposer de nouvelles solutions complémentaires.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 14h14

  • Malgré les problème souvent de vous avoir par téléphone ,je suis satisfaite de l’accueil de la MAIF

    fleur / 11 avril 2015 - 00h09

  • le plus compliqué va etre de conserver un savant dosage entre l’utilisation des moyens et outils « modernes » mais qui font perdre progressivement le fil du contact interpersonnel in situ et aliène quelque peu le « vivre ensemble » donc perte progressive d’une partie de l’essence même de l’esprit mutualiste ……. et la nécessaire obligation de suivre l’inéluctable evolution des moeurs et pratiques !!!!!!!!

    Rance Miche / 11 avril 2015 - 00h05

  • La relation humaine est pour moi le meilleur moyen de pouvoir traiter tout type d’incidents et d’améliorer les contrats.le dialogue avec un conseiller en direct est le meilleur échange dans toutes demarche.

    Longagne / 11 avril 2015 - 00h03

  • Je n’ai pas répondu à la question 04, car entre téléphone et possibilité d’une visite à une antenne MAIF proche, éventuellement réponse à un mail par le même moyen, je n’ai pas besoin de plus actuellement.
    Par ailleurs, pour les Q. 01 – 02, il serait plus intéressant, en cas de plusieurs réponses à 01, de faire préciser pour quel service on utilise quel moyen de communication (dans mon cas par exemple, si c’est un peu compliqué (ou RV financier), je me déplace pour contact direct. Sinon, le téléphone va bien (mais en évitant si on peut le lundi matin ou le mercredi … !) (ou alors si on a, pour un sinistre par ex., un n° de tél. autre que le standard …)

    Annie Vexliard / 10 avril 2015 - 23h51

  • Prévoir le personnel suffisant pour permettre le maintien de la qualité des échanges et répondre aux demandes des sociétaires.
    Donc ne pas avoir en point de mire la réduction de la masse salariale comme dans de trop nombreuses structures publiques ou privées !

    ROHE / 10 avril 2015 - 23h48

  • Il est vrai que les attentes au téléphone sont souvent longues et plutôt que le téléphone, je préfère me déplacer mais la visioconférence est une bonne idée ainsi que le chat

    GILLES Françoise / 10 avril 2015 - 23h47

  • Les outils comme le téléphone, le net, etc. c’est bien mais sincèrement quel bonheur d’avoir un interlocuteur, une interlocutrice avec qui tout paraît plus simple et surtout plus personnalisé….Rien ne remplacera la chaleur humaine…alors oui pour la transmission de documents par net mais s’il vous plait laissez nous ces contacts humains…Une petite suggestion concernant les appels téléphoniques aux lignes souvent occupées….des horaires plus souples peut être est-ce une bonne solution ????

    catherine agnoux / 10 avril 2015 - 23h46

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre proposition.
      Nous vous rappelons que la MAID est disponible par téléphone du lundi au vendredi de 08h00 à 19h30 et le samedi de 08h00 à 17h30.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 15h09

  • Nous sommes sociétaires depuis bientôt 50 ans. Les échanges deviennent de plus en plus impersonnels. Si c’est ça l’adaptation au monde moderne, non merci.

    Morgen 57 / 10 avril 2015 - 23h42

  • Les conseillers Maif ont un contact relationnel très fort et j’apprécie pour ma part la qualité de leur écoute.

    Bussemey / 10 avril 2015 - 23h41

  • Pour un contact physique en agence on prend rendez-vous.
    Pourquoi pas reproduire ce système de rdv pour les contacts par téléphone.
    Cela éviterait les attentes interminables avec la petite musique qui finit par devenir agaçante avant de se solder par la réponse : « tous nos conseillers sont en ligne, veuillez rappeler ultérieurement ».

    GREFFIER / 10 avril 2015 - 23h34

    • Avatar

      Bonjour,
      En vous connectant à votre espace personnel, vous pouvez prendre un rendez vous téléphonique avec un conseiller.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 15h10

  • Mon commentaire est plus destiné aux services de la MAIF., le publié n’apportera rien, je ne cherche pas de « pub » mais que la MAIF soit toujours aussi efficace et reste dans son esprit mutualiste.

    Andrew / 10 avril 2015 - 23h28

  • Le délai de traitement et réponse s’allongent…qu’ils s’agissent du passage d’un expert, de la connaissance du rapport. Un accueil assuré semble indispensable face à une profonde divergence avec l’expert délégué…après 9 jours toujours aucune réponse à mon courrier de contestation!

    géma / 10 avril 2015 - 23h28

  • l’attente est parfois pénible mais quand on a un conseiller c’est bien alors que c’est normal parce que avoir un répondeur qui vous dit taper 1 puis 2 et 5 etc…. pour que finalement vous n’ayez personne là vous jetteriez le téléphone par la fenêtre ou vous changeriez d’assurance pour un petit courtier qui lui vous répondra

    jackline / 10 avril 2015 - 23h13

  • Beaucoup trop long au tél pour obtenir un renseignement ou autre.
    Un article détaillé sur les inconvénients de déclarer un sinistre:incidence sur le bonus malus qui se récupère plus lentement qu’on ne le perds.Comment c

    onnaître la méthode pour savoir qui est gagnant,,,??

    Ceci etant globalement satisfait de la MAIF.

    Fangio / 10 avril 2015 - 23h07

  • La MAIF ou n’importe qui répond à n’importe qui, n’importe quoi de n’importe où, n’a plus rien d’une mutuelle. Elle est sans goût et sans saveur, l’humain à du disparaître de son langage. A force de se robotiser, elle s’est « lobotisée »

    peyen michel / 10 avril 2015 - 23h06

  • Que la Maif évolue, mais en gardant sans cesse contact avec ses racines, avec son âme fondatrice, en particulier dans son relationnel-clients

    NOEL Jack / 10 avril 2015 - 22h52

  • internet, c’est bien pour avoir des renseignements d’ordre généraux sur les contrats, voir des devis….mais pour les détails particuliers, rien ne vaut qqu’un au bout du fil. Après, pour une petite modif’ d’immatriculation ou une déclaration de sinistre, le tél. est plus fiable. Mais pour une modif de contrat, ou un sinistre un peu compliqué, rien ne vaut une visite à la délégation départementale. Celà m’est facile parce que je ne suis qu’à 15 Km de celle-ci.
    Mais je comprends que pour les sociétaires situés à l’autre bout du département, des formules de « délocalisation » des permanences puisse être pratique. C’est pourquoi j’ai coché pour la camionnette. Après pour la visio conférence, tout le monde ne sera pas équipé en matériel (ordi avec caméra…) où bien celà demanderait un équipement public dans chaque commune (celà existe dans certaines communes de Lozère…) Et puis il faut qqu’un à l’autre bout de la ligne….
    Bonne cogitation.

    Jacques Adam / 10 avril 2015 - 22h51

  • je n’ai eu aucun problème de communication avec la Maif et ce qui est en place actuellement me convient parfaitement. Vos propositions font un peu gadget et je n’ai pas réussi à en privilégier une

    cgg / 10 avril 2015 - 22h49

  • Je n’ai pas apprécié l’attitude de la maif dans la gestion de mon dernier sinistre et en particulier lors d’un échange téléphonique à ce sujet. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet mais quitter cette compagnie dès que possible.

    Dumas / 10 avril 2015 - 22h48

  • pas convaincu de l’utilité de ce « machin » …

    RIBE Christian / 10 avril 2015 - 22h47

  • Il serait bien que les adhérents aient un organigramme plus ou moins détaillé des services MAIF.

    Au moins nous saurions à qui adresser notre correspondance !
    Pour l’instant, quand j’écris j’ai l’impression de « lancer une bouteille à la mer »……..

    alestra marie-josèphe / 10 avril 2015 - 22h45

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous trouvez sur le site maif.fr rubrique « nous contacter » et sur votre espace personnel tous les moyens de contacter la MAIF.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 14h08

  • Je préfère les contacts directs en agence. Pour moi, les contacts ont toujours été agréables, que ce soit dans mon agence habituelle où j’y ai des amis ou dans d’autres agences sur le territoire français. Même un appel téléphonique n’empêche pas un contact direct. Pour moi, la MAIF n’est pas qu’une mutuelle. J’apprécie beaucoup les conférences sur la laïcité par exemple. Pour moi, c’est ça l’esprit militant qui différencie la MAIF d’avec d’autres pseudo-mutuelles. Étant profondément mutualiste depuis plus de 40 ans. Je n’apprécie pas la concurrence que se font les Mutuelles amies comme la MAIF et la MAE par exemple. Pour moi, la Mutualité doit être avant tout de la Solidarité.

    Maurice DEGEARIER / 10 avril 2015 - 22h45

  • C’est dommage que l’on ne puisse plus parler au téléphone avec les conseillers de l’agence de proximité…
    ceci dit l’accueil a toujours été bon sur la plateforme centrale même si je ne sais jamais où je suis…(comme au crédit lyonnais d’ailleurs..)
    On s’habitue à raconter son histoire à un interlocuteur inconnu que l’on ne reverra pas mais qui résoudra quand même le problème…
    C’est curieux mais ça marche la plupart du temps…

    Dandres / 10 avril 2015 - 22h40

  • Adhérent à la MAIF depuis 44 ans je n’ai plus le sentiment d’être un sociétaire mais un client lambda dans une mutuelle portée par les mêmes motivations que la concurrence sans rien apporter de plus.Le sentiment d’être défendu qu’apportait la MAIF n’existe plus ; c’est pourquoi j’ai déjà prospecté pour éventuellement aller voir ailleurs.

    Yves Boux / 10 avril 2015 - 22h38

  • Il est très louable de multiplier les supports de communication ; toutefois je crois qu’il est important de laisser chaque adhérent choisir celui qui lui convient le mieux ( en fonction de paramètres tels que l’âge , la motivation , l’intérêt de l’outil informatique , la version de son téléphone , l’éloignement de la délégation …..) de manière à ce que chaque mutualiste se sente à l’aise dans ses recherches et ses choix .

    mazard / 10 avril 2015 - 22h36

  • La visio conférence (sur rendez-vous) me semble une bonne solution, elle offre la possibilité de montrer des documents, ce qu’on ne peut pas faire au téléphone. Pour les interventions simples, le mail reste très pratique.

    GRdeJLF / 10 avril 2015 - 22h35

  • La possibilité d’avoir un interlocuteur au téléphone est bien sûr le moyen le plus apprécié car il permet d’avoir rapidement réponse à une question En cas de gros problème, une visite à domicile serait la bien venue

    Marité / 10 avril 2015 - 22h32

  • Je souhaite que la MAIF reste le plus longtemps possible une mutuelle proche de ses adhérents, qui se montre à l’écoute de leurs réels besoins et ne cherche pas à leur vendre des produits financiers, ce qui est déjà le cas, hélas… Par ailleurs, on doit pouvoir appeler directement sa délégation sans passer par une plateforme téléphonique impersonnelle.

    JJD / 10 avril 2015 - 22h32

  • .Il n’y a plus de bureau MAIF dans ma ville raison pour laquelle j’utilise le téléphone ou le courriel.
    personnellement je préfère le contact direct.

    S. CAYLA / 10 avril 2015 - 22h29

  • recevoir la News letters régulièrement permet de nous rappeler tous les services de la MAIF auxquels les adhérents peuvent accéder et ils y en a un grand nombres. Par exemple je charge les annales du bac pour mes petits enfants. Peut-être que des conseils sur la nourriture et des recettes faciles et rapides à préparer pour ceux qui travaillent et qui n’ont pas forcément d’idées, seraient les bienvenues je pense. Merci je trouve cette mutuelle très performante pour les services qu’elle nous a rendu.

    Marie / 10 avril 2015 - 22h27

  • La MAIF est en train de s’éloigner des adhérents et la relation se complique car les délais de réponse ,rappel, traitement de dossier s’allongent sans cesse.
    Les dirigeants en sont ils conscients???

    gsell / 10 avril 2015 - 22h26

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous sommes au cœur de la réflexion de ce sujet de l’article.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 13h56

  • Le contact téléphonique est difficile à obtenir.
    La visite est bien préférable lorsque c’est possible : l’accueil est toujours de grande qualité tant du point de vue humain que sur le plan de la compétence.
    Bien cordialement. J.R.

    Jacques REVERDY / 10 avril 2015 - 22h23

  • La MAIF s’ouvre , il faut bien avancer…mais j’espère qu’elle ne perdra jamais ses racines ( qui lui ont permis de naître….)

    thil / 10 avril 2015 - 22h13

  • L’attente téléphonique est parfois très longue. Il m’est arrivé de différer mon appel. Comment faire dans un cas « urgent » ?

    Jean-pierre / 10 avril 2015 - 22h13

  • Habitant près de LA TOUR DU PIN je regrette qu’il y ait 2 délégations à Grenoble .Il aurait été plus judicieux qu’il y en ait une dans le Nord-Isère.Pour ce qui me concerne en plus je ne vais jamais à Grenoble mais par exemple pour ce qui est médical je vais à Lyon. Une délégation à Grenoble ne m’intéresse donc pas du tout .Je regrette ce manque de contact direct dans mon cas.

    POULET / 10 avril 2015 - 22h11

  • Avons toujours été satisfaits du traitement des dossiers par téléphone, le moyen prinipal par lequel nous avons contact avec la MAIF

    LC / 10 avril 2015 - 22h11

  • Pour accéder à un interlocuteur MAIF, il faut choisir un horaire où la plupart travaille. Il faut être patient.
    L’interlocuteur MAIF est toujours très compétent et très aimable.
    Il peut rappeler l’assuré quand il est disponible, ça me va ainsi.

    DURAND / 10 avril 2015 - 22h09

  • Je ne suis pas disponible aux heures de bureau.
    Pour moi l’email est donc un outil parfaitement adapté.
    Un sociétaire fidèle depuis plus de 40 ans.

    Yves / 10 avril 2015 - 22h07

  • si mon commentaire doit être contrôlé voire censuré pourquoi me demander un commentaire?
    Nous avons, pour de multiples genres de « sinistre » contacter la Maif. nous avons été épaulé, conseillé à 98%. Cependant depuis quelques années, nous tombons dans le travers mondiale, faire de l’argent.

    Ligny Pierre / 10 avril 2015 - 22h07

    • Avatar

      Bonjour,
      Pas de censure sur le blog ! Cependant nous excluons les commentaires concernant des situations personnelles.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 13h59

  • rien ne remplace le contact direct avec un agent maif qui suit le sociétaire et le dossier
    le suivi par de multiples agent est peu efficace les suivi a distance aussi
    il faut revenir sur les détails
    sinon moins de « com » plus de convivialité
    je ne suis pas contre les moyens moderne mais le suivi d’un dossier n’est pas une bouteille de soda
    pourquoi vouloir grandir , grossir, ne vaudrait il pas mieux tenter d’ optimiser le service et notamment le contact direct entre l’assuré et un agent qui suit l’ensemble de ses dossiers avec l’assuré et avec les différents services de la maif

    morat / 10 avril 2015 - 22h06

  • les mots : « rassurance » , et « challenger » … hum : ça fait peut être « chébran » , mais je n’apprécie pas, sans doute parce que je suis un vieux … ; ceci dit, lors d’un sinistre VAM, il y a peu de temps, je me suis déplacé, à l’agence de Lens, croyant en effet que j’aurais affaire à une personne réelle : tout de suite, j’ai été mis en relation avec un téléphone … merci la proximité ! à quoi servent encore vos agences ? Enfin, j’ai quitté la MAIF, car je n’y ai vraiment pas trouvé mon compte … zéro pointé au service « assistance juridique » , et lorsque j’aurais eu besoin de soutien et d’informations je me suis vu renvoyer des réponses à mes demandes , à la limite de « l’incourtoisie » (après tout, j’ai autant le droit que d’autres, d’utiliser des nouveaux mots ..) ; et j’ai la nausée lorsque je vois que vous inondez les écrans de pubs (avec l’argent des assurés, non ?) … avec des messages … « assureur militant » & Cie … ouais … bernique. Mais bon, si vous avez bonne conscience, c’est le principal , non ?

    lydeux / 10 avril 2015 - 22h05

  • longue attente au téléphone

    lecar / 10 avril 2015 - 22h05

  • Les contacts téléphoniques sont toujours très agréables j’espère que cela ne changera pas à l’avenir …….

    MBOM / 10 avril 2015 - 22h00

  • Un sinistre RAQVAM récent vient d’être traité et réglé uniquement par téléphone et courriels avec une rapidité exceptionnelle et très appréciée, mais parce que j’ai moi-même repris contact à chaque étape avec mon correspondant chargé du sinistre.

    benoit / 10 avril 2015 - 21h59

  • Les contacts téléphoniques sont toujours très agréables j’espère que cela ne changera pas …….

    MB / 10 avril 2015 - 21h58

  • je souhaite que les secondes passées sur ce questionnaire ajoutent à ma
    conviction que cette mutuelle est incomparable !
    jcS

    SOUCHAUD JC / 10 avril 2015 - 21h56

  • Trouver d’autres moyens de contact que le téléphone, c’est bien.
    Mais les conseillers sont toujours accueillants, patients et attentifs même en période rouge, lorsqu’on arrive à en trouver un ! C’est un moyen à conserver malgré tout car il peut-être rapide et efficace.

    AYACHE / 10 avril 2015 - 21h53

  • Être capable d offrir les services plus personnalisées.
    Donc vive le numérique, on a plus le temps de le perdre.

    joel / 10 avril 2015 - 21h52

  • Il y a quelques années il existait un bureau à St Malo qui était bien pratique.
    Pourquoi ne serait il pas possible de n’ouvrir une permanence de quelques
    heures dans les grandes agglomérations?

    Pierre Eugène / 10 avril 2015 - 21h52

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour la proposition. Des délégations sont déjà présentes dans toutes les grandes villes de France. Il n’y a jamais eu de délégation à Saint Malo.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 13h48

  • Dernièrement suite à un sinistre d’habitation, des devis transmis à ma délégation ne sont pas parvenus, mais dirigés vers Rennes qui 10 jours plus tard a réagit et m’a proposé de m’envoyer un expert de Lyon répondant 3 jours plus tard, lequel ne s’est pas déplacé et m’a donné le feu vert, pour réparer une fuite dans ma toiture….!
    Les nouvelles technologies ne semblent pas répondre à l’urgence….
    Conserver la proximité et le dialogue entre adhérents et personnel MAIF!
    Ce fut le vœu de ses fondateurs .

    Jean Pierre 10 avril 22 H / 10 avril 2015 - 21h47

  • attention aux sirène du web, bien sûr aujourd’hui cela semble avoir tous les avantages, mais ….
    plus on devient virtuel, plus on a besoin de contacts humains,
    le courriel peut être un bon outil de communication et de compréhension s’il y a  » écoute  » et développement de sa pensée
    que la M

    Degallaix / 10 avril 2015 - 21h46

  • Bonne idée de vous intéresser aux relations avec vos assurés! Effectivement, l’attente téléphonique souvent longue est stressante surtout dans les moments où il y a sinistre ou accident. Pour ma part, hormis ce moment désagréable, l’échange téléphonique a toujours été convivial et aidant. L’idée d’une permanence de proximité est intéressante ainsi que les videos conférences sur des thèmes actuels , sur les protections et les conseils pour surmonter un sinistre ou accident (même la dimension psychique). Pourquoi ne pas utiliser en certaines occasions, SKYPE ou autre pour pouvoir communiquer en se voyant? Cordialement

    dan / 10 avril 2015 - 21h45

  • La possibilité de « rencontrer » un « humain » après un choix « vocal » pas si facile à exprimer, ni à comprendre pourtant, et une vraie joie, un pansement de l’âme dans le désarroi des « événements ». Rasséréner : une vocation majeure de la MAIF.

    mireille kishazy / 10 avril 2015 - 21h42

  • Ayant la chance d’habiter une petite préfecture, la délégation départementale est à 10mn à pied de la maison mais je règle le plus souvent mes problèmes par téléphone.
    Plus de services ne signifie pas plus d’informatique : savoir qu’un contact direct est possible donne confiance et est rassurant.
    Je me rappelle ma colère lorsque l’EDF a fermé ses bureaux au public et qu’il a fallu passer des heures au téléphone pour résoudre un problème de réseau défectueux…..

    MLB / 10 avril 2015 - 21h39

  • Je pense que les moyens numériques sont complémentaires du direct .parce que le domaine de l’assurance est complexe

    Bimbeau / 10 avril 2015 - 21h34

  • Je rédige les rapports d’accidents pour les parents d’élèves accidentés, en tant que Conseillère Principale d’Education. Je joue littéralement un rôle relais informant les parents sur les démarches à faire vis à vis de leurs diverses assurances; plus l’empathie, l’écoute puisque les accidents arrivent dans le cadre de l’établissement. Je peine parfois surtout avec les mises en causes de tiers et toutes les interrogations sur les conséquences de ces mises en causes de mineurs. Conclusion, je simplifie le plus possible, dédramatise, calme les conflits entre les familles et rassure beaucoup sur les prises en charge par les assurances! Je suis votre auxiliaire, votre correspondante en quelque sorte!
    Coordonnées personnelles modérées

    ANNE FORESTIER / 10 avril 2015 - 21h33

  • Préfère le contact direct

    manhes / 10 avril 2015 - 21h31

  • Segmentez les mutualistes.
    Même si nous sommes tous égaux en tant que mutualistes.
    Nous n’avons pas les mêmes besoins, les mêmes compréhensions, etc…
    Et ciblez.
    Un algorithme devrait bien faire cela pour vous.

