L’envol

Nous sommes tous passés par là et nous en gardons le souvenir ému de celui ou celle qui a franchi cette étape… La fin de la vie étudiante, l’entrée dans la vie active et la découverte de cet univers invisible que géraient jusque-là nos parents : les tâches administratives. Sécu, impôts, factures, comptes, assurance… un monde de papier. A la MAIF, nous avons beau en avoir fait notre métier, nous gardons assez de lucidité pour admettre que l’assurance, pour la très grande majorité des gens, c’est plus une corvée qu’un plaisir. Et c’est particulièrement vrai pour les jeunes. Pour autant, c’est une contrainte incontournable. Parce que sans assurance, pas d’appartement, pas de voiture, pas de couverture santé. Et être mal assuré, c’est la certitude d’être mal remboursé, ce que l’on ne peut pas se permettre quand on gère un budget serré.

Comment intéresser les jeunes à l’assurance ?

Une réflexion que nous avons entamée en 2013 et qui a abouti à la création de la marque MAIF First.
MAIF First, en résumé, c’est l’assurance facile des moins de 30 ans.

Pas de jargon mais des explications simples pour comprendre les grands principes d’assurance auto, habitation, santé.
Pas de surchoix mais des formules pré-sélectionnées, adaptées aux besoins des jeunes actifs.
Pas de perte de temps mais des outils performants pour obtenir une estimation de tarif sur mobile, souscrire par téléphone dans la foulée, et récupérer aussitôt par email l’attestation d’assurance demandée.

maif firstEt en ce moment, jusqu’au 31 octobre, la MAIF accorde aux nouveaux assurés des offres de remboursement pour la souscription simultanée de 2 contrats. Moins cher avec toujours les mêmes garanties : un petit coup de pouce pour éviter les arbitrages budgétaires intempestifs.

Alors si vous avez dans votre entourage un spécimen jeune, de 22 à 30 ans, débutant en assurance, décidé à ne pas mettre sa confiance entre les mains du premier venu, n’hésitez pas à lui recommander MAIF First 🙂

Sociétaires fidèles, votre avis compte.

Ce blog vous permet de partager des informations, des anecdotes, tout ceci permettra de lancer des discussions et d’approfondir la réflexion des équipes MAIF !

Votre commentaire





Que fait la MAIF de vos données personnelles?

Les données personnelles collectées sont nécessaires pour :

  • - Commenter un article. Votre adresse email ne sera jamais publiée
  • - Permettre de vous adresser une réponse ou de vous prévenir qu’un interlocuteur MAIF a répondu à votre commentaire sur cette page
  • - Etre sollicité ultérieurement sur la sortie d’une offre ou d’un service concernant le commentaire publié
  • - Votre adresse email sera supprimée au maximum 2 ans après la publication du commentaire

Pour en savoir plus sur vos données personnelles et sur vos droits, vous pouvez consulter notre charte de contribution.

108  Commentaires

  • Bonjour. Je ne suis pas toute jeune, comme vous, mais c’est pire, je suis une femme !!! Je viens de m’acheter une petite voiture, je veux l’assurer à la MAIF et je me heurte à la prédominance masculine : jusque maintenant les contrats étaient au nom de mon compagnon, et je reçois aujourd’hui un nouveau contrat une fois de plus au nom de Monsieur, et la MAIF me demande de le signer !!!!…. Belle journée.

    Milot / 23 juillet 2017 - 05h24

  • je voudrai que vous founissier attestation d’assurance 20117-2018.
    merci.
    je ne l’ai pas recu l’attestation d’assurance.
    merci.

    clouet / 12 juillet 2017 - 16h31

    • Avatar

      Bonjour, je me charge de traiter votre demande. Pourriez-vous me préciser votre numéro de sociétaire ?
      Merci beaucoup

      Aude animatrice du blog / 13 juillet 2017 - 09h19

  • Pourquoi Parnasse-Maif ne figure pas sur la page « épargne ». C’est pourtant à la Maif que j’ai souscrit mon assurance vie ????
    Merci d’avance.

    sanchez / 9 octobre 2016 - 17h18

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous citons bien Parnasse-MAIF au bas de la page sur notre produit d’assurance vie : « Le contrat multisupport Assurance vie Responsable et Solidaire est conçu et géré par Parnasse-MAIF, filiale assurance vie de la MAIF. Pour les supports en unités de compte, le risque financier est assumé par l’adhérent ».
      Bonne journée

      Aude animatrice du blog / 10 octobre 2016 - 13h20

  • Assuré MAIF depuis 25 ans, je n’avais pas l’intention de ne jamais utiliser une autre assurance, ayant toujours été satisfait.
    Jusqu’à ce que je passe mon permis moto sur le tard. Je vais naturellement vers MAIF pour assurer mon deux-roues… et là, grande surprise, on m’annonce qu’on ne veut pas m’assurer ma 800cc, car je suis un jeune conducteur ! (et on me congédie en trois minutes chrono, sans solution)
    Lors de cette épisode j’ai découvert qu’il y avait d’autres compagnies d’assurance… et peut-être pas seulement pour ma moto à l’avenir !

