Construire une solution innovante dans le suivi en ligne de vos sinistres

Vous avez été victime d’un sinistre ? Fuite d’eau, cambriolage, accident, grêlons… Qu’il concerne votre habitation ou votre auto, un sinistre est souvent source de stress, il impacte votre vie personnelle et parfois aussi votre vie professionnelle. Il peut vous en coûter du temps, des démarches, des absences même, des difficultés logistiques et des inconforts au quotidien…

 
art-sinistres

A la MAIF, nous nous efforçons de vous accompagner sur toute la ligne : vous trouver un artisan pour effectuer les réparations, vous reloger en cas de dégâts trop importants, vous proposer les services de spécialistes du vitrage à proximité, vous écouter et vous conseiller… Mais nous aimerions faire plus encore.

Alors nous souhaitons construire avec vous une solution innovante dans le suivi en ligne de vos sinistres, complémentaire de l’expertise et de la valeur ajoutée de nos conseillers. Serait-il utile, pour vous, de disposer d’une solution clé en main directement sur votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur ? Qu’aimeriez-vous y retrouver ? L’état d’avancement de votre dossier ? Le rapport d’expertise ? La possibilité d’échanger des documents ? De prendre et transmettre directement des photos ? Des informations et conseils utiles ? …

Il n’y a pas de mauvaise idée. Faites-nous part de toutes vos propositions, dites-nous ce qui vous a causé problème et ce qui aurait pu le résoudre, ce que vous imaginez, ce que vous envisagez… sans aucune limite.

254  Commentaires

  • Le problème d’avoir accès seulement à des ressources numériques, c’est qu’on n’a pas accès partout au réseau internet. Donc, il est important d’avoir des conseillers par téléphone ou notre agence en plus de ressources numériques.
    J’ai aussi été plus rassurée par l’e-constat, même si je n’ai pas encore eu l’occasion de l’utiliser.

    Mangel / 19 juillet 2017 - 15h18

  • j’ai eu un accident de voiture, j’ai été très satisfait de l’intervention rapide et efficace de la MAIF, par contre j’ai eu recours à la MAIF pour un conflit concernant mon voisinage, l’expert de la MAIF est venu, a constaté le bien fondé de mon action, mais la MAIF de Fort de France, le service juridictionnel, dirigé par madame RO…. a étouffé l’action, car l’avocat de la MAIF était et est peut-être encore, la concubine de mon voisin, avocat lui même. j’ai trouvé cette attitude déplorable (et cela m’a couté cher), cela ne me sert à rien de payer à la MAIF une assurance pour les frais juridiques, et je suis tellement écoeuré au vue de ce que je paye à la MAIF par an depuis plus de 45 ans que je fais actuellement une recherche car j’envisage de changer d’assurance,

    NOBLET / 19 juillet 2017 - 09h13

    • sociétaire n° 0813390K
      Dossier M160599530A

      NOBLET / 19 juillet 2017 - 16h08

    • ok je veux bien échanger avec vous en privé, il suffit de savoir où, je suis actuellement en métropole

      NOBLET / 19 juillet 2017 - 12h34

    • Avatar

      Bonjour, je vous propose d’échanger avec vous en privé sur les difficultés rencontrées à l’occasion de ce conflit de voisinage.

      Aude animatrice du blog / 19 juillet 2017 - 11h34

  • Sur la base d’une expérience en février 2016 de sinistre automobile, procédure V.G.E., dont je n’étais pas responsable, sans blessé, voici une suggestion: dès la déclaration reçue: donner accès au sociétaire à un espace en ligne, partagé avec tous les acteurs concernés (réparateur, loueurs, expert,…), permettant :
    -le suivi du traitement du dossier: prise en charge occupants, prise en charge véhicule / prêt véhicule, rapport d’expert, suivi réparation, …
    – le partage d’infos sur les méthodes de réparation des véhicules, sur l’impact sur la valeur de revente, …
    le tout pour couvrir une période d’~ 2 mois dans mon cas particulier.
    L’intérêt serait d’éviter ce type de réponse:  »votre dossier n’a rencontré aucune difficulté particulière, la réparateur a été réglé directement et l’expert lève l’opposition en préfecture dès le dépôt du rapport. C’est pourquoi il n’y a pas eu beaucoup d’échanges verbaux ou écrits. »

    Olivier F / 19 juillet 2017 - 06h40

  • Pour le moment je n’ai pas eu de gros sinistre a signaler, chaque fois que j’ai eu besoin de l’assistance j’ai joint je service par téléphone de France ou de l’étranger et on m’a proposé une solution efficace et très rapide, pour un problème de toiture suite a une tempête, j’ai appelé la maif, et envoyé par mail le devis du couvreur, et la maif m’a remboursé très vite moins la franchise dès la réception de la facture acquittée. Pour des sommes plus importantes la maif pourrait elle régler l’artisan directement pour que je n’aies pas a avancer la totalité de la somme ? mais peut être est ce déjà comme le cas ?

    michel gerard / 18 juillet 2017 - 23h27

  • J’ai été victime d un accident sur un passage piéton, pourtant je passais au vert. Cela est arrivé en septembre 2016. La Maif a reçu tous les papiers j’ai passé une expertise, je n’ai jamais reçu d’indemnités alors que la MAIF m’avait dit que je toucherai une certaine somme puisqu’il me reste des séquelles confirmées par l »expertise. Je comprends que ce soit long mais pourquoi la MAIF ne me donne aucune information

    Bienaimé / 18 juillet 2017 - 20h27

  • La priorité est de supprimer la plate-forme téléphonique.
    C’est vraiment insupportable.
    Chaque fois que j’appelle j’ai une personne différente, il faut réexpliquer tout. C’est très lourd pour le sociétaire, et pas du tout efficace pour la Maif : perte de temps, service rendu médiocre.
    Sans parler des délais d’attente, et de la pub au répondeur pendant l’attente : le même message en boucle, 10 fois, 20 fois de suite… Quand j’entends la petite musique qui accompagne le répondeur dans une pub télé pour la Maif, j’ai une bouffée d’angoisse !
    Avant ce système, les sinistres étaient gérés à l’agence du département, par des gens identifiables et que l’on pouvait rencontrer si besoin.
    Il faut revenir vers une gestion plus humaine et décentralisée des sinistres.

    parra / 18 juillet 2017 - 17h53

  • J’ai subi un dégât des eaux en janvier, adressé un rapport avec photos par courrier électronique. Il a fallu 4 mois avant de recevoir une information sur l’existence ‘un rapport d’expertise remettant en cause mon rapport. Je n’ai jamais vu l’expert dans l’appartement..Un autre expert est enfin venu constater plus de 4 mois après…
    C’est la première fois en 50 ans, mais je garde un très mauvais souvenir de ce sinistre bien sûr mais aussi de l’attitude de la MAIF en cette occasion.
    J’ai toujours eu l’impression d’être en face d’un mur impersonnel d’incompréhension .
    C’est un mauvais souvenir pour moi

    Trehen / 18 juillet 2017 - 13h16

  • Bonjour
    je ne souhaite pas la gestion d’un sinistre en ligne. J’ai jusqu’à présent apprécié la qualité du traitement par vos aimables conseillers . En cas de problème il y a toujours foultitude de questions à poser et c’est plus réconfortant d’avoir un contact humain .

    anny / 17 juillet 2017 - 11h51

    • Je partage totalement l’opinion émise par Anny !
      Lors d’un gros pépin , j’ai été écoutée , réconfortée ,conseillée
      par une personne fort aimable . J’avais subi un traumatisme ,
      j’ai beaucoup apprécié ce contact humain professionnel et
      chaleureux .
      Je suis à la M.A.I.F. depuis les années 70 .,très satisfaite .
      MERCI à vous , à vos équipes

      mamie / 18 juillet 2017 - 17h04

  • Bonjour,
    oui un suivi des sinistres dans leur chronologie serait intéressant et facile à mettre en oeuvre. De la déclaration à la réception de l’indemnisation. Pouvoir suivre les étapes, et avoir toujours une idée du temps de traitement de chacune même si ce n’est qu’une estimation.

    SCHERZ Odile / 17 juillet 2017 - 08h25

    • Avatar

      Merci pour votre contribution et votre précision sur les éléments attendus !

      Aude animatrice du blog / 17 juillet 2017 - 13h04

  • Le mieux dit-on est, parfois, l’ennemi du bien…. Je n’ai rien contre les nouvelles technologies que j’utilise comme tout le monde, mais je suis très attaché au contact téléphonique inter-personnel. Je crois même qu’en cas de sinistre ce genre de contact (humain ) doit être encore plus particulièrement important au lieu des boîtes vocales. Surtout je crains que votre « innovation » prétendue devienne un jour (après y avoir habitué vos clients) un prétexte pour amaigrir encore la facilité d’avoir des conseillers au bout du fil (rentabilité et concurrence obligeant…)

    Pierre46 / 17 juillet 2017 - 07h57

    • Avatar

      Vous avez raison de souligner l’importance du contact humain. Nous sommes tout à fait d’accord avec vous, cela est d’ailleurs souligné dans l’article. Ce suivi de sinistre en ligne sur lequel nous travaillons sera bien complémentaire d’une prise de contact avec nos conseillers. Il s’agit ici de donner des moyens supplémentaires aux sociétaires mais ce ne sera pas au détriment de la relation directe !

      Aude animatrice du blog / 17 juillet 2017 - 08h56

  • Oui c’est très commode les nouvelles technologies pour échanger ou transmettre des documents encore mieux si le correspondant est individualisé, Mais en cas de sinistre l’échange téléphonique me paraît le plus souhaitable dans un premier temps. De grâce, épargnez nous les boîtes vocales à tiroir ou les arborescences complexes.
    Je trouve que cela fonctionne plutôt bien actuellement.

    patrick / 16 juillet 2017 - 21h50

  • les avantages d’un suivi en ligne des sinistres sont nombreux et incontestables, mais ne remplacera le contact humain,surtout en cas de gros sinistre et/ou de la sensibilité des personnes concernées

    fanchon avenas / 16 juillet 2017 - 21h18

  • J’ai eu ces derniers temps une succession de sinistres, mes locataires ne m’ayant pas avertie, avant leurs respectifs départs, de dégâts des eaux survenus dans chacune de mes locations. Les réactions et le suivi de mes interlocuteurs à la Maif, ont été exceptionnelles.
    Merci à votre équipe qui est à l’écoute, patiente, et de très bon conseil.
    Merci aussi à vote politique concernant la solution de ces problèmes.
    Cordialement

    Andrée Maalouf / 16 juillet 2017 - 16h28

    • Avatar

      Bonjour, Merci pour votre commentaire. Notre priorité est bien d’accompagner, de soutenir nos sociétaires et les aider au mieux. C’est dans ce sens que nous travaillons pour avoir toujours plus de solution adaptées en cas de difficultés (solutions innovantes, nouveaux partenaires…).