    Thom / 10 avril 2015 - 21h29

  • C’est dommage que la Maif ne propose plus l’assurance GLI ( garantie de loyers impayés ).
    La Maif devrait appliquer une politique tarifaire plus avantageuse pour ses sociétaires , les primes sont un peu trop élevées.

    kloklo / 10 avril 2015 - 21h28

  • Depuis que j e réside près d’Annecy, je privilégie le contact direct avec ma délégation : rapports simples, clairs et cordiaux. Ne perdons pas de temps en courriers ralentis par le erreurs, les incompréhensions ou les dossiers incomplets : tout est plus clair, plus efficace.

    Kishazy Mireille / 10 avril 2015 - 21h26

  • Mon père a été délégué MAIF aux premières heures de la « MAAIF ». Conservez les mêmes valeurs en dépit des temps et des mentalités qui changent.

    Danielle Dorel / 10 avril 2015 - 21h25

  • Les avocats désignés par la MAIF défendent trop souvent la partie adverse et non le sociétaire.

    PASKALIK / 10 avril 2015 - 21h24

  • C’est vrai qu’un contact « visuel » serait de nature à resserrer les liens. Je dois dire qu’à chaque fois que j’ai une communication téléphonique, je tombe sur des conseillers (en pratique, surtout des conseillères) très aimables et parfaitement compétents. Et on a toujours qqchose à se dire ! La plupart du temps il s’en suit une modif ou mise à jour de mes contrats. Donc je pense qu’un contact systématique, 1 fois par an par exemple, serait très utile et il pourrait être couplé avec un conseil financier pour les adhérents qui confie à la Maif la gestion partielle (ou totale) de leur patrimoine

    Lecourt Jean / 10 avril 2015 - 21h24

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Bonne fin de journée.

      , / 13 avril 2015 - 13h33

  • Je trouve parfois plus long d’attendre dans certains bureau qu’au téléphone bien que je puisse mieux demander des explications directement, face à quelqu’un. D’autre part, c’est un service mutuel et je suis consciente que pour qu’il fonctionne, il faut être nombreux et avoir chacun son tour.

    an / 10 avril 2015 - 21h23

  • Le Personnel en agence est très à l’écoute de nos demandes

    YC / 10 avril 2015 - 21h21

  • La MAIF doit garder le contact direct avec ses adhérents. Si internet est un moyen pratique et rapide de contacter la MAIF, ne perdez pas de vue qu’avec le vieillissement de la population, il nous sera peut-être plus difficile de maintenir un contact avec un ordinateur (évolution des logiciels et maintenance d’une machine dans le domicile personnel), hors nous serons tout de même obligés de garder le contact avec notre assureur jusqu’à la fin de nos jours. La société n’est pas constituée que de jeunes.

    Gérard / 10 avril 2015 - 21h17

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Il ne s’agit pas de remettre en cause l’existant mais bien d’avoir une réflexion sur de nouvelles éventuelles solutions.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 13h37

  • Pour moi le contact, leien de proximité est primordial.
    Pourquoi ne pas donner des rdv CHEZ les assurés ?
    Au moins, notre partenaire Maif pourrait nous conseiller sur nos contrats en voyant notre lieu de vie, notre voiture , notre famille, nos loisirs …..
    Lorsque j ai voile savoir à combien assurer nos biens dans notre appartement, ce fut difficile.

    Patou / 10 avril 2015 - 21h17

  • se voir pour se parler c’est beaucoup mieux.

    de kimpe andré / 10 avril 2015 - 21h16

  • Bonsoir !
    Que veut dire  »challenger » …?
    En matière de communication que vous prônez, ne faut-il pas traduire le langage de  »jeunes cadres dynamiques » en langage simple pour de  »simples » vieux adhérents et pour tous les adhérents qui ne sont pas tous forcément érudits ou snobs?
    Merci ! Les bonnes relations commencent par un langage clair et adapté à tous …
    Désolé de cette remarque désagréable d’un vieil instit. bientôt en retraite et qui a l’habitude de parler clairement à ses élèves de CM1(…. qui commencent pourtant l’anglais….) et de les écouter en français correct .
    Vous parlez souvent de valeur : le français en est une.
    Bonne soirée.

    Coordonnées personnelles modérées

    Mével Philippe / 10 avril 2015 - 21h15

  • Rien ne remplacera les contacts directs !

    MG / 10 avril 2015 - 21h14

  • NON, NON NE CHANGEZ SURTOUT RIEN A VOTRE METHODE DE COMMUNICATION AVEC NOUS, VOS ADHERENTS PARTENAIRES!
    DANS MON ADMINISTRATION (IL NE S’AGIT PAS DE L’E.N.), CHAQUE FOIS QU’ON A VOULU AMELIORER, INVENTER, INNOVER, SIMPLIFIER LA VIE AU PUBLIC…., ET BIEN ON A CREE DES USINES A GAZ QUI ONT ABOUTI A L’INVERSE DE L’EFFET RECHERCHE.

    LA MAIF EST PREMIERE SUR LE PODIUM DE LA QUALITE RELATIONNELLE. VOUS ËTES SUR LA BONNE VOIE: RESTEZ Y EN CONTINUANT A NOUS ACCUEILLIR, NOUS RENSEIGNER, TRAITER NOS DOSSIERS COMME VOUS LE FAITES SI BIEN.

    NOUS AVONS SUFFISAMMENT DE MOYENS A NOTRE PORTEE (TEL., GUICHET, INTERNET…) SANS VOUS DISPERSER EN VISITES A DOIMICILE, EN PERMANENCE, EN CAMIONNETTE MOBILE. LA MAIF N’EST NI UN COMMERCANT, NI UNE ASSISTANTE SOCIALE. N’EXIGEZ PAS DAVANTAGE DE VOS SALARIES QUI FONT PREUVE D’UNE DISPONIBILITE ET COMPETENCE EXEMPLAIRES
    . SINON VOUS ALLEZ DISPERSER VOS MOYENS MATERIELS ET HUMAINS, OBERER VOS COUTS SANS NECESSAIREMENT FAIRE MIEUX. POURQUOI VOULOIR A TOUT PRIX CHANGER CE QUI MARCHE?

    LA REUSSITE DE LA MAIF TIENT ESSENTIELLEMENT DANS UN PARTAGE DE CONVICTIONS ET VALEURS COMMUNUES ENTRE ELLE-MEME ET TOUS SES MEMBRES.

    SI LES SOCIETAIRES VOUS PLEBISCITENT, C’EST PARCE QUE LA MAIF EST UNE ASSURANCE QUI RASSURE… J’AI NOMME LA VALEUR ESSENTIELLE DANS LA RELATION MAIF/ADHERENTS: LA CONFIANCE.
    PARCE QUE NOUS SOMMES PERSUADES QUE LA MAIF EST LA MEILLEURE ASSURANCE
    CULTIVONS CETTE CONFIANCE ET NOUS RESTERONS LES PREMIERS SUR LE PODIUM DE LA QUALITE RELATIONNELLE POUR LA PLUS GRANDE SATISFACTION DE TOUS.

    LA MAIF EST UN DES PHARES DE L’ECONOMIE SOCIALE EN RAISON PRECISEMENT DE CETTE CONFIANCE TOTALE QUE LUI ACCORDENT SES SOCIETAIRES.
    PRESERVONS LA ET N’ALLONS PAS CHERCHER MIDI A 14 H00!

    LEGUY / 10 avril 2015 - 21h13

  • La communication directe par visioconférence ou téléphone resterait la plus agréable et efficace, surtout quand on attend une réponse rapide. Pour ne pas user la patience des sociétaires, réduire l’attente est indispensable. Dans les délégations, l’accueil est toujours souriant et le personnel à l’écoute.
    IMA a démontré à plusieurs reprises son efficacité et sa réactivité.
    Je suis sociétaire, fille et petite-fille de sociétaire…Les valeurs de la MAIF sont miennes.

    Budy31 / 10 avril 2015 - 21h09

  • Je suis obligée de suivre les évolutions et d’utiliser les nouveaux outils.
    Mais je préfère un échange avec une personne à qui on peut demander des précisions et solliciter un conseil, au siège quand c’est possible, au téléphone avec une même personne qui suit mon dossier.
    Si rien de cela n’est possible j’utilise internet mais l’envoi de fichiers assez lourds me pose des soucis car je ne maîtrise pas assez l’outil informatique.

    Gillet Eliane / 10 avril 2015 - 21h08

  • Sociétaire MAIF depuis très longtemps, je ne trouve rien à redire sur la qualité et la disponibilité des interlocuteurs MAIF.
    La diversification des produits proposés est en phase avec le marché.
    Ne changez rien.
    Merci.

    MJDS / 10 avril 2015 - 21h07

  • La MAIF est une très bonne assurance et avec du personnel très compétent?Seul grief que je pourrai lui faire ,c’est le contenu orienté et politiquement correct de beaucoup d’ articles de sa revue papier. Mais bon ,c’est le climat actuel de notre belle démocratie.

    DUMAS / 10 avril 2015 - 21h05

  • Excellent sondage meme si je rien à proposer mais rien ne remplace le contact direct
    Je tiens à dire que j ai tjrs été bien reçue et bien accompagnée

    celma mady / 10 avril 2015 - 21h02

  • Je suis à 200% pour une rencontre physique avec les personnes de la Maif quand j’ai besoin d’un renseignement ou du suivi d’un dossier.
    Je crains que l’utilisation de plus en plus importante des moyens notamment informatiques (internet) ou téléphoniques des centres d’appel ne soient la cause de licenciements dans les bureaux des villes.

    Durand / 10 avril 2015 - 21h02

  • avec des gens aimables, ce sera top ! car à l’agence d’Auxerre, elles ne sont pas toujours très sympathiques quand on leur téléphone

    Renée / 10 avril 2015 - 21h02

  • La Maif est devenue « lointaine » mais reste efficace

    demurger / 10 avril 2015 - 21h01

  • Bonsoir, c’est vrai que parfois l’attente est vraiment trop longue. Nous ne recevons pas toujours les bonnes explications, pour cela il faut appeler plusieurs fois pour tomber sur la bonne personne.

    Annie / 10 avril 2015 - 21h01

  • L accueil par téléphone est d excellente qualité. L écoute et le sens du service sont présents cela fait la force de la main et croyez moi quand on est au bout du monde malade on est content d être affiliée à la maif.

    helene / 10 avril 2015 - 21h00

  • Une assurance avec l humain au coeur par ex en ligne pas des robots et des touches étoile# mais un vrai contact pas delocalisé

    delemasure / 10 avril 2015 - 20h59

  • La MAIF, fiable, efficace, sérieuse et judicieuse mérite toute notre confiance et son label »assureur-militant ». BRAVO la MAIF !

    chouette13310 / 10 avril 2015 - 20h58

  • Ne pas oublier les mutualistes des zones rurales. La couverture pour les réseaux Internet et mobile y est insuffisante voire parfois inexistante.

    MCB / 10 avril 2015 - 20h57

  • je ne demande pas grand chose , c’est qu’elle reste une mutuelle ….ce qu’elle n’est plus depuis bien longtemps . Il n’y a que les fonctionnaires ,qui peuvent l’imaginer !

    Liberté / 10 avril 2015 - 20h57

    • Avatar

      Bonjour,
      Le groupe MAIF est ouvert à toute catégories socio professionnelles.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 12h12

  • Je préfère toujours, après l’envoi d’un courriel ou d’une lettre, être rappelé par téléphone.

    MAZOYER / 10 avril 2015 - 20h54

  • Il semble qu’il y ait eu une gestion des sinistres modifiée à une époque sans qu’on ait été informé. La MAIF gérait entièrement les sinistres en affectant les prestataires; maintenant, il semble qu’il faille traiter le choix et le suivi avec ces derniers. Pas top du tout !!! Il semble que la MAIF s’éloigne des ses valeurs?…De plus, les personnels (mobiles?) se renvoient la balle concernant le suivi des dossiers. Ca concerne un sinistre immobilier .(à Lille); ce fut vraiment la galère, avec non dits et contre ordres; Problèmes à Niort? pas avec Angoulême. Merci beaucoup.

    joëlle / 10 avril 2015 - 20h51

  • Personnellement, en cas de petit sinistre je n’ai jamais eu a redire de l’efficacité de la maif en terme de réactivité, d’écoute, de solution, et d’aide! en revanche, en cas d’accident avec des dommages corporelles avec des expertises etc…etc… je crois qu’il reste beaucoup à faire!

    Legendre / 10 avril 2015 - 20h43

  • la maif doit rester très proche de ses adhérents et leur permettre d’entrer facilement et rapidement en relation avec un conseiller

    yal / 10 avril 2015 - 20h40

  • Anticiper l’avenir c’est sur cela s’impose ; toutefois il ne s’agit pas de suivre la mode mais de créer des médias d’échange innovants accesible et disponibles. Prendre le temps de cette étude est important pour décider de solutions meilleures et adaptées.
    Le sociétaire, je l’espere restera un haumain valide et vigilant et non un robot à tiroir-caisse, nourri à la « cuillere numerique ».

    rgacv / 10 avril 2015 - 20h37

  • téléphoner à un ou une employé(e) de ma délégation était bien agréable et rassurant; une plate forme , bien que très efficace, n;apporte pas cette chaleur humaine qui a longtemps été la marque de la MAIF

    julien63000 / 10 avril 2015 - 20h36

  • Je n’ ai pas réfléchi à des solutions qui me semblent d’abord dans l’ augmentation du personnel, mais, alors que je suis sociétaire depuis près de 40 ans, je trouve que les contacts sont devenus difficiles, et non plus aisés comme avant. Les lignes sont toujours occupées. Récemment j’ ai eu bien des difficultés à joindre Nouveau Cap, je ne les ai jamais eus au téléphone
    ; quant à mes mails ils ont reçu des réponses stéréotypées et incohérentes.
    Je crains la complexité de la communication si je subis un sinistre.
    Etait-ce une bonne idée d’ouvrir si largement la MAIF si les moyens ne suivent pas ?

    Neyhouser /hebe31 / 10 avril 2015 - 20h33

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous sommes parfois difficile à joindre selon les jours et/ou certaines plages horaires. Nous mettons tout en oeuvre pour y remédier.
      Bonne fin de journée

      , / 13 avril 2015 - 15h53

  • Le contact est essentiel et sous toutes ses formes. Savoir que l’on peut rencontrer une personne physique dans certains cas est important pour régler des problèmes ou des suites de sinistres, pour faire des papiers particuliers ou avoir des conseils . Mais il est aussi important de pouvoir avoir rapidement un conseiller au téléphone lorsqu’on a un sinistre, une panne (très bonne expérience lors d’une panne de voiture en pleine nuit). Utiliser internet est aussi pratique pour des documents comme des attestations. C’est les multiples vecteurs de contacts efficaces qui font la force de la Maif. Alors conservons notre assurance mutualiste dans ce qui fait son essence : la proximité avec les mutualistes, son écoute et son efficacité.

    FDD / 10 avril 2015 - 20h31

  • Bonjour,

    Le fait d’avoir un correspondant attitré serait un plus (comme cela existe dans mon agence caisse d’épargne Lorraine par exemple) car l’email générique de l’agence par lequel on peut vous joindre n’est pas « rassurant » et j’ai déjà eu des demandes restées sans réponse.

    Même si la qualité de service est bien au rendez-vous à la MAIF je vous rassure.

    Cordialement

    XF / 10 avril 2015 - 20h31

  • J’ai toujours été très satisfaite des relations avec la MAIF

    FAB / 10 avril 2015 - 20h30

  • A la MAIF depuis 1977, je me suis toujours félicité de la qualité des contacts directs à la délégation départementale… mais je n’habite qu’à 3km de celle-ci.
    D’autre part, ayant un enfant aux USA et l’autre en Guyane, j’apprécie de pouvoir communiquer avec eux grâce à Skype. Je pense donc que des contacts par visioconférence pourraient être efficaces.

    Castandet Daniel / 10 avril 2015 - 20h26

  • Que signifie « challenger une idée »? Derrière ce vocabulaire branché et, paradoxalement une approche destinée à faciliter la communication, je sens poindre un état d’esprit qui tend à nous voir plus comme des clients que comme des adhérents. Parano? Non sans raison…

    Frédéric / 10 avril 2015 - 20h25

  • oui les contacts directs restent la meilleure des choses, adepte moi même du numérique et de l’Internet, je considère qu’il est indispensable de conserver les relations humaines, c’est surtout vrai dans des domaines tels que la santé, l’assurance- domaines qui croisent souvent des événements douloureux
    Comment concevoir la gestion d’un sinistre via le  » tapez un , tapez deux

    Vital christophe / 10 avril 2015 - 20h25

  • Skype ou FaceTime serait plus confortable que le tchatche. Par contre que ce soit en présentiel ou en relation à distance je trouve désagréable l’évolution récente de notre mutuelle : vous sollicitez pour un problème précis et très vite votre interlocuteur essaie de vous placer un produit financier ou une évolution de votre contrat… Cette politique me semble en contradiction avec l’esprit mutualiste…

    Yves / 10 avril 2015 - 20h22

  • J’ai eu l’occasion à 2 reprises en deux ans d’apprécier les services de la MAIF,pour un accident de la circulation et pour une effraction de mon domicile.J’ai réglé tous les problèmes par téléphone :réparations,soins psychologiques…et j’ai été bien rassurée et soutenue par la personne qui s’est occupée de moi,qui a même pris de mes nouvelles car elle m’avait sentie très perturbée.J’ai parfois dû attendre mais raisonnablement.Pour se sentir plus proche de l’interlocuteur on pourrait utiliser SKYPE …mais pour ma part :merci la MAIF pour l’humanité que j’ai trouvée auprès du personnel.

    adeline / 10 avril 2015 - 20h20

  • Je suis assez déçu par la Maif depuis décembre, en effet, ma fille qui est à filiamaif depuis plusieurs années, technicienne titulaire à la SNCF a bordeaux a demandé un prêt à la Maif pour changer de voiture. Même en me portant garant du prêt, il ne lui a pas été accordé. La sncf le lui a accorde sans problème.
    Ensuite mon fils est rentré de la réunion et à récupéré sa voiture qu’il m’avait laissé, l’a reprise a son nom mais deux mois après, je me suis rendu compte que je continuais a payer l’assurance pour le véhicule de mon fils, et lui aussi…
    Ensuite j’ai demandé des renseignements sur la protection juridique pour laquelle la Maif a fait de la publicité, j’ai eu un contact par téléphone qui n’a pas été capable de me donner les avantages de la nouvelle formule par rapport à la formule raqvam classique.
    Je suis donc très réservé pour recommander la Maif comme je l’aurais fait il y’a quelques années.
    Donc le mode de contact ne me semble pas essentiel pour l’avenir de la Maif.

    guillerm / 10 avril 2015 - 20h17

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous comprenons les désagréments que vous avez subis et espérons que vos prochains contacts avec la Maif vous feront changer d’avis.
      Bon après midi

      , / 13 avril 2015 - 16h00

  • L’organisation actuelle avec les courriels et un contact téléphonique direct si nécessaire me convient bien.

    BESSIS / 10 avril 2015 - 20h16

  • Les efforts actuels de recherche d’informations est une très bonne idée, bravo c’est l’esprit mutualiste comme je le conçois.
    Cordialement

    louste / 10 avril 2015 - 20h14

  • La MAIF est-elle « victime » de son succès ? Vieux sociétaire (plus de 50 ans d’ancienneté !), il me semble perdre ce contact humain et cet esprit d’appartenance qui fut longtemps notre symbole.

    Vernet / 10 avril 2015 - 20h13

  • En tout état des choses le contact face à face est le plus compréhensif. Même ci je suis un mordu de l’informatique il est très souvent difficile de se comprendre.

    Et faut quand même penser aux séniors et les militants qui ne peuvent se mettre a Internet.

    Et le vrai contact mutualiste c’est le face à face.

    Progeas Louis / 10 avril 2015 - 20h11

  • Très satisfaite depuis… des années. Notamment, la MAIF m’a relancée après une déclaration de sinistre car je n’avais pas donné suite, attendant un devis pour des réparations puis l’attestation du Syndic de l’immeuble attestant que les causes du sinistre avaient été identifiées puis réparées.

    RICOUR BONNET / 10 avril 2015 - 20h11

  • J’ai déjà demandé et je n’ai jamais obtenu de réponse sur ce sujet: Voici ma question: Notre contrat d’assurance véhicule est à moins 50 °/° depuis plusieurs années. Pourquoi la MAIF ne fait pas comme plusieurs autres compagnies d’assurance. ? Au bout de quelques années à un bonus de 50 °/° , l’assuré ne perd plus son bonus même après plusieurs accidents, c’est une récompense en quelque sorte.

    MAINGOT Gérard et Marie-Thérèse / 10 avril 2015 - 20h10

    • Avatar

      Bonjour,
      Tout d’abord, il est important de préciser que le fait que le premier sinistre responsable n’impacte pas le bonus du conducteur bénéficiant d’un Coefficient de Réduction Majoration de 0.50 depuis 4 ans est une obligation réglementaire du Code des Assurances. C’est donc valable chez tous les assureurs y compris, ceux qui ne communiquent pas sur le sujet comme la MAIF.

      En revanche, le dispositif mis en place par certains assureurs qui a pour conséquence l’absence d’impact sur le bonus du conducteur lors du second sinistre peut sembler très avantageux pour l’assuré.

