Quel accompagnement pour les personnes de plus de 70 ans, en cas de sinistre important ?

Enfants des Trente Glorieuses, ils ont connu Mai 1968, l’arrivée de la contraception, de la télévision puis de l’internet… Aujourd’hui âgés de 70 ans et plus, ils s’appliquent à donner un sens à leur temps libre, à comprendre le monde de leurs enfants et de leurs petits-enfants. Ils sont les pionniers du bien vieillir et s’investissent pleinement dans le présent. Ils souhaitent dynamiser leur vie sociale, participer à la transmission intergénérationnelle. Enfin, ils sont en recherche de services adaptés et d’accompagnement à ce stade de leur vie où tout est découverte, le positif comme le négatif.

©ArtMarie / Getty Images

                                                   

Le bien-être, la qualité de vie mais aussi la santé et la sécurité sont au cœur des préoccupations des personnes âgées de 70 ans et plus. Et cela, à juste titre. Un accident peut survenir et avoir des conséquences sérieuses : un dégât des eaux dans le domicile, une chute dans l’escalier, un accident sur la route, un cambriolage… créant une véritable angoisse pour la victime, mais aussi pour ses proches. Et faire face peut s’avérer compliqué : à cause de l’éloignement géographique des proches, d’un lien social affaibli, d’une capacité financière modeste ou encore d’un manque de professionnels à proximité pour assurer la prise en charge… Un accompagnement fort est alors une nécessité, d’abord pour surmonter les difficultés pratiques mais aussi pour renouer sereinement avec le quotidien.

A la MAIF, nous réfléchissons à la façon dont nous accompagnons les personnes plus âgées et leurs proches dans les moments difficiles. Vous avez subi un sinistre grave, en tant que victime ou même en tant que proche ? Ou bien vous en redoutez l’éventualité ? Aidez-nous à construire un accompagnement unique, adapté à des situations souvent compliquées, pour sécuriser le bien-être et la sérénité de tous.

235  Commentaires

  • Cette suggestion est bien plus intéressante que les propositions insistantes de souscrire à l’assurance obsèques quand on va dans les bureaux pour demander un renseignement qui n’a rien à voir avec ce souci-là !
    La crainte du retour à domicile après une intervention chirurgicale est une perspective de soucis plus immédiate quand les proches sont très éloignés : voilà une piste à approfondir, pour ce qu’il me semble, par exemple …

    hellia / 1 juillet 2019 - 15h59

  • Agée de 74 ans cette année, je suis sociétaire MAIF depuis 1978 et j’ai toujours été impressionnée par la disponibilité et la gentillesse du personnel de la MAIF au cours de toutes ces années.
    atteinte depuis une dizaine d’années d’une maladie neuro-dégénérative, j’ai la chance de connaître ne évolution lente de ma maladie et à part quelques épisodes pour lesquels j’ai trouvé de l’aie, je me débrouille toute seule.
    Je suis très inquiète cependant en pensant à l’avenir et serais heureuse de trouver en la maif Une aide efficace pour organiser ma vie le jour où je ne pourrai plus m’en tirer toute seule, tout en restant ch.
    Merci de votre initiative. en ce qui me concerne, elle tombe particulièrment à point.ez moi.

    sainte-lucejo^ele/pseudo LAURENCE / 10 juin 2019 - 00h31

  • Bravo.Voila une initiative plus que nécessaire. Le moindre incident ou accident de santé _fréquents à mon age_ fait que je n’ai plus assez d’énergie pour donner suite à deux déclarations de sinistres. Trouver une aide efficace me serait indispensable.

    Volf Ginette / 9 mai 2019 - 09h16

    • Avatar

      Bonjour. Merci pour vos encouragements, nous espérons que la conclusion de nos travaux donnera lieu à une solution adaptée à vos attentes. Nous ne manquerons pas d’en reparler sur ce blog ! Je reviens à votre commentaire où vous y évoquiez deux sinistres. Avez-vous besoin d’aide sur le sujet ? Très bonne journée.

      Aude animatrice du blog / 10 mai 2019 - 12h57

  • Excellente idée de recueillir les différents « vécus » de sociétaires-assurés!… Le passé peut aider à préparer l’avenir…
    Mais il faudrait pour que ce soit plaisant que ça marche, et que, par exemple, en cliquant sur « Voir tous les commentaires » on ne soit pas successivement ramené aux « Archives » et à « Votre commentaire »…
    Bon courage!
    Cordialement,
    A.

    Arno / 25 avril 2019 - 11h45

  • la com est une chose mais quand on est « vieux  » on a la « chance » d’avoir vécu des expériences…même avec son assurance et de voir la différence entre la réalité vécue et la com affichée. je n’ai pas répondu aux questions précédentes car elles ne correspondent pas à « ma » réalité ….le monde n’est pas aussi simple que le questioneur la conçoit
    nous avons connu une maif proche …elle s’est alignée sur la concurence sur la gestion c’est peut être nescessaire ??? mais je ne pense pas qu’elle est progressée sur les rapports humains et même si il y a désormais de la pub et de la com,qu’ il y ait eu un progrès au niveau de l’humain ?
    vous pouvez me répondre par mail ….je tenterais de vous répondre. Ce qui est dommage c’est que les agents ne sont pa s habilités et ou formés à l’écoute des assurés Là serait déjà un tout premier pas ….ou Alors créer un agent « bureau des pleurs  » pour collecter le resenti des agents jeunes ou vieux ….certes les « vieux  » ont connu d’autre méthodes …c’est certainement pour cela qu’ils expriment un regret.
    ils savent qu’un autre management est possible .

    morat / 25 avril 2019 - 09h12

  • A ce jour, je n »ai pu qu’être contente de la MAIF (accidents domestiques, problèmes de voiture) et de la MGEN (fracture exigeant quatre mois de soins et rééducation) dont mes parents étaient déjà membres. MERCI

    Simonne / 21 avril 2019 - 09h52

  • Accompagner les personnes de plus de 70 ans ?
    Une bonne idée sans doute si on peut admettre qu’une majorité des personnes diminuées, mémoire qui flanche, vision qui a du mal à séparer la litanie des chiffres des références informatiques, ouïe déficiente qui rend hasardeuses les conversations téléphoniques, etc., se recrute dans cette tranche d’âge.
    Une bonne idée à condition de préserver les principes qui sont la base de la mutuelle, en particulier la solidarité entre sociétaires. En ces temps de dérèglement climatique, c’est particulièrement important. Sans négliger d’agir sur les causes en insistant sur la responsabilité des adhérents, sociétaires, collectivités, etc., mais aussi en alertant sur les responsabilités sans doute plus grandes encore des pollueurs nationaux et internationaux et les instances qui les soutiennent. La mutuelle affiche son attachement aux valeurs républicaines et de la laïcité, c’est juste, osons aussi l’objectif de la défense de la Planète, c’est urgent ; et pas seulement pour les plus de 70 ans.
    Dans ce domaine, la mutuelle pourrait peut-être se donner les moyens d’initier des expériences. Je pense à la crise des gilets jaunes. Une des premières revendications concernait le prix du gas-oil et ses répercussions sur un parc automobile vieillissant. Sans prétendre que cette piste aurait réglé toutes les questions, le pilotage d’une bourse d’occasions aurait permis aux sociétaires intéressés d’acquérir dans des conditions avantageuses un véhicule à la fois moins polluant et moins gourmand.
    Un point mérite réflexion qui se rapporte aux pratiques commerciales ayant cours via le téléphone et internet. Ici il ne s’agit pas de pollution, type kilos de papiers diffusés dans les boîtes aux lettres, mais d’un harcèlement destructeur voire de ventes forcées. A ce propos, je salue la mutuelle qui, en proposant un service juridique efficace (TB) nous a personnellement permis d’en finir avec les prétentions et les menaces d’un opérateur téléphonie-télévision-internet qui nous pourrissait la vie.
    Sans doute perfectible, mais j’apprécie La Maif assureur militant, même dans ses publicités sobres et directes (les seules que je supporte sur France-Inter).

    Hellio Raymond et Janine / 19 avril 2019 - 15h49

  • Quand je me suis fracturé le genou, l’aide ménagère octroyée par la MAIF n’est arrivée que deux semaines après l’accident …c’est long quand on a perdu sa mobilité.
    Si vous pouvez tenir compte de toutes les remarques qui vous sont adressées, tout devrait aller mieux !

    Michelle / 14 avril 2019 - 19h32

  • excusez-moi je n’ai rien à dire pour l’instant

    GARY / 13 avril 2019 - 14h35

  • Merci pour la rapidité de votre réponse.
    Numéro de sociétaire: 10 200 26 M
    Référence M 18 052 192 B C 85 V 38
    évènement du 04/05/2018
    Le RV avec l’expert est fixé au 06/06/2019. Il a été demandé en décembre 2018.
    En lisant les différents commentaires, je ne suis pas très rassurée.
    J’ai 82 ans. Faire la part entre la « vieillerie » et les séquelles de l’accident n’est pas évident. D’autant que stress et douleurs qui en découlent, sont difficilement quantifiables!
    Adhérente depuis 45 ans, je tiens à remercier la MAIF, pour son accompagnement en toutes circonstances et tout particulièrement Mme Ravard, qui l’an dernier m’a aidée à faire face à tous les problèmes. Je suis seule, c’était très important.
    Encore merci à vous. Très cordialement.

    Cipaye / 12 avril 2019 - 18h05

    • Avatar

      Chère sociétaire, merci pour ces éléments. Nous prenons contact avec vous tout de suite pour échanger sur votre situation. Très bonne journée.

      Aude animatrice du blog / 17 avril 2019 - 14h15

  • J espère trouver une aide et un accompagnement personnalisé si un sinistre se présentait.

    Jack / 12 avril 2019 - 13h15

  • En parfaite communion avec les derniers commentaires. Ayant eu deux sinistres récemment sans gravité majeur.et qui sont réglés. Le passage des experts me laisse perplexe ?
     » je rejoint Liliane sur son commentaire » et de les entendre dire a chaque fois – C’est l’assurance qui paie – ça m’ hérisse le poil, mais qui sont-ils ses experts à faire leur salade ensemble ?

    Ont- ils toujours les qualités requises sur les dossiers a traiter je n’en suis pas convaincu l’ avenir me l’apprendra sur un dossier en cours.

    Alain / 11 avril 2019 - 16h22

  • Ancienne salariée de votre Entreprise, j’attends des résultats sur l’aboutissement de mon sinistre, suivant les valeurs reconnues et prônées. La M.A.I.F est reconnue 1ère au classement de ses liens avec ses sociétaires.

    Mireille / 11 avril 2019 - 10h06

  • Pas d’appel Téléphonique. Une réunion oui si programmée. Merci

    Hude / 10 avril 2019 - 17h32

  • voire les réponses au questionnaire

    DUMOULIN / 10 avril 2019 - 13h04

  • Je sis partagée sur un traitement spécifique des plus de 70 ans.
    A vrai dire, chaque fois que j’ai eu à faire appel à la MAIF (avant 70 ans de fait …pour le moment!), l’accueil et les prestations ont été de qualité. Et adaptés à la situation. Avant ou après 70 ans, ce devrait être toujours le cas . Et si des personnes âgées ont des besoins particuliers, ils sont pris en compte!