    Conclusions:
    – c’est bien de recruter des nouveaux assurés, mais c’est bien aussi de garder les clients fidèles ! et non les jeter dans les bras de la concurrence !
    – j’ai été très déçu de constater comment j’ai été traité en tant que « jeune » motard, on ne m’a juste donné aucune solution, on m’a jeté comme un malpropre. c’est comme ça qu’on traite les « jeunes » à la MAIF ?…

    Alain / 9 janvier 2016 - 12h10

  • A moins de 30 ans ou plus de 59 ans,nous ne sommes pas des humains….à moins que…sous couvert de « créativité » et de « modernité » la MAIF fasse maintenant comme toutes les assurances privées une étude de marché pour cette tranche d’âge,???mais alors pourquoi ne pas l »‘annoncer??tout simplement!

    Monique C. / 19 novembre 2015 - 17h43

  • Juste une chose. Pourquoi Maif First? Pourquoi ce recours à une langue étrangère qui n’apporte strictement rien? En dépit de la loi Toubon, toujours en vigueur me semble-t-il, on voit l’anglais partout. Outre le côté grotesque, c’est lassant, surtout en cette période trouble où on nous dit qu’il y des pyschopathes qui veulent détruire tout ce que représente la France, sa culture et son mode de vie.
    C’est un anglophone, agrégé d’anglais et fidèle sociétaire MAIF depuis 45 ans qui vous demande d’éliminer l’anglais de vos slogans et votre discours.

    Stephen Lewis / 17 novembre 2015 - 17h21

    • Avatar

      Bonjour, Le choix du nom Maif First a été fait d’une part pour offrir une image ouverte et moderne de la mutuelle mais aussi pour s’adresser à un public le plus large possible. Le mot First signifie d’abord au sens premier « premières assurances ». Il est aussi évocateur d’un certain niveau de qualité par analogie avec la « first class ». Au global Maif First ce sont des premières assurances de qualité.
      La langue française telle que nous la parlons aujourd’hui est d’ailleurs le fruit de l’intégration de mots venant de l’étranger : c’est ce qui fait sa richesse et sa vivacité.
      J’espère, avec cette réponse, vous avoir apporté un éclairage sur ce choix. Au plaisir de vous lire.

      Anthony Chef de projets / 18 novembre 2015 - 09h06

  • Ma fille va bientôt démarrer dans la vie active. Elle s’est acheté une voiture et son assureur sera bien entendu la MAIF. La roue tourne et les facilités accordées aux jeunes sont bien entendu les bienvenues. Merci encore pour tous les services rendus.

    grenouille / 19 octobre 2015 - 05h32

    • Avatar

      Bonjour, votre témoignage montre que la prescription de nos sociétaires est toujours aussi importante. Merci pour votre message. Bonne journée.

      Anthony Chef de projets / 21 octobre 2015 - 13h53

  • Les jeunes qui m’entourent ne risquent pas de choisir la Maif.
    Cette assurance est lamentable et ne peut être choisie par eux à la lecture du dossier que je leur expose.
    Payer pour un service inexistant…. voila ce que je leur prouve à chaque que je le peux.
    Maif surtout pas

    Bonnier François / 16 octobre 2015 - 14h57

    • Il faut vraiment ne pas avoir eu besoin en urgence de la MAIF pour oser écrire de telles inepties! La MAIF a toujours été à mes côtés, et très réactive et efficace, qu’il ce soit agi de problèmes touchant à mon habitation, d’accident de la route ou de santé. Je recommanderais à n’importe quel jeune entrant dans la vie active de faire confiance à cette assurance. Bien sûr, rien n’est gratuit. Cependant, en cas de problème, on oublie vite ce que l’on a payé au regard des services et conseils qui nous donnés.

      NIO Françoise / 17 novembre 2015 - 19h11

    • Il serait courageux de faire connaître le contenu de ce « dossier » qui a apporté autant de rancœur….

      Yako / 26 octobre 2015 - 19h19

    • Avatar

      Bonjour, Pouvez vous m’en dire plus sur « le service inexistant » que vous évoquez ? Bien à vous

      Anthony Chef de projets / 22 octobre 2015 - 17h38

  • Félicitations, pour les jeunes

    Marcoup / 11 octobre 2015 - 18h08

  • Bravo de chercher à aider les jeunes, c’est louable et nécessaire puisque ce seront les sociétaires de demain.
    N’oubliez pas, toutefois, toutes celles et tous ceux qui peuvent avoir des incidents de parcours dans leur vie qui va les rendre vulnérables, quel que soit leur âge.
    En effet, à un moment où les statistiques indiquent que le nombre de personnes qui roulent sans assurance s’accroit, j’aimerai connaitre qu’est-ce que le MAIF met en place, sous certaines conditions, bien entendu, pour continuer à assurer les plus fragiles d’entre nous.
    Il existe une contribution catastrophes naturelles. Ne faudrait-il pas créer une contribution catastrophes sociales.
    Merci de votre lecture.

    Roger FRATTE / 7 octobre 2015 - 18h50

  • J’ai par mégarde cliqué sur le pouce baissé ! ce n’était pas dans mes intentions de rajouté un avis défavorable, n’ayant pas testé la formule Maif first ! désolée

    VB / 6 octobre 2015 - 12h17

  • J’ai toujours assuré mes enfants à la MAIF lorsqu’ils étaient à ma charge.
    Maintenant qu’ils sont installés professionnellement et pour certains familialement ils ont adhéré a filia MAÏF notamment pour leur véhicule.
    Ils en sont contents car la couverture et les cotisations sont très satisfaisants par rapport a des assurances « privées » qui pratiqueraient les mêmes prix mais surement pas les mêmes couvertures.
    Je trouve très bien la mise en place de MAÏF first.

