Le bail sur de bons rails

Commençons 2016 bon pied bon œil avec nos meilleurs vœux, sincères et chaleureux. Et comme nous n’avons pas attendu le 1er janvier pour les bonnes résolutions, nous entamons l’année avec dans notre hotte, une toute nouvelle assurance loyers impayés.

visuel-bail

Vous êtes 2 260 à avoir répondu à notre enquête du 8 juin et 350 à l’avoir commentée. Vous avez mis votre vécu et vos convictions dans ce projet et nous vous en remercions.

Ce qu’il en ressort ? Enormément de choses ! D’abord, vous trouvez la réglementation plus favorable aux locataires qu’aux bailleurs. Alors pour vous, un soutien est nécessaire lorsque la confiance se détériore. Les impayés de loyers sont votre principale préoccupation (90 %), suivie par l’indemnisation des dégradations locatives (79 %) et l’accompagnement juridique (75 %). La prise en charge du départ prématuré est également une attente pour 40 % d’entre vous.

Vous souhaitez retrouver la « patte » de la MAIF dans cette offre, son savoir-faire. En 3 mots-clés :

Simplicité > avec un soutien administratif pour vérifier les dossiers de souscription (solvabilité, pièces justificatives), des conseils aux démarches, des modèles de documents, une ligne dédiée…

Souplesse > vous êtes nombreux à vouloir être solidaires des plus précaires, à ce que les locataires déjà en place soient acceptés…

Efficacité > vous plébiscitez le « sans franchise/sans délai de carence », la rapidité d’indemnisation, l’accompagnement, y compris à l’amiable. Le tout au meilleur rapport qualité/prix.

Eh bien voilà : nous y sommes. Découvrez, en avant-première, notre nouvelle assurance loyers impayés qui sera lancée le 18 janvier et mettez votre prochain bail sur les bons rails.

289  Commentaires

  • Je trouve cette idée très judicieuse même s’il est regrettable de devoir en arriver là.
    Nous pourrions être intéressés.
    Cordialement.

    Le Maoult Anne Marie & Jacky / 15 janvier 2016 - 06h23

    • Avatar

      Bonjour,
      C’est à vous de juger si cette assurance peut vous être utile. Nos conseillers se tiendront à votre disposition à partir de la semaine prochaine pour vous apporter toutes les informations nécessaires à votre prise de décision. Et tout cas, je note votre intérêt et je vous en remercie.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 15 janvier 2016 - 10h18

  • Je suis intéressé par ce contrat. Tenez-moi informé

    ICOLE / 14 janvier 2016 - 16h05

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre intérêt. Nous n’y manquerons pas.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 15 janvier 2016 - 10h13

  • Le 13 janvier. Je viens d’appeler la MAIF (Lyon) pour souscrire une assurance loyer impayés et l’on me répond sans rire que vous proposez pas cette assurance et de plus on me le confirme après s’être renseigné!!!!!!!!!!!
    Que croire?
    Patrick Thébaud

    Thébaud / 13 janvier 2016 - 15h53

    • Avatar

      Bonjour,
      Désolé, je vous répondrais alors que l’erreur est humaine. Si dans les faits nous ne la proposons pas encore (elle sera commercialisée à partir du 18 janvier prochain), je vous confirme que vous pouvez me croire. Dans l’attente, vous pouvez consulter le contenu de cette offre en avant première sur la page produit http://www.maif.fr/ALI
      La semaine prochaine, vous pourrez demander un rappel immédiat à partir de cette page ou passer par vos conseillers habituels pour de plus amples informations.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 13 janvier 2016 - 17h08

  • Est il possible de souscrire votre assurance « loyers impayés « si le locataire est d’origine étrangère ? Notre agence immobilière a refusé de nous couvrir , le jeune locataire dont les parents présentaient toutes les garanties par ailleurs , étant d’origine suisse …Que pensez vous de cette discrimination qui ne visait certainement pas les citoyens suisses ?

    muller / 12 janvier 2016 - 18h30

  • Je suis très déçu par le site internet où l’on ne trouve guère de des pubs pour les produits , mais peu de renseignements personnels :
    historique des cotisations, des sinistres, incidences des sinistres sur les cotisation (responsable ou pas) bref tout renseignement que l’on ne peut obtenir à notre agence départementale de Châteauroux…

    Gibet / 12 janvier 2016 - 17h04

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos remarques, elles nous permettent d’enrichir notre réflexion sur les informations à mettre à disposition dans l’espace personnel. Toutefois, votre délégation est à votre disposition pour vous répondre.
      Bonne journée

      Cécile chef de projet / 13 janvier 2016 - 09h46

  • j’attends le 18 janvier et votre offre et la comparer avec celle de Foncia. Je suis sûre que vous serez gagnant et votre offre nous intéresse. Bonne année à vous tous.

    Piriou France et jean-Pierre / 12 janvier 2016 - 17h03

  • c’est une trés bonne proposition , car le propriétaire deviens impuissant devant les non paiements de loyers , les dégradations…….

    denis / 12 janvier 2016 - 12h17

  • Cette assurance est-elle supportée par les seuls propriétaires? La participation financière des locataires peut-elle être obtenue?
    Cette assurance est-elle déductible des rentrées locatives?

    CHRISTOPH / 12 janvier 2016 - 12h05

    • Avatar

      Bonjour,
      Les cotisations de l’Assurance Loyers Impayés sont fiscalement déductibles à 100% des revenus fonciers.
      Par contre, cette cotisation est à la charge du bailleur et ne peut être répercutée sur le locataire.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 13 janvier 2016 - 16h58

  • Je ne loue pas mon appartement .Il est utilisé gracieusement par mes enfants.

    Haesinger Jacqueline / 12 janvier 2016 - 11h21

  • Bien regrettable ;c’est trop tard .Jai revendu celui ci en 2010 pour des difficultés de cet ordre là aggravées par un décès.

    bachellerie m / 11 janvier 2016 - 16h37

  • Bonjour, je suis bailleur, mes locataires s’étaient engagés solidairement (concubins) souhaitent se désolidarisés (rupture) . Madame reste dans le logement, son propre père se porterait caution. Puis-je dorénavant souscrire à l’assurance loyers impayés proposées ici ? la MAIF peut elle m’accompagner pour la re- constitution du bail (avenant), et du dossier d’assurance? Merci

    Brigitte L / 11 janvier 2016 - 14h05

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vous confirme que vous pouvez souscrire l’Assurance Loyers Impayés MAIF dans ce cas. N’hésitez pas à demander un rappel immédiat de la part de nos conseillers à partir de la semaine prochaine via la page produit http://www.maif.fr/ALI. Ils vous donneront toute l’information nécessaire et vous accompagneront dans la constitution du dossier. Vous pourriez peut-être envisager de signer un nouveau bail avec Madame ? Dans ce cas, il devra respecter les mentions et informations désormais imposées par la Loi. Je vous conseille les modèles de baux gratuits proposés par l’association CLCV : http://www.clcv.org/actualites/location-un-bail-type-le-1er-aout.html
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 13 janvier 2016 - 16h29

  • C’est une excellente initiative pour les propriétaires qui accepteront des locataires qui peuvent à tout moment se trouver en difficultés momentanées ou de plus longue durée (maladie, chômage….) Les conditions d’habitation salubrité, énergie, entretien doivent pouvoir faire partie des conditions de prises en charge d’une telle assurance. En effet de nombreux locataires sont confrontés au peu d’entretien du bâti par les propriétaires. Ce type d’assurance doit pouvoir apporter des garanties aux deux parties.

    Lopez colette / 11 janvier 2016 - 09h45

    • Avatar

      Bonjour,
      En effet, un propriétaire est tenu de mettre à disposition de son locataire un logement décent (et si meublé avec un ameublement minimum) et lui assurer une jouissance paisible du logement. Il existe des assurances pour protéger les locataires contre les bailleurs indélicats. Sachez que la MAIF propose une protection juridique qui permet, entre autres, de couvrir les litiges opposant les locataires à leur propriétaire. Nos conseillers pourront vous en dire davantage.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 13 janvier 2016 - 16h19

  • Nous n’avons pas pour l’instant de souci de loyer impayé, mais notre locataire a pris la liberté de contacter la société « Urbanis » sans nous aviser, pour des problèmes d’infiltration dont elle ne nous avait pas mise au courant ; plus des soit disant déclaration à l’assurance pour un dégât des eaux. Tous les artisans commandés a des dates fixées par nous ont été évincés…
    Elle ne nous laisse même pas entrer et devient de plus en plus impolie et méprisante…. Maintenant elle a convoqué le Maire… Nous sommes bien impuissants !!Que faire

    mécontente / 11 janvier 2016 - 09h13

    • Avatar

      Bonjour,
      Le Dégât des Eaux peut faire l’objet d’une déclaration de sinistre à la MAIF. Si ce n’est pas encore fait, je vous conseille de vous rapprocher de nos conseillers. A ce titre, le locataire doit autoriser l’entrée du propriétaire dans l’appartement selon les dispositions de l’article 1724 du code civil.
      Concernant la relation conflictuelle que vous entretenez avec votre locataire, vous pouvez éventuellement contacter l’ANIL qui gère ce type de difficulté pour avoir tous les renseignements nécessaires. http://www.anil.org/
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 19 janvier 2016 - 15h23

  • Dommage car j’ai appelé en novembre 2015 et une opératrice m’a dit que vous ne le faisiez plus alors je me suis adressée ailleurs…

    anouk / 11 janvier 2016 - 08h51

    • Avatar

      Bonjour,
      Désolé, nous n’avions en effet plus de solution à vous proposer en novembre 2015. La question pourra peut-être se reposer notamment si vous étiez amené à changer de locataire.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 13 janvier 2016 - 16h12

  • Bravo ! Très bonne initiative. J’aurais aimé profiter de cela par le passé.

    SF / 10 janvier 2016 - 21h26

  • Ou puis je trouver un bail conforme à loi (à compléter) Merci.

    soulie / 10 janvier 2016 - 17h53

  • Nous louons 3 chambres à Nice et 3 à Paris, et pourrions être intéressés par une telle assurance. Mais je vois qu’on est toujours à rechercher un caution solidaire, alors que les étudiants à qui nous louons souhaitent s’affranchir du soutien de leurs parents. Sans parler les étudiants d’Afrique qui viennent étudier à Nice et qui ne peuvent pas apporter cette caution. Je continuerai donc à assumer seul le risque d’impayés: enseignant, mon soucis est de venir en aide aux étudiants pour leur permettre de faire mieux que leurs parents,
    et pas de me cantonner à louer à des étudiants qui offrent « toute garantie ».
    Je suis déçu: on en est arrivé là de l’esprit mutualiste?

    Diener / 10 janvier 2016 - 16h39

    • Avatar

      Bonjour,
      Votre démarche est tout à votre honneur. Vous évoquez le cas particulier des étudiants sans caution solidaire qui, en effet, ont plus de difficulté à trouver un logement. Je pense que la MAIF doit être complémentaire des garanties proposées par l’Etat. Ces étudiants dépourvus de garants personnels peuvent aujourd’hui avoir recours à la Clé (caution locative étudiante) qui est une garantie de l’Etat permettant de faciliter leur accès à un logement. Je pense qu’elle peut rassurer les propriétaires bailleurs. Au besoin, vous trouverez de plus amples informations sur le site dédié : http://www.lokaviz.fr.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 13 janvier 2016 - 15h32

  • Meilleurs voeux à tous.
    Pas concerné mais toujours fiers d’être sociétaire

    Monique et Claude / 10 janvier 2016 - 15h34

  • pourquoi une assurance pour loyer impayés cela fait plus de 20 ans que je loue ,avec changement tous les 3, 4 ans de locataire je n’ai jamais eu d’impayé ni de dégradation ,je loue 20% inférieur du marché voila la solution pas de problemes relationnels,certain abusent et aprés ils pleurent ,l’appartement est situé plein centre ville

    hencar / 10 janvier 2016 - 11h59

  • je vous ai sollicité a plusieurs reprises pour des difficultés concernant des locataires dont loyer impayé , service juridique;.. MisJamais le meme interlocuteur et toujours la meme réponse: je ne rentre pas dans les critéres !!!…Un arbre est tombé au bord de ma maison entrainant des degats de toiture et des frais de bucheronnage on me propose de me rembourser la moitie du bucheronnage, incroyable !!! je viens a la maif avec les photos de la pour les montrer a qui ?a l interlocuteur au tel ?
    l’année derniére mon véhicule a été embouti sur un parking l’expert estime que c’est faux ….donc pas de prise en charge donc pas de réparation….Je déplore que nous ne bénéficions plus d’un service individualisé et humain avec un vrai interlocuteur , la relation et l’écoute permet de mieux gerer les litiges a mon avis, cela fait partie des qualités de l’assurance MILITANTE que j’avais choisie..Il serait important également de bien préciser vos critéres et surtout de les personnaliser et de les humaniser , merci
    une assurée MILITANTE

    christine morin / 10 janvier 2016 - 11h22

  • Ce problème ne m’intéresse pas car je prête mon
    logement à ma famille gratuitement .