    LALANDE / 9 avril 2019 - 10h34

    • Avatar

      Bonjour, merci pour votre commentaire. L’idée ici est bien de personnaliser au maximum le service rendu en cas de sinistre important et de tenir compte d’une éventuelle vulnérabilité (méritant une prise en charge particulière). L’excellence de la Relation reste bien une priorité lors de chacun de nos échanges avec nos sociétaires ! Au plaisir de vous lire.

      Aude animatrice du blog / 9 avril 2019 - 11h01

  • Très satisfaite de la MAIF à laquelle j’appartiens depuis un peu plus d’un demi siècle…à la suite de mon père.

    5391 / 9 avril 2019 - 10h10

  • Adhérent MAIF et Camif depuis 1958 , j’ai toujours trouvé l’écoute et l’aide efficace pour solutionner mes problèmes (un très gros accident de voiture dans les années 1960, trois ou quatre petits sinistre depuis).
    Merci à le MAIF
    Il faut à tout prix maintenir cet esprit.
    Le 09 avril 2019.
    Léo

    Leo. / 9 avril 2019 - 09h30

  • Il est bien tard pour redresser l’image de la maif

    LZG80 / 9 avril 2019 - 08h27

    • Avatar

      Souhaitez-vous nous en dire un peu plus ? Nous sommes à votre écoute !

      Aude animatrice du blog / 9 avril 2019 - 09h17

  • je lis avec intérêts les commentaires des assurés et surtout de l’assureur. Maintenant, nous rassuré que le service qualité surveille bien la satisfaction des clients par des courriels d’enquête satisfaction, des statistiques et des analyses pour en tirer des palmarès et mesures correctives.Nous sommes entrés de le monde de la surveillance avec notre consentement et pour le plus grand intérêts de tous…

    monique / 8 avril 2019 - 20h22

  • Espérons que cette initiative d’accompagnement soit sincère afin de mieux assister les sociétaires séniors, sans leur augmenter les cotisations, une prévention permettant de réaliser des économies ; mais à l’heure actuelle le doute est certain.

    mpcom / 8 avril 2019 - 11h59

  • Je suis MAIF depuis les années 70 et je m’en porte fort bien !

    Je reprends l’Excellent commentaire de ROBERT-BANCHARELLE du 6 avril 2019
    En étant moi-même un peu plus ancien que lui à la MAIF (depuis la fin des années 60)…..

    VOUS POURRIEZ NOUS APPORTER BEAUCOUP grâce à votre Service d’Assistance Juridique ; il permettrait la constitution d’un document du type « Check-list fin de vie » pour nous les Ancêtres, qui permettrait de CODIFIER :
    – Les Démarches administratives Notaire – Banque – Assurances – Associations – …
    – Les Désignations des « Personnes de Confiances »
    – Les Contactes ANTICIPES avec les Services des Pompes funèbres … des Cultes …
    – Les « Imprévus » et les choses auxquelles je ne pense pas …

    Ce serait une très bonne Idée … MUTUALISTE.

    Bien Cordialement à vous

    Eric / 8 avril 2019 - 11h27

  • Merci à la MAIF en qui je garde une grande confiance allant sur 70 ans l’an prochain, je continue à vous accorder toute ma confiance malgré les tentatives de ma Banque pour m’assurer.

    Armelle Grouazel / 8 avril 2019 - 10h34

    • Avatar

      Merci pour votre témoignage de fidélité et de résistance 😉

      Aude animatrice du blog / 9 avril 2019 - 13h32

  • Comment peut-on être au courant des aides possibles de l aMaif (s’il y en a) au niveau des ascendants ?

    Louise / 8 avril 2019 - 10h16

  • La diversité des situations individuelles dans cette tranche d’âge ne me paraît pas favorable à la mise en place d’une stratégie globale à leur propos.

    Par ailleurs, la place croissante des activités de communication à tout propos de la MAIF , coûteuses et sans rapport direct avec l’activité d’assurance des aléas, me parait justifier les critiques de dérive de la mutuelle vers une entreprise soucieuse comme les autres d’étendre avant tout son chiffre d’affaires. Il ne me souvient pas d’ailleurs d’avoir vu de critiques de l’extension de la définition « mutuelle » à ces entreprises qui me harcèlent d’appels commerciaux plusieurs fois par jour.

    Guillaume Metic / 8 avril 2019 - 09h30

  • Je suis adhérente depuis 1963 et j’ai vu l’evolution De la MAIF d’une véritable mutuelle à une assurance comme les autres meme sentiment d’ailleurs pour la MGEN je le regrette
    Je pense que des structures de solidarité comme celles évoquées dans ce courrier pourraient retarder voire arrêter cette évolution
    Je suis prête à apporter ma contribution à cette réflexion en espérant qu’elle prenne un aspect intergenerationnel.

    Ouerne / 8 avril 2019 - 08h23

    • Avatar

      Bonjour, merci pour la sincérité de vos propos. Il serait intéressant de préciser en quoi nos valeurs mutualistes semblent s’altérer à vos yeux. C’est un sujet qui pourra être débattu lors de nos prochains contacts, notre objectif étant bien sûr de maintenir notre singularité, celle qui a toujours mis l’humain au centre des préoccupations. Bonne journée.

      Fabian Militant MAIF / 12 avril 2019 - 13h39

  • Le veuvage n’est pas un sinistre mais il est très impactant sur les seniors. Quel type d’accompagnement pourrait-on imaginer pour aider le conjoint veuf à se réorganiser dans son quotidien ?

    Béa / 8 avril 2019 - 07h07

    • Avatar

      Bonjour Béa, effectivement l’épreuve du deuil du conjoint est un moment terriblement fragilisant. Dans votre commentaire, faisiez-vous référence à des aides liées aux démarches administratives qui suivent le décès ou à un accompagnement plus global (du type aide à domicile, …) ? Si la MAIF proposait des aides pour vous accompagner dans cet événement de vie, seriez-vous prête à y souscrire ?

      Aude animatrice du blog / 9 avril 2019 - 13h29

  • en cas d’accident aux biens ou aux personnes, on a particulièrement besoin de conseil, d’assistance dans les démarches;
    c’est cet aspect humain qui devrait être particulièrement envisagé

    inesil / 7 avril 2019 - 20h38

  • Je n’ai pas eu de sinistre grave, mais j’ai actuellement en cours un sinistre perturbant qui impacte beaucoup ma qualité de vie, c’est pour cela qu’il faudrait dans la mesure du possible en tenir compte dans les délais ou en avertir les sociétaires. Un coup de fil pourrait rassurer les personnes seules.

    sociétaire depuis 1978 et mon mari l’était de nombreuses années avant et était inconditionnel de la MAIF et de la MGEN….

    natacha / 7 avril 2019 - 18h20

    • Avatar

      Bonjour natacha. Je tiens à vous remercier pour votre attachement et votre fidélité à la MAIF. Un dossier pourtant vous préoccupe et vous tracasse : je prends contact avec vous par message privé pour que vous me communiquiez les références de ce sinistre. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 16h07

  • Ayant plus de 70 ans mais en bonne santé et bien entourée, je puis encore vivre sans trop de problèmes chez moi mais le ménage et le jardin me demandent de plus en plus d’efforts.

    augier / 7 avril 2019 - 14h04

  • 72 ans, je vis seule. Les amis ont mon age. Mon fils habite a 600km et est tres pris par
    son travail. J’ai mal au dos. Je ne sais pas comment je ferai en cas de sinistre.

    mimi / 7 avril 2019 - 13h42

  • Je suis à votre disposition pour tout échange.

    Je suis prêt à me déplacer.

    SALIBA / 7 avril 2019 - 12h55

  • S’intéresser au cas spécifique des personnes de 70 ans et + en cas de sinistre est une marque de solidarité envers nos ainés
    Les propositions d’aide de la MAIF dans ce domaine sont attendues et très souhaitables face aux perspectives démographiques (enfants du baby boom et au delà!)

    Mika / 7 avril 2019 - 12h26

  • Bonjour,
    Je ne fais pas encore partie du Club des « 70 ans » , mais cela va venir à grands pas!
    ET je pense qu’il faut commencer à y réfléchir à plusieurs, y penser, et même imaginer des Solutions, car nous serons nombreux, et nous ne voulons pas des Ehpad qui existent déjà, où sont nos parents mais autre chose!!!

    Merci, très bonne idée!!!
    Partante pour faire partie de la réflexion et du groupe de paroles, aller aux conférences, etc…

    Mme. N. Mounier

    Nicole Mounier / Coline / 7 avril 2019 - 12h12

  • Après avoir lu plusieurs commentaires, je souhaiterais que la MAIF assume davantage son rôle de « assureur militant ». Je suis adhérente depuis quasiment 50 ans. J’ai eu à gérer plusieurs fois des dégâts des eaux et je constate que la MAIF a tendance à présent à se comporter comme toute assurance, aide plus superficielle, moins d’appui envers la partie responsable, bas cule vers la copropriété ( et ce depuis me semble-t-il) depuis l’accord CIDRE. Experts peu combatifs.
    Arrivant à un âge avancé, je suis encore en possession de mes moyens intellectuels mais je pense que nous aurions besoin d’un « appui solide » en prévision de la baisse de nos facultés intellectuelles et physiques. Pourquoi pas des conseillers qui se déplacent lorsque la situation devient fragile?

    Mireille Dréan/ Mireille D / 7 avril 2019 - 11h56

    • Avatar

      Bonjour Mireille Dréan. Je prends note de vos différentes remarques. Par rapport à celles-ci, et dans le cadre de sinistres que vous auriez eu à subir, si je peux me rendre utile pour vous apporter des explications ou pour réexaminer votre situation, nous pouvons échanger par message privé afin de faire le point. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 16h06

  • Agee de 74 and et veuve je me pose des questions sur ma vieillesse . Comment se prendre en charge sans trop compter sur mes enfants .Faut il que des maintenant je quitte ma maison (grande et loin des services ) ? J’ai besoin d’aide pour envisaged l’avenir .

    Mimi / 7 avril 2019 - 11h00

    • Avatar

      Bonjour, effectivement, un nombre croissant de sociétaires expriment cette préoccupation. La plupart semble vouloir bénéficier d’aide à domicile, pour vivre de façon convenable leur retraite. C’est un point qui fera partie de notre réflexion. Très belle journée.

      Fabian Militant MAIF / 12 avril 2019 - 13h38

  • Je préfére plutôt participer à des réunions que d’être jointe par téléphone.
    Merci de travailler sur ce sujet, car nous très souvent sollicité par des arnaqueurs qui font peur en présentant tous les problémes possibles.
    Merci de soi,incité les intéressés et leur familles .

    Moloujema / 7 avril 2019 - 09h51

  • Rien à signaler

    Machen / 7 avril 2019 - 08h56

  • Je n’ai aucun commentaire à faire , si ce n’est que la MAIF m’ a toujours apporté entière satisfaction.

    Antoinette LEDUC / 7 avril 2019 - 08h55

  • Après plusieurs accident toujours bien suivi par la Maif au travers de Praxis
    Qq problèmes j’ai 77ans vivant seul après un accident sans être guéri un expert alors j’avais des béquilles après cinq minutes sans échange l expertise était terminée alors qu à ce jour je suis très handicapé par la cruralgie sans aide de la maif depuis qu’un de vos collaborateur m’a indiqué que le dossier était clos et consolide que dois je faire? Merci. Jean pierre

    Jphy / 7 avril 2019 - 08h28

  • j’attends de voir à quoi cela peut servir???si cela peut améliorer le service???

    langlois / 6 avril 2019 - 19h32

    • Avatar

      Bonjour, notre démarche vise en effet à améliorer la gestion de sinistre en proposant un dispositif d’accompagnement destinés aux plus fragiles. Nous reviendrons vers les lecteurs pour vous informer des résultats des travaux. A très bientôt sur le blog !