    Joël THEVENIN / 6 octobre 2015 - 09h19

    • Avatar

      Bonjour, merci pour vos encouragements. Bonne journée

      Anthony Chef de projets / 6 octobre 2015 - 10h22

  • bonjour, mon fils est en école de soins privée il travailler3 mois comme bagagiste pour payer une partie de l’école.donc il est a la cmu;quelles sont les réductions pour transports étudiants,peut il toujours recevoir des soins à la mgen vaugirard,puisqu’il demeure dans le 15eme?Je le loge et le nourris.

    michelle andre / 6 octobre 2015 - 01h47

  • sympa. au cas où j’aurai l’occasion de conseiller un jeune je manquerai pas de lui faire savoir cette opportunité.

    bene / 5 octobre 2015 - 16h37

  • Je ne comprends pas, vous proposez des contrats MAIF aux jeunes et quand mes enfants sont entrés dans la vie active ils n’ont pas eu le droit de rester à la Maif, et ont été dirigés vers  » FILAMAIF » bien sûr un peu plus cher.
    Qu’est ce que je n’ai pas compris? Quelqu’un peut m’expliquer?

    liliane / 5 octobre 2015 - 11h34

    • Je partage le même point de vue que Liliane .
      Non seulement la Filia- Maif n’ a pas facilité la vie de ma fille mais a eu une attitude des plus insupportables lors d’une expertise pour un dégât des eaux dont elle n’était pas responsable .
      Le représentant Maif , au lieu d’être bienveillant , a d’abord inspecté son appartement et a « estimé » , à tort , que sa formule d’assurance était insuffisante alors que j’avais procédé à l’estimation de ses biens et que la tranche choisie l’avait été en connaissance de cause .
      Dans tous les cas , il est préférable de choisir une formule que l’on est en mesure de payer que de »voir » grand et ne pas pouvoir régler , même à 26 ans et avec un bon bagage mais pas d’emploi stable et correctement rémunéré .
      Je me demande bien où est passé l’esprit mutualiste et solidaire de la Maif d’antan .

      Martine / 5 octobre 2015 - 17h26

    • Avatar

      Bonjour, merci pour votre commentaire ; il n’y a pas de différence dans le traitement des sinistres à Maif ou à Filia Maif. Par ailleurs, vous avez raison, bien choisir la formule et le montant d’assurance est très important. Maif First a pour objectif de guider les jeunes dans leurs premiers pas avec l’assurance en utilisant un langage simple et explicite. Au plaisir de vous lire

      Anthony Chef de projets / 6 octobre 2015 - 08h38

    • Avatar

      Bonjour, l’offre Maif First est disponible pour tous les jeunes. C’est au moment de l’adhésion, ou lors du premier contrat souscrit, que le choix de Maif ou Filia Maif intervient en fonction de la profession. Au plaisir de vous lire

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 13h37

  • Ma fille travaille depuis le début de l’année et elle aurait aimé rester à la MAIF seulement n’ayant pas un salaire correct pour le moment elle n’a pas pris d’assurance à la Maif car le paiement mensuel que vous lui faisiez était trop élevé. Vous comptez également 6 mois de cotisations sur l’année suivante et pour un jeune qui s’installe c’est trop cher. Elle s’est rapprochée de sa banque qui lui a fait une mensualité plus « légère » avec les mêmes garanties et c’est dommage de perdre cette clientèle.

    Vaast / 5 octobre 2015 - 11h10

  • Certes le monde a changé en tous domaines. Mais lorsque je suis arrivé dans l’Oise en 1967, sans moyen de locomotion, j’ai été très content de voir venir mon collègue d’un village voisin, m’informer quant à l’existence de la MAE la MAIF et la MGEN; Ces organismes mutualistes ne m’ont jamais déçu. Je les conseille fortement aux jeunes.Ils ne seront pas seuls dans ce monde individualisé à outrance.

    cgodin60 / 5 octobre 2015 - 09h10

  • mon souvenir va à ce collègue qui m’avait abordé dès mon arrivée en salle des profs pour me parler assurances et maif et mgen.C’était simple et direct:il était surtout question de famille:il était actionnaire de rien et son
    propos est devenu souvenir

    perrot andré / 5 octobre 2015 - 08h16

    • Avatar

      Bonjour, Merci de votre témoignage. J’espère qu’en « salle des profs », la recommandation et le bouche à oreille existent toujours. Bonne journée

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 08h50

  • b
    Bravo à la Maif. ma petite fille va très bientôt aller en Fac. Nous sommes vigilants

    Ana / 5 octobre 2015 - 08h00

  • Je trouve cette initiative très bonne et sûrement efficace car tres explicite et pas rébarbative pour les jeunes qui sont souvent durs à convaincre pour les parents qui s’évertuent à leurs prouver l’utilité de s’assurer correctement…de plus les tarifs paraissent correctes pour de petits budgets..