      Laurent Chargé d'études sinistres / 19 juillet 2017 - 16h37

  • J’ai eu un dégât des eaux en maison individuelle(fuite dans la toiture).
    Une entreprise agréée est venu constater les dégâts, vous a envoyé un devis de réparation, et votre expert a validé après examen des lieux par visio-conférence.
    Ensuite et à la date que j’ai choisie, l’entreprise a réalisé les travaux au mois d’avril 2017.
    Très bien, tout semble très correct.
    Je regrette malgré tout n’avoir eu aucun accès (malgré ma demande à la Maif) au devis ou à la facture, juste pour vérifier que les travaux qui ne se voient pas (surface de plafond remplacée par exemple..) ont bien été effectués en conformité avec le devis.
    Il ne me reste donc qu’a espérer que c’est bien le cas, et qu’aucune trace d’humidité n’apparaîtra d’ici quelques mois…

    Lafforgue Jean paul / 16 juillet 2017 - 14h14

  • bonjour,
    avant de subir tous ces désagréments ne serait il pas judicieux de prévenir ==> informer sur les gestes à faire ou vérifier avant de partir eau/gaz /électricité/ fermetures et état des volets,boite aux lettres…. prévenir la gendarmerie lors d’absence prolongée , ses proches voisins (cela renoue des liens) alarmes ……Ensuite en cas de sinistre , c’est faire un état des lieux (établir à votre niveau une check liste (suivant le type de situation déjà connue) qui serait consultable afin que la personne puisse mettre ses priorités 🙁 sur l’indispensable à faire immédiatement puis hiérarchiser les besoins et intervention suivant l’importance) afin de pouvoir établir une sorte de planning qui va permettre à la personne de se situer dans le temps…et bien sûr les conseils utiles sont toujours les bienvenus

    alain / 16 juillet 2017 - 09h54

    • Avatar

      Merci pour votre commentaire. Nous partageons votre avis. La prévention est l’une de nos priorités. Vous pouvez d’ailleurs retrouver des fiches pratiques dans le site maif.fr (partie conseils et prévention »). Des fiches seront également accessibles dans le suivi de sinistre. Pour aller plus loin, quelles sont les autres conseils dont vous avez besoin ?

      Laurent Chargé d'études sinistres / 17 juillet 2017 - 15h28

  • j’ai eu un problème au cours de la rénovation de mon domicile…. Malheureusement, un artisan qui après m’avoir réclamé un chèque de près d’environ 4 500 euros, s’est déclaré en faillite.
    J’ai écrit à la MAIF pour voir si au titre de sa R.C. l’intéressé ne pouvait pas me rembourser.
    Je n’ai jamais eu de réponse écrite. ¨Par contre, j’ai eu une de vos collaboratrices qui exploitait ce dossier qui, enfin, a fini par me prendre au téléphone…et non seulement a refusé d’instruire mon dossier mais m’a vilipendé….
    ce qui est une exception par rapport au personnel de la MAIF toujours très correct.
    Que faire pour changer d’interlocutrice , Merci.

    je n’en ai pas / 15 juillet 2017 - 20h05

    • Avatar

      Bonjour, je vous propose de prendre contact avec vous en privé afin de faire le point ensemble sur votre demande.

      Aude animatrice du blog / 17 juillet 2017 - 13h15

    • Bonjour,
      Nous faisons parti des sinistrés de la côte d’azur ( inondation du 3 octobre 2015) . 1,5m d’eau boueuse chargée d’hydrocarbures dans notre maison, une catastrophe physique et surtout psychique et là nous avons trouvé une écoute et un suivi de dossier très efficace autant de la part de la MAIF que de l’experte qui connaissait parfaitement son métier (analyses technique et financière) . Un coté également positif à été de pouvoir envoyer des clefs USB ( Photo et dossier sur tableur) Le point à améliorer : il faudrait que la coordination entre la partie immobilière et la partie véhicules soit plus étroite car nous avons eu beaucoup de mal , compte tenu des mauvaises liaisons téléphoniques dues à la catastrophe à joindre les différents N° de téléphones . Il aurait été plus facile de pouvoir joindre les services des différents dossiers sur un seul N° de téléphone.

      Recevez nos sincères sentiments mutualiste.

      Claude Boïs

      Boïs / 16 juillet 2017 - 09h14

  • J’aimerais que des expert puissent venir sur place car à 4 o600 Km il n’est pas toujours facile de s’entendre. Pour le système électronique de mon portail on m’a répondu ue si je le commandais sur internet je le paierais moins cher et on me l’a remboursé sur la base du prix internet mais moi je suis incapable de monter ce système !!!!

    Agnès / 15 juillet 2017 - 16h45

  • Je souhaite que les experts désignés par la MAIF aident les sociétaires dans la réparation des dégâts subis.
    Exemples récents (justificatifs disponibles) :
    1 – Pour une toile de pergolas déchirée: devis de 3.080€ et 2.049.30€ par des entreprises venues prendre les dimensions mais l’Expert MAIF refuse de monter au dessus de 500€ sans venir sur place. La MAIF dédommagera plus sur présentation d’une facture de 1.047€
    2 – Pour reconstruire un mur de pierres sèches éboulé: devis de 2.805€ et 1.485€ et reconstruit pour 350€.
    Explications personnelles:
    Les prix moyens proviennent d’artisans compétents qui veulent faire un bénéfice normal
    Les prix forts sont donnés par des artisans qui prévoient large car ils connaîssent mal le métier ou bien des artisans reconnus et très chargés qui veulent bien faire un devis mais avec un bénéfice dissuasif.
    Les prix les plus bas mentionnés ici, ont été obtenus chez des artisans qui tiraient les prix au maximum pour obtenir par la suite un gros chantier, l’un deux de 2.592€€.
    Ma recommandation:
    L’Expert MAIF qui peut amener plusieurs fois du travail a une même entreprise est mieux placé que le sociétaire pour obtenir le meilleur prix.
    Si l’Expert trouve les devis présentés par le sociétaire trop élevés, c’est a lui de trouver une entreprise qui fait un travail correct pour un prix inférieur.

    Grandry B / 15 juillet 2017 - 10h10

  • Excellente idée bien sûr! Pouvoir y retrouver tout ce que vous avez évoqué, dans un contexte d’echange sûr (boite email et cloud intégrés et sécurisés), en tirant parti de toutes lés fonctionnalités utiles qu’offrent un smartphone aujourd’hui (photos, vidiéos géolocalisation, notes etc.) et demain avec la réalité augmentée en mettant directement à disposition dans l’app la capacité de mesurer et calculer une surface, ou de reconnaître automatiquement un objet, avec ses références ,… à l’aide de l’appareil Photo du smartphone (cf ARkit sur iOS). Cela permettra de constituer très rapidement un dossier de sinistres,… mais pourrait peut-être fâcher les experts, devenus de ce fait moins utiles pour les cas « classiques » de sinistres (Innondations, dégâts des eaux, cambriolages,…)
    Etc, etc.

    Fabrice / 15 juillet 2017 - 10h07

    • Bonjour,
      Oui, avec plaisir!
      Cordialement

      Fabrice / 17 juillet 2017 - 13h39

    • Avatar

      Parfait ! Je fais le nécessaire auprès de Cozy tout de suite et vous mets en copie des échanges. A bientôt

      Aude animatrice du blog / 17 juillet 2017 - 14h53

    • Avatar

      Merci pour toutes vos propositions qui seront lues avec attention par l’équipe projet !
      Je me permets de rebondir sur votre commentaire où vous évoquez le cloud. Actuellement, nous faisons tester à des sociétaires la solution de cloud personnel Cozy Cloud : êtes-vous intéressé pour participer à l’expérimentation ?
      Au plaisir de vous lire

      Aude animatrice du blog / 17 juillet 2017 - 13h24

  • Excellente idée à compléter par la possibilité de contacts directs avec un conseiller. Certains sinistres comportant des spécificités n’entrant sans doute pas dans les cas les plus courants. Il faut aussi garder une attention particulière aux personnes ayant des hésitations à se servir d’un ordinateur, d’un smartphone…
    Un service identique à celui mis en oeuvre par le service des impôts ( possibilité de questionner un expert, avec transmission de documents à l’appui de la demande) a sans doute de nombreux avantages.
    De même, avoir la possibilité de consulter l’état avancement d’un dossier, son historique à distance peut présenter une aide importante.
    MERCI pour cette consultation et bonne route vers cette amélioration de service.

    de CRUZ-MALOSSE ISABELLE / 15 juillet 2017 - 09h01

    • Avatar

      Merci à vous 😉 Tous les types de contributions comptent pour nous.
      Sachez que les lecteurs du blog en tant que sociétaires les plus fidèles seront avertis en avant-première des avancées.
      A bientôt

      Aude animatrice du blog / 17 juillet 2017 - 13h28

  • Excellente idée, car pour communiquer on est toujours à la recherche de mails, documents etc… une perte de temps et des difficultés qui pourraient être résolus par un regroupement de toutes ces informations à l’intérieur d’un dossier ou d’une appli.
    Bonne mise en place
    Joel bayard

    Joel Bayard / 15 juillet 2017 - 08h16

  • je ne sais pas car je n’ai pas eu de sinistre

    Lemaille Françoise / 14 juillet 2017 - 21h35

  • suite a 2 sinistres vmc et pac je n’est pas ete suivi dans la demarche a effectuer.Suite a des fissures j’ai pris un expert d’assure a mes frais.

    yves / 14 juillet 2017 - 19h29

  • Pour moi le contact direct avec une personne est extrêmement important.
    La présence d’un  »délégué MAIF » primordial.
    Le téléphone est parfois lent.
    Je rejoins « Clo » (14 juillet 2017), certaines opérations devraient pouvoir se faire en ligne

    Bernard / 14 juillet 2017 - 17h31

  • J’aimerais connaître l’état d’avancement du dossier; et surtout obtenir des conseils et informations utiles qui puissent me guider dans les démarches.
    Merci

    MARTIN-COCHER Nicole / 14 juillet 2017 - 16h25

  • Il est indispensable que les contacts téléphonique et physique soient maintenus. Les délais sont longs pour obtenir un renseignement… certaines opérations (délivrance d’un certificat d’assurance) devraient pouvoir se faire en ligne… cela permettrait de libérer la ligne téléphonique pour les gens qui en ont besoin.
    Malheureusement la MAIF a tendance à devenir une assurance comme d’autres… il faut préserver la relation, mieux expliquer lors d’un sinistre ce qui va se passer et faire confiance aux sociétaires (et non suspecter sans arrêt comme le font les experts)

    Clo45 / 14 juillet 2017 - 16h14

  • Certes, pouvoir être aidé rapidement sur un simple coup de fil en cas de sinistre ou de catastrophe naturelle est précieux. J’ai apprécié cet hiver qu’une dépanneuse vienne à mon secours après une crevaison en moins de 30 minutes. Toutefois, l’opérateur a mis pas mal de temps pour me trouver dans son fichier, me demandant même si j’étais sûre d’être à la MAIF ! Une application avec coordonnées enregistrées sur smartphone pourrait aider.
    Mais aussi, hors situation d’urgence, une aide d’expert qui pourrait, sur un sms et quelques photos, nous donner des conseils techniques et/ou juridiques : ma terrasse se fissure, cela fait-il partie de la garantie décennale ? A quel artisan s’adresser, que ce soit ou non couvert par l’assurance ?
    Merci de ce contact, c’est un pas de plus dans une relation de confiance…

    Eglantine / 14 juillet 2017 - 16h02

  • victime d’un accident automobile dont je n’étais pas responsale,toutes les démarches se sont faites rapidement:prise en charge des réparationset et des paiements au réparateur agréé. Très satisfaisant.