      Sauf que l’assuré a intérêt à être, par ailleurs, un bon client (détenteur de plusieurs contrats, fidèle, etc…), sinon certains des assureurs ayant mis en place ce dispositif, n’hésitent pas à le radier dès le second sinistres responsable ou demi-responsable.

      C’est là que le client se sent abusé car le « Bonus à vie » ne vaut que tant que l’assuré ne quitte pas l’assureur de son propre gré ou suite à l’initiative de l’assureur (comme dans le cas ci-dessus). Les assurés qui ne pensent pas que c’est un simple bonus commercial, tombent donc de haut quand ils démarchent les concurrents et qu’ils apprennent qu’ils ont en réalité un bonus supérieur.

      C’est donc un dispositif très malin pour attirer les « bons conducteurs » et éviter qu’ils ne partent, à coût pas trop élevé car en cas de dégradation du risque, certains des assureurs ayant mis en place ce dispositif sont susceptibles de se débarrasser de l’assuré qui ne rentrent plus dans leurs critères. Bonne jounrée

      Cécile chef de projet / 14 avril 2015 - 09h45

  • Les contacts téléphoniques sont généralement assez décevants car les interlocuteurs ont perdu de vue, assez souvent l’esprit MAIF, pour endosser celui des affairistes un peu hautains , avec un préjugé à priori assez défavorable envers le Sociétaire
    Pour ma part je souhaiterais la possibiltéé de contacts directs sans avoir besoin de se déplacer sur une cinquantaine de km.

    Théodore / 10 avril 2015 - 20h09

  • Les permanences téléphoniques sont trop embouteillées , trop d’attendre .
    cordialement

    loedt / 10 avril 2015 - 20h09

  • la MAIF doit garder ses bureaux dans chaque département il faut un contact directe dans certaine situation .ne passons pas tout au numérique.
    restons un organisme mutualiste qui nous a fait tant grandir!!!!!

    doudoune / 10 avril 2015 - 20h06

  • Cliente de longue date de Filia Maif , je suis satisfaite des services proposés.

    Choteau / 10 avril 2015 - 20h05

  • Aucun commentaire, je suis satisfait de la MAIF depuis 1963. Il faut qu’elle reste une mutuelle.

    Beziade pierre / 10 avril 2015 - 20h01

  • Il y a, me semble -t-il, un écart qui se creuse entre l’image « humaniste » très appuyé dans les médias et la réalité « new style » de traiter (ou plutôt, maltraiter) les situations présentées par les sociétaires. Ex. vécu l’été dernier: j’ai signalé par envoi recommandé des dégâts causés chez moi par un orage, espérant un dédommagement… J’ai reçu une réponse par tél. portable ( alors que j’étais dans un environnement bruyant et me trouvais peu disponible) la personne, dont je n’ai pas retenu le nom, m’a asséné une réponse négative sur un ton très discourtois! par la suite, j’ai attendu, en vain, une réponse écrite circonstanciée me permettant de mieux comprendre. Je cotise depuis longtemps, et j’avais jusque là une confiance aveugle pour la MAIF. Désormais , je suis plus circonspecte et me tourne vers d’autres services… La modernité a-t-elle raison de l’esprit mutualiste qui a fait sa force?

    Palma Anne-Marie / 10 avril 2015 - 20h00

  • Ce qui a toujours caractérisé la MAIF, entr’autre, c’est de pouvoir accueillir physiquement ses sociétaires, soit par les salariés ou la structure militante sans que ceux-ci ne passent pour des importuns, qu’ils se sentent à l’aise et que l’on puisse leur consacrer du temps…N’oublions jamais qu’à la MAIF chaque sociétaire est « propriétaire » d’un petit bout….
    On voit maintenant les limites de l’accueil téléphonique, et des nouvelles technologies dont sont exclus un bon nombre de sociétaires agés…..
    Economiquement poursuivons peut être les mêmes buts que nos concurrents mais surtout pas avec les mêmes moyens.

    Papillon / 10 avril 2015 - 19h59

  • Surtout que la MAIF continue à être proche de ses adhérents. J’apprécie le contact avec les conseillers où je n’ai pas l’impression d’être un numéro de dossier. Pour moi c’est ce qui fait la différence avec les autres assurances.

    portanelli / 10 avril 2015 - 19h59

  • Nous avons toujours été parfaitement satisfaits des relations avec la Maif que ce soit par téléphone, internet ou à la délégation dès lors que nous avons eu besoin de ses services ou de renseignements quelle que soit la région puisque nous étions domiciliés dans le Val d’Oise et à partir de notre retraite dans le Gard. La Maif est auprès de nous depuis 1960 et nous en sommes ravis. Enfants et famille sont devenus sociétaires et partagent notre avis.

    0417390D – MAX BRUSSON / 10 avril 2015 - 19h56

  • Nous avons un dégât des eaux à répétition dans un appartement à Paris que nous prêtons actuellement à notre petite fille étudiante.
    A chaque contact téléphonique avec la MAIF, nous avons un interlocuteur différent. Il prend toujours note, mais rien n’avance. Le dossier est ouvert depuis 3 ans, avec des périodes où la fuite devient inondation, les experts passent et reviennent et le dossier se remplit sans avancer.
    Nous sommes très déçus par le système de gestion.
    Effectivement, un contact direct permettrait sans doute d’éviter ce genre de situation.

    Christiane Catala / 10 avril 2015 - 19h52

  • le téléphone, c’est bien quand on n’attend pas trop mais ce que je préfère , c’est le face à face . Dans mon agence, rue Corvisart, Paris 13e je n’ai jamais attendu longtemps et ai toujours été bien reçue

    Annie / 10 avril 2015 - 19h50

  • Les délégations de la MAIF doivent continuer offrir TOUS les services, y compris ce qui concerne les sinistres…

    Brasme / 10 avril 2015 - 19h49

  • Assuré MAIF depuis plus de 45 ans, je regrette fortement le temps où tout se passait entre le délégué MAIF local et l’assuré. Aujourd’hui, le moindre sinistre est pris en charge par un service inconnu, sans avoir à chaque appel, l’assurance d’avoir le même interlocuteur… Je fais référence là à un litige que j’ai eu avec un locataire, et il a fallu l’intervention du délégué local pour faire (en partie) valoir mes droits.
    J’ai aussi l’impression que les (rares) personnels qui restent en charge de la délégation subissent à regret cette évolution. En tout cas, qu’ils sont tristes ces bureaux pratiquement vides.
    Et pourtant, je reste quand même fidèle à la MAIF.
    Cordialement.

    D. Tranchet / 10 avril 2015 - 19h49

  • La MAIF doit rester une mutuelle, accessible et humaine. Non pas un grand « organisme » avec beaucoup de n° ….. et beaucoup d’attente et pas de solutions à nos problèmes. Rien ne vaut le contact humain (la voix et non des répondeurs).

    Roth Marlyse / 10 avril 2015 - 19h48

  • Je reste partisan d’une structure permettant encore le maintien d’un contact physique.

    RHAZERTY / 10 avril 2015 - 19h47

  • le contact téléphonique reste le plus intéressant

    ma / 10 avril 2015 - 19h46

  • J’ai toujours d’excellents contacts téléphoniques et le meilleur des accueils quand je vais à la délégation départementale.

    Sala-Molins / 10 avril 2015 - 19h46

  • Depuis plus de 50 ans que je suis un fidèle sociétaire je n’ai qu’à me louer de la MAIF .
    Je regrette que les AG départementales n’existent plus alors que la MGEN a gardé les siennes .
    Je sais que les adhérents ne se déplacent pas facilement et c’est dommage .

    Quenault / 10 avril 2015 - 19h45

    • Avatar

      Bonjour,
      Il existe des réunions de groupement territoriaux, nous vous invitons à vous rapprocher du militant de votre délégation.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 11h41

  • Le 1er contact client est important. Il doit permettre d’instaurer un climat de confiance entre les 2 parties.

    Ensuite, le dialogue par messagerie informatique peut prendre le relais.
    Il permet à chacun de dialoguer suivant ses disponibilités.

    Enfin, pour clôturer, il est important de se voir pour faire un bilan.

    fab31 / 10 avril 2015 - 19h40

  • Bon accueil et réponses précises lors de mes contacts téléphonique avec vous. Interlocuteurs compétents.

    breysse alain / 10 avril 2015 - 19h39

  • Je pense que la MAIF n’est plus ce qu’elle était. Impossible maintenant de vous joindre au téléphone, on peut y passer des journées entières, toutes les lignes sont occupées.

    Vous ne répondez pas non plus au courrier. Suite à un sinistre je vous ai demandé de m’envoyer un constat amiable mais rien. Autrefois cet envoi était automatique. mais bien sûr ce n’est pas possible par mail…

    Je vous ai demandé également une arrestation d’assurance pour une location de vacances et j’attends toujours la réponse.

    Lahaye claire / 10 avril 2015 - 19h39

    • Avatar

      Bonjour,
      Effectivement, il est difficile de nous joindre certains jours et à certains horaires, et nous nous efforçons d’y remédier.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 16h03

  • Je vous renvoie à ma lettre récente écrite avec AR, à destination de la MAIF Niort, à l’occasion de l’ offre assez décevante des détecteurs de fumée », à l’occasion de laquelle j’ai ajouté une remarque sur les contacts plutôt malaisés avec le personnel de la MAIF.
    Nom modéré

    Aliette Dupayrat / 10 avril 2015 - 19h39

  • Encore et toujours garder un téléphone accessible

    Bill / 10 avril 2015 - 19h38

  • Satisfaction totale
    Merci à toute l’équipe

    Mme Luce / 10 avril 2015 - 19h38

  • Je suis très satisfaite du sérieux et de l’amabilité des personnes qui sont à mon écoute…. continuez!!!!

    Eliane M. / 10 avril 2015 - 19h38

  • C’est une bonne initiative que celle de promouvoir et d’accroitre l’efficacité d’eune Assurance qui se proclame ASSUREUR MILITANT. Le militantisme c’est assurément ALLER vers les autresJe pens que la MAIF n’est pas en reste à cet égard et j’apprécie les informations qui transitent par le NET. On peut les archiver et ainsi les conserver pour soi ou les utiliser pour conseiller. Le contact serait la meilleure des solutions si ce n’était la distance…Quoique, multiplier le nombre de personnes » ressource » a un coût et les déplacements outre le coût une incidence sur l’environnement. Le NET est un moyen efficace et de plus en plus accessible.Je proposerais de reflêchir à une meilleure utilisation de ce média, à une communication simple mais précise construite à la lumière du vécu de la MAIF. La MAIF pourrait aussi inciter les sociétaires à ECRIRE à exposer les situations délicates auxquelles ils se trouvent confrontés et laisser à la MAIF l’initiative d’une rencontre quand elle estime cela irréductible, quite à rembourser forfaitairement le déplacement quand la situation sociale de l’assuré le justifie. C’est aussi ça la solidarité.

    FLIES jean François / 10 avril 2015 - 19h37

  • Question interessante cat ces derniers temps la Maif avait pris une mauvaise direction en terme de contact client meme si la pub dis le contraire

    PRIET/MIMIGARGE / 10 avril 2015 - 19h37

  • Je suis satisfait des moyens de dialogue avec la Maif :
    – internet est le procédé que j’utilise le plus fréquemment ;
    – au téléphone (sans pratiquement pas d’attente), nous avons des interlocuteurs compétents et généralement compréhensifs ;
    – c’est un plaisir de se rendre à la délégation départementale (22).

    jjelpe / 10 avril 2015 - 19h33

  • Rien ne vaut le contact humain direct pour des renseignements ou pour éclaircir des incompréhensions .
    La MAIF se doit de rester  » face à face  » à ses adhérents .

    Nini / 10 avril 2015 - 19h32

  • J’ai eu il y a 3 ans un gros dommage à la piscine qui m’a coûté 4000 e….
    J’ai eu une interlocutrice Maif du mois d’avril au mois d’octobre 2012 alors que j’étais en pleine thérapie (pour un cancer). J’ai dû toute seule appeler un huissier, mener une médiation avec mes voisins (responsables du sinistre), recevoir les experts de la Maif et de la GMF pour en fin de compte malgré une conclusion favorable de la médiation et une conclusion également favorable des 2 experts (95 % des déchets qui bouchaient la pompe venaient des voisins), n’avoir aucune aide financière de la Maif et aucun retour de mon interlocutrice Maif pour m’expliquer pourquoi une telle décision (et dans un tel contexte). J’ai failli adhérer à une autre assurance mutualiste. Pourtant j’avais, il me semblait un contact téléphonique privilégié avec cette personne jusqu’au moment de l’expertise et il s’agissait de la délégation de ma région !!! Je n’ai pas pu me servir de cette piscine pendant l’année 2012 alors que j’en avais besoin en thérapie !!! Rien n’aurait changé, si j’avais eu un contact personnel direct avec cette personne puisque je la tenais au courant de l’avancement de mes actions par téléphone.
    Par contre, cette année j’ai eu un contact très chaleureux avec une personne du sinistre à Niort suite à une tempête, elle a réagi de suite et m’a envoyé un artisan pour essayer de me dépanner rapidement.
    En conclusion, je pense que si les gens ne sont pas formés et compétents, rien ne sortira d’un contact direct ou téléphonique et encore moins d’une liaison internet.

    M-L SELENS / 10 avril 2015 - 19h28

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos témoignages qui nous confirment que nous sommes perfectibles.
      Bonne fin de journée

      , / 13 avril 2015 - 16h06

  • L’accueil téléphonique est toujours aimable,efficace et de bonne qualité
    Il faut parfois plusieurs tentatives pour avoir une ligne disponible

    Guenard jean / 10 avril 2015 - 19h27

  • Pour moi la MAIF est une affaire de famille, ma mère institutrice avant moi, puis toute ma vie de professeur. Je me sens protégé.

    jean giblin / 10 avril 2015 - 19h26

  • Pour moi, ce qui prime c’est de pouvoir avoir un interlocuteur au telephone car le tchat a des limites dans la comprehension fine et les reponses adaptées aux questions posées. Merci!

    DomDom / 10 avril 2015 - 19h21

  • Les contacts téléphoniques on toujours été positifs.

    Zanello Romain / 10 avril 2015 - 19h19

  • Avant, quand on appelait, on tombait systématiquement sur des conseillers MAIF locaux, qui vous répondaient rapidement, avec efficacité. Désormais, nos interlocuteurs sont plus difficiles à joindre et devenus de simples opérateurs de centre d’appel national. On a moins le sentiment de services de proximité, le contact est plus froid. La nouvelle agence locale dont je dépends est moins accessible aussi, prise en charge à l’accueil moins efficace car il me semble que le personnel a été fortement réduit. Toutefois, la MAIF reste toujours une très bonne assurance !

    Jej / 10 avril 2015 - 19h17

    • Avatar

      Bonjour,
      Tous les interlocuteurs que vous avez au téléphone sont des conseillers en assurance.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 11h22

  • L’idéal est le téléphone, c’est vrai que l’attente peut être longue.
    Le tchat c’est bien mais comme le téléphone l’attente peut-être longue si il n’y a pas assez de personnes pour répondre côté MAIF. C’est important d’avoir un contact rapide lors d’un sinistre.

    Isa / 10 avril 2015 - 19h16

  • Très bon accueil et bonne réactivité lors de contacts téléphoniques – bon suivi des contrats.
    Manque un peu de proximité dans le traitement et le suivi de dossier « accident corporel » et procédure longue.

    bachelier / 10 avril 2015 - 19h15

  • Très déçue par les réponses qui m’ont été fournies soit par téléphone soit par internet, je privilégie de loin le dialogue direct.

    Milandine / 10 avril 2015 - 19h15

  • Je vous remercie de moderniser vos modes de communication, mais pensez que beaucoup de sociétaires âgés ne maitrisent pas forcément les nouveaux outils. Il faut donc proposer un panel de solutions. Je compte sur votre engagement militant.

    Mam / 10 avril 2015 - 19h14

    • Avatar

      Bonjour,
      Il ne s’agit pas de remplacer l’existant mais bien de trouver d’éventuelles nouvelles solutions.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 11h29

  • Sociétaire depuis 44 ans, j’ai beau chercher, je n’ai pas le souvenir d’avoir mal été accueilli que ce soit en agence ou au téléphone ! L’accueil est toujours été très aimable et très professionnel et au téléphone on est rapidement mis en contact avec le bon interlocuteur. L’évolution des technologies permet désormais une multitude de démarches en ligne, ce qui est très appréciable, comme la possibilité d’effectuer des devis. Deux remarques complémentaires : la MAIF a assuré mon fils jeune conducteur à un tarif qu’aucune autre compagnie ne proposait, ce qui confirme la campagne de publicité actuelle où l’on fait état d’économies substantielles. Par ailleurs j’ai eu recours à vos services en matière d’immobilier dans le cadre d’une procédure très longue (près de 8 ans) à l’encontre d’un promoteur qui jouait la montre… et a fini par être condamné en 3ème instance, à savoir en cours de cassation ! J’ai été remarquablement accompagné et défendu tout au long de cette procédure, cela mérite assurément d’être souligné. Alors un seul souhait: continuez de la même façon !

    sociétaire44 / 10 avril 2015 - 19h12

  • j’aimerai que la MAIF garde une approche humaine pour toutes questions que je pourrais poser
    la robotique nous envahit au détriment du contact humain

    RUFAS / 10 avril 2015 - 19h08

  • La MAIF ne doit pas s’éloigner de ses adhérents et devenir un établissement anonyme, sans âme, ni échanges. La MAIF doit mettre l’accent sur les informations pratiques de base (comme par exemple, faire connaître l’adresse où envoyer les courriers, afin que ceux adressées à la section départementale ne reviennent pas à l’envoyeur un mois après !!!)

    SB/10 avril 2015/19 h 30 / 10 avril 2015 - 19h06

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci d’adresser vos courriers à :
      GROUPE MAIF
      Gestion des courriers sociétaires
      79018 Niort cedex 9

      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 11h32

  • j’avais besoin d’un devis d’assurance et j’ai fais appel a la concurrence le CRCA Predica pour ne pas le nomer

    JACQUOT / 10 avril 2015 - 19h06

  • J’ai la chance d’habiter assez près de la MAIF et je peux donc m’y rendre lorsque j’ai besoin d’un conseil ou pour déclarer un sinistre.
    Je préfère le contact humain, face à face, ou bien par téléphone le cas échéant, aux moyens plus ‘modernes’ (internet, visioconférence etc).
    C’est en partie une question d’âge, je pense (j’ai 66 ans), car c’est plus facile de poser des questions et de se faire expliquer des choses en présence d’un agent compétent qui peut tenir compte des difficultés d’une personne qui se trouve parfois un peu dépassée par ce monde de plus en plus informatisé!

    Mme Lindsay Gilson / 10 avril 2015 - 19h06

  • dans l’espace de 6 mois, j’ai eu besoin 2 fois des services de la MAIF; j’ai toujours pris contact par internet , et c’est vraiment parfait; pas de soucis, les N° de dossier sont immédiatement communiqués, la personne responsable également, que demander de plus; nous habitons un tout petit village, et le point le + proche se trouve à 40 kms; pour nous, c’est impeccable; oui, le contact physique quand cela est possible, à condition de « tomber » sur une personne aimable………

    HARSTRICH Josette / 10 avril 2015 - 19h04

  • Rien ne vaut le contact direct et humain en cas de déclaration de sinistre très déstabilisant sur le plan psychologique et cela dépend de plusieurs facteurs, (âge, sensibilité, etc. … De l’adhérent) pour tout autre problème le téléphone peut être une solution, il y a toujours une relation humaine, encore faut-il que les lignes ne soient pas saturées. La MAIF se doit de conserver l’esprit de ses fondateurs même si la société n’est plus la même, si l’économique est la seule référence pour certains.

    Alain B. / 10 avril 2015 - 19h04

  • Hier encore j’ai essayé en vain de vous avoir pendant deux heures et rien que des interlocutoires occupés »veiller rappeler ultérieurement »
    C’est pour le moins insuffisant
    Il faut suffisamment d’interlocuteurs pour que cela se produise que tres rarement et il semble que ce n’est pas le cas!!

    JACQUOT / 10 avril 2015 - 19h03

  • Pour contacter la Mutuelle, le premier outil est pour moi le téléphone ; une fois que l’entretien peut commencer il est de qualité, toutefois l’accueil par serveur vocal est médiocre.
    Le site internet est utile pour des informations d’ordre général.

    Christian Paul / 10 avril 2015 - 19h02

  • la MAIF est une mutuelle…ça implique un état d’esprit…il serait bien de le rappeler assez souvent…

    hervé / 10 avril 2015 - 19h00

  • J’approuve votre souci de mieux nouxs informer et de nous faciliter nos relations avec la MAIF

    Anita MOURIERAS/ AMC / 10 avril 2015 - 18h59

  • Satisfait de contacts que j’ai pu avoir et des renseignements obtenus.

    MAURAY / 10 avril 2015 - 18h55

  • Je pense que les différents contacts ,face à face,tel,internet,tchat,doivent exister ensemble.nous sommes tous différents et avons besoin d échanger avec la méthode que l on préféré. c’est à la maif de s adapter.

    Karine / 10 avril 2015 - 18h55

  • Pouvoir laisser 1 message avec le motif et les coordonnées pr que la maif puisse ns recontacter au plus vite, lorsque les lignes st saturées.

    monik / 10 avril 2015 - 18h52

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre idée !
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 11h18

  • je suis satisfait des services et ceci depuis une quarantaine d’années .

    beros / 10 avril 2015 - 18h52

  • BRAVO et MERCI … Continuez !!!