      Aude animatrice du blog / 9 avril 2019 - 13h23

  • J’ai beaucoup apprécié cet article qui permet de s’interroger sur la position des baby-boomer

    Fromentin Jacques / 6 avril 2019 - 18h33

  • en lisant les autres commentaires, je m’aperçois que oui la MAIF a changé.les délégations sont ouvertes et accueillantes mais la gestion des problèmes est devenue abominablement bureaucratique. On ne peux plus se faire entendre et l’on reçoit des réponses et des refus standards qui laissent l’impression de n’avoir pas été entendu.Les cas particuliers ne sont pas pris en considération; Je regrette la MAIF d’autrefois. celle d’aujourd’hui,malgré d’incontestables qualités, se déshumanise.

    Anna K / 6 avril 2019 - 18h30

    • Avatar

      Bonjour, je rebondis sur votre commentaire afin que vous m’en disiez plus, si vous le souhaitez, sur le type de problèmes que vous avez rencontrés. Est-ce dans le cadre de la gestion d’un sinistre ?

      Aude animatrice du blog / 9 avril 2019 - 13h00

  • aucun autre commentaire à faire. MR.

    ROUMENGOU / 6 avril 2019 - 18h12

  • Tout à fait d’accorad avec Liliane adhérent depuis 1964 (55 ans)……Nous avions construit la CAMIF ….ET AVANT LA MAIF..La CAMIF à disparu ( fautes de …) et la Maif a perdu l’esprit CHOIX DES EXPERTS QUI SONT DEVENUS LES VRAIS GESTIONNAIRES les mêmes pour toutes les assurances ?,,,

    GAETAN / 6 avril 2019 - 17h23

    • Avatar

      Bonjour GAETAN. Les experts mandatés par la MAIF sont effectivement des experts libéraux susceptibles d’être mandatés par d’autres assureurs sur un autre sinistre. Pour autant, le décisionnaire quant à l’octroi des garanties reste bien votre mutuelle. Peut être y a-t-il eu une incompréhension entre nous à propos d’un sinistre qui vous a concerné ?Souhaitez-vous que nous évoquions votre situation en message privé ? Cordialement. Olivier.

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 16h05

  • Aucun

    Bibi / 6 avril 2019 - 16h55

  • je sais que la MGEN réfléchit aussi à ce problème; pourquoi n’y aurait-il pas une mutualisation des solutions et des moyens, une extension en fait du protocole qui existe déjà?

    jacquet / 6 avril 2019 - 16h41

    • Avatar

       Bonjour, votre idée est bien sûr pertinente. Il existe bien des partenariats entre MGEN et MAIF. Le sujet de la dépendance est souvent évoqué, il est complexe, et nécessitera une étroite collaboration entre nos mutuelles. La complémentarité recherchée devrait effectivement bénéficier aux seniors. D’ores et déjà, un membre de la MGEN siège à notre Conseil d’Administration et réciproquement. Les groupes de travail constitués tentent d’anticiper vos besoins pour adapter nos futures offres. Ce blog nous apportera certains éléments précieux dans ce sens. Salutations mutualistes.  

      Fabian Militant MAIF / 12 avril 2019 - 13h38

  • Bravo à la MAIF de se lancer dans ce vaste sujet…..

    A 54 ans, j’ai arrêté de travailler pour gérer les parents de mon époux fils unique. Heureusement, je travaillais dans la Fonction Publique Nationale……
    Le père de mon époux est décédé 18 mois après (cancer de la vessie dû au tabac)
    La mère de mon époux est partie vivre en EPHAD de luxe que j’avais choisi pour elle. Elle en avait les moyens financiers.

    A 63 ans mes parents âgés de 87 ans avaient besoin d’aide dans une région située à 800 km d’où nous vivions avec mon époux. Fille unique moi-même, aucune négociation possible avec mon époux, j’ai décidé après 42 ans de mariage de quitter mari, maison construite pour notre retraite…..

    Je ne veux pas être une charge pour mon fils unique….Pas douée pour faire des enfants….Un garçon décédé après 11 jours de vie.
    La vie de nos jours n’est guère simple.
    Posons nous pour les bonnes questions.
    Je suis prête à me déplacer, mais pas de réponse par téléphone.
    Merci d’avance.
    Jeanne

    Jeanne / 6 avril 2019 - 15h59

    • Avatar

      Bonjour, merci pour votre témoignage, sincère et touchant. Nous mesurons combien le sujet est complexe, et propre à chaque trajectoire. C’est pour cela que nous cherchons à personnaliser davantage nos réponses. Vous vous proposez de participer à la suite de nos échanges, ceci nous serait effectivement très utile! Donc, merci pour votre participation à nos côtés! Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 12 avril 2019 - 13h37

  • adhérente depuis 45 ans je ne reconnais plus les valeurs vantées par l’assureur militant n°1 de la relation client : depuis un sinistre toujours pas réglé depuis bientôt un an, j’ai affaire à des gestionnaires multiples qui découvrent le dossier laissé de côté, parfois désagréables, défendant avec leurs experts ergoteurs une stratégie et un état d’esprit d’entreprise marketing où la relation humaine n’a plus sa place. Dans ce contexte, Je m’interroge sur la sincérité de l’intérêt de la MAIF pour les séniors si ce n’est de prospecter un marché rentable.

    liliane / 6 avril 2019 - 15h44

    • Avatar

      Bonjour liliane. Je regrette votre ressenti et me propose de vous contacter en message privé afin de tenter de trouver une solution satisfaisante à votre situation. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h39

    • Votre commentaire m’interpelle. J’ai réagi positivement à la proposition de la MAIF, et suis prête à participer à la réflexion, à condition toutefois qu’elle ne se contente pas de doléances et de belles déclarations, mais qu’elle permette d’aboutir à des solutions concrètes,
      Par ailleurs je ne peux que constater, comme vous, de trop fréquentes négligences de la MAIF dans le suivi des dossiers, leur soumission aux diktats des experts, et l’obligation où je me trouve de les relancer en permanence pour obtenir leur réponse.
      Je ne pense pas, a priori, que la MAIF manque de sincérité, elle a déjà pris des initiatives vraiment humanitaires, par exemple en faveur des enfants. Mais on peut peut-être se demander si elle ne fixe pas à ses équipes de salariés des objectifs commerciaux qui ne sont pas cohérents avec ses valeurs d’assureur militant.
      Il faut que la MAIF clarifie ses orientations, et ses discours.

      Coda / 6 avril 2019 - 18h01

    • Avatar

      Chère sociétaire, merci d’avoir pris le temps de commenter notre article. Je rebondis sur votre interrogation concernant des objectifs commerciaux qui ne seraient pas cohérents avec nos valeurs. Pascal Demurger, notre Directeur général, a donné une interview la semaine dernière dans Les Echos Executives et ce sujet y est justement abordé. Je me permets donc de le citer :  » La rémunération de tous les salariés du réseau en contact avec les clients sociétaires est indexée au travers de l’intéressement sur la satisfaction des assurés, plutôt que sur des résultats commerciaux.  »
      J’espère que cela répondra à vos attentes de clarification. Au plaisir d’échanger avec vous sur le blog !

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 15h22

  • Bonne idée!
    Maintenant : creusons, semons et récoltons le fruit de notre cogitation !

    FAUGERAS / 6 avril 2019 - 15h27

  • En activité les personnes sont en pleine possession de leurs capacités, et pourtant elles sont suivis (santé par médecine du travail, hôpitaux lors de problèmes de santé, conjoints, etc.)

    Dès la retraite les personnes perdent en capacités physiques et intellectuelles, et se retrouvent souvent seules.
    Leur suivi, dès les premières alarmes de santé (AVC, cardiaque, etc ») suite aux préventions santé, et en cohérence avec Sécurité sociale, mutuelles, médecin généraliste, n’est signalé à aucun organisme qui assurerait la prise en charge et la responsabilité du suivi de gestion (CCAS ????).
    Ce sont des  »électrons libres ».

    Tous les problèmes: aménagement d’appartement, aide ménagère, confection des repas, suivi médical, etc., en découlent.

    Des regroupements associatifs pourraient être proposés, proches de leurs lieux habituels de vie, favorisés financièrement, pour mutualiser les besoins, les moyens, les coûts ….

    dh83 / 6 avril 2019 - 15h12

    • Tout à fait d’accord avec ce commentaire et celui de Coda, j’ai 74 ans, je vis seule et n’ai eu jusqu’à maintenant besoin d’aucune aide spécifique et forcément je me pose les mêmes questions. Une chute, un accident médical j’ai toujours fait confiance à la MAIF et à la MGEN pour me venir en aide en cas de besoin, et bien sûr en espérant que cela ne sera pas trop compliqué.

      brimillou / 7 avril 2019 - 08h35

  • Ce projet s’inscrit dans les valeurs qui font la force de notre Mutuelle. L’humain reste au cœur des préoccupations mutualistes. Bravo et merci.

    Papy’Yotte / 6 avril 2019 - 14h15

  • nous sommes deux sociétaires depuis plus de 50 ans ! toujours cotisé sans aucun sinistre majeur . Mais après 80 balais, les risques augmentent, donc la création de services adaptés est pour nous une bonne mesure. Un projet d’accompagnement réactif et efficace
    doit nous sécuriser et dont faciliter notre fin de vie. Une proximité dans les échanges et les réponses est souhaitable. Des modèles d’adaptation aux conditions et contraintes de l’âge peuvent nous aider à adapter notre situation propre et éviter ainsi des sinistres graves.

    jpmh-25 / 6 avril 2019 - 14h12

    • Avatar

      Bonjour. Un grand merci pour votre fidélité. Votre intervention est importante puisque effectivement, en retour de votre fidélité nous vous devons un accompagnement exemplaire, en cas de sinistre, mais aussi dans les démarches contractuelles. Nous en tiendrons compte! Quant à la prévention des accidents vous savez qu’elle constitue depuis la création de PREVENTION MAIF un axe prioritaire de notre politique, aussi proposons-nous de nombreux documents pour aider les seniors. Nous organisons des conférences-débats et nous déplaçons dans des établissements spécialisés. Si vous souhaitez en savoir davantage voici l’adresse du site:
      http://www.prevention-maif.fr/
      Bonne soirée !

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 18h27

  • Mes parents , témoins de la création de la MAIF , m’ont appris le rôle important qu’elle pouvait avoir dans notre vie , professionnelle et personnelle , et je porte haut ses initiatives

    Adhérente depuis 1962 ,je vous dis MERCI

    Mamy Toutou / 6 avril 2019 - 14h07

  • Excellente initiative pour tous ceux qui ont contribué à installer la MAiF par leur militantisme ce que certains de vos collaborateurs oublient ? Occultent dans la gestion des dossiers !
    Adhérent MAIF depuis décembre 1973.