    Jean des LANLI / 10 janvier 2016 - 11h18

  • Ce contrat sera-t-il accessible pour les anciens baux ?

    Je vous remercie pour votre réponse

    Georges BESCHER / 10 janvier 2016 - 10h44

    • Avatar

      Bonsoir,
      En effet, ce contrat sera bien accessible aux anciens baux, autrement dit même si vous avez déjà un locataire dans les lieux.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 19h34

  • C’est une bonne idée à condition quand même de trouver le juste prix.

    Nathan / 10 janvier 2016 - 09h02

    • Je suis de cet avis..(.à la fin se sont les propriétaires qui payent de toute façon, en partageant les risques)

      Atre / 12 janvier 2016 - 14h54

  • Excellente initiative dont les services publics devraient s’inspirer dans différents domaines ! Etant bénévole depuis plus de 15 ans auprès des plus pauvres, je vois trop de personnes acculées par les dettes de loyer, ne plus pouvoir s’en sortir – ce n’est pas forcément une inorganisation budgétaire, mais la nécessité de survivre en consacrant une partie du budget pour les besoins quotidiens : nourritures, transports, besoins des enfants….

    BESNARD lYLIANE / 10 janvier 2016 - 07h43

  • C’est une excellente idée. J’ai été « grugée » par un locataire au point que j’ai vendu le bien immobilier avec une forte décôte et que j’ai été échaudé.
    Depuis, je n’ai plus loué… Cela pourra certainement me réconcilier avec la location immobilière.
    Vous savez probablement comment s’organise le marché de la location immobilière aux USA…
    a ma connaissance, il y a 48 Etats et 48 législations différentes. Je pense qu’une étude fine des conséquences de ces différentes législations sur le marché de la location immobilière pourrait nous et vous aider à innover dans l’aide que vous aller apporter aux propriétaires bailleurs.
    Bien cordialement.

    DONZEL / 9 janvier 2016 - 22h35

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci pour votre intérêt. D’après ce que je comprends, vous envisageriez de réinvestir aux Etats-Unis ?
      Comme vous l’indiquez, c’est un marché complexe auquel les assurances loyers impayés commercialisées en France ne peuvent pour le moment pas encore répondre.
      Meilleurs vœux.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 19h27

  • Fantastique quand on pense que maintenant, avec ces assurances de garantie des risques locatifs, les demandeurs d’emploi et salariés en CDD se font entendre dire qu’on refuse de leur louer un logement parce que l’assurance ne fonctionne pas lorsque le locataire est dans leur situation. Comment allez-vous gérer le cas de ces locataires « indésirables » ?

    Laribo / 9 janvier 2016 - 21h38

    • Avatar

      Bonsoir,
      Cette attente des sociétaires MAIF est remontée de l’enquête que nous avons réalisée en juin dernier. La MAIF a choisi de ne pas s’aligner sur ces pratiques du marché qui excluent en effet ces locataires en contrats dits « précaires ». Nos conditions d’acceptation sont plus souples : les locataires en CDD, en période d’essai de CDI, intérimaires ou encore intermittents du spectacles sont acceptés sans majoration tarifaire. C’est également le cas des locataires déjà en place à la souscription.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 19h33

  • Serait-il possible d’être plus explicite au sujet des exclusions? Je me pensais extrêmement bien assurée par la garantie PRAXIS. Or les garanties ne s’appliquent qu’en cas d’accident, et non lors d’une immobilisation, due à une opération par exemple. La MGEN d’ailleurs ne prend pas plus en compte les handicaps( impossibilité de marcher, nécessité d’une aide pour les courses etc.)nés des les suites d’une opération qui n’est pas imprévue. Peu importe qu’elle soit préventive et qu’elle évite des aléas futurs. Il conviendrait donc que soient
    soulignées chez l’une et l’autre les multiples exceptions qui font de garanties vantées des leurres.

    Tournat / 9 janvier 2016 - 20h15

  • Excellente initiative à laquelle je souhaite souscrire.
    A ce propos, la MAIF peut-elle, dans le cadre de la prestation défense-recours, assister un bailleur pour un recours contre des locataires mauvais payeurs ?
    Merci et bravo la MAIF et Bonne Année 2016.
    Un sociétaire fidèle depuis bientôt 45 années.

    Jean PELTEY / 9 janvier 2016 - 20h05

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci pour votre fidélité et pour vos vœux. Je vous souhaite également une excellente année 2016.
      Si vous souscrivez à l’Assurance Loyers Impayés, vous serez bien entendu assisté par nos conseillers et les frais de procédure (avocat, huissier…) seront également pris en charge.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 19h21

  • Bonjour,
    Comme rappel préalable, pouvez-vous nous préciser si un loyer d’habitation doit être payé en début de mois pour le mois qui commence ou le mois qui se termine ?
    Merci

    François P / 9 janvier 2016 - 19h23

    • Avatar

      Bonsoir,
      C’est le bail qui fixe les modalités de paiement du loyer : le paiement du loyer peut être réalisé à l’avance en début de mois, ou à la fin du mois.
      Dans tous les cas, la date du paiement est généralement indiquée dans le bail.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 19h16

  • Tres bonne initiative

    Carrara / 9 janvier 2016 - 19h10

  • J’ai confié un appartement à la ville de Paris comme logement social. Pas de risques d’impayés et les dégradations sont prises en charge (pas l’usure normale). Cette possibilité a été étendue cette année à toute la région parisienne. Le loyer rapporte un peu moins que dans le privé, mais on est tranquille et on a le plaisir de penser solidarité. Je ne sais pas si cette possibilité est accordée dans d’autres grandes villes.

    mirette / 9 janvier 2016 - 19h09

    • Avatar

      Bonjour,

      Merci de votre témoignage.
      Bonne soirée

      Cécile chef de projet / 12 janvier 2016 - 18h21

  • Bravo à la MAIF pour sa nouvelle offre d’assurance « loyers impayé »
    Nous ne sommes plus concernés actuellement par cette offre, nous avons vendu l’appartement que nous destinions à la location.. Cette gestion n’était pas de grand repos.
    Nous tenons à rappeler combien la MAIF a été d’un grand secours quand nous avons rencontré un incident fâcheux dans cette location – fuite d’eau –
    ses services sont venus aussitôt, ont établi un constat et ont réglé avec efficacité tous les problèmes se rapportant aux assurances.
    Nous nous félicitons de notre assurance à la M

    Renée Vornetti / 9 janvier 2016 - 18h26

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci pour ce partage d’expérience et votre fidélité.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 19h10

  • Bonne initiative! Une interrogation: en cas de sinistre, quels seront notre interlocuteur, le gestionnaire du dossier et le prescripteur de l’indemnisation: Maif, Gestion Assurances SA ou Sérénis Assurances SA ?
    Merci!

    Didier / 9 janvier 2016 - 17h50

    • Avatar

      Bonsoir,
      Si vous souscrivez à cette offre, un numéro unique vous sera communiqué que vous permettra d’être accompagné tout au long de la vie du contrat : information-devis-souscription / question sur le contrat / déclaration de sinistre et suivi de celui-ci. Si vous le souhaitez, vous pourrez également échanger par courrier ou email.
      Nous avons choisi de confier cet accompagnement aux conseillers de notre partenaire Gestion Assurance SA car ils sont spécialistes de cette assurance et des spécificités qui l’entourent. Par ailleurs, leur gestion de sinistre est rodée et efficace (réseau d’huissiers et d’avocats dédié).
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 19h10

  • En espérant qu’il ne s’agit plus de votre offre avec Equité..; à laquelle j’avais souscrit et qui s’est avérée être un beau piège quand il s’est agi de mettre en oeuvre les garanties pour locataire indélicat !… j’attends votre offre

    zap / 9 janvier 2016 - 17h15

    • Avatar

      Bonsoir,
      Tout d’abord, je vous prie de nous excuser pour cette mauvaise expérience. Je vous rassure, nous ne travaillons plus avec cet acteur qui a cesse son activité loyers impayés.
      Nous avons tenu compte de ces enseignements et de vos attentes exprimées lors de l’enquête menée en juin dernier afin de vous proposer une solution adaptée. Notre exigence n’en est que plus forte.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h56

  • bonne année a tout le personnel de la maif
    très bonne idée 10 sur 10

    jo / 9 janvier 2016 - 17h02

  • bonne resolution tres attendu voir l’efficaciter a long terme

    thomas robert / 9 janvier 2016 - 17h01

  • Je suis sur le point de contacter une assurance loyers impayés auprès de
    Generali : cout 3% du loyer + charge .

    Si La Maif propose un contrat je suis pret à y souscrire mais je n’ai pas d’information , n’ayant pas pris connaissance des épisodes précédents

    Pouvez vous me résumer vos conditions ?

    Cordialement

    Fouchard / 9 janvier 2016 - 16h50

    • Avatar

      Bonsoir,
      Je ne suis pas sûr que cet acteur commercialise une offre d’assurance loyers impayés. Mais je peux me tromper.
      Les différentes offres doivent se comparer à la fois au niveau du tarif mais également au niveau des garanties et de l’accompagnement proposé.
      Le tarif que nous proposons est de 3,25% des loyers charges comprises. N’oubliez pas que certains affichent un tarif d’appel qui peut être plus élevé au final (de notre côté : tarif unique quel que soit la zone ou le profil du locataire), notamment si des options sont proposées (les garanties essentielles sont incluses dans notre offre). En termes de couverture, pensez aux plafonds (élevés à la MAIF), et à l’indemnisation sans franchise/sans délai de carence. Enfin, ne négligez pas l’accompagnement et la vérification des pièces du dossier en amont de la souscription : de nombreux acteurs vérifient ces pièces au moment du sinistre et peuvent alors refuser la prise en charge…
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h50

  • Bonne et heureuse année à vous tous . Excellente nouvelle annoncée par la Maif
    Si tous les nantis se sont sacrifiés durant plusieurs années pour avoir un bien , alors, je fais partie des nantis . Par contre j’ai toujours préféré la fourmi à la cigale .

    reno / 9 janvier 2016 - 16h33

  • Concernée par la garantie « loyers impayés », j’ai été très intéressée et satisfaite à la lecture de votre article.
    Les conditions de cette assurance (notamment l’impossibilité d’y souscrire si le locataire ne bénéficiait pas d’un CDI) et le mauvais accueil téléphonique du courtier à qui vous aviez sous-traité cette garantie m’avaient découragée d’y avoir recours – je reverrai ma position.
    Bonne année à tous.

    Danielle Sapolsky / 9 janvier 2016 - 16h26

    • Avatar

      Bonsoir,
      Je vous prie de nous excuser pour cette mauvaise expérience. Nous avons en effet tenu compte de ces enseignements et des attentes exprimées lors de l’enquête de juin dernier afin que notre proposition soit plus adaptée. J’espère qu’elle saura vous satisfaire.
      Bonne soirée.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h39

  • Merci de cette nouvelle mesure utile et sûrement plus efficace que l’intervention bancaire!
    Meilleurs voeux de réussite pour 2016!

    CAPITAINE / 9 janvier 2016 - 16h09

    • Avatar

      Merci de vos encouragements et bonne année !

      Cécile chef de projet / 12 janvier 2016 - 18h22

  • Bravo, voilà une corde qui manquait vraiment à votre arc d’assureur militant et la garantie de protéger vos sociétaires face à la diversité inquiétante des locataires et leur non solvabilité .