    JF Guédon / 10 avril 2015 - 18h51

  • J’ai toujours pu joindre une personne par téléphone et, j’ai toujours eu une réponse satisfaisante à mes questions. Je privilégie ce contact.

    Ricard / 10 avril 2015 - 18h50

  • JE suis tout à fait d’accord avec le commentaire de PhilR28.Je n’ai rien à dire de plus !! SI merci la MAIF et continuez……..
    (Quand mes enfants ont quitté  » la maison « …ils sont restes fidèles à l’esprit MAIF qu’ils connaissaient .Ils n’ont pas changé d’assurance et ils sont très satisfaits !

    MOUNE26 / 10 avril 2015 - 18h48

  • Il est certain qu’il faudrait retrouver l’esprit mutualiste qui a été détruit au cours des ans et en particulier avec « la concurrence » de la « société libérale », avec la course aux profits impulsé par une europe libérale.

    Pierre / 10 avril 2015 - 18h46

  • Les contacts dématérialisés sont rarement efficaces et pour la souplesse, il faut faire des exercices …. C’est toujours laborieux !

    Berger / 10 avril 2015 - 18h46

  • Que la MAIF fasse confiance a ses adhérents sérieux et honnêtes.

    MCC / 10 avril 2015 - 18h45

  • Je n’ai qu’à me louer des contacts (et des prestations) de la MAIF.
    Lorsqu’une antenne existait près de chez nous, nous privilégions ce mode de contact, souvent après un appel téléphonique pour préparer l’entretien.
    Depuis, je communique avec la MAIF par téléphone (c’est parfois un peu long) ou par mail et j’obtiens toujours le renseignement ou l’aide demandé.
    Nous sommes depuis plusieurs années soutenus par la MAIF pour un problème de nuisances sonores que nous subissons et qui est difficile difficile à régler.
    La gestionnaire sinistre qui s’occupe de notre dossier a toujours su nous répondre rapidement, nous conseiller, soit par mail, soit au téléphone (et quand elle n’est pas disponible, un ou une de ses collègues nous répond).
    Grâce à ce soutien, nous ne baissons pas les bras.
    Bravo la MAIF et un grand MERCI

    BALLY / 10 avril 2015 - 18h44

  • A en croire l’exemple de Montpellier il me semble que le contact direct ne peut que régresser du fait d’une réduction de l’espace d’accueil et probablement du personnel ? Même si j’attends une amélioration du contact à distance (téléphone ou courriel, éventuellement courrier ), rien ne peut remplacer le contact direct.

    AUDINOT Jean Paul / 10 avril 2015 - 18h42

  • Chère Maif,

    Bien évidemment, le dialogue face à face prime. Mais je m’arrête ici instantanément.
    Car:
    la vertu du téléphone dans votre cas, est la capacité de soulager immédiatement le stress que l’on subit en cas de sinistre. Après 50 années de vos services, vos réponses sont le meilleur anxiolytique contre la violence des émotions qui agresse chacun lors d’un sinistre santé, automobile, domestique, sport.
    Pour le reste, un renseignement banal, un nouveau contrat, mail est mieux que tel, à cause de la trace écrite.
    Enfin, le face à face, pourquoi? En général, il faut faire des km à la campagne, ou chercher une place de parking en RP. Puis attendre. La spontanéité n’y est plus, et la déception peut être plus grande qu’une belle explication téléphonique. (mon expérience récente d’aide juridique rejetée par j’avais à me défendre, alors que tout « bénéf » et « gratos » si vous attaquez.
    bien cordialement
    Coordonnées personnelles modérées

    Denis FOUSSARD / 10 avril 2015 - 18h42

  • les moyens proposés actuellement me conviennent; mais il est parfois très difficile de joindre un conseiller.

    lezardiere31 / 10 avril 2015 - 18h42

  • Surtout évitez les boîtes vocales.

    Yann / 10 avril 2015 - 18h39

  • Rien ne remplacera le contact direct. Le site internet c’est bien beau, mais quand on besoin d’un détail précis, la standardisation des réponses ne peut pas toujours rendre ce service.

    ERCE 05 / 10 avril 2015 - 18h35

  • j’ai horreur de tomber sur une plate-forme où tout est préenregistré, tout prévu, sauf ce que je veux demander! Je trouve navrant qu’on ne puisse plus téléphoner directement à la personne ad hoc, comme naguère!

    sixquatre / 10 avril 2015 - 18h35

  • Rien ne vaut un contact direct, des relations par téléphone ou courrier sont trop impersonnelles et ne permette pas de prendre en compte tous les élément d’un sinistre.

    MV63 / 10 avril 2015 - 18h35

  • avantager le contact de proximité ,en particulier pour les séniors. Merci !

    julie / 10 avril 2015 - 18h34

  • Je pense que le téléphone reste l’outil le plus pratique et le plus simple car il permet une réponse immédiate et on peut plus facilement expliquer une requête à l’oral, de plus nos interlocuteurs Maif quels qu’ils soient sont à l’écoute et ont accès aux éventuels dossiers.
    Pour les sinistres plus importants il vaut mieux un contact direct et donc un déplacement au siège local ( ne serait-ce que pour les différents papiers à apporter ) quitte à ce que pour les personnes ne pouvant vraiment pas se déplacer ,ce soit un membre de la Maif qui se déplace ,ou encore on pourrait envisager que la Maif qui a toutes les adresses mandate un sociétaire disponible pour emmener la personne en difficulté.

    Danielle / 10 avril 2015 - 18h34

  • J’utilise le plus souvent le téléphone mais parfois je me déplace jusqu’aux bureaux de la Maif. Quel que soit le mode de contact, j’ai toujours reçu un accueil chaleureux et des réponses adaptées qui m’ont permis de résoudre rapidement un problème.
    Je suis très satisfaite des services de cette Mutuelle (à laquelle je le précise, je ne suis aucunement liée, mais seulement une sociétaire lamda).
    Continuez.

    GM / 10 avril 2015 - 18h34

  • J’ai constaté, car vécu récemment, que le système de communication doit être adapté au problème à gérer :
    – simple : échange de courriels pour des opérations élémentaires
    – téléphone : par exemple pour gérer un déménagement : le contact téléphonique que j’ai eu cet effet m’a été très très utile surtout avec une correspondante très pro et compétente.
    – plus complexe en cas d’accident : rencontre chez le partenaire, visioconférence, camionnette mobile.

    KAUTZMANN / 10 avril 2015 - 18h33

  • le contact à l’agence reste préférable

    pinaud / 10 avril 2015 - 18h33

  • J’estime qu’une mutuelle à l’écoute de ses sociétaires doit privilégier le contact physique au contact dématérialisé.

    sosso / 10 avril 2015 - 18h31

  • Pour les personnes à mobilité réduite, Votre proposition de visite à domicile me semble une excellente solution !

    Merci, a votre équipe pour ces propositions

    Cordialement

    SANDRAS / 10 avril 2015 - 18h29

  • La MAIF a ouvert depuis quelques années l’adhésion a tout public ce qui bien évidement a engendrer une réorganisation des services. Cela étant et afin que les sociétaires ne deviennent pas des « clients ». Il serait très largement souhaitable que la MAIF prenne elle meme, via ses agences locales, contact avec les sociétaires. Pour autant, que beaucoup d’entre eux sont agés, ou handicapés et démunis face aux nouvelles technologies et au fameux répondeur automatique de la MAIF.
    Il me semble justement et pour ces dernières personnes que la loi de février 2005 s’applique pleinement car c’est aussi cela l’accessibilité aux services. C’est donc a la MAIF de prendre contact au moins une fois par an et non pas lorsque des nouveaux produits sont a promouvoir ou autre. A ce jour, beaucoup d’entre nous ont un seul et unique contact avec la MAIF, LA FACTURE. Et la justement, l’on pourrait dire que nous ne sommes que Client!!!!! et non des sociétaires.
    Nom et prénom modérés

    Gérard Pavard / 10 avril 2015 - 18h29

  • Il est vrai qu’un contact humain est beaucoup plus agréable que téléphonique, reste le contact mail car âgée de 75 ans je communique avec tous, impôts,mgen,banque etc par mail le seul courrier dans ma boite au lettre ce sont les journaux et malheureusement la PUB

    Danielle TOUILLEZ / 10 avril 2015 - 18h28

  • j’essaie d’obtenir le maximum d’information sur le site internet et je rends à la délégation pour transmettre des documents ou pour vérifier mes informations.

    ARISTIDE Philippe / 10 avril 2015 - 18h28

  • Les échanges se font par téléphone ou par mail. Mes interlocuteurs font preuve d’attention, de compréhension, d’empathie; je ne peux imaginer que d’autres moyens de communication puissent en apporter davantage. Merci à tous.

    Fabry Maryvonne / 10 avril 2015 - 18h26

  • Y aurait il des velléités de fermeture dans l’air ? Des agences type postale en remplacement des représentations permanentes?
    Les sirènes du modèle économique dominant sont me semble – t il à l’œuvre à la MAIF depuis quelques années…….. J’espère me tromper.

    Jurassic / 10 avril 2015 - 18h26

  • Losqu’un standard téléphonique est saturé localement, il faudrait basculer l’appel sur une entité MAIF non saturée, dans un autre département par exemple.

    Mon exemple : j’habite à Grenoble et le standard MAIF n’est pratiquement plus joignable car saturé.
    Je téléphone alors sur Poitiers (où habitent mes parents) et je suis en contact MAIF systematiquement et sans aucune attente.

    En conclusion, tous les sociétaires MAIF ne sont pas entendus et servis à égalité en fonction de leur zone géographique d’habitation.

    Sur Grenoble/Seyssinet il y a yn énorme problème de congestion, et ceci depuis plusieurs années…

    Helene / 10 avril 2015 - 18h25

    • Avatar

      Bonjour,
      Les appels téléphoniques sont mutualisés au niveau national.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 11h09

  • J’ai toujours privilégié le téléphone quant une agence n’est pas proche. Ce moyen de communication est particulièrement pratique et en même temps humain, contrairement aux mains ou tchat. Sans pour autant voir la personne, on a une vraie conversation, humaine et souvent cordiale.

    Christophe / 10 avril 2015 - 18h25

  • 2 questions posées dans les bureaux de la MAIF:
    1)Comment se règle l’assurance habitation lors du décès du propriétaire?
    REPContacter la plateforme téléphonique :5 appels… toujours occupé.
    2)Pouvez-vous me donner des renseignements concernant l’assurance « loyers impayés »proposée par la MAIF?
    REP Rechercher ces informations sur internet

    mic / 10 avril 2015 - 18h25

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous vous invitons à contacter un conseiller par téléphone qui répondra à vos deux questions.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 11h05

  • Bien que ma délégation(Le Teil en Ardèche) se situe à 1h30 de chez moi, je privilégie le rapport direct. A la délégation, j ai trouvé des personnes compétentes et aimables qui ont toujours pu répondre à mes questionnements. Pour une simple question , j’utilise le téléphone malgré les:
    -Si vous……….tapez1 Si vous……..tapez2……..etc……..
    Je trouve les autres moyens de communication trop impersonnels.

    leperfab / 10 avril 2015 - 18h25

  • Pour contacter la Maif, j’utilise internet pour les déclarations de sinistre ou les devis et le téléphone si j’ai une question sur mes contrats. Il manque le tchat qui pourrait désengorger le téléphone, pour toutes les questions simples. Idéalement, si le conseiller en cours de tchat s’aperçoit qu’une conversation téléphonique est plus appropriée ou que le sociétaire en fait la demande, il devrait pouvoir cesser le tchat et appeler immédiatement l’assuré. Ça pour moi ce serait du service ! Pour ce qui est des bornes interactives : trop coûteux et aucun intérêt au regard de ce que l’on a déjà sur le site. Des rencontres chez des partenaires ? Ça suscite ma curiosité… Quel type de partenaire ? Autour de conférence sur un thème commun ? Pourquoi pas…

    Steph05 / 10 avril 2015 - 18h24

  • Nous sommes dans l’ensemble satisfaits des moyens actuels de communication, téléphone, mails.

    michel ponceau / 10 avril 2015 - 18h23

  • la premiere des bonnes intentions est de répondre au courrier monsieur le directeur général de la maif

    regiani / 10 avril 2015 - 18h23

  • Je suis tout à fait satisfaite de mes contacts avec la Maif et ce , depuis 55 ans .
    Aujourd’hui , si le téléphpne est occupé et que je suis impatiente( ai-je vraiment de bonnes raisons de l’être ) j’envoie un mail.ce qui a le bénéfice de me faire réfléchir un peu plus en profondeur a ma question ! Et j’ai toujours eu un appel téléphonique en réponse. Sommes nous toujours aussi efficace dans notre métier?
    Merci au personnel de la MAAIF pour son amabilité et sa réactivité.
    Ne changez rien. Que les insatisfaits fassent leur examen de conscience !

    CUNIN / 10 avril 2015 - 18h23

  • Bonjour,
    A votre préoccupation il n’y a pas de réponse unique.
    Les procédés, procédures doivent être adaptée à la situation des adhérents, à l’environnement et aux solutions possibles.
    Téléphone = pb simple – réponse urgente – décision acceptée,
    Courrier postal = si nécessité de documents originaux,
    Courrier électronique = pas de nécessité de documents originaux
    Visio-conférence = exposé d’une affaire, point d’avancement pour multi-intervenants,
    Dans tous les cas : contrôle des capacités cognitives de l’adhérent.
    Un conjoint d’adhérente
    Cordialement
    Nom modéré

    Bouroullec / 10 avril 2015 - 18h23

  • Effectivement je me souviens de moments très pénibles au Vietnam où je téléphonais pour être rapatriée et où je devais refaire le numéro pendant 3 quarts d’heure avant d’avoir un correspondant. Mais comment faire autrement quand on est si loin? Quelle solution pouvez-vous trouver? C’est bien de se poser cette question.
    Cordialement.

    Fontaine Anne-Marie / 10 avril 2015 - 18h23

  • Pas d’attente, appel téléphonique pour déclarer un sinistre et surtout pour être dépanné.

    Anna / 10 avril 2015 - 18h23

  • Contact par internet à recommander

    M. VERDIER / 10 avril 2015 - 18h23

  • Toujours trop de délai pour avoir un correspondant au téléphone.
    Le serveur est pratique mais toutes les situations ne sont pas envisagées

    Honoré / 10 avril 2015 - 18h22

  • Bien que ma délégation(Le Teil en Ardèche) se situe à 1h30 de chez moi, je privilégie le rapport direct. A la délégation, j ai trouvé des personnes compétentes et aimables qui ont toujours pu répondre à mes questionnements. Pour une simple question , j’utitlise le téléphone.
    Je trouve les autres moyens de communication trop impersonnels.

    leperfab / 10 avril 2015 - 18h21

  • Je regrette vivement de ne plus pouvoir vous joindre par téléphone : sauf pour les sinistres.
    Il peut y avoir d’autres urgences ex(changement de voiture,conseils)…Vous parlez de proximité, je regrette que ce ne soit plus le cas à part ce satané Internet!!!!!!

    piaFON93 / 10 avril 2015 - 18h21

  • depuis que je suis MAIF, J’ai toujours eu satisfaction à mes contacts.Celà
    depuis 1970. pour rien au monde je changerai d’assurance.

    jeannot / 10 avril 2015 - 18h20

  • La communication au téléphone me parait la plus adaptée à la condition d’obtenir un interlocuteur compétent en direct.

    POLAT / 10 avril 2015 - 18h19

  • Vous entamez là une réflexion fort à propos et utile car je dois dire qu’en contact avec la MAIF aussi bien à titre professionnel que personnel depuis plus de 15 ans, je regrette énormément la qualité et la proximité des relations qui existaient il y a encore quelques années et qui s’est complètement dégradée depuis. La multiplicité des interlocuteurs, le répondeur téléphonique ont totalement dénaturé la relation avec les sociétaires.
    Bon courage donc pour cette démarche.

    garcia / 10 avril 2015 - 18h18

  • J’ai beaucoup apprécié les contacts téléphoniques que j’ai eu avec la Maif au cours de l’année 2014 où j’ai vendu une maison pour en acheter une autre en changeant de région. Mes problèmes d’assurance ont été résolus très simplement et de façon rassurante par mes interlocuteurs, et ceci m’a vraiment simplifié la vie à une époque où j’avais « un peu trop » de choses à gérer. Il est possible que les lignes aient été occupées certaines fois, je ne m’en rappelle pas ! Et même si cela s’est produit, le souvenir d’avoir été entendu et en quelque sorte « prise en charge » a effacé le souvenir de ce possible inconvénient.

    Mireille / 10 avril 2015 - 18h18

  • Dans le cas d’un sinistre à épisodes il serait bon que les pièces et courriers soient référencés et stockés sur un adresse dossier partagée entre maif et le sociétaire; çà éviterait de les remettre en copie ou de faire des mails avec des kms de maisl antréieurs

    dynausaure / 10 avril 2015 - 18h17

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Bonne fin de journée.

      , / 13 avril 2015 - 10h50

  • Bonjour ,
    je préfère le contact direct ,
    visite à la délégation ou à mon domicile ,
    Lorsque j’ai besoin d’un renseignement , je téléphone , c’est plus simple .

    DENEUX MARTINE / 10 avril 2015 - 18h11

  • J’apprécie tout particulièrement le contact direct ,question de génération , il en dit plus qu’une voix au bout du fil. Malheureusement je réside loin d’une délégation donc j’utilise le téléphone ou internet pour les demandes courantes.

    Goublet / 10 avril 2015 - 18h10

  • Moi aussi, je pense que l’attente téléphonique et parfois assez longue mais je comprends très bien que l’on ne puisse pas mettre une personne informée et compétente en permanence à ma disposition… Alors que je ne l’appellerais qu’une ou deux fois par ans !

    jo eschbach / 10 avril 2015 - 18h10

  • Bonne idée que de vouloir diversifier les moyens de communication.

    Françoise Cassabois / 10 avril 2015 - 18h09

  • Bonjour,
    je parviens à joindre au tel les assistantes MAIF, c’est vrai avec un peu d’attente dans les heures de pointes , mais on est loin de la situation très difficile de certaines sociétés ou administrations que nous n’arrivons pas à joindre (Orange, CARSAT , Sécu …)
    Il est également très agréable suite à un contact téléphonique d’obtenir un certain nombre de documents par messagerie
    D’autre part je peux également me rendre à l’agence locale de Seyssinet en ayant pris un RDV.
    Donc je ne pense pas que la communication soit le sujet sur lequel il faille dépenser de l’énergie ce point me paraît d’un bon niveau à la MAIF.
    Une idée travaillez sur les prix…

    Norbiato Jean marc / 10 avril 2015 - 18h08

  • Les liaisons téléphoniques sont souvent problématiques. Cependant quand elles se font les correspondants sont à l’écoute et compétents. Le rapport humain est toujours apprécié.

    Morel / 10 avril 2015 - 18h05

  • La rencontre avec l’agent, (contact direct), est de loin celui que je
    préfère.

    Josiane GOTTINIAUX / 10 avril 2015 - 18h04

  • Je privilégie le contact direct si possible.

    wink / 10 avril 2015 - 18h04

  • A Rennes sud, pourquoi avoir supprimé votre permanence au centre commercial Alma rue du Bosphore qui était facilement accessible par la rocade et avec un parking gratuit ? Ce qui ne semble pas être le cas des autres points d’accueil de la ville.

    assuren / 10 avril 2015 - 18h03

    • Avatar

      Bonjour,
      le faible nombre de visites sur ce site a amené la MAIF à le réimplanter dans un endroit plus accessible pour le bassin rennais.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 10h54

  • Délai d’attente boîte vocale souvent très long et démobilisateur.

    MJP / 10 avril 2015 - 18h02

  • Cette idée de visite à domicile me paraît très appropriée pour les sociétaires qui ne peuvent pas ou très mal se déplacer. Sentiments mutualistes.

    Mauphima / 10 avril 2015 - 18h02

  • vieille france, je ne supporte pas les contacts par téléphone venant parfois de l’etranger…même les services dits publics, utilisent ce systéme…EDF en particulier.; un interlocuteur…on sait le retrouver s’il y a un different, là non ! pas de recours…avant on signait un contrat..maintenant, et çà m’est arrivé, avec ce « sur parole » (et non par contrat signé) on vous change votre abonnement telecom ou autre

    belfegor / 10 avril 2015 - 17h59

    • Avatar

      Bonjour,
      A la MAIF, tous les conseillers sont situé sur le territoire national.
      Bonne journée.

      , / 13 avril 2015 - 10h56

  • j’aime beaucoup la relation directe pour un premier contact lors d’un problème ou sinistre. Par contre, une fois le dossier établi, il est plus facile de transmettre les pièces ou les questions diverses par internet.
    lorsqu’on prend la précaution de se munir du n° de dossier, on a toujoursb une réponse précise et rapide.

    Claude Franoux / 10 avril 2015 - 17h59

  • Dans ce que vous proposez , je ne vois rien qui puisse convenir aux ruraux des confins de départements , surtout s’ils ne maîtrisent pas les moyens modernes : il n’y a que le téléphone

    mamy21 / 10 avril 2015 - 17h59

  • Je n’ai pas d’autre idée à proposer. Les moyens actuels me satisfont. Internet pour les modifications dans mes assurances lors de changement de véhicule. Parfois le téléphone quand c’est un peu plus compliqué. De temps en temps je vais à la MAIF départementale, par exemple pour faire le point sur mes assurances. Mais disons que quel que soit le mode de communication , c’est une à deux fois par an, maxi. Et quasiment jamais pour des sinistres. Mais il faut que la MAIF reste accessible à tous quels que soient les âges et les capacités à utiliser l’informatique.
    Cordialement.

    thierry / 10 avril 2015 - 17h56

  • Le courriel a toujours été très efficace.