    Rabelais / 6 avril 2019 - 13h46

    • Avatar

      Bonjour Rabelais. Je regrette que vous puissiez avoir ce ressenti et vous propose, si vous le souhaitez, de vous contacter en message privé afin de prolonger la teneur de nos échanges et de détailler ceux-ci. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h39

  • 1*- Inscrit à la MAIF en 1953 par mon père qui avait lui même participé à la rédaction des statuts, j’ai eu , pour la première fois, à la suite d’une explosion de gaz Place des Marseillaises en 1.996, à souffrir considérablement de la gestion MAIF .
    Cela ne concerne en rien les excellents contacts que j’ai pu avoir avec le personnel mais la gestion de cette affaire importante, 5 morts dont ma fille et 2 collègues a été calamiteuse.
    Ce dossier énorme est passé de mains en mains (au moins 10 intervenants) et le suivi n’a pu être que calamiteux avec, comme résultat des milliers d’@perdus pour la MAIF et moi même.
    Mon rapport a été utilisé ne varietur jusqu’à la cour de cassation et je peux vous fournir de préférence par courriel des informations édifiantes.

    2° Le dossier d’une cuisine et une douche Arthur Bonnet (payées intégralement plus de 42.000€ (sans l’électroménager )il y a 7 ans n’est toujours pas bouclé et la douche reste dangereuse avec une lourde porte vitrée qui se dégonde à cause d’une malfaçon
    que j’ai signalée dès la pose. Il y a 3 semaines, elle est encore tombée et a impacté la la cloison opposée sans que je puisse l’éviter..
    Vu la procrastination de A.B.qui joue la montre je peux vous faire parvenir des mètres de mail pour poursuivre car nous avons besoin de cette douche et si un de mes arrière petits enfants avait été à ma place, ça aurait été très grave compte tenu de la position de l’impact. Peut-être pourriez vous les prévenir de leur responsabilité.
    Mutualistement votre..

    Anglada Roger / 6 avril 2019 - 13h16

    • Avatar

      Bonjour Anglada Roger. Je regrette que vous ayez souffert de ces situations et comprends votre ressenti. Je prends contact avec vous en message privé afin d’obtenir plus d’informations sur ces deux sinistres. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h38

  • C’EST UNE BONNE INITIATIVE D’ ETABLIR UNE RELATION particulière AVEC LES + DE 70 ANS CAR LEUR VIE DEVIENT DE PLUS EN PLUS DURE

    NICOLE BORDEREAU / 6 avril 2019 - 12h47

  • Bonne initiative
    Les seniors sont souvent en difficultés avec internet

    Anne / 6 avril 2019 - 12h13

  • Je pense qu’il faut leur venir en aide dans leurs difficultés au quotidien. Déjà aménagement des locaux pour éviter les chutes. Qui sont trop fréquentes il faut agir en amon Elles sont trop souvent seules les frais de garde sont exorbitants. Il faut aider les aidants. Qui ont de la bonne. Volonté mais cela ne suffit pas quel. Accompagnement de proximité. Offrir aux personnes âgées et leurs proches :
    Aide à la personne. Accompagnement du quotidien
    Aide administratives
    Souplesse au niveau des administrations
    Qui ne tiennent pas compte du niveau d. Incapacité de nos âges
    A cet âge nous savons que le niveau de l. Autonomie est moindre. Alors alléger les procédures. Les démarches et déplacements sont à réduire
    La sécurité sociale maltraite de plus en plus les personnes âgées en ne tenant pas compte de leur difficultés. Et. De leurs dégénérescence dues à. L. Âge
    Mes. Propos ne sont pas trop. Sévères
    Pour avoir eu. A. M. Occuper de. Mon père qui est resté trois années alité après une maladie. Dégénérative et un avc et pour avoir en ce moment ma mère ayant. Actuellement une. Maladie. Dégénérative. Perte de mémoire. De représenter. Et dégradation de sa marche et de ses capacités. Je peux vous. Dire que. Depuis. Près de six ans je vis. A. L ombre et mon. Foyer en pâti
    Alors. Il faut. Que. L. On se réveille et que. L. On. Prenne ce. Problème. A. Bras. Le. Corps pour. Que nos. Âgées. Soient. Mieux. Pris. En. Charge.
    J. Ai. Toujours. Eu. Confiance. A la. Maif. J’y. Suis. Depuis près de trente ans
    Ensemble. Agissons. Pour. Un. Avenir. Meilleur

    Chantalou / 6 avril 2019 - 11h44

    • Avatar

      Bonjour chantalou. A la lecture de vos lignes, je comprends ô combien ces moments ont pu être difficiles autant pour vous en tant qu’aidante que pour vos proches. Sachez que je compatis à vos difficultés. A la MAIF, nous travaillons d’ailleurs continuellement à la simplification des processus afin que les démarches engagées par les sociétaires soient les plus fluides, les plus simples et les plus efficaces possibles. Certes, l’accomplissement d’une telle tâche peut s’avérer ardue mais des témoignages comme les vôtres nous donneront toujours et encore plus envie de persévérer ! Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 18h32

    • Avatar

      Bonjour, merci pour votre témoignage, sincère et touchant. Nous mesurons combien la situation peut se complexifier au fil du temps. Vous soulevez de nombreux points sur lesquels un accompagnement renforcé pourrait soulager les aidants. L’aide à la personne est déjà intégrée à plusieurs de nos contrats, mais nous veillerons à la rendre toujours plus adaptée à vos besoins. Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 18h26

  • c est bien de s’occuper des + de 70 ans
    organisation de la prise en charge et suivi du sinistre important
    Je pense que sans augmenter les cotisations MAIF a la possibilité de gérer les problématiques sans surcoût. Vos personnels recoivent beaucoup d’appels et peuvent par leur expertise apporter des solutions adaptées. Pas besoin de grand cabinets conseils. L’expertise vient toujours du terrain. de sa connaissance des contrats , de la durée de leur contrat d’embauche, de la proximité du terrain et de la connaissance des intervenants locaux.
    Attention a la fracture sociale liée à l’age, aux technologies et à la perte inexorable du pouvoir d’achat et de la mobilité.

    Cathy / 6 avril 2019 - 11h33

    • Avatar

      Bonjour Cathy. Je vous remercie pour votre témoignage. Je vous confirme par ailleurs  que la plupart des solutions proposées à nos sociétaires sont, comme vous le soulignez, issues d’acteurs MAIF de terrain et non de cabinets conseils. C’est notamment le cas de la démarche entreprise par votre mutuelle et objet de ce blog. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h38

  • J’ai 77 ans, memebre de la MAIF depuis 1969, toujours contente jusqu’à il y a 3 ans. Depuis j’ai eu 2 accidents à l’étranger et là, il faut pratiquement une année à la MAIF (ou/et la MGEN?) pour être remboursé, ce qui me pose des problêmes. Je changerais bien d’assurance et de mutuelle, si ce n’était pas si compliqué!

    Babou / 6 avril 2019 - 11h21

    • Avatar

      Bonjour Babou. Votre situation m’interpelle. Je prends contact avec vous par message privé pour obtenir davantage de renseignements. Cordialement. Olivier.

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h37

  • Sociétaire Maif depuis toujours (60 ans), j’ai pu apprécier l’aide chaque fois précieuse que m’a apportée notre compagnie d’assurance.
    Il me semble en effet que le moment est venu de se préoccuper de l’assistance à apporter aux plus de 70 ans puisqu’il est maintenant avéré qu’une grande majorité d’entre nous va atteindre 90 ans et plus!. Mais cette perspective n’est pas rassurante car elle s’accompagnera inéluctablement du problème de la dépendance. C’est pourquoi, avoir la possibilité d’ être accompagné dans des moments difficiles sera indispensable.
    Bravo donc à la Maif pour cette initiative , mais de grâce, ne remplacez pas le contact humain si précieux de vos délégations départementales par le « tout informatique » qui nous laisse souvent désemparés!

    nelfish / 6 avril 2019 - 10h38

    • Avatar

      Bonjour, et merci pour vos remarques. Le sujet de la dépendance fait effectivement partie des nouveaux défis que nous devons relever. Nous mettons tout en oeuvre pour anticiper au maximum les problématiques et nous rapprochons régulièrement de nos partenaires historiques du monde de la santé. Pour ce qui est des évolutions rapides des modes de communication, nous avons déjà pris en compte votre volonté de conserver une présence humaine suffisante en délégation. C’est pourquoi conseillers et militants travaillent de concert pour vous y accueillir, et éventuellement, vous accompagner à l’occasion d’un sinistre. Nous resterons donc accessibles par tous les canaux ( mail, téléphone, courriers, mais aussi visites). Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 18h25

  • je peux vous répondre sur internet . je préférerai cela a une communication téléphonique
    merci

    Méteix Sylviane / 6 avril 2019 - 10h33

  • La tranche d’âge 70 ans et plus constitue une catégorie aux besoins bien spécifiques, s’en préoccuper, qui plus est en associant les personnes concernées ou susceptibles de l’être, est une excellente initiative de la part de la MAIF.
    J’attends avec curiosité les résultats de l’enquête et les mesures qui en découleront.

    Charron / 6 avril 2019 - 10h12

  • Très bonne initiative

    Ro13 / 6 avril 2019 - 09h59

  • Merci à la MAIF de se renouveler sans
    Cesse et de vivre avec son temps ,
    Communiquez sur le contrat PRAXIS, il est super !

    Justine / 6 avril 2019 - 09h49

  • à la MAIF depuis le début de ma carrière, j’ai toujours été contente de la MAIF mais je trouve souvent ses conclusions lors d’accident mal expliqué , que l’on soit en tord ou pas.
    il faudrait un service juridique plus près des personnes. et surtout mieux aider les enfants des sociètaires dans filia-MAIF.
    Surtout ne jamais perdre le contact humain….

    myosotis / 6 avril 2019 - 09h11

    • Avatar

      Bonjour myosotis. Je prends note de vos remarques sur l’amélioration des explications à donner par la MAIF lors de la survenance d’un sinistre. Il s’agit d’ailleurs d’un axe de progrès que nous travaillons actuellement. En aparté, et vous concernant plus particulièrement, y aurait-il un dossier que vous souhaiteriez évoquer avec moi en message privé ? Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h37

  • Jamais déçue par la MAIF, quel qu’ait été mon problème, véhicule, loisirs, maison, enfants…depuis 1968.
    Inquiète aujourd’hui par la vitesse d’installation des médias et tous moyens de communication, tandis que mon cerveau ralentit et a besoin de temps pour comprendre les manipulations internet, smatphones, Ipad, tablettes…et autres engins dits « intelligence artificielle » et autres…Ajoutons à ces évolutions un quelconque sinistre, et nous sommes dans le brouillard!
    Aurez-vous encore une vraie personne pour nous répondre, sans cliquer sur un chiffre, ou « étoile », « dièse » « hashtag » et autres mots qui ne sont même pas encore dans les dictionnaires? (merci Google!).
    Et merci à vous si vous gardez un minimum d’humanité pour nous guider quand nous en aurons besoin.

    Aline / 6 avril 2019 - 09h08

    • Avatar

      Bonjour Aline. Merci à vous pour votre témoignage qui nous touche sincèrement. Et effectivement, la récente et forte accéleration des moyens et médias de communication doit nécessairement nous conduire à mieux accompagner nos sociétaires car personne ne doit se trouver victime de progrès contemporains et nécessaires. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 16h01

  • Je suis personnellement concerne, vu mon age, par une approche aidante, personnalisee et “comprehensive” de la part d,une compagnie d’assurances que je pourrai joindre que par telephone ou par e-mail. Et je sais par experience que la Maif est dans ce cas de figure…

    Jean Chardard / 6 avril 2019 - 08h53

    • Avatar

      Bonjour Jean Chardard. Un grand merci pour votre témoignage qui nous encourage à faire encore mieux chaque jour ! Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h36

  • Je suis MAIF depuis les années 70 et je m’en porte fort bien !