    Dede / 4 octobre 2015 - 21h42

    • Avatar

      Bonjour, Merci de vos encouragements. Effectivement, cette offre pour les jeunes a pour vocation de simplifier l’assurance, de la rendre accessible à tous, tant sur l’aspect administratif que financier. Bien à vous.

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 08h54

  • Meme si j’apprécie les efforts que vous faites pour cette offre à destination des jeunes sociétaires, je trouve regrettable de donner ce nom anglais. A quoi ça sert ? Pensez vous vraiment que cela est plus attractif que MAIF Premier par exemple ?

    Diana / 4 octobre 2015 - 21h18

  • Bonsoir , pour une fois j’ai un peu de temps – mon mari ne voit que 4/10 d’un oeil ,l’implant sur l’autre ne donne rien depuis Avril, je suis donc très présente!
    Je trouve vos nouveaux articles sensés car directs , précis, qui ne me concernent guère puisqu’à 75 ans je roule sur ma lancée , pour les plus jeunes ce doit être séduisant !Continuez, bravo! Avec nos remerciements,et nos sentiments mutualistes , Nom + Prénom modérés

    Mme Ladret / 4 octobre 2015 - 20h56

  • revoir cette phrase…
    Alors si vous avez dans votre entourage un spécimen jeune, de 22 à 30 ans, débutant en assurance, décidé à ne pas mettre pas sa confiance entre les mains du premier venu, n’hésitez pas à lui recommander MAIF First 🙂

    X.Durel / 4 octobre 2015 - 16h56

  • plutôt qu’une MAIF qui disserte je préférerais une MAIF qui assure !

    Pricart jacky / 4 octobre 2015 - 14h57

  • Bonjour.
    J’aimerais que l’on m’explique pourquoi toutes les innovations françaises sont affublées de noms anglais, que ce soient des objets, des idées et même dans une Mutuelle crée par des instituteurs qui doivent se retourner dans leur tombe: à la MAIF, a-t-on honte de notre langue ( si belle comme l’a écrit Yves Duteil )?MAIF 1ère : c’aurait donc été si ringard? Et l’on veut mettre en avant le  » fabriqué en France », pardon, le « made in France »! Merci de participer à la disparition de ma langue .

    djerba / 4 octobre 2015 - 13h02

    • Bonjour,
      d’accord avec djerba, pourquoi utiliser un mot anglais ?
      Consulter les sociétaires aurait peut-être permis un meilleur choix…

      vivestido / 6 octobre 2015 - 10h42

    • Avatar

      Bonjour, Merci pour votre message. Sur le plan de la « morphologie » le choix de ce mot anglais permet une sonorité dynamique, un mot court et une compréhension immédiate par notre cible. Avec ce choix la Maif se modernise, montre aussi son ouverture d’esprit. Vous avez raison, la co construction avec nos sociétaires est bien d’actualité puisque nous y avons consacré notre précédent sujet de blog. Bien à vous.

      Anthony Chef de projets / 6 octobre 2015 - 16h39

  • Pensez à enlever le « pas » entre « ne pas mettre » et « sa confiance ».

    C’est tout, car mes deux petits-fils ont déjà fait leur choix sans connaître MAIFfirst.

    Civilabel / 4 octobre 2015 - 11h21

    • Avatar

      Oups ! Nous allons corriger. Bonne journée

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h07

  • Bonjour, adhérent à la maif depuis 30 ans, père de 2enfants de 22 et 24 ans et travaillant sur le recrutement de nouveaux embauches et les parcours de carrière…. Il est évidemment qu’entre ma première adhésion à 24 ans à la Maif avec le tout papier et la relation avec mon assureur » et aujourd’hui dans un tout dématérialisé, les modes de faire ont évolué… La couverture assurantielle est aussi une culture parentale… Au même titre que la couverture santé… Dans une société ou posséder est essentiel ( appartement, voiture, …. ) l’assurance passe au second plan… L’accès au service passe par une explication des produits standardisés mais l’accès aux jeunes passera forcément pour vous par les réseau sociaux dans un 1er temps même si la relation assureur assuré de face à face reste essentiel. Remarques : Aujourd’hui il est possible d’acheter une assurance sans être assuré : pourquoi? Les jeunes sortant des études et ayant par chance trouvé un emploi sont plutôt axé sur un achat de logement ( plutôt que locataire), il me semble que si vous vous faites connaître pour des packs complets pour les crédits étudiants, la mutuelle santé ( en collaboration avec une mutuelle par exemple),et tout l’ensemble de vos services que vous devez déployer en université par exemple. Vos campagne de PUB sont très pertinentes et accessibles… À un public large. Voici une petite contribution pour un vaste sujet. Cordialement .

    Deschamps / 4 octobre 2015 - 10h44

    • Avatar

      Bonjour, Merci pour votre commentaire. Vous avez raison, aujourd’hui, les jeunes (et les moins jeunes) pensent d’abord Internet dans toutes leurs démarches. Et demain, effectivement, ils attendront également de leur assureur, une relation via les réseaux sociaux. Nous avons déjà abordé ce sujet dans le blog ; il a suscité beaucoup d’intérêt car la relation est au cœur de tous les sujets. Bien à vous.

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h06

  • Très bonne initiative proche des valeurs de la mutuelle.
    Félicitations pour ce type de projet.
    Je ferais le passeur vers les jeunes de mon entourage.

    Cordialement.

    MAURICE / 4 octobre 2015 - 10h32

  • Remarquable approche qui mobilise les jeunes avec leurs moyens de communication! Tout faire sans paperasse avec iPod , iPad ,…et j en passe . Même plus avec le PC !!!!!!!!!Moi, vieux sociétaire ,j essaie d utiliser des moyens actuels ……mais ma culture fait qu un papier me sécurise ! A chacun son addiction !

    marin / 4 octobre 2015 - 10h04

    • Avatar

      Bonjour, Rassurez-vous, tous les moyens de contacts sont possibles. Bonne journée

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h10

  • Il serait bon de relire votre texte et supprimer le « pas » de trop qui risque faire trébucher les lecteurs trop pressés…

    scrongneugneu / 4 octobre 2015 - 09h06

  • Très bien pour la formule jeune, mais »ne pas mettre pas »je ne crois pas que cela convienne.

    pescatore / 4 octobre 2015 - 08h22

  • Les aînés n’ont pas toujours l’oreille attentive des jeunes ou bien ils n’ont pas l’envie d’opposer une résistance à la désinformation dont les médias sont coutumiers.
    Cela est renforcé, là également par un courant d’opinion hostile aux « fonctionnaires », le privé ayant toutes les vertus.
    Les études comparatives publiées dans ces mêmes médias se bornent à ne présenter que l’aspect strictement financier, sans évoquer la composante humaine qui constitue le socle de la mutualité et spécialement de la MAIF.

    Donc, c’est une excellente initiative de rappeler aux moins jeunes le devoir de les informer et de les mettre en garde contre les sirènes qui ne visent qu’à les attirer dans leur filet!

    Avec mes sentiments mutualistes.

    Coordonnées personnelles modérées

    Gérard FACY / 4 octobre 2015 - 06h28

  • encore et toujours bravo pour votre anticipation en vous adressant aux jeunes (de moins de trente ans)
    Par contre, dans ces temps difficiles, il n’y a pas que les jeunes pour qui la vie de tous les jours peut poser problème. Je veux évoquer la vie de ceux pour qui gérer ses « affaires » et en particulier son, voire ses assurances, reste un problème délicat à assurer (sans jeu de mots)
    Il s’agit, vous l’avez deviné, des personnes âgées;
    Que leur proposez vous?

    Remarque: je suis personnellement surpris de n’avoir aucune nouvelle de la proposition concernant la proposition la location (voire l’échange) entre assurés MAIF de lieux de séjours dont nous serions propriétaires?

    Dans l’attente d’une éventuelle réponse
    Cordialement
    Coordonnées personnelles modérées

    jpdepicardie / 4 octobre 2015 - 05h03

    • Avatar

      Bonjour, La Maif continue de s’adresser à toutes les populations ; je vous invite à consulter le site http://www.maifsocialclub.fr pour découvrir les offres de la communauté Maif. Au plaisir de vous lire sur le blog

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h17

  • La qualité maif alliée à l accessibilité.

    sh / 3 octobre 2015 - 23h43

  • Très bonne initiative je ne manquerai pas d’en faire la publicité comme je l’ai déjà fait pour filia MAIF Cordialement

    chinchilla / 3 octobre 2015 - 22h28

  • on peut pas conseiller pour mutuelle la MGEN à un jeune , trop cher pour un minimum de remboursement. et en plus la MGEN maltraite ses employés à ST André

    bob felix / 3 octobre 2015 - 20h04

  • Bonjour. Bonne initiative. Continuer et merci de penser aux jeunes.
    Jean-Pierre sociétaire depuis 40 ans?.

    Jean-Pierre 42 / 3 octobre 2015 - 19h59

  • Ah que voilà une excellente initiative ! ça bouge du côté de la MAIF, c’est nouveau et ça devrait intéresser pas mal de jeunes. Bravissimo !

    jf34 / 3 octobre 2015 - 18h43

    • Avatar

      Ciao 😉 Merci pour vos encouragements. Bonne journée

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h19

  • Bien , faciliter le démarrage de nos jeunes , surtout qu’en dehors de cela nous ne leur faisons pas de cadeaux.
    A bientôt . R.S

    Sauval / 3 octobre 2015 - 18h36

  • bonjour, c’est une bonne chose d’aider les jeunes pour leurs formalités d’assurance quant ils rentrent dans la vie active , ils n’ont pas tous leurs parents pour les aider , je vous ai confie mes trois premiers enfants je ferai la même chose pour la quatrième ; merci la Maif.

    florence / 3 octobre 2015 - 17h15

    • Avatar

      Bonjour, Votre témoignage montre bien que la Maif est inter générationnelle et que c’est beaucoup grâce à vous. Bonne journée

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h21

  • Depuis 1/2 … siècle(!!!!) je suis sociétaire de la MAIF et je n’ai eu, jusqu’à présent , qu’à me féliciter de leur accompagnement.
    C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai vivement conseillé à mon fils, dès qu’il a trouvé du travail ( hors éducation nationale) d’adhérer à FILIA MAIF dont il est également très satisfait.
    Je m’ajouterai donc sans retenue, aux autres personnes qui engageraient les jeunes à rejoindre la MAIF .