    Fresneau Jean-Claude / 14 juillet 2017 - 14h42

  • Tout ce que vous proposez est intéressant mais rien ne vaut le contact direct (très bon à la MAIF)… Si vos propositions sont un plus :parfait. Si ça doit remplacer dans l avenir, je suis moins d’accord…. Bonne journée

    Xtinek / 14 juillet 2017 - 10h27

    • Complètement d’accord. Le contact direct est essentiel

      andrieu / 14 juillet 2017 - 12h39

  • Outre les améliorations proposées, faire en sorte que les constats, ne soient pas les seuls documents de référence pour établir la responsabilité !!! du vécu = choc par les flics de Versailles sur le côté du véhicule ; constat mal rempli par mon fils ; conclusion 100% responsable du verdict suivant : a percuté le véhicule……!!! je signalerais pour la petite histoire que le pare choc avant de mon véhicule n’avait rien et que la portière ou côté de la voiture des flics n’avait rien….!!! je vous laisse juger de cette abhération ! conclusion je suis en malus ! MERCI LA MAIF ET MERCIE LES FLICS ! belle preuve d’intelligence !!!!!!!!!!! Malus bien entendu que nous mettons des années à remonter…..!!! plus que 6 mois….pour revenir à 1…BREF ABSURBE…………………

    PR / 14 juillet 2017 - 10h18

  • Des informations et conseils utiles …
    Avoir le moins d’interlocuteurs différents possibles et de préférence compétents et concernés

    L’état d’avancement de dossier. Le rapport d’expertise. La possibilité d’échanger des documents . De prendre et transmettre directement des photos .
    Plusieurs de ces choses se font déjà et c’est très agréable mais à renforcer

    bella / 14 juillet 2017 - 10h08

  • J’ai été victime d’orages en mon absence et suis rentrée de chez ma fille, inondation, chaudière en panne etc, la panique !!!!! mon mari étant handicapé, j’ai dû me débrouiller seule, mais très bien entourée par la MAIF, tout s’est très bien passé et est rentré dans l’ordre, merci à tous les employés de la MAIF, ainsi que les partenaires qui sont intervenus chez moi ,c’est parfait.

    MARCOUP Denise / 14 juillet 2017 - 08h52

  • Tous ce que vous proposez: envoi des documents suivi et retour du rapport d’expertise…
    Cordialement

    Robin / 14 juillet 2017 - 07h48

    • complètement d’accord

      PR / 14 juillet 2017 - 10h11

  • Nous avons eu un accrochage début février avec une conductrice qui a refusé de remplir le constat amiable et a pris la fuite. J’ai obtenu son n°de tél. et ai vite photographié sa plaque d’immatriculation et les coordonnées de son assurance collées sur le pare-brise. Vous l’avez identifiée. Nous avons fait réparer notre voiture mais avons perdu notre franchise et peut-être notre joker ?
    Je pensais que la MAIF aurait été plus efficace dans le traitement du sinistre. Dégâts à nos torts ou pas ou partagés? aucune information de votre part. C’est trop facile et encourage les contrevenants à ne rien déclarer, ne pas remplir le constat et à fuir et nous en sommes les victimes…La MAIF a sans doute tout régler et nous notre franchise et quid de l’assurance adverse?
    référence de notre sinistre : M170224526k

    MC.M

    Marie-Christine MARCO / 13 juillet 2017 - 20h21

    • Avatar

      Bonjour, je prends connaissance de votre commentaire. Comptez sur moi pour transmettre ces éléments au gestionnaire de votre dossier.

      Aude animatrice du blog / 17 juillet 2017 - 16h11

    • complètement d’accord ; délit de fuite, constat à la police et en définitive j’ai dû me débrouiller seule pour harceler le conducteur ayant pris la fuite ……et enfin avoir gain de cause….

      PR / 14 juillet 2017 - 10h09

  • 50ans de maif ,toujours confiante et satisfaite. avec l’âge le tout electronique est un peu dur ,au téléphone toujours un peu long.
    un email personnalisé pour le sinistre serait bien ,des informations sur le sinistre aussi;si les experts sont en généra laimableset compréhensifs ils appliquent des régles pas toujours e »xplicites

    aiguierannie / 13 juillet 2017 - 18h33

  • J’ai été victime d’un accident sur la voie publique (renversée par une voiture qui faisait une marche arrière sans regarder) le 3 avril 2015. J’ai 87 ans et garde évidemment des séquelles. La dernière expertise a eu lieu le 20 juin 2017. Si la Maif s’occupe du dossier elle ne déploie pas à mon sens suffisamment d’énergie et s’abstient par exemple de relancer leur avocate qui du coup ne relance pas les experts.
    J’aurai de la chance si le règlement du sinistre intervient avant ma centième année !!!

    basch / 13 juillet 2017 - 18h07

  • Je fais confiance à la maif si j ai face à moi lors de problèmes une personne compétente.
    Cela n est pas toujours le cas malheureusement.
    Je suis contre le tout électronique.
    En cas de problème avoir un interlocuteur compétent est primordial.

    Million / 13 juillet 2017 - 15h53

  • M170461449N et 1220209M sont les numéros que vous me demandez pour faire suite à mon commentaire sur le règlement d’un sinistre.
    Je précise que je ne suis pas inquiet, Stéphanie s’occupe du dossier et elle ne fait pas traîner les choses. Les éléments extérieurs, assurance adverse, devis artisan…sont beaucoup plus lents.

    Patrick Ruby / 13 juillet 2017 - 15h24

  • J’ai été accidentée en juillet 2015. Entre cette date et le dernier trimestre 2016, j’ai galéré pour comprendre ce qui m’était remboursé par la MGEN et la MAIF (étant donné le délai entre les prescriptions et les remboursements.

    J’ai encore été accidentée en février 2017. Aujourd’hui 13 juillet 2017, je n’ai pas encore été remboursée de ce que doit la MAIF.

    Il faudrait que la MGEN envoie un suivi du règlement du sinistre, indépendant des autres remboursements, pour qu’on s’y retrouve.
    J’attends, mais la patience a des limites…

    Merci de pouvoir nous exprimer. ML

    Laurent / 13 juillet 2017 - 14h52

  • bien épaulée par la MAIF

    budillon / 13 juillet 2017 - 14h41

  • Bien que très contente du règlement de tous mes sinistres récents, je regrette un peu le temps où en se présentant à la délégation on avait instantanément le soutien auquel on aspire devant les difficultés de la vie. Alors oui, trois fois oui à vos propositions pour rétablir un dialogue plus actif et plus précis grâce au net: par exemple un e-mail signalant toute nouvelle étape du règlement d’un dossier consultable en ligne car les informations actuellement laissées sur répondeur peuvent être assez frustrantes.

    sm38 / 13 juillet 2017 - 13h41

  • METTRE EN PLACE UNE ADRESSE MAIL SPECIFIQUE POUR DIALOGUE AVEC NOS CORRESPONDANTS LORS DE LA MISE EN ROUTE DE LA PROCEDURE « RISQUES SiNISTRES » CE QUI SOULAGEREZ LA RELATION TELEPHONIQUE PARFOIS DIFFICILE A OBTENIR.

    TOSELLO Rene Adherent 1400400H / 13 juillet 2017 - 12h45

  • Victime d’un carambolage, j’ai été pris en charge par la MAIF pour les réparations, prêt d’un véhicule, … Donc, pas de problèmes à ce niveau-là. Mais ce sont les conséquences de cet accident qui demeurent plus obscures : bonus impacté, franchise, …
    Plus de transparence pour l’après-sinistre serait donc bénéfique.

    sciences60 / 13 juillet 2017 - 11h10

  • Une solution innovante dans le suivi en ligne de vos sinistres: Les coordonnées d’un même conseiller référent, qui suivra le dossier de bout en bout et qui pourra nous assister en cas de besoin.

    Charley / 13 juillet 2017 - 10h46

  • inititive venant en appui des suivis et surtout réponse aux adhérents: j’ai actuelemnt deux dossiers pour lesquels je n’ai pas reçu écho après l’accusé de réception de ma démarche…commençons donc par cela
    mes excuses mais c’est stressant et décevant ( adhérent depuis 1962)

    chevalier / 13 juillet 2017 - 10h37

    • Avatar

      Je comprends votre stress. Je prends contact avec vous en privé afin d’échanger sur votre situation.

      Aude animatrice du blog / 13 juillet 2017 - 13h42

  • Bonjour,
    cette initiative me paraît intéressante.
    A quand un conseil pour trouver des artisans qui ne vous truandent pas pour des travaux chez soi, hors sinistre?

    Vonvon52 / 13 juillet 2017 - 10h29

    • euh….ils truandent aussi suite à un sinistre et si on n’est pas un peu vigilant, l’assureur paye 10 fois un tarif (j’exagère volontairement) ; c’est du vécu !!une pièce à changer sur une fenêtre endommagée suite à cambriolage suffisant pour une proposition par l’artisan agrée MAIF du changement total de la fenêtre…………

      PR / 14 juillet 2017 - 10h24

  • Tout ce que vous suggérez me paraît positif. J’ajouterai que j’ai un très mauvais souvenir du passage de l’expert suite à un sinistre de grêle en 2001. J’ai néanmoins été indemnisé. Humainement l’expert était repoussant !

    Mariani / 13 juillet 2017 - 10h28

  • Beaucoup de mépris de la part des experts qui ne font vous considérez que comme des tricheurs.
    Alors qu’eux même fluctuent d’une assurance à l’autre.
    J’ai déjà ecrit que je faisais partie des mécontents
    sinistre inondation qui a duré trois ans et pour lequel je n’ai rien obtenu que du ….mépris

    Chambellant / 13 juillet 2017 - 10h01

  • Excellent! Avec tous les documents, dossier complet accessible. Nous saurons que le dossier est traité et dans quel délai. Cela évitera les relances téléphoniques des adhérents. Bravo et Bon courage!

    Monier Annie / 13 juillet 2017 - 09h43

  • Intéressant avec ref du dossier s’ il y a et service

    lamidieu / 13 juillet 2017 - 09h36

  • Je suis pleinement satisfait du système actuel, si vous améliorez, bravo, mais surtout ne compliquez pas

    BOUCLIER Liliane / 13 juillet 2017 - 09h16

  • suite à un sinistre dégât des eaux et indemnisation reçue pour les travaux évalués par l’assureur.

    Après avoir fait réaliser un devis des réparations et fourni ce devis à l’assureur.
    je décide d’effectuer moi-même les réparations suivant les préconisations du devis.

    Le fait de faire personnellement le travail sans passer par un artisan, cela pose t-il un problème quand à l’indemnité reçue?

    CHAUVIREY Alain / 13 juillet 2017 - 08h59

  • J’ai « profité » de la garantie sinistres pour 2 petits ( je dis bien petits) ennuis : Grand parasol 4 x 3 détérioré par une tempête , et le bris de glace de ma table de jardin … Aucun problème pour les démarches rapides et efficaces , suivies d’une indemnisations aussi rapides? à noter que ces matériels étaient achetés depuis moins d’un an…
    MB

    bolze / 13 juillet 2017 - 08h27

  • solution innovante qui pourrait réduire les délais de résolutions des sinistres
    bonne initiative

    pamou / 13 juillet 2017 - 08h11

  • Lors d’un incendie, on nous a raconté tout et rien !
    L’unité de décontamination est venue… en retard de 2 jours sur les délais annoncés. Ces personnes avancent des remboursements, des actions de l’assurance inexacts. Dans l’état psychologique où l’on se trouve, attendant un soutient, on tombe plutôt dans la déprime. On ne sait pas à qui se fier. C’était un incendie circonvenu par nos soins et n’a concerné que deux pièces d’une maison. Que dire d’un incendie qui détruit toute ou partie une habitation, avec souvenir, bien précieux ?
    Lors de cet incendie, que prend en charge l’assurance ? Que dire de l’expert. Tout est remboursé ! Alors, les objets (jouets d’enfants) sont jetés à cause de la contamination. Remboursement ? A dire d’expert, c’est à dire à « x » % ou pas grand chose.
    Les travaux de reconstruction ont été fait par un réparateur agréé. Les délais ne sont pas respectés. Les avis de l’expert ne correspondent pas aux travaux évident à faire. L’artisan, alors, traîne les pieds et les travaux en souffrent. Nous avons même eu du personnel n’appartenant pas à l’entreprise (sous-traitant).
    L’expert devrait intervenir immédiatement. (Planning chargé ?)
    Heureusement, la Maif, délégation, chargé du dossier, sont là au téléphone. Mais on se raccroche à cette option que tard dans le moment du sinistre : 5 voire 10 jours plus tard. le choc psychologique est déjà bien marqué.
    On a du mal à suivre le dossier.
    Le correspondant est compétent, mais peut-être un peu administratif et on a du mal parfois à suivre son raisonnement qui ne correspond pas toujours à nos envies ou à notre détresse. On a parfois du mal à se projeter dans le futur avec les propositions ou ces passages administratifs obligés.
    – Des artisans reconnus, efficaces, pas à cause du prix bas, car ensuite le travail n’est pas réalisé correctement.
    – Un expert qui va défendre le sociétaire et non pas un système d’assurance. Ce sont nous, les sociétaires, qui réglons notre cotisation pour s’assurer et non l’expert qui défend un assureur.
    – un contact physique (délégation), un contact oral (conseiller téléphonique) sont indispensable. Le suivi du dossier par l’informatique, PC Smartphone, tablette est indispensable et permettra au sociétaire de noter ses oublis.