    VOUS POURRIEZ NOUS APPORTER BEAUCOUP grâce à votre Service d’Assistance Juridique ; il permettrait la constitution d’un document du type « Check-list fin de vie » pour nous les Ancêtres, qui permettrait de CODIFIER :
    – Les Démarches administratives Notaire – Banque – Assurances – Associations – …
    – Les Désignations des « Personnes de Confiances »
    – Les Contactes ANTICIPES avec les Services des Pompes funèbres … des Cultes …
    – Les « Imprévus » et les choses auxquelles je ne pense pas …

    Ce serait une très bonne Idée … MUTUALISTE.

    Bien Cordialement à vous

    ROBERT-BANCHARELLE / 6 avril 2019 - 07h56

  • j’ai toujours fait confiance à la M.A.I.F. et ai toujours été satisfaite de l’aide logistique et financière qui m’a été apportée lors de vol, panne automobile, dégâts des eaux.

    Eva 94 / 6 avril 2019 - 07h30

  • Très bien.

    Ce questionnaire fait apparaitre une prise de conscience, de la part de l’assureur, des problèmes liés à l’âge.
    Excellente initiative

    Assuré M.A.I.F. depuis plus de 60 Ans.!!!

    A.R. 3391. / 6 avril 2019 - 07h16

  • Excellente initiative.J ‘ai toujours fait confiance à la Maif qui m ‘ a toujours accompagnée.merci

    Anne / 6 avril 2019 - 07h15

  • Votre initiative est bonne elle prouve que vous vous préoccupez de vos assurés, et c’est
    ce que nous attendons normalement de votre part.

    BUTEAU Paul / 6 avril 2019 - 07h10

    • Merci.
      Initiaitive très utile dans une société complexe qui ne doit pas oublier la solidarité et ses réponses urgentes et concrètes.
      CM. 53 ans de fidélité à la MAIF

      Miqueu / 6 avril 2019 - 07h48

  • J’ai 75 ans et mon mari 80 ans. Jusqu’à présent nous avons toujours fait confiance à la MAIF qui nous a toujours bien accompagnés dans nos différents sinistres concernant nos voitures.
    A voir ce que peut nous proposer la MAIF pour une aide supplémentaire et à quel prix !!!
    Cordialement

    Vivi / 6 avril 2019 - 06h58

  • Très belle initiative- Bravo la Maif

    Francis / 6 avril 2019 - 06h35

  • Le plus compliqué pour moi qui ai 76 ans serait de trouver les personnes les plus compétentes en qui je pourrais avoir une entière confiance .
    Le » tout Internet  » m’angoisse et me préoccupe car mon mari ( 80 ans ) ne sait même pas allumer le PC .

    ANNICK L. . / 6 avril 2019 - 06h22

  • Merci pour votre initiative salutations mutualistes

    Anouchka19400 / 6 avril 2019 - 04h44

  • Il y a cinquante ans tout juste, jeune enseignant débutant j’ai acheté ma première voiture et j’ai demandé à un ancien professeurs les coordonnées de la Maif (à l’époque, je crois bien, MAAIF) que je connaissais de réputation.
    Durant toutes ces années j’ai toujours été très satisfait tant des prestations que de l’état d’esprit de la Maif.
    Ce qui, malheureusement n’a pas toujours été le cas avec d’autres mutuelles pour enseignants (par exemple dans le domaine de la santé…)
    Merci !

    Despreaux / 6 avril 2019 - 02h57

    • Avatar

      Bonjour, nous sommes toujours très touchés par vos remarques. Celles-ci corroborent souvent nos indicateurs de réussite dans le domaine de la qualité de la relation. Alors que bon nombre de concurrents dépensent sans compter pour attirer de nouveaux clients, toujours plus volatiles, nous pouvons compter sur un sociétariat particulièrement fidèle. Ceci montre que nous pouvons allier qualité des prestations et maîtrise des cotisations. Le Mandataire du CA que je suis continuera à militer dans ce sens! Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 18h23

    • « professeur » sans S, naturellement. Excusez la coquille.

      Despreaux / 6 avril 2019 - 02h59

  • Bonne, très bonne initiative de nous accompagner,pour être efficace nous devons trouver l’information rapidement.numero unique de téléphone qui nous aiguillera ? Petit mémorandum? Pourquoi pas élargir aux domaines civiles pas directement en liaison avec la main?

    Jean Cehel / 6 avril 2019 - 02h00

    • Avatar

      Bonjour Jean, merci d’avoir pris le temps de commenter notre article. Pourriez-vous me préciser vos attentes ? Quel type d’information souhaiteriez-vous trouver facilement ?

      Aude animatrice du blog / 9 avril 2019 - 11h10

  • La maif nous a toujours tres bien accompagnes et je l en remercie

    Luce / 6 avril 2019 - 00h56

    • Je suis également de votre avis, l’aide de la MAIF est très efficace et désintéressée

      LAFFONT / 6 avril 2019 - 05h07

  • Cette adresse est provisoire heureusement En Septembre nous habiterons Agen comme depuis plus de 40 ans si nos malheurs et nos ennuis se calment enfin J’apprécie énormément l’interêt que la MAIF porte à ses vieux adhérents Bravo

    Manoua / 6 avril 2019 - 00h05

  • Je m’aperçois que la Maif organise bcp de choses pour ses adhérents (je lis tous les bulletins) et je me rends compte que sans beaucoup de bagage informatique et numérique et habitant une île donc loin de tout les possibilités d’apprendre l’outil informatique sont encore exceptionnelles pour l’aidant familial (maman, papa et mari maintenant ) que je suis.

    Claire / 5 avril 2019 - 23h05

    • Avatar

      Bonjour Claire, vous posez là le problème de l’égalité de traitement sur l’ensemble du territoire. C’est effectivement une de nos préoccupations majeures. Merci pour votre contribution, bonne journée!

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 18h22

  • A l’approche de mes 70 ans,je suis très satisfaite jusqu’alors de la qualite de services de la maif à travers ses interlocuteurs.qui ont su m’ écouter d’ailleurs, dernièrement,.néanmoins,je résiste aux nouvelles procédures de communication ,via le web qui nous font perdre les liens humains, en voulant toujours aller trop vite alors que psychiquement la personne âgée a besoin de temps,pour s’adapter et intégrer toutes les infos.et nouvelles procédures….alors oui il serait opportun de considérer que le progrès n’ est pas forcément compatible avec harmonie chez la personne de plus de 70ans….qui s’est construite et a travaillé avec des cadres de référence autres dont elle doit se départir au profit d’une autre culture où elle se sent parfois étrangère….bien sûr,beaucoup se mettent à la page,mais ce n’ est pas mon cas…c’est pourquoi,l’avenir ne me rassure guère et si des agents de la maif,prêtent leur concours pour un accompagnement singulier,c’ est rassurant…vous avez raison d’asseoir l’humain comme valeur fondamentale….

    Chassaillon / 5 avril 2019 - 22h27

    • Avatar

      Merci pour votre témoignage de fidélité et vos encouragements concernant le projet présenté dans l’article. Votre commentaire souligne ici la fracture numérique dont peuvent nous témoigner certains sociétaires, quel que soit leur âge d’ailleurs. Il nous semble essentiel que l’organisation de nos structures vise avant tout à favoriser une réelle proximité avec nos assurés, que ce soit dans nos délégations ou à distance. Nos conseillers sont des experts, tout particulièrement formés pour vous accompagner y compris dans des circonstances parfois difficiles.
      Au plaisir de vous retrouver sur le blog !

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 16h59

  • Oh ! Combien je partage votre commentaire ! Je suis dans le même cas, la même situation que vous.
    J’ai connu une MAIF à visage humain et vouée à ses membres et, dans un dernier cas de sinistre important et grave récent, je ne reconnais plus mon ancienne Mutuelle dans les gestionnaires de sinistres nationaux de Niort et Compiègne qui n’ont de mutualistes que les sentiments apportés systématiquement dans la formule de politesse. Sans parler de certains de ces gestionnaires de dossier qui font preuve d’une agressivité et incompréhension au téléphone que mon épouse et moi-même vivons très très mal et ressentons comme une trahison en raison des valeurs morales premières de la MAIF et de son sens de la solidarité.
    Je reconnais que les correspondants téléphoniques de Niort sont très courtois et dévoués.
    Par ailleurs les Délégués Départementaux (mais qui ne gèrent plus les dossiers) ont gardé les valeurs premières de la Mutuelle. Ils sont admirables de dévouement et de gentillesse !

    Michel47 / 5 avril 2019 - 22h04

  • Merci de prendre en compte l’opinion des sociétaires et d’être au plus proche de vos adhérents. J’attends la suite avec impatience.

    KAM / 5 avril 2019 - 22h01

    • Avatar

      Nous avons beaucoup de chance d’avoir un sociétariat si engagé à nos côtés… Merci à vous ! Nous ne manquerons pas de tenir les lecteurs du blog informés de la suite. Très bonne fin de journée.

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 16h38

  • Je trouve utile que la MAIF prenne en compte cet entre deux âge pas vieux très très mais pas pas très très jeune non plus. Ceci dépend du cadre de vie et de l’état de santé;

    elocine / 5 avril 2019 - 21h30

  • La MAIF m’a aidée depuis plus de 45 ans. Pourtant,le temps a dépersonnalisé les contacts, ce qui est très dommage .
    Une affaire seule est restée mal résolue(où plutôt jamais résolue sans que j’en connaisse les dessous) car la MAIF n’a pas vraiment pris ma défense et j’en subis toujours des préjudices qui peuvent être définitifs et graves à cause de mauvaises expertises missionnées par la MAIF.
    Sur l’ensemble d’une vie,je reste cependant fidèle à un personnel compétent le plus souvent. Un gros reproche: l’appel à des cabinets d’experts pas toujours à la hauteur qui nuisent par des omissions ou des contre-vérités à une juste résolution des affaires

    Marie-Hélène / 5 avril 2019 - 21h28

    • Avatar

      Bonjour Marie-Hélène. Je regrette votre ressenti et me réjouis que vous ayez su conserver toute votre confiance en votre mutuelle malgré cet événement. Vous parlez d’une affaire « jamais résolue » : souhaitez-vous évoquer en message privé ce dossier ? Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h34

    • Comme vous, j’ai à déplorer des expertises partiales, incomplètes et même sans réponse sur des points précis, sans soutien de la maif. Ceci donne la désagréable impression d’une entente entre assureurs afin de faire payer les sociétaires.

      mpcom / 8 avril 2019 - 12h11

    • J’ai eu moi aussi à regretter une expertise à la suite d’un accident grave il y a 10 ans au cours duquel mon mari(77 ans maintenant, sociétaire depuis 1967 je crois) a perdu pratiquement l’usage de sa main gauche.Nous avons dû déménager car il ne pouvait plus s’occuper du jardin et il souffre toujours surtout quand il fait froid. Il aurait eu besoin d’une nouvelle opération (un ami orthopédiste écossais nous avait prévenus 3 mois après les faits.) mais mon mari a attendu plus d’un an avant de consulter à nouveau. Le chirurgien a tergiversé et semble -t -il la Maif n’était pas prête à assumer le coût. On n’a jamais trop compris ce qui s’était passé , on n’a pas du tout été aidés ,et il a décidé de « vivre avec ». C’est le seul sinistre grave que nous ayons eu à affronter. Pour les autres, moins sérieux, nous n’avons jamais eu à nous plaindre de la façon dont les choses se sont déroulé. Mais cela a un peu entamé notre confiance…

      marino / 7 avril 2019 - 18h25

    • Avatar

      Bonjour marino. Sachez que je regrette sincèrement votre perte de confiance en la MAIF. Est-il encore possible de la restaurer en procédant à un réexamen de la situation ? Si vous pensez que tel est encore le cas, je vous laisse me le préciser et reprendrai ensuite contact avec vous en privé. Cordialement. Olivier.