    KUNC Nicole / 3 octobre 2015 - 16h21

  • Votre article m’a rassuré
    Comme vous le dites si bien la découverte de cet univers invisible que géraient jusque-là nos parents : les tâches administratives. Sécu, impôts, factures, comptes, assurance… un monde de papier.
    Je me suis retrouvée à gérer un sinistre au pied levé car mon « spécimen jeune » de fils n avait pas fait le nécessaire heureusement que j’ai eu (nous) avons eu un conseiller au bout du fil qui a bien compris la situation et a fait preuve d’écoute et de compréhension !
    Alors c’est sure votre formule Maif First une excellente initiative un bon anti stress pour parents surbookés !!!!!
    Que je vais vivement recommander à la maison .
    Bien à vous

    ANNIE / 3 octobre 2015 - 16h00

    • Avatar

      Bonjour, Votre témoignage traduit bien la réalité des jeunes qui ont des besoins en matière d’assurances mais qui ne sont pas toujours avertis et intéressés. Bonne journée

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h46

  • Votre démarche me paraît tout à fait pertinente…

    Houssard / 3 octobre 2015 - 14h50

  • Vous avez bien dit : MAIF ? Oui nous sommes tous passés par là cher Anthony . Parfois avec des nuits d’études après 9 heures en usine et 45 h00
    par semaine, tout ceci pour se présenter à un concours à l’âge de 36 ans .
    Ah ! j’oubliais les 25 mois de service militaire dont 21 mois en ALGERIE .
    Alors, admettez avec moi que « MAIF First »…….et que veut direFirst ? je n’ai pas
    fait d’Anglais durant « mes nuits d’études « .
    Cher JEUNE DE 22 à 30 ans : COURAGE l’avenir vous appartient, bonne route, Bon vent .
    Mais où est passée notre vieille M.G.E.N. ?

    René AGERT/Ah,moins de 30ans!!!!! / 3 octobre 2015 - 13h35

  • Je suis sociétaire depuis plus de 40 ans. J’ai reçu une publicité de la maif affirmant que les enfants de sociétaire bénéficiaient d’un tarif privilégié. Or ma fille qui s’est assuré à la maif n’en a pas vu la couleur. Ma délégation à Montpellier n’était pas au courant et m’a laissé entendre que c’était pas aussi simple que ça et n’a pas cherché à en savoir plus. Cette nouvelle campagne est elle de la même nature? Je pense que ma fille serait heureuse de l’apprendre.

    Gay / 3 octobre 2015 - 12h18

    • Avatar

      Bonjour, Je vais prendre contact avec vous en message privé. A bientôt

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h50

  • pourquoi ne pas pouvoir en bénéficier à partir de 20 ans, où dès l’entrée dans la vie active ?

    lefeuvre / 3 octobre 2015 - 11h54

  • Bonjour,

    Vous semblez oublier que les jeunes n’ont pas tous leurs deux parents ou ont des parents qui ne gagnent pas bien leur vie ou au chômage bref non disponibles et que la MAIF est chère pour ces jeunes comparativement à d’autres assurances .
    D’autre part je suis d’avis de faire confiance aux jeunes : mes enfants que j’ai élevés seule sans aucune aide ont trouvé leur voie et réussi leurs choix professionnels et bancaires et d’assurance tout seuls , il convient de garder un lien bienveillant et aimant : celui que vous avez donné dès leur venue au monde c’est tout .Arrêtons de nous mêler de leur vie pour nous donner la bonne conscience de parents parfaits ou pour combler la nostalgie de leur départ !….merci de m’avoir donné la parole belle jouyrnée à vous tous et toutes

    PETUNIA / 3 octobre 2015 - 11h40

  • Bonne initiative

    Doussin jacqueline / 3 octobre 2015 - 11h10

  • A chaque problème une solution avec la maif ! Je conseille cette assurance à tous. Je sais que la maif est toujours là en cas de soucis. Batista Maria

    Batista maria / 3 octobre 2015 - 11h01

  • il serait bon que vous enleviez le « pas » devant « confiance » car en l’y laissant vous changez le sens de ce que vous voulez dire n’est ce pas ?

    JEAN-PAUL GATTI / 3 octobre 2015 - 10h55

  • faites nous une maif last pour le déclin des revenus dû à la retraite ( situation détestable)

    eterlette / 3 octobre 2015 - 10h30

  • spécimen est mal venu : un d’jeune

    eterlette / 3 octobre 2015 - 10h28

  • First ? What’s that ?

    de langue française / 3 octobre 2015 - 09h49

  • Bonne pub pour la MAIF ! poussons la réflexion plus loin. Est-il normal qu’un jeune, majeur, ignore les obligations de la vie courante : sécu, assurances, baux, contrat de travail, contrat de mariage, impôts….la liste est longue? Pourquoi pas, une formation scolaire ou extra-scolaire, publique, gratuite et obligatoire pour tous entre 16 et 18 ans. Pas de jargon, pas de bla-bla, mais du concret, des mises en situation, en groupes, les apprentis ou les décrocheurs rencontrant les bacheliers. Le sens des responsabilités, des droits et des devoirs s’en trouverait, (peut être), amélioré.Qui paiera ? les assureurs, les bailleurs, les banques, les employeurs …et l’Etat

    melusine 33 / 3 octobre 2015 - 09h39

  • C’est fait avec 2 de mes petits enfants qui se destinent à l’enseignement.
    Les autres n’habitent pas la France