    DEMAN / 10 avril 2015 - 17h55

  • J’apprécie la disponibilité et l’efficacité de la Maif et son accueil toujours agréable. Merci à toute l’équipe.

    Gonin Isabelle / 10 avril 2015 - 17h55

  • Récemment privé d’Internet (par erreur d’Orange), je me suis rendu compte que ce moyen de communication reste très commode, mais remplace mal un contact physique avec un (ou une) interlocuteur (trice). D’autant plus que l’adresse mail est communiquée avec parcimonie…

    MD / 10 avril 2015 - 17h55

  • – attente téléphonique interminable …insupportable
    – coupure et attente de rappel … insupportable (j’ai attendu une après midi qu’on me rappelle … sans succès
    – ne pas connaitre son interlocuteur… insupportable pour ne pas avoir à tout réexpliquer par ex.
    – faire 120 Kms pour se rendre à la délégation et ne pas trouver d’interlocuteur, simplement une conseillère qui vous met en relation téléphonique , une fois de plus …
    peut-être que certains sinistres sont simples à expliquer mais pour certain autre, on gagnerait beaucoup de temps, de part et d’autres, à parler de vive voix
    elle est loin cette MAIF là !!!

    miguel annie / nini / 10 avril 2015 - 17h55

  • habitant à merignac 33700 et tres pres de l’antenne de la maif je prefere me eplacer car au telephone c’est le disque et l’attente et souvent je ne tombe pas sur le service qu’il me faut
    par contre par mail je trouve que c’est asez rapide et tres precis quant aux reponses faites

    duchassaing / 10 avril 2015 - 17h54

  • ne gâchez rien en voulant trop moderniser et perdre les qualités d’accueil de notre mutuelle

    Inès Mocasala / 10 avril 2015 - 17h54

  • Une adresse mail …maif.echange.fr ou l’on envoie sa question et le moyen de communication souhaité .. .. par téléphone..par courrier ou par mail ….et le délais de réponse souhaité :
    1-Dans les deux heures  » en cas d’urgence  » .
    2-Dans la journée.
    3-Dans les 48 heures.
    4-Sous 8 jours.
    Cette boite mail est consultée chez vous toutes les heures ..pour un bon suivi et pour éviter de vous laisser déborder par trop de messages . L’adhérant est roi puisqu’il reste maître dans la décision du moyen de communication qu’il désire ainsi que du délais . La Maïf s’engage à rappeler suivant les options qu’a choisi l’adhérant .

    BOUTONNET / 10 avril 2015 - 17h54

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre proposition.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 10h35

  • Assureur militant, mais bien peu communicatif.
    La semaine dernière, je téléphone à Niort pour demander un renseignement relatif à un sinistre. Mon interlocutrice me dit qu’elle doit faire des recherches pour pouvoir me le donner.
    — Auriez-vous l’obligeance de me rappeler quand vous l’aurez?
    — Non, Monsieur. Nous ne faisons pas d’appels sortants.

    Sans commentaire.

    Frédéric LEVY / 10 avril 2015 - 17h53

  • aucun tout va bien : cette page est intéressante pour les sondages !

    Pinton solange / 10 avril 2015 - 17h53

  • Bien que j’utilise le net pour régler toutes les tâches courantes liées aux contrats MAIF, je tiens à pouvoir avoir un interlocuteur en face de moi en cas de graves problèmes.

    Jacques BERCOT / 10 avril 2015 - 17h51

  • un contact sur SKYPE semble une bonne amélioration , à condition qu’il soit précédé d’une demande mail qui entraîne un rendez-vous à une heure déterminée avec un N° de téléphone convenu

    SCHNEIDER CHRISTIAN / 10 avril 2015 - 17h51

  • Plutôt que d’essayer de développer des moyens d’échange à la limite du farfelu comme la camionnette ou pas adaptés comme la borne, il faudrait vraiment que notre MAIF guérisse de ces attentes au téléphone et de ces appels qui sont rejetés. Le téléphone reste le moyen de communication le plus simple, le plus efficace et le plus adapté.

    fandol / 10 avril 2015 - 17h49

  • je suis très content des services par téléphone et par mail la gestion actuelle me convient

    ALENGRY Robert / 10 avril 2015 - 17h49

  • Téléphone et internet sont des moyens très pratiques la plupart du temps. C’est la qualité d’écoute et l’efficacité de nos interlocuteurs de la MAIF qui sont essentiels dans nos échanges. Et jusque là, nous sommes très satisfaits sur ces 2 points. Continuez à employer ce personnel de qualité. Rien ne remplace la qualité humaine de la relation. La technologie de la communication passe au second plan.

    Gairin-Calvo Henri / 10 avril 2015 - 17h47

  • Depuis 42 ans assurés chez vous, la confiance s’est largement installée et une visite cette année serait bien pour faire le point sur nos divers contrats. Toujours ravis et très satisfaits de vos divers services.

    briens / 10 avril 2015 - 17h47

  • Le monde change, tout va plus vite…
    Les moyens de communications « s’emballent »
    Il faut toutefois préserver un équilibre entre les anciens adhérents qui ne modifient pas rapidement leurs habitudes, et les « jeunes » adhérents qui maitrisent et s’adaptent à tous les nouveaux moyens, internet…. et autres.

    gadeau / 10 avril 2015 - 17h46

  • merci pour votre prise en charge , pour votre accueuil personnalisé , pour vos prestations en cas de dommages qui nous arrivent .

    ANDRE MARINETTE / 10 avril 2015 - 17h45

  • Bons contacts avec la Maif

    Clément / 10 avril 2015 - 17h45

  • Il est indispensable que la Maif garde et améliore les réponses personnalisées aux attentes des adhérents.

    AB / 10 avril 2015 - 17h44

  • Je communique le plus souvent par messagerie électronique, mais les réponses sont loin d’être immédiate (souvent plusieurs jours d’attente). Il faut parfois relancer la demande.

    GA / 10 avril 2015 - 17h43

  • C’est sûr qu’un contact personne à personne ferait du bien

    papi grigri / 10 avril 2015 - 17h41

    • Avatar

      Bonjour,
      N’hésitez pas à venir dans nos délégations.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 10h30

  • Rien ne remplace le contact avec un interlocuteur en chair et en os
    Je pense que rien ne remplace le contact humain
    Militante depuis 45 ans
    N’enlevez surtout pas nos agences
    MERCI

    herranz / 10 avril 2015 - 17h39

  •  » to challenger » ?
    Can you speak french please ? I do’nt understand. Really !
    Sinon, vous vous posez de good questions à la MAIF. Nous sommes cependant très satisfaits des échanges (rares) que nous avons avec notre assurance. On peut toujours les améliorer. Sachez que nous sommes à une bonne heure de voiture de la délégation la plus proche. Et oui, les adhérents sont souvent dispatchés (dispersés) dans la nature !
    Friendly sentiments mutualistes,
    HGC

    Gairin-Calvo Henri / 10 avril 2015 - 17h37

  • j’aimerai une tarification tenant compte de l’age et du kilométrage des voitures
    ( voiture restant à Groix )

    sinon toujours content de la MAIF…que j’utilise le moins possible….

    Badoux jbdx / 10 avril 2015 - 17h36

  • Je suis heureux de n’avoir pas trop à solliciter la MAIF…
    Mais quand j’en ai besoin, la MAIF est bien réactive,
    et j’apprécie !

    Aimé / 10 avril 2015 - 17h35

  • Votre système de rappel automatique par internet est parfait car il évite une attente parfois sans résultat.

    Catherine / 10 avril 2015 - 17h35

  • Les moyens actuellement « internet » déployés sont déjà bien opérationnels.
    Un chose à bannir : la plateforme téléphonique « tapez x ou y ». je ne sais d’ailleurs plus si elle existe encore.

    BOUTRY Claude / 10 avril 2015 - 17h33

  • Je ne me plains pas des contacts téléphoniques : j’ai toujours réussi à avoir quelqu’un qui a pu me renseigner et répondre à mes questions

    LAURENT Bernard / 10 avril 2015 - 17h32

  • Difficulté voire impossibilité de communiquer par le site internet

    AUBRY / 10 avril 2015 - 17h32

  • J’aime bien le contact téléphonique mais 9 mn d’attente comme avant-hier, c’est pénible, c’est vrai…

    provost chantal / 10 avril 2015 - 17h32

  • Certes, le contact est la meilleure communication, mais il faut vivre avec son époque et les produits modernes.
    Personnellement, le système visioconférence tel que « Skype » me semblerait une bonne solution

    Annie&Michel / 10 avril 2015 - 17h32

  • Assuré depuis 50 ans, j’ai vu l’esprit et la population mutualiste changer, la MAIF se rapprocher des autres compagnies.
    Exemple: le même sinistre RAQVAM (grave) qui fut pris en compte dans les années 80 a été purement et simplement rejeté sans explication l’an dernier. Autre temps, autres moeurs…

    MERCIER / 10 avril 2015 - 17h29

  • Bonjour et merci pour cette « étude ». En effet il y a une solitude qui s’installe dans l’être et donc l’empathie devrait à nouveau s’installer avec une approche environnementale (dans le sens matière vivante…L’EEDD…tendance dérégulation climatique) .
    Il y a pollution de l’air et aussi pollution dans l’appropriation des idées « détournées »…
    Je vous propose d’installer des espaces « physiques » pour mettre en scène les matières de notre planète: le fer (centre de la terre notre sang) le calcaire (restes de vies notre squelette) enfin le végétal pour représenter l’eau (nos 70% dans notre corps). En somme pour avoir à nouveau les pieds sur terre…manipulons ces matériaux en faisant collectivement du « Land-Art ». Merci et bon soleil.
    Nom et prénom modérés.

    VIEZZOLI Claude / 10 avril 2015 - 17h29

  • Merci de votre esprit d’adaptation.

    BONJOUR-BARBE MONIQUE / 10 avril 2015 - 17h28

  • faisant suite à la lecture des démarches engagement contacts de la MAIF, je ne puis que confirmer que les contacts, demandes renseignements,conseils de la MAIF requièrent de ma part une analyse positive.
    Il est vrai que selon le sujet à traiter j’apprécie les échanges téléphoniques ou Internet et si besoin est : le rendez-vous sur place.
    A ce jour je note avec satisfaction le suivi de mes questions.

    PARIS / 10 avril 2015 - 17h27

  • Je privilégie les contacts directs mais ne suis pas allergique à la relation par internet .Par contre les contacts téléphoniques sont trop souvent difficiles à obtenir.

    micda / 10 avril 2015 - 17h25

  • Que signifie « challenger  » les idées qui fourmillent ?
    Un « challenge » existe , aucun rapport avec le sujet , mais le verbe challenger .
    ???
    dans l’affirmative, quel est son équivalent latin-gaulois ?
    Mettez-moi au parfum, please !

    anti-franglais / 10 avril 2015 - 17h25

  • Serait-il possible d’étudier la possibilité d’une assurance annulation voyage aérien et frais médicaux à l’étranger ?

    DLN / 10 avril 2015 - 17h25

  • Difficile d’établir ce contact direct si nécessaire quand la MAIF ferme ses délégations de proximité : un exemple, celle de Châtillon (92).

    Michèle TOULOUSE / 10 avril 2015 - 17h24

  • je sors d’un accrochage bénin. Que de difficultés pour régler ce petit litige..
    Je me demande comment faire en cas d’accident grave. Sérieusement, je me pose des questions sur le fonctionnement de la MAIF

    gerard / 10 avril 2015 - 17h24

  • L’attente téléphonique est parfois longue. Le personnel est aimable (sauf une fois).
    Il est certain que le contact direct avec une personne est plus agréable et, à mon avis, plus efficace lorsqu’on a besoin de renseignements précis. Mais aller à la délégation MAIF lorsqu’on habite à plus de cinquante kilomètres prend du temps, de l’argent et n’est pas bon pour l’environnement.
    Une permanence bimensuelle ou mensuelle serait probablement appréciée des sociétaires habitant loin de leur délégation.

    Josée / 10 avril 2015 - 17h22

  • Pourquoi vouloir toujours aller dans le sens du progrès, progrès qui ne fait d’ailleurs que nous aliéner chaque jour davantage.
    Avoir un interlocuteur disponible, accueillant et compétent n’est-ce pas suffisant ?

    MAUMONT / 10 avril 2015 - 17h22

  • Je n’ai jamais rencontré de gros problèmes, mais j’ai toujours eu de bons rapports et de bons conseils à la Maif

    Tondoux Joseph / 10 avril 2015 - 17h21

  • Les contacts par téléphone sont toujours de bonne qualité.
    Pour un bilan général des contrats la rencontre par RV est plus constructive, tout particulièrement dans la phase du (grand) vieillissement de l’assuré.

    PARIS / 10 avril 2015 - 17h21

  • Malgré l’attente parfois, mais désormais retraités, nous privilégions le téléphone .

    Morin. / 10 avril 2015 - 17h19

  • J’ai du changer d’assurance bateau étant donné l’augmentation demandée
    pour changement de modèle :même longueur mieux protégé(cabine fermant
    à clef ,coque insubmersible et divers équipements sécurité).Le seul fait es
    que le moteur était légèrement plus puissant ce qui est aussi une sécurité en
    cas de retour urgent.Manifestement les décisions sont prises,dans ce domaine
    par des gens qui ne connaissent pas le sujet.
    Pourquoi aussi ne pas proposer aussi d’assurance auto au kilomètre?

    louis / 10 avril 2015 - 17h19

    • Avatar

      Bonjour,
      Notre système de tarification repose sur la puissance du moteur, la catégorie du bateau (pêche promenade, bateaux à moteur hors pêche promenade), ce qui peut expliquer la différence de tarification entre 2 modèles qui apparaissent proches.
      Sur l’assurance auto au km c’est un sujet qui revient souvent. Ce type d’assurance s’avère coûteuse en gestion et impose des contraintes aux assurés : nécessité de déclarer chaque année le nombre de km parcourus, de le réajuster s’il évolue.
      C’est pourquoi, les assureurs qui proposent ce type de formule sont majoritairement des acteurs pratiquant une gestion de contrats par le seul canal internet.
      L’utilisation des nouvelles technologies (boîtier, smartphone…) permet la mise en place d’une gestion plus simple et plus économique de ces contrats. Ce qui nous conduit à envisager de réétudier certaines pratiques qui jusqu’alors n’ont pas abouti.
      Voici un sujet dont nous reparlerons probablement. Bon week end.

      Cécile chef de projet / 24 avril 2015 - 13h46

  • Surtout ne commettez pas les mêmes erreurs qu’une mutuelle partenaire bien connue qui fait aussi office de centre de sécurité sociale : il est primordial de pouvoir contacter directement un interlocuteur identifié, et de conserver la possibilité de rencontrer un conseiller près de chez soi, notamment lorsque le problème rencontré par un assuré nécessite un suivi

    P BOUTTIER / 10 avril 2015 - 17h18

  • Il est important que le contact puisse exister via internet ou au téléphone mais il n’en demeure pas moins que le contact de visu reste de loin à privilégier.

    galarza / 10 avril 2015 - 17h18

  • Il est évident qu’un choix consiste à avoir plusieurs possibilités (actives et efficaces). Essayez de joindre la MAIF par téléphone un lundi matin !
    Pour une mutuelle l’évidence est le contact personnel en agence ou par téléphone. On ne peut rien expliquer à un serveur informatique !

    Toujours le dilemme du choix ! / 10 avril 2015 - 17h18

  • Le contact direct reste irremplaçable. Mais une déclaration par mail est également très pratique.
    Pour l’avenir, il me semble que c’est la visioconférence qui serait la meilleure solution, aussi bien pour la MAIF que pour les assurés.

    Gisèle DANGLOT / 10 avril 2015 - 17h17

  • L’accueil téléphonique est bon sauf quand il faut gérer l’après sinistre.
    J’ai l’impression que la pub « assureur militant » lors des inondations ne marche plus quand l’eau passe à l’état solide (grêle). Tendue au tel, silencieuse par mail, où est la MAIF du dialogue proposé ?
    J’attends toujors des réponses.

    Ph. Sicard / 10 avril 2015 - 17h16

  • La déclaration par mail suivi d’un rappel de la MAIF me semble très bien,peut être un échange de mail si une précision s’impose

    Perrot regine / 10 avril 2015 - 17h16

  • On rêve de plus en plus d’avoir quelqu’un en face de soi pour communiquer, et cela dans la vie de tous les jours.
    Et puis c’est pour le moment où il se passe quelque chose de grave, là on va à la Maif.
    Mais autrement on a confiance en elle, tout bêtement, pour le dépanage voiture, pour la clôture qu’on vous a cassée, etc..Alors c’est le téléphone et une personne qui a toutes vos coordonnées devant elle, et même on plaisante.

    tricon / 10 avril 2015 - 17h16

  • J’adore la MAIF et je n’en trouverai jamais mieux, par le temps qui courent ils sont efficaces, et ce qui est rare, attentifs et pleins d’humanité.En cas de litige le contact direct est mieux. Mais une déclaration par téléphone ne me pose pas de problème les interlocuteurs sont vraiment très à l’écoute.
    Continuez ainsi, tous vos adhérents vous seront toujours fidèles !

    SONIA LAURO / 10 avril 2015 - 17h15

    • Avatar

      Merci pour vos encouragements !

      , / 13 avril 2015 - 10h13

  • Les outils actuels développés par la MAIF me conviennent très bien actuellement.
    Je ne ressens pas le besoin d’autres supports ou outils.

    SAVRY / 10 avril 2015 - 17h13

  • Pour la déclaration d’un sinistre « classique », internet permet d’éviter les attentes au téléphone.
    Dès que les choses se complexifient, un dialogue direct est souhaitable.

    alain hammer / 10 avril 2015 - 17h13

  • bonjour, je pense que dans un premier temps le contact téléphonique est le plus adapté.
    Ensuite, avec internet on peut élargir la relation par l’écrit pour ceux qui sont plus a l’aise, qui souhaite mieux préciser le contenu de leur propos ou le sauvegarder. On peut facilement joindre des documents, des photos.
    je ne trouve pas d’intérêt particulier à un entretien type face time. je trouve même que ce trombinoscope animé perturbe la relation, la complique.
    Le mieux est alors de passer à l’entretien réel dans toute sa richesse.

    joguet / 10 avril 2015 - 17h12

  • Bravo et merci pour votre souci permanent d’être à l’écoute et au service des sociétaires

    espitalier pierre / 10 avril 2015 - 17h12

  • L’attente pour un contact téléphonique est parfois pénible…

    JRM / 10 avril 2015 - 17h10

    • C’est une évidence. Sinon fini la MAIF!!

      francoise.marechal / 11 avril 2015 - 17h16

    • Conservons toutes les possibilités pour les contacts. C’est selon le sujet, la disponibilité, l’urgence, les précisons etc….. Le téléphone reste indispensable. Pour éviter l’attente, le rappel est efficace.
      Une assurance est aussi un service.

      FOURNIER / 11 avril 2015 - 17h05

    • Oui, mais l’accueil est sympa et le personnel est très compétant !

      CC / 11 avril 2015 - 10h36

    • 1970-2015…toujours sociétaire de toutes nos mutuelles (celles qui ont survécu…) ,humaniste pour toujours, je constate une évolution constante plutôt dans des directions opposées… a trop vouloir s’inspirer des concurrents « libéraux » nous creusont notre tombe; souvenons nous de notre belle CAMIF…
      Nos plus graves erreurs? avoir deplace le siege départemental a l’ extrémité nord du 17! idem pour la MGEN… Sans avoir prévu des permanences de proximité… au moins a SAINTES et JONZAC…
      Longue vie a nos mutuelles;qu’elles redeviennent plus humanistes et de proximité !
      JMP 11/04/15

      Prouzat Jean-Marie / 11 avril 2015 - 10h13

    • Il y a bien longtemps que j’ai renoncé à contacter la MAIF par téléphone!! Ou alors, il faut aller sur son espace personnel et demander un devis et là, on nous rappelle….

      Annick / 11 avril 2015 - 08h21

    • Avatar

      Bonjour,
      On est bien conscient qu’il y a des plages horaires et/ou des jours où il est difficile de nous joindre, c’est un axe d’amélioration que nous travaillons.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 15h04

    • Certes une longue attente est désagréable mais peut-on multiplier les conseillers?

      Louis Pellegrini / 10 avril 2015 - 22h42

    • j’apprécie sans limite et en espérant que cela soit durable, l’utilisation, donc le choix de la MAIF, d’un numéro de téléphone « géographique » qui ne me pénalise pas, moi qui par choix obligatoire d’économie (une retraite pour deux) ai un abonnement forfaitaire illimité exclusivement sur ces numéros. MERCI à la MAIF de nous préserver cela.

      kishazy mireille / 10 avril 2015 - 21h34

    • – principalement deux exemples vécus depuis un an de contacts téléphoniques restés sans suite malgré des promesses au téléphone;
      – d’où impression d’avoir eu au tél. un/une interlocuteur dont le seul objectif est de se débarrasser de l’interlocuteur;
      Ceci me paraît singulièrement contraire aux slogans type « premier assureur militant dans la relation client »

      Yves GERARD / 10 avril 2015 - 20h43

    • oui l’attente peut être pénible mais la maif a toujourd été à l’écoute même depuis l’étranger le coàntact a été établi rapidement avec les services qui devaient prendre en charge un accident survenu en italie.c’est rassurant

      are -weber yvette / 10 avril 2015 - 18h25

    • Suis-je particulièrement chanceuse, ou bien simplement je téléphone dans des créneaux horaires peu fréquentés ??
      Je n’ai que rarement à attendre pour obtenir un contact téléphonique .

      Francine / 10 avril 2015 - 17h32

    • Je privilégie le contact téléphonique pour la prise de rendez-vous mais ensuite j’apprécie le contact humain

      Jacqueline / 10 avril 2015 - 17h20

  • La MAIF doit rester une mutuelle à l’écoute de ses adhérents et non une « boite » cherchant à faire des bénéfices pour ses actionnaires!!!

    jacquot / 10 avril 2015 - 17h09

    • Je partage le commentaire de Jacquot. C’est qui les actionnaires ? les assurés militants ???
      H.T.

      TRAVERT Hubert / 12 avril 2015 - 23h05

    • Je suis totalement d’accord avec Jacquot.
      Je suis sociétaire depuis 1964 et j’ai vu l’évolution de la Maif vers une société financière qui bien que ne devant pas faire de bénéfices ( c’est du moins comme cela que je vois une vraie mutuelle) arrive à des tarifs d’assurances tout à fait proches des grands groupes d’assurances (AXA, etc) qui elles ne cachent à personne que leur but premier est d’enrichir les actionnaires et qui y arrivent très bien.
      La MAIF a perdu de vue l’équité et la vraie solidarité, elle se substitue souvent aux carences de nos gouvernants.
      Un exemple concret est le tarif d’assurance qu’elle réclame à des sociétaires comme moi qui possèdent plusieurs véhicules et qui n’ayant pas le don d’ubiquité ne peuvent se trouver à la fois dans l’un ou dans l’autre de ces véhicules mais qui paient le même tarif que celui qui n’en a qu’un et qui roule 7 jours sur 7 avec.
      J’ai un camping car dans lequel je me trouve 5 mois par an et donc mes deux autres véhicules sont alors dans mon garage mais je paie 12 mois comme si je les utilisais 7 jours sur 7.
      Il n’y a pas pour moi de solidarité à avoir dans ce cas, je paie donc pour des véhicules qui ne roulent pas.
      Si vous êtes choqués par ces commentaires contactez moi .
      Bien des compagnies font des assurances au KM parcourus et vous quand le ferez vous ?

      Pradines / 12 avril 2015 - 18h46

    • Avatar

      Bonjour,

      Il faut savoir que tous les véhicules même hors circulation sont soumis à l’obligation d’assurance.
      N’hésitez pas à contacter un conseiller pour faire le point sur votre situation personnelle.
      Bonne journée

      Cécile chef de projet / 13 avril 2015 - 11h36

    • Cher Jacquot,
      Il n’y a pas d’actionnaire à la Maif ! Les bénéfices et heureusement il y en a , sont utilisés pour les fonds de réserves, pour l’amelioration des contrats et pour les salariés….entre autre… la maif est une mutuelle avec des societares … une mutuelle qui tend vers l’économie sociale et solidaire.

      Chewbany / 12 avril 2015 - 11h48

    • je ne vois pas à la MAIF d’actionnaires!!
      même sous le tapis

      vezinet / 12 avril 2015 - 10h48

    • Je rappelle qu’il n’y a pas d’actionnaires à la Maif….sauf peut-être les 2 millions de sociétaires qui sont adhérents

      jms / 12 avril 2015 - 10h45

    • Ah bon, vous avez vu des actionnaires à la MAÏF ?

      Regdum / 12 avril 2015 - 10h21

    • La MAIF ne peut pas faire de bénéfice pour ses actionnaires puisque c’est une mutuelle… Les actionnaires c’est chacun nous!!! Nous sommes sociétaires MAIF!
      C’est pour cela que nous avons élus nos représentants : les délégués à l’assemblée générale
      Si la MAIF faisait des bénéfices elle nous proposerait en assemblée générale d’améliorer nos garanties pour le même montant de cotisation
      Être sociétaire c’est cotiser collectivement pour couvrir un risque qu’on ne pourrait assurer seul

      MR / 12 avril 2015 - 09h31

    • entièrement d’accord, la MAIF doit garder son esprit mutualiste

      marine / 11 avril 2015 - 18h43

    • ACCORD TOTAL
      VIVE LA MAIF CONVIVIALE ET LE CONTACT DIRECT
      ON A PARFOIS L’IMPRESSION QUE L’ON CHERCHE A NOUS VENDRE DES PRODUITS . NOS INTERLOCUTEURS SONT-ILS DEVENUS DES COMMECIAUX?

      ALAIN / 11 avril 2015 - 16h41

    • Avatar

      Bonjour,
      Vos interlocuteurs sont des conseillers, c’est à dire qu’ils ont une obligation de conseil qui peut aboutir, en effet, à la mise en place d’un contrat.
      Bonne journée

      , / 13 avril 2015 - 11h28

    • Les actionnaires de la MAIF étant ses adhérants, cette remarque n’a pas de fondement.

      MULBER / 11 avril 2015 - 12h55

    • C’est mieux de bien connaître la Maif avant de faire un commentaire sur les actionnaires de la Maif !!!
      nous sommes assurés à la Maif depuis 43 ans et n’avons jamais entendu parler d’actionnaires, mais plutôt de sociétaires. C’est un peu différent dans le contexte économique actuel. Sans rancunes.

      Pierre / 11 avril 2015 - 12h14

    • Moi je ne crois plus en la Maif. Peu a peu j ai supprimé mes contrats alors que j y étais depuis plus de 15 ans. Cette année ma fille a été plâtrée et malgré mon contrat accident de la vie, et les frais que j’ai du débourser, une fois de plus la Maif n a pas tenu ses engagements. J’ai eu un mal fou a obtenir quelqu’un car elle s est blessée un vendredi et le mardi ayant enfin eu un conseiller, celui ci n’ a pas pu m aider. Idem il y a quatre ans, lorsque j’ai acheté un 4×4. Je l’ai assuré à la Maif comme mes autres véhicules. La conseillère m’ a bien signalé que j’avais droit à une voiture en cas de panne…. Deux semaines plus tard, je tombe en panne au Portugal et la Maif me répond qu elle ne peut rien pour moi car la garantie ne s applique pas si on dépasse la frontière française… Ce que n a pas précisé la conseillère lors de la souscription du contrat…. Moi je suis extrêmement déçue…. Elle ne répond plus à mes attentes….

      su / 11 avril 2015 - 11h29

    • Question à tous: De quels « actionnaires » parle M.Jaquot? Si ils n’existent pas, le commentaire de M.Jaquot ne prouve-t-il pas la faillite de la communication de la MAIF :-))) et le triomphe absolue d’ idées capitalistes, même dans la tête de râleurs vaguement gauchos.

      baiaif / 11 avril 2015 - 10h35

    • Il me semble que la MAIF reste une mutuelle non ? Ce sont nous les actionnaires :). EN cas de bénéfices, nos cotisations baissent.
      Enfin si j’ai bien compris le principe 🙂

      Ged / 11 avril 2015 - 09h24

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous avez tout à fait compris principe de la Mutuelle!
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 14h23

    • je pense que le contact humain se rarefie et de plus en plus remplacé par internet mais il est indispensable de le garder
      Je suis totalement d’accord avec Jacquot

      Savinaud / 11 avril 2015 - 08h33

    • Avatar

      Bonjour,
      Il est hors de question de faire disparaître le contact humain dans la relation Maif. Divers moyens de communication peuvent cohabiter selon les attentes des uns et des autres.
      Bonne après midi

      , / 13 avril 2015 - 15h48

    • devenue trop chère !!!!!! pour cette raison?????

      CADOR / 11 avril 2015 - 06h52

    • Tout à fait d’accord ! Mais il me semble que c’est de moins en moins la réalité ! Les bureaux de la délégation sont beaux mais peu occupés… On communique depuis la délégation avec un téléopérateur !!

      momo / 10 avril 2015 - 21h25

    • Avatar

      Bonjour,
      Nos conseillers téléphoniques sont des conseillers en assurances au même titre que les interlocuteurs que vous voyez en délégation.
      Bonne fin de journée.

      , / 13 avril 2015 - 13h31

    • Jusqu’à preuve du contraire, la MAIF n’a aucun actionnaire justement !

      Pascal87 / 10 avril 2015 - 21h03

    • Tout à fait d’accord avec Jacquot pour la nécessité de la proximité de la MAIF, mais une petite correction s’impose : notre Mutuelle ne compte que des Sociétaires…pas d’actionnaires…et c’est toute la raison d’être de la MAIF depuis sa naissance … Cela m’amène à suggérer que des sessions « historiques » soient organisées par notre mutuelle pour expliquer nos racines à nos nouveaux adhérents et ce que le mot Mutuelle porte de valeurs …

      Claude C / 10 avril 2015 - 20h35

    • Rien ne remplace le contact humain lorsqu’on a besoin d’un conseil, jusqu’à présent la MAIF remplit fort bien sa mission. Attention à ne pas « dénaturer » cette mutuelle sous prétexte de rentabilité. Trop de technocratie en fera une société d’assurance comme les autres et finira par décourager les adhérents qui sont attachés aux valeurs mutualistes.

      Monique / 10 avril 2015 - 20h29

    • Je l’ai fait précédemment mais comme il me semble que ce commentaire a été supprimé faute d’avoir rempli toutes les cases, j’écris:
      PRESERVEZ AVANT TOUT L’HUMANITE DE NOTRE M. A. I. F

      Un adhérent fervent depuis Novembre 1969 qui approche des 80 ans : toujours SOLIDAIRE .

      René AGERT / 10 avril 2015 - 20h28

    • je suis entièrement d’accord avec Jacquot.
      gardez nous notre « vraie » » mutuelle avec un vrai contact humain.
      vos questions m’inquiètent. Avez-vous l’intention de supprimer les délégations départementales?
      Déjà ce regroupement pour la gestion des associations ne me plait pas beaucoup, trop loin pour le contact humain.

      marie maroc / 10 avril 2015 - 19h25

    • Oui, je pense aussi que la MAIF doit rester à l’écoute de ses adhérents et que ces adhérents ne doivent pas se comporter en simples consommateurs mais en adhérents à une mutuelle avec des valeurs de solidarité.

      maviss / 10 avril 2015 - 17h32

    • Je ne savais pas qu’il y avait des actionnaires à la MAIF. Ca devient obsessionnel chez certains.

      Nanar / 10 avril 2015 - 17h18

  • Je privilégie les contacts directs quand c’est possible.

    Georges Bigot / 10 avril 2015 - 17h09

  • La MAIF a été construite sur des Valeurs Humaines, Humanistes… Les techniques modernes pour utiles qu’elles soient ne sauraient se substituer à l’empathie. Pour les cas simples le téléphone le courriel peuvent être une solution. Mais… cela suppose un personnel nombreux, bien formé, conn

    Alain BIDOIS / 10 avril 2015 - 17h08

  • A l’heure du numérique et de sa vulgarisation, les techniques du tchat et de la visioconférence donneront une nouvelle dimension à la communication entre l’adhérent et les services de la MAIF. Ce sont aussi des contacts de proximité et de personnalisation pour une gestion rapides et efficaces des dossiers;

    claude ROBINET / 10 avril 2015 - 17h08

    • Tout le monde ne maîtrise pas internet !le contact avec l’interlocuteur est bien plus agréable

      annie sarraute / 12 avril 2015 - 08h58

    • En temps informaticien passant 5 à 6 heures par jours sur mes réseaux, là vous dites vrai.

      Mais cela va très bien chez des jeune quoique bien placé pour savoir que ce n’est pas toujours le cas.

      Moi je pense avant tout aux séniors qui prennent de l’âge et qui ne comprennent pas toujours.

      Alors oui au moderne mais restons une mutuelle avant tout. On n’est quand même pas une multinationnale.

      Progeas / 10 avril 2015 - 20h16

  • Je suis agée et manipule mal internet qui fonctionne d’ailleurs assez mal dans mon secteur. Je préfère donc rencontrer quelqu’un. Je trouve que les circulaires officielles sont très compliquées, trop compliquées voire incompréhensibles,je suis pour l’explication de vive voix

    MICHEL née FERRY Marcelle / 10 avril 2015 - 17h07

  • J’ai l’impression que toutes les création mutualistes ( MGEN, MAIF) glissent vers une privatisation qui nous noie dans la masse d’adhérents qui se comportent de plus en plus comme des clients d’une compagnie d’assurance ordinaire. Je ne parle plus de la MAIf pour qui c’est déjà fait. La publicité est abondamment utilisée, elle coûte cher et il n’est pas sûr que le racolage soit efficace; à combien revient une nouvelle tête? Je suis vieux et je ne me reconnais plus dans l’entreprise mutualiste nouvelle version.

    Sommier Daniel / 10 avril 2015 - 17h07

  • Sociétaire depuis un peu plus de 20 ans, LA grande « révolution » a été Internet. Cela nous permet d’avoir des informations, des documents, etc., « en-dehors des heures d’ouvertures des bureaux ».
    Ensuite, rien ne vaut le contact direct pour se faire expliquer précisément ou bien faire comprendre ce que l’on souhaite. Pour nous, les 2 sont complémentaires et non concurrentiels ! Enfin, l’appel téléphonique est bien pratique pour déclarer rapidement un sinistre, avoir un dépanneur/une société pour fermer ses locaux, être pris en charge sur son lieu de vacances…
    Nous n’avons pas répondu à la « question 4 » car nous avons la chance d’être proche de l’agence
    Cependant, pour les sociétaires plus éloignés ou en fonction de l’âge, de l’équipement informatique/de l’accès à Internet; les 4 premières propositions pourraient être envisagées selon les endroits: camionnette, permanence, borne, visite.
    Pas 1 réponse « toute faite pour tous », mais des réponses pragmatiques en fonctions des contraintes. Et cela, pour en avoir fait plusieurs fois l’expérience, la MAIF ne manque pas de pragmatisme.
    Mercissss. Bravo et continuez comme cela !

    PhilR28 / 10 avril 2015 - 17h07

    • Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse. Le tout numérique, certes très utile, n’est pas souhaitable, d’autant que certains secteurs en zone rurale sont oubliés par les opérateurs internet!
      Rien ne vaut le contact, l’humain avant tout!

      Cedeljeda / 12 avril 2015 - 09h41

    • Internet est bien pratique pour les informations , les documents, les déclarations de sinistres simples mais la relation directe par téléphone reste indispensable pour des renseignements précis ou particuliers et pour bien comprendre ou se faire expliquer certaines particularités.
      Comme je suis éloignée de l’agence et que je deviens âgée, l’idée d’une camionnette ou d’un relais dans une agence partenaire non loin de chez moi me conviendrait bien.
      Je fais confiance en la MAIF pour trouver de bonnes solutions pour tous.

      Claude0759 / 11 avril 2015 - 08h38

  • continuez

    infanti / 10 avril 2015 - 17h06

    • Je crois beaucoup aux échanges en  » tête a tête « , qui, bien entendu,ne peuvent être systématiques pour tous les échanges entre vous et les adhérents.
      Le téléphone est juste MAIS quand vous pouvez joindre une correspondante !

      Vous sentez beaucoup mieux ce qui est possible ou non!

      Ca me confirme dans la rigidité de la MAIF!

      Même si je dois reconnaître la qualité de ses services !

      Cdt.

      Jean Francois Lhote / 10 avril 2015 - 20h49

  • Il est souvent difficile de contacter la MAIF par téléphone. Injoignable ou horaires d’ouverture du standard pendant les heures de travail. Certaines sociétés ouvrent leur standard téléphonique jusqu’à 20:00. C’est plus facile de les joindre ainsi quand on ne trouve pas ce que l’on cherche sur le site.
    Pour les échanges par mail, on n’a pas vraiment d’interlocuteur fixe qui serait au courant de la raison de l’échange du début à la fin. C’est encore plus impersonnel, on ne sait pas si on s’adresse à la même personne d’un message à l’autre.

    Alain BORNIER / 10 avril 2015 - 17h06

    • D’accord avec Bornier. On a jamais le même interlocuteur. Quant aux réponses, je me permets de rigoler. On n’a pas l’air de comprendre les questions.
      Je suis à la Maif depuis 50 ans. Je ne vais pas changer, mais je me demande si la Maif ne va pas bientôt vendre des tapis.
      En tous cas, elle doit employer du personnel supplémentaire pour des activités qui n’ont rien à voir avec l’assurance. Pour les enseignants, il y a des revues pédagogiques. La Maif n’est plus ce qu’elle était. Attention: il faut relire la fable:La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf. Tant pis, je n’en ai plus pour très longtemps.

      Claude Payen / 11 avril 2015 - 20h32

    • Avatar

      Bonjour,
      Pour information, nous sommes joignable par téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 19h30. Et le samedi de 8h00 à 17h30.
      Bonne fin de journée.

      , / 10 avril 2015 - 17h16

  • La déclaration par téléphone me parait préférable à celle par internet, car faute de pouvoir avoir un interlocuteur physique en face on peut dialoguer avec un interlocuteur virtuel.
    L’envoi de questionnaires à un panel de sociétaires pourrait faire apparaître des solutions possibles à expérimenter.

    Manuel ALVAREZ / 10 avril 2015 - 17h05

    • Avatar

      Bonsoir,
      La coconstruction avec nos sociétaires via des questionnaires est un moyen déjà utilisé.
      Bonne fin de journée.

      , / 10 avril 2015 - 17h17

  • Bonjour ,

    Je pense que les deux procédés sont nécessaires ; toutefois, personnellement , je privilégierais le contact direct dans les bureaux avec les agents … En fait , on pourrait parler de complémentarité . Mais, il ne faudrait surtout pas du tout numérique ! Cordialement.

    MABAKALA Marie-evelyne / 10 avril 2015 - 17h02

  • Je préfère le contact direct, mais c’est parfois difficile, la visioconférence …. pourquoi pas et même la visite à domicile pour les sociétaires vieillissants.

    Pepa / 10 avril 2015 - 17h02

  • Je préfère le contact direct : voir et parler.
    Sauf pour attestation , ou documents similaires, pour lesquels le téléphone est parfait si l’ attente n’est pas trop longue!

    mji / 10 avril 2015 - 17h01

  • l’accueil, la compétence restent des qualités essentielles dans les relations avec une mutuelle;des renseignements rapides sur des tarifs, des noms de garages,peuvent se faire par téléphone ou mail. Une déclaration d’accident aussi, mais dès lors qu’un dossier est ouvert, il me paraît important que l’on puisse avoir une relation physique avec le gestionnaire qui suit le dossier, personne qui a la connaissance de l’affaire et que le sociétaire connaît. La confiance établie se perpétue à travers ces échanges.Il serait préjudiciable à la Maif de perdre ce qui a fait sa différence avec les autres compagnies, nous avions la certitude que l’on s’occupait bien de nous.

    Tipia / 10 avril 2015 - 17h01

  • Je n’ai pas de commentaire….mais si je ne fais pas de commentaire, la machine refuse de valider mon sondage…..vive l’informatique à visage inhumain!

    Christophe LEVREL / 10 avril 2015 - 17h00

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci de nous l’avoir signalé.
      Bonne fin de journée.

      , / 10 avril 2015 - 17h18

  • Je suis agée et j’ai de plus en plus de mal à communiquer par internet. Il me semble que les circulaires officielles sont de plus en plus hermétiques, peu claires ou m^me pas claires du tout . Une visite à la MAIF, et discussion avec un agent me semble de beaucoup préférable. Je n’y vais vraiment que quand j’ai un problème et en principe je suis satisfaite de ma visite.

    MICHEL née FERRY Marcelle / 10 avril 2015 - 16h59

  • Sociétaire depuis 1972, j’ai eu l’occasion très récemment de découvrir dans ma délégation Paris Corvisart un système qui m’a plu. Contact rapide après l’accueil intelligent vers un conseiller maif au téléphone. On m’a donné un bureau pour m’expliquer tranquillement avec un conseiller au siège, j’ai pris des notes, tout à été réglé très vite et très bien. j’ai apprécié la souplesse du dispositif, la simplicité de la procédure. j’étais en contact avec une personne physique (bien réelle et très accueillante= le jeune homme de la réception) mais en même temps, j’ai pu parler à LA personne qui peut renseigner vite et bien mon problème. bref, maintenant je suis retraité j’ai plus de temps, mais j’ai trouvé que « MA MAIF » restait « à la pointe ». Salutations mutualistes..

    Robert Ducroc / 10 avril 2015 - 16h58

    • Avatar

      « VOTRE MAIF » vous remercie !
      Bon week end.

      , / 10 avril 2015 - 17h20

  • un contact direct reste quand même le meilleur moyen que je souhaite !

    girodon liliane / 10 avril 2015 - 16h57

  • en cas de litige le contact direct est mieux. Mais une déclaration par téléphone ne pose pas de problème les interlocuteurs sont très à l’écoute.

    Mireille Delarbre / 10 avril 2015 - 16h56

  • Panne véhicule, c’est IMA le plus souvent (toujours) appelée. Pour autres sinistres, les déclarations par mail ou téléphone sont bien appropriées.
    Il faudrait trouver un moyen de réduire les attentes téléphoniques…..

    Pierre ROSSET / 10 avril 2015 - 16h55

  • Satisfait de l’accueil en general.