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 16h07

    • Avatar

      Bonjour marino. Sachez que je regrette sincèrement votre perte de confiance en la MAIF. Est-il encore possible de la restaurer en procédant à un réexamen de la situation ? Si vous pensez que tel est encore le cas, je vous laisse me le préciser et reprendrai ensuite contact avec vous en privé. Cordialement. Olivier.

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 16h33

    • Oh ! Combien je partage votre commentaire ! Je suis dans le même cas, la même situation que vous.
      J’ai connu une MAIF à visage humain et vouée à ses membres et, dans un dernier cas de sinistre important et grave récent, je ne reconnais plus mon ancienne Mutuelle dans les gestionnaires de sinistres nationaux de Niort et Compiègne qui n’ont de mutualistes que les sentiments apportés systématiquement dans la formule de politesse. Sans parler de certains de ces gestionnaires de dossier qui font preuve d’une agressivité et incompréhension au téléphone que mon épouse et moi-même vivons très très mal et ressentons comme une trahison en raison des valeurs morales premières de la MAIF et de son sens de la solidarité.
      Je reconnais que les correspondants téléphoniques de Niort sont très courtois et dévoués.
      Par ailleurs les Délégués Départementaux (mais qui ne gèrent plus les dossiers) ont gardé les valeurs premières de la Mutuelle. Ils sont admirables de dévouement et de gentillesse !

      Michel47 / 5 avril 2019 - 22h05

    • Avatar

      Bonjour Michel47. Je regrette votre ressenti à propos du sinistre actuellement géré par la MAIF. Afin de clarifier la situation et de tenter de trouver une solution, je vous contacte par message privé. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 18h30

    • Avatar

      Bonjour Michel, je suis désolé que nos derniers échanges vous aient déçu. Nous continuerons donc à travailler la qualité de notre accueil téléphonique. En ce qui concerne le travail complémentaire des salariés et des militants, ce blog est la démonstration qu’il ne s’est pas altéré au fil du temps, puisqu’Olivier (responsable d’un centre de gestion) et moi même (mandataire du CA) travaillons en étroite collaboration pour recueillir vos propos. Même si les modes de communication évoluent, vous pouvez toujours compter sur nous pour défendre les valeurs historiques de notre mutuelle! Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 18h20

  • je ne désire pas être contactée par téléphone

    evelynelacheret / 5 avril 2019 - 21h25

  • J’ai répondu à toutes les questions et je crois utile de proposer des solutions aux problèmes du vieillissement du societariat.

    Dani21 / 5 avril 2019 - 21h19

  • merci de laisser un message sur mon répondeur en cas d’absence.

    Lou28 / 5 avril 2019 - 20h59

  • la MAIF m’a aidée quand j’en ai eu besoin , c’est normal de participer et partager

    mimi21 / 5 avril 2019 - 20h47

    • Avatar

      Bonjour, merci pour votre soutien, bonne journée!

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 18h19

  • La MAIF m’a aidée depuis plus de 64ans. Pourtant,le temps a dépersonnalisé les contacts, concurrence oblige.
    Une affaire seule est restée mal résolue(où plutôt jamais résolue sans que j’en connaisse les dessous).
    Sur l’ensemble d’une vie,je reste cependant fidèle à un personnel compétent le plus souvent. Un reproche: l’appel à des cabinets d’experts pas toujours à la hauteur.

    Béa / 5 avril 2019 - 20h45

    • Avatar

      Merci pour les encouragements témoignés à nos équipes. Je regrette que vous ayez le sentiment d’une dépersonnalisation car c’est bien une relation de proximité que nous visons, y compris à travers de nouveaux canaux de communication (ce blog en est la preuve !). Vous témoignez ici d’un dossier non résolu, souhaitez-vous que nous échangions en privé sur ce sujet ? Très bonne journée.

      Aude animatrice du blog / 9 avril 2019 - 11h07

  • Dès la déclaration de l’accident, devant mon désarroi, j’ai immédiatement été renseignée sur ce qui allait se passer sur le plan assurance et comment je serais indemnisée. Ce qui m’a rassurée. J’ai été aidée matériellement rapidement.
    J’ai peut être eu beaucoup de chance. Ce n’était qu’un accident de voiture!
    Effectivement, pour ce qui est de l’expertise médicale, c’est long. Toujours en attente.

    Cipaye / 5 avril 2019 - 20h44

    • Avatar

      Bonjour Cipaye. Je vous contacte par message privé afin que vous me communiquiez la référence de votre dossier sinistre. Cordialement. Olivier.

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h33

  • Notre satisfaction d’adhérents MAIF n’a jamais été déçue.
    Nous venons de subir un cambriolage traumatisant et l’accompagnement MAIF a été simple et efficace ce qui a permis de faire baisser le stress, en partie.
    Toutefois une proposition d’un accompagnement psychologique (ou au moins la suggestion de thérapeutes spécialisés résidant dans notre secteur) aurait été bienvenue.

    jacquie / 5 avril 2019 - 20h40

    • Avatar

      Bonjour jacquie. Un grand merci pour votre témoignage ! Nous intégrons par ailleurs votre remarque sur le soutien psychologique à notre réflexion. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h33

  • J’ai été confronté au vol de mon portable et j’en ai fais une montagne alors que plus jeune je n’aurais pas paniqué et j’aurais mieux réagi

    AZAÏS / 5 avril 2019 - 20h37

    • Avatar

      Effectivement, nos réactions peuvent évoluer en fonction de notre âge. Cela renforce l’intérêt d’un accompagnement personnalisé !

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 16h35

  • Je pense qu’à la lumière des graves sinistres récents, la MAIF pourrait signaler aux sociétaires dans quelle mesure leurs assurances les couvriraient. Ce serait un immense service à leur rendre si, comme nous, ils se sentent un peu dépassés.
    En cas de grave sinistre, la rapidité d’un dédommagement partiel, en attendant le règlement final, serait aussi très apprécié.

    micmau / 5 avril 2019 - 20h18

    • Avatar

      Bonjour micmau. Je prends note de vos remarques et les transmets au service concerné. S’agissant de l’absence de versement de provision, est-elle en lien avec un sinistre que vous avez subi ? Si oui, je prendrai contact avec vous en privé pour que vous m’indiquiez la référence du sinistre. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h32

  • oui il y aurait peut-être des aides spécifiques à mettre en oeuvre mais pas au prix d’un supplément de cotisation comme nous y sommes déjà soumis de force par la MGEN pour la santé.

    Silver bizeness / 5 avril 2019 - 19h34

    • Merci à Daniellevieux d’avoir pris le temps d’expliciter ce que je ressens. Dommage de ne pas se connaitre mais espérons que beaucoup partageront nos idées et que la Maif en tiendra compte, contrairement à la réponse officielle de Fabian qui parle pour le passé mais ne me rassure pas complètement pour le futur de ce projet.

      Silver bizeness / 12 avril 2019 - 17h56

    • Avatar

      Bonjour Silver, notre objectif est bien de faire évoluer nos services au plus près des besoins de nos sociétaires, sans pour autant augmenter les cotisations. Nos évolutions tarifaires restent parmi les plus modérés du marché.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h14

    • Vous soulignez une évidence… De la même façon qu’on nous « informe » sur la dégradation du niveau des pensions de retraite pour justifier la proposition d’un complément d’assurance. j’ai le sentiment que les institutions mutualistes sont (MGEN & MAIF pour ce qui concerne notre monde de l’éducation) désormais dans le grand bain des entreprises en concurrence à la recherche de solutions profitables au mépris du sens et de l’éthique. Quid de la solidarité quand on fait la course aux solutions particulières en oubliant que le problème n’est particulier que dans la circonstance où il advient pour un individu… Un jour les quinquas auront plus de 70 ans… Peut être même les jeunes de 20 ans. Les sinistres importants le sont tout autant pour les jeunes que les plus âgés, avec des incidences différentes qui peuvent réclamer au service de l’assurance une adaptation de la réponse… Mais sans pour autant ajouter à la catégorisation qui conduit à des régimes spéciaux.
      Il n’est pas juste de faire un tarif jeune moins cher au prétexte de risque moindre pour masquer une quête de nouvelle clientèle aux revenus trop faibles ; il serait plus juste de leur procurer des revenus décents.
      Je ne vois que des avantages à ce que mes cotisations permettent de soulager la peine d’un plus jeune ou d’un plus vieux… On ne paie pas une assurance pour provisionner un compte personnel à solliciter en cas de coup dur ! On participe à la solution des problèmes du moment de tout un chacun.
      Tout comme on est obligé aujourd’hui d’implorer le « vivre ensemble » dans la société qu’on a déglinguée on se voudrait mutualiste dans le temple de l’individualisme… Où désormais bien des marchands d’assurances se ressemblent et se rassemblent.

      Encore trois mois avant de parler au nom de mes 70 ans.

      Daniel Levieux

      daniellevieux / 6 avril 2019 - 05h06

    • Avatar

      Bonjour Danielle, merci d’avoir pris le temps de nous expliquer vos préoccupations. Au plan du mutualisme, nous partageons bien vos valeurs. Il ne vous a pas échappé que la MAIF se démarque très clairement dans le monde très concurrentiel de l’assurance. Nous assumons notre singularité et notre modèle fait souvent figure d’exemple dans l’économie sociale et solidaire. La solidarité intergénérationnelle a toujours été mise en avant. L’ aide plus personnalisée aux seniors ne devrait en rien nuire aux plus jeunes. Nous continuons par exemple à leur proposer un contrat habitation adapté et financièrement accessible. Nous nous refusons à appliquer d’emblée une surprime de jeune conducteur etc… Ce blog fait ressortir que les seniors ont quant à eux besoin d’une attention particulière et nous allons en tenir compte. Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 18h24

  • c’est avec plaisir que je souhaiterais assister a une réunion dans le secteur de Dinan

    marjou yves / 5 avril 2019 - 19h28

    • Avatar

      Bonjour marjou yves. C’est noté ! Merci. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h32

  • Une démarche intéressante bien dans l’esprit de la MAIF
    Bravo

    Françoise / 5 avril 2019 - 19h27

  • Bravo pour votre initiative. La population des vieux dont je fais partie s’amplifie et va exploser comme jamais. Donc, se pencher sur le soutien à apporter aux personnes qui seraient plus vulnérables est une démarche responsable de la MAIF. Cela dit, nous ne pouvons pas être plus prioritaires qu’une mère seule en charges de jeunes enfants, ni que de personnes handicapées. Il me semble que le contexte est à prendre en compte avant de savoir si on a plus ou moins de 70 ans. Encore bravo à vous.