    Colette Blasco / 3 octobre 2015 - 09h35

  • Je n’ai pas encore de petits enfants qui atteignent cette catégorie d’âge, mais cela vient. Je trouve que c’est une bonne initiative, conforme à l’une des qualités de la MAIF: sa capacité à anticiper. Je me souviens de mon adhésion en … 1958. Il fallait alors avoir vingt ans pour passer le permis de conduire. La MAIF n’avait pas de bureau dans le département, mais un délégué, un instituteur qui habitait à une cinquantaine de kilomètres de chez moi. Il m’avait très bien reçu et m’avait fort bien parlé de la mutuelle. Depuis quelle évolution! Dans le contexte actuel, où le mutualisme est menacé, où les mutuelles sont sur le fil du rasoir, où la tentation de sortir de la ligne est grande, où l’on parle de « groupe », singeant ainsi les groupes privés, il est bon de conserver les bons principes, les fondamentaux, ceux auxquels les sociétaires de ma génération sont particulièrement attachés. Il me semble que le concept de MAIF FIRST répond aux besoins des jeunes qui s’installent dans la « vie active ». La réussite de cette initiative reposera sur la compétitivité et la qualité du service. La MAIF sait faire. Qu’elle continue à agir de la sorte en restant pleinement une mutuelle! Mais une question: pourquoi first et pas première?

    Yves MENAGER / 3 octobre 2015 - 09h20

    • Avatar

      Bonjour, Merci pour ce témoignage. Le choix du nom Maif First a été fait d’une part pour offrir une image ouverte et moderne de la mutuelle mais aussi pour s’adresser à un public le plus large possible. Le mot First signifie d’abord au sens premier « premières assurances ». Il est aussi évocateur d’un certain niveau de qualité par analogie avec la « first class ». Au global Maif First ce sont des premières assurances de qualité.
      La langue française telle que nous la parlons aujourd’hui est d’ailleurs le fruit de l’intégration de mots venant de l’étranger : c’est ce qui fait sa richesse et sa vivacité.
      J’espère, avec cette réponse, vous avoir apporté un éclairage sur ce choix. Au plaisir de vous lire.

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h26

  • Bonne initiative d’inciter les jeunes (qui abordent la vie active) à rechercher la meilleure assurance (de préférence une mutuelle) .Cela me rajeunit, car c’était mon cas voici 61 ans au moment de ma première nomination et je me souviens des conseils reçus, par mes « anciens de l’époque » . Oui, plus de 60 ans avec la MAIF sans défaillance de sa part . Certes, les contacts avec les délégations départementales ou interdépartementales sont plus « mécanisées » avec les moyens actuels de contact, mais on finit toujours par trouver un interlocuteur avec qui s’engage le dialogue . Cordialement .

    Robert / 3 octobre 2015 - 09h17

  • BONNE INITIATIVE

    CORDIALEMENT

    MANSOUTRE / 3 octobre 2015 - 09h02

  • ayant sollicité la maif pour une aide juridique qui est prevue dans mon contrat j’ai eu la surprise de lire : votre contrat est trop vieux et ne comporte aucune clause , cela m’a ramené quarante ans en arriere a l’etablissement du contrat à l’époque ou la maif etait une vrai mutuelle et ou l’on pouvait dialoguer , vous etes devenus une assurance quelconque et ma reponse a l’employée l’a été tout autant , aide qui m’a été accordé apres pas mal d’attermoiement

    cullie / 3 octobre 2015 - 08h42

  • L’idée est bonne. Voir à l’usage. Après un an d’essai,il faudra faire un bilan.

    PASTORE René / 3 octobre 2015 - 08h28

  • Vous avez un GROS souci, la MAIF est là…..
    Elle vous propose un médiateur en cas de probleme avec une organisation oû un particulier
    La MAIF c’est la sécurité et la trànquilitê…..

    LNkourou / 3 octobre 2015 - 08h00

  • Rien pour ma fille de 25 ans qui vient de prendre des contrats MAIF ????

    Patrick POLLI / 3 octobre 2015 - 07h54

  • décidé à ne pas mettre pas sa confiance ?????

    Galopin / 3 octobre 2015 - 07h51

  • Très bonne initiative ! Mais pourquoi jusqu’au 31octobre seulement ?

    Adoptez vous le principe de la promo ou de la vente flash ?

    Pinz79 / 3 octobre 2015 - 07h46

    • Avatar

      Bonjour, Je comprends votre interrogation ; ce que nous souhaitons, c’est donner un coup de pouce aux jeunes qui entrent dans la vie active. Bien à vous.

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h34

  • Excellente initiative. La maif par ce genre de proposition confirme son role d’assureur militant!

    inconnu / 3 octobre 2015 - 07h32

  • nous sommes MAIF depuis plus de 40 ans et nous en sommes trés content

    cavaliere / 3 octobre 2015 - 07h23

  • Bravo !
    Comment ça se dira Mutuelle Assurance …etc, en anglais, parce que, quand même, les jeunes, qui comprennent cette langue (first, gold, etc…) ne comprennent plus, à notre époque, le bon vieux français appris dans nos écoles… n’est-ce pas, collègues ?
    Alors, à quand le changement (essentiel, celui-là…), de nom pour notre vieille (pouah !) maif – en minuscules, sur ce coup-là…

    Collet / 3 octobre 2015 - 06h58

  • Relisez-vous (dernier §)… Il y a un lien entre la confiance donnée et le sérieux perçu. Que la MAIF reste un exemple !

    HCL37 / 3 octobre 2015 - 06h57

  • et les retraités? Ils perdent une partie de leur pouvoir d’achat et la première
    chose que font les assurances elles augmentent leurs cotisations mutuelle santé. Ou est donc passé la solidarité? Dans la publicité seulement….

    sydalco / 3 octobre 2015 - 06h36

  • Bon d’accord , c’est simple , mais est ce un bon rapport qualité/prix pour autant ? je n’ai pas un budget extensible !

    castor / 3 octobre 2015 - 06h31

    • Avatar

      Bonjour, la Maif propose à tous des contrats de qualité au juste prix. Bonne journée,

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h54

  • Je trouve que vos publicité avec tous ces sociétaires en transparence peut signifier en contre- plan une image symbolique correspondante à cette
    image . En pub il est possible de proposer un autre symbole pour une mutuelle .

    Boblec / 3 octobre 2015 - 05h31

  • je n’est pas dans mon entourage un ‘spécimen jeune’ mais des êtres humains ; un peu de respect, mesdames messieurs les communicants !! quant à la pertinence de la création de MAIF first elle me laisse pantois !

    Finalement la MAIF est un assureur comme les autres qui s’engage dans toutes les modes et les dérives. Pourquoi ne pas se recentrer sur ce pourquoi la mutuelle existe : proposer une assurance sincère et transparente à ses membres. Le reste …..

    laixaidé / 3 octobre 2015 - 03h46

  • les MAIF « last » n’ont pas besoin non plus de « jargon, de surchoix et de perte de temps »! et pourquoi autant de différences entre un « vrai MAIF ET UN
    FILIA MAIF? L’ un est mieux défendu que l’autre en cas de litige.

    zebulon / 3 octobre 2015 - 03h32

    • Avatar

      Bonjour, La qualité des contrats proposés est identique pour tous nos sociétaires ; la relation avec nos assurés ne dépend pas de l’appartenance à Maif ou à Filia Maif. Bonne journée

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h40

  • J’espère que ce concept aidera les jeunes de 21-22 ans à s’envoler! Je constate que mes propres enfants vivent sur une autre planète où les contraintes et les risques n’existent que pour les parents. Il leur est difficile de faire face à la réalité du quotidien et leur impatience ne facilite rien. Se renseigner, comprendre, comparer … pour eux, c’est une perte de temps. Comparer et ne pas forcément choisir le moins cher pour une question de confiance n’est pas non plus dans leurs habitudes.

    oneado / 2 octobre 2015 - 23h06

  • Si je me laançais dans le monde du travail je foncerais à la Maif qui m’ accompagne depuis de nombreuses années……elle est justr, fidèle et efficace.
    Bravo et merci.

    Chantalette / 2 octobre 2015 - 22h23

  • Personnellement pour habituer mes enfants je leur ai souscrit un contrat à la MAIF et je leur ai payé leur première année d’assurance. A la sortie du contrat PACS en VAM et PRAXIS en RAQVAM j’ai fait de même. De toute façon ils n’auraient pas eu envie d’aller s’assurer ailleurs.

    mimie / 2 octobre 2015 - 22h07

  • Je n’adhère pas à ce racolage d’assureur d’autant que la maif critique ces concurrents mais à la même façons de proceder.Les actes sont préférables au discours.

    Franckloio / 2 octobre 2015 - 21h53

  • Belle intention, malheureusement aucune de mes deux filles ne continuera avec la Maif car elle ne propose pas de vraie assurance pour les colocataires (c’est à dire où tous sont assurés au même titre avec responsabilité civile et protection de leurs bien propres).

    Nb / 2 octobre 2015 - 21h01

    • Avatar

      Bonjour, merci pour votre commentaire ; nous travaillons sur ce sujet. Bonne semaine.

      Anthony Chef de projets / 5 octobre 2015 - 09h42

  • Très bonne idée : un bon coup de pouce !

    Alice S / 2 octobre 2015 - 20h35

  • Le terme de « spécimen »me gène un peu (et le respect là dedans?), et si voulez intéresser les jeunes à l’assurance:
    1 baissez vos tarif
    2 évitez les fautes d’orthographe dans vos articles

    JB / 2 octobre 2015 - 20h12

Que fait la MAIF de vos données personnelles ?
Commenter un article
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Elle pourra être utilisée pour vous prévenir qu’un interlocuteur MAIF a répondu à votre commentaire sur cette page.
Consulter notre charte de contribution.
Partager un article
Les données à caractère personnel recueillies ne seront utilisées que pour faire parvenir l'article, de votre part, à son destinataire.
Poser une question, nous contacter et tenez-moi au courant
Les données à caractère personnel recueillies ne sont utilisées que pour la prise en compte de votre demande.
Exercice de vos droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression
Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression que vous pouvez exercer à tout moment auprès du Secrétariat général de la MAIF, CS 90000, 79038 Niort cedex 9 ou sec-general@maif.fr.
Oups, cette fonctionnalité est reservée aux utilisateurs connectés. Vous pouvez vous connecter en cliquant ici