Pièces recyclées : Fabrice répond à vos questions

Cela ne vous aura pas échappé, MAIF encourage l’utilisation de pièces recyclées pour la réparation automobile (en carrosserie). C’est une démarche que nous avons lancée il y a plus de six ans déjà. Par conviction. Car nous voulons limiter le gaspillage des matières premières et protéger l’environnement. Cette initiative contribue aussi à la maîtrise des coûts de réparation et favorise l’emploi local, dans les filières du recyclage.

Concrètement, pour vous sociétaires, comment cela se passe ?

Pour réparer votre véhicule avec une pièce recyclée, le réparateur a bien évidemment besoin de votre accord. Sachez que les pièces sont sélectionnées avec rigueur et tracées jusqu’au véhicule source dont les caractéristiques sont enregistrées. Elles sont ensuite préparées et repeintes pour être montées sur votre véhicule. On obtient le même résultat qu’avec une pièce neuve. Les impacts écologiques, sociétaux et économiques sont quant à eux, largement plus positifs qu’avec du neuf.

L’utilisation de pièces recyclées peut même prolonger la durée de vie de votre voiture, qui aurait été, avec du neuf, déclarée économiquement irréparable et destinée à la destruction.

Aujourd’hui, nous vous proposons d’échanger directement avec Fabrice Cédolin, expert de notre réseau de recycleurs agréés. Posez-lui vos questions, faites-lui part de votre soutien ou bien de vos craintes. C’est là une occasion unique d’aborder avec vous, sociétaires fidèles, un sujet qui nous tient particulièrement à cœur.

457  Commentaires

  • Très bonne idée à généraliser dès que possible
    Bravo à la MAIF pour sa gestion de la panne irréparable de ma voiture lors de la tempête du 23/10/2019 ; recherche de dépanneuse longue , vu les circonstances mais finalement ça se fait , recherche aussi longue pour trouver une agence de location pouvant mettre un véhicule à ma disposition , ( période de vacances scolaires plus plein de voitures hors service à cause des intempéries ) mon interlocutrice toujours calme et rassurante; bonne écoute et Bon dialogue; mes suggestions ont été entendues
    Assistance téléphonique au top, mon garagiste n’ayant pas de véhicule de courtoisie, la MAIF a loué pour moi dans une agence pendant 3 semaines ; nombreux coups de fils pour diverses raisons et chaque fois un accueil aimable et compétent; finalement je cède mon véhicule ( année 2002) pour les pièces détachées et je n’aurais pas de franchise à payer ; avec une prime pour assurance en tous risques de plus de 5 ans en sus de l’évaluation de l’expert.

    Moonbeam / 14 novembre 2019 - 18h36

  • une très bonne idée, a continuer de la développer

    Christian / 25 octobre 2019 - 19h24

  • Humblement, la MAIF fait avancer les mentalités dans de nombreux domaines.
    Le cercle vertueux de votre démarche « pièces recyclées » correspond totalement à ma philosophie !
    J’adhère complètement et je l’ai mis en application cette année sur ma voiture qui aurait pu partir à la casse si je n’avais pas pris des pièces recyclées.
    je vote OUI OUI à cette démarche.

    PATRICIA / 21 octobre 2019 - 21h28

  • Pas d’objection à priori mais avons une idée du nb de veh déjà réparé avec ce système
    Mercî

    Lemasson / 21 octobre 2019 - 16h10

  • Tout à fait d’accord.

    rhapsodie / 18 octobre 2019 - 16h56

  • Excellente idée, peux ton exiger de son garagiste qu’il utilise des pièces recyclées ?

    mf / 16 octobre 2019 - 09h31

    • Avatar

      Bonjour, nous vous invitons à demander l’utilisation de pièces de réemploi à votre réparateur partenaire.
      Vous trouverez ici la liste des réparateurs de notre réseau : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      Pour une réparation sur la carrosserie, toutes les pièces amovibles sont utilisables en réemploi. Concernant la mécanique, il n’y a que les pièces touchant à la sécurité du véhicule que l’on ne peut pas utiliser (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants).
      A très bientôt sur ce blog !

      Aude animatrice du blog / 17 octobre 2019 - 14h07

  • Bonne initiative, si les prix baissent réellement….MAIF devra suivre les insatisfactions possibles des assurés pour poursuivre l’expérience.
    Suis d’accord pour éviter le gaspillage

    schneider / 15 octobre 2019 - 15h14

  • je trouve l’idée excellente , et pourquoi pas un sondage de tout les sociétaires sur ce sujet ? .

    patrick A / 14 octobre 2019 - 12h28

    • Avatar

      Bonjour Patrick. Il n’est pas prévu de sondage sur le sujet car il a été décidé en 2019 d’aller plus loin sur le sujet des pièces de réemploi en sensibilisant davantage l’ensemble des acteurs concernés (sociétaires, gestionnaires, experts, réparateurs, recycleurs). Nous sommes ravis de constater que de nombreux lecteurs de ce blog soutiennent cette initiative. Au plaisir de vous lire !

      Aude animatrice du blog / 17 octobre 2019 - 14h13

  • Très bien
    C’est une évidence de bon sens

    forey MF / 14 octobre 2019 - 10h30

  • Bonsoir,
    je suis très favorable à l’utilisation de pièces recyclées.
    Par exemple, j’ai un tango de 2005, parfaitement entretenu et la semaine dernière je rentrais de Lyon et sur l’autoroute A6, un jeune qui était devant moi a voulu s’amuser en passant dans une voie qui était interdite à la circulation et balisée par des quilles. Il en a touché une qui m’a cassé mon feu anti-brouillard gauche.
    Existe-t’il une réseau de « casses » où l’on puisse trouver un tel accessoire ?
    Merci de votre aide

    Daniel / 10 octobre 2019 - 20h25

    • Avatar

      Bonjour Daniel. Nous vous invitons à faire appel au réseau de réparateurs partenaires MAIF dans la mesure où nous les sensibilisons sur l’utilisation des pièces de réemploi. Vous trouverez ici les coordonnées de notre réseau : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      Très bonne journée à vous.

      Aude animatrice du blog / 17 octobre 2019 - 14h18

  • Très bonne initiative! Comment avoir les coordonnées des garages qui propose ce service ! Merci

    Bri lac / 10 octobre 2019 - 18h45

  • Bonne idée.a condition que les prix des franchises ou des cotisations BAISSENT.

    lupi / 10 octobre 2019 - 17h54

  • Ou et comment trouver un garagiste qui répare avec des pièces recyclées ?

    Tatabea / 9 octobre 2019 - 23h29

  • Vous écrivez « modéré », ne vouliez-vous pas dire « rejeté’?

    Merci de votre initiative qui pourrait s’étendre aux autres domaines de la vie et des Assurances, à condition d’accepter d’envisager, avec un esprit moderne, la nouvelle problématique sociétale.

    Concernant cette idée, je la partage pleinement, puisqu’en matière d’écologie et de production durable, je suis, en tant qu’enseignant chercheur au Collège Jean Sarrailh de Monein, à l’origine de la formule des 5 R
    « Récupérer-Réparer-Recycler-Réutiliser-Respecter »
    dans la pratique intra- et extra-scolaire des élèves.

    mais aussi:

    1) de la récupération-recyclage du papier, dans l’Éducation nationale, puis au niveau de l’Administration française,

    2) du « 1/10e pour les abeilles »: Proposition de ne pas tondre le 1/10e d’un espace herbeux pendant deux ans, comme garde-manger des abeilles, envoyée par les élèves du Collège au professeur de Sciences naturelles de 100 Collèges urbains de France, il y a 30 ans. C’était, alors, à lui de contacter 10 familles.

    3) du 1er « Registre du choix de fins de vie, brutale ou lente » d’Europe (contact@cerclebleu.org). Acte civique par excellence – par respect pour sa famille et pour le Corps médical – que la re-utilisation d’organes ou de tissus, par le biais de la transplantation ! À mettre en relation immédiate avec le don du sang ou de plaquettes. Mais ce sont des sujets tabous qui, faisant peur à la majorité des adultes, ne sont pas abordés par les sociétés d’Assurance, à l’exception toute fois de la MAIF.

    J’accepterai donc votre proposition … lors de mon prochain sinistre !

    CIVILABEL / 9 octobre 2019 - 00h01

  • réservé oui pour certaines pièces
    J ai pour ma part un véhicule ancien
    dé peu d’e valeur
    mais je paie l assurance comme 1 voiture neuve.
    pourquoi ?

    bonel / 8 octobre 2019 - 18h23

    • Pour avoir deja expérimenté cette situation je suis satisfaite du système.

      Laurence Pereyron / 9 octobre 2019 - 11h10

  • Je suis 100/100 pour le recyclage, d’autant que ma voiture est heureusement équipée, depuis juin dernier, de superbes portières de recyclage, après avoir été endommagée par un poids lourd (les deux portières gauches écrasées…) !
    Je ne comprends pas pourquoi mon histoire a si mal commencé par un pseudo-refus de réparer ma voiture, et l’annonce qu’elle allait directement à la casse….
    J’en ai reçu un choc psychologique aussi fort que celui qu’avait subi ma voiture !!!
    heureusement je me suis battue et fait valoir que je n’avais pas les moyens d’en acheter une autre. On m’a dit que j’avais eu la chance de tomber sur un expert « compréhensif » !……. la réparation étant équivalente au prix de ma voiture à l’argus…
    or elle n’a que 8 ans, est entretenue régulièrement et marche parfaitement.
    Quel gâchis si on l’avait mise à la casse !

    Inès de Haven / 8 octobre 2019 - 13h42

    • Avatar

      Bonjour Inès. Merci d’avoir partagé votre expérience lors de ce sinistre. Sachez que tous réparateurs partenaires sont informés de notre démarche en faveur des pièces de réemploi. Les sociétaires ont donc la possibilité, lors de l’expertise du véhicule, de demander l’utilisation de ce type de pièces. La MAIF reste à l’écoute de ses assurés en cas de refus du réparateur partenaire de répondre à cette demande spécifique. A bientôt sur ce blog !

      Aude animatrice du blog / 8 octobre 2019 - 15h51

  • Ravie de cette nouveauté ,elle va dans le bon sens. Je suis prête à demander cela au garagiste. Quels sont les garages où conduire la voiture endommagée,le cas échéant?
    Bravo,continuez!

    GAFFIE Maryse / 8 octobre 2019 - 11h19

  • Bravo pour cette décision de recycler les véhicules usagés !
    Qu’elle soirt suivie, copiée, multipliée et qu’elle devienne une action de chaque instant dans nos sociétés actuelles.
    Cordialement
    Anne

    Anne / 8 octobre 2019 - 08h33

  • Les deux vitres avnt et arrière gauche de notre Espace IV sont tombées. Je les ai calées depuis. Comment puis-faire pour trouver des pièces recyclées et comment la MAIF peut-elle m’aider ? Assuré MAIF depuis 19777.
    Avec mes remerciements.

    Jean-Jacques / 8 octobre 2019 - 07h10

  • Une des solutions à la crise de notre planète est de généraliser une économie circulaire: le recyclage des pièces automobiles appartient à cette économie circulaire.
    Donc bravo, toutes les compagnie d’assurance devraient faire de même !

    Pierre Letz / 7 octobre 2019 - 18h07

  • Tout à fait d’accord pour l’utilisation de pièces recyclées, mais dans le cas de voiture neuve accidentée avec une garantie constructeur de 5ans il n’est pas possible que ces réparations puissent être faites sans faire annuler cette garantie constructeur. J’ai pu récupérer mon véhicule et le transférer avant réparation, Maif m’a remboursé le nouveau transfert chez le concessionnaire.

    jack / 7 octobre 2019 - 15h13

  • Tout à fait d’accord puisqu’il s’agit de pièces de carrosserie ;c’est bon pour les ressources de la Planète, pour l’Emploi local let bien entendu pour les factures.

    LESCANNE / 7 octobre 2019 - 12h54

  • Je suis absolument pour le recyclage dans ce monde de consumériste et de déchets non recyclables !
    Merci pour cette initiative citoyenne
    Adhérente MAIF depuis plus de 40 ans
    Sylvie BLETON

    Fianna / 6 octobre 2019 - 23h44

    • Avatar

      Bonjour. Merci de partager nos orientations en matière de protection de l’environnement. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 7 octobre 2019 - 13h35

  • Un véhicule doit présenter toutes les conditions de sécurité et à ce jour une pièce de carrosserie recyclée remplit-elle vraiment la sécurité que j en attends?

    Cordialement,

    Nat / 6 octobre 2019 - 22h36

    • Avatar

      Bonjour. En carrosserie, toutes les pièces amovibles sont utilisables. Pour la mécanique, il n’y a que les pièces touchant à la sécurité du véhicule que l’on ne peut pas utiliser en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants). L’utilisation des pièces de réemploi dans le cadre d’une réparation passe toujours par la validation de l’expert et du réparateur. Ces pièces sont, a minima, garanties un an. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 7 octobre 2019 - 13h39

  • Bonjour,
    Avec une Twingo de 2002 en parfait état et peu de kilomètres, nous avons été heurtés à l’arrière en 2017. Nous avons continué d’utiliser cette Twingo pendant 2 mois sans aucun problème. La seule difficulté était l’impossibilité d’ouvrir le coffre.
    Le résultat de l’expertise est tombé au bout de 2 mois : nous avions l’obligation de mettre la voiture à la casse !
    Il ne me semble pas que c’était une décision écologique….
    Cordialement.

    YL49 / 5 octobre 2019 - 18h02

  • Cela valoriserait la qualité du travail de certain artisan carrossier, reconnaissance de leur savoir faire et agrément réparateur Maïf

    Philippe / 5 octobre 2019 - 15h30

  • je trouve cela très bien si la sécurité est maintenue et si l »origne de la pièce est tracée….

    isabis / 5 octobre 2019 - 13h39

  • Je pense que cette démarche devrait aller plus loin. Les casses regorgent de pieces d’occasion qui devraient être recyclées certaines pourraient être utilisées telles quelles d’autres auraient besoin d’une révision pour terminer leur vie en allant au terme de leur usure.

    François / 5 octobre 2019 - 12h32

  • NOUS POUVONS QUE SALUER CETTE INITIATIVE….PAR CONTRE,JE DECOUVRE
    QUE CELA EXISTE DEPUIS 6 ANS…BRAVO,QUOI QU’IL EN SOIT. JOËL.

    jo / 5 octobre 2019 - 11h09

    • Avatar

      Bonjour. Cela fait plusieurs années que la MAIF travaille sur le sujet mais en 2019 il a été décidé d’aller plus loin en sensibilisant davantage l’ensemble des acteurs concernés (sociétaires gestionnaires, experts, réparateurs, recycleurs). Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h13

  • Il y a trois ans ma voiture a été accidentée alors qu’elle était stationnée dans une rue, La réparation a été prise en compte par la MAIF pour remplacer l’aile et le phare avant gauche Lors de sa restitution j’ai constaté que le phare avait été remplacé par un d’occasion, sur le fond je n’ai pas d’opposition sur cette pratique sauf quand dans mon cas le phare en question était « jauni » du fait de son vieillissement, j’ai dû « ferrailler » avec l’expert de la MAIF pour que ce phare d’occasion soit changé par un neuf. Je dois dire que le seul argument formulé par l’expert était celui du prix (500€) A mon sens l’argument prix n’est pas recevable dans la mesure où un phare est un élément de sécurité important du véhicule. Alors oui pour l’emploi de pièces d’occasion mais utilisées avec parcimonie et non dans le but unique de faire des économies.

    fred56230 / 5 octobre 2019 - 10h59

    • Je suis d accord avec vous. Si les économies de la MAIF sont privilégiées à la sécurité, je ne suis pas d accord que soient utilisées des pièces recyclées. Par ailleurs si la MAIF a une ne baisse des frais de pièces le coût de l assurance devait baisser….CQFD

      Nat / 6 octobre 2019 - 22h41

  • Peut-on acheter les pièces mineures (rétro par exemple) soi-même? Si oui! Où ? Merci.

    BUIL / 5 octobre 2019 - 09h31

  • Bonjour
    Nous sommes tout a fait d’accord pour adopter ce principe, sous condition que la MAIF en maitrise bien les tenants et les aboutissants
    Compte tenu des conditions économiques du moment cela ne peut être que positif et en plus protéger l’environnement c’est encore mieux

    Salutations sociétaires. Gerard REVERT

    REVERT / 5 octobre 2019 - 09h27

  • Très belle initiative que j’encourage à 100%. Merci à la MAIF d’oeuvrer pour moins de gaspillage et d’impact écologique et de nous faire réfléchir, nous les sociétaires, à ce que nous pouvons changer dans notre fonctionnement et notre consommation.
    BRAVO!

    Pascaline / 5 octobre 2019 - 07h32

  • Ayant été récemment victime d’un carambolage sur un parking mon véhicule a été transporté dans un garage agrée puis expertisé et jugé réparable, le coût des réparations bien qu’élevé ne dépassant pas la valeur du véhicule (récent avec un faible kilométrage au compteur). Il ne m’a pas été proposé de réparation à base de recyclage de pièces. Cette démarche est très louable et on ne peut qu’y adhérer cependant dans ce cas précis, où mon véhicule est immobilisé à plus de 300km de mon domicile je suis réticent car ne pouvant effectuer aucune vérification personnelle. J’ai d’ailleurs l’intention de faire effectuer à mes frais une contre-expertise à la réception du véhicule réparé.

    Raymond 13103 / 5 octobre 2019 - 05h55

  • Belle initiative qui pourrait être étendue à certaines pièces d’usure du moteur tel l’alternateur, pompe à eau ou autre.

    Pollux10 / 5 octobre 2019 - 01h41

  • je trouve que c’est une excellente idée ; mais parce que je sais que la maif encadrera sérieusement le dispositif, et à condition que l’on ait les bonnes pièces ( série, couleur etc…) parfois on allait chercher ces pièces dans une casse mais le garagiste pouvait refuser de les poser sous différents prétextes

    Michka / 4 octobre 2019 - 22h16

  • Que de louanges pour cette nouvelle démarche à l’initiative d’un assureur militant. Enfin, quelqu’un qui pense à la planète.
    Au fait, lorsqu’un assuré, pardon sociétaire, aura choisi de faire une réparation avec des pièces neuves, en lieu et place de pièces d’occasion, verra t’il son indemnisation réduite au motif qu’il n’a pas choisi les « partenaires » ?
    Jusqu’où ira l’insidieuse injonction du commerce forcé ? Quand les assureurs décideront-ils de tout dans notre vie, autrefois libre ?

    monique / 4 octobre 2019 - 20h33

  • bonjour,

    Je me suis fait volé, il y a environ un an, mon cache de rétroviseur extérieur droit.
    Je ne l’ai pas déclaré et je ne l’ai pas remplacé.
    Y-a t’il un moyen d’avoir accès à des pièces d’occasion dans ce cas là?
    Je trouve en tout cas votre démarche admirable et me poserais absolument pas la question si je devais avoir à faire réparer une pièce rentrant dans le cadre des pièces d’occasion.
    Continuez !

    merci par avance pour votre réponse .

    desbruyeres / 4 octobre 2019 - 18h42

  • Bonjour, suite à un accident non responsable le 8 novembre 2018…..j’ai accepté que mon véhicule soit réparé avec des pièces de réemploi…. Mal m’en a pris ?
    À ce jour les réparations ne sont pas terminées. Entre l’expertise incomplète et refaite (en 3 fois) et l’absence de certaines pièces de réassort, depuis bientôt 11 mois, j’attends que mon véhicule soit entièrement réparé. ( C8 de 2044).

    Aujourd’hui, je vendre ce véhicule et ne le peut pas !

    G. Fouletier / 4 octobre 2019 - 10h50

    • Avatar

      Bonjour et merci d’avoir pris le temps de témoigner de votre expérience. Je prends contact avec vous tout de suite en privé pour échanger plus en détail sur ce dossier.

      Aude animatrice du blog / 4 octobre 2019 - 13h58

  • mon mari et moi partageons complètement ces solutions, sauf que, je cherche (le garage) un rétroviseur droit pour une 207 Peugeot depuis plus d’un an et aujourd’hui, vu son état je décide d’acheter du neuf, avec regret.

    susu / 4 octobre 2019 - 06h07

  • Je suis très favorable à ce recyclage et je voudrais connaître les entreprises qui le pratiquent dans la région de Nice 06.
    Merci

    Annie / 4 octobre 2019 - 00h34

  • Est ce que les pièces de véhicule deux roues sont concernées ?

    Croels / 3 octobre 2019 - 21h47

  • J’adhère au principe

    Anne / 3 octobre 2019 - 21h18

  • je suis tout à fait pour mais dans la pratique sera t on dirigé vers des réparateurs en accord avec ces choix ????

    serge / 3 octobre 2019 - 20h26

  • Il est temps de faire honneur à nos parents et à nos grands parents qui nous avaient enseigné le goût du partage, l’importance du non-gaspillage et l’obligation de respecter la nature. Je suis en accord avec Fabrice Cédolin pour utiliser des pièces recyclées pour réparer nos véhicules accidentés.
    Je le remercie pour son initiative…

    CoRiNne / 3 octobre 2019 - 18h45

  • Bonjour,

    Je trouve l’idée excellente, bien sûr, mais y aura t-il assez de carrossiers dans chaque région pour accepter de perdre la marge qui leur revient dans la facturation d’une pièce neuve, par rapport à celle d’une pièce recyclée ?

    Comment les dédommager?

    Merci

    Cécile / 3 octobre 2019 - 15h43

  • la planete vous remercie

    eberhart bernard / 3 octobre 2019 - 14h44

  • Je suis pour à 100/100 mais il faut une rigueur sans failles ainsi qu’une grande honnêteté dans dans le recyclage .
    obligé de rappeler tout cela dans notre chère et belle époque?…..

    Clotaire Jean-Yves / 3 octobre 2019 - 14h32

  • Je suis d’accord pour l’utilisation de pièces recyclées.

    Lapouge Bernard / 3 octobre 2019 - 13h33

  • Enfin une très belle initiative pour la planète et… nos portes-monnaies !! Bravooooo et merci

    Michou / 3 octobre 2019 - 12h27

  • Bonne idée de la Maif que d’encourager le recyclage des pièces automobiles, j’adhère.

    Luxon / 3 octobre 2019 - 12h25

  • Je suis entièrement d’accord pour avoir des Pièces recyclées pour mes voitures.
    pouvez -vous me donner la nouvelle adresse du garagiste maif pour saint Qentin 02100
    Bien à vous.
    Madame MIchel

    Michel / 3 octobre 2019 - 12h23

  • Bon, peu importe (je ne retrouve plus le message, mais je persiste…). De toute façon, la voiture est partie à la casse (?), donc plus la peine de s’énerver 🙂

    Jack / 3 octobre 2019 - 12h15

    • Avatar

      D’accord ! Mais sachez que je reste à votre écoute en cas de besoin 😉

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 12h55

  • Nous ne pouvons qu’être favorables à une telle initiative!
    Notre mécanicien nous a proposé à deux reprises des pièces d’occasion et nous avons eu entière satisfaction.

    MICHEL / 3 octobre 2019 - 11h40

  • Alors, la MAIF n’aime pas les commentaires négatifs?
    Je vois que mon commentaire un peu critique a disparu…On se croirait dans les pays de l’est!

    Jack’ / 3 octobre 2019 - 11h40

    • Avatar

      Jack, il n’y a pas de censure sur ce blog….votre premier commentaire a bien été publié le 2 octobre (à 9h08 !)

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 11h44

  • excellente initiative. Je soutiens

    Maé / 3 octobre 2019 - 10h21

  • Totalement d’accord avec les objectifs visés et les résultats atteints

    DUTIN André / 3 octobre 2019 - 10h20

  • J’habite à Carqueiranne ds le Var, pouvez- vous m’indiquer les garages ds mon secteur qui collaborent avec vous?
    Merci, cordialement

    Riiser / 3 octobre 2019 - 10h02

  • Bonjour,
    La Maif a donc un garage où je pourrais éventuellement acquérir des pièces recyclées ou bien faut-il déposer son véhicule dans un garage agréé ?
    Merci pour votre réponse et excellente journée.
    AM Morvan

    Morvan Anne Marie / 3 octobre 2019 - 08h45

    • Avatar

      Bonsoir Anne-Marie, le mieux est de prendre contact avec votre réparateur agréé MAIF
      Vous retrouverez les coordonnées du garage le plus proche sur notre site maif.fr : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      N’hésitez pas à télécharger également notre application mobile. Celle-ci vous permet d’accéder à l’essentiel de vos contrats et vos services. Vous localisez et appelez les spécialistes et réparateurs partenaires MAIF, où que vous soyez. En cas d’urgence sur la route, vous déclenchez une assistance dédiée 24h/24, 7j/7. Et plus encore !
      Très bonne fin de journée et à bientôt sur ce blog.

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 16h52

  • COMME TOUJOURS LA MAIF 1ERE EN TOUT !
    COMMENT NE PAS ETRE EN ACCORD AVEC VOUS ?

    A CETTE EPOQUE DE GACHIS DANS TELLEMENT DE DOMAINES, IL EST BON, EFFECTIVEMENT, QUE DES ENTREPRISES REPONSABLES INNOVENT !

    MUTUELLEMENT VÔTRE DEPUIS PLUS DE 50 ANS.

    MICHELLE TEXIER

    TEXIER MIMI84 / 3 octobre 2019 - 08h31

    • Avatar

      Merci pour votre message et votre témoignage de fidélité. En participant chacun à notre niveau au processus de transformation du circuit de réparation, nous contribuerons à soutenir l’économie locale et à préserver la planète en utilisant moins de matières premières. Chaque acte compte ! A bientôt sur ce blog !

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 16h55

  • bonjour,
    Je ne connaissais pas cette initiative et je trouve qu’elle est très bien. Pour ma part, je n’hésiterai pas une seconde.
    Tout le monde y gagne et c’est très bien.

    guy / 3 octobre 2019 - 08h22

  • Je suis tout à fait d accord avec ce principe

    Cambon / 3 octobre 2019 - 08h21

  • Excellent. On retrouve bien là le « militantisme » de la MAIF. Il est urgent de commencer à maîtriser et gérer nos déchets.

    Nadine / 3 octobre 2019 - 07h36

  • question déjà posée mais: concrètement, comment fait on quand on va chez notre garagiste habituel ( agrée Renault) qui ne propose jamais cela?
    Est ce que cela peut concerner , je ne sais pas mais des choses du genre filtré à huile ou autre?
    Merci en tous cas!!!!

    mayou / 3 octobre 2019 - 07h03

  • Je suis d’accord

    Gadelle / 3 octobre 2019 - 07h02

  • Je suis fière de faire partie de la MAIF car cette société s’engage pour changer les choses. au quotidien, pas uniquement avec des mots!!!

    mayou / 3 octobre 2019 - 07h00

  • bonne initiative, il ne doit y avoir aucun frein a la mise en place de ce processus.

    Les professionnels doivent automatique proposer cette solution, dont les avantages économiques et écologiques sont évidents .

    Philippe / 3 octobre 2019 - 06h49

  • Je suis à fond pour. Mais que faut-il faire pour en profiter ?

    BUILS / 3 octobre 2019 - 06h37

    • Avatar

      Bonjour. Il convient de le demander aux réparateurs partenaires du réseau lors d’une mise en réparation de votre véhicule. La liste des réparateurs est consultable sur le site internet MAIF. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h11

  • Bonjour
    Pourquoi cela ne m’a-t-il pas été proposé lors de l’accident de ma petite Ford fiesta ?

    BUILS / 3 octobre 2019 - 06h36

  • Les pièces auto de recyclage sont une bonne chose. Avec une économie à la clé. Toutes les parties s’y retrouvent. Bravo

    LAVAL / 3 octobre 2019 - 05h09

  • Bonjour,
    A qui puis-je m’adresser pour remplacer des pièces de carrosserie par des pièces d’occasion aux alentours de Narbonne?
    Merci d’avance

    Rochette / 3 octobre 2019 - 03h52

  • il faut préciser quelles sont les pièces qui peuvent être utilisées surtout au niveau de la mécanique.

    Rose / 3 octobre 2019 - 00h26

    • Avatar

      Bonjour. En carrosserie, on peut utiliser toutes les pièces amovibles. Pour la mécanique, il n’y a que les pièces touchant à la sécurité du véhicule que l’on ne peut pas utiliser en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants). Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h08

  • Excellente initiative!!

    Favre-Moichon / 2 octobre 2019 - 22h18

  • Excellent. Convaincu ! Bravo.

    jcv34@sfr.fr / 2 octobre 2019 - 21h31

  • Excellente initiative !
    – Celà induira des économies , qui se réprecuteront sur le coût des primes ( n’est ce pas ..o)… )
    – C’est pile poil de l’économie circulaire
    – Celà baissera le coût de la réparation et donc cà peut éviter de déclarer VEI (economiquement irréparable) mon auto un peu ancienne dans certains cas ( c’est du vécu ! )

    Reste à sensibilier intensément les experts et à faire pression sur les réparateurs
    Continuez !

    Gruezi / 2 octobre 2019 - 21h10

  • Bonjour,
    ESt il possible d’utiliser des pneus recyclés et si oui ou les trouver ?
    Cordialement
    Adrien

    Adrien / 2 octobre 2019 - 20h58

    • Avatar

      Bonjour. D’un point de vue technique, dès lors que des pneumatiques sont en bon état et qu’ils sont conformes à la réglementation en termes d’usure, ils seraient réutilisables. Toutefois, au regard de la législation (article R 224-25), les pièces touchant à la sécurité du véhicule ne peuvent pas l’être en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants). Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h07

  • J’ai fait réparer ma voiture il y a un mois par un réparateur agréé. Le pare-choc a été changé. Il ne m’a pas été proposé de pare-choc recyclé.

    Marie-Claude / 2 octobre 2019 - 20h42

  • Je trouve cette initiative très respectueuse de notre planète et je vous remercie de cette initiative.j
    Désormais je saurai qu’avec la Maif on peut utiliser des pièces recyclées pour réparer nos voitures.
    Un grand merci

    Pascale / 2 octobre 2019 - 20h22

  • Si la qualité est préservée dans le résultat final, c’est certainement une démarche contre le gaspillage que j’approuve.
    Pour d’autres pièces que la carrosserie, en revanche, ça serait discutable.
    J.F.

    Giacomo Palmeri / 2 octobre 2019 - 19h42

  • Bonjour, j’ émets trois remarques :
    1 Belle surprise lors des derniers championnats d’Europe de Volley avec l’équipe de France sur la chaîne TV l’équipe, MAIF est apparue lors de la Pub (que je déteste viscéralement). Mais, la nouveauté et la pertinence du message sur les pièces recyclées automobile m’ont interpellé. Je ne savais pas cette avancée sur le côté écologique local. Belle initiative.
    2. Le nouveau logo tient la route. (3è cycle ingénieur-médiateur scientifique et technique). Mon coeur de métier était l’informatique dans le milieu de la recherche. Habitué de la vulgarisation et de la transmission du savoir-savant, j’ avais le côté intuitif et basique du logo. J’en ai construit des centaines acceptés et valorisés. J’ai parfait la réflexion sur le dessin emblématique au travers des études. Bien joué.
    3. Le nom Entreprise MAIF m’ interpelle et me gêne. Parlez de départements ou de services mais pas d’entreprise même si l’état d’esprit y est. Je préfère toujours Assurance(s). J’ai l’impression d’être dépossédé quelque part de mon choix initial lors de mon adhésion à mon entrée dans l’enseignement supérieur il y a déjà cinq décennies.
    Mutuellement MAIF.

    djicipie / 2 octobre 2019 - 19h02

  • Voilà une évolution qui va dans le bon sens

    Mistou / 2 octobre 2019 - 18h26

  • j
    Je suis tout fait en accord avec ce que vous proposez.
    Voici mon histoire :
    J’ai perdu le plastique recouvrant le rétroviseur droit de ma voiture.Je suis allée chez le concessionnaire automobile pour demander si la pièce existe.
    La pièce plastique n’est pas en vente ,la solution proposée est de remplacer le rétroviseur en entier (alors que le système électrique fonctionne encore) pour un montant de 250 euros .On me conseille de faire jouer l’assurance,ce que j’ai fait et on m’annonce que j’aurai un malus.
    Tout ça pour un bout de plastique .
    Entre temps je suis aussi allée sur des casse-auto .Pour l’instant je n’ai pas trouvé la pièce .
    Pour moi il est inconcevable de remplacer le rétroviseur en entier alors qu’il faut juste un bout de plastique .
    Moins de pollution et surtout ,pour moi moindre coup.
    Cordialement .Joëlle Gross

    gross / 2 octobre 2019 - 18h19

  • Bonjour

    Excellente initiative. Réutiliser les pièces récupérées et en bon état pourquoi pas!

    Rimbot / 2 octobre 2019 - 18h09

  • Démarche intéressante évidemment qui m’amène à évoquer un problème plus personnel lié à cette possibilité.
    Je cherche à un pare-soleil(côté passager) d’occasion pour mon véhicule Toyota Yarris (AG 742 TD), sur les sites de pièces d’occasion sans succès (sauf en Hollande, avec un prix de port égal à celui du pare-soleil).
    Avec ces réparateurs associés serait-il possible de résoudre ma demande.
    Cordialement
    avec mes salutations mutualistes.

    JB26 / 2 octobre 2019 - 17h59

  • Changer une portière pour un petit creux, ou bien demander la réparation à un carrossier ? Ça répondrait à vos arguments ecoresponsables.
    Chez Peugeot Victor Hugo (votre associé de quartier) on me demande 2000€ pour une rayure faite en sortant la voiture de mon parking. Un carrossier devrait être beaucoup moins cher. Je vous le réclame depuis des années sans succès. donc pas de réparation. merci pour cette première prise de conscience.

    Erache / 2 octobre 2019 - 17h51

  • C’est une bonne idée d’utiliser les pièces recyclées pour la réparation des voitures.
    Je suis d’accord.

    Cottet Claude / 2 octobre 2019 - 17h48

  • Je trouve très bien que la MAIF se préoccupe du recyclage des pièces automobiles : cela correspond bien à ma sensibilité ainsi qu’à celle d’Agnès qui est sociétaire MAIF.
    Nous ne pouvons que soutenir cette démarche.
    Habitant à PLOUDALMEZEAU, quelle est la démarche à suivre en cas de besoin ?
    Un contact avec l’antenne MAIF à BREST peut être ?
    Suite à un flirt un peu trop serré avec une pierre aigüe sur le bord d’un chemin, nous avons abimé le flanc d’un pneu quasi neuf (usure au 3/4) à l’arrière droit, le rendant irréparable.
    Nous avons changé les deux pneus, afin d’avoir des pneus équilibrés.
    Que faire du pneu de l’arrière gauche qui est encore utilisable vu sa faible usure ?
    Y a-t-il quelque chose à faire autre que le mettre dans une décharge ?
    En complément d’information notre voiture, une 5008 7 places, ne peut pas avoir une roue de secours : il n’y a pas assez de place à l’arrière sous la voiture pour y mettre une éventuelle roue de secours.
    Cordialement.
    Yves CAMUS

    CAMUS Yves / 2 octobre 2019 - 17h32

  • J’ai réparé ma twingo avec des pièces d’occasions …j’en suis content, l idée est bonne. Merci

    Fourrier / 2 octobre 2019 - 16h42

  • Bonjour
    Je dois changer le verre de mon phare arrière de ma clio campus.
    Comment faire pour accéder aux pièces recyclées?
    J’habite en lot et Garonne.
    Merci pour votre réponse.
    Cordiales salutations
    chantal loubiou.

    Chabalou / 2 octobre 2019 - 16h31

  • une bonne initiative. continez dans ce sens éco resonsable

    nautilus / 2 octobre 2019 - 15h58

  • Pour eviter de perdre mon bonus ou payer la franchise je répare souvent moi même en allant cherches des pièces à la casse (exemple troix custodes de clio par exemple cassées pour vol ou vandalisme sur les véhicules de mes enfants garés centre Nantes).
    Ne serait il pas logique de baisser la franchise en cas de pièces recyclées moins chères, ?
    Personnellement je roule avec mes tôles enfoncées plutot que de diminuer mon bonus .
    Cdt.
    RV

    perplex / 2 octobre 2019 - 15h27

  • accord pour utiliser des pieces recyclees.

    Jacques Pilloix / 2 octobre 2019 - 15h13

  • Je suis tout à fait d’accord pour utiliser des pièces recyclées Cordialement A.C

    Anny Criton / 2 octobre 2019 - 14h53

  • Enfin – excellente idée!! Il faudrait avoir une liste de réparateurs qui utiliseront les pièces recyclées.

    Jascha / 2 octobre 2019 - 14h41

  • Très bonne initiative. Je ne manquerai pas d’avoir recours à ce service si besoin. Une question toutefois, tous les réparateurs sont-ils susceptibles de jouer ce jeu ou faudra t-il confier notre véhicule au seul « réparateur agréé »…comme c’est le cas pour un changement de pare brise…,

    PENY Jacques / 2 octobre 2019 - 14h40

    • Avatar

      Bonjour. Il est préférable de faire appel au réseau de réparateurs partenaires MAIF dans la mesure où nous les sensibilisons sur l’utilisation des pièces de réemploi. Cependant l’ensemble de la profession a l’obligation légale d’informer le consommateur sur les prix et les conditions de vente des pièces issues de l’économie circulaire. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h06

  • Bonjour,
    j’ai une voiture avec laquelle je roule encore mais dont je sais qu’elle ne passera pas le prochain contrôle technique de venu plus exigeant.
    De nombreuses pièces sont récupérables .
    A qui adresser ce véhicule pour qu’il ne soit pas envoyé à la casse.

    martine / 2 octobre 2019 - 14h22

  • Bonjour,
    Je suis tout à fait pour l’utilisation de pièces recyclées.c’est ce que je faisais lorsque je réparais moi-m^me mes véhicules.
    Suivant les pièces, c’est évident que cela coute moins cher et que la sécurité n »est pas mise en cause: pièces de carrosserie issue de véhicules identiques portières,capots , phares , etc
    Par contre il faut en effet un suivi très sérieux avec traçage, pour les pièces de moteur, de châssis, et m^me les composants électroniques.
    Une usure prématurée de certaines pièces mécaniques ne se voit pas facilement.
    Un mauvais contact sur une carte électronique peut être absent , puis réapparaitre un peu plus tard.. (je parle en connaissance de cause ).
    Qui va faire ce suivi ?
    Quelle garantie sur un capteur recyclé,un calculateur ?
    Donc OUI, je suis POUR Mais ……..

    pat de lyon / 2 octobre 2019 - 14h08

    • Avatar

      Bonjour. L’utilisation des pièces de réemploi dans le cadre d’une réparation passe par la validation de l’expert et du réparateur. Ces pièces sont, a minima, garanties un an. Si un problème survenait suite à une réparation prise en charge par la MAIF, un expert serait missionné pour définir si l’origine du désordre résulte d’une défectuosité d’une pièce quelle soit d’ailleurs neuve ou de réemploi. En fonction des conclusions de l’expert, il serait procédé au remplacement de la pièce défectueuse. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h04

  • Très bel engagement.
    Les réparateurs agréés MAIF proposent-ils systématiquement cette option ou le sociétaire doit il engager la démarche ?

    Meyer / 2 octobre 2019 - 14h06

    • Avatar

      Bonjour. Merci pour vos encouragement. Certains réparateurs proposeront les pièces de réemploi de façon régulière tandis que d’autres auront tendance à le faire uniquement si le client en fait la demande. Toutefois, il convient de préciser que tous les réparateurs ont désormais l’obligation légale d’informer le consommateur sur les prix et les conditions de vente des pièces issues de l’économie circulaire. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h03

  • Faut il aller dans des garages spécifiques pour faire réparer avec des pièces recyclées?

    Françoise Cremet / 2 octobre 2019 - 13h57

    • Avatar

      Bonjour Françoise. Merci pour votre question, nous vous recommandons d’aller chez nos réparateurs partenaires MAIF : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      Ils vous proposeront une solution adaptée à votre situation en fonction des pièces à changer. A bientôt !

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 14h20

  • Bonne initiative

    Danièle / 2 octobre 2019 - 13h26

  • Je pense que c’est une excellente idée ! La planète doit, et ce n’est pas si souvent, frémir de plaisir !!!!

    Mich. / 2 octobre 2019 - 13h16

  • Bonjour ,
    Je ne comprends pas pourquoi ce système n’est pas obligatoire , surtout pour des pièces de carrosserie ; vous ne devriez même pas avoir à demander l’accord des propriétaires des véhicules concernés .
    Cordialement .

    Bizanos64 / 2 octobre 2019 - 12h59

    • Avatar

      Bonjour. Tous les réparateurs ont désormais l’obligation légale d’informer le consommateur sur les prix et les conditions de vente des pièces issues de l’économie circulaire. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h02

  • C’est très bien mais comment faire ?

    jean claude dhont / 2 octobre 2019 - 12h53

  • Bonjour,

    je suis d’accord pour recycler les pièces à condition qu’elles subissent une

    sérieuse révision avant d’être utilisées dans les réparations.

    Cordialement. R B

    BABULEAUD / 2 octobre 2019 - 12h41

  • Excellent ! mais je voudrais aussi savoir où on pourra trouver les réponses aux questions posées ci-dessous par les sociétaires et qui sont pleines de bon sens !
    Merci

    madu / 2 octobre 2019 - 12h32

    • Avatar

      Bonjour Madu, merci pour l’intérêt porté à cette publication. De nombreux sociétaires sont, comme vous, intéressés par le sujet ! Fabrice prend actuellement connaissance des commentaires et ne manquera pas de répondre aux principales interrogations !
      Très bonne journée 🙂

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 11h41

  • Question:En dehors des pièces d’occasion utilisées pour réparer la carosserie ,que pensez vous de la fiabilité d’une pompe de direction d’occasion utilisée pour réparer une Peugeot 306 agée de 22 ans mais qui ne compte que 50.000KM au compteur? Peugeot ne fabriquant plus les pièces de cette voiture,il n’y avait pas d’autre option.
    Cette réparation est intervenue après que le volant se soit bloqué totalement,heureusement,en ville .
    La voiture avait passé le contrôle technique avec ZERO défaut 3 mois plus tôt.Elle est régulièrement entretenue par mon garagiste.
    Lorsque j’étais encore en activité,je l’ai achetée neuve pour faire face à l’époque à mes trajets professionnels qui m’amenaient à me retrouver sur les petites routes de campagne très tard le soir.A noter que je suis la seule personne à avoir conduit cette voiture depuis son acquisition.A présent,je n’utilise plus le véhicule que pour du très local(ville) et j’évite les trajets routiers car j’ai peur de me retrouver avec le volant bloqué!

    rosetremiere17 / 2 octobre 2019 - 12h08

    • Avatar

      Bonjour, au regard de la législation (article R 224-25), les pièces touchant à la sécurité du véhicule ne peuvent pas l’être en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants). Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h01

  • Bonjour,

    Tout d’abord bravo pour la demarche!
    Je voulais savoir si vous rachetiez des anciens véhicules dans le cas où on se séparerait du notre. Il est trop vieux pour être revendu mais possède des pièces changées il y a peu.
    Dans une démarche ecoresponsable, il peut être intéressant de vous en faire profiter.

    Merci de votre réponse.

    Céline Villette

    Villette / 2 octobre 2019 - 12h06

    • Avatar

      Bonjour, si vous êtes propriétaire d’un véhicule que vous destinez à la destruction, nous vous proposons de contacter le recycleur partenaire le plus proche de chez vous afin que votre véhicule soit recyclé gratuitement, dépollué et démonté en conformité avec la règlementation. Retrouvez sur cette page les coordonnées de nos partenaires : https://www.maif.fr/particuliers/auto-moto/recycler-auto/recycler-voiture.html#tab-2
      N’hésitez pas à repasser par le blog pour nous faire un retour sur le sujet !
      A bientôt

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 16h22

  • très bonne idée d’utiliser des pièces recyclées

    Lemaille / 2 octobre 2019 - 12h03

  • Tout-à-fait d’accord avec ce nouveau mode de réparation. Pourquoi jeter sans arrêt ce qui peut encore nous servir ?

    Tournier / 2 octobre 2019 - 12h00

  • Bonjour,

    J’ai fait réparer mon véhicule en août dernier avec des pièces de carrosserie recyclées. Entièrement responsable, j’ai dû m’acquitter d’une franchise de 330€. Outre le fait que le geste était écologique, l’économie réalisée pour la MAIF et donc pour l’ensemble des sociétaires était de 1500€.

    J’ai adressé un courrier à la direction de la MAIF pour proposer aux sociétaires, comme incitation à l’utilisation des pièces de réemploi, une réduction substantielle du montant de la franchise.

    En réponse, la direction m’a répondu que ma proposition était intéressante et serait étudiée sérieusement. J’ai ainsi obtenu une réduction de 165€ du montant de ma franchise.

    L’utilisation de pièces de réemploi profite à tous. Elle doit être incitée par des mesures financière plutôt qu’idéologiques. C’est bon pour la planète, c’est bon pour la MAIF et ses sociétaires, ça doit aussi être bon pour le porte monnaie.

    Affaire à suivre…

    Christophe

    Christophe / 2 octobre 2019 - 11h50

  • Bonjour,
    Mon époux et moi-même, sommes tout à fait d’accord avec ce système de réparation des véhicules avec des pièces d’occasion et donc usagées; nous pensons que l’état devrait imposer à toutes les assurances de procéder de cette manière, pour une meilleure gestion de notre pauvre planète, au niveau écologique et environnemental. Et de plus c’est un moindre coût pour les assurances et les usagers. Alors FELICITATIONS à la MAIF pour cette initiative !!
    Bien cordialement

    Michou / 2 octobre 2019 - 11h46

    • Avatar

      Bonjour Michou, nous constatons que cet article sur les pièces recyclées a reçu un bon accueil de beaucoup de sociétaires fidèles. Un grand merci pour vous encouragements. Nous avons besoin de la contribution de chacun !

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 15h53

  • je suis pour un recyclage des pieces auto.on a trop vu des vehicules passer en epave avec partie carosserie neuve.j ai ete temoin aussi de vehicules passer en epaves pour des reparation calculer sur des pieces neuves.je ne parle pas d ecologie ni d economie.mais juste de bons sens .pourrons nous esperer une remise de partage aupres de nos assurances .voila un autre debat.

    defy02 / 2 octobre 2019 - 11h19

    • Bonjour defy02.

      Je fais part de mon expérience concernant une remise obtenue grâce à l’utilisation de pièces de réemploi dans mon message du 2/10 à 11h46.

      Bien à vous.

      Christophe

      Christophe / 2 octobre 2019 - 11h56

  • Tout à fait d’accord

    Germain / 2 octobre 2019 - 11h18

  • Mon garagiste m’a parfois donné le choix entre pièce neuve et pièce recyclée pour certaines réparations sur ma voiture précédente.

    pamina / 2 octobre 2019 - 11h05

  • Bonjour
    Je suis très partante pour l’utilisation de pièces recyclées et j’appuie pleinement l’initiative. Comment demander à son garage (concessionnaire et agréé Maïf) d’utiliser des pièces de seconde main et non des pièces d’origine Renault pour l’entretien ou les réparations. Comment ça se passe entre la Maïf et le garage. Il y a un dialogue à ce propos ?
    Merci
    Ella

    Ella / 2 octobre 2019 - 11h02

  • Je trouve votre procédure de recyclage des pièces détachées très pertinente pour le respect de l’environnement,l’économie des coûts de réparation et la maîtrise du budget automobile de la MAIF.
    Bravo !

    Jean-Marc BESANÇON / 2 octobre 2019 - 10h59

  • C’est une très bonne initiative ! Bien sûr que je suis d’accord !
    Merci

    sampedro / 2 octobre 2019 - 10h58

  • Tout à fait d’ accord pour le remplacement par des pièces recyclées.
    Toutefois avec quelques réserves.
    Notamment concernant les pièces considérées comme vitales pour la sécurité.
    ( freins, direction, pièces de structure genre essieu, triangles de direction, etc) à la seule condition qu’ elles aient été controlées par un organisme certificateur donnant l’ assurance de leur capacité à fonctionner comme des pièces neuves.
    Les pièces recyclées devraient être réutilisées sur des véhicules n’ étant plus cotés à
    l’ Argus, susceptibles de ne pas être utilisés intensément, par exemple sur autoroutes ou
    constamment chargés.La difficulté qui reste à définir est le lien de confiance entre
    l’ usager et le réparateur, afin qu’ il n’ y ait pas de risques inconsidérés.
    Les véhicules concernés devraient être signalés, par exemple sur la carte grise ou autre,
    ( traçavilité), afin qu’ il y ait une surveillance particulière lors des contrôles techniques, mais également pour qu’ un éventuel acheteur soit informé de la situation. Pas simple tout ça, mais nécessaire si l’ on ne veut pas être un jour victime consentante.

    Michel / 2 octobre 2019 - 10h55

  • Excellente initiative. Je n’imagine pas qu’on puisse être contre..

    Claude Gouget / 2 octobre 2019 - 10h50

  • Bonjour,
    Avant il était possible de réparer des voitures avec des pièces de casse
    Maintenant si vous le faites la voiture ne plus être assurée ni revendu.
    ??

    Astrid / 2 octobre 2019 - 10h48

    • Avatar

      Bonjour. On peut toujours réparer un véhicule avec des pièces de réemploi. L’opposition au transfert de carte grise (revente du véhicule) est uniquement liée au déclenchement de la procédure VE (véhicule endommagé) mais pas à l’utilisation de pièces recyclées. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h00

  • bonjour
    Je vous apporte mon soutien, Les pièces se trouvent dans les casses auto initiative qui correspond totalement aux valeurs défendues par la Maif.
    sauf les pièces d’usure comme disques embrayage , freins , roulements rotules ect et tres bien pour toute la carrosserie plastique pare brises

    Cartignies / 2 octobre 2019 - 10h41

  • Excellente décision. Il y a longtemps que j’utilise ce système pour mes voitures « collection » (seule méthode pour des véhicules anciens!) mais aussi pour ma voiture quotidienne qui n’a que 18 ans mais dont les pièces neuves ne sont plus disponibles. Le carrossier (anciennement agréé MAIF) s’occupe de trouver l’élément à remplacer, le repeint si besoin est, et c’est moins cher que la pièce neuve (quand elle était disponible). Dans les cas d’un accident « non responsable » c’est tout bénéfice pour la compagnie adverse, mais aussi pour la planète !

    Ebener / 2 octobre 2019 - 10h32

  • Très surprise de lire cette publication !!! J’ai bataillé pour faire réparer mon véhicule accidenté:seule la carrosserie était endommagée,L’expert,(avec qui je n’ai jamais pu échanger une parole?la fuite totale!! ) a déclaré la voiture économiquement irréparable.
    Par souci d’écologie et d’économie, nous avons décidé de faire réparer cette voiture,56000 km/h,boîte automatique, très bien entretenue .Les réparations ont cote moins cher que ce qu’avait prévu l’expert.
    Récompense : bien que nous n’ayons aucune responsabilité dans cet accident ,notre voiture subit une opposition en préfecture..
    Alors, je ne comprends pas votre publication, il semble qu’il y ait deux poids ,deux mesures .C’est pour moi très injuste.
    Je suis à votre disposition pour plus de renseignements.

    V.Perrot / 2 octobre 2019 - 10h30

    • Avatar

      Bonjour et merci d’avoir partagé votre étonnement. Je prends contact avec vous tout de suite en privé comme proposé dans votre commentaire.

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 15h26

  • où s’adresser dans la région de Grenoble ? (pour avoir les pièces recyclées, ou trouver un garagiste qui travaille avec des pièces recyclées)

    annie / 2 octobre 2019 - 10h26

  • Si je trouve l’initiative heureuse, je me pose quand même des questions :
    – La réparation est-elle garantie dans les mêmes conditions qu’avec une pièce neuve, notamment sur la durée ?
    – Existe-t-il un document avec la liste des pièces pouvant être remplacées sans risque par des pièces d’occasion avec l’accord du propriétaire de véhicule ?
    – même si je suis d’accord sur le côté écologique, environnemental du principe, les propriétaires qui auront accepté des pièces d’occasion verront-ils la franchise en cas de sinistre diminuer ou une remise sur cotisation VAM leur sera-t-elle appliquée ?

    gertrude / 2 octobre 2019 - 10h22

    • Avatar

      Bonjour. La réparation d’un véhicule avec des pièces de réemploi est garantie dans les mêmes conditions qu’avec des pièces neuves. Vous pouvez retrouver la liste des pièces éligibles au réemploi en consultant l’article R 224-25). En résumé, seules les pièces touchant à la sécurité du véhicule ne peuvent pas l’être en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants).
      Concernant l’aspect économique, la tendance ces dernières années est une hausse des coûts moyens des réparations avec pour conséquence des augmentations tarifaires. Les efforts que nous menons pour l’utilisation des pièces de réemploi contribuent à limiter les augmentations de cotisations. Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h58

  • Tout ce que la MAIF fera pour encourager les réparateurs et ses sociétaires au recyclage est bienvenu.
    Mais il faut aussi faire en sorte que, en cas de vol de voiture et de rapatriement par exemple, les solutions les moins polluantes et souvent les moins chères soient proposées.
    Merci de votre attention,
    B.

    Bérénice / 2 octobre 2019 - 10h17

  • Bonne idée! je suis pour surtout pour les économies….et la couche d’ozone!

    jccrv6 / 2 octobre 2019 - 10h12

  • L’aspect « écologique » ne se discute pas.
    Attention tout de même si ce concept s’appliquera par la suite aux pièces dites « fonctionnelles » et de ce fait essentielles pour la sécurité.
    Sans mettre en doute l’honnêteté de la corporation des réparateurs automobiles je suis très prudent lors de ce genre d’intervention… J’ai fait de très mauvaises expériences dans ce domaine.
    Il reste beaucoup de questions quant à la vraie raison de cette initiative… Notre Société actuelle est « gérée » et « obéissante » à une configuration avec des dénominateurs communs: PROFITS et ARGENT. Prudence…
    Cordialement,
    Robert.

    Robert. / 2 octobre 2019 - 10h08

    • Avatar

      Bonjour. Au regard de la législation (article R 224-25), les pièces touchant à la sécurité du véhicule ne peuvent pas l’être en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants). Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h53

  • Bonjour à toutes et tous, je souhaiterais savoir lorsqu’on fait très peu de kms vous faites comme certaines compagnies, une réduction sur mon contrat « voiture » Merci de me répondre. Cordialement à vous

    Degraeve-Cavaré Françoise / 2 octobre 2019 - 10h07

    • Avatar

      Bonjour, vous évoquez dans ce commentaire vos attentes concernant une solution destinée aux faibles rouleurs. A ce jour, nous pouvons vous orienter vers Altima Assurances (filiale à 100% de la MAIF) qui propose une solution d’assurance basée sur le temps de conduite réel – et non un forfait kilométrique. Cette offre est facilement mise en oeuvre grâce à une application mobile et à la pose d’un boitier (dans la boite à gants par exemple). La souscription de l’offre est réalisable en ligne mais vous pouvez également demander à être contacté par un conseiller si vous le souhaitez : https://www.altimaparmaif.fr/assurance-a-la-minute.
      N’hésitez pas non plus à vous rapprocher de votre Délégation afin de réaliser un point global sur votre contrat VAM. Très bonne journée à vous !

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 10h35

  • Certains constructeurs sont eux aussi adeptes des pièces recyclées. Cette démarche m’a en effet semblé tout à fait bénéfique.
    Pour ceux que je connais, je les sait également « partenaires agréés »MAIF.
    J’ai pu récemment vérifier l’excellence du résultat, lors du remplacement d’un pare-chocs arrière.
    H.V.

    H.V. / 2 octobre 2019 - 10h06

  • bonjouRien
    il me semble qu’il faut passer par un réparateur agree. Or celui ci doit se trouver à St Pol sur Ternoise à 20 km de chez moi. Le concessionnaire Citroën chez qui j’ai acheté ma voiture est à 5km et me prête une voiture durant les réparations.
    que puis je faire

    Jean louis robillard / 2 octobre 2019 - 10h05

    • Avatar

      Bonjour. Je vous conseille de faire appel au réseau de réparateurs partenaires MAIF dans la mesure où nous les sensibilisons sur l’utilisation des pièces de réemploi (vous retrouverez toutes les coordonnées sur maif.fr).
      Cependant l’ensemble de la profession a l’obligation légale d’informer le consommateur sur les prix et les conditions de vente des pièces issues de l’économie circulaire. Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h51

  • Je suis entièrement d’accord pour qu’on utilise des pièce recyclées pour réparer mes voitures, lorsque la voiture est déjà hors garantie et a plus de 3 ans d’âge

    merci d’en tenir compte

    E. Schmitt

    Schmitt Evelyne / 2 octobre 2019 - 10h04

  • C’est une excellente idée que d’employer des pièces recyclées en ce qui concerne la carrosserie des vl accidentés. Le gaspillage ne fait pas parti de mon quotidien. Bravo!

    Lopez Guillaume / 2 octobre 2019 - 10h02

  • Je suis tout à fait d’accord avec cette initiative.

    brigitte / 2 octobre 2019 - 09h59

  • C’est une excellente idée. Beaucoup de pièces de carrosserie mais aussi de mécanique, pourraient être réutilisées.
    Toutefois les frais de sélection, de suivi, de démontage puis de préparation ne sont-ils pas très importants ?
    Bonne journée et encouragements.

    Alain P / 2 octobre 2019 - 09h53

    • Avatar

      Bonjour. L’utilisation des pièces de réemploi dans le cadre d’une réparation passe par la validation de l’expert et du réparateur. Celle-ci se fait en analysant l’aspect technique et économique. Les frais inhérents à l’utilisation de pièces de réemploi restent moins importants que le remplacement d’une pièce neuve. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h49

  • Totalement d’accord sur cette idée de recyclage qui évite un surcroît de gaspillage et donne du travail aux « récupérateurs » de pièces non neuves.

    NOUBEL Henri / 2 octobre 2019 - 09h47

  • bonjour,
    nous sommes très favorables aux pièces recyclées, d’autant que la portière vient de subir les outrages d’un poteau dans l’angle mort…
    mais comment s’y prendre ??
    merci d’avance
    Marc BERNARD 1579694R

    Marc BERNARD / 2 octobre 2019 - 09h40

    • Avatar

      Bonjour, je prends contact avec vous en privé pour échanger sur votre demande. Bien à vous.

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 11h23

  • belle initiative écologique qui va à l’en contre de la volonté de l’état qui nous pousse à consommer de l’automobile neuf(lobbying quand tu nous tiens…) dont le bilan(final et global) écologique(s’il y en a) est loin d’être meilleur que l’entretien de nos anciens véhicules.

    efficience écologique / 2 octobre 2019 - 09h38

  • EPATANT, INTERESSANT, nous avons toujours un parti pris sur les « choses » d’occasion.

    mais quand on voit, on entend ce reportage il est sur que cela fait réfléchir et pourquoi pas? surtout quand la MAIF let ce processus en avant ! pas de crainte à avoir

    les raisons sont toutes très valables ……..au cas où on devrait un jour me poser la question. je répondrai OK MAIS chez un PRO-MAIF !!

    MARIJO / 2 octobre 2019 - 09h34

  • Nous sommes tout à fait d’accord pour l’utilisation de pièces recyclées à l’occasion de réparations suite à un accident d’automobiles. Excellente initiative elle devrait être étendue à tous nos outils de jardin et bricolage, accessoires de bureau, ustensiles de cuisine. Il faut absolument tourner le dos au consumérisme destructeur de la planète.

    Malet / 2 octobre 2019 - 09h25

  • Bonjour,
    Je trouve cette initiative extrêmement intéressante. Par contre sociétaire depuis depuis de très nombreuses années je n’en avais jamais entendu parler avant. Cela fait longtemps que mon garagiste procède de cette manière mais pas en lien avec la Maif. Pourquoi n’avions nous pas été informés plus tôt?
    Cordialement, Aniurka

    Aniurka / 2 octobre 2019 - 09h24

    • Avatar

      Bonjour. Cela fait plusieurs années que la MAIF travaille sur le sujet mais en 2019 il a été décidé d’aller plus loin en sensibilisant davantage l’ensemble des acteurs concernés (sociétaires gestionnaires, experts, réparateurs, recycleurs). Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h49

  • Bonjour. La promotion du réemploi de pièces auto en parfait état, lors des réparations est une belle démarche de la MAIF. Elle serait vraiment complète si la MAIF publiait les adresses de » recycleurs de pièces » auxquels elle a recours (par région éventuellement ) afin de mettre ces références au service de ses sociétaires… Pourquoi faire les choses à moitié ? Créez ces réseaux vertueux , c’est tellement simple à mettre en place !

    Enver / 2 octobre 2019 - 09h22

    • Avatar

      Bonjour Enver. Merci pour votre commentaire. Je vous invite à consulter les coordonnées de nos réparateurs partenaires sur le site maif.fr : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/. Si vous avez plus particulièrement des questions sur le recyclage des véhicules hors d’usage, vous retrouverez des informations complètes ici : https://www.maif.fr/particuliers/auto-moto/recycler-auto/recycler-voiture.html#tab-2
      Je profite de ce message pour vous conseiller de télécharger notre application mobile MAIF. Celle-ci vous permet d’accéder à l’essentiel de vos contrats et de vos services. Mais de également localiser et appeler les spécialistes et réparateurs partenaires MAIF, où que vous soyez. En cas d’urgence sur la route par exemple, vous pouvez déclencher une assistance dédiée 24h/24, 7j/7.
      A très bientôt sur le blog.

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 11h19

  • bonjour, la reparation avec des pièces recyclèes doit etre reportèe sur une baisse des primes d’assurance et doit rester un choix du client ,nèanmoins que faire pour certaines pièces introuvables et qu’elle garantie du travail en cas de pièces corrosès et de travail a recommencer ! jpv

    jpv / 2 octobre 2019 - 09h20

    • Avatar

      Bonjour. L’utilisation des pièces de réemploi dans le cadre d’une réparation passe par la validation de l’expert et du réparateur. Ces pièces sont, a minima, garanties un an. Si un problème survenait suite à une réparation prise en charge par la MAIF, un expert serait missionné pour définir si l’origine du désordre résulte d’une défectuosité d’une pièce quelle soit d’ailleurs neuve ou de réemploi. En fonction des conclusions de l’expert, il serait procédé au remplacement de la pièce défectueuse. Pour ce qui relève des pièces introuvables, nous n’avons malheureusement pas le choix que d’utiliser des pièces neuves afin, entre autre, de ne pas pénaliser le sociétaire sur les délais de réparation de son véhicule. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h48

  • Très bonne initiative, économique et écologique…
    Je pratique déjà cela pour la restauration de mes véhicules de collection.

    Patrice / 2 octobre 2019 - 09h17

  • Tout a fait d’accord pour les pièces de carrosserie.

    Amidal / 2 octobre 2019 - 09h10

  • Ma fille adhérente MAIF s’est retrouvée récemment avec un véhicule déclaré « économiquement irréparable » par l’expert à la suite d’un sinistre causé par un tiers. (dommages de carrosserie uniquement)
    La MAIF ne m’a à aucun moment proposé cette solution (c’est moi qui ai dû proposer l’usage de pièces de réemploi, je devais aussi fournir à l’expert l’adresse d’un garage acceptant cette démarche, mais celui-ci m’a fortement incité à « prendre le chèque, à mettre au bout et acheter une autre voiture »….Seul point positif: l’épaviste va récupérer un véhicule à 80% en bon état déclaré épave. Il faudrait peut-être mettre la « Com-pub » développement durable en pratique. (et un petit regret: dans notre système d’assurances, on a plus d’ennuis en étant victime que auteur d’un sinistre, c’est pas normal!)

    Jack’ / 2 octobre 2019 - 09h08

    • Avatar

      Bonjour Jack, merci pour votre retour d’expérience. Souhaitez-vous que nous échangions en privé sur cette situation ? Bien à vous.

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 11h09

    • J’ai subi exactement le même problème : nous avons une petite voiture pour les déplacements en ville ,56000 km très bien entretenue .L’expert l’a déclarée économiquement irréparable ,alors que seule la carrosserie était endommagée.
      Où est la démarche écologique de la Maif quand on nous propose de détruire un véhicule qui est encore en état de fonctionner ?
      Nous avons fait réparer notre véhicule pour moins cher que l’estimation de l’expert ,il est passé au contrôle technique ,tout va bien …mais nous subissons une opposition en préfecture…Alors que nous n’étions pas responsables de l’accident .
      Je ne reconnais pas la Maif!!!!

      V.Perrot / 2 octobre 2019 - 10h38

  • Tout à fait d’accord. Cordialement.

    annie / 2 octobre 2019 - 09h06

    • L’opposition en préfecture découle de la législation en vigueur qui s’applique à tous les assureurs et usagers.
      Cordialement.

      Pascal / 3 octobre 2019 - 12h33

  • Bonjour,
    Ma sœur a eu un accrochage. Le garagiste lui a demandé d’amener sa voiture et de la laisser trois jours, le temps des réparations. Quand elle a voulu récupérer sa voiture au soir du 3ième jour, la voiture n’était pas réparée. La secrétaire lui a dit qu’ils ne trouvaient pas de pièces recyclées. Elle a été fort surprise car personne ne l’avait mise au courant qu’on lui poserait des pièces recyclées. Au bout d’une semaine, elle a repris sa voiture -non réparée- car elle est handicapée à plus de 80% et qu »elle avait besoin de sa voiture pour se rendre à ses rendez-vous médicaux. Depuis, elle attend que le garagiste trouve des pièces recyclées. Si je vous dit que l’accrochage a eu lieu fin mai. Que le rendez-vous pour la réparation était le 23/09, il n’y a t-il rien qui vous choque dans le comportement de ce garagiste agréé MAIF ???
    Cordialement.

    Mona / 2 octobre 2019 - 09h05

    • Avatar

      Bonjour Mona. Merci d’avoir partagé l’expérience vécue par votre sœur. Si elle est sociétaire MAIF, je l’invite à contacter le gestionnaire de son sinistre avec qui elle pourra faire le point sur sa situation. Très bonne journée à vous.

      Aude animatrice du blog / 3 octobre 2019 - 11h07

  • Il y a trois points point importants :

    + impacte sur la pollution et le réchauffement climatique

    +réduction des coûts pour prise en charge réparation Maif (véhicule faiblement côté à l’argus)- très important pour les étudiants, les jeunes actifs et les retraités.

    ? sur la réduction des dépenses Maif et donc sur les cotisations.

    ?Quel recours sur les pièces installées qui s’avèrent défectueuses.

    Ollier Bernard / 2 octobre 2019 - 08h58

    • Avatar

      Bonjour. L’utilisation des pièces de réemploi dans le cadre d’une réparation passe par la validation de l’expert et du réparateur. Ces pièces sont, a minima, garanties un an. Si un problème survenait suite à une réparation prise en charge par la MAIF, un expert serait missionné pour définir si l’origine du désordre résulte d’une défectuosité d’une pièce quelle soit d’ailleurs neuve ou de réemploi. En fonction des conclusions de l’expert, il serait procédé au remplacement de la pièce défectueuse. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h45

  • Bonjour,

    Je suis tout à fait d’accord mais je déplore qu’il en soit différemment lors d’un accident. On sent une pression de la part de l’expert qui fixe lui-même le montant argus (donc défavorable) et fixe le montant des réparations qu’avec des pièces neuves, malgré leur site qui promeut l’utilisation de pièces d’occasion. Et une voiture ayant 10 ans, très bien entretenue avec une « espérance de vie » de quelques années est déclarée épave en nous faisant peur si on persiste à vouloir réparer alors que le garagiste, lui-même agréé Maif, pensait réparer. Les dégâts étaient superficiels.
    Ces méthodes m’ont choquées.

    Mélodie / 2 octobre 2019 - 08h53

    • Avatar

      Bonjour. La MAIF anime ses réseaux d’experts et de réparateurs. A ce titre, nous procédons à des échanges réguliers avec eux afin de les sensibiliser sur l’utilisation des pièces de réemploi.
      Toutefois, sur l’utilisation de ce type de pièce, on peut être confronté à 2 difficultés :
      – L’approvisionnement et l’offre de pièces réemploi ne sont pas aussi conséquents que pour les pièces neuves.
      – Au regard de la législation (article R 224-25), les pièces touchant à la sécurité du véhicule ne peuvent pas l’être en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants).
      Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h44

  • je soutiens cette initiative
    mais attention de bien controler les préconisations des experts, souvent enclins a faire plus que nécessaire
    MSM

    Michel / 2 octobre 2019 - 08h47

  • très bonne initiative… si le coût de la réparation est diminué!

    JLA / 2 octobre 2019 - 08h46

  • Je voudrais faire réparer l’avant de ma voiture (au-dessus de la plaque d’immatriculation) avec des pièces recyclées. Cet été une personne a sans doute percuté l’avant de ma voiture avec une boule « attache-remorque.
    A quel carrossier dois je m’adresser, habitant le 4ème arrondissement de Marseille ,
    Je vous remercie pour votre réponse.
    Y. MARIANI

    yvette / 2 octobre 2019 - 08h45

  • Je pense aussi que c’est une excellente idée. En revanche, j’ai certainement sauté un chapitre car je n’ai pas compris si la pièce recyclée aura le même prix que la pièce d’origine.
    Je n’ai pas non plus compris si c’est la MAIF qui se charge de la sélection, ou l’atelier chargé de la réparation.
    Merci.

    pechrouch / 2 octobre 2019 - 08h43

    • Avatar

      Bonjour. Le prix d’une pièce recyclée reste moins onéreuse qu’une pièce neuve. Pour la réparation, il est préférable de faire appel au réseau de réparateurs partenaires MAIF dans la mesure où nous les sensibilisons sur l’utilisation des pièces de réemploi. Ensuite, l’utilisation des pièces de réemploi dans le cadre d’une réparation passe par la validation de l’expert et du réparateur. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h43

  • ok je vais à Nouvelle carrosserie dyonisienne à ST Denis

    Boissière / 2 octobre 2019 - 08h39

  • Bonjour,

    Comment peut on être sure que les pièces recyclées sont issues d’une filière « raisonnable » et non d’une filière qui n’a pas controlé la pièce ?

    Merci pour votre retour.
    Cordialement
    Myriam LEGRAND

    MYRIAM / 2 octobre 2019 - 08h36

    • Avatar

      Bonjour. Pour cela, il faut vous adresser à des établissements agréés auprès de la préfecture. A toutes fins utiles, nous vous informons que tous les recycleurs partenaires MAIF possèdent cet agrément. La liste des recycleurs partenaires est consultable sur le site internet MAIF. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h42

  • Si le carrossier utilise une pièce recyclée il y a logiquement une différence concernant le prix de revient ; le sociétaire profite t’il de cette baisse ?

    jean K / 2 octobre 2019 - 08h34

  • Bonjour

    Je suis d’autant plus enchanté de voir la MAIF s’intéresser à la lutte contre le gaspillage que victime il y a quelques années d’un léger accrochage lors d’un croisement mon rétroviseur avait été brisé par un automobiliste qui ne s’était pas arrêté.L’incident ayant été constaté par un gendarme qui effectuait à cet endroit un contrôle d’alcoolémie, la MAIF m’a certes remboursé (moins la franchise) mais je m’étais insurgé que la facture puisse lui coûter (et par la même occasion aux sociétaires) plusieurs centaines d’euros alors que cette pièce en plastique on pouvait se la procurer pour 15€ à la casse et en parfait état

    laurentreh / 2 octobre 2019 - 08h23

  • ou trouver un réparateur dans le 64 65 40?

    prince / 2 octobre 2019 - 08h23

  • Bonjour,

    Pour donner suite à la question qui est posée par le sujet du remplacement des pièces neuves sur un véhicule par des pièces d’occasion, je tenais à vous faire savoir que j’y suis tout à fait favorable.

    Je regrette que cette mesure ne soit pas élargie à certaines pièces mécaniques, mais j’en comprends parfaitement les raisons, puisque liées à une question de sécurité.

    Je tiens à adresser mes félicitations à la MAIF pour cette initiative, qui n’a que des aspects positifs à mon sens.

    Cordialement

    Jean-Pierre BOURÉ

    BOURÉ Jean-Pierre / 2 octobre 2019 - 08h22

    • Avatar

      Bonjour. Je vous remercie pour vos encouragements dans notre démarche. Pour répondre à votre question sur les pièces mécaniques, au regard de la législation (article R 224-25), il n’y a que les pièces touchant à la sécurité du véhicule que l’on ne peut pas utiliser en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants). Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h38

  • Bonjour
    Aucun réparateur ne m’a jamais proposé une pièce recyclée, comment faire alors pour savoir qui le ferait ? Une liste ou un reseau…?
    Merci

    Ch Courbès / 2 octobre 2019 - 08h22

  • très bonne initiative allant dans le sens du changement de « logiciel » obligatoire pour l’humanité;
    Plusieurs questions cependant:
    -comment se fait-il que cette prise de conscience n’atteigne pas les pièces mécaniques qui nous sont imposées depuis des lustres à des prix inexplicables ? Pièces qui pourraient être recyclées dans la mesure où elles ne présentent aucun danger…Je n’ai jamais compris pourquoi la MAIF, qui a le pouvoir d’agir sur les constructeurs (nombre de conducteurs assurés), ne le fait pas ( sauf erreur de ma part) sur ce point par le biais des réparateurs agréés (qui profitent bien de cette collaboration avec notre assurance…eux!)
    – démarche qui suppose notre participation et qui devrait se traduire par des bonus pour les conducteurs y participant
    – Nous manquons d’information sur la procédure : lorsque l’on a des réparations hors déclaration de sinistre, peut-on s’adresser à un réparateur agréé pour bénéficier de pièces recyclées?

    Xam / 2 octobre 2019 - 08h21

    • Avatar

      Bonjour. En carrosserie, toutes les pièces amovibles sont utilisables. Concernant la mécanique, au regard de la législation (article R 224-25), il n’y a que les pièces touchant à la sécurité du véhicule que l’on ne peut pas utiliser en pièces de réemploi (comme par exemple les organes de freins, de direction ou de trains roulants). Par ailleurs, la MAIF anime ses réseaux d’experts et de réparateurs partenaires. A ce titre, nous procédons à des échanges réguliers avec eux afin de les sensibiliser sur l’utilisation des pièces de réemploi. Pour les réparations hors déclaration de sinistre, nous vous confirmons qu’un réparateur automobile a désormais l’obligation légale d’informer le consommateur sur les prix et les conditions de vente des pièces issues de l’économie circulaire. Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h36

  • Excellente initiative de la MAIF, à propager auprès d’autres Assureurs…

    Tam / 2 octobre 2019 - 08h21

  • Je suis sociétaire depuis mon début professionnel en 1 970 et très favorable à cette excellente initiative

    Si je devais avoir recours à la MAIF pour un sinistre j’accepterais volontiers l’emploi de pièces d’occasion pour toute réparation

    Salutations

    André Jourdes

    André Jourdes / 2 octobre 2019 - 08h20

    • Avatar

      Bonjour. Merci pour votre témoignage qui s’inscrit pleinement dans les orientations prises par la MAIF en matière de protection de l’environnement. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h35

  • Tous les réparateurs ainsi que les experts sont informés dès cette possibilité surtout sur des véhicules anciens ? Merci.

    Cordialement. D.Ughetto

    Ughetto / 2 octobre 2019 - 08h18

    • Avatar

      Bonjour. La MAIF anime ses réseaux d’experts et de réparateurs. A ce titre, nous procédons à des échanges réguliers avec eux afin de les sensibiliser sur l’utilisation des pièces de réemploi. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h34

  • Je pense que c’est une bonne chose de recycler tout ce qui peut l ‘être.Je possède une voiture neuve,mais je saurai m’en souvenir en cas de besoin

    DUTEIL / 2 octobre 2019 - 08h17

  • Je suis tout à fait favorable à la mise en place de cette initiative

    delacourteoreille / 2 octobre 2019 - 08h13

  • D’accord pour les pièces recyclées. Bonne idée pour éviter le gaspillage.
    En parlant de gaspillage je regrette que notre mutuelle sponsorise avec l’argent de nos cotisations une compétition sportive internationale comme ce fut le cas récemment avec les championnats du monde de volley ball.

    Labbé / 2 octobre 2019 - 08h11

  • Très bonne initiative digne de la MAIF

    MOREAU / 2 octobre 2019 - 08h00

  • Initiative responsable et écologique que j’approuve entièrement.
    Cordialement Bernard

    Bernard / 2 octobre 2019 - 07h59

  • je partage totalement le fait d’utiliser des pièces recyclées pour diminuer l’impact écologique et le coût des réparations.
    Est-il possible de fournir des renseignements plus accessibles pour les sociétaires qui souhaitent obtenir des pièces détachées pour effectuer des réparations sans conséquence sur la sécurité exemple un mécanisme lève vitre pour Peugeot 4007 ou fournir les renseignements à donner à un réparateur indépendant
    Merci de vos réponses
    salutations mutualiste

    Feuillats58 / 2 octobre 2019 - 07h55

    • Avatar

      Bonjour. Vous pouvez sur le site MAIF.FR avoir accès aux recycleurs partenaires les plus proches de chez vous afin d’acheter des pièces de réemploi avec une remise de 10% sur présentation de votre carte verte MAIF en cours de validité. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h30

  • Bonjour,
    Il y a une trentaine d’années, victime d’un accident dû à un tiers, l’expert mandaté par la MAIF, a estimé le coût de réparation supérieur à celui de mon véhicule. Le garagiste qui entreposait mon véhicule m’a alors proposé de refaire tout ce qui devait l’être avec des pièces d’occasion. Après un coup de peinture, rien ne transparaissait et j’ai revendu ma voiture plusieurs années après, en très bon état. Je pense que tout est entre les mains du professionnel qui fait le choix des bonnes pièces.

    Phisic / 2 octobre 2019 - 07h54

  • C’est une excellente initiative
    Merci

    Géraldine / 2 octobre 2019 - 07h51

  • Envoyez plutôt cette info aux réparateurs surtout à ceux qui sont agréés MAIF et qui se « gardent » bien de nous proposer des pièces recyclées!Il est plus simple et surtout plus rentable pour eux d’utiliser des pièces neuves!!!

    Cordialement

    D’ANIELLO Huguette / 2 octobre 2019 - 07h51

    • Avatar

      Bonjour. Nos réparateurs partenaires sont tous informés de notre démarche. Vous avez donc la possibilité lors de l’expertise du véhicule, de demander l’utilisation de pièces de réemploi. La Maif reste à votre écoute en cas de refus du réparateur partenaire de répondre à votre demande. Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h29

  • Bonjour Monsieur,

    C’est une excellente initiative et à tous points de vue. (Quand on voit à quel prix sont facturées les pièces neuves eut égard à leur coût de revient!, rien que cet aspect justifierait à lui seul cette démarche)

    Un pas de plus pour notre planète, bravo

    M KNASKO Bruno / 2 octobre 2019 - 07h42

    • Avatar

      Bonjour. Je vous remercie pour votre commentaire qui nous encourage dans notre démarche et démontre que nous partageons les mêmes valeurs. Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h28

  • C’est la voie de la raison ; c’est ce que je fais déjà pour les réparations mineures que je réalise moi-même.

    Jean-Pierre THOMAS / 2 octobre 2019 - 07h36

  • comment convaincre le concessionnaire d’utiliser des pièces de réemplois alors que celui ci gagne sa vie sur les commissions verser par le constructeur sur son volume de commande en neuf ?

    jean pierre / 2 octobre 2019 - 07h29

    • Avatar

      Bonjour. Tous les réparateurs ont désormais l’obligation légale d’informer le consommateur sur les prix et les conditions de vente des pièces issues de l’économie circulaire. Lors de la signature de l’ordre de réparation, vous pouvez parfaitement demander à ce que votre véhicule soit réparé avec des pièces de réemploi (sous réserve qu’elles soient disponibles et autoriser par la législation). Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 11h12

  • Bravo pour cette très belle initiative ! Les sociétaires MAIF devraient la soutenir en y adhérant massivement pour leurs réparations. Et ce serait génial que d’autres assurances auto vous emboite le pas !

    Dominique Gratz / 2 octobre 2019 - 07h20

  • Je vous fait confiance .

    Chantal gioanni / 2 octobre 2019 - 07h17

  • Excellente initiative !

    Michèle / 2 octobre 2019 - 07h16

  • je suis pour l’utilisation de pièces recyclées d’occasion
    bravo pour cette démarche écologique
    sentiments mutualistes

    chichi / 2 octobre 2019 - 07h14

  • Tout à fait d’accord avec cette démarche écologique et citoyenne

    ROSSI / 2 octobre 2019 - 07h13

  • Prête à faire effectuer les réparations sur ma voiture avec des pièces recyclées. Les garagistes nous le proposent-ils ?

    Jacqueline Wargny / 2 octobre 2019 - 07h07

  • Je suis d’accord pour les pieces d’occasion. C’est vrai que l’on peut garder sa voiture pluS longtemps . C »,est ce que j’ai accepté lors du dernier sinistre ma
    Voiture etant de 2002.

    Joëlle / 2 octobre 2019 - 06h54

  • Très bonne initiative , j’adhère et j’encourage cette démarche.

    Lavoisier / 2 octobre 2019 - 06h53

  • Je pense qu’il faut maximaliser cette démarche, pourquoi se limiter à la carrosserie ? Il me semble qu’il faut le faire aussi pour les pièces mécaniques, certaines on souvent simplement besoin d’un nettoyage ou du remplacement de joints. Pourquoi ne pas réfléchir aux pneumatiques, les véhicules arrivant à la casse ont souvent des pneus qui peuvent encore rouler, pourquoi ne pas travailler sur la remise en état des bandes de roulement ?

    François / 2 octobre 2019 - 06h52

    • Avatar

      Bonjour. La pièce « mécanique » n’est pas proposée dans la cadre d’une réparation pour préserver la sécurité et la durabilité. Il en est de même pour les pneumatiques qui sont remplacés à neuf pour garantir la sécurité. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h26

  • C est une bonne idée et c est la seule solution pour réparer les voitures âgées et de fait cela se fait avec les véhicules de plus de dix ans car les fabricants ont cessé de stocker les pièces . Une amie a laissé sa clio 2 mois et demi au garage car boîtier programmateur hs et absence de pièces .

    Cordizkeltnt

    Fabrice / 2 octobre 2019 - 06h47

  • Excellente initiative

    Marie / 2 octobre 2019 - 06h45

  • C’est une excellente idée même si elle date déjà de quelques années à la MAIF.
    si les conditions le permettent on pourrait aussi faire dans la limite du respect des normes de sécurité des voitures neuves avec des pièces de réemploi
    Meilleurs sentiments mutualistes
    Jp Nepveu

    Nepveu Jean Paul / 2 octobre 2019 - 06h43

  • c’est une excellente idée ,cela va permettre de recycler tout un tas de pièces récupérables
    sur d’autres véhicules accidentés, mais en parfait état ;
    si cela devait m’arriver (!) je suis d’accord sur le principe

    c’est une très bonne initiative yves Marjou

    marjou yves / 2 octobre 2019 - 06h38

  • Bonjour,

    L’idée est bonne mais je trouve que vous pourriez donner un avantage au sociétaire qui fait ce choix de la réparation avec des pièces d’occasion par exemple réduction de la franchise lors de ce sinistre .
    Ce que je constate, c’est que je payerais la même franchise même cout d’assurance voire plus si je suis responsable du sinistre par compte le votre de cout de reparation sera réduit ( expérience faite)

    sylviet0 / 2 octobre 2019 - 06h28

  • Tout a fait pour cette initiative. Mais ce serait mieux si on n avait pas l impression que la maif faisait des économies sur notre dos….
    Pourquoi ne pas rajouter un choix dans les contrats : je serai repare en pièces s occasion et j aurai une petite ristourne sur ma cotisation ?
    Ça pousserait beaucoup les gens à dire oui !

    Trollanfer / 2 octobre 2019 - 06h27

  • Tout à fait d’accord pour réparer mon véhicule avec des pièces recyclées . A condition que ce ne soit pas pour tout ce qui touche à la sécurité..
    Par ailleurs les réparations coûtent toujours très chères , est-ce que l’utilisation de pièces recyclées baisseront le coût ?

    David françoise / 2 octobre 2019 - 06h27

  • Entièrement d’accord pour ce qui est des pièces de carrosserie et accessoires mais un peu moins pour ce qui est de la mécanique.Mais quid du cout au regard de leur démontage,stokage livraison au garage demandeur et adaptation au véhicule concerné

    alcha / 2 octobre 2019 - 06h15

    • Avatar

      Bonjour. La pièce « mécanique » n’est pas proposée dans la cadre d’une réparation pour préserver la sécurité et la durabilité. Pour les pièces de carrosserie, elles sont distribuées en local pour réduire les frais de transport et sont compatibles au même titre que des pièces neuves. Elles ne nécessitent pas d’être adaptées sur le véhicule. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h26

  • Cette démarche est intéressante pour éviter le gaspillage de matière première et d’énergie mais malheureusement je ne suis pas convaincu sur le prix de revient.
    Néanmoins il faudra bien s’habituer de payer plus dans tout les domaines pour protéger notre planète.

    PELISSIER / 2 octobre 2019 - 05h05

  • Bonne démarche

    PIERRE / 2 octobre 2019 - 04h37

  • Bonjour,
    Moi j’habite Paris. Si par malheur, mon véhicule est accidenté, j’accepterai d’utiliser des pièces de rechange, mais où les trouver ? comment contacter ces entreprises de recyclage ? il y en a t-il partout en France ? ou la MAIF commande t-elle les pièces pour ses sociétaires ?
    Merci de nous informer,
    Cordialement,
    AM

    Alain MOGUÉROU / 2 octobre 2019 - 03h31

    • Bonjour,
      Merci pour votre réponse, mais sur le site MAIF.FR, je trouve les réparateurs partenaires près de chez moi, mais non les recycleurs chez lesquels on peut bénéficier d’une remise de 10%.
      Pourriez-vous préciser comment trouver cette liste à partir de ma localisation, en indiquant les rubriques à consulter.
      D’avance, merci

      Alain MOGUÉROU / 5 octobre 2019 - 14h56

    • Avatar

      Bonjour Alain, voici les recycleurs les plus proches de Paris :
      >SEVA
      ZI Ouest – Route des Frères Lumière
      91160 LONGJUMEAU
      Tél : 01 69 74 17 50
      >DEM’S AUTOS
      6 rue de la Cerisaie RN 20
      91160 BALLAINVILLIERS
      Tél : 01 69 79 98 98
      >ACCIMOTO
      ZI La Moinerie – 5 rue du Languedoc
      91220 BRETIGNY SUR ORGE
      Tél : 01 69 88 16 16
      http://www.accimoto.com
      Bonne journée

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 7 octobre 2019 - 13h46

    • Avatar

      Bonjour. Vous avez accès sur le site MAIF.FR aux recycleurs partenaires les plus proches de chez vous afin d’acheter des pièces de réemploi avec une remise de 10% sur présentation de votre carte verte MAIF en cours de validité. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h25

  • Réparation moins onéreuse de ce fait, la Maif va-t-elle revoir à la baisse le montant de ces cotisations Vam?

    Marie / 2 octobre 2019 - 02h54

  • Les pièces se trouvent dans les casses auto, il y en a partout. Ensuite, un garage agréé Maif devrait pouvoir la poser. Bonne chance !

    Rémin / 2 octobre 2019 - 02h23

  • C’ Une bonne idée
    Merci

    HOUMARD / 2 octobre 2019 - 01h24

  • Bravo Fabrice !!!

    Mary / 1 octobre 2019 - 23h52

  • J’accepte les pièces recyclées pour la réparation en carrosserie
    Tres bonne initiative

    Subtil / 1 octobre 2019 - 23h44

  • Bonjour,

    Entièrement d’accord pour les pièces recyclées mais je me suis par deux fois confrontée à une réponse négative de mon garagiste me disant que les pièces que je voulais changer étaient indisponibles dans les Casses-autos (EX : un couvercle de boîte à gants pour une citroën Picasso)

    chasathe / 1 octobre 2019 - 23h43

    • Avatar

      Bonjour. Effectivement, certaines pièces ne sont pas disponibles en réemploi et cela nous oblige à utiliser des pièces neuves. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h22

  • Je suis d’accord pour l’emploi de pièces recyclées .

    Barbe / 1 octobre 2019 - 23h41

  • Étant très favorable à cet engagement et comme vous l’indiquez dans la vidéo, la MAIF réduira ses dépenses. Il serait donc normal que les adhérents qui acceptent des pièces recyclées réduisent eux aussi leurs dépenses.
    Quelle réduction de cotisation envisagez-,vous d’appliquer à ces adhérents ?

    Michel / 1 octobre 2019 - 23h08

  • J’applaudis… bien sûr que j’approuve : je n’ai toujours eu que des autos d’occasion, entretenues chaque fois que possible avec des pièces – carrosserie et habitacle – achetées chez les récupérateurs professionnels = sécurité et économie

    JOSETTE ANTUNES / 1 octobre 2019 - 22h46

  • Merci pour cette information sur les pièces recyclées garanties.

    Sauty / 1 octobre 2019 - 22h44

  • je suis bien intéressé par votre initiative ce que je souhaite savoir si cette occasion de faire réparer son véhicule endommagé n’est possible qu’après un accident ou s’il y a possibilité de se prévaloir de la MAIF pour vouloir faire réparer son auto après des chocs (pour moi c’est les deux pares chocs et une aile conséquent de bêtises de ma part lors de manœuvres (sans tort à un tiers) Bien que très actif j’ai 86 ans, mon automobile et un Berlingo bien âgé lui aussi mais sauf le bas de la carrosserie il est en bon état de marche visite chez le garagiste régulièrement, le Berlingo par ailleurs n’a pas 140000km et je fais que de très courts trajets 60 km pour me rendre parfois à Nîmes c’est le bout du monde
    Cependant en avril je dois l’amener pour le contrôle technique et je ne sais pas si elle sera encore bonne pour le service !!!
    Jean-Marie Chouleur à la MAIF depuis 1960

    cuistot / 1 octobre 2019 - 22h43

    • Avatar

      Bonjour. La MAIF pourra vous proposer cette solution uniquement dans le cadre d’une déclaration de sinistre. Vous pouvez néanmoins faire procéder aux réparation par vous-même auprès des réparateurs de votre région qui proposent des pièces de réemploi. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h11

  • Tout a fait d accord pour excellente initiative.
    Merci

    Bechet / 1 octobre 2019 - 22h42

    • tout à fait d’accord pour réutiliser les pièces récupérées et encore en bon état. De plus nous avons grande confiance dans notre garagiste. Enfin nous sommes très manuels et anciens techniciens (nes), nous faisons celà au quotidien pour les domaines en lesquels nous sommes habiles.

      COUNIT / 2 octobre 2019 - 13h33

    • Très bonne initiative.

      JLM / 2 octobre 2019 - 12h26

    • Cette démarche est parfaite et je l’ai adoptée depuis plusieurs années. A titre d’exemples :
      _ j’ai payé 40 € un rétroviseur électrique pour lequel le concessionnaire me demandait plus de de 700 € et l’ai installé en utilisant des explications trouvées sur internet
      _ je viens de faire de même pour remplacer un phare qui ne m’a coûté que 50 € avec en prime toutes les lampes en état de marche.

      Jean-Pierre / 2 octobre 2019 - 06h55

    • A Fabrice Cédolin
      Je vous apporte mon soutien, car je suis persuadé que les pièces recyclées sont une bénédictions pour la planète et le porte monnaie.

      Cordialement

      Joseph PAUL

      PAUL / 2 octobre 2019 - 03h02

    • Avatar

      Je vous remercie pour votre commentaire qui soutient notre démarche et nos valeurs.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h22

  • Je partage entièrement votre idée d’utiliser des pièces recyclées pour toute les réparations des voitures. Tres bonne initiative. Merci

    Berger / 1 octobre 2019 - 22h35

    • Comment faire pour acquérire une pièce automobile que l’ ont aurait besoin

      Lavenu / 1 octobre 2019 - 23h24

    • Avatar

      Bonjour, pour cela nous vous invitons à vous orienter vers un de nos réparateurs agréés :https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      N’hésitez pas à revenir sur ce blog pour nous partager votre expérience. Bonne journée !

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 16h18

  • Oui je trouve cela très bien d’utiliser au maximum des pièces recyclées. Très louable démarche qui va dans le sens de la question de notre poids environn
    emental que nous devons nous poser quotidiennement.

    Catherine Pfeiffer / 1 octobre 2019 - 22h07

  • Une mauvaise expérience : sans demander l’autorisation, un garage agréé Renault a remplacé l’embrayage du Scénic de ma fille par un embrayage d’occasion « garanti » qui s’est avéré défectueux (pédale extrêmement dure comme si l’embrayage avait plus de 200 ou 300000km). Renault a refusé de reconnaître ses torts. C’est seulement une pression locale (et le conseil juridique de la Maif) qui a permis d’obtenir un embrayage neuf et parfaitement souple.
    Conclusion : pas de pièce d’usure « recyclée ».

    Raoul / 1 octobre 2019 - 21h59

    • Avatar

      Bonjour. Je vous confirme que nous ne proposons pas de pièces d’usure dans le cadre des réparations des véhicules de nos sociétaires. Il s’agit d’utiliser des pièces de carrosseries mises en peinture à la teinte du véhicule afin d’obtenir un résultat et un durabilité identique à une réparation avec des pièces neuves. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h09

  • Bravo, belle initiative

    Fred / 1 octobre 2019 - 21h51

  • Tout à fait d’accord. Beaucoup de véhicules de collection ne seraient pas sans cette méthode.

    Hervé / 1 octobre 2019 - 21h35

  • Ce réseau de recycleurs est-il également accessible pour une réparation hors d’une prise en charge par l’assureur ? Comment le solliciter ?

    Manoid / 1 octobre 2019 - 21h32

    • Avatar

      Bonjour. Vous pouvez sur le site MAIF.FR avoir accès aux recycleurs partenaires les plus proches de chez vous afin d’acheter des pièces de réemploi avec une remise de 10% sur présentation de votre carte verte MAIF en cours de validité. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h08

  • Voila une initiative heureuse dont je vous félicite. Peut on trouver aussi des jantes et des enjoliveurs d’occasion?

    TORRA / 1 octobre 2019 - 21h32

    • Avatar

      Je vous remercie pour votre commentaire. Oui, on peut trouver des jantes et des enjoliveurs de réemploi. Je vous rassure, les jantes sont vérifiées et contrôlées pour garantir la sécurité.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h07

  • Il est bien dit que ce ne sont que les pièces de carrosserie qui sont concernées. Pour le reste, je continue à faire confiance à la MAIF pour ce qui est du sérieux des intermédiaires.

    STELLA / 1 octobre 2019 - 21h25

  • Plus que bravo pour cette excellente initiative !

    Expliquez-nous comment nous allons pouvoir faire, en cas de réparation pour inviter et même exiger que notre garagiste entre dans cette démarche d’utilisation de pièces recyclées.

    Encore merci !

    Bernard Coutansn

    COUTANSON Bernard / 1 octobre 2019 - 21h23

    • Avatar

      Bonjour. Pour disposer de pièces de recyclées, il vous suffit de préciser à votre réparateur partenaire Maif lors de l’expertise de votre véhicule que vous souhaitez privilégier la réparation avec ce type de pièces. Il vérifiera ensuite leur disponibilité pour valider cette méthodologie avec notre expert. Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h06

  • J’adhère complètement à ce concept que je trouve positif à tous points de vue.
    Je dois actuellement faire réparer ma voiture qui, après expertise n’a pas besoin de pièces de rechange (carrosserie), je demanderai toutefois à mon carrossier s’il est partenaire de cette démarche.

    STELLA / 1 octobre 2019 - 21h19

  • Mes félicitations pour cette initiative qui correspond totalement aux valeurs défendues par la Maif.

    Michel Henry / 1 octobre 2019 - 21h18

  • Bonsoir,
    Une question simple: comment peut-on connaitre la/les adresses des garagistes de ma region (23 et 87) qui participent à votre action de recyclage?
    Merci
    J.Obregon

    juan obregon / 1 octobre 2019 - 21h10

    • Avatar

      Bonjour, Juan. Je vous invite à retrouver les coordonnées de tous nos réparateurs partenaires sur le site maif.fr : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      N’hésitez pas à télécharger également notre application mobile MAIF dans laquelle vous accéderez à ces informations (et beaucoup d’autres !)
      A très bientôt.

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 14h49

    • très bonne initiative qui demande à s’étendre dans beaucoup de secteurs. Il y a plus de 10 ans que je parlait de l’économie circulaire à des étudiants, c’est du gagnant-gagnant à tous les niveaux : économie au niveau des entrants et des déchets pour l’entreprise, création d’entreprises et d’empois pour le recyclage, intérêt pour la planète, pour le consommateur.
      Bravo.

      jean claude / 1 octobre 2019 - 21h42

    • Avatar

      Merci pour votre commentaire ! En participant chacun à notre niveau au processus de transformation du circuit de réparation, nous contribuerons à soutenir l’économie locale et à préserver la planète en utilisant moins de matières premières. Chaque acte compte ! https://chaqueactecompte.maif.fr/
      A bientôt sur ce blog

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 14h55

  • je suis tout à fait favorable à l’utilisation de pièces recyclées pour le carrosserie sauf peut etre pour les optiques qui vieillissent mal…

    SLB / 1 octobre 2019 - 21h09

  • Idée excellente… Mais, combien de garagistes proposent de relles pièces ? Sont ils seulement au courant ?
    Les informer permettrait sans doute de multiplier les centres de récupération des pièces et donc d’étendre cette formule !!
    Il ne faut pas hésiter !!

    BRUNO / 1 octobre 2019 - 21h08

    • Avatar

      Bonjour. Notre réseau de réparateurs partenaires est engagé dans cette démarche. Nous travaillons également avec un réseau de recycleurs partenaires qui produisent et distribuent les pièces de réemploi. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h04

  • C’est une évidence écologique de proposer des pièces d’occasion pour des véhicules déjà en service depuis quelque temps. Bravo.

    Gilbuc / 1 octobre 2019 - 21h04

  • C’est là une initiative intelligente, cohérente avec le devoir que nous avons d’économiser les ressources de la planète. J’y adhère totalement dans la mesure où tout est fait pour garantir la sécurité du véhicule. En matière de carrosserie cela ne devrait pas poser de problème.

    JEF / 1 octobre 2019 - 21h01

  • J’approuve cette démarche et ,si je suis un jour confrontée à un accident, je serai tout à fait d’accord pour l’emploi de pièces recyclées .
    Sociétaire MAIF depuis de très nombreuses années , je renouvelle ma confiance par ce choix économique et écologique….
    Merci pour votre engagement .

    MARYF / 1 octobre 2019 - 21h00

  • Excellente initiative. Notre garagiste nous le proposait toujours autrefois.

    marie / 1 octobre 2019 - 20h58

  • Je suis très heureuse que la MAIF se soit lancée de façon volontariste dans cette démarche, et cela depuis six ans. Cela signifie: que la MAIF était plutôt en avance sur le plan écologique, et que je suis étourdie puisque je ne m’en souvenais plus, alors merci aussi de nous l’avoir rappelé.

    Mamicha / 1 octobre 2019 - 20h54

    • Avatar

      Je vous remercie pour votre commentaire qui soutient notre démarche.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h03

  • Bravo ! Tout à fait favorable à cette initiative. Mais est-ce que les garagistes vont suivre ? Il faudrait peut être les y encourager. Comment ?

    Patrick / 1 octobre 2019 - 20h51

    • Avatar

      Bonjour. Notre réseau de réparateurs partenaires est engagé dans cette démarche. Il suffit de préciser que vous souhaitez privilégier l’utilisation de pièces de réemploi pour la réparation de votre véhicule. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h02

  • Une Bonne Idée… C’est idiot de mettre du neuf cher, sur du vieux comme mon véhicule.
    Thierry

    Thierry / 1 octobre 2019 - 20h49

  • Très bonne idée car déjà, il y a plus de 20 ans , vous m’aviez permis de réparer une 2cv avec des pièces d’occasion.
    Ce qui prouve que la Maif était en avance sur les autres!!!

    Giffard Brigitte / 1 octobre 2019 - 20h48

    • Avatar

      Merci pour vos encouragements et votre témoignage de fidélité ! A très bientôt sur le blog

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 14h45

  • Bravo !! Belle initiative à finaliser car c’est toute une filière à mettre en place !!
    Courage et détermination !!!

    Yvon NAVE / 1 octobre 2019 - 20h41

  • Je suis favorable à ce type d’action dans la mesure où c’est vos partenaires qui se charge de trouver les pièces et en espérant que le délai d’intervention ne s’en trouve pas trop prolongé. Toujours de bonnes initiatives!

    Gervais / 1 octobre 2019 - 20h40

    • Avatar

      Bonjour. Je vous confirme que ce sont nos partenaires qui effectuent la recherche des pièces de réemploi pour la réparation des véhicules de nos sociétaires. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h59

  • super nouvelle, l’écologie en avant , stop au gaspillage et encore mieux si votre astuce permet de conserver le véhicule plutôt qu’il ne parte en destruction alors qu’il est encore viable !!!! pas facile pour tout le monde de ré investir dans un véhicule. Bravo !!

    Lili / 1 octobre 2019 - 20h37

    • Avatar

      Je vous remercie pour votre soutien et pour le partage de nos valeurs.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h59

  • Pour moi c pas une nouveauté! En 1988,ma R6tl était quasi économiquement irréparable Suite à un accident.
    J’ai donc proposé la réparation avec entre autres une portière d’occase,ça a été accepté et ça a permis de redonner une deuxième vie à à voiture ,
    J’aurais même accepté sans la couleur assortie ,nous avions un budget mensuel très serré….

    Emberger / 1 octobre 2019 - 20h28

    • Avatar

      Votre exemple illustre totalement notre démarche. Merci pour votre témoignage.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h58

    • Bravo j’ai lontemps milite au sein de la Maif pour qu’on y arrive je suis ravie

      Noemie / 1 octobre 2019 - 20h29

  • Tout à fait d’accord avec cette démarche pour les pièces de carrosserie.
    Faut-il s’adresser au réparateurs agrées MAIF pour en bénéficier ?

    PONS Bernard / 1 octobre 2019 - 20h26

  • Bonsoir,

    J’ai fait réparer par Citroën ma Picasso accidentée avec un capot recyclé pour diminuer le coût de la réparation : conséquence l’expert ( agissant au nom de la Maif ) a classé mon véhicule comme non vendable autrement qu’à un garagiste. Un beau préjudice pour moi!!!
    C’est peut-être bon pour la planète, mais pas pour moi

    Sincèrement

    Cabassut

    cabassut / 1 octobre 2019 - 20h23

    • Avatar

      Bonjour. L’utilsation de pièce de réemploi ne permet pas toujours d’éviter l’irréparabilité économique. Si le montant de la réparation intégrant des pièces de réemploi dépasse la valeur du véhicule, l’expert est contraint de classer le véhicule en VEI (véhicule économiquement irréparable). Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h57

  • Je trouve cette démarche très intéressante et j’apprécie cette contribution pour l’environnement.
    Bien cordialement

    ibg / 1 octobre 2019 - 20h23

  • Il serait tout à fait juste de baisser les prismes d assurance voiture au chauffeur sans accident et augmenter celle des chauffard!!!

    Sylvain / 1 octobre 2019 - 20h22

  • Bravo !
    Pour des réparations mécaniques, non couvertes par l’assurance, j’ai recours depuis des années, chaque fois que possible, à la solution de la pièce d’occasion. Mon mécanicien est lui même un pro de cette pratique. je ne m’en suis jamais plaint, bien au contraire.
    Alors pourquoi pas dans des circonstances couvertes par l’assurance !

    Logoden / 1 octobre 2019 - 20h18

  • Belle démarche mutualiste.
    J’adhère à 100% à cette manière de voir (et de réparer) dans cette société de gaspi où on ne dit plus, par hypocrisie, qu’on casse: on « déconstruit »!

    chanlou / 1 octobre 2019 - 20h17

  • Bonjour,
    L’utilisation de pièces d’occasion permet de faire des économies à la MAIF mais quelle est l’incidence sur la cotisation annuelle du sociétaire ? L’application du malus s’impose t’elle ?
    Il arrive aussi que les délais de la réparation du véhicule accidenté soient très longs si la pièce à changer n’est pas trouvable immédiatement (exemple vécu du remplacement d’une porte avant d’un 4/4 Panda, 1 mois d’attente).
    Comment déceler un vice caché sur la pièce utilisée ?. Le sérieux du réparateur est primordial !.
    Si l’initiative est séduisante, elle comporte certaines conditions.

    Pepito / 1 octobre 2019 - 20h09

  • Je suis dans les Bouches du Rhône et je cherche une porte arrière pour mon TOYOTA LAND CRUISER PRADO immat AD 313 LT. Merci de me renseigner, cordialement.

    MANTE / 1 octobre 2019 - 20h08

  • dans le département 04 ,si dans l’avenir j’ai besoin de pièces recyclées auprès de qui dois-je me rapprocher .?
    cordialement

    marpaux gilbert / 1 octobre 2019 - 20h01

  • Belle initiative! J’adhère!

    Anne-Marie VACHER / 1 octobre 2019 - 20h00

  • Bonjour
    Je serais OK pour la pose d une pièce de carrosserie recyclée si g la garantie qu elle n’a subie aucun dommage sur le véhicule accidenté d’origine – ce qui n’est pas facile.
    Car si le recycleur répare vite fait bien fait et augmente sa marge c tout benef pour lui et moi je me retrouve avec une pièce défectueuse Et je n’ai rien gagné.
    Pour les pièces mécaniques je suis contre car c de la sécurité avec l’assurance d’un fonctionnement durable au quotidien
    Léo

    Léo / 1 octobre 2019 - 19h49

    • Avatar

      Bonjour. La pièce « mécanique » n’est pas proposée dans la cadre d’une réparation pour préserver la sécurité et la durablilité comme vous l’évoquez. Pour la pièce de carrosserie, elle est contrôlée et garantie. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h45

  • je suis tout à fait d accord avec cette démarche
    cela comme vous le dites évite le gaspillage,crée des emplois,les réparations deviennent moins chères en accord avec un esprit mutualiste..

    sheba / 1 octobre 2019 - 19h44

  • Mon véhicule a été réparé l’an dernier avec des pièces d’occasion : haillon arrière, pare-chocs arrière, et aile gauche arrière . Je suis très satisfaite de cette réparation qui ne fait aucune différence avec des pièces neuves.
    Cette politique va dans le sens de l’intérêt des adhérents, le coût des cotisations pouvant effectivement s’en ressentir.

    Promonet Annie / 1 octobre 2019 - 19h42

    • Avatar

      Bonjour Annie, un grand merci pour votre retour d’expérience sur l’utilisation de pièces recyclées. Y faire appel contribue à un cycle vertueux dans lequel nous sommes engagés depuis longtemps ! Réutiliser une pièce évite d’en fabriquer une neuve, soutient l’emploi local dans les entreprises du recyclage et contribue à la maîtrise des coûts de réparation.
      Au plaisir de vous lire sur ce blog.

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 13h56

  • Je cherche une platine de support des commandes des vitres électriques avant pour porte gauche d’une Peugeot 207 SW mise en circulation en 2010 depuis 1 an sans trouver . Merci de me donner l’info permettant d’obtenir cette pièce d’occasion .

    KAMION207SW / 1 octobre 2019 - 19h36

    • Avatar

      Bonjour. Vous pouvez vous rapprocher du réseau CARECO.FR qui dispose d’un site internet vous permettant d’effectuer une recherche de pièces. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h44

  • Dans l’optique de la transition énergétique, pourquoi n’y a-t-il un taux de crédit préférentielle pour ceux qui choisissent un véhicule électrique ou hybride?

    Mary Flandin / 1 octobre 2019 - 19h36

  • j’ai eu une mauvaise expérience avec la MAIF sur un véhicule qui avait peu de kms qu’il a fallu que je mette à la casse, cela ma obliger l’achat d’un véhicule

    et la franchise serait elle moins cher ?
    valable également sur les dégradations gratuites tel que:
    casse de rétroviseur par ?

    navarre gérard / 1 octobre 2019 - 19h32

  • Bonjour,
    La Maif propose à la dame de la vidéo des pièces d’occasion, suite à un accident.
    J’ai une vieille voiture (13 ans). A l’issue du dernier contrôle technique, j’ai dû faire remplacer les optiques avant droit & gauche qui étaient devenus opaques. Aurais-je pu bénéficier d’optiques d’occasion?
    Aurais-je pu demander à Renault un remplacement par du matériel d’occasion?
    Merci de votre réponse.

    Françoise Giroire / 1 octobre 2019 - 19h30

    • Avatar

      Bonjour. Je vous confirme que vous auriez-pu demander à votre réparateur de vous remplacer vos optiques par des pièces de réemploi. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h39

    • Bonsoir,

      La voiture de ma compagne (Chevrolet Kalos) d’un âge sensiblement identique souffrait du même mal. J’ai acheté chez Norauto un kit de polissage, poli les optiques et le résultat est bluffant. Remise à neuf ! Coût moins de 50 euros. A noter que Norauto, Feu Vert ou autre peuvent le faire pour un prix bien inférieur à un remplacement d’optique. Les agents ou concessionnaires se gardent bien de vous le proposer car la marge est bien inférieure…
      Quant aux pièces d’occasion depuis très longtemps je les utilise autant en mécanique qu’en carrosserie, jamais eu de soucis ( j’effectue l’essentiel de l’entretien des véhicules familiaux). Je n’achèterais pas d’occasion certaines pièces « vitales » comme une courroie de distribution ou des éléments du système de freinage mais je ne les achète pas chez le concessionnaire mais chez des distributeurs qui vendent les mêmes pièces OEM beaucoup moins chères bien que 100% neuves. Seule exception les « pièces captives » qui d’ailleurs vont cesser de l’être très prochainement, je veux parler des éléments de carrosserie en particulier !

      ereffe / 1 octobre 2019 - 20h48

    • Avatar

      Bonjour. Je vous remercie pour votre commentaire qui démontre que des solutions de réparation « écoresponsable » existent et qu’elles permettent de privilégier une autre économie que celle mise en oeuvre par les constructeurs automobile. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 10h01

  • A priori l’initiative est séduisante mais, par expérience, je dois dire qu’il faut faire très attention.
    – Il faut que les pièces utilisées soient strictement identiques
    – il faut qu’elles aient l’aspect d’une pièce neuve ou tout au moins présenter un aspect qui ne peut pas être moins bien que celles qui vont être remplacées sur votre voiture..
    Tout cela parait normal mais n’est pas nécessairement présent dans l’esprit de certains réparateurs..
    Personnellement cela a été une fois, mais ne sera pas deux.
    On ne fait pas du neuf avec du vieux, sauf camouflage.

    LAURENT / 1 octobre 2019 - 19h27

    • Avatar

      Bonjour. A la Maif, nous garantissons la qualité de la réparation. Le résultat final doit être identique à la réparation avec une pièce neuve. Nos réparateurs partenaires sont sélectionnés pour offrir une prestation de qualité. En cas d’insatisfaction d’un sociétaire sur la réparation nous missionnons un expert pour évaluer la qualité et au besoin faire reprendre les travaux. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h30

  • Excellente initiative ! On a tous connu, dans notre entourage, des véhicules accidentés mais encore « valides » déclarés économiquement irréparables et destinés à la destruction. Quel gâchis !

    Conti / 1 octobre 2019 - 19h26

    • Avatar

      Effectivement, la réparation avec la pièce de réemploi permet de repousser la réparabilité économique des véhicule et donc, dans certains cas, de pouvoir les réparer.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h29

    • La Maif découvre que les casses autos vendent des pièces d’occasion depuis l’origine de l’automobile, soit plus d’un siècle, que ce commerce marche bien et que les enseignes sont florissantes.
      Ceux qui ont fréquenté ces casses savent qu’il faut faire très attention . Si votre voiture a toujours couché au garage et que l’on vous monte les portières d’une voiture parisienne qui a toujours couché dehors, ne vous étonnez pas de l’apparition de rouille par ex. et cela vaut pour bcp d’éléments.

      LAURENT / 4 octobre 2019 - 14h14

  • L’adresse mail dans l’encadré ci dessus ne fonctionne pas. Le lien est bon, mais pas d’adresse.
    Salutations

    Arnaud / 1 octobre 2019 - 19h24

    • Avatar

      Merci pour votre commentaire, nous allons regarder cette anomalie. Bonne soirée !

      Aude animatrice du blog / 1 octobre 2019 - 19h33

  • Excellente idée. Il faut voir cependant comment ce système est bénéfique pour tous les intéressés.

    Gérard ROLAND / 1 octobre 2019 - 19h22

  • Je suis entièrement d’accord sur le principe à la condition que les pièces soient
    en état et vérifiées par des gens sérieux.

    GOURDON / 1 octobre 2019 - 19h19

  • bonjour,
    c’est une heureuse initiative qui aurait due toujours existée . je me rapelle le combat que j’ai mené il y a de tres nombreuses années avec vous pour pouvoir utilisér des pieces d’occasions pour réparer une D S qui avait de l’age mais pas de km

    Meme pour la mécanique c’est souvent auusi bien que le neuf

    Cordialement a toute l’équipe alain

    selin / 1 octobre 2019 - 19h15

    • Avatar

      Merci pour votre témoignage et vos encouragements. Au plaisir de vous retrouver sur ce blog.

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 13h37

  • Ce dispositif est-il applicable à la Guadeloupe, en tout cas c’est une bonne idée qui évitera la prolifération des carcasses pourtant recyclables

    Louisiane bordelais soulez / 1 octobre 2019 - 19h15

    • Avatar

      Bonjour. Je vous confirme que ce dispositif est applicable à la Guadeloupe. Nous disposons sur l’île d’un réseau de réparateurs partenaires ainsi que d’un recycleur partenaire. Je vous propose de vous rendre sur le site Maif.fr dans la rubrique auto-moto et de cliquer sur « réparateurs partenaires ». En renseignant votre ville vous aurez accès à ces coordonnées.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h28

    • C’est dingue qu’on arrive pas à trouver des pièces d’occasion pour les eos D’occasion

      Gries / 4 octobre 2019 - 20h03

  • Je suis complètement d’accord pour utiliser ces pièces là.’

    amiel / 1 octobre 2019 - 19h14

  • Excellente initiative.

    Ne pourrait-on pas proposer une réduction de cotisations pour les sociétaires qui donnent leur accord pour l’utilisation de pièces d’occasion?

    JPaul / 1 octobre 2019 - 19h10

  • pouvons nous demander un devis avec prix du neuf et prix de l’occasion, En effet je viens de faire changer mon neiman. le garage m’a proposé un neiman d’occasion pour que la réparation aille plus vite. Par contre je n’ai eu aucun moyen de comparer le coût. En plus il me faut refaire une copie de la clé car je n’ai pas de double. Au final certes j’ai peut-être gagné en temps d’immobilisation mais sur la réparation elle même je ne sais pas qu’elle aurait été la différence avec un neiman neuf. merci de votre réponse

    pierrette / 1 octobre 2019 - 19h08

    • Avatar

      Bonjour. Vous pouvez tout à fait demander à votre réparateur un double chiffrage en neuf et en réemploi. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h25

  • Je suis tout à fait favorable à l’utilisation de pièces d’occasion en cas de réparation à la suite d’un accident, ceci d’autant plus que le véhicule à réparer peut avoir déjà quelques-ou plusieurs-années. Il s’agit d’une participation au recyclage qui devrait être automatique.

    Usselmann Pierre / 1 octobre 2019 - 19h05

    • Avatar

      Bonjour. Je partage totalement votre opinion. Bonne journée à vous.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h24

  • Donc, si je comprends bien, ces pièces recyclées ont été « récupérées » quelque part. Ça signifie, puisqu’elles sont revendues après traitement, qu’elles deviennent de facto une marchandise.
    Ainsi, on peut donc imaginer que le garagiste, au moment du démontage de pièces de notre véhicule en panne, va nous proposer de racheter les pièces defectueuses, bien sûr, puisqu’elles vont être commercialisées, et ceci baissera ainsi notre note de facture. Super!

    Alain 2 Mars’eye / 1 octobre 2019 - 19h03

  • Je soutiens cette démarche.

    Bonnard / 1 octobre 2019 - 19h03

  • tres bonne initiative tout a fait conforme a la MAIF

    guy / 1 octobre 2019 - 19h02

  • Bonjour
    je viens vous dire que je partage et applaudis cette initiative ou votre choix Je suis contre le gaspillage Si cela se fait avec serieux et honnêteté alors bravo je suis pour à 100%
    Cordialement

    A-M G R / 1 octobre 2019 - 19h00

  • Oui d’accord mais… En jouant au foot, un élève a cassé le rétroviseur de ma Xsara. Déclaration d’accident, la MAIF envoie un expert pour voir les dégâts. Déjà bizarre, le coût du déplacement d’un expert pour un dégât minime. à la suite, un devis de 150 euros (environ, je cite de mémoire). Réparation-changement du rétroviseur par une pièce d’occasion (pas très nette, traces de peinture mal faite) facturée 120 euros par le garagiste, facture, paiement et remboursement. Donc rien à mes frais, merci. Je vérifie toutefois le prix en neuf sur internet et là surprise, moins de 40 euros (toujours de mémoire). Quel est le coût réel de cet incident pour la MAIF ?

    Jean Passe / 1 octobre 2019 - 18h59

    • Avatar

      Bonjour. Lors de l’expertise du véhicule, l’expert réalise un double chiffrage (le premier en pièces neuves et le second en pièces de réemploi) en vérifiant la disponibilité de la pièce de réemploi. C’est la solution la plus viable économiquement qu’il validera auprès du réparateur. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h23

  • Je partage tout à fait la démarche de la MAIF. Elle correspond bien aux valeurs mutualistes que nous défendons. Bravo.

    michel charuau / 1 octobre 2019 - 18h56

  • Solution tout à fait acceptable, notamment pour un véhicule qui a plus de 2 ans.

    Bob / 1 octobre 2019 - 18h54

  • Bravo et merci à la MAIF, une fois de plus. C’est vraiment la chose à faire !

    framboise / 1 octobre 2019 - 18h53

  • Réparer mon véhicule avec une pièce recyclée, quel est l’impact avec le Bonus-Malus

    Daniel / 1 octobre 2019 - 18h53

  • D’accord avec les pièces recyclées
    Bien moins chères
    Et écologiquement interressant

    Jo / 1 octobre 2019 - 18h52

    • Je suis aussi tout à fait favorable à ce dispositif mais je pense aussi qu’il devrait permettre une réduction de cotisation ou de franchise pour les sociétaires qui y souscrivent.

      Manglano-Picco / 3 octobre 2019 - 10h59

    • Je suis d’accord pour les pièces recyclées .

      Zanou / 1 octobre 2019 - 18h59

  • Au vue du reportage, la filière de recyclage des pièces automobiles semble structurée depuis quelques années.
    Cette solution mériterait à être mieux connue du consommateur automobiliste.
    Je prends en exemple ma propre expérience, j’ai déjà fait faire des intervention sur la carrosserie de mon véhicule et le garagiste ne m’a jamais parlé de la possibilité d’avoir recours à des pièces de ré-emploi.
    Les assureurs ont un rôle à jouer pour sensibiliser leurs clients.

    CALAUD D. / 1 octobre 2019 - 18h49

    • Avatar

      Bonjour. Dans le cadre d’une réparation chez un réparateur partenaire de la Maif, vous pourrez demander la réparation avec de la pièce de réemploi. Nos partenaires sont informés de notre engagement à proposer cette solution à nos sociétaires. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h23

  • Je suis pour les Pièces recyclées. Ok

    Jadicles / 1 octobre 2019 - 18h48

  • bonjour tout a fait d accort avec votre démarche

    gege / 1 octobre 2019 - 18h45

  • Chère Maif
    Je suis tout à fait d’accord avec votre démarche intelligente d’autant qu’il y a un suivi très sérieux
    Merci à vous

    bergeal Claude / 1 octobre 2019 - 18h41

    • Avatar

      Merci à vous pour vos encouragements dans notre démarche !

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 13h35

    • Ne vous faites pas trop d’illusions sur le suivi, tout dépend de votre réparateur.

      LAURENT / 1 octobre 2019 - 19h31

  • BONSOIR?

    Lors de mon dernier contrôle, on me demanda de changer le pot d’échappement, avec une recommandation, vu l’age du véhicule, de voir dans une » casse » ce que je fis
    . Le garage ensuite m’a demandé de trouver moi -même la pièce, lui ne faisant que dans le neuf.
    Et c’est une très bonne solution.

    45/kOUaVEN/39* / 1 octobre 2019 - 18h40

    • Bonjour,
      Sauf qu’aujourd’hui , 2 jours après mon avis favorable sur les pièces d’occasion, , je suis allée pour au contrôle technique. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que « le pot d’échappement , -changé il y a deux ans -avec justement une pièce d’occasion- avait un gros trou » et que je devais le changer très rapidement. Je vais contacter le revendeur et voire- même le garage qui me l’a changé car ce professionnel, a bien dû ce rendre compte de l’état de ce matériel d’occasion. En plus je ne roule presque pas avec ma voiture.Bonne journée

      45/kOUaVEN/39* / 3 octobre 2019 - 14h38

  • Bonne initiative. Le recyclage des pièces de véhicule diminue notre impact sur la nature et l’usage des énergies. J’approuve totalement la démarche.

    PONTIER / 1 octobre 2019 - 18h34

  • Bonsoir,
    On ne peut que souscrire à cette initiative qui entre bien dans le cadre de l’économie circulaire.
    Cela étant compte tenu des prix élevés des pièces neuves, la mutuelle va certainement faire des économies. Comment est-il prévu d’en faire profiter les sociétaires ?
    Cordialement

    Nido / 1 octobre 2019 - 18h34

  • Bonsoir, favorable à cet usage de recyclage de piece mais je subis un dilemme… Le 1 mai 2018 ma voiture tombe en panne: diagnostic le demarreur a brulé. Le depanneur de ce jour férié me propose de faire la réparation etant garagiste. Pignon sur rue, j’accepte cette reparation. Le 30 septembre mon vehicule est en panne. Le diagnostic …. Demarreur a changer… Demarreur ES ‘en 2018 cout HT du démarreur 166,60 +mo 2h40 146,40
    Au 1 octobre 2019 cout HT démarreur ES 178,35 € + 2h 20 180,40 + essai apres travaux 21,25
    QUE PUIS JE FAIRE ? Merci de votre avis.
    Bien cordialement.MCL

    Laurent / 1 octobre 2019 - 18h33

    • Avatar

      Bonjour. Votre exemple confirme notre choix de ne pas proposer de la pièce « mécanique » de réemploi pour la réparation des véhicules de nos sociétaires. Néanmoins, vous devez bénéficier d’une garantie suite à la pose de la pièce par un professionnel. D’autre part, une telle fréquence de remplacement de cette pièce est étonnante.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h20

  • Déjà expérimenté…sans problème…!

    Dinourd / 1 octobre 2019 - 18h32

  • A proximité de chez vous ,devez avoir des structures tel que la « Ressourcerie ».
    Dans celles-ci, des bénévoles, réparent, vous pouvez apporter les différents appareils, mais ,suivant le lieux, parfois et suivant le produit vous devez disposer d’une certaine patience .
    Je fais partie de ces suctrures….

    Bertrand / 1 octobre 2019 - 18h28

  • Bonjour,
    Accepter de faire réparer son véhicule avec des pièces recyclées semble être intéressante au titre de l’écologie et porteuse d’économies mais la démonstration de qui gagne quoi n’est pas vraiment faite.
    Je pencherais plutôt sur l’intérêt premier des assureurs et des épavistes puis des garagistes et enfin peut-être des mutualistes sauf à donner quelques exemples chiffrés qui montreraient ma fausse perception de cette stratégie.

    Claupie13 / 1 octobre 2019 - 18h27

    • Avatar

      Bonjour. L’engagement de la Maif dans cette démarche tend essentiellement à préserver notre environnement et à proposer à nos sociétaires une solutions de réparation qui favorise l’économie circulaire avec tout ce qu’elle génère (préservation des ressources, création d’emplois, bilan carbone etc..). Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h16

    • Bonsoir il serait intéressant de donner des listes de garages qui pratiquent de cette manière les réparations…. c est compliqué …
      Les garagistes n encouragent pas ces methodes

      Noyale / 1 octobre 2019 - 18h37

    • Avatar

      Bonjour, vous retrouverez-ici les réparateurs partenaires MAIF : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      A très bientôt !

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 13h33

  • Excellente initiative
    Tous les garagistes agréés vont ils appliquer la mesure Même en Corse ?

    Pelletan / 1 octobre 2019 - 18h26

    • Bonjour
      Je roule avec des voitures en LOA
      J’imagine que je dois demander son avis à mon concessionnaire ?

      Jfl / 1 octobre 2019 - 18h36

    • Avatar

      Bonjour? Votre véhicule en LOA est sans doute très récent. La disponibilité des pièces pour celui-ci ne sera sans doute pas possible en réemploi. Néanmoins, elle n’est pas soumise à l’avis de votre concessionnaire dans la mesure où la réparation utilise une pièce d’origine et une qualité de réparation finale identique à celle réalisée avec une pièce neuve. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h22

  • Mauvaise expérience
    J’ai accepté de remplacer ma portière par une recyclée comme vous le conseilez et je m’en mords les doigts .
    Lors d’une réparation le garage a fait un nettoyage au karcher quii a fait sauter de la peinture au niveau de la poignée. Le responsable refuse de prendre en charge la réparation et me demande 200 euros arguant que la peinture était mal faite et qu’il n’est en rien responsable du dommage .
    J’aimerais savoir ce que vous en pensez . merci

    .

    chocolat / 1 octobre 2019 - 18h21

    • Avatar

      Bonjour. Il convient de contacter la Maif afin de faire expertiser le véhicule chez le réparateur qui est intervenu sur la réparation de votre porte. L’expert de la Maif pourra ensuite définir la nature du décollement de la peinture. Si elle incombe à la qualité de la réparation, le réparateur devra prendre en charge la réparation. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h15

  • Favorable a des pièces recyclées pour les réparations de carrosserie
    Les constructeurs se sucrent sur ces pièces
    Pas pour les réparations mécaniques

    kinchado / 1 octobre 2019 - 18h20

    • Avatar

      Effectivement, la pièce de réemploi vous sera proposée pour le remplacement des pièces de carrosserie endommagées et non pas les pièces mécaniques.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h14

  • Comment trouver un réparateur agréé utilisant des pièces d’occasion ?

    Pat37 / 1 octobre 2019 - 18h19

    • Avatar

      Bonjour, vous retrouverez les coordonnées de tous nos réparateurs partenaires sur le site maif.fr : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      N’hésitez pas à télécharger également notre application mobile MAIF. Celle-ci vous permet d’accéder à l’essentiel de vos contrats et vos services. Vous localisez et appelez les spécialistes et réparateurs partenaires MAIF, où que vous soyez. En cas d’urgence sur la route, vous déclenchez une assistance dédiée 24h/24, 7j/7. Et plus encore !
      Très bonne journée à vous.

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 11h15

  • Très bien! J’espère que ça marche fort!
    Mais quels sont les garages qui suivent ? pouvez vous nous donner une liste dans notre région? (Essonne)
    Peut-on vous commander des pièces de rechange pour de petites réparations qu »on peut aisément faire soi-même ?Ca serait encore plus sympa!
    Merci pour la réponse et bonne continuation
    jp boyer ,
    vieux sociétaire 0485897D

    jean paul boyer / 1 octobre 2019 - 18h15

    • Avatar

      Cher sociétaire, je vous invite à vous rapprocher du garage partenaire le plus proche de votre domicile : https://www.maif.fr/services-en-ligne/carte-reparateurs-partenaires/
      Très bonne journée !

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 11h06

    • Ne vous emballez pas trop !
      J’ai vu la facture d’achat des pièces d’occasion (plus usées que les miennes..),utilisées pour ma voiture elle était nettement supérieure à ce que je pouvais obtenir moi-meme !

      LAURENT / 1 octobre 2019 - 19h54

  • je suis tout à fait favorable à cette démarche et j’aurai souhaité justement l’utiliser pour mon véhicule, malheureusement en prenant un virage un peu serré dans un parking parisien j’ai « profilé » ma porte avant et ma porte arrière du coté gauche que dois je faire pour faire réparer ces portes ? et où dois je aller ?

    Merci de votre réponse

    singermain / 1 octobre 2019 - 18h15

    • Avatar

      Bonjour. Vous pouvez contacter la Maif afin de réaliser une déclaration de sinistre. Notre gestionnaire vous indiquera les coordonnées des réparateurs partenaires proches de votre domicile afin que votre véhicule soit expertisé. L’expert définira la méthodologie afin de redresser ou remplacer le ou les éléments endommagés. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h12

  • tout à fait pour. belle initative. quel sera l’impacte global sur la dépense?

    GARDIES ANNIE / 1 octobre 2019 - 18h13

  • Une tres bonne initiative que devrait pratiquer toutes les assurances et carrosseries

    Nony / 1 octobre 2019 - 18h11

  • Bonjour,
    Apparemment la démarche existe depuis 6 ans, or je la découvre depuis quelques jours…Cependant, j’ai eu deux accrochages successifs en deux ans et j’aurais été tout à fait favorable au remplacement des pièces endommagées par des pièces recyclées. En cas de nouvel accrochage, qui doit m’informer? La MAIF ou le réparateur?
    Bien cordialement
    Patrick EYGONNET

    Patrick E. / 1 octobre 2019 - 18h10

    • Avatar

      Bonjour. Vous pouvez directement formuler votre demande de réparation avec de la pièce de réemploi à votre réparateur partenaire. Celui-ci, avec l’aval de l’expert vérifiera la disponibilité des pièces afin de procéder à la réparation. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h11

  • Bonjour
    Les pieces recyclees d’occasion coutent moins cher c’est un fait
    Je suis d’accord pour qu’elles soient utiilisees sur mes autos
    Mais quid de ma prime d’assurance! Va elle baisser et si oui de combien?
    Sinon aucun interet pour le societaire le deal’doit etre gagnant gagnant
    Cordialement
    Yann

    Yann / 1 octobre 2019 - 18h09

  • Nous nous réveillons enfin….
    Cela fait des « lustres » que les constructeurs automobiles ont mis la main sur le commerce des pièces dites détachées.
    Nous subissons un sûr coût d’au moins 40%.
    C’est ça la société du partage?
    Bertrand.

    Bbt / 1 octobre 2019 - 18h03

    • Avatar

      Effectivement, l’utilisation de la pièce de réemploi est un bon moyen pour réduire la part des pièces neuves et favoriser l’économie circulaire.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h10

  • Bonne idée sur le principe si les piéces sont « tracées » ,donc en bon état.
    Ou trouver ces garagistes qui travaillent ainsi sur nos départements ?

    nanou / 1 octobre 2019 - 18h00

  • Bonjour,
    Fabrice peut-il donner des adresses éventuelles de garagistes sur le département ?
    et existe-t’il des ateliers susceptibles de réparer petit électroménager, télévision, téléphone etc…; etc …
    Halte au gaspillage !
    merci à la Maif

    calvet / 1 octobre 2019 - 17h50

    • Avatar

      Bonjour, pour connaitre les réparateurs partenaires de la MAIF sur votre département, je vous propose de vous rendre sur le site Maif.fr dans la rubrique auto-moto et de cliquer sur « réparateurs partenaires ». En renseignant votre ville ou département vous aurez accès à l’ensemble des coordonnées.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h08

  • Bonjour,

    J’aimerais savoir si c’est valable pour les pièces mécaniques ? merci

    Cigalette / 1 octobre 2019 - 17h49

    • Avatar

      Bonjour, la réparation avec des pièces de réemploi à la MAIF concerne les pièces de carrosserie. Les pièces mécaniques, pour des questions d’usure et de sécurité, ne sont pas intégrées à notre démarche.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h08

    • Bien sur ,c’est trés bien pour les pieces mécaniques sauf les pièces d’usure comme disques embrayage , freins , roulements rotules ect et tres bien pour toute la carrosserie plastique pare brises pneus enjoliveurs .Signé: Un prof de construction mécanique .

      Michel / 1 octobre 2019 - 18h12

  • Excellente initiative surtout si cela permet de créer ou maintenir des emplois et de participer à diminuer le gâchis des matières et des compétences humaines.

    Sylvie / 1 octobre 2019 - 17h44

  • Bonjour
    Une initiative saluable et dans la mouvance certes mais induit elle corrolairement une réduction des cotisations pour l’assurance voitures ?
    Merci pour votre réponse

    Baladi / 1 octobre 2019 - 17h43

    • Avatar

      Bonjour, la quantité de pièces de réemploi utilisée aujourd’hui ne permet pas de contrebalancer l’augmentation annuelle des pièces neuves pratiquée par les constructeur. En revanche, un taux d’utilisation de plus en plus important contribuera à mieux maîtriser le coût de la réparation et surtout à favoriser l’économie circulaire avec tout ce qu’elle génère de positif sur l’emploi local et l’environnement.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h07

  • Bonjour,

    Je possède une vieille voiture dont je souhaite me débarrasser. J’aurais souhaité que les pièces utilisables soient récupérées (par souci écologique). Mon garagiste n’est pas intéressé. Où puis-je m’adresser ?
    Cordialement, Marylène Aubry

    Aubry / 1 octobre 2019 - 17h41

    • Avatar

      Bonjour et merci pour votre commentaire. Si vous êtes propriétaire d’un véhicule que vous destinez à la destruction, nous vous proposons de contacter le recycleur partenaire le plus proche de chez vous afin que votre véhicule soit recyclé gratuitement, dépollué et démonté en conformité avec la règlementation. Retrouvez sur cette page les coordonnées de nos partenaires : https://www.maif.fr/particuliers/auto-moto/recycler-auto/recycler-voiture.html#tab-2
      A bientôt sur ce blog !

      Aude animatrice du blog / 2 octobre 2019 - 10h52

  • J’approuve cette idée de réparer mon véhicule avec les pièces recyclées, en très bonne état ! C’est une très bonne démarche par la MAIF. Mais, je craint quand même qu’elle ne me sera pas facilement utile, avec nos véhicules assurés : une VOLVO XC70 et un VW T3 (minibus), plutôt rare en hexagone. En verra… Ou, j’espère, en ne verra pas 🙂

    Cordialement
    Günter Schenk (l’assurée est mon épouse)

    Günter Schenk / 1 octobre 2019 - 17h40

    • Avatar

      Bonjour, effectivement, c’est la disponibilité de la pièce qui permet la réparation. Dans certain cas, pour des véhicules peu diffusés, nous n’aurons pas cette possibilité en pièces de réemploi… Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h05

  • Très favorable pour utiliser des pièces recyclées pour les réparations, mais il faudrait adapter le montant de la franchise (réduction) pour inciter les assurés à suivre cette démarche.

    HERVE / 1 octobre 2019 - 17h38

    • Avatar

      Bonjour, le règlement de votre franchise contribue à l’équilibre entre coût des sinistres et cotisations. L’utilisation de la pièce de réemploi favorise en meilleure maîtrise du coût de la réparation mais ne permet pas de contrebalancer les augmentations des pièces neuves. Choisir la pièce de réemploi pour la réparation de son véhicule permet surtout d’accompagner toutes les démarches nous permettant de préserver notre environnement.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h04

  • Accepter une pièce recyclée coûte moins chère qu’une neuve! 

    Je comprends bien que le geste soit écologique.

    Mais à qui profite le plus cette démarche? 

    Comme j’ai pu l’entendre et le lire, tout le monde est gagnant ! 

    Donc j’ose imaginer que notre cotisation annuelle va baisser. Pouvez-vous le confirmer?

    Dans le cas contraire, pas de pièces recyclees pour moi.

    Laurent / 1 octobre 2019 - 17h34

    • Avatar

      Bonjour, la quantité de pièces de réemploi utilisée aujourd’hui ne permet pas de contrebalancer l’augmentation annuelle des pièces neuves pratiquée par les constructeur. Un taux d’utilisation plus important contribuera à mieux maîtriser le coût de la réparation et surtout à favoriser l’économie circulaire avec tout ce qu’elle génère de positif sur l’emploi local et l’environnement.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h04

    • … ni pour moi, tout gagnant pour là MAIF, mais pas pour nous, on aura aucun avantage de la « mutuelle », je rêve pas.
      Donc pas pour moi.
      C’est marrant, aucun retour d’experience…

      Souperbiet Christian / 2 octobre 2019 - 00h19

  • Tout à fait d’accord avec le réemploi des pièces recyclées.

    Decat jean-claude / 1 octobre 2019 - 17h24

    • À priori, très bonne idée.

      Marcel409 / 1 octobre 2019 - 17h33

  • Je trouve que c’et une excellente initiative de la MAIF de proposer à ses sociétaires la réparation des véhicules avec des pièces recyclées. Bravo. J’espère que cela va permettre des réductions de tarif pour les cotisations des sociétaires puisque normalement les pièces recyclées devraient être moins chères.

    Noël Collomb / 1 octobre 2019 - 17h20

  • je fais réparer chez le carrossier que m’indique mon garagiste

    rubin / 1 octobre 2019 - 17h07

  • Réparation d’un pare choc arrière sur une Ford Cmax il y a 3 ou 4 ans, avec une pièce d’occasion. Ce pare-choc avait été mal mastiqué, et il a donc logiquement cassé au même endroit lorsque mon véhicule a été heurté par une voiture qui manœuvrait. Donc pour moi, la pièce d’occasion, c’est non.

    Teuzibon / 1 octobre 2019 - 17h01

    • Avatar

      Bonjour, dans votre cas, c’est la qualité de la pièce de réemploi et la qualité de la réparation qui sont à l’origine de votre insatisfaction. Nous veillons via nos experts à sélectionner des pièces de réemploi de qualité afin de garantir une réparation identique à celle réalisée avec de la pièce neuve. Bonne journée.

      Fabrice Chargé du recyclage des véhicules MAIF / 5 octobre 2019 - 09h02

    • Merci de votre utile initaitive

      RAPIN / 1 octobre 2019 - 17h59

Que fait la MAIF de vos données personnelles ?
Commenter un article
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Elle pourra être utilisée pour vous prévenir qu’un interlocuteur MAIF a répondu à votre commentaire sur cette page.
Consulter notre charte de contribution.
Partager un article
Les données à caractère personnel recueillies ne seront utilisées que pour faire parvenir l'article, de votre part, à son destinataire.
Poser une question, nous contacter et tenez-moi au courant
Les données à caractère personnel recueillies ne sont utilisées que pour la prise en compte de votre demande.
Exercice de vos droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression
Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression que vous pouvez exercer à tout moment auprès du Secrétariat général de la MAIF, CS 90000, 79038 Niort cedex 9 ou sec-general@maif.fr.
Oups, cette fonctionnalité est reservée aux utilisateurs connectés. Vous pouvez vous connecter en cliquant ici