    Merci, bonne analyse.

    Jacques Daunay / 13 juillet 2017 - 08h03

  • Bonjour,
    Ma famille et celle de ma fille sommes assurées à la MAIF depuis très longtemps. Nous habitons à 3 h de route, l’une de l’autre. Au printemps, ma petite fille a eu la cheville plâtrée et n’a plus eu le droit de se rendre en fauteuil roulant puis en béquilles de l’école à la cantine pendant plusieurs semaines car cela posait des problèmes de sécurité pour le groupe d’élèves. Ce qui se comprend fort bien. Ma fille a demandé l’aide de la MAIF, elle a le contrat PRAXIS en plus de ses contrats habituels.
    Les aides proposées ne nous ont pas du tout soulagées. Lorsqu’on part tôt et rentre tard du travail, il est difficile de trouver soi-même une solution. On pourrait attendre de la MAIF qui se veut de proximité une aide locale adaptée aux besoins immédiats. Nous avons dû jongler entre mes déplacements et une amie qui a bien voulu s’occuper de la petite pour aboutir à un énorme dossier à remplir. Pour cet accident, nous ne sommes pas satisfaites des prestations de la MAIF alors qu’un taxi à midi et à 14h aurait suffi pour soulager tout le monde et éviter bien des angoisses et bien des pleurs à la petite blessée Nous vous demandons moins de dossiers à remplir. Le temps passé à les vérifier pourrait être utilisé en amont pour aider vos clients.

    mamiemary / 13 juillet 2017 - 07h55

  • Bonjour, bien évidemment tous documents, dates et action relatifs à un dossier (de la déclaration à sa clôture ) serai plus l’intéressant. avoir des conseils aussi.

    Arnaud Guy / 13 juillet 2017 - 07h28

    • Avatar

      Avez-vous une idée du type de conseil qui vous semblerait intéressant ? Serait-ce plutôt autour de la prévention ou par exemple des conseils très concrets sur la déclaration du sinistre ? Je pense ici au sinistre auto et à la complétude du constat amiable… Certaines délégations MAIF organisent des ateliers sur ce sujet .

      Aude animatrice du blog / 13 juillet 2017 - 09h26

  • Oui, ce sont de bonnes idées, mais rien ne remplace dans de nombreux cas le dialogue oral par téléphone avec une personne compétente. Dans de nombreux cas également l’alourdissement des documents demandés maintenant par la MAIF (comme un certificat de réparabilité demandé pour rembourser un téléphone détruit par la foudre…) complique beaucoup la vie des assurés.

    jych / 13 juillet 2017 - 06h59

  • initiative très intéressante avoir la Maif dans sa poche ce serait top
    une possibilité d’avoir acces à son sinistre, voir ou il en est, interagir avec vous une idée qui me ravit et qui nous rapprocherai encore un peu plus

    ours64 / 13 juillet 2017 - 06h45

    • Avatar

      Merci pour vos encouragements. Notre intention est bien celle-ci : nous rapprocher de vous et vous faciliter le plus possible la gestion de ce moment délicat…
      Ces nouveaux outils seront complémentaires d’une relation sociétaire d’excellence à laquelle nous travaillons ardemment !

      Aude animatrice du blog / 13 juillet 2017 - 09h34

  • Publication de tous les documents en ligne et état du dossier consultable en ligne
    Envoi de photos du sinistre par mail

    JOUEN ALAIN / 13 juillet 2017 - 06h43

  • Bonne idée mais il faut que ce soit gratuit
    Oui à des propositions d’artisans, sélectionnés par la Maif pour leurs compétences et disponibilités .
    Oui à une application de suivi du sinistre , avec une traçabilité des actions menées et surtout toujours le même interlocuteur.
    Oui au règlement directement par la Maif,ce qui dispense de l’avance de frais.

    Zouzou / 13 juillet 2017 - 06h18

    • Avatar

      Je vous rassure, le suivi de sinistre MAIF est bien gratuit. A titre d’exemple, quelles sont les actions que vous souhaitez voir apparaître dans votre suivi de sinistre ?

      Laurent Chargé d'études sinistres / 13 juillet 2017 - 06h48

  • Bonjour , j aimerais avoir le contact d’un expert pour trouver l origine du dégât des eaux
    L artisan c’est simple à trouver . Une personne qui puisse définir la cause exacte pour réparer plus difficile
    Merci

    Petrovitch francoise / 13 juillet 2017 - 06h09

  • Excellentes idées de la MAIF, sans hausse de tarifs nous l’espérons.
    Oui à des propositions d’artisans, sélectionnés non pas pour des tarifs bas mais une qualité de travail à la hauteur de la réputation de la MAIF.
    Oui à une application de suivi du sinistre , avec une traçabilité des actions menées par la MAIF.
    Oui à la possibilité de recevoir des offres actualisées des contrats d’assurances.
    Et surtout, comme pour les banques, d’avoir la possibilité d’avoir un interlocuteur unique avec qui on peut traiter de nos différents contrats,sinistres.

    Cordialement.

    Paloalto / 13 juillet 2017 - 05h49

    • Avatar

      merci pour toutes vos idées. quelles seraient les actions menées par la MAIF que vous souhaitez retrouver dans votre suivi de sinistre

      Laurent Chargé d'études sinistres / 13 juillet 2017 - 07h08

  • Pour le Smartphone, oui car si vous ne pouvez pas revenir chez vous , c’est le plus simple pour rassurer sur le suivi du dossier
    Sans Smartphone, il faut que nous puissions avoir une ligne directe qui peut rassurer sur le suivi de dossier
    Trouver de artisans oui c’est un confort
    Déménagement souvent de ville
    J’ai eu un sinistre mais difficile de trouver un bon artisant

    Rapha / 13 juillet 2017 - 04h47

    • Avatar

      Merci pour votre commentaire. Nous travaillons sur un sinistre en ligne accessible depuis votre téléphone, même également depuis les autres supports (tablette, ordinateur). Les coordonnées du gestionnaire seront également précisées dans le suivi avec possibilité de l’appeler si besoin.

      Laurent Chargé d'études sinistres / 13 juillet 2017 - 06h54

  • Je pense qu’ il est préférable d avoir une discussion orale avec notre assurance ce qui n empêche pas un suivi sur Internet.Suite à un sinistre de juillet 2015 heureusement que j ai eu quelqu’ un en ligne……le plus gros problème ce sont les experts mon sinistre a été résolu fin 2016!!! Au départ une auréole au plafond à l arrivée un trou dans le plafond expertise de fuite très claire dans son rapport mais expert qui refuse cette analyse alors on est complètement démunis ceci dit réparation effectuée en décembre 2016 chaudière qui a fonctionné jusqu’ en avril et plus de problème c était bien la souche de cheminée mal faite par le couvreur alors merci l expert

    Joint / 13 juillet 2017 - 04h41

    • Bonjour
      J’ai eu un sinistre presque semblable. Le tubage d’une cheminée a été réalisé pour l’installation d’un poêle.Suite à ce travail des dégâts sont apparus à l’intérieur.
      Le maître artisan qui avait effectué le travail était conseillé auprès de l’expert mandaté par la Maif . La souche de cheminée était défectueuse ,l’artisan ne devait pas tuber la cheminée sans faire réparer la souche. L’expert n’a pas donné tord à l’artisan puisque c’était son conseiller.Nous avons effectué nous même les travaux puisque un de mes enfants était couvreur et refait la peinture intérieure dégradée.Cela nous a évité des frais supplémentaires.

      Deb / 13 juillet 2017 - 09h06

  • La variété des adhérents de la MAIF ne permet pas de privilégier l’une ou l’autre solution. Certains utilisent un ordinateur (c’est mon cas) ,d’autre un smartphone (c’est la cas d’une de mes filles) quand le seconde utilise smartphone et tablette!

    VERDIER Maurice / 13 juillet 2017 - 03h26

    • Avatar

      Bonjour, nous partageons parfaitement votre avis. c’est pour cela que nos travaux concernent tous les supports, sans oublier les contacts avec nos conseillers

      Laurent Chargé d'études sinistres / 13 juillet 2017 - 07h11

  • J’ai un sinistre en cours , je gère déjà ma relation avec le service juridique par ordinateur. Ce que je souhaiterais c’est que la MAIF fournisse une liste d’artisans agréés vers qui se tourner pour réaliser les travaux . De plus je voudrais recevoir plus rapidement l’état d’avancement du dossier , le rapport d’expertise . Je souhaite des délais plus courts surtout quand le sociétaire est dans une situation défavorable .

    Galan Marie-Héléne / 13 juillet 2017 - 00h32

  • Ayant déclaré récemment un sinistre auto j’ai eu le désagrément d’être en ligne avec des interlocuteurs toujours différents à chaque stade d’avancement du dossier. S’en est suivi un retard de transmission à l’expert dû à un mauvais suivi du dossier (j’avais signalé le changement de réparateur agréé qui n’a pas été pris n compte).
    Je déplore la mise en oeuvre d’une plateforme et regrette le temps où je pouvais m’adresser à ma délégation locale.
    Il m’est venu la réflexion de souscrire une de ces assurances low cost en ligne, quitte à ne pas disposer d’un service de proximité….
    Le modèle d’organisation choisi par la MAIF depuis quelques temps s’éloigne, en effet à mon sens , de l’esprit mutualiste.

    Munch / 12 juillet 2017 - 23h43

  • Avoir un véritable réseau de très bons professionnels avec des prix corrects et non gonflés profitant de la prise en charge par l assurance ! Des professionnelles du bâtiment mais aussi des bons spécialistes dans le milieu médical. On ne sait pas parfois vers qui et où se retourner suite à un accident.

    Hamon / 12 juillet 2017 - 23h22

  • Sinistre en cours.
    J’ai besoin de connaitre l’évolution du dossier, les rapports d’expertise, le temps nécessaire au règlement, les différentes structures concernées, si vous travaillez avec l’aide de photos, si la Maif est en mesure de me défendre efficacement face aux assureurs opposés.

    Patrick Ruby / 12 juillet 2017 - 22h00

  • Il est déjà possible de transmettre toute déclaration via internet. Mais il est vrai que l’envoi du rapport d’expertise directement au sociétaire l’informerait plus rapidement sur le suivi de son dossier et éviterait un appel pour savoir où en est le règlement : à condition que ce dernier se fasse sous 48h. Il ne faut cependant pas oublier le côté humain que la MAIF a toujours su mettre en avant et les délégations départementales sont un lieu privilégié pour les échanges et conseils.