    Jean / 9 janvier 2016 - 16h01

  • Je mets en location un petit appart. en passant par une agence. Le maquis des textes m’y oblige. Mais si la MAIF vient avec son expertise, je vais remercier
    l’agence au prochain changement de local. Avec une telle aide je peux, seul,
    gérer la relation proprio./ Locat.
    Merci.Bravo. une mutualiste qui a connu la MAAIF.
    savoyard73

    MARTIN Lucien / 9 janvier 2016 - 16h00

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci pour votre fidélité et pour votre intérêt.
      Certaines agences immobilières apportent un service bien utile. A vous d’estimer si vous en avez besoin.
      L’assurance Loyers Impayés est là pour vous épauler en cas de problème d’impayé ou de dégradation locative par exemple. Vous pouvez bien sûr y souscrire alors même qu’une agence gère votre bien.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h35

  • merci pour cette nouvelle assurance que vous proposez. je compte bien y souscrire. Avec la MAIF, on ne peut qu’avoir confiance lorsqu’elle propose une nouveauté….

    michèle / 9 janvier 2016 - 15h52

  • Nous sommes très intéressés par votre offre car nous allons nous lancer dans le locatif au printemps prochain et déjà nous sommes inquiets par le choix du locataire. Nous recherchons un accompagnement sans passer par une agence immobilière. Quant à. Ce que nous entendons sur les loyers impayés et la dégradation du bien nous aimerions connaitre un peu plus votre offre pour nous protéger. Cordialement madame couillard

    couillard / 9 janvier 2016 - 15h11

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre intérêt. En attendant le lancement de l’offre le 18 janvier, je vous propose de consulter la page produit en avant-première sur http://www.maif.fr/ALI.
      Vous pourrez demander un rappel immédiat dès la semaine prochaine.
      Bonne soirée.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h26

  • mon loyer est actuellement par mon gestionnaire ; je désirerais connaitre vos propositions et éventuellement comment transfaire ce contrat sur le Maif

    giribaldi / 9 janvier 2016 - 14h57

    • Avatar

      Bonsoir,
      Voulez-vous dire que vous avez confié la gestion de votre bien à une agence immobilière ? Si vous avez souscrit une assurance loyers impayés auprès de cette agence, vous devez d’abord la résilier avant d’envisager souscrire celle de la MAIF. Nos conseillers peuvent vous accompagner dans cette démarche au besoin.
      Si vous n’avez pas encore souscrit d’assurance loyers impayés et que cela vous intéresse, vous pouvez le faire à tout moment à partir du 18 janvier.
      Vous trouverez un descriptif de l’offre en avant première via le lien http://www.maif.fr/ALI. N’hésitez pas à demander un rappel immédiat la semaine prochaine.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h20

  • Je suis ravie que la situation évolue et que cette assurance se mette en place.

    josee / 9 janvier 2016 - 14h56

    • Avatar

      Bonsoir,
      C’est un plaisir pour nous de voir qu’elle répond à un réel besoin.
      Bonne soirée.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h16

  • Excellente initiative! Les bâilleurs vont pouvoir enfin être raisonnablement protégés! MERCI

    lachieze / 9 janvier 2016 - 14h46

  • les propriétaires ne sont pas forcement des nantis surtout lorsqu’ils ont des locataires tres exigeants je parle en connaissance de cause Merci de vos vœux j’espere qu’ils seront fructueux et je vous retourne les miens tres cordiaux

    simone / 9 janvier 2016 - 14h28

  • Pile Poil, on se lance dans un investissement immobilier locatif pour notre retraite et voila que notre assurance de toute une vie nous accompagne également dans cette démarche. Nous voici R »assurés » !
    AC

    AC / 9 janvier 2016 - 13h27

    • Avatar

      Bonsoir,
      Tout d’abord merci pour votre confiance et votre fidélité. Je suis heureux de constater qu’elle soit lancée à temps vous concernant.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h13

  • J ai subi de gros dommages de mes locataires en novembre dernier apres 6mois de remise en état de mon bien, je souhaitais prendre cette assurance chez vous pour un nouveau bail, elle n était plus proposée c est une très bonne chose que vous la reproposez. Peut on encore la prendre ?

    Susini / 9 janvier 2016 - 13h22

    • Avatar

      Bonsoir,
      Cette nouvelle Assurance Loyers Impayés sera lancée le 18 janvier prochain. Je vous confirme qu’à partir de cette date vous pourrez y souscrire si vous le souhaitez. Vous trouverez un descriptif de l’offre en avant-première sur la page produit Internet : http://www.maif.fr/ALI
      N’hésitez pas à demander un rappel immédiat à partir de la semaine prochaine.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h11

  • Vote négatif par maladresse de manipulation. Il est regrettable de ne pas pouvoir annuler une telle manip.

    Erreur / 9 janvier 2016 - 13h21

  • J’ai un gros problème avec ma locataire qui, après des retards de paiement en 2014, ne paie plus du tout de loyer depuis janvier 2015. D’où procès et lenteur calculée de la justice qui n’a pas encore prononcé d’arrêt d’expulsion (alors que le délibéré devait être rendu le 9 novembre 2015!). De fait, c’est l’agence qui m’a induite en erreur en me conseillant de ne pas souscrire de garantie loyers impayés, (revenus trop justes de la locataire pour la compagnie d’assurance). J’ai accepté. La perte de loyers s’élève à environ 9000€ : aucune expulsion envisageable avant mars-avril. je me suis rapprochée de votre service juridique qui m’a fait comprendre qu’il fallait patienter. Ma question est la suivante: sachant que l’appartement est assuré à la Maif (sous la rubrique propriétaire non-occupant), puis-je maintenant souscrire une assurance perte de loyer pour les mois qui viennent?
    Merci de votre réponse.

    SIVADIER / 9 janvier 2016 - 13h08

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vous confirme que la Loi empêche les expulsions pendant la période appelée « Trêve hivernale » du 1er novembre au 31 mars. Il n’est pas possible de souscrire une assurance loyers impayés alors qu’un sinistre/litige est en cours. Si vous le souhaitez, vous pourrez y souscrire à l’entrée d’un nouveau locataire dans le logement.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 19 janvier 2016 - 15h09

  • bonne année à tous et belle idée

    claire / 9 janvier 2016 - 12h56

  • Je trouve l’idée et l’offre de la MAIF très intéressante, car en effet j’ai une petite maison que nous ne voulons pas louer car nous avons, actuellement, aucun recours en cas de dégradation et de loyers non payés. Et nous avons trop d’exemples autour de nous.
    Je serai très intéressé par votre nouvelle assurance et nous fera peut-être change d’avis.
    Sentiments mutualistes

    Papou / 9 janvier 2016 - 12h28

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci pour votre intérêt. J’espère en effet que cette assurance pourra vous rassurer et vous faire changer d’avis.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h02

  • Ce qui serait nécessaire, c’est une assurance pour couvrir les carences et la mauvaise foi de la majorité des propriétaires ou agences de location qui « trainent des pieds » pour ne pas rembourser une caution alors qu’aucune explication ne peut être avancée pour garder cette caution. Lorsque les locataires doivent verser la caution, c’est le jour même que le chèque doit être fait. Lorsqu’il faut rendre cette caution, alors que l’état des lieux de sortie ne comporte aucune réserve, pourquoi le législateur autorise les bailleurs à faire travailler votre argent 2 mois de plus, voire beaucoup plus ?

    Koko Rico / 9 janvier 2016 - 12h24

    • Avatar

      Bonjour,
      Je ne peux pas répondre à la place du législateur. Concernant votre commentaires sur les propriétaires bailleurs, je pense qu’il ne faut pas généraliser. Dans la grande majorité des cas, le dialogue et la relation de proximité entre le propriétaire et le locataire évitent les problèmes. Par ailleurs, en cas de litige concernant la non restitution injustifiée d’une caution, vous pouvez vous appuyer sur un contrat de protection juridique. La MAIF en propose.
      Bonne fin de journée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 18h00

  • Lorsqu’on loue un véhicule, l’assurance garantissant l’utilisation de ce véhicule est à la charge du locataire et non du loueur (sans compter le dépôt de garantie proportionnellement plus important que pour une location immobilière).
    Pourquoi cette logique n’est pas de mise lors de la location immobilière.
    Je reconnais que la proposition d’assurance de la MAIF est très intéressante…

    Briere / 9 janvier 2016 - 12h12

    • Avatar

      Bonjour,
      Votre attente me paraît tout à fait compréhensible. Mais c’est difficilement comparable. Les loueurs de véhicules s’appuient sur des franchises potentiellement très élevées pour inciter à un comportement responsable et peuvent également s’assurer que vous êtes bien titulaire du permis depuis « n » années… Dans le cas d’une location, le dépôt de garantie peut jouer ce rôle mais reste limité (1 à 2 mois de loyers selon les cas). La prise en charge de la procédure judiciaire peut être quoiqu’il en soit bien utile pour un propriétaire bailleur, au-delà des indemnités versées.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 17h56

  • Qui vérifiera les données du candidat au contrat bail de location ?
    La MAIF est-elle responsable de la société partenaire ?

    SAINTON / 9 janvier 2016 - 12h11

    • Avatar

      Bonjour,
      Les conseillers qui seront chargés de vous accompagner dans la souscription du contrat seront chargés de l’étude de la solvabilité du locataire en amont de la souscription ainsi que des pièces justificatives du dossier. Nous avons choisi de confier cette tâche aux conseillers de notre partenaire car ils sont spécialistes de cette assurance et des spécificités qui l’entourent.
      La MAIF défend et défendra toujours l’intérêt de ses sociétaires vis-a-vis de ses partenaires. Elle les sélectionne afin qu’ils puissent garantir la meilleure qualité de service et que les garanties soient appliquées de façon optimale.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 12 janvier 2016 - 17h26

  • Meilleurs vœux a vous.
    Il serait intéressant de savoir si désormais une assistance juridique sera possible pour les propriétaires loueurs de meublés non professionnel et ce dans le cadre de loyers impayés ou payés en retard conformément au bail signé entre le propriétaire et le gestionnaire de la résidence.

    Pollux 59 / 9 janvier 2016 - 12h02

  • Bravo ! Excellente initiative !

    Pascal / 9 janvier 2016 - 11h54

  • Bonjour,je trouve celà excellent car j’ai perdu 22000 euros avec un locataire véritable escros j’ai gagné au tribunal pour l’expulsé rien à faire mes connaissances auprés de la sous préfecture plus le commandant de gendarmerie de mon canton m’ont permis de le virer avant la tréve hivernale sinon il serait encore là je suis allé au tribunal correctionnel il a pris 4 mois avec surcis obligation de me rembourser cause perdu insolvable!!!!
    Par contre je remercie la MAIF pour sa participation au frais d’avocat merci encore et surtout ne pas hésiter où faire comme moi avant trier les personnes les plus solvable!!!

    la fleche / 9 janvier 2016 - 11h39

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci de nous faire partager votre vécu et pour votre intérêt.
      Bonne soirée.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h48

  • Merci de l’évolution du projet, je suis déjà assuré auprès d’une compagnie dans le cadre GRL, j’attends de connaître en détail le contrat que vous proposerez, Si c’est aussi performent je compléterait mes 7 contrats en cours par 2 nouvelles adhésions, En attendant mes meilleurs vœux à tous.

    plancq jean-pierre / 9 janvier 2016 - 11h30

    • Avatar

      Bonsoir,
      En attendant le lancement de l’offre le 18 janvier prochain, je vous propose de consulter en avant-première la page produit de l’offre : http://www.maif.fr/ALI
      Si vous êtes intéressé, vous pourrez demander un rappel immédiat à partir de la semaine prochaine.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h46

  • Merci pour votre assurance « loyers impayés » -J’ai souscrit auprès de l’agence chargée de la location de mon studio dans mon chalet l’assurance FNAIM -Votre assurance sera t’elle plus intéressante et moins chère?Merci-Cordialement

    PIERROT / 9 janvier 2016 - 11h26

    • Avatar

      Bonsoir,
      Difficile de vous dire si nous serons plus intéressant que votre agence immobilière.
      Le tarif que nous proposons est de 3,25% des loyers charges comprises (tarif unique quelle que soit la zone et quel que soit le profil du locataire, y compris pour les locataires en CDD ou locataires déjà en place…). Pas d’options dans l’offre MAIF, toutes les garanties indispensables sont incluses. En termes de couverture, pensez aux plafonds (élevés à la MAIF), et à l’indemnisation sans franchise/sans délai de carence. Enfin, ne négligez pas l’accompagnement tout au long du contrat et la vérification des pièces du dossier en amont de la souscription. Pour plus de détail, consultez la page produit : http://www.maif.fr/ALI
      Des propriétaires bailleurs ont exprimé des difficultés dans le suivi d’un sinistre quand c’est à la seule agence immobilière d’entrer en contact avec l’assureur…
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h44

  • C’est une bonne nouvelle que cette nouvelle offre d’assurance qui répond à un vrai besoin: Propriétaire d’un investissement De Robien, depuis 9 ans, j’aurai aimé pouvoir y souscrire. Ce ne sera surement pas le cas, envisageant pour des raisons de santé de vendre ce bien dès que possible.
    Merci à la MAIF de se préoccuper de ces questions parmi d’autres.

    Un vieux sociétaire (bientôt) 50 ans
    Bernard DESLIS

    DESLIS / 9 janvier 2016 - 11h21

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci de votre fidélité et de vos encouragements.
      Je vous souhaite une bonne année 2016, mais surtout la santé.
      Bonne soirée.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h38

  • Peut on prendre l’assurance loyers impayés pour un locataire déjà en place depuis mai 1995???
    Merci de votre réponse .

    guez michele / 9 janvier 2016 - 11h17

    • Avatar

      Bonsoir,
      Oui, vous pouvez tout à fait souscrire notre Assurance Loyers Impayés si votre locataire est en place depuis plusieurs années.
      Vous n’aurez pas à justifier de sa solvabilité. Nous vous demanderons le décompte des derniers mois ainsi qu’une attestation de non-sinistralité.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h35

  • Bonne initiative,car j’ai plusieurs locataires, je suis intéressé bien entendu. Recevez mes sentiments mutualistes et bonne année pour la MAIF que j’apprécie depuis 55ans !