    BARTHES Norbert / 10 avril 2015 - 16h54

  • avoir un conseiller avec contact direct par mail ou téléphone.

    halouze / 10 avril 2015 - 16h53

  • Pour moi rien ne vaut le contact direct (téléphone) avec un/e interlocuteur/trice dès que la demande sort d’un contexte banal et/ou simple ( formulaire …car dans ce cas internet reste le plus pratique ). Le « chat » peut être une alternative au téléphone mais « parler » reste plus rapide et plus convivial qu »écrire ». Quant à une visite, elle me paraît nécessaire en cas de gros problème ou affaire difficile à gérer et à régler.

    Mathieu / 10 avril 2015 - 16h52

  • le contact direct est important

    odile / 10 avril 2015 - 16h52

  • c’est vrai que la communication avec vous n’est pas au top:temps d’attente téléphonique très très long! réponse aux mails qui peuvent prendre quand on a une plus de 15 jours! en ce qui me concerne j’attends depuis une semaine une réponse à une question posée au téléphone concernant ma commande de détecteurs de fumée! alors oui je reste fidèle à la maïf mais ça me coûte de plus en plus devant l’archaïsme de sa communication! embauchez du monde!!!

    curto / 10 avril 2015 - 16h49

  • Je viens de vous écrire pour vous dire que le service téléphone c est vraiment pas celà et qu il faut faire des efforts pour garder vos clients car j ai souvent envie de vous quitter a cause du service téléphoniques ai pourtant tous mes contrats chez vous vous pourriez mettre un système qui prend le no de téléphone et c est vous qui devez rappeler le client
    Cordiallement

    Tissot / 10 avril 2015 - 16h49

  • Un souhait : que la MAIF ne succombe pas au tout numérique : il y a des adhérents âgés, comme moi (84 ans, adhérente depuis… environ 1970 qui ne sont pas très à l’aise avec le fonctionnement moderne !

    daubray / 10 avril 2015 - 16h48

  • la visio conference est une bonne idee

    thalie / 10 avril 2015 - 16h48

  • je privilégie le contact humain(sociétaire depuis 48ans!) .La modernité ne doit pas être écartée pour autant!J’ai toujours suivi les propositions éclairées de MA MUTUELLE et je compte continuer très longtemps…

    Rouillon andré / 10 avril 2015 - 16h46

  • Rien ne vaut le contact de personne à personne en cas de problème et de plus j’ai horreur des si … faites le 1, si …. faites le 2 etc.

    LENOIR / 10 avril 2015 - 16h44

  • Je préfère me rendre à la maif quand je veux, spontanément, et poser mes questions en face a face.

    Pranal / 10 avril 2015 - 16h43

  • Le contact humain direct (autre que par téléphone) demeure essentiel lors d’un problème un peu complexe.

    GUIGNARD Christine / 10 avril 2015 - 16h43

  • Contact direct ? Il faut pouvoir se rendre dans un bureau ! mais où ? quand ?
    Le contact téléphonique serait le mieux … mais navigation et attente.. dissuadent ! La vidéo ( genre skype?) souffrirait des mêmes temps d’attente !!
    Reste le mail ! moins réactif mais bien suivi !

    denis tollié / 10 avril 2015 - 16h41

  • Je préfère le contact direct ayant la chance d’habiter près de la délégation départementale mais même dans ce cas on peut être mis en contact téléphonique( déclaration de dégat des eaux par exemple).

    Annie / 10 avril 2015 - 16h40

  • je préfère le contact direct, plus humain, en face à face ou au téléphone. Le mail n’est pas toujours adapté mais reste pratique. Dans l’ensemble, on obtient assez rapidement un correspondant au téléphone, qui peut donner des réponses plus personnalisées.
    Bravo pour votre travail.

    dusseaux claudine / 10 avril 2015 - 16h39

  • l’accès téléphonique ressemble parfois à une usine à gaz..Vive la communication directe avec un interlocuteur ou une interlocutrice.Les plateformes contribuent à une relation de plus en plus impersonnelle.

    Foudemaif / 10 avril 2015 - 16h39

  • Sauf urgence, et alors c’est IMA le plus souvent concerné, je préfère un contact direct

    Créhange / 10 avril 2015 - 16h36

  • même commentaire que précédemment

    Hubert Fouchard / 10 avril 2015 - 16h36

  • Rien ne vaut le contact direct même si parfois il est difficile de se déplacer (horaires de travail par exemple). Par téléphone, c’est parfois la galère surtout si on ne tombe pas sur la même personne. Je sais que c’est la grande mode des plateformes mais elles ne peuvent que mal marcher car c’est vraiment déshumanisé. Pour le moment, il semblerait que la MAIF essaie de faire en sorte qu’au moins, en France, il y ait encore des relations humaines et j’espère qu’elle va continuer ainsi.

    Maurette M.T. / 10 avril 2015 - 16h35

  • Je préfèrerais le téléphone mais c’est parfois long pour avoir le correspondant

    Chapus Jeannie / 10 avril 2015 - 16h35

  • Merci pour votre consultation.

    BRUGNON / 10 avril 2015 - 16h34

  • Votre initiative est excellente.Merci

    André Maillé / 10 avril 2015 - 16h34

  • Nos trois filles et nous vous vous ont écrit…. on attend TOUS et toujours une réponse….

    Alors le dialogue sociétaire — MAIF : vrai dialogue ou coup de pub ?

    Bourgeois Christian / 10 avril 2015 - 16h33

  • Bonjour

    je reve d’un contact direct par mail quand le telephone sonne dans le vide et que je ne peux me deplacer
    Vite un contact
    Merci
    dani

    dani / 10 avril 2015 - 16h33

  • Pour moi, rien ne remplace le contact direct avec un(e) humain(e)…

    Catherine / 10 avril 2015 - 16h33

  • je n habite pas a Nancy c est pourquoi j ai choisi l internet, mais je pense que de vive voix c est plus pratique de parler a un interlocuteur de la MAIF

    klein / 10 avril 2015 - 16h32

  • Bonjour,
    C’est bien de vouloir communiquer. J’habite Bordeaux, quand j’avais à faire avec la MAIF, c’était au 33 Rue de Tauzia. Subitement sans aucun avertissement la MAIF déménage. Je l’apprends par hasard. Et maintenant, je ne sais jamais, quand je téléphone, ou mon appel va aboutir, (Mais c’est toujours le téléphone Rue de Tauzia que j’utilise).
    Je suis à la MAIF depuis 1968, (à Cherbourg) et à l’époque la MAIF était gérée par le personnel de l’éducation nationale.
    Cordialement.
    Coordonnées personnelles modérées

    Ménil / 10 avril 2015 - 16h32

    • Avatar

      Bonjour,
      Un courrier a été adressé a tous les sociétaires pour informer du déménagement de la délégation.
      Bonne soirée

      , / 10 avril 2015 - 16h43

  • La démarche est intéressante, merci.
    Pour éviter les temps d’attente pour l’assuré et quand il n’y a pas urgence absolue, l’idéal serait qu’il puisse exprimer sa demande de contact sur le site MAIF ou bien par e-mail ou SMS, en ciblant le besoin, pour se faire rappeler (au choix : « au plus tôt » ou pendant un créneau horaire qu’il choisit parmi plusieurs propositions). Ca marche comme cela avec certains autres organismes, et c’est très pratique.
    Personnellement, pas le temps ni l’envie de me déplacer, donc la visio-conférence pourrait être un plus par rapport au téléphone pour établir un contact plus personnalisé.

    Pierre / 10 avril 2015 - 16h32

  • A l’heure où fleurissent les plate-formes anonymes où l’on ne parvient jamais à se faire entendre, je trouve rassurant que la MAIF se préoccupe de mieux écouter ses sociétaires.

    Claire Ch. / 10 avril 2015 - 16h31

  • rien a dire tout ok

    anne a petti / 10 avril 2015 - 16h30

  • décentralisez au maxi

    willhelm / 10 avril 2015 - 16h29

    • Avatar

      Bonjour,
      Notre réseau est présent dans toute la France.
      Bonne fin de journée.

      , / 10 avril 2015 - 16h45

  • Le telephone serait le moyen le plus pratique, mais il est difficile d’obtenir le correspondant adequat. Le mail reste un bon moyen, dont ont garde une trace.
    Merci pour cette enquete.

    ALLARD / 10 avril 2015 - 16h28

  • L’attente en ligne est parfois trop longue. Je préfère avoir des renseignements de vive voix que par téléphone, surtout lorsqu’il s’agit d’avoir une explication sur un contrat pour le modifier par exemple.

    caron / 10 avril 2015 - 16h27

  • Il faut maintenir un contact personnel et contenir les coûts. Pour ma part, le téléphone me convient mais il faudrait certainement augmenter le nombre de conseillers pour éviter les bouchons. On doit pouvoir faire une étude de la fréquence des appels dans la journée sur plusieurs semaines et agir en conséquence. Mais j’imagine que les pros que vous êtes y ont déjà pensé! En tous cas, il est important d’avoir rapidement une personne au bout du fil. C’est rassurant et irremplaçable. Le renvoi automatique au site internet est désagréable. On ne téléphone pas par plaisir ou sans nécessité!

    BernardV / 10 avril 2015 - 16h27

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous touchez du doigt l’équation à résoudre…
      Bonne fin de journée.

      , / 10 avril 2015 - 16h31

  • La relation téléphonique est bien appréciable d’autant plus que nous sommes toujours bien reçus et bien renseignés. Dommage que certains avantages en faveur des adhérents n’existent plus mais ça c’est une autre histoire.

    Jourdan / 10 avril 2015 - 16h27

  • un peu plus d’ informations serait nécessaire pour savoir à qui les déclarations doivent être adressées , Niort ou les bureaux les plus proches ? Un numéro de téléphone nous envoit sur une plateforme qui est là pour traiter un dossier et ne peut pas répondre à ma question autre ; Merci

    JPaul CARCELES / 10 avril 2015 - 16h26

    • Avatar

      Bonjour,

      Rassurez vous, peu importe l’endroit ou vous adressez votre déclaration, elle sera transmise au bon service.
      Bonne soirée.

      , / 10 avril 2015 - 16h33

  • L’accueil en agence est très agréable et rapide, nous sommes donc très satisfaits de ce vrai contact. Il est sûr que pour une question simple, internet ou le téléphone peut aussi être très utile.

    ALAIN PERNIN / 10 avril 2015 - 16h26

  • Sociétaire depuis plus de 50 ans, je reste sur les rapports que nous avions : c’étaient des rapports très « humain ». Depuis le développement étant il sont devenus de plus en plus « éloignés ».
    J’ai beaucoup apprécié l’ouverture de locaux de proximité (j’habite à Villeurbanne et suis allé les voir privilégiant le contact direct aux envoi par courriel ou par téléphone.
    Par exemple le regroupement du traitement des sinistres, certes justifié financièrement, ne nous permet plus non de’intervenir dans le traitement, mais d’avoir des conseil dans la présentation du dossier.
    Il reste que la MAIF, malgré les pressions extérieurs, a réussi à garder son esprit mutualiste et même à le transposer dans des secteur concurrentiels comme Filia-MAIF
    Continuez comme ça

    Barel M. et J. / 10 avril 2015 - 16h25

  • Vous n’abordez pas le cas des personnes âgées qui ont des difficultés à se déplacer. certes, il y a la téléphone, mais ce n’est pas toujours suffisant.

    Jean Beauté / 10 avril 2015 - 16h24

    • Avatar

      Bonjour,
      C’est effectivement le sujet de notre réflexion.
      Bonne fin de journée

      , / 10 avril 2015 - 16h27

  • Les contacts sont très diversifiés, à chacun de choisir en fonction de ses propres horaires, de sa situation. Cela ne fonctionne pas du mal !

    Isri / 10 avril 2015 - 16h23

  • Je suis assez d’accord avec le commentaire de P. ci-dessous. Rendre la rubrique »nous contacter » plus visible et répondre aussi rapidement que possible. La vitesse de réponse rend le contact plus proche, comme en face à face.

    OSTERMANN Raymond / 10 avril 2015 - 16h23

  • La visite est en général le moyen le plus approprié

    dmeyniel / 10 avril 2015 - 16h22

  • je trouve que les relations par téléphone et internet sont déjà très bien suffisantes:
    j’ai eu un sinistre important en 2013 et après un coup de téléphone pour obtenir l’adresse email adéquate , tout s’est passé par internet (les envois de dossiers, la correspondance avec l’expert…) . Mon dossier a pu être réglé assez rapidement . J’ai été très satisfaite du règlement de mon affaire dans le temps , bien que j’y ai « laissé des plumes » ,comme tout le monde, en pareil cas
    je ne vois pas l’utilité de rencontres en dehors des urgences : cela ferait trop penser aux banques qui cherchent à vous placer d’autres contrats !!
    Le site est suffisamment clair et précis pour se faire une idée de la mise à jour de nos contrats si c’est nécessaire; ce que je viens de faire avec la Protection juridique
    Merci pour vos services et continuer comme cela

    Flo / 10 avril 2015 - 16h22

  • Le contact physique pour le quotidien et téléphonique pour les urgences.
    Quand allez vous avoir des tarifs raisonnables pour les motards ???

    G.Evellin / 10 avril 2015 - 16h20

  • Le contact direct est incontournable il permet d’expliquer ,d’orienter, de guider et surtout de » rassurer « (sans jeu de mots…) les sociétaires qui s’adressent à la MAIF pour un problème bien précis, ou un sinistre.
    Je suis persuadée qu’ainsi tout le monde gagnera du temps, et reste dans l’esprit MAIF.

    Bayle / 10 avril 2015 - 16h19

  • faire un forum d’échanges entre sociétaires : garde maison pendant les vacances – échange de maison pour les vacances – garde enfant etc

    QUADBRUXELLES / 10 avril 2015 - 16h19

    • Avatar

      Bonjour,
      merci pour votre commentaire. Nous vous invitons à visiter notre site :
      https://www.maifsocialclub.fr/

      Bonne visite !

      , / 10 avril 2015 - 16h36

  • Il est pour moi TRES important d’avoir un contact direct avec un conseiller dans une agence ou par téléphone même si par la suite le traitement du dossier peut se faire par mail.
    SVP NE SUPPRIMEZ PAS CES CONTACTS.
    Merci

    ELISA / 10 avril 2015 - 16h19

    • Avatar

      Bonjour,
      Rassurez vous ce n’est pas à l’ordre du jour !
      Bon week end.

      , / 10 avril 2015 - 16h37

  • Votre remise en question est pertinente car si vos services sont de qualité, l’accès téléphonique avec sa cohorte de boîtes, sans être sûr d’aboutir est épuisante.
    Améliorer la qualité est une bonne chose !

    Claire / 10 avril 2015 - 16h17

  • je préfère moi aussi me déplacer et exposer mes problèmes de vive
    voix .
    mais dans le cas d’un sinistre le dléclarer par téléphone dans un
    premier temps est aussi très pratique .

    bonturi / 10 avril 2015 - 16h12

  • Première remarque:
    – il est particulièrement agréable de savoir que les relations humaines sont une préoccupations du siège.
    Ensuite:
    Le coût de toute évolution est un paramètre qu’il faudra nécessairement faire entrer dans l’équation.
    A la question posée aux membres de la mutuelle : êtes vous prêt(e)s à une augmentation tarifaire de x% pour une amélioration du relationnel entre assuré(e)s et assureur ? … Je ne suis pas persuadé qu’il y ait foule pour abonder dans ce sens !

    Michel CEDO / 10 avril 2015 - 16h12

  • Bonjour
    j’aime bien le contact par émail, mais ce n’est pas toujours facile ,le dernier message que j’ai essayé d’envoyer ,je n’ai pas eu de réponse ,il m’a été proposer de téléphoner ou d’écrire , ce n’est pas ce que je voulais.
    Je ne souhaitais que connaitre le montant d’assurance d’une voiture…..
    Une petite permamence régionale serait pas mal , actuellement je dois faire plus de 50 km (autant pour le retour)si je souhaite rencontrer une personne de ma MAIF.
    En tout cas merci pour votre recherche d’amélioration du service

    bob / 10 avril 2015 - 16h09

  • Rien ne peut remplacer le contact direct. Serait-il possible d’évaluer le coût d’une visite à domicile?

    Christo Ppz / 10 avril 2015 - 16h07

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Aujourd’hui nous sommes à un stade de réflexion donc nous n’avons pas de réponse à vous apporter… Mais c’est une bonne question.
      Bonne soirée.

      , / 10 avril 2015 - 16h23

  • la situation actuel est la bonne

    lambert. / 10 avril 2015 - 16h06

  • C’est bien de se poser ces questions.
    Mais le tout-en-ligne, n’est bon que pour le porte monnaie et non pour les relations, la qualité de service,la compréhension entre les uns et les autres.
    Même si cela fait branché, le tout en ligne casse les liens sociaux,supprime des emplois mécanise le travail.
    Pas très social tout ça!!

    kouignaman / 10 avril 2015 - 16h04

  • Quelles sont les partenaires MAIF ? Quelles serait les frequences des permanence et le lieu des permanences serait il toujours le même pour un secteur donne .

    QUINQUE / 10 avril 2015 - 16h04

    • Avatar

      Bonjour,
      La MAIF n’en est qu’au stade de la réflexion d’où l’importance de recueillir vos avis.
      Bonne fin de journée.

      , / 10 avril 2015 - 16h07

  • tres bien ce genre de sondage

    GARIBAL / 10 avril 2015 - 16h04

  • pour le moment je préfère encore le téléphone..mais je commence à utiliser internet…je progresse

    marie claude jantet / 10 avril 2015 - 16h02

    • Avatar

      Bonjour et merci.
      Vous avez l’air de très bien vous débrouiller !!!
      Bon week end.

      , / 10 avril 2015 - 16h08

  • Je n’ai pas confiance dans Internet pour les choses sérieuses: contrat, déclaration d’accident….J’écris ou je vais à la Délégation.

    Michel Fournier 0327013 A / 10 avril 2015 - 16h01

  • Le contact direct avec un interlocuteur physique doit être conservé.

    KOTANI / 10 avril 2015 - 16h00

  • La communication est très facile et agréable avec les conseillers MAIF.
    Dernièrement mon fils, étudiant, a décroché son téléphone, il a pu associer ses colocataires pour assurer leur appartement.
    Je lui avais dit qu’avec la Maif c’est sympa, on est en confiance !
    Nous sommes toujours agréablement conseillés

    Laplace Bancala Mh / 10 avril 2015 - 15h56

    • Avatar

      Merci, ça fait plaisir.

      , / 10 avril 2015 - 16h10

  • Le face à face reste à privilégier pour nous, d’autant qu’il est souvent nécessaire d’avoir recours à un tiers pour assurer la bonne réponse…

    Cordial merci pour avoir sollicité notre avis

    barland / 10 avril 2015 - 15h55

  • Bonjour, je dépend de l’agence de Domont 95330 , il est dommage qu’il y est de moins en moins de personnes de la Maif pour recevoir ses clients.
    c’est vrai je ne suis pas chez vous très souvent, juste pour changer par exemple d’assurance suite à un changement de véhicule, et à chaque fois le temps d’attente est vraiment trop long.

    cordialement

    Schouteeten Gérard / 10 avril 2015 - 15h54

  • Rien ne vaut le contact direct , les explications et la disponibilité ainsi que la compétence des personnes qui nous reçoivent en délégation, et font que avec leur sens de l’écoute elles arrivent à répondre totalement et parfaitement à nos questionnements et préoccupations d’assuré.C’est ce qui fait qu’on est attaché à la Maif et qu’on y reste.
    Au téléphone c’est différent et malgré le professionnalisme des agents Maif, c’est tout de suite plus froid, plus rapide, des réponses un peu à la louche, on ne sait pas trop au final si on s’est vraiment bien compris!

    Il est fort dommage que l’on n’ait plus la délégation au bout du fil, que très rarement; un des points forts de la Maif il ne faut pas l’oublier c’est la relation avec les sociétaires, c’est un des aspects qualitatifs importants.Il ne faut surtout pas le brader.

    huertas jeannine / 10 avril 2015 - 15h54

  • A mais pitié que la MAIF garde ses conseillers au telephoe et autrement que les numéros surtaxés
    Ok l’informatique et autre
    Une idée peut être une chaîne de retraite pouvant faire office de conseillers ils ne travailleraient que quelques heures et çela courarait moins cher on pourrait aussi les payer en assurance !

    Castor / 10 avril 2015 - 15h54

  • bonne initiative : c’est vrai que vous joindre téléphoniquement est compliqué; mais le plus irritant est la non réponse de votre part à certains courriels !!
    Cordialement

    Alkeri / 10 avril 2015 - 15h53

  • bonne idée ce débat sur la communication . à suivre .

    Pujo Gay / 10 avril 2015 - 15h53

  • Pas mal.Effectivement,le contact direct est tellement plus agréable (je suis d’un temps où…internet n’existait pas).Seule solution, multiplier des structures de proximité.MDR vont répliquer les djeun,mais un peu de chaleur humaine n’a jamais fait de mal à personne

    francart / 10 avril 2015 - 15h52

  • j’ai rempli le questionnaire qui parait une excellente idée

    battard / 10 avril 2015 - 15h51

  • j’aimerais également que la MAIF facilite des rencontres avec l’association que je soutiens « les doigts qui rêvent »

    balmes mariedominique / 10 avril 2015 - 15h49

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci de votre proposition. Nous faisons remonter l’information.
      Bon week end

      , / 10 avril 2015 - 16h16

  • satisfait de la maif

    scieux roger / 10 avril 2015 - 15h48

  • je préfère une interlocutrice en tête à tête

    pierlion / 10 avril 2015 - 15h47

    • Avatar

      ou un interlocuteur !!!