    Kate / 12 juillet 2017 - 21h37

  • Je suis tout-à-fait favorable à la mise en place de la tenue et du suivi des dossiers par Internet. Retrouver rapidement tous les éléments concernant un sinistre et pouvoir échanger par Chat sur les dispositions à prendre est, selon moi, la manière d’échanger et de traiter les situations plus rapidement et d’archiver facilement. Point IMPORTANT : Il importe, que la relation par chat puisse être mémorisée et qu’au terme d’un échange, l’assuré puisse recevoir, s’il le souhaite, le contenu de l’échange.
    Les personnes qui ont peur de l’informatique auront toujours besoin de paperasse et d’une relation sécurisante. Il ne faut donc pas les oublier, la transition informatique n’est pas totalement réalisée, et le réflexe numérique n’est pas acquis pour beaucoup d’anciens.

    RIGAUD BERNARD / 12 juillet 2017 - 21h06

    • Avatar

      Très bonne idée. Au delà du chat, souhaitez vous retrouver dans le suivi de sinistre les autres échanges avec la MAIF (courrier, mail par exemple) ?

      Laurent Chargé d'études sinistres / 13 juillet 2017 - 07h16

  • Je suis d’accord, dans l’ensemble, avec les propositions qui ont été faites par les sociétaires.

    Chloys / 12 juillet 2017 - 21h03

  • Le sinistre fuite d’eau dont j’ai été victime en janvier 2017 m’a coûte 6000€… La maif m’a remboursé 2200€… je me suis débrouillée pour trouver les entreprises compétentes pour trouver avec précision la cause de la fuite puis casser pour trouver etréparer puis remettre en état, sachant que l’entreprise dépêchée par l’expert n’avait pas avec précision détecté le problème. Mon mari étant handicapé, j’´ai trouve pendant 10jours une solution d’hébergement qui n’a rien coûté à la maif. Cette histoire a duré 4 mois , m’a déprimée et m’a coûté trop cher… merci la maif !!!!

    Benoit Geneviève / 12 juillet 2017 - 20h43

  • Prendre des photos et les transmettre rapidement serait certainement une bonne idée pour faciliter le travail de chacun et pour gagner du temps,

    CD / 12 juillet 2017 - 20h31

  • J’ai fait ce matin une déclaration de sinistre en ligne puis me suis rendu à la délégation locale pour obtenir des réponses précises à mes questions, questions et réponses que je n’ai pas su formuler sur internet.
    Excellent accueil à la délégation mais, puisque la déclaration était faite sur internet, il a fallu avoir recours à une téléconseillère. Toutefois, les détails ont été résolus par la conseillère locale qui a fait, probablement, gagner une semaine au dossier.
    Le contact direct avec une personne compétente reste primordial et indispensable, à mes yeux, dans ma relation avec la MAIF

    dbdu89 / 12 juillet 2017 - 20h12

  • Cela serait bien que l’assuré puisse suivre l’avancement de son dossier en ligne avec la possibilité de pouvoir soumettre de nouveaux documents. Avoir également un historique des sinistres et pouvoir en consulter les différents rapports même une fois clos,
    Pour les sinistres auto-moto, avoir la possibilité de soumettre le constat scanné en ligne.

    Myriam / 12 juillet 2017 - 20h09

    • Avatar

      Bonjour, il existe l’application mobile « e-constat auto ». Elle vous permet, à partir d’un smartphone, de déclarer simplement et rapidement un sinistre, sur le modèle du constat amiable. En quelques minutes, vous réalisez votre e-constat et nous le transmettez. Il s’agit ici de modalités simples et rapides.
      Retrouvez toutes les infos sur cette vidéo https://youtu.be/6ECFSr4DX4s
      A bientôt !

      Aude animatrice du blog / 13 juillet 2017 - 09h50

  • je trouve très intéressant les différents aspects évoqués dans votre article. Je souscrit pleinement avec la solution informatique qui éviterait tout le surplus de consommation papier, et permettrait d’accéder au dossier rapidement pour y apporter des éléments complémentaires.Il est cependant indispensable de conserver la relation que nous avons avec notre conseiller notamment lors de la déclaration du sinistre car nous pouvons apporter plus de précision dans le déroulement des faits.

    S71 / 12 juillet 2017 - 19h57

  • Très bonne idée!
    Les informations seront ainsi toujours disponibles.
    Cela sera une aide à nos démarches.

    Newcriss / 12 juillet 2017 - 19h56

  • très bien sur ordinateur ; gain de temps et facilité

    Chanot / 12 juillet 2017 - 19h43

  • Suivi en ligne.

    Rougier / 12 juillet 2017 - 19h35

  • une déclaration en ligne à partir de mon smartphone, d’un ordinateur ou d’une tablette, peu importe le support, mais une solution qui me permette de déclarer en ligne et de joindre des documents (photos, documents scannés, etc…) avec un accusé de réception qui m’éviterai le prix d’un envoi postal avec A/R.

    Jabiru / 12 juillet 2017 - 19h30

  • Bonjour,
    Tout ce que vous avez suggéré ( sur smartphone; avancement du dossier, possibilité d’envoyer des photos directement etc )serait utile. Tout ce qui peut simplifier et accélérer les démarches. Cependant d’avoir un échange téléphonique avec un conseiller qui suit le dossier et qui est facilement joignable reste indispensable.

    Nina / 12 juillet 2017 - 19h28

  • la maif pourrait s’aligner sur certaines assurances qui laissent le bonus 50 « indéfiniment »

    marie / 12 juillet 2017 - 19h07

    • attente trop longue pour avoir un renseignement.Accord avec Marie ,alignement sur le bonus à cinquante pour cent.OK pour le reste

      jonny / 12 juillet 2017 - 23h11

  • Je souhaite une solution en ligne MAIS PAS SUR SMARTPHONE …

    ce n’ets pas convivial, pas facile de remplir un formulaire .!

    est-ce possible d’avoir une solution facile et conviviale sur un PC normal ?? ?
    merci.

    claudine / 12 juillet 2017 - 18h43

    • Avatar

      Bonjour Claudine, vous avez raison. Nos travaux sur les solutions en ligne concernent également les ordinateurs normaux et ce pour répondre aux besoins de tous

      Laurent Chargé d'études sinistres / 13 juillet 2017 - 07h38

  • Pourquoi ne pas éditer un petit livre sur l’attitide de l’assuré vis à vis des autres personnes ou organismas concernés. Prenons un exemple : J’habite dans un immeuble. Mon appartement a subi des dégats que nous qualifions habituellement de « dégâts des eaux » ou au contraire c’est l’appartement du dessous qui est touché par des fuites pouvant provenir de mon appartement.
    Je ne suis ni juriste, ni plombier, ni syndic. Que dois-je dire ou ne pas dire, que dois-je signer ou ne pas signer, qui doit faire intervenir le plombier pour limiter les dégâts…
    Pour les accidents de voitures les choses sont peut-être plus claires dans l’esprit des gens du fait d’une plus grande expérience !
    Hors sujet : Caractères un peu petits pour mon âge !

    MARTIN / 12 juillet 2017 - 18h35

    • Avatar

      Merci Martin. Vous souhaitez des fiches pratiques sur « comment faire en cas de sinistre ». C’est bien Cela ? selon vous quelles sont les situations à éclairer avec ce type de fiches.

      Laurent Chargé d'études sinistres / 13 juillet 2017 - 07h50

  • Comme Richard.

    Roger / 12 juillet 2017 - 18h33

  • Bonsoir
    Est il envisageable, lors de la consultation de la liste des réparateurs agréés suite à un sinistre auto d’avoir le planning de charge de ces réparateurs ?
    J’en ai récemment choisi un qui avait 2 mois de delais, alors qu’un autre aurait peut être pu prendre en charge mon véhicule plus rapidement.

    lolo des bois / 12 juillet 2017 - 18h28

  • Suite à un dépannage sur autoroute après une panne mécanique d’injecteur j’aimerais que la maif face émerger des pannes significatives.
    Du genre tel modèle casse son turbo vers 150 000 km.
    Tel autre à la vanne Egr qui bloque à 60 000.
    A condition que ce soit très représentatif et visiblement indépendant du genre de conduite. Ou au contraire de préciser les circonstances: montagne, traction de caravane, conduite très rapide à l’étranger, etc…
    Merci.

    Miettaux / 12 juillet 2017 - 18h23

  • Globalement je trouve que la MAIF fait le maximum pour venir en aide aux « sinistrés ».
    Le plus gênant pour les personnes » âgées », c’est peut-être les contacts téléphoniques …..pas toujours évidents à maîtriser : pour un accident, faite le 1, pour…..
    mais si on ne panique pas, on s’en sort.!
    Quand on le peut, mieux vaut aller à la délégation qui prend en charge les problèmes…avec le sourire et bienveillance !
    Dans la grande majorité des cas, pour ne pas dire dans tous les cas, il suffit de se laisser guider. Chapeau !

    bellemain pierre / 12 juillet 2017 - 18h23

  • Après un sinistre,vous proposez des entreprises agréés Maif.Si ces entreprises ont été déjà utilisées par d’autres adhérents,serait il possible de faire connaître par une note la qualité des prestations réalisées précédemment.Sur quels critères sont agrées les entreprises par la Maif?

    Gillav / 12 juillet 2017 - 18h19

  • avoir accès au rapport de l’expert permettrait d’intervenir sur malfaçons entreprise
    l’expert valide un devis décrivant des travaux. Ceux ci sont imparfaitement exécutés (400 tuiles dont les multiples fentes ont été siliconées alors que l’expert payait un remplacement)
    avoir le rapport m’aurait permis de ne pas passer un hiver complet dans l’expectative ( sinistre octobre, remplacement des tuiles en mai

    TIGROU / 12 juillet 2017 - 18h18

  • Bonjour,

    l’important pour un assuré c’est d’avoir, en cas de sinistre, son assureur à son service.
    Ce n’est malheureusement pas souvent le cas : jamais le même interlocuteur au bout du fil, devoir réexpliquer sans cesse, ne pas être informé de l’avancée du dossier, devoir contacter soi-même l’expert, être interrogé comme si l’on voulait tromper son assureur…
    Ca manque réellement de proximité !!!

    Tout ce qui pourra rapprocher l’assureur du sinistré, de la victime sera pertinent !!!!

    Richard / 12 juillet 2017 - 18h17

    • Essayez une autre compagnie !!!!

      Bellemaïn / 13 juillet 2017 - 02h00

  • Comme vous dématérialisez tous les documents, il serait intéressant que l’assuré puisse avoir accès à son dossier sinistre en ligne !

    Richard / 12 juillet 2017 - 18h13

  • J’ai critiqué l’utilisation abusive d’internet en début d’après midi et ne retrouve plus mon message. Pourquoi?

    Dinosaure / 12 juillet 2017 - 18h01

    • Avatar

      Bonsoir, votre message précédent, posté à 10h42 est bien en ligne. Nous ne censurons pas vos propos.
      Bonne soirée

      Aude animatrice du blog / 12 juillet 2017 - 18h14

  • Une réponse dans la journée pour un appareil ménager ayant subi un coup de foudre ( le devis de réparation et la facture d achat de l appareil ayant été fourni)

    RIOUALEN / 12 juillet 2017 - 17h51

  • Ce qui aide le plus c’est d’avoir le la même interlocuteur trice au courant du dossier du moins pour les lourds dossiers nécessitant un suivi

    bernard audourenc / 12 juillet 2017 - 17h43

  • je souhaiterai juste pouvoir contacter la Maif (agence de vannes) sans un délai d’attente de 8 mn, quand j’ai besoin de m’informer sur la déclaration d’un accrochage véhicule ou sinistre ou autre.

    CAPELLE ARLETTE / 12 juillet 2017 - 17h31

  • C’est une excellente idée.
    Cordialement.