    Veyron-Churlet Christian / 9 janvier 2016 - 11h16

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci pour votre fidélité et vos encouragements.
      Salutations mutualistes.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h32

  • Merci et meilleurs souhaits pour vos initiatives.
    Je pense que les frais de l’assurance loyers impayés devraient être partagés entre locataires et propriétaires, peut être par l’intermédiaire des charges.
    Quelle est le montant de cette prestation de façon officielle, on arrive à des couts élevés de 2.5 à 3 ou 4 % dans certains cas d’agence. Que faire si deja en agence nous avons opté pour cette assurance, c’est delicat de transmettre les dossiers à la Maif ? Cordialement

    Idalb / 9 janvier 2016 - 11h14

    • Avatar

      Bonsoir,
      Merci pour votre intérêt.
      C’est à vous de voir ce que vous souhaitez intégrer dans vos charges.
      Le tarif que nous proposons est de 3,25% des loyers charges comprises (tarif unique quelle que soit la zone et quel que soit le profil du locataire, y compris pour les locataires en CDD ou locataires déjà en place…). Si vous comparez les offres, n’oubliez pas que certains affichent un tarif d’appel qui peut être plus élevé au final, notamment si des options sont proposées. En termes de garanties, pensez aux plafonds, et à l’indemnisation sans franchise/sans délai de carence. Enfin, ne négligez pas l’accompagnement tout au long du contrat et la vérification des pièces du dossier en amont de la souscription.
      Si vous avez déjà opté pour une assurance d’une agence immobilière, et que vous souhaitez souscrire à la MAIF, vous pouvez toujours la résilier en respecter les délais de préavis. Au besoin, nos conseillers pourront vous accompagner dans les démarches.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h31

  • Je m’étonne que les adhérents « historiques » de la MAIF, c’est à dire le monde enseignant, soient nombreux à posséder des biens en location.
    Par contre, nous sommes encore un certain nombre à résider en copropriété, à être soumis donc aux syndics de copropriété, et donc a être assurés par leur intermédiaire.
    Pourquoi la MAIF ne propose t’elle pas une assurance pour ces copropriétés ?

    André PRUVOST / 9 janvier 2016 - 11h11

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous ne proposons effectivement pas d’assurance copropriété en tant que telle.
      Notre contrat RAQVAM couvre les parties privatives et les parties communes à hauteur de la quote-part détenue par le sociétaire dans la copropriété.
      Néanmoins, par extension, si tous les copropriétaires de la co-propriété se trouvent assurés via le contrat RAQVAM, la MAIF a donc vocation à assurer l’intégralité de la copropriété (en cas d’événement de caractère accidentel).
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 19 janvier 2016 - 11h30

  • La garantie universelle des loyers, qui devait entrer en vigueur le 1er Janvier 2O16, qui faisait partie de la Loi Cécile Duflot ALUR, ne verra pas le jour. Elle devait sécuriser le bailleur. Le gouvernement qui se dit de gauche et socialiste a préféré laisser ce rôle, à leur demande, aux compagnies d’assurances capitalistes. Certaines mutuelles ont pris le relais. Mais qui paiera cette assurance ? Bien entendu les locataires indirectement, encore une sélection financière supplémentaire aux candidats à la location. Les organisations de consommateurs crient au scandale et essaient de limiter les dégâts. Je compte sur la MAIF et les mutuelles pour appliquer des prix très raisonnables sur ce type d’assurance, largement inférieurs à ceux qu’espèrent les compagnies d’assurances dites privées qui ont tendance à s’entendre à des prix vers le haut. Dommage que les locataires ne puissent pas choisir la compagnie d’assurances.Alain MAZZIOLI ADEIC 91

    mazzioli alain adeic 91 / 9 janvier 2016 - 10h59

    • Avatar

      Bonsoir,
      Je ne réitère pas ma réponse adressée plus bas sur la garantie Visale qui devrait être lancée en 2016. Nous en savons encore peu.
      Par contre, sachez que nous avons souhaité élargir les conditions d’acceptation des locataires au-delà des pratiques du marché. Les locataires déjà en place, locataires en CDD, intérimaires, intermittents du spectacle, baux meublés… sont acceptés et ce, sans majoration tarifaire.
      Par ailleurs, notre tarif est mesuré au regard de nos garanties et de l’accompagnement que nous souhaitons être de qualité.
      Bonne soirée.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h24

  • Bonjour, je suis propriétaire, prendriez vous mon adhésion pour un locataire qui a déjà 1200€ d’arriérés de loyers impayés ?
    Cordialement

    Danel Marie-Claude / 9 janvier 2016 - 10h57

    • Avatar

      Bonsoir,
      La souscription à une assurance loyers impayés n’est malheureusement pas possible quand un impayé est déjà en cours. Vous pourrez par contre y souscrire si la situation s’améliore (6 mois sans impayé) ou si vous changez de locataire.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h15

  • Merci pour votre étude, votre proposition et vos utiles conseils. Mais la garantie loyers impayés est d’un coût beaucoup trop élevé dans mon cas. Le montant du loyer que je perçois pour un studio en proche banlieue parisienne n’a pas changé depuis 8 ans, alors que les charges, assurances, taxes, ont fortement augmenté, sans parler des frais de remise en état avec une rotation des locataires de plus en plus rapide. L’IRPP et l’ISF que je dois régler en plus sur le loyer net perçu fait qu’in fine, mes revenus locatifs sont pratiquement nuls. Je préfère choisir des locataires m’offrant toutes garantie , et n’ai jamais eu d’impayés de loyer pour ce studio.
    Bien d’accord sur le fait que la législation avantage nettement les locataires au détriment des propriétaires-bailleurs qui, écoeurés, revendent leurs biens immobiliers.

    dominique / 9 janvier 2016 - 10h54

    • Avatar

      Bonsoir,
      La souscription d’une Assurance Loyers Impayés doit en effet s’étudier au cas par cas. Si vous ne l’estimez pas nécessaire, autant de pas y avoir recours.
      Comme l’indiquaient certains bailleurs dans le cadre de notre enquête : leur implication, la proximité et le dialogue avec le locataire permettent d’éviter bien des problèmes.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h12

  • Etrange que vous passiez sous silence la loi votée par le Parlement mais dont les décrets d’application ne sont jamais parus, et qui devait apporter une garantie des risques locatifs, dont les impayés. Il semblerait que ce soit sous la pression du lobby (puissant) des assureurs que cette loi a été abandonnée; en effet les compagnies d’assurance voyaient d’un très mauvais œil se volatiliser ce marché juteux.
    Des éclaircissements de votre part peut-être?

    Stephen Lewis / 9 janvier 2016 - 10h28

    • Avatar

      Bonsoir,
      Nous avions évoqué le dispositif que vous évoqué, appelé désormais Visale, dans l’article de notre enquête de juin dernier. Il m’est difficile de vous apporter des éléments étant donné que le gouvernement ne communique quasiment plus dessus.
      Ce que j’ai compris : la GRL (Garanties des Risques Locatifs), destinée aux locataires avec contrats précaires et revenus faibles, ne peut plus être commercialisée depuis le 1e janvier 2016. En remplacement, le dispositif Visale devrait être lancé en 2016… (mais quand ?). Ce dispositif prendrait la forme d’une caution de 36 mois sur les loyers impayés (ne seraient donc pas couverts : les dégradations locatives, le départ prématuré et la procédure judiciaire). La population concernée ne serait que les jeunes de moins de 30 ans entrant dans la vie active (hors CDI confirmé).
      Je pense que vous surestimez le poids des assureurs dans ce dossier. Si ce marché était si juteux, pourquoi de nombreux assureurs se seraient retirés ces dernières années ? Le dispositif Visale devait intégralement être financé par le gouvernement : je pense que le projet dans sa version initiale (universelle et obligatoire), aurait fortement impacté les finances publiques.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 18h08

  • Au lieu de se mettre à inventer à tire-larigot de nouvelles polices toutes plus fantaisistes les unes que les autres, est-ce qu’il ne serait peut-être pas déjà temps, et surtout plus honnête, de commencer à honorer les contrats pour lesquels vous extorquez à vos adhérents des primes injustifiées, l’assureur autoproclamé « militant » ?

    Jean-François P. / 9 janvier 2016 - 10h19

  • Si j’aurais su j’aurais pas venu.
    L’assurance location très bien pour la prochaine.
    Mais pour l’actuelle défaillante avec toutes les préoccupations citées ? Rien.
    Avez-vous des pistes de secours? La prise en charge par défense et recours? Une agence amie à conseiller ?
    Je suis dans ce cas pour un petit logement à Paris et bien embarrassé depuis la Haute Savoie.
    Meilleurs voeux créatifs à tous et merci.

    JACQUIER / 9 janvier 2016 - 10h17

    • Avatar

      Bonjour,
      Je pense que les formules d’assurance habitation MAIF peuvent répondre à la grande majorité des besoins des locataires. Si vous le jugez nécessaire, sachez que la MAIF propose une protection juridique qui permet, entre autres, de couvrir les litiges opposant les locataires à leur propriétaire. Je vous invite à échanger avec l’un de nos conseillers pour faire le point sur votre situation particulière.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 17h30

  • Parmi la quantité d’assureur qui propose ce type d’assurance, je suppose que vous avez du faire une étude pour vous positionnez?. il serai bien d’avoir un tableau comparatif avec les autres assureurs mieux vous situer car 3.25% vous êtes dans la tranche très haute, mais il faut comparer ce qui est comparable. Un tableau comparatif aurez plus d’impact que beaucoup de blabla si vous voulez le proposer
    merci de votre réponse

    norsud / 9 janvier 2016 - 10h17

    • Avatar

      Bonjour,
      Il est difficile de comparer les offres du marché mais sachez qu’à garanties à peu près équivalentes, notre tarif est plutôt bien positionné face à nos concurrents.
      N’oubliez pas que certains affichent un tarif d’appel qui peut être plus élevé au final (de notre côté : tarif unique quel que soit la zone ou le profil du locataire, y compris pour les locataires CDD ou déjà en place), notamment si des options sont proposées (pas d’option dans notre offre, les garanties sont incluses). Notre indemnisation est sans franchise/sans délai de carence et nos plafonds parmi les plus élevés du marché. Enfin, ne négligez pas l’accompagnement et la vérification des pièces du dossier en amont de la souscription.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 17h19

  • Bravo la Maif, c’est un grand pas pour les petits bailleurs.
    Merci et très bonne année 2016

    BAYARD / 9 janvier 2016 - 10h14

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci à vous. Je vous souhaite également une belle et heureuse année 2016.
      Bonne fin de journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 17h12

  • bonjour,
    je trouve dommage que l’assurance ne s’applique pas d’office au cas d’un locataire qui, n’ayant pas la chance un salaire supérieur à 3x le loyer, bénéficie néanmoins d’une caution qui répond à ce critère. je dispose d’un studio en Région parisienne. aucun de mes locataires, jusqu’à présent, n’a pu justifier d’un salaire suffisant, vus les montants des loyers en RP et les salaires des locataires qui cherchent un studio, des jeunes ou des gens en cours de changement de situation

    MOREAU / 9 janvier 2016 - 10h12

    • Avatar

      Bonjour,
      La Loi ne permet par de cumuler une caution solidaire (d’un parent par exemple) avec une assurance loyer impayé, sauf pour les étudiants et apprentis.
      Les contrats « classiques » d’Assurance loyers impayés imposent tous un taux d’effort de 33% (le loyer ne doit pas dépasser 1/3 des revenus du locataire). Ce taux est également appliqué par les banques quand elles accordent un prêt immobilier. Cela permet de s’assurer que la charge du loyer sera supportable pour le locataire. Les propriétaires bailleurs eux-mêmes misent sur la sécurité car ils sont 90% à demander à ce que le preneur ait des revenus équivalents à 3 ou 4 fois le montant du loyer.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 17h11

  • Super,

    C’est vraiment une assurance que j’attendais, ayant un projet d’investissement locatif, c’était pour un handicap qui va se trouver résolvé
    Merci

    loizon / 9 janvier 2016 - 10h10

  • Merci à la MAIF qui, une fois de plus montre qu’elle est au service de ses sociétaires et qu’elle étudie et met en place des solutions sérieuses aux problèmes de la vie que nous pouvons avoir les uns et les autres.
    Il faut davantage faire connaître les autres activités, et notamment les placements, les rentes, les retraites.
    Bonne Année

    SEGUY / 9 janvier 2016 - 10h08

  • Bonne et heureuse année à tous.
    Excellente idée bien que non concernée.

    duclos / 9 janvier 2016 - 10h00

  • Cet été j’ai eu une crevaison à un pneumatique avant pour avoir roulé par inadvertance sur une bordure de trottoir qui s’était effondré sur la chaussée. Je ne suis pas arrivé à dévisser les écrous de la roue malgré un croisillon. Trois messieurs qui sont passaient ont essayé de desserrer les écrous mais ils ont échoué. J’ai alors à 86 ans fait appel pour la première fois de ma vie à MAIF assistance. 35 minutes après un dépanneur est arrivé. Il a transpiré mais il est arrivé à dévisser les écrous de la roue au pneumatique crevé et arme replacer la roue, tout cela en moins d’une heure
    Merci la MAIF c’est pas mal comme on peut dire ( je ne sais pas si cela pouvait vous intéresser)

    Bielle / 9 janvier 2016 - 09h53

  • Bonjour et meilleurs voeux
    Je n’ai pas pu profiter de votre protection juridique pour un procès entre propriétaires de ma résidence car je m’y suis prise trop tard .
    Nous avons gagné mais la partie adverse part en appel .
    Puis-je demander votre protection à ce stade du procès ?

    zaza / 9 janvier 2016 - 09h49

    • Avatar

      Bonjour,

      Il faut examiner la situation de façon personnalisée pour vous répondre sur le mise en oeuvre de garanties.
      Je vous invite à contacter votre délégation.