    Mado / 5 avril 2019 - 19h25

    • Avatar

      Bonjour, notre idée est bien sûr de personnaliser au maximum le service rendu. Nous nous efforçons de tenir compte de la vulnérabilité de chacun. Les besoins des seniors, quant à eux, iront croissant, c’est prévisible, mais en restant à votre écoute, nous saurons évoluer. Ce blog montre à quel point vous pouvez être force de proposition! Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h14

  • Excellent article concernant l’aspect du problème des personnes âgées. Toutes les familles connaissent tôt ou tard un aléas grave au sujet de ses parents et même quelque soit l’ âge.
    C’est précisément là que toute forme d’aide est appréciable.
    Merci pour vos services .

    Olivier / 5 avril 2019 - 19h18

    • Avatar

      Bonjour. Merci pour ces compliments: ils nous incitent à persévérer dans la relation privilégiée que nous entretenons au quotidien avec l’ensemble de notre sociétariat! Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h13

  • la réflexion et la démarche me paraissent une excellente chose et je pense que cet accompagnement ne devrait pas se limiter aux personnes de plus de 70ans car lorsque le sinistre survient on peut perdre pied et rentrer en panique à tout âge

    Nicole / 5 avril 2019 - 19h17

    • Avatar

      Bonjour. Merci pour votre contribution. Il est vrai que les outils récemment développés pour vous venir en aide, sont accessibles pour l’ensemble du sociétariat. Toutefois, quelques applications conçues pour les smartphones sont peut-être moins utilisées par les seniors, c’est pourquoi nous veillons à bien rester accessibles par tous les canaux (mail, téléphone, visite en délégation-conseil etc…).Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h13

  • Nous approchons des 80 ans et apprécions de pouvoir gérer notre vie de tous les jours mais pour combien de temps ….Notre souci est bien de préserver notre famille et de soulager autant que faire se peut la vie de nos enfants. Nous sommes prêts pour participer à cet excellente projet de la Maif.
    Cordialement.

    Franmax / 5 avril 2019 - 19h15

  • Plus ou moins de 70 ans, ce n’est pas le problème avec la MAIF. En cas de sinistre, elle est lamentable. Tractations interminables, tracasseries de toutes sortes, et remboursement très tardif et très bas. Avant de créer un nouveau marché avec les vieux, ce qui est tendance, et ridicule, et humiliant, elle ferait mieux de faire correctement son travail. L’esprit mutualiste a fait place au pire du profit. Militant, certes, mais à la limite de l’arnaque.
    Un cambriolage récent et des dégâts après un orage nous ont pourri la vie. Le cambriolage a été (mal) remboursé. L’orage du 29 octobre 2018 est passé aux oubliettes!
    Alors votre compassion pour les p’tits vieux m’agace.

    Janine Kotwica / 5 avril 2019 - 19h03

    • Avatar

      Bonjour Janine Kotwica. Afin de comprendre plus en détail quelles sont les difficultés auxquelles vous vous êtes trouvée confrontée, je prends contact avec vous en privé pour que nous puissions échanger sur les dossiers sinistre dont vous faites état. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h31

  • Très bonne initiative. Ecoute et soutien sont indispensables surtout quand la famille est loin.

    lubenvam / 5 avril 2019 - 18h58

  • Nous avons été victimes d’un accident de voiture et la Maif nous a envoyé un taxi pour nous ramener à notre domicile à la campagne, mais à refusé de nous aider à retourner à notre résidence principale à Paris. Heureusement, je sais scanner et envoyer des documents, mais mon mari de 74 ans ne sait pas comment faire et il est complètement désarmé. Aussi, nous n’avons pas obtenu un véhicule de remplacement pour trois jours car les démarches et les déplacements à la campagne sont trop compliqués.

    Susan Asch / 5 avril 2019 - 18h41

    • Avatar

      Bonjour Susan Asch. Afin d’échanger avec vous au sujet de l’événement que vous avez subi, je prends contact avec vous en privé pour me permettre d’accéder ensuite au dossier sinistre évoqué. Merci. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h31

  • C’est rassurant de savoir que l’on peut avoir de l’aide en cas de difficutés ou de maladie

    Gilbert Danielle / 5 avril 2019 - 18h40

  • Agé de 77 ans , en bonne santé , j’ai rencontré des problèmes avec les artisans de CAMIF HABITAT suite à des travaux de rénovation, avec l’ancienne MRIFEN qui a spolié ses adhérents,et avec une communauté de communes pour une servitude de passage confisquée .Il vous faut beaucoup de forces ,d’énergie ,de persévérance pour faire reconnaitre vos droits . Seul vous ne pouvez pas luter , pour votre défense il vous faut un avocat dont la rémunération est plus que coûteuse , les longueurs de procédures interminables . Si je n’avais pas été accompagné et soutenu par la MAIF j’aurai tout abandonné .

    RANTU / 5 avril 2019 - 18h37

    • Avatar

      Bonjour RANTU. Votre témoignage est très touchant et surtout nous encourage à perserver dans l’accompagnement de nos sociétaires ! Merci. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h30

    • En ce qui concerne le préjudice avec la MIFREN ,le collegue est il au courant qu’une association s’est créée : le CIDS comitéd’informationet de défense des souscripteurs aux régimesde la Mutuelle Retraite de la Fonction Publique et de l’Union Mutualiste Retraite.

      Siege social :18 av André Southon 03 100 Montlucon
      Tel 04 70 05 24 63
      Mail secretariat@cids-asso.fr

      Le CIDS a choisi ses avocats ,une partie des dossiers a ete indemnises ,une autre partie est en cours .,il est encoe temps de s’inscrire .
      L’adhesion a cette association coute 44 € par an remboursable par la Maif si assuré pour les problemes juridiques

      Dufois / 5 avril 2019 - 21h50

    • Avatar

      Bonjour Dufois. Afin d’étudier votre demande de remboursement,je prends contact avec vous par message privé. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h34

  • C’est une bonne idée surtout lorsque les enfants sont éloignés. On n’a pas toujours un voisin prêt à vous aider. Et l’avenir peut basculer d’un jour à l’autre.

    Josi / 5 avril 2019 - 18h37

    • L’avenir peut basculer à tout âge ! La question est cruciale pour toute personne vivant seule et pour les aidants, même à moins de 70 ans !

      mpcom / 8 avril 2019 - 12h24

  • Ce projet , est à mon avis très important pour cette tranche d’âge que je n’ai pas encore atteint, mais qui approche
    Le soutien tant psychologique que pratique, dans les démarches quelles qu’elles soient, va devenir essentiel au fur et à mesure de notre avancée dans l’âge.
    Je vais suivre avec intérêt votre proposition innovante…

    PHIL77 / 5 avril 2019 - 18h25

  • C’est une excellente idée !

    jt52 / 5 avril 2019 - 18h20

  • heureuse initiative àl’image de ce qu’est la MAIF… Mais je suis encore très actif et je ne peux m’engager à contribuer à la réflexion .
    Assurément vôtre

    p’titdada / 5 avril 2019 - 18h14

    • Avatar

      Merci à vous pour vos encouragements 🙂

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 16h33

    • Très bonne initiative qui relève des valeurs de solidarité chères à la MAIF

      BG / 5 avril 2019 - 18h33

    • Avatar

      La solidarité ne sera jamais une valeur désuète à la MAIF, nous continuerons à la faire vivre au quotidien! Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h12

  • Sur la grille propose ,il ne semble pas possible d’inscrire le N° de téléphone(10 chiffres) -coordonnées modérées- .

    roland.oubre / 5 avril 2019 - 18h10

    • Avatar

      Bonsoir, l’anomalie est corrigée. Nous prenons bonne note de votre intérêt pour les travaux sur le sujet ! Très bonne soirée.

      Aude animatrice du blog / 5 avril 2019 - 19h19

  • C’est un excellent projet , les personnes au-delà de 70 ans se sentent souvent plus vulnérables et  » stressent » davantage : un soutien moral doit accompagner les aides matérielles .
    Sociétaire depuis 50 ans , je n’ai eu qu’à me louer des services MAIF et les problèmes que j’ai rencontrés ont tous eu des solutions satisfaisantes .
    Une aide complémentaire pour les plus de 70 serait un plus non négligeable et s’inscrirait parfaitement dans l’esprit mutualiste qui doit être le vôtre ..et le nôtre

    Des difficultés pour le numéro de téléphone à inscrire .

    MIMI / 5 avril 2019 - 17h54

    • Avatar

      Merci pour vos encouragements et votre témoignage de fidélité. Nous sommes ravis de l’accueil très favorable de nos sociétaires concernant le sujet présenté. Désolés du dysfonctionnement sur le numéro de téléphone, ceci est désormais réglé. Au plaisir de vous lire sur le blog !

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 16h30

  • cette enquête est utile. Il peut en découler des ajustements nécessaires aux offres faites aux personnes âgées.

    ligot / 5 avril 2019 - 17h51

  • Ça paraît intéressant. Peut-être envisager des rencontres d’échange sur nos ressentis

    Giraud Pierre / 5 avril 2019 - 17h49

  • Je pense qu’on trouvera dans cette réflexion bcp de choses qui seront transférables pour les personnes handicapées. Elles aussi ne sont pas juste « handicapées », elles ont qqch à donner, et elles savent le donner, parfois mieux que les personnes valides. Dans cette réflexion, attention de ne pas se limiter aux analyses, doléances et déclarations. Chercher des solutions concrètes.

    coda / 5 avril 2019 - 17h47

    • Avatar

      Bonjour, effectivement il y a des similitudes. C’est justement avec ce type d’échanges avec vous que les militants ont pu faire remonter au Conseil d’Administration les besoins spécifiques des conducteurs handicapés. Bon nombre de vos remarques ont déjà fait évoluer notre contrat VAM! Quant à la valorisation des handicapés nous diffusons de nombreux supports pédagogiques via Prévention MAIF y compris pour les accidents domestiques. Certains sont aussi utilisés dans les établissements scolaires. Ce sont par exemple des adultes handicapés qui expliquent aux enfants comment se comporter en tant que piéton, dès le CE2! Salutations mutualistes. 

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h11

  • Initiative prometteuse.

    JC / 5 avril 2019 - 17h31

  • Il est important pour nos aînés d ‘être accompagnés toutes les démarches leur paraissent très compliquées et les perturbent
    Ilssont souvent plus méfiants vis-à-vis des personnes étrangères à cause de leur fragilité

    Martine / 5 avril 2019 - 17h30

  • Sociétaire depuis plus de 45 ans , j’ai pu au fil des années apprécier le sérieux de notre mutuelle. Il est vrai que passé 70 ans les choses peuvent nous paraître plus difficiles en cas de sinistre er la relation avec la MAIF est essentielle; le conseil et l’accompagnement sont des choses précieuses .

    alain / 5 avril 2019 - 17h28

    • Avatar

      Bonjour. Merci pour ces compliments: ils nous incitent à persévérer dans la relation privilégiée que nous entretenons au quotidien avec l’ensemble de notre sociétariat! Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h09

  • Situation éventuelle qu’ il faut envisager et pour laquelle il est bon de prévoir des solutions.

    bachoraf / 5 avril 2019 - 17h26

  • « pour sécuriser le bien être et la sérénité de tous »

    Nécessité d’une attitude bienveillante (sans a priori) – être à l’écoute de l’autre …

    PARIS / 5 avril 2019 - 17h24

  • Pour les plus de 70 ans il faut faire face à des changements importants par rapport à la vie que nous avons vécue pendant les décennies précédentes !
    Nous appréhendons aussi plus difficilement les soucis quotidiens et risques qui peuvent survenir.
    C’est une bonne initiative que de penser aux les personnes agées.

    MATHIEU / 5 avril 2019 - 17h22

  • Effectivement un accompagnement ciblé semble intéressant.
    L’entrée du numéro de téléphone est spéciale ?
    Personnellement je préfère un appel téléphonique que des réunions.

    Sally / 5 avril 2019 - 17h21

    • Avatar

      Bonsoir, avez-vous réussi à compléter le formulaire ? L’anomalie concernant le format du numéro de téléphone a été réglée. A bientôt !

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 16h27

  • Idée à approfondir et à mettre en pratique, même sans penser à un sinistre important, quelles que difficultés qu’elles soient, c’est toujours une aide précieuse qui peut être développée…être rassurée, c’est déjà un acquis et important.

    soizik / 5 avril 2019 - 17h16

    • Avatar

      Bonjour soizik. Je partage entièrement votre point de vue. C’est là sans doute l’un des objectifs majeurs poursuivis par notre démarche. Bien à vous. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h30

  • Oui cette démarche est très importante et utile
    merci

    LAINE / 5 avril 2019 - 17h12

  • RAS

    Querany Sylvain / 5 avril 2019 - 17h09

  • Bonne initiative d’agir pour développer les liens intergénérationnels.
    Chaque catégorie d’âge peut vraisemblablement apporter à l’autre.
    La MAIF a effectivement vocation et peut stimuler des actions dans ce sens.
    En dehors de situation de plus ou moins grande catastrophe, le bénévolat est un moyen souple d’aider en attendant de devoir … se faire aider … Le plus tard possible !

    de MICCO / 5 avril 2019 - 17h09

    • Avatar

      Bonjour, effectivement la solidarité intergénérationnelle a toujours été au coeur de nos préoccupations. Les militants sont souvent amenés à promouvoir ces valeurs auprès des jeunes assurés: s’ils sont effectivement moins sujets aux fractures du col du fémur, c’est un public plus accidentogène au volant. Pour autant, nous refusons d’appliquer à priori des surprimes coûteuses. A l’inverse, il faut savoir venir en aide aux plus anciens lorsqu’ils sont fragilisés. En cas de catastrophe majeure nous disposons d’une plate forme d’entraide appelée « ShareEntraide ». Elle vise à mettre en relation les sinistrés et les aidants volontaires. Le dispositif est expliqué sur le net, mais nous mettons aussi des dépliants à disposition en délégation-conseil. Les seniors peuvent ainsi bénéficier rapidement de l’aide d’un jeune voisin, lui aussi sociétaire. Nous sommes donc engagés dans l’économie collaborative. Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h08

  • je ne suis pas sûre d’avoir su donner mon n° de téléphone > c’est peu compréhensible…

    Morillo / 5 avril 2019 - 17h07

    • Avatar

      Il y avait une anomalie concernant l’enregistrement du numéro de téléphone mais cela a été réglé juste après la publication de l’article. Désolés de ce dysfonctionnement !

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 16h25

  • Le sentiment de panique augmente avec l’âge d’où la nécessité d’être rassuré par une prise en charge. Par ailleurs les capacités de réaction sont diminuées

    bobnancy / 5 avril 2019 - 17h06

    • Avatar

      Bonjour, nous travaillons effectivement sur les outils qui peuvent vous faciliter la vie à la suite d’un sinistre. L’équipe militante peut également être sollicitée pour un accompagnement de proximité. Il faut savoir qu’une équipe peut vous recevoir dans chacune de nos délégations-conseils.Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h07

  • Ancien militant, étant âgé de 77 ans, je pense que c’est aux plus jeunes de voir ce qu’ils sont capables de faire dans ce domaine.
    Nous n’avons pas su leur préparer une vie sans aléas !

    JBB / 5 avril 2019 - 17h02

  • Passé la septième décennie , cette population tend à l’introversion , la situation sociale & économique & autres changements sont éprouvantes; qui plus est, lorsqu’ elle est confrontée à un sinistre, perd pied .

    J-C BRIAND

    canari / 5 avril 2019 - 16h58

  • j’ai lus je n’ai pas de commentairs.

    mariec / 5 avril 2019 - 16h55

  • Question 4/14 : Si oui, qu’avez-vous apprécié (apprécié « é » et non pas « ez »).

    + Impossibilité de rentrer un numéro de téléphone…

    Mis à part cela, c’est un questionnaire utile je pense et c’est bien volontiers que je participerai à une discussion ou échange téléphonique pour aller plus loin dans la réflexion. Cordialement.

    cglf / 5 avril 2019 - 16h52

    • Avatar

      Merci pour votre commentaire qui nous a permis de corriger la coquille et l’anomalie concernant le format du numéro de téléphone. Excellent week-end !

      Aude animatrice du blog / 5 avril 2019 - 19h13

  • J’ai toujours imaginé pouvoir compter sur la MAIF en cas de coup dur. Votre démarche me prouve que cette idée est réaliste. A ce jour je n’ai eu que de petits soucis, récemment panne de voiture, toujours réglés de façon satisfaisante.

    Kokliko / 5 avril 2019 - 16h51

  • Comment recevoir de l’aide lorsqu’on habite dans un petit village loin d’une ville?

    Finette / 5 avril 2019 - 16h47

    • Avatar

      De quel type d’aide auriez-vous besoin ? Est-ce dans le cadre d’un sinistre ou plutôt de la recherche de services ? Je suis à votre écoute !

      Aude animatrice du blog / 8 avril 2019 - 16h21

  • Il serait bienvenu d’ouvrir des écoles ménagères qui enseigneraient la manière de faire le ménage sans provoquer de dégâts et en sachant ce qu’est l’hygiène : j’ai eu à employer des personnels pour les tâches simples d’entretien de la maison : une seule savait travailler et donner satisfaction à mon attente. Voilà 5 ans que mon état de santé (paralysie) m’oblige à faire appel à une tierce personne pour l’entretien de ma maison.

    miquette / 5 avril 2019 - 16h32

  • qu’on arrête de ponctionner nos retraites…..
    je suis seule avec un loyer de 700euros de plus en plus de recours qui coutent cher
    ruinee par un ex mari je ne possede aucune reserve
    je percois la pension de reversion de mon mari mais seule pour entretenir la maison
    et payer 800euros d impots
    j’ai de plus en plus de mal a gâter mes 2 petits enfants ados et j’ai deja supprime
    de nombreux petits plaisirs
    mais je fais partie des nantis!!! des 20%!!

    MARIE CLAUDE BECQUET / 5 avril 2019 - 16h31

    • Bon courage à vous ! Les 20% de nantis est une arnaque de plus pour cette tranche sauf les 1 ou 2% les plus aisés…

      mpcom / 8 avril 2019 - 12h35

  • En cas de gros sinistre, le stress est très important et souvent très difficile à gérer même chez les jeunes. Alors imaginez ce que ce peut être pour des personnes fragiles ou âgées ? Il est primordial de les accompagner soit dans les démarches (quels sont les droits, mais aussi les devoirs), soit dans leur fonctionnement psychologique. J’ai eu personnellement à affronter cette difficulté et je ne peux que remercier la Maif de son accompagnement à la fois gentil et humain (même chez les experts). Si je peux aider ou conseiller (je suis un ancien courtier salarié chez LCL) je le ferai avec plaisir…. A bientôt.

    Michel Cugnet / 5 avril 2019 - 16h29

    • Avatar

      Bonjour, conscients du rôle important que joue le stress occasionné par un sinistre, nous tentons de vous accompagner au mieux. Voici quelques exemples: nous avons ajouté une page de conseils à la suite des constats amiables; sur le sujet, nous organisons aussi des conférences-débats pour « bien réagir en cas d’accident ». Certaines de ces « actions mutualistes » concernent spécifiquement les seniors, notamment pour la prévention des accidents domestiques. Ces conférences sont gratuites et accessibles à tous. Vous pouvez faire savoir aux militants de votre délégation que cette thématique vous intéresserait, ils en tiendront compte. Salutations mutualistes.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h06

  • Satisfait des prestations,aujourd’hui résident étranger.

    gehant / 5 avril 2019 - 16h28

  • Bonjour,
    Cette demarche est interressante mais j ai 70 ans dans quelque jours et suis fatiguee en ce moment par l etat de sante de mon mari surtout.
    Notre studio a subit des dommages a cause de squatters surtout et nous ne pouvons plus le louer a cause de cela.
    Tracaceries et demarches importantes pour le remettre en etat qui n aident pas pour maintenir de la quietude pourtant bien necessaire chez nous .

    josy / 5 avril 2019 - 16h24

    • Avatar

      Bonjour josy. Je suis désolé pour tous les événements difficiles que vous subissez en même temps. S’agissant des difficultés que vous nous signalez pour votre appartement, je prends contact avec vous par message privé afin d’échanger sur le dossier en question. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h28

  • Il est deux sujets prioritaires à mon sens sur lesquels la MAIF devrait « faire mieux »
    – Celui-ci et y adjoindre davantage d’informations sur la prévention des sinistres touchant les +de 70 ans: accidents corporels, maintien en forme, abus de confiance, arnaques diverses et particulièrement dirigées vers les retraités….

    – L’assurance véhicule au Km parcouru…vaste sujet aussi…

    Bon courage

    Un mutualiste dans les gènes !

    Jean-Claude / 5 avril 2019 - 16h22

  • je souhaite que les informations personnelles données dans ce dossier , soient strictement réservées à la MAIF

    glycine / 5 avril 2019 - 16h21

    • Avatar

      Bonjour glycine. Je vous confirme qu’aucun usage autre que celui des besoins de l’enquête ne sera réservé à vos données. Cordialement. Olivier

      Olivier Responsable d'un service sinistre / 10 avril 2019 - 10h28

  • Très difficile de trouver les bonnes adresses pour les aides nécessaires

    Gaby / 5 avril 2019 - 16h16

  • Question intéressant plus spécialement les personnes isolées, en association éventuelle avec la MGEN si besoin.

    agecanonix / 5 avril 2019 - 16h04

  • Cette démarche est bienvenue mais je suis trop fatigué pour y contribuer utilement, cordialement, ELR

    Etienne Le Roy / 5 avril 2019 - 15h49

    • Avatar

      Bonjour, merci pour vos encouragements, au vu des nombreuses participations, je crois que les idées ne manqueront pas pour travailler sur l’accompagnement des seniors! Très belle journée.

      Fabian Militant MAIF / 10 avril 2019 - 09h03

  • Nous venons d’avoir un litige avec une entreprise. La MAIF a pris les choses en main : tout est réglé aujourd’hui. Merci à notre mutuelle.

    CF / 5 avril 2019 - 15h42

Que fait la MAIF de vos données personnelles ?
Commenter un article
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Elle pourra être utilisée pour vous prévenir qu’un interlocuteur MAIF a répondu à votre commentaire sur cette page.
Consulter notre charte de contribution.
Partager un article
Les données à caractère personnel recueillies ne seront utilisées que pour faire parvenir l'article, de votre part, à son destinataire.
Poser une question, nous contacter et tenez-moi au courant
Les données à caractère personnel recueillies ne sont utilisées que pour la prise en compte de votre demande.
Exercice de vos droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression
Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression que vous pouvez exercer à tout moment auprès du Secrétariat général de la MAIF, CS 90000, 79038 Niort cedex 9 ou sec-general@maif.fr.
Oups, cette fonctionnalité est reservée aux utilisateurs connectés. Vous pouvez vous connecter en cliquant ici