    Jacqueline GUYONNAUD / 12 juillet 2017 - 17h30

  • Pour impliquer un peu plus le sociétaire il serait pertinent de connaître le montant des réparations ou de l’intervention de ou des artisans.
    Merci

    Martinet / 12 juillet 2017 - 17h27

  • Il serait utile de connaître le rapport d’expertise en particulier en matière automobile. je vous remercie

    Loustau- Carrère / 12 juillet 2017 - 17h25

  • Suite à l’incident qui m’est arrivé à ma voiture, il aurait bon que je sache que je devais voir personnellement l’expert qui a statué sans m’entendre. Il est fort regrettable que nous ne soyons pas informé par le cabinet d’experts.
    Cordialement,
    RIOTTE HENRI.

    RIOTTE / 12 juillet 2017 - 17h08

  • J’ai casse mon televiseur récemment et vous avez gere le sinistre de facon etonnante, (comme si vous vous attendiez a ce que ca m’arrive)
    Je n’en suis pas encore revenu
    Cordialement

    bodin daniel / 12 juillet 2017 - 17h03

  • Il est de bonne augure d’avoir un extincteur à portée de main, que ce soit au domicile ou dans son véhicule! Ok.
    Mais je ne trouve pas de professionnels pour en assurer la maintenance.
    Groupama Drôme avait un contrat avec un spécialiste qui passait une fois par an dans la commune et nous recevions un avis de passage de Groupama pour y porter nos appareils.Le prix du contrôle à régler était modique !
    Cordialement

    Nougamer / 12 juillet 2017 - 16h58

  • Suite à l’averse de grêles jeudi soir vous m’avez dirigé vers un cabinet d’expertise POLYEXPERT SAS que j’ai appelé vendredi matin.
    Il m’a demandé de le rappeler le lendemain. Après l’appel téléphonique il me demande un devis n’ayant pas d’entreprise de PVC, les entreprises locales sont débordées, j’en ai enfin trouvé une qui passera que mercredi prochain pour un devis. Y-a-t-il une franchise pour ce type d’accident?
    Sincères salutations.

    delassus marc / 12 juillet 2017 - 16h52

  • En cas de sinistre, surtout lorsque la visite d’un expert est nécessaire ou qu’il a un contentieux avec une autre assurance, le plus important pour moi est de disposer d’un interlocuteur bien identifié à la MAIF (de préférence à ma délégation départementale) et non un simple numéro de dossier et avoir à réexpliquer chaque fois mes problèmes à un autre interlocuteur, même si celui-ci est patient et aimable comme c’est généralement le cas à la MAIF !

    Patrice COSAERT / 12 juillet 2017 - 16h51

  • Mis à part le temps d’attente au téléphone, je suis satisfaite du traitement de mes dossiers et des échanges avec les conseillers qui se sont montrés efficaces et bienveillants.
    Je suis contre l’usage exclusif d’internet. Conservez des conseillers, c’est indispensable, au moins pour la déclaration de sinistre.

    Hermeline 72 / 12 juillet 2017 - 16h43

  • J’ai eu un accrochage avec mon véhicule, mais aucune information n’est données sur internet. Il faut téléphoner pour savoir où en est le dossier, quels sont les tors, etc…
    Il serait utile effectivement d’avoir le suivit complet sans avoir à téléphoner.

    Pierre / 12 juillet 2017 - 16h40

    • Bonjour,
      Votre délégation départementale ne gérant pas les dossiers sinistres ne peut vous indiquer un réparateur. Par contre le centre de gestion de votre sinistre dont les coordonnées vous ont été communiquées lors de la déclaration le fera sans problème.
      Cordialement

      Gilbuc / 12 juillet 2017 - 17h16

  • J’ai été victime de dégats des eaux il y a quelques temps . Contrairement à ce qui vous écrivez dans votre texte introductif , la délégation départementale de la MAIF a été incapable de me fournir un artisan plombier pour procéder aux réparations , juguler la source des dommages et m’a donc renvoyé à la consultation des « pages jaunes » …Il est bien peu éthique de la part de la Maif d’annoncer un service qu’elle ne peut rendre cela s’appelle du mensonge.
    salutations distinguées.

    JP GAILLARD / 12 juillet 2017 - 16h32

    • Avatar

      Bonjour, à la lecture de votre message je pense qu’il serait intéressant d’éclaircir votre situation. Etes-vous d’accord pour un recontact ?

      Aude animatrice du blog / 17 juillet 2017 - 08h59

  • Excellente idée, plus on aura de documents numériques, plus ce sera pratique et plus les dossiers seront vite traités. Toujours très satisfait de le MAIF, continuez comme ça

    Icare38 / 12 juillet 2017 - 16h23

  • Je suis sociétaire de la Maif plus de 30 ANS et je trouve indispensable de s’occuper plus de ses sociétaires les plus anciens en diminuant un peu leurs cotisations et d’encourager la mise en place d’une politique qui favorise la prise en charges totale des dégâts dans le cas d’un sinistre ( comme assurance tout risque pour un véhicule OU la prise en charge le plus rapidement possible lors d’une catastrophe naturel car le sociétaire devient dépressif et incapable de mettre en œuvre les démarche pour régler ses problèmes)
    ( évidement il faut fixer un quota des aides une fois tous les trois ou 5 ans )

    mou HAS / 12 juillet 2017 - 16h18

  • C’est une très bonne idée et en plus d’avoir le même conseiller pour le sinistre c’est encore mieux;
    J’ai confiance en la MAIF

    BECKER BERNARD / 12 juillet 2017 - 16h16

  • Super idée …rassembler dans un même document ce qui concerne les dossiers en cours évitera au retraité  » avancé  » que je suis , (79 printemps) de rechercher dans différents endroits les documents utiles à un instant donné .

    ESCALE JEAN-CLAUDE / 12 juillet 2017 - 16h08

  • J’ai eu un problème avec mon congélateur j’ai procédé par message via votre site, j’attends encore la réponse !

    val / 12 juillet 2017 - 16h06

  • Je ,trouve que ce que vous proposez est excellent et éviterait de devoir téléphoner à la MAIF pour avoir des renseignements sur le suivi du dossier. Pour ma part, je préfère sur l’ordinateur puisque mes messages sont transmis immédiatement sur mon smartphone

    Le Coustumer Roselyne / 12 juillet 2017 - 16h03

  • Excellente idée pour le suivi des expertises tant pour être informés que pour vous informer. J’ai eu recours à votre service juridique et mon dossier a été clos car j’ai reçu la copie conforme du jugement exécutoire 14 mois après l’avoir demandé. Heureusement qu’une partie des dommages a été réglée par la partie adverse en 2 fois en 6 mois d’intervalle.
    Mais à l’heure de l’internet tout prend une autre dimension. Comment les personnes âgées feront-elles pour faire face à ces nouvelles exigences tant de l’administration que des services publics et privés ? L’assistance informatique auprès des personnes en difficultés mentales ou physiques va devenir un véritable problème si la famille ne peut les assumer.

    HACHLER / 12 juillet 2017 - 16h00

  • Ce serait bien déjà si nous pouvions téléphoner à notre délégation départementale au lieu d’obtenir quelqu’un situé je ne sais où et qu’on aura pas au prochain appel.

    B. Bonnet / 12 juillet 2017 - 15h56

  • j’ai eu un sinistre le 6 février 2017 dans ma résidence secondaire à Cannes j’habite la régionparisienne et il m’était impossible de me rendre sur le lieu du sinistre pour maladie.les experts ont tardé à se mettre d’accord pas avant le 24 avril.cela à agravé mon stress.l’indemnisation que l’on me propose est en dessous des dépenses que je dois faire vu l’état des paries non visibles lors de l’expertisnos .je félicite monsieur NOURIGEON en tant que gestionnaire de mondossier M170215777H.il ya plus de 50ans que nous sommes societaires MAIF et nos enfants le sont aussi.nous étions plus satisfaits quand la MAIF employait ses propres experts salarié les coisations sont de plus en plus élévées et les remboursements moindre.les experts des cabinets extérieursr se font grassement payer au détriment des sociétaires c’est dommage merci de prendre en compte ce préjudice merci (coordonnées modérées)

    zeouda simone jean-claude / 12 juillet 2017 - 15h51

  • Oui une solution clé en main me semble intéressante mais il faudrait avoir accès aux termes techniques utilisés par les assurances – Ce n’est pas toujours facile de s’exprimer clairement –
    l’avancement du dossier , le rapport d’expertise, transmettre des photos, des informations et conseils – tout cela me paraît favorable –
    Merci bien de penser à notre bien être en nous guidant 🙂

    LECOMPTE Hélène / 12 juillet 2017 - 15h47

  • Compte tenu de ma dernière expérience ( vol de ma voiture et de quelques objets dans mon domicile après fracturation d’une baie vitrée) j’aurais surtout eu besoin de connaître l’état d’avancement du dossier et le nom de l’expert.
    Le dossier avait pris du retard en raison d’une incompréhension du préjudice. Le vol du véhicule n’avait pas été pris en compte.

    BRUN Edwige / 12 juillet 2017 - 15h46

  • Bonjour,
    Avant de réinventer le fil a couper le beurre, assurer la base serait déjà bien.
    En effet suite a un dégât des eaux dans mon appartement, il a été impossible d en trouver la cause. Je passe sur les difficultés quasi insurmontables a faire bouger le syndic qui finalement consent a faire venir un « specialiste » (surtout de rien du tout) puis apres nouvelle bataille un second tout aussi bon et enfin un vrai spécialiste qui n est jamais revenu avec son devis…
    Pendant ce temps là refus de la maif de faire intervenir son expert/spécialiste et depuis le délai et dépassé et les frais sont pour ma pomme. Pratique pour réduire les coûts non ?
    Alors une solution toute en un sur tablette on en est très très loin…

    Tartampion / 12 juillet 2017 - 15h37

  • Pour le suivi en ligne il me paraît indispensable de pouvoir prendre connaissance, par internet par ordinateur, de l’avancement dudossier, du rapport d’expertise et avoir la possibilité d’échanger des documents, de transmettre des pièces, car le gestionnaire du dossier est trop souvent injoignable et nous ne savons quasiment jamais si nous traitons avec lui, e qui rend les échanges et la compréhension mutuelle parfois très difficile… Il était un temps où les dossiers étaient personnalisés, le sociétaire avait réellement alors la certitude que l’on s’occupait de lui, actuellement nous avons l’impression d’être des numéros….ce n’est pas l’esprit de la Maif, ou ce n’était pas. Merci de rendre plus humain les échanges comme la publicité le promet.

    Tipia / 12 juillet 2017 - 15h37

  • Bonne idée . Serait il possible aussi que dans chaque region on puisse consulter la liste des artisans les plus compétents recommandés par les assurés . Cette liste serait consultable sur le site de la maif ou au siège . Merci

    Jacky / 12 juillet 2017 - 15h25

  • Un service téléphonique est indispensable pour les personnes hors connections, hors couriel, ayant des difficultés de toutes sortes à suivre un dossier. Un service officiel, bien mis en évidence. Les soignants auprès de personnes en difficultés peuvent être des relais mais pas forcément par internet.
    La population vieillissante à besoin de services spécifiques à l’accueil de la Maif, même si le personnel est polyvalent ….et compétent !

    Fanny / 12 juillet 2017 - 15h18

  • J ai eu un envol de toiture suite à une mini tornade .
    Essayez de réduire les délais pour les travaux
    Cordialement

    bonel / 12 juillet 2017 - 15h16

  • Pour construire ensemble une solution innovante dans le suivi en ligne des sinistres, je pense qu’il serait utile pour les sociétaires, de disposer d’une solution clé en main directement sur smartphone, tablette ou ordinateur. J’aimerais y retrouver par exemple l’état d’avancement du dossier, le rapport d’expertise, la possibilité d’échanger des documents, de prendre et de transmettre directement des photos, d’échanger des informations et conseils utiles…
    Merci à la Maif pour toutes ces bonnes idées ! Salutations mutualistes

    Leravi / 12 juillet 2017 - 15h14

    • C’est exactement ce que je m ‘ apprêtais à dire, je me contente donc d’approuver.

      Vialatte / 12 juillet 2017 - 15h21

    • Avatar

      Merci pour vos encouragements.
      Voyez-vous d’autres types de fonctionnalités qui pourraient vous être utiles ?

      Aude animatrice du blog / 12 juillet 2017 - 15h19

  • Nous avons , ma femme et moi 84 ans et nous aimerions avoir directement et sans attendre trop longtemps un correspondant au téléphone . Nous sommes de la vieille école et les moyens de communication actuels nous dépassent un peu .

    grandjean le 12/07/2017 / 12 juillet 2017 - 15h07

  • Suivre et fournir tous documents d’un dossier sinistre sur son PC par internet serait un gain de temps pour tous.
    Un dossier MAIF sur internet avec toutes les pièces à fournir en cas de sinistres & par types serait efficace & fort utile.

    Jeloupern / 12 juillet 2017 - 15h04

  • Ce qui me paraitrait le plus utile est de disposer d’un lien sur internet sur lequel on puisse cliquer pour’ accéder directement au signalement d’un sinistre.

    PROVOT Jean-Michel / 12 juillet 2017 - 15h04

  • Nous aimerions avoir des nouvelles de notr5 problème de Cannes et de l assistance judiciaire promis par la Maif

    Demars Jean / 12 juillet 2017 - 15h03

    • Avatar

      Bonjour, je prends contact avec vous en privé pour évoquer votre dossier.

      Aude animatrice du blog / 12 juillet 2017 - 15h19

  • J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur le résultat d’un sinistre (M170306343) survenu lors des tempêtes du 6 mars dernier.
    En définitive sur une facture totale de 543,40€ pour remise en état, compte tenu de la « franchise » (quel beau mot !) de 125 € il va de soi que je suis de « ma poche » de cette somme qui représente quasiment le quart des dégâts ! Quel est alors l’intérêt de souscrire à une assurance qui prétend défendre ses adhérents ? D’autre part, on m’a informé que le « plafond » des remboursements ne pouvaient excéder 600 €… C’est normal ça ?
    Pour un fidèle de la MAIF (50 années d’adhésion…) c’est cher payé !
    Cordialement

    L’Hostis Robert / 12 juillet 2017 - 15h01

    • Avatar

      Bonjour, je fais le nécessaire pour que le gestionnaire en charge de votre dossier vous recontacte.
      Bonne journée

      Aude animatrice du blog / 12 juillet 2017 - 15h21

  • Pour moi, le plus pratique serait d’avoir une présentation du suivi sinistre type blog individuel, avec une ligne de couleur dans la marge pour signaler les points MAIF, une autre pour signaler les apports du sinistré. Les contenus seraient textes, images, tableaux … je peux faire une maquette si vous voulez 🙂

    Sainthorant / 12 juillet 2017 - 14h59

    • Avatar

      Bonjour, merci pour votre message. Nous sommes volontiers preneurs de votre proposition de maquette ! Je vous laisse le soin de me l’envoyer à l’adresse suivante : blogcoulisses-contact@maif.fr
      Au plaisir de vous retrouver sur le blog 😉

      Aude animatrice du blog / 12 juillet 2017 - 15h24

  • Ce qui éviterait bien du stress et des recherches chronophages, sans garantie de résultat, c’est que la MAIF envoie rapidement un expert pour évaluer un sinistre et propose ensuite une liste d’artisans ou d’entreprises fiables pouvant intervenir. J’ai constaté des fissures su ma maison, et n’en connaissant pas la cause, comment savoir qui faire intervenir? Et comment ne pas me faire « arnaquer »? J’aurais apprécié au téléphone une autre réponse que, « Oh mais si ce n’est pas dû à une catastrophe naturelle, on n’intervient pas.  » A moi de trouver les arrêtés sécheresse ou autre… Je ne trouve pas cela normal.

    Michèle / 12 juillet 2017 - 14h59

  • J’ai eu un accident a priori sans dégâts important mais qui a provoqué un eclatement de pneu le lendemain.
    J’avais une question de remboursement des 2 pneus que j’ai posé à votre service gestion des sinistres.
    Malgré 8 appels téléphoniques , 4 correspondants différents m’ont promis d’étudier mon dossier et de me rappeler sans faute: jamais personne ne m’a rappelé . Malheureusement la dilution de l’information est tel que personne n’est responsable et ne se sent responsable. Je n’aurai certainement jamais ma réponse .c’est navrant
    Hubert Bonnard

    Bonnard / 12 juillet 2017 - 14h57

    • Avatar

      Bonjour, je prends connaissance des difficultés rencontrées dans la gestion de votre dossier et vous prie de nous en excuser.
      Je prends contact avec vous en privé afin que vous m’indiquiez vos coordonnées et le numéro de votre dossier sinistre. Je ferai le nécessaire pour qu’un conseiller vous recontacte.
      Bien à vous.

      Aude animatrice du blog / 12 juillet 2017 - 15h33

  • passage de l’expert en ma présence

    beret / 12 juillet 2017 - 14h52

  • Je pense qu’il serait intéressant de pouvoir suivre l’avancement de nos différents dossiers en cours sur l’application pour PC, tablette ou smartphone; ça permettrait de moins encombrer les lignes téléphoniques de vos correspondants tout en étant informé.

    Bergeret / 12 juillet 2017 - 14h50

  • Un peu plus de machines avec un peu moins de personnels pour régler des litiges qui appliquent scrupuleusement le code des assurances et valorisent les bénéfices des actionnaires ? Il y a fort longtemps que la Maif n’agit plus comme une assurance mutualiste. Sociétaire depuis 30 ans, j’en ai fait la très mauvaise expérience récemment.
    Voilà encore une fausse bonne idée !

    Fausse bonne idée / 12 juillet 2017 - 14h47

    • La MAIF est peut être moins généreuse
      qu ‘autrefois . (N’oublions pas que la générosité à notre égard se nourrit des cotisations des autres sociétaires). Mais elle n’a pas et n’a jamais eu d’actionnaires !

      Vialatte / 12 juillet 2017 - 17h15

  • Rien à ajouter à toutes les propositions présentes dans l’article.

    Gfqt / 12 juillet 2017 - 14h39

  • L’état d’avancement de votre dossier : oui

    Avec en plus une estimation du temps avant la prochaine étape. Par exemple une estimation du temps à attendre avant la réponse de l’expert.

    Et aussi indiquer pour chaque étape si elle est remplie ou non. Par exemple pour savoir si il y a un document à envoyer (devis, facture, photo, etc.) pour passer à l’étape suivante.

    Indiquer le montant de la franchise pour ce sinistre, le montant des factures acceptées par l’expert, le montant du remboursement de la MAIF (déjà payé ou à payer).

    Ludovic / 12 juillet 2017 - 14h35

  • Tout ce que vous suggérez serait utile; à condition d’avoir accès au site et de pouvoir gérer le traitement électronique. Senior et consultante litige pour une association de consommateurs, je rencontre de nombreuses personnes qui même connectées, n’arrivent pas à gérer l’électronique dans son ensemble. Toutes ont besoin de recommandations fiables concernant les intervenants dans un sinistre en particulier des artisans de confiance. Une recommandation de la MAIF en amont, de sociétés dans tous les domaines de travaux pour la prévention de sinistres (plombiers, électriciens,.. etc) me semble tout aussi important pour vous et pour les sociétaires. Cordialement

    Denise / 12 juillet 2017 - 14h33

  • Après un vol ,si on a perdu des factures :quelle solution pour un dédommagement ? Attestation sur l’honneur? Attestation d’un transporteur ou d’un déménageur d’une livraison ?

    Tessier Claude / 12 juillet 2017 - 14h31

  • La Maif connait ce qui est nécessaire à un bon suivi de ses sociétaires, toutes les réponses sont contenues dans les questions qu’elle nous pose en préalable. Communication,écoute et contrat de confiance qu’elle préconise pourtant, tout au long du suivi du dossier et pas seulement à la déclaration du sinistre. En somme, se comporter en « vraie » mutuelle (comme il n’y a pas si longtemps) en utilisant comme support l’informatique et non l’inverse. Pour la 1ère fois en 46 ans, j’ai été mon dossier et moi avons été « maltraités » pour un sinistre de 350 € !!
    Je souscris totalement aux commentaires de : Toupa, luci 2 et dinosaure ???

    pas / 12 juillet 2017 - 14h29

  • j’habite à 20 km environ d’un réparateur agréé. Pare brise multipercuté; Je conduis le véhicule chez lui. Diagnostic: changement du pare brise à commander. Donc je repars avec le véhicule soit deux allers retours au motif que je choisis le réparateur agréé. J’aurai finalement mieux fait d’avancer le montant de la réparation avec un garage beaucoup plus proche de chez moi. Tout le monde n’habite pas dans les mégapoles. La solution ? que les réparateurs agrées soient aussi un peu dans les petites villes.

    JPA80 / 12 juillet 2017 - 14h25

  • Bonjour,
    Je suis tout-à-fait d’accord avec les commentaires concernant le suivi de notre dossier par internet, qui serait bien utile, et aussi pour l’idée de proposer une entreprise qui effectuerait les travaux, au tarif alloué par la MAIF, plutôt que le paiement d’une somme, toujours inférieure aux devis proposés, même les plus modestes.
    Merci pour cette initiative,
    AM

    Alain MOGUÉROU / 12 juillet 2017 - 14h25

  • Personnellement, communiquer par internet est une grande source de stress.
    Avoir une personne au bout du fil, est très rassurant.
    Poser une question et avoir une réponse immédiate plutôt que d’attendre un mail est plus confortable.
    Bientôt, les gens ne se parleront plus . On appelle ça le progrès !!!

    Camy / 12 juillet 2017 - 14h21

    • Je suis tout à fait d’accord avec Camy, surtout qu’à un certain âge (on n’a pas été formé à l’informatique) on a un peu de mal, je n’arrive pas à me connecter à la MGEN par exemple. Merci de votre commentaire Camy.

      MARCOUP Denise / 14 juillet 2017 - 09h01

  • Brouitille mais;;;
    Suite à sinistre dégâts des eaux tout à été traité par internet et téléphone de façon simple claire et rapide.
    Petit bémol : la franchise à été retenue sur la facture de recherche de fuites puis à nouveau annoncée comme devoir être retenue sur la facture de réparations des travaux de remise en état à venir. Bien sûr dans ce cas la MAIF m’aurait remboursé cette « erreur » si je ne l’avais pas vue immédiatement mais il serait bien qu’elle n’advienne pas grâce à un lien automatique ou non stipulant en facturation que la franchise est déjà réglée.

    marsol / 12 juillet 2017 - 14h20

  • Comme vous dîtes un sinistre est source de stress, avoir une personne au téléphone qui répond rapidement est une aide précieuse. Par contre, communiquer par smartphone, tablette, ordinateur est une source de stress supplémentaire pour certaines personnes.
    Les personnes âgées sont aussi vos clients, merci de considérer également vos clients qui ne sont pas tous équipés, et s’ils le sont, certains ont des difficultés à les utiliser.
    Merci.

    Bonneau Arlette / 12 juillet 2017 - 14h13

    • Remarque très judicieuse. Gros souci pour trouver des artisans fiables ( garantie du bon travail ) et dont le tarif reste correct.