      , / 10 avril 2015 - 16h23

  • J’ai testé le face à face entre l’abonné et le prestataire de services( chez un opérateur très connu….) . C’est plutôt pas mal car on se trouve avec son interlocuteur sans avoir besoin de se déplacer. Cela existe-t-il à la Maif?

    GG / 10 avril 2015 - 15h45

  • Il est vrai, que lorsqu’on téléphone, on a jamais la communication de la première fois. Ce qui est très désagréable. Parfois nous sommes mal accueillis.

    monnier alice / 10 avril 2015 - 15h44

  • Satisfaction, aucune critique

    Lortholary / 10 avril 2015 - 15h44

  • Je suis très satisfaite de mes relations avec la MAIF et ne cherche pas à une communication plus directe dans la mesure où lorsque j’appelle, j’ai toujours eu rapidement un interlocuteur aimable et qui est au courant des étapes précédentes de ma démarche (je suppose que vous notez tous les appels dans un dossier : Je ne suis donc pas obligée de tout ré-expliquer… )
    cordialement

    Anne / 10 avril 2015 - 15h44

  • Pour un assuré, le mieux reste le contact direct avec une personne, surtout pour un prêt. Il peut y avoir aussi des informations qui demande de la discrétion. Il est aussi très agréable d’avoir affaire à la même personne, qui vous connait. Certes tout cela serait l’idéal.
    Maintenant on ferme certains bureaux départementaux et nous n’avons plus affaire à une personne devant soi qui a un nom.
    C’est pourquoi je suis favorable à la vidéo-conférence par Skype ou autre qui nous permet de voir la personne avec qui nous conversons.
    En tout cas, bravo de vous intéresser à ce point important qui est la communication.
    Gordialement

    Gérard Legoupil / 10 avril 2015 - 15h44

  • une adresse email de contact plus simple.
    Actuellement, il faut la trouver ! et une fois qu’on l’a trouvée, et que l’on a envoyé notre demande, un message très (trop) générique nous est retourné sans trop indiquer quand nous obtiendrons la réponse. je pense qu’il faut améliorer ce point.
    merci

    Pierrick / 10 avril 2015 - 15h42

    • Avatar

      Bonjour, merci de votre proposition. Toutes les solutions de contact sont présentes sur le site http://www.maif.fr ; rubrique « nous contacter »
      Le message automatique que vous recevez valide la bonne réception de votre demande.
      Bonne fin de journée.

      , / 10 avril 2015 - 15h55

  • Le débat est d’importance… et c’est un fait que l’évolution technologique induit pour le psychologue quantité de travail, en croissance.
    L’être humain est relationnel, avec deux bons tiers de sa communication, non verbale mais comportementale (le « savoir être »).
    Même si la vidéoconférence, encore balbutiante pour le grand public, commence à arranger les choses, la technologie actuelle (vocal, sms, mail, web) réduit la communication au seul « verbal » : elle discrimine selon les profils communicants naturels de chacun (plutôt corporel, émotionnel ou cérébral). Ce fait psychologique s’additionne au fait sociologique (tant générationnel que des catégories sociales). De là, la maîtrise de la technologie, et donc celle des codes et des pratiques, sont très hétérogènes, impactant la capacité même de communiquer de chacun. Même si la technologie se démocratise, nous sommes bien loin d’être tous égaux devant elle.
    Si la MAIF souhaite poursuivre un traitement égalitaire, ou du moins équitable, de ses assurés, il faut d’évidence qu’elle prenne en considération cette réalité humaine.

    YF / 10 avril 2015 - 15h42

    • Bonjour,

      bien sûr, la communication est loin de se réduire au verbal (téléphone) ou à l’écrit (tchat ou mail). Observer la personne avec laquelle on tente de comprendre ce qu’elle sous-entend (quand on n’est pas comme elle – spécialiste du domaine) est de la plus grande utilité -et efficacité. (c’est vrai qu’on a oublié qu’il y a eu des enseignants à la Maif 😉 )

      merci de m’avoir lu, même si je crois guère que mon commentaire serve à grand’chose !

      DC0149 / 10 avril 2015 - 20h35

  • Une visite à domicile pour faire le point sur l’ensemble de nos contrats, en dehors de toute urgence.

    PAILLET / 10 avril 2015 - 15h40

  • pour moi le téléphonne est très bien mais internet le complète pour la transmission de dossier…

    1550889N / 10 avril 2015 - 15h38

  • L’erreur est rectifiée… pour la question 1

    en fait … restez comme vous êtes… disponibles au guichet, ou par internet, et
    surtout sans intrusion téléphonique… ce serait rédhibitoire ! MERCI !

    ANY / 10 avril 2015 - 15h36

    • absolument. L’intrusion téléphonique est très mal vécue. Heureusement, la MAIF n’y a pas recours.

      Annbourgogne / 11 avril 2015 - 11h56

    • Avatar

      Bonjour. Merci pour l’information, vous le savez avant moi !!!
      Bon week end

      , / 10 avril 2015 - 16h00

  • J’ai 72 ans. J’appartiens donc à ce que l’on peut appeler la vieille génération.
    J’utilise le mieux possibles les moyens de communication modernes, mais cela ne vaut pas un entretien direct où il me paraît plus facile de s’exprimer et de se comprendre.

    DUPUIS Bernard / 10 avril 2015 - 15h36

  • LES PROPOSITIONS QUE VOUS FAITES : déplacement à domicile, visioconférence ne sont pas à envisager… ou alors les assurances vont augmenter…

    CARRADEC / 10 avril 2015 - 15h34

    • Avatar

      Bonjour, la relation avec ses sociétaires est une préoccupation de la MAIF tout autant que le maintien de ses tarifs.
      Bonne soirée.

      , / 10 avril 2015 - 15h51

  • Satisfaite de l’intervention de la MAIF lorsque l’EDF m’avait envoyé 400 volts ce .qui avait détruit la plupart de mes appareils.

    Henkel / 10 avril 2015 - 15h34

  • Bonjour, Je souhaite avoir le choix de la forme du contact. J’apprécie souvent, pour une question simple, de pouvoir traiter une demande simple avec un questionnaire Internet. Ça ne remplace pas toujours le contact téléphonique, ni le rendez-vous pas trop loin pour élucider un problème complexe.
    Avec mes remerciements
    Michel ER

    Essevaz-Roulet / 10 avril 2015 - 15h32

  • Pour ma part, dans l’état actuel des sinistres auxquels j’ai été confronté, le contact téléphonique a été amplement suffisent. Il me semble que ce qui est important c’est plus la compétence et la qualité des réponses qui nous sont apportées que le temps d’attente (dans la mesure du raisonnable). Le pire est d’attendre sans avoir obtenu les bonnes informations pour traiter les problèmes.

    Bien cordialement

    SLIK Elie / 10 avril 2015 - 15h32

  • Améliorez votre plateforme téléphonique.

    Plouguerne / 10 avril 2015 - 15h32

    • Améliorer plateforme téléphonique et formation des conseiller = c’est le top

      francoise marechal / 11 avril 2015 - 17h19

  • Je pense qu’il faut garder toutes les possibilités de communiquer et franchement le contact direct est le plus satisfaisant, mais lorsque je suis loin de ma base internet est pratique.

    Nicole DEBILLE / 10 avril 2015 - 15h29

  • à la MAIF depuis 1959 j’ai beaucoup de mal à me sentir isolé – parce que le téléphone tel que cela fonctionne ne rassure pas ! il nous isole … Alors je me rends à ma délégation départementale; J’ai plus que jamais besoin de retrouver quelqu’un de ma famille ( j ‘étais enseignant et ils étaient mes partenaires et Amis)
    Pour exposer mon problème
    Pour m’informer et avoir un avis
    Je repars de la délégation plus apaisé et plus serein .
    Il faut privilégier cette porte ouverte qui permet l’échange direct et qui donne Confiance !

    MANTA / 10 avril 2015 - 15h29

    • Tout à fait d’accord.

      mcalb76 / 11 avril 2015 - 10h40

  • Je regrette profondément que les gens emploient des termes étrangers qui souvent ne sont pas très clairs pour la compréhension du texte. Je suppose, mais je suppose seulement parce que plusieurs sens sont possible, que quand vous écrivez « challenger », vous voulez dire « confronter, comparer ». L’emploi d’un de ces mots eût été plus clair, au moins pour moi. Et puis en plus, ils sont français. Pourquoi aller chercher à l’étranger ce que l’on a chez nous; ce n’est pas bon pour la couche d’ozone…….

    Cordialement

    Nom et prénom modérés

    Loison Alain / 10 avril 2015 - 15h28

  • Je préfère prendre du temps et me déplacer dans les agences où l’on rencontre tj du personnel attentif et compétent surtout sur Bayonne

    sourgens sauer / 10 avril 2015 - 15h26

  • il m’apparaît dommageable que des lieux de repère comme les agences locales soient progressivement désinvestis de de leurs animations mutualistes et que le sociétaire ne trouve plus à discuter sur ses besoins , ses attentes , ses engagements et sa pratique mutualiste.
    face à la prégnance de l’individualisme , de l’égoïsme , de l’extra-libéralisme , nous avons sans doute ensemble à dire , à faire , à transmettre , faut-il en passer par la voie déshumanisée du numérique ?
    je ne sais même plus où rencontrer le délégué local , ni pourquoi le faire !

    Aboulafia / 10 avril 2015 - 15h25

    • La réponse donnée ici pour la MAIF me semble très lapidaire envers quelqu’un qui cherche « à dire, à faire, à transmettre » de façon mutualiste !
      jP

      pertuiset / 12 avril 2015 - 16h25

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous avez toujours la possibilité de rencontrer un militant.
      Bonne journée.

      , / 10 avril 2015 - 16h48

  • Pour les informations,Noron MAIF c’était parfait! pas de parking à payer.

    THEBAULT Bernard / 10 avril 2015 - 15h25

  • Première question au type de service d’aide proposé :
    Que dois-faire pour devenir bénévole MAIF?

    Michel / 10 avril 2015 - 15h24

    • Avatar

      Bonjour,
      Si vous souhaitez vous engager à la MAIF, nous vous invitons à prendre contact avec l’équipe militante de votre délégation conseil
      (Si besoin, vous trouverez les coordonnées sur maif.fr > Espace personnel > Mes contacts).
      Un membre de l’équipe militante pourra vous renseigner sur les engagements
      – en qualité de Délégué élu des sociétaires, afin de représenter les sociétaires aux assemblées générales et être au coeur du fonctionnement démocratique de la MAIF
      – de Mandataire du Conseil d’administration pour représenter la MAIF au niveau local
      – ou au sein de l’antenne départementale de Prévention MAIF afin de mener des actions d’éducation à la sécurité.
      Bien à vous

      Cécile chef de projet / 24 avril 2015 - 12h53

  • Adepte de la connexion internet… je considère toutefois la possibilité d’un contact physique comme l’expression du maintien d’une qualité de service. Quand tout va bien, internet c’est parfait… quand on a besoin d’explication ou de s’expliquer, rien de ne vaut le face à face !

    claire / 10 avril 2015 - 15h22

  • j’aime la MAIF

    CHOUPAIA / 10 avril 2015 - 15h21

    • Avatar

      Nous aussi !!!

      , / 10 avril 2015 - 16h52

  • des histoires (non techniques) lire font du bien

    postmoi / 10 avril 2015 - 15h21

  • favorable au contact direct mais trop agée pour me déplacer.

    SAIX Monique / 10 avril 2015 - 15h20

  • Ne nous oubliez-pas, nous les sociétaires de 80 ans et plus et comme moi sociétaires depuis 55 ans,: Jongler avec les « moyens modernes  » de communiquer n’est pas, ou plus donné à tout le monde,, et il faut à tout prix préserver les moyens les plus simples: le téléphone et les points de rencontre humains, même si c’est passé de mode.
    Merci d’avance.

    Jacques MALADORNO / 10 avril 2015 - 15h20

  • Ce que je regrette à la MAIF c’est que l’accès n’est pas facile, je n’les communications ne

    Jocelyne AUDRAIN / 10 avril 2015 - 15h20

  • Bien sûr, Vous l’avez très bien résumé…
    La qualité d’un échange passe par le savoir-être, ou l’écoute.
    Cependant, à l’heure où les smartphones sont de plus en plus sophistiqués, la vidéotéléphonie est peut-être une solution à tenter pour permettre cette fameuse proximité dans les échanges.

    Marc Dupire / 10 avril 2015 - 15h18

  • question sur les contrats posée il y 48 heures : pas de contact et réponse de votre part .Vous est-il possible d’avoir plus de rapidité ? Merci de ces consultations

    antoinette / 10 avril 2015 - 15h17

  • bonjour
    ayant eu recemment un sinistre que j’ai signale par telephone je n’ai pas été satisfaite et j’ai du me rendre dans une agence pour plus d’explication rien ne vaut le contact direct

    kerve / 10 avril 2015 - 15h17

  • Le meilleur contact étant pour ma part la rencontre directe à la délégation départementale ou éventuellement dans un autre cadre.

    Plantard Jean-Pierre / 10 avril 2015 - 15h16

  • le débat sur ce thème est intéressant, nous avons tous à certains moments de notre vie des difficultés à communiquer uniquement par les moyens « modernes » (maladie, grand âge) ou tout simplement le besoin d’un plus de proximité. Ceci étant dit, l’accueil téléphonique de la MAIF est de tyrès bonne qualité.

    brigitte / 10 avril 2015 - 15h13

  • Rien ne remplace le contact humain…

    Ramses / 10 avril 2015 - 15h11

  • Merci à vous pour votre désir d’améliorer les relations entre la Maif et les sociétaires.
    Cordialement .

    gadrey / 10 avril 2015 - 15h11

  • Bonjour,
    Je vois qu’une personne a déjà mis ce que je veux mettre : pas de multichoix pour la réponse 1.
    Cela dépend du moment, si le téléphone n’est pas possible je passe par internet
    à la 3 c’est quand on en a besoin, suivant les soucis / les besoins rencontrés…
    4 : visioconférence, je pense à « skype », on n’a pas besoin de se déplacer (1h de trajet + difficultés de stationnement etc.) mais avec une heure de rendez-vous, on est comme dans le bureau de la MAIF pour se parler, pour moi ce serait bien.
    Le téléphone c’est bien si on obtient quelqu’un au bout du fil et pas un robot qui dit taper ceci… sinon internet pour une déclaration de sinistre suivi d’un rappel téléphonique si besoin, ça va aussi.
    Bonne journée !

    Mamilyne / 10 avril 2015 - 15h09

    • Avatar

      Bonjour,
      Pour la question numéro 1 c’est réglé.
      Bonne soirée.

      , / 10 avril 2015 - 16h57

  • Bien que j’utilise le web , pouvoir venir se renseigner en direct dans une agence auprès d’un conseiller reste indispensable.
    Le lien avec la plateforme n’est pas le même que celui qu’on peut avoir avec une agence e proximité.

    R CHALEAT / 10 avril 2015 - 15h08

  • Bonjour,
    Oui, je trouve les rapports entre adhérents et la MAIF très impersonnels et dispersés entre plusieurs resposables, jamais les mêmes correspondants au téléphone…
    Je préfèrerais une personne physique dans ma ville, en face de moi si j’avais un problème ou un conseil à demander.
    Merci

    REBOUL William / 10 avril 2015 - 15h07

  • Il est évident que, lorsqu’on est proche d’une délégation MAIF (départementale par exemple) c’est plus simple, mais parfois c’est très éloigné et certaines délégations n’existent plus ou presque . Alors ??
    Le téléphone n’est pas satisfaisant, vu l’impersonnalité du ‘de la) premier(e)correspondant(e) et on se lasse . Le courrier est un moyen de bien s’expliquer, mais la réponse ???? Ce qui nuit dans la vie actuelle, c’est « l’impersonnalité » des contacts: bien sûr, j’ai 82 ans et mon épouse est décédée très très subitement dans notre jardin, le 13 mars . Alors, je me retrouve avec notre maison, notre voiture et, heureusement, la famille, mais quel interlocuteur et conseiller pour aider à … continuer . Merci

    ROIBET Robert / 10 avril 2015 - 15h05

  • Bonjour.
    Je vous parle uniquement du traitement des sinistres (expérience désastreuse ) .Il est difficile d’avoir à distance une seule interlocutrice s’appelant  » gestionnaire » qui ne fait que gérer suivant un canevas très stricte et en se limitant rigoureusement à la gestion et en sous traitant à l’extérieur sans aucun contrôle sur le bien fondé de ces missions sous traitées .Mon premier commentaire serait pour que 20 % des dossiers qui ne peuvent enter dans un cadre stricte ,il serait souhaitable d’organiser systématiquement une réunion interne avec sa hiérarchie afin de faire un point plus objectif .
    Cordialement .

    Boblec / 10 avril 2015 - 15h04

  • Pour les relations les plus courantesAmon ,les systèmes dématérialisées sont relativement simples et pratiques,encore faut-il maîtriser ces techniques;ce n’est pas le cas de tous.Le contact humain est irremplaçable et garde toute sa valeur à fortiori lorsque la situation est plus complexe.
    A mon avis,rien ne vaut la relation directe avec un interlocuteur en face.

    Gérard Delcroix / 10 avril 2015 - 15h04

  • Très bonne initiative ! Tenez – nous au courant des remontées qui vous seront faites, c’est intéressant…

    Gaspard / 10 avril 2015 - 15h03

  • Je pensais qu’un tchat était une aimable conversation.
    En général nous communiquons pour demander des solutions à un problème. N’est-ce pas le but d’une Assurance?

    LucieM7 / 10 avril 2015 - 15h01

    • Avatar

      Bonjour,
      le chat est aussi un outil relationnel et pratique.
      Bonne journée

      , / 10 avril 2015 - 17h05

  • On croit rêver : « écoute, interactions, empathie… » Supprimez vite la voix robotique du standard qui nous accueille, nous guide et nous malmène et vous pourrez être lyrique.
    DE L’HUMAIN s’il vous plaît,
    Nom et prénom modérés.

    rouxel / 10 avril 2015 - 14h59

  • J ‘ai choisi pour moi les solutions qui me paraissaient les plus favorables.

    GIRARDOT / 10 avril 2015 - 14h57

  • Je pense que les attentes, donc les solutions pouvant être mises en œuvre, ne sont pas les mêmes s’il s’agit d’un sinistre ou de l’ouverture d’une assurance vie.
    Je viens d’ouvrir des contrat d’assurance vie à la Maif, et j’ai apprécié l’efficacité de l’intervenante qui était dans le Lot et moi dans l’Oise !

    Fafoua / 10 avril 2015 - 14h56

    • Tout a fait d’accord, les services MAIF pour encaisser sont bien plus joignables que les services sinistres ! Donc la MAIF est capable de bien communiquer quand elle le veut.
      Le plus important est de savoir si les sociétaires sont contents de leur Assurance (sans aucun filtre).

      AG / 11 avril 2015 - 21h26

  • Aucun des moyens d’échange proposés ne me conviennent
    Ne changez rien, les moyens que j’utilise actuellement me conviennent parfaitement !

    Francis Zaleczny / 10 avril 2015 - 14h54

  • questionnaire simple et rapide à compléter. Alors, n’hésitez pas à participer !

    Hamel / 10 avril 2015 - 14h54

    • Avatar

      Merci !

      , / 10 avril 2015 - 17h07

  • Il faut aussi penser aux personnes du 3éme âge qui ont eu au cours de leur vie l’habitude des contacts humains et qui, de plus, n’ont pas acquis, une grande compétence avec les moyens de communication actuels. Ne pas oublier non plus que les personnes du 3éme âge sont de plus en plus nombreuses.

    CHABAUDIE et AUGER / 10 avril 2015 - 14h54

  • Le dialogue via internet nous parait intéressant dans le futur.

    Marrot fourralo jean……Mme coudert Marrot / 10 avril 2015 - 14h53

  • je préfère les contacts humains par nature
    ayant une  » agence » à peu de km de ma résidence principale , je trouve commode voir enrichissant d’y aller
    j’apprécie le rôle de conseil compétent qui peut nous être proposé en cas de besoin quitte à appeler un collègue plus spécialisé
    le téléphone c’est bien qd je suis dans ma résidence secondaire .Là une camionnette mobile aurait été utile quand on a tous été victimes d’un épisode violent de gréle

    Brigitte GORSSE / 10 avril 2015 - 14h52

  • Les problèmes sont de diverses natures il faut donc avoir des interlocuteurs « multi-activités » où que ce soit et quelque soit le moyen de communication. Pas simple chacun est unique. Et qui plus est ce sont plutôt les « petits » soucis afférents aux contrats, déclaration… qui empoisonnent la gestion des dossiers.

    clodin / 10 avril 2015 - 14h51

  • La solution qui adviendra un jour c’est le genre skype qui permet de ne pas se déplacer et qui permet l’empathie. Pour mettre ça au point pour un service tel que le votre il faudra du temps mais je pense que c’est l’avenir. Personnellement j’utilise ce système pour joindre mes enfants qui sont à l’étranger et cela amène une qualité d’échange plus fine que le simple téléphone.

    bareau / 10 avril 2015 - 14h48

  • Je suis nouvelle adhérente, donc je n ai pas encore l habitude de vos services.J étais habituée avant à un contact de proximité, il faut que je me familiarise avec les nouvelles méthodes.

    Favreau Marie-madeleine / 10 avril 2015 - 14h48