      Bonne soirée

      Cécile chef de projet / 19 janvier 2016 - 17h15

  • Je trouve que c’est une assez bonne idée et, sous réserve de renseignements plus précis, j’y souscrirai bien.

    jean pierre B / 9 janvier 2016 - 09h36

    • Avatar

      Bonjour,
      Dans l’attente du lancement de l’offre le 18 janvier, vous pouvez consulter la page produit en avant-première : http://www.maif.fr/ALI
      N’hésitez pas à demander un rappel immédiat par la suite.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h59

  • Je suis intéressé par cette offre, lorsque le projet sera prêt, je veux bien étudier une proposition écrite.

    Michel Soufflet / 9 janvier 2016 - 09h34

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre intérêt. J’en prends bonne note.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h58

  • Bonne année 2016 aux sociétaires et personnels de la MAIF.
    Je suis propriétaire et bailleur d’un petit appartement depuis une dizaine d’année.

    Je n’ai jamais été concerné pour des loyers impayés.
    Par prudence, je pense souscrire à cette assurance.

    Bien à vous.

    Bob / 9 janvier 2016 - 09h33

  • Perso, j’attends cette assurance car j’aurai un changement de locataires en mars. Questions (naïves…?) : 1. La MAIF proposait cette assurance, puis s’est arrêtée, et va reprendre. Est-ce que les propriétaires assurés ont bien continué à l’être pendant ce temps où les contrats ont été arrêtés ? 2. le maximum de loyers impayés est de 30 mois. Quelle probilité a- t’on, pour que pendant ce temps les locaraires soient finalement bien partis ?

    regina-slv / 9 janvier 2016 - 09h31

    • Avatar

      Bonjour,
      Vos questions sont tout à fait justifiées.
      Une attention particulière a été portée aux souscripteurs de l’offre précédente. Nous nous sommes assurés que leurs contrats continuent à être gérés jusqu’à ce que nous puissions leur proposer une nouvelle solution. Ils ont été informés de nos avancées et seront tous recontactés par téléphone afin d’envisager une souscription à la nouvelle offre.
      Par ailleurs, la durée maximum d »indemnisation des loyers impayés est en effet de 30 mois afin de couvrir l’ensemble des cas. Si la majorité des impayés de loyers sont inférieurs à 12 mois, il arrive qu’ils durent plus longtemps.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h56

  • c’est une idée formidable j’envisage de louer , mais j’avais peur des dégradations et des impayés , merci et meilleurs vœux a tous

    Dournel / 9 janvier 2016 - 09h30

  • Ce produit était attendu, merci pour votre anticipation.
    Cette assurance pourra-t-elle être applicable à des baux déjà en vigueur?
    Merci pour votre retour sur ce point.

    Muriel Salavin / 9 janvier 2016 - 09h29

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vous confirme que cette assurance sera applicable aux baux déjà en vigueur.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h42

  • Bonjour,
    Très bonne nouvelle, ça manquer a la Maif. Point positif.
    Merci et bonne année a la Maif et son personnel, ses sociétaires

    dany / 9 janvier 2016 - 09h11

  • Je suis intéressée par cette assurance car je suis propriétaire bailleur.
    Sera-t-elle applicable aux locataires déjà en place ou aux nouveaux seulement.?
    Merci

    Lisili / 9 janvier 2016 - 09h06

    • Avatar

      Bonjour,
      Cette offre sera à la fois disponible pour les nouveaux locataires mais également pour les locataires déjà en place.
      Bonne journée.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h38

  • C’est bien mais existe t-il une assurance vacance locative par la Maif après un départ à la cloche de bois ?

    uberad / 9 janvier 2016 - 09h04

    • Merci pour votre réponse, mais je voulais savoir si vous assurez l’absence de locataire après départ du précédent, pendant la recherche de nouveau locataire ?

      uberad / 11 janvier 2016 - 18h29

    • Avatar

      Bonjour,
      En cas de départ brusque et imprévisible de votre locataire (sans préavis) ou  » départ à la cloche de bois « , il faut savoir que vous ne pouvez pas reprendre possession de votre logement tout de suite. Il vous faut respecter une procédure édictée par la loi. L’Assurance Loyers Impayés MAIF vous indemnise des loyers perdus jusqu’à la récupération des lieux et vous accompagne dans les procédures. Néanmoins, elle ne prend pas en charge la vacance locative comme vous l’entendez, c’est-à-dire la durée pendant laquelle votre logement est inhabité entre deux locataires.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 13 janvier 2016 - 16h41

    • Avatar

      Bonjour,
      L’Assurance Loyers Impayés de la MAIF intègre les garanties essentielles attendues par les propriétaires bailleurs (impayés de loyers, dégradations immobilières locatives, procédure judiciaire) mais également le remboursement des loyers en cas de décès ou de départ prématuré du locataire sans respecter les délais (départ prématuré ou « à la cloche de bois »). Et ce, jusqu’à récupération des locaux.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h36

  • J ai essayé il y a 2 ans de souscrire Ali ‘ un véritable dédale pour renseigner le dossier du locataire et pas de conseil téléphonique. ..j y ai passé des heures en vain,finalement j ai opté pour l assurance de l’agence qui n a jamais declenché cette assurance malgré un ou deux et même 3 mois de retard depuis un an. Les loyers avec votre assurance sont ils avancés au 1er mois de retard ou faut il attendre 3 mois d impayés ? Y aura.t.il une aideeffective pour remplir le dossier et qqn à qui s adresser ?

    lolo05 / 9 janvier 2016 - 08h59

    • Avatar

      Bonjour,
      Les enseignements de notre précédente offre, ainsi que vos attentes recueillies via l’enquête de juin 2015, nous ont permis de proposer une solution plus adaptée.
      Vous serez désormais bien accompagné au téléphone par des conseillers lors de la souscription, mais également tout au long de la vie du contrat. En amont de la souscription, ils vérifieront la solvabilité du locataire ainsi que les pièces justificatives du dossier.
      Contrairement aux assurances proposées par les agences, c’est vous l’interlocuteur direct de l’assureur. Vous êtes donc directement tenu informé des avancées.
      L’indemnisation des impayés est réalisée au 3e mois suivant l’impayé, de façon rétroactive depuis le début du premier terme d’impayé.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h33

  • Étant concernée, je suis très intéressée.
    Meilleurs voeux à tous.

    Sylvie / 9 janvier 2016 - 08h54

  • bonjour à Maif et merci de s’intéresser a nos problèmes .Il est certain que les locataires sont plus protégés que les bailleurs. Il serait juste que ce soit le locataire qui s’assure pour les loyers impayés et les dégradations. Ce n’est pas toujours les plus défavorisés qui refusent de payer leurs loyers et qui dégradent les logements.

    mathieu / 9 janvier 2016 - 08h51

    • Avatar

      Bonjour,
      Je comprends votre position mais assurer un risque revient à assurer un aléa. Il est donc difficile d’assurer un locataire pour un loyer impayé ou une dégradation qu’il pourrait causer « volontairement ». Seuls les locataires les plus indélicats seraient tentés d’y souscrire.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h23

  • Peut-on souscrire l’assurance alors que le locataire est déjà dans le logement depuis 2 ans?
    Merci et meilleurs vœux au personnel de la Maif

    Grégoire / 9 janvier 2016 - 08h50

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos vœux. Je vous souhaite également une excellente année 2016.
      Je vous confirme que vous pourrez souscrire l’offre même si votre locataire est en place depuis 2 ans. Vous n’aurez pas à justifier à nouveau de ses revenus. Nous vous demanderons uniquement le décompte des 6 derniers mois ainsi qu’une attestation de non-sinistralité.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h13

  • Tout ceci est très bien, mais toujours rien pour les DOM. C’est frustrant. Je pense que nous sommes nombreux dans les DOM (pour nous à la Réunion) à être propriétaires bailleurs, et il n’y a quasiment pas moyen de trouver une assurance Loyers impayés, ni à la MAIF ni ailleurs. Nous ne comprenons pas bien pourquoi. Des pressions de la part du lobby des agences immobilières, qui ici font leur loi ?
    Ce n’est d’ailleurs pas le seul service MAIF dont les DOM sont exclus, c’est dommage. Y a-t-il un espoir pour que ceci évolue ?

    Myriam de la Réunion / 9 janvier 2016 - 08h48

    • Avatar

      Bonjour,
      En effet, les différentes Assurances loyers impayés du marché excluent les biens situés dans les DOM-TOM. Honnêtement, la MAIF n’est sensible à aucune pression d’un quelconque lobby. Nous devons veiller à l’équilibre économique de l’offre afin qu’elle soit pérenne et que le tarif reste acceptable pour tous. Dans ce but, la gestion de sinistre rodée et efficace nécessite un réseau d’huissiers et d’avocats dédié. Réseau qui n’est, pour le moment, constitué qu’en France métropolitaine.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h09

  • Mes enfants viennent d’être confrontés à ce problème alors qu’ils cherchaient une location. Lorsqu’une assurance est souscrite, il n’y a plus la possibilité d’avoir des personnes qui cautionnent. Lorsque les revenus des futurs locataires sont justes (une période d’essai qui doit être suivi d’un CDI et un CDD) , les agences et les propriétaires refusent de louer s’il y a une assurance (c’est la loi). Dur, dur pour nos jeunes. Cela renforce les difficultés à trouver un emploi. Pas de logement, pas d’emploi – pas d’emploi, pas de logement…..
    Donc méfiance!

    mone / 9 janvier 2016 - 08h41

    • Avatar

      Bonjour,
      En effet, il n’est pas possible de cumuler une caution solidaire (d’un parent par exemple) avec une assurance loyers impayés, sauf pour les étudiants ou apprentis.
      La MAIF ne cautionne justement pas les pratiques du marché qui excluent en effet les locataires entrant dans la vie active (le plus souvent en CDD, intérim… période d’essai de CDI). A la MAIF, les locataires déjà en place, locataires en CDD, intérimaires, intermittents du spectacle, baux meublés… sont acceptés sans majoration tarifaire.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 15h54

  • Très bonne idée ,je me suis déja trouvé dans cette situation .Bonne année 2016 a tout le personel.

    Mokhtar / 9 janvier 2016 - 08h38

  • Bonjour,

    Très bonne nouvelle
    cette assurance sera t elle appliquée pour un local commercial ?
    cordialement

    MARIE / 9 janvier 2016 - 08h33

    • Avatar

      Bonjour,
      Je suis désolé mais cette assurance ne peut pas être souscrite pour un local commercial. C’est par contre possible pour un bail professionnel signé avec une profession libérale.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 15h35

  • Je vais regarder avec attention cette nouvelle formule mais c’est effectivement une excellente nouvelle surtout si on peux le mettre en place sur des baux en cours.
    MAIF continuez et surtout ne perdez pas votre âme.
    Gardons la philosophie de l’organisation mutualiste , vraiment mutualiste.
    Très bonne année à notre mutuelle.

    philippe / 9 janvier 2016 - 08h33

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos encouragements. Notre âme c’est vous, et ce blog nous permet d’entretenir une relation de proximité nécessaire pour tenir compte de vos attentes.
      Je vous confirme en effet que la souscription sera possible pour des baux en cours.
      Salutations mutualistes.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 15h33

  • Bonjour, et meilleurs voeux à tous le personnel MAIF.
    Aujourd’hui je suis assuré au contrat loyer impayé via l’équité.
    A la fin du contrat programmé reprendrez-vous la suite sur le nouveau contrat sans redemander tous les justificatifs au locataire en place?
    Il me parait difficile voir impossible légalement de redemander les justificatifs de revenus en cours de bail.
    Merci de votre réponse.
    Cordialement
    A M

    Mathieu / 9 janvier 2016 - 08h02

    • Avatar

      Bonjour,
      Tout d’abord, merci pour votre patience et votre compréhension.
      Nous reprendrons en effet la suite à la fin de votre contrat actuel et nous chargerons de vous rappeler un peu avant afin de vous présenter la nouvelle offre et vous accompagner.
      Si vous locataire est en place depuis plus de 6 mois, vous n’aurez pas à justifier à nouveau de ses revenus. Nous vous demanderons uniquement le décompte des 6 derniers mois ainsi qu’une attestation de non-sinistralité.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 15h29

  • formidable..tous mes souhaits de reussite

    guinot d.(0799599N) / 9 janvier 2016 - 08h00

  • Bonjour,
    Très bonne idée qui existe sur d’autres mutuelles mais c’est au bailleur de supporter le cout et il difficile de répercuter le montant sur le loyer.
    De plus en augmentant les charges sur les loyers, il sera de plus en plus difficile de trouver des locataires solvables!

    Jean Pierre / 9 janvier 2016 - 07h31

    • Avatar

      Bonjour,
      Ce type d’offre peut se retrouver ailleurs mais chez relativement peu de mutuelles ou d’assureurs généralistes. Il faut que le bailleur pèse l’intérêt de la souscription au regard de sa situation personnelle.
      Si vous comparez les offres, n’oubliez pas que certains affichent un tarif d’appel qui peut être plus élevé au final, notamment si des options sont proposées. En termes de garanties, pensez aux plafonds, et à l’indemnisation sans franchise/sans délai de carence. Enfin, ne négligez pas l’accompagnement tout au long du contrat et la vérification des pièces du dossier en amont de la souscription.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 15h09

  • Pourquoi pas en effet ce type de protection pour ceux qui le souhaitent …

    « J’y mets une condition » si je puis me permettre de m’exprimer ainsi : Que l’équilibre comptable soit assumée entièrement par ceux qui ont choisi de se prémunir !

    On sait comment cela se termine : A vouloir tout garantir, on finit par mal garantir comme cela se voit de plus en plus avec la sécurité sociale etc. etc.

    Nos élus ont à coeur de faire voter les lois (de bon sens) qui règlent au « mieux » les problèmes des citoyens. Si leurs choix n’étaient pas les plus judicieux, c’est à eux d’y pourvoir.

    Avec ce soucis de l’exigence et une certaine éthique aussi, Je vous renvoie vers le livre « La sobriété heureuse » de Pierre Rabhi … un retour aux sources pour un meilleur partage en restant économe (j’ai connu la pauvreté).

    Lesioux / 9 janvier 2016 - 07h26

    • Avatar

      Bonjour,
      Je comprends votre crainte mais je vous rassure : l’équilibre comptable de cette offre ne pèsera pas sur ceux qui n’y ont pas souscrit.
      Merci pour votre conseil de lecture !
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h59

  • Merci de proposer ce produit . Car jusqu’ alors même en confiant la gestion à des organismes spécialisés (square habitat pour ne pas le citer) c’est une vraie galère et même si les tarifs ne sont pas exorbitants, le service est loin d’être à la hauteur des attentes . Suite à négligence, je me retrouve sans loyer depuis juillet dernier …. Merci

    Binoche1 / 9 janvier 2016 - 07h16

    • Avatar

      Bonjour,
      Quand c’est possible, gérer son bien en direct permet d’instaurer une proximité et un dialogue avec son locataire, ce qui peut éviter bien des problèmes. Pour rappel, les agences immobilières vous obligent à leur donner la gestion de votre bien avant de pouvoir souscrire aux garanties loyers impayés qu’elles proposent.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h55

  • excellente idée car nous avons été confronté au problème et une action en justice est toujours désagréable

    Nine / 9 janvier 2016 - 07h09

    • Avatar

      Bonjour,
      Heureux que cela puisse répondre à votre besoin.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h39

  • Je n’ai pas besoin de ce service pour le moment, mais il est pour moi rassurant qu’il existe et je vous remercie de l’avoir créé.

    Otarie 33 / 9 janvier 2016 - 07h09

  • excellente idée car nous avons été confronté au problème et une action en justice est toujours pénible et longue

    Nine / 9 janvier 2016 - 07h08

  • dans l’attente

    laillou / 9 janvier 2016 - 06h52

  • Bonne Année 2016 à toute l’Equipe.
    Bien dommage de ne pas y avoir pensé avant ( Loyers impayés).L’Agence me l’a proposé. Mais pour les dégradations locatives éventuelles, et quand la caution est insuffisante pour palier les dégâts, je suis entièrement d’accord pour mettre en place une moyen d’assurance.
    Bonne journée.

    LEFEBVRE Régine / 9 janvier 2016 - 06h51

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos vœux. Je vous souhaite également une excellente année 2016.
      Nous avons peut-être pris du temps mais cela nous a permis de vous proposer une solution qui tienne compte des attentes des sociétaires MAIF. Si vous le souhaitez, vous pourrez toujours changer d’assureur. Par exemple, quand si votre locataire actuel quitte le logement ?
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h38

  • Bjr,
    Je suis intéressé par ces informations mais le lien ne fonctionne pas à 6h44 ce matin.
    Merci de le réparer.
    CDLT

    Frédéric / 9 janvier 2016 - 06h47

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci de nous l’avoir indiqué. Le lien de l’article fonctionne à nouveau. Vous pouvez consulter la page produit en avant-première via http://www.maif.fr/ALI
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h32

  • le système est trop favorable aux locataires impayés dégradations depart précipité , periode hivernale cela decourage de louer

    BONET / 9 janvier 2016 - 05h44

  • C’est bien de penser à défendre les propriétaires bailleurs. Mais qu’en est-il de la protection des locataires face à la mauvaise foi et l’irascibilité de certains propriétaires qui plus est même en l’absence de tous problèmes de paiement
    de loyers.

    ROCHEFORT Alain / 9 janvier 2016 - 05h06

    • Avatar

      Bonjour,
      Je pense qu’il ne faut pas généraliser. Dans la majorité des cas, la proximité et le dialogue permettent d’instaurer une relation de confiance.
      De surcroît, il existe des assurances pour protéger les locataires contre les bailleurs indélicats. Sachez que la MAIF propose une protection juridique qui permet, entre autres, de couvrir les litiges opposant les locataires à leur propriétaire. Nous conseillers pourront vous en dire davantage.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h30

  • Etant actuellement en déplacement à l’étranger, j’ai envoyé par Internet, de multiples messages à la MAIF. A part la réponse automatique faite par un ordinateur, j’attends toujours qu’un conseiller veuille bien me répondre par la même voie. Mes questions concernent des sujets urgents, comme par exemple, l’assurance d’une nouvelle unité d’habitation en cours d’acquisition mais cela ne suscite aucune réaction… Est-ce interdit de traiter par Internet ? Je ne le pense pas. Alors je souhaiterais en ce début d’année recevoir enfin une réponse. Un sociétaire ne devrait pas attendre plus de 24 heures pour pouvoir régler un problème et le MAIF en est à des années lumière !!

    BONI / 9 janvier 2016 - 05h04

    • Avatar

      Bonjour,

      Vous avez été contacté depuis ce message. J’espère que cela a répondu à vos attentes.
      Bien à vous

      Cécile chef de projet / 19 janvier 2016 - 17h00

  • Cela semble bien ! Mais je suis locataire et le bailleur est une importante société de construction, cela est peut être hors sujet, mais des travaux de mise en conformité électrique doivent êtres effectués, a la demande du bailleur, l’entreprise est passée depuis plusieurs mois, mais pas de suite de la part de ce propriétaire qui nous a informé par lettre de ce problème ….

    Même comportement pour le détecteur de fumée ! Lettre d’information annonçant un avis de passage pour effectuer les travaux et rien a l’horizon ?

    Impossible d’obtenir une information précise les services se rejettent le problème..

    Je suis a mobilité réduite et dépendante pour me déplacer de nature conciliante j’aimerai trouver une solution sans passer par des recommandés qu’en pensez vous ?

    sandras claude / 9 janvier 2016 - 04h11

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous évoquez des problèmes de mise en conformité du logement avec la Loi. Comme vous l’indiquez, votre bailleur sait sûrement qu’en cas de problème sa responsabilité peut être engagée. Il a donc tout intérêt à accélérer les choses.
      Je vous conseille d’appeler mes collègues (voir sur maif.fr l’onglet « nous contacter ») qui vont indiqueront dans quelle mesure nous pouvons vous accompagner.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h21

  • Je bénéficie d’un bonus de 50% depuis plus de 10 ans en ce qui concerne mon assurance auto
    Il serait intéressant de faire un geste supplémentaire , afin d’encourager les conducteurs prudents et chanceux…

    Cordialement

    Marloumel / 9 janvier 2016 - 04h04

  • Article intérrssant. Cette assurance me semble interessante et complète même si cela ne me concerne pas.

    Luc180 / 9 janvier 2016 - 03h52

  • je suis à la MAIF depuis au moins 40 ans. je tiens à vous remercier pour votre suivi dans votre accompagnement pour les différents soucis rencontrés dans la vie (vols, cambriolage, accident , problèmes de voisinage et autres.
    Un très bonne idée d’ajouter l’aide au paiement des loyers impayés avec les recours juridiques.
    très cordialement,
    Train Christiane

    TRAIN Christiane / 9 janvier 2016 - 03h49

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre fidélité, votre confiance et vos encouragements.
      Excellente année 2016.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h42

  • Très bien cette GLI mais à quel prix et pour quelles garanties?
    Je suis intéressé indirectement mais je souhaite avoir des informations complètes s’il vous est possible de me les faire parvenir.
    Je vous avais posé la question d’une GLI MAIF il y a plusieurs années mais à l’époque vous ne souhaitiez pas assurer les risques inhérents à la location.
    Bravo pour cette initiative même un peu tardive.

    Pellito / 9 janvier 2016 - 02h42

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre patience. Cette initiative répondra, je l’espère, à vos attentes.
      Je vous propose de consulter en avant-première la page produit via le lien http://www.maif.fr/ALI. Vous y trouverez des informations complètes sur l’offre. Et à partir du 18 janvier, n’hésitez pas à demander un rappel immédiat afin qu’un conseiller puisse répondre à vos interrogations.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h48

  • les contrats et les nouvelles offres sont toujours intéressantes et protectrices mais le problème c’est qu’en cas d’évènement la gestion des dossiers laisse à désirer lorsqu’il y a gestion !. Ce ne sont pas les garanties qui ne sont pas appropriées mais ce que les gestionnaires en font au moment du règlement des litiges. Je parle par expérience à la fois en tant qu’ancienne employée et dernièrement en tant que sociétaire ayant eu besoin des services de gestion des sinistres et je ne suis pas la seule. Je disais à mes collègues qu’un sociétaire satisfait était le meilleur agent publicitaire. Il va falloir y revenir à la réelle gestion des sinistres. Rappelez moi que veut dire MAIF ? MEILLEURS VOEUX quand même et longue vie à notre Mutuelle.

    mimie / 9 janvier 2016 - 01h54

    • Avatar

      Bonjour,
      Je partage votre point de vue. Une gestion de sinistre rodée, rapide et efficace est essentielle. C’est ce qui a toujours caractérisé la MAIF et nous nous employons à ce que cela reste notre marque de fabrique. De façon à ce que nos sociétaires continuent de nous accorder toute leur confiance.
      Meilleurs vœux à vous aussi.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h14

  • Cela me semble beaucoup plus intéressant que l’assurance que j’ai actuellement. Mais deux questions : comment est indemnisée la Vacance locative (bien DE ROBIEN) et comment faire pour quitter l’assurance actuelle sans préjudice ? Merci

    Joël TARAUD / 8 janvier 2016 - 23h49

    • Avatar

      Bonjour,
      Pour répondre à vos questions, l’Assurance Loyers Impayés MAIF rembourse les loyers impayés en cas de décès ou de départ prématuré du locataire sans
      respecter les délais (départ prématuré ou « à la cloche de bois »). Cela jusqu’à la reprise des lieux et sans plafond.
      Concernant la résiliation de votre assurance actuelle, vous devez respecter un préavis (en général deux mois) avant la date anniversaire de souscription de votre contrat. Nos conseillers pourront vous accompagner dans cette démarche.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 13h58

  • votre idée est géniale

    suzanne / 8 janvier 2016 - 23h29

  • Bonjour.
    Un taux de 3,25% c’est très bien !
    Pourra-t-on souscrire pour les locataires en place ?
    Bonne initiative

    VDF / 8 janvier 2016 - 23h23

    • Avatar

      Bonjour,
      Vous pourrez en effet souscrire pour des locataires déjà en place et ce, sans majoration tarifaire.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 13h52

  • Les garanties semblent intéressantes. Je comparerai les tarifs & garanties avec celles des assureurs concurrents car j’ai bientôt un revenu immobilier à assurer.
    – Quelle est votre rôle par rapport à l’assureur SERENIS ASSURANCES SA porteur du contrat ?
    – Qui sera mon contact en cas de sinistre ? la MAIF ou Sérénis ?
    – Vers qui me retourner en cas de litige, par exemple sur l’évaluation de l’indemnisation ?
    Cordialement,
    Eric T

    et68 / 8 janvier 2016 - 22h49

    • Avatar

      Bonjour,
      N’hésitez pas à comparer les offres en effet. N’oubliez pas que certains affichent un tarif d’appel qui peut être plus élevé au final (de notre côté : tarif unique quel que soit la zone ou le profil du locataire), notamment si des options sont proposées (pas d’option dans notre offre). En termes de garanties, pensez aux plafonds, et à l’indemnisation sans franchise/sans délai de carence. Enfin, ne négligez pas l’accompagnement et la vérification des pièces du dossier en amont de la souscription.
      Au regard des attentes de ses sociétaires, la MAIF a sélectionné des partenaires fiables et négocié avec eux une offre avec des conditions spécifiques qui répondent à notre exigence de qualité. Vous pourrez contacter les conseillers de la MAIF pour y souscrire. La gestion de sinistre rôdée et efficace (réseau d’huissiers et d’avocats dédié) est confiée à notre partenaire spécialiste du domaine.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 13h51

  • Souplesse : être solidaires des plus précaires, que les locataires déjà en place soient acceptés…
    Quels documents, quels justificatifs peut-on exiger dans ce cas pour réaliser un contrat de location ?

    Leina / 8 janvier 2016 - 22h45

    • Avatar

      Bonjour,
      La souplesse évoquée concerne les locataires déjà en place, locataires en CDD, intérimaires, intermittents du spectacle, baux meublés… acceptés sans majoration tarifaire.
      Dans la plupart des cas, les documents à nous communiquer sont les suivants : copie intégrale du bail de location et d’une pièce d’identité du ou des locataire(s). Accompagnés des 3 derniers bulletins de salaire et copie du contrat de travail. A défaut, des deux derniers avis d’imposition.
      Cas particulier des locataires déjà en place : en complément, le décompte des derniers mois ainsi que l’attestation de non-sinistralité.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 11h42

  • Pas de commentaire sur cette page, mais sur le site et la communication en général. Impossible de donner notre avis par exemple. Tout est bloqué.
    Lu par exemple que le site mettait en lumière les livres des adhérents. Excellente idée. Mais comment faire ? Comment sélectionnez-vous les ouvrages ? Aucun lien pour présenter nos livres ou pour que nos éditeurs le fassent. Adhérente MAIF dans le 29, je suis membre de la Charte Auteurs Illustrateurs Jeunesse et de la SGDL, lauréate du prix Xavier-Grall pour l’ensemble de mon oeuvre, auteure d’un livre sur la liste de référence Education Nationale en 2013. Mais comment le faire savoir ?
    Si la MAIF faisait appel à des boîtes de communication pour alimenter cette rubrique, ce serait bien triste…

    Marie-Josée Christien / 8 janvier 2016 - 21h57

    • Merci pour votre réponse.

      Marie-Josée Christien / 12 janvier 2016 - 18h19

    • Avatar

      Au plaisir de vous lire sur le blog et …ailleurs !!

      Cécile chef de projet / 12 janvier 2016 - 18h25

    • Avatar

      Bonjour,
      La MAIF soutient en effet ses sociétaires auteurs, en présentant leurs ouvrages dans plusieurs de ses publications et sur http://www.maif.fr/livres. Ce sont les journalistes de MAIF Magazine qui opèrent cette sélection en fonction des critères suivants : livre récent, publié à compte d’éditeur, et dont la thématique porte sur l’éducation, le développement durable, la laïcité, l’accès à la culture, l’économie collaborative… Pour proposer votre ouvrage, écrivez à assurance@maif.fr, comme indiqué à la rubrique « livres », en page 11 de chaque MAIF Magazine ! Et si vous le souhaitez, vous pouvez présenter vous-même votre livre sur le blog participatif de la MAIF : http://www.maifsocialclub.fr, rubrique « événements », sous rubrique « autres ».
      Bien à vous

      Cécile chef de projet / 12 janvier 2016 - 18h15

  • Excellente idée et meilleurs voeux mutualistes à la MAIF

    choungi / 8 janvier 2016 - 21h56

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci à vous. je vous souhaite également une belle et heureuse année 2016.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 11h29

  • Avez vous pensé aux locataires frontaliers ? Sont ils elligibles ? Leur résidence est en France mais ils travaillent en Suisse et ont des revenus en CHF. Ils sont très nombreux dans certaines régions…

    Muriel / 8 janvier 2016 - 21h55

  • Je ne suis pas concerné par la location, mais je constate que notre mutuelle ne manque pas une occasion de couvrir les risques de ses mutualistes. C’est plus que bien. Il y a d’autres secteurs qui peuvent être abordés: le non-payement partiel ou total des salaires ou des retraites, ou les retards dans ces domaines. Sans les revenus réguliers auxquels ont s’attend par les contrats signés, on se trouve très vite dans une situation difficile s’il y a des dépenses inattendues en même temps. Et les services officiels d’aide sociale vont nettement moins vite que les huissiers. Le cas se trouve également pour les étudiants, enfants de sociétaires, souvent en difficulté quelques semaines après la rentrée.

    GUYOT / 8 janvier 2016 - 21h43

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos suggestions. J’en prends bonne note.
      Bonne journée !

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 11h28

  • BONNE INITIATIVE, POURRIEZ VOUS FAIRE CETTE OFFRE POUR LES BIENS PROS ? …

    NICOLAS / 8 janvier 2016 - 21h20

    • Avatar

      Bonjour,
      Comme indiqué plus bas, les baux professionnels signés avec des professions libérales sont assurables via notre solution.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 11h26

  • bravo voila enfin un soutien responsable valable pour les 2 parties(propriétaire et locataires)

    marc de trillou / 8 janvier 2016 - 21h18

  • les conditions d’acceptation du locataire font que seules les personnes solvables sont assurées quel intérêt? les précaires sont éliminés donc ne seront toujours pas accepter par les bailleurs qui doivent financer leurs biens.

    logement / 8 janvier 2016 - 20h54

    • Avatar

      Bonjour,
      Les contrats « classiques » d’Assurance loyers impayés imposent tous un taux d’effort de 33% (le loyer ne doit pas dépasser 1/3 des revenus du locataire). Ce taux est également appliqué par les banques quand elles accordent un prêt immobilier. Cela permet de s’assurer que la charge du loyer sera supportable pour le locataire. Les propriétaires bailleurs eux-mêmes misent sur la sécurité car ils sont 90% à demander à ce que le preneur ait des revenus équivalents à 3 ou 4 fois le montant du loyer.
      Les conditions d’acceptation des locataires de la MAIF sont quant à elles plus souples que sur le marché : locataires déjà en place, locataires en CDD, intérimaires, intermittents du spectacle, baux meublés… acceptés sans majoration tarifaire.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 11h19

  • J’avais souscrit à l’ancien contrat Maif en partenariat avec la Sacapp puis à la Sacapp après son divorce avec la Maif. Je reviendrai avec plaisir à ce nouveau contrat Maif dès la prochaine échéance à défaut de l’arlésienne GUL.

    Gerard / 8 janvier 2016 - 20h47

  • Bonjour et meilleurs voeux à tout le personnel
    l’idée est très bonne

    Nounours / 8 janvier 2016 - 20h41

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci et excellente année à vous aussi.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 11h03

  • Très bonne nouvelle qui je l’espère, m’évitera à l’avenir de vivre comme aujourd’hui une situation difficile en dépit d’une caution solidaire.

    Robert / 8 janvier 2016 - 20h10

  • Je ne connaissais pas cette assurance mais ma fille et mes gendres, jeunes diplômes bac + 5 qui débutent leur vie professionnelle n’arrivent pas à trouver de logement à cause de cette assurance , beaucoup plus stricte qu’avec des garants ! Demander des CDI à des jeunes relève de l’utopie … Très déçue que la MAIF cautionne ce genre de décision …

    Tortue / 8 janvier 2016 - 20h08

    • Avatar

      Bonjour,
      La MAIF ne cautionne justement pas ce type de pratique. Comme indiqué dans l’article, nous ne souhaitions pas nous aligner sur les pratiques du marché qui excluent en effet les locataires entrant dans la vie active (le plus souvent en CDD, intérim…). A la MAIF, les locataires déjà en place, locataires en CDD, intérimaires, intermittents du spectacle, baux meublés… sont acceptés sans majoration tarifaire.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h56

  • Une bonne idée après les déboires de la précédente (hors MAIF, mais recommandée par elle) encore faut-il en connaître le contenu.
    Je suis intéressé, veuillez m’adresser un prototype.

    blanchard / 8 janvier 2016 - 19h42

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vous rassure, nous avons tenu compte des enseignements de notre offre précédente pour éviter tout désagrément.
      Vous trouverez dans l’article un lien en avant-première vers la page produit Internet de la nouvelle offre. Je vous le communique également via ce message : http://www.maif.fr/ali
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h50

  • Très bonne initiative. J’attends la mise en place. Merci
    Très cordialement

    Anick / 8 janvier 2016 - 19h35

  • Je me suis rendu, il y a quelques mois, à la délégation MAIF de Montpellier pour souscrire une assurance « Loyers impayés » à l’occasion du changement de locataire d’un studio que je loue. Bien que n’ayant jamais eu à supporter ce problème, je souhaitais me préserver.
    Et là, j’ai appris, que cette offre de la MAIF avait été testée puis abandonnée.
    Sociétaire de la MAIF depuis mon 1er jour de travail dans l’éducation nationale, les quelques cas où j’ai eu besoin de vous m’ont montré le sérieux des garanties que vous proposez et surtout, l’écoute attentive du personnel.
    C’est pourquoi j’applaudis à l’annonce de cette nouvelle possibilité.
    A tous, un grand merci et une très bonne année.

    Christian NUTTEN / 8 janvier 2016 - 19h22

    • Avatar

      Bonjour,
      Comme vous l’avez remarqué, nous avons dû cesser de commercialiser notre précédente offre à cause de notre partenaire.
      Mais cela nous a permis de recueillir les nouvelles attentes de nos sociétaires et ainsi d’améliorer notre offre « Assurance Loyers Impayés » afin qu’elle colle à vos besoins.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h38

  • Très bonne année 2016 à tous !

    C’est une excellente initiative !!!

    Margotte91 / 8 janvier 2016 - 19h13

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci à vous. Je vous souhaite également une belle et heureuse année 2016.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h31

  • Entendre de tels propos de la part des bailleurs à l’encontre des locataires me glace le sang. Incroyable,quand on a la chance de disposer d’un bien locatif on peut mettre un peu de décence dans son comportement.

    JCLM / 8 janvier 2016 - 19h12

    • Avatar

      Bonjour,
      Je pense dans la très grande majorité des cas, les relations entre les propriétaires bailleurs et leurs locataires se passent très bien. Ce que je retiens des commentaires de l’enquête menée en juin dernier : les propriétaires conviennent que leur implication, leur proximité, et le dialogue avec le locataire évitent bien des problèmes. Mais ils souhaitent un accompagnement au besoin. Cet accompagnement est également légitime dans l’autre sens.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h30

  • Je ne suis pas concernée à titre personnel par cette situation de bailleur/locataire, mais, prenant connaissance des nouvelles dispositions exposées ici, en la matière, je viens vous exprimer mon soutien.
    Avec mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

    Christine Jolivet Erlih / 8 janvier 2016 - 19h08

  • C’est une très bonne idée. Je suis bien concerné. Nous louons un T2 à Hendaye. Notre locataire qui ne payait plus son loyer depuis mai dernier est partie en saccageant l’appartement. N’étant plus chez son employeur, elle a disparu dans la nature, sans doute en Espagne d’où elle était. Il y a eu des frais d’huissier lors de son nonrenouvellement de bail.
    Donc, pour nous, votre proposition serait loin d’être inutile !!
    Bonne et heureuse année !!

    Maurange François / 8 janvier 2016 - 18h56

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos vœux. je vous souhaite également une belle année 2016.
      C’est pour éviter que les propriétaires bailleurs soient confrontés seuls à ces problématiques que nous nous sommes efforcés de lancer cette solution.
      Sincères salutations.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h20

  • Il est en effet grand temps de s’occuper des bailleurs si on veut que ces derniers continuent de proposer leurs biens à la location.

    Mamycout / 8 janvier 2016 - 18h50

  • je vous fais confiance et suis toute prête à vous rejoindre !A bientôt

    violette / 8 janvier 2016 - 18h43

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre confiance et à très vite dans ce cas !
      Bonne journée.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h16

  • Je trouve votre assurance pertinente et judicieuse. Confronté a un problème d’impayé pour l’année 2015, il est vrai que les propriétaires n’ont aucune aide et sont obligés de trouver des astuces pour régler leurs dettes.

    BN / 8 janvier 2016 - 18h39

  • Bonsoir,
    beaucoup de liens sont inexistants sur la page d’accueil des loyers impayés.
    Cette assurance MAIF peut-elle concerner des locations de garage?
    Cordialement,

    Di benedetto / 8 janvier 2016 - 18h36

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vous prie de nous excuser pour la problématique de liens sûrement liée au fait que c’est une page d’information mise en ligne à avant-première. A partir de la semaine prochaine, la page produit définitive sera disponible permettant notamment le rappel immédiat par nos conseillers spécialisés.
      Pour répondre à votre question, l’Assurance Loyers Impayés MAIF ne couvre pas les locations de garage.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 15 janvier 2016 - 10h21

  • Bonjour,
    Je ne suis pas concerné mais pourquoi pas.
    Je crains la multiplication des assurances annexes…j’ai droit ou pas? je suis assuré pour cela ou pas? les contrats évoluent au cours des années et c’est normal mais à la fin on n’est sûr de rien.
    Peut-être un mémento concernant les diverses assurances?
    Très bonne année 2016

    dognon / 8 janvier 2016 - 18h28

    • Avatar

      Bonjour,
      Je comprends votre crainte. Un échange régulier avec votre conseiller MAIF peut vous permettre de faire le point sur votre situation. Sachant que pour un propriétaire bailleur, les assurances qui peuvent s’avérer nécessaires sont l’assurance loyers impayés et l’assurance habitation couvrant le logement.
      Je note votre idée de mémento sur les diverses assurances !
      Merci

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h11

  • Je ne suis pas concerné mais cette innovation peut rendre service aux bailleurs.
    Je crains cependant une trop grande multiplication d’assurances particulières …j’ai droit/je n’ai pa

    Dognon / 8 janvier 2016 - 18h17

  • J’avais sollicité les services concernés il y a 2 ans pour changer d’assureur pour un logement en défiscalisation donné en gestion intégrale au promoteur de l’opération immobilière. Les renseignements fournis étaient incomplets, les documents agraffés à l’envers et l’accueil pas très chaleureux!
    L’assurance augmentant encore cette année, je voulais vous recontacter et j’y ai renoncé pour les raisons expliquées plus haut. Votre proposition actuelle me parait très performante au regard des risques couverts ( dans mon cas: loyer 456€, cot: 33,05€/mois, 4 mois de carence!). Dommage pour moi, j’ai re-signé en décembre.

    Héliot Régine / 8 janvier 2016 - 18h04

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous avons en effet essayé d’améliorer notre proposition en tenant compte des attentes des sociétaires et des problématiques qu’ils avaient pu rencontrer. Comme vous l’aurez remarqué, l’accompagnement proposé est plus personnalisé et la vérification des documents plus poussée.
      Si votre assurance actuelle ne vous convenait plus, sachez que vous pouvez toujours en changer d’ici un an.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 10h05

  • Bonne idée!D’autres mutuelles proposent déjà cette assurance.

    fanchette / 8 janvier 2016 - 17h41

    • Louer atteste le plus souvent qu’on a les moyens de se subvenir plus aisément que le petit sociétaire.

      Cette garantie ne peut être financée par la grande majorité de ceux qui ne sont pas propriétaires ou le sont simplement d’une modeste maison.

      Si cette garantie est assumée financièrement, et, entièrement par les loueurs, pourquoi pas …

      Le sioux / 9 janvier 2016 - 08h50

    • Avatar

      Bonjour,
      Je vous confirme que c’est bien le cas.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 16h10

  • Bonjour et meilleurs voeux à tout le personnel
    je ne suis pas concerné directement par le sujet mais l’idée est lumineuse.
    Bon point

    labé / 8 janvier 2016 - 17h39

    • Veuillez m’envoyer une documentation sur assurance garantie loyer merci

      Prigent / 8 janvier 2016 - 20h53

    • Avatar

      Bonjour,
      Je note votre intérêt et vous propose de consulter en avant-première le contenu de notre offre « Assurance Loyers Impayés » sur la page produit http://www.maif.fr/ALI.
      Espérant qu’elle répondra à vos attentes.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 11h13

    • Avatar

      Merci pour vos voeux. Nous vous souhaitons également une très bonne année 2016.

      Emmanuel chef de projets / 8 janvier 2016 - 17h48

  • L’expression exclamative « Eh bien voilà! » s’orthographie « e h » et non « e t » qui, lui, marqhe la coordination.

    François Ecrivons / 8 janvier 2016 - 17h37

    • Eh bien oui ! Olé ben d’mêm’ !

      Suzon / 9 janvier 2016 - 16h08

    • ET « marque », comment ça s’écrit?

      moi / 9 janvier 2016 - 15h53

    • Attention : « marque » s’orthographie « marque » et non pas « marqhe », qui, lui, ne veut strictement rien dire et ne marche pas. Mais enfin, tout le monde ne peut pas tous savoir, évidemment…

      Monsieur Je-Sais-Tout / 9 janvier 2016 - 10h03

    • Certes, ça s’écrit bien « eh », mais il vaudrait mieux se passer de ce maudit tic de langage qui a contaminé tout le monde…!!!

      Daniel D / 8 janvier 2016 - 22h41

    • Avatar

      Bonjour,
      Bien sûr, vous avez tout à fait raison. C’est corrigé.
      Merci !

      Emmanuel chef de projets / 8 janvier 2016 - 17h47

  • Comme toujours la Maif fait la course en tête pour l’efficacité et la tranquilité de ses membres.
    Bravo!Continuez!
    MF

    Merlet-Fajon / 8 janvier 2016 - 17h17

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour vos encouragement !
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 8 janvier 2016 - 17h42

  • Je pense que c’est celui qui s’engage qui doit prendre une assurance !
    A quoi bon payer son loyer ?

    cloclo / 8 janvier 2016 - 17h17

    • Avatar

      Bonjour,
      Selon moi, l’assurance loyer impayés ne sert pas à déresponsabiliser les locataires mais peut avoir un rôle préventif. Elle peut leur faire comprendre que ne pas payer son loyer ne restera pas sans conséquence. Le propriétaire bailleur sera en effet accompagné dans les différentes démarches et indemnisé le cas échéant.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 8 janvier 2016 - 17h42

  • Parfait si le tarif est abordable(L’assurance devrait être por le locataire) et les formalités de prise en charge simples et rapides;

    GARCIN René / 8 janvier 2016 - 17h15

  • Il faudrait peut-être commencer par honorer votre contrat en ce qui concerne l’assurance accident Auxia

    Robin Jacques / 8 janvier 2016 - 17h11

    • Avatar

      Bonjour,
      Je pense que vous vous trompez d’assureur. Le contrat Auxia que vous citez n’est pas commercialisé par la MAIF.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 8 janvier 2016 - 17h34

  • no comment
    Qui doit encore payer ?

    cloclo / 8 janvier 2016 - 16h41

    • Avatar

      Bonjour,
      Au propriétaire d’estimer s’il a besoin de d’assurer contre ce type de risques.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 8 janvier 2016 - 17h32

  • Très bonne initiative que cette assurance pour les propriétaires loueurs cette nouvelle assurance couvrant les loyers impayés dégradations et autres. Mais la MAIF a-t-elle pensé à mettre en place une assurance protégeant les locataires qui subissent les abus et les menaces de certains propriétaires véreux et malhonnêtes? Merci de me répondre.

    danal / 8 janvier 2016 - 16h13

    • Bonjour,
      Malheureusement, ayant eu des problèmes avec ma propriétaire bailleur il y a quelques années, j’ai pu constater que ces conseils juridiques n’ont eu aucun effet sur elle et que la MAIF ne m’a aucunement assisté dans la suite des démarches… J’ai donc renoncé à y avoir recours. C’est peut- être la raison pour laquelle moins de gens s’adressent à vous, alors que vous pensez que c’est grâce à l’efficacité de ce service? Proposez vous une réelle assurance contre les bailleurs indélicats (fuites de toit, chauffe eau non remplacés au bout d’un mois etc.)?

      TdM / 9 janvier 2016 - 00h58

    • Avatar

      Bonjour,
      Je suis étonné d’apprendre cela. En fonction des problématiques que vous évoquez, nos conseillers peuvent vous épauler en fonction du contrat que vous avez souscrit (Assurance habitation et/ou Protection juridique). Vous pouvez bénéficier selon les cas d’une indemnisation voire d’un recours contre votre propriétaire bailleur indélicat. Un échange avec l’un de nos conseillers pourrait sûrement vous être utile.
      Bien à vous.

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 14h07

    • Avatar

      Bonjour,
      Je pense qu’il ne faut pas généraliser. Et de surcroît, il existe des assurances pour protéger les locataires contre bailleurs indélicats. Sachez que la MAIF propose une protection juridique qui permet, entre autres, de couvrir les litiges opposant les locataires à leur propriétaire.
      Bonne soirée

      Emmanuel chef de projets / 8 janvier 2016 - 17h30

  • Est-ce bien le rôle de la MAIF de soutenir les nantis de propriétaires?

    Vladi / 8 janvier 2016 - 15h51

    • Faut-il encore s’étonner du manque de logements pour les bourses modestes?

      PG21 / 10 janvier 2016 - 18h16

    • Cette question ne fait pas preuve d’intelligence,j’ai pour ma part pas pris de congé pendant 5 ans,afin d’acquérir une maison afin de la louer pour financer les études de mes enfants. Etudes finies voilà 10 ans que je la loue à un prix très raisonnable. En suivant votre raisonnement je devrai la laisser en ruine ou peut etre la donner -Il faut une forte motivation et beaucoup de sacrifices et de privations pour devenir propriétaire – La critique est facile …………

      soulie / 10 janvier 2016 - 18h12

    • Le terme « nantis » est excessif et peut ramener aux dérives de luttes des classes. Il existe des propriétaires et des locataires indélicats.
      Un certain nombre de propriétaires le sont devenus en économisant, en limitant leurs dépenses; de même, certains locataires, par choix également, ont tout dépensé. A revenus égaux, les parcours d’une vie (sans oublier les aléas) sont très différents.

      Dommage / 9 janvier 2016 - 18h36

    • C’est qui de fait, un nanti ? Cela se calcule comment le degré de nantissement ?

      Suzon / 9 janvier 2016 - 16h13

    • N?on, non, un propriétaire n’est pas toujours un nanti et un locataire n’est pas toujours un malheureux à protéger. Je suis propriétaire d’un F2 loué à un occupant qui n’a payé aucun loyer depuis mars 2015. Je ne bénéficie que d’une participation de la CAF depuis Aout. Après maintes interventions, lettre, mise en demeure, huissier… Rien. L’affaire sera au TI en février. J’adhère sans réserve à une assurance qui protégerait le proprio.

      cnm / 8 janvier 2016 - 20h26

    • on peut-être propriétaire d’une maison achetée avec un crédit et payer un loyer pour cause de déménagement et d’obligations professionnelles; ce n’est pas être nanti et l’absence de loyer entraîne de graves difficultés, je parle en connaissance de cause

      marollaud / 8 janvier 2016 - 17h40

    • Avatar

      Bonjour,

      Je ne suis pas sûr que le terme « nantis » soit vraiment approprié. Bien sûr, l’investissement locatif n’est pas accessible à tous. Mais sachez que plus de 80% de ces investissements sont réalisés par un prêt. Par conséquent, un impayé peut tout de suite avoir des conséquences lourdes pour certains bailleurs.

      Bon weekend !

      Emmanuel chef de projets / 8 janvier 2016 - 17h23

  • Bonne initiative !

    Bailliard Jacques / 8 janvier 2016 - 15h49

    • Au travail pendant 40 ans tout en élevant 4 enfants. Un petit appartement acheté à crédit et que je rembourserai jusqu’à 70 ans et dont le loyer complétera ensuite ma retraite. Vladi, je te souhaite quand même une bonne année 2016!

      Nantie 2016 / 9 janvier 2016 - 11h45

    • Cette assurance  » loyers impayés  » serait elle accessible pour un bailleur d’un local professionnel ou seulement pour les logements?
      Merci de votre réponse.

      Anne / 8 janvier 2016 - 21h00

    • Avatar

      Bonjour,
      Les baux professionnels signés avec des professions libérales sont assurables via l’Assurance Loyers Impayés MAIF.
      Bonne journée

      Emmanuel chef de projets / 11 janvier 2016 - 11h24

Que fait la MAIF de vos données personnelles ?
Commenter un article
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Elle pourra être utilisée pour vous prévenir qu’un interlocuteur MAIF a répondu à votre commentaire sur cette page.
Consulter notre charte de contribution.
Partager un article
Les données à caractère personnel recueillies ne seront utilisées que pour faire parvenir l'article, de votre part, à son destinataire.
Poser une question, nous contacter et tenez-moi au courant
Les données à caractère personnel recueillies ne sont utilisées que pour la prise en compte de votre demande.
Exercice de vos droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression
Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression que vous pouvez exercer à tout moment auprès du Secrétariat général de la MAIF, CS 90000, 79038 Niort cedex 9 ou sec-general@maif.fr.
Oups, cette fonctionnalité est reservée aux utilisateurs connectés. Vous pouvez vous connecter en cliquant ici