      M-ClaireVergne / 12 juillet 2017 - 14h15

  • Nous orienter vers un réparateur. C’est le cas pour la voiture mais à la suite de mon sinistre d’un dommage électrique après orage j’ai été obligé de chercher moi même un réparateur sans savoir si il était fiable et bon marché. Avoir une information via appli ou sur le site internet où se situe mon dossier pour éviter de rappeler. Bien rappeler dans cette appli / site internet ce dont nous avons le droit, la franchise, éventuellement un conseil de pair à pair

    Tom / 12 juillet 2017 - 14h13

  • Tout cela à l’air bien si cela évite des RDV, attentes et aller retour.Cela permettrai, avec une « check liste », de gagner du temps et de l’enervement.
    Bonne idée

    bb13010 / 12 juillet 2017 - 14h13

  • Pouvoir échanger des photos pourrait être commode et utile.

    Olivier Massenet / 12 juillet 2017 - 14h11

  • victime d’un cambriolage. J’ai alerté la MAIF. L’expert est venu très rapidement. Les dégâts ont été réparés par l’artisan local (fenêtre cassée) J’ai été indemnisée correctement. Malheureusement je n’avais pas pris de photos de tous les objets (la théière en argent de la vieille Tatan….) Un conseil prenez des photos de ce qui est susceptible d’ être volé.
    Rien à suggérer de plus. Que la MAIF reste accessible. Que l’on trouve une voix humaine au bout du fil……

    celyvette / 12 juillet 2017 - 14h08

  • Les idées que vous suggérez ( L’état d’avancement de votre dossier, Le rapport d’expertise, La possibilité d’échanger des documents, De prendre et transmettre directement des photos, Des informations et conseils utiles. »)
    me semblent très pertinentes et je soutiens donc votre idée.

    Salutations

    Thielois Alain / 12 juillet 2017 - 14h05

  • Suivre en ligne l’avancement du dossier serait intéressant. D’autre part, il est souvent difficile de trouver un artisan sérieux et pratiquant des prix raisonnables. Sur le même modèle que les réparateurs agréés pour l’automobile, pourquoi ne pas créer l’équivalent en plomberie, peinture, électricité etc

    Denise Duchesne / 12 juillet 2017 - 14h03

  • bien choisir en cas de sinistre les artisans

    jacques / 12 juillet 2017 - 14h00

  • En cas d’agression et vol sur personne physique il serait nécessaire d’avoir une assistance pour toutes les démarches. Les démarches à accomplir sont un véritable deuxième traumatisme pour la personne agréssée.
    À votre disposition pour en parler
    Eric beckmann

    Beckmann / 12 juillet 2017 - 13h56

  • On ne doit pas tous avoir la même Maif, car en ce qui me concerne ( Bordeaux ) je trouve que mes correspondants sont précis et efficaces.
    En revanche, non aux algorithmes et oui aux personnes physiques formées à cet effet.

    Feredj / 12 juillet 2017 - 13h56

  • Toutes les propositions que vous énoncez me paraissent très intéressantes car toutes très utiles ! s.v.p. mettez-les en application ! MERCI d’avance !

    Jackie / 12 juillet 2017 - 13h55

  • Bonjour,
    Je suis tout à fait favorable à un suivi en ligne de tout dossier de sinistre. Cdt, LB.

    BRIZARD / 12 juillet 2017 - 13h52

  • Tout ce qui pourrait améliorer le service actuel où:

    le courriel ne suffit pas à lui même. Il faut pousser par téléphone un opérateur à traiter le courriel.

    Il faut relancer la MAIF pour connaître l’avancement du dossier sans avoir par exemple à aller chercher l’info chez l’expert en cas de sinistre.

    Carion / JPC / 12 juillet 2017 - 13h43

  • Bonjour
    Une prise en charge rapide et simple, sans attente au telephone
    Il serait souhaitable d’avoir un suivi préventif ( tel, mail, site web dédié )et non pas l’inverse dans le cas d’un accident . Car dans ce cas toute les démarches sont compliquées, voire très difficiles lorsqu’on ne peut plus se déplacer. Il est primordial de maintenir néanmoins un contact humain car l’accès via un serveur ne permet pas de régler tous les problèmes et situations rencontrées.

    Al / 12 juillet 2017 - 13h43

  • accès immediate à ts ls elements du dossier ,conseils appropriés , contacts utiles

    jean-marie fassi / 12 juillet 2017 - 13h39

  • Jusqu’à présent les équipes MAIF ont toujours répondu rapidement à mes demandes lors de sinistre. Une fois seulement je n’ai pas été satisfait de la façon et de l’esprit de l’intervention de l’expert.

    Vincent / 12 juillet 2017 - 13h39

  • Un suivi de dossier accessible depuis indifféremment smartphone,tablette et ordi. nous semble une bonne formule .
    Il y aurait ainsi tous les ėlêments consultables : dėclaration, nom ,prėnom et coordonnées du chargé de dossier ,listing des échanges avec lui ,état du dossier…
    Bien ėvidemment des listes d’artisans ou entreprises sélectionnées par Maif et reconnus pour leur sérieux et tarifs corrects; dans certains cas l’économie d’un expert serait ainsi peut-être envisageable ?
    Merci pour cette initiative

    Yves et Monique / 12 juillet 2017 - 13h34

  • En premier lieu un numéro de téléphone et quelqu’un au bout qui réponde sans autant d’attente , ensuite la relation par courriel peut suffire

    Elisabeth JULIEN / 12 juillet 2017 - 13h33

  • Pour moi, les procédures en vigueur sont bonnes. L’expertise et le dédommagement suite à un vol de véhicule ont été réglés avec diligence et à notre entière satisfaction.

    HERAUD Jean-Pierre / 12 juillet 2017 - 13h32

  • priorité à un artisan disponible 24h/24, y compris lorsqu’on habite loin d’un grand centre urbain. Lorsque j’ai eu la fuite d’eau du chauffe-eau dans la nuit du vendredi au samedi, c’est ça qui était important pour moi. Pour le reste, le dossier a été très bien traité par la MAIF, comme d’habitude !

    cugnasse / 12 juillet 2017 - 13h25

  • intéressant en effet!

    sixquatre / 12 juillet 2017 - 13h24

  • Bonjour, très déçu par la gestion de mon sinistré auto par les experts et réparateurs de Pezenas , le sinistre date du 19 juin 2017 et mon vehicule n est toujours pas réparé ,il roule malgré tout ! Cordialement

    Scorpion34320 / 12 juillet 2017 - 13h23

  • La bonne solution c’est un NUMERO DE TELEPHONE à l’agence dont on dépend (sans passer par une plate-forme nationale) et un INTERLOCUTEUR UNIQUE à l’agence dont on dépend pour gérer le sinistre.
    Tout le reste, les systèmes par ordi ou tablette, ou les plate-formes téléphoniques, est une régression.
    Ce qui en revanche est pratique est le fait de pouvoir transmettre les divers documents par mail.

    toupa / 12 juillet 2017 - 13h19

    • Tout à fait d’accord avec « TOUPA » . Un contact téléphonique avec son agence LOCALE est bien plus rassurant et utile (pour
      vos sociétaires seniors surtout .) en cas d’urgence .
      Sinon ,rien ne peut remplacer le contact humain et les conseils obtenus lorsque l’on se rend dans SA délégation .Nous avons
      jusqu’alors toujours été satisfaits de l’accueil et de l’aide reçus.

      MAMY / 12 juillet 2017 - 14h46

  • En cas de sinistre à la maison ou autre, d’abord un interlocuteur, toujours le même, permettrait de suivre le dossier sans avoir à répéter chaque fois l’affaire. Ensuite une liste de professionnels, pour chaque sorte de sinistre, serait utile afin de ne pas se faire avoir par un artisan malhonnête. La liste devra être validée par la MAIF comme pour les garagistes lors d’un accident de voiture.
    Enfin, le suivi sur ordinateur serait plus rapide pour voir évoluer le dossier sans se déplacer ou écrire par l’intermédiaire de la poste qui rallongerai les délais de finalitée des sinistres.

    nicole / 12 juillet 2017 - 13h06

  • bonjour suite au orange mon telephone et tablette on griller … que puis je faire svp ?

    cordialement

    Guillaume / 12 juillet 2017 - 12h52

  • J’ai été victime d’un accident de la circulation le 27 octobre 2016. Depuis cette date je ne marche plus normalement et il m’est impossible de me servir de mon véhicule car l’assise est trop basse. Dans l’attente d’une indemnisation pour préjudice physique et moral, j’ai demandé une aide à la MAIF pour me permettre d’acheter un véhicule plus adapté à ma situation. Depuis des semaines j’attends une réponse … et une aide, sachant que je suis reconnu totalement irresponsable de l’accident et donc bien une victime que la MAIF devrait défendre.

    Alain PONS / 12 juillet 2017 - 12h52

  • Toutes les applis mobiles,internet sont les bienvenues mais il faut absolument que pour chaque sinistre il y ait un interlocuteur désigné, unique et facilement accessible.

    René JALIN / 12 juillet 2017 - 12h51

  • Est-ce possible de prendre une photo d’ un devis ou d’une facture prise avec mon Smartphone?
    Ce serait plus rapide que d’aller faire une photocopie du document et aller ensuite poster le courrier.
    Merci de me répondre.

    cauvin / 12 juillet 2017 - 12h50

  • Je rejoins Zabo. Il est vraiment très désagréable d’apprendre que le devis transmis pour travaux n’a pas été accepté et qu’un montant forfaitaire a été attribué par l’expert.
    En général, il est très difficile de trouver un artisan qui fasse le travail pour le prix accordé.

    Kaz / 12 juillet 2017 - 12h49

  • Quand un expert fixe le montant pour la réparation des dégâts la MAIF devrait proposer une entreprise qui fera ça pour le prix fixé et pas plus.

    Zabo / 12 juillet 2017 - 12h45

    • Tout à fait d’accord.

      Zouzou / 13 juillet 2017 - 06h22

    • Tout à fait d’accord!

      Chloys / 12 juillet 2017 - 21h05

    • Excellente suggestion

      blac34 / 12 juillet 2017 - 14h08

  • Tout à fait d’accord avec les sociétaires qui souhaitent converser avec une personne faite de chair & d’os avec une capacité d’écoute que les algorithmes ne pourront remplacer. De plus en tant que retraité il m’arrive à moi aussi des déboires face à un écran ou un robot au téléphone.
    cdt

    Philippe / 12 juillet 2017 - 12h44

  • Il serait bien de pouvoir avoir une liste de professionnels dédiée en fonction du dégât subit car parfois c’est la galère à trouver.

    Exemple : Vous avez pris en charge la dégradation d’un garage par de la poudre d’extincteur (abrasif et corrosif). Il a fallu que je trouve un professionnel qui fasse ce type de service (pas gagné) et pour un particulier (encore moins).
    J’ai appelé 10 sociétés, aucune n’intervient chez les particulier. J’ai réussi à avoir les coordonnées de celle qui a eu en charge les parties communes. Par chance elle faisaient pour les particuliers.

    J’aurai aimé que l’assurance me donne une liste de pro à contacter.

    Corinne / 12 juillet 2017 - 12h41

  • Je viens ,à l’image de la quasi -totalité des intervenants, souligner ce qui fait cruellement défaut dans nos sociétés.:
    L’ABSENCE ,devenue la règle, du CONTACT HUMAIN./
    Trop loin ? Trop tard pour Inverser ce courant ?
    je le crains …!!!

    luci2 / 12 juillet 2017 - 12h37

  • Ce qui compte c’est la rapidité de la réponse de vos experts aux devis soumis. Il y a là un goulot d’étranglement.

    Turban Guy / 12 juillet 2017 - 12h18

    • Ce serait une bonne chose que l’expert désigné ait une date butoir pour rendre son rapport: j’ai dû attendre 6 mois, sans aucune nouvelle! pendant ce temps, on stresse, on ne peut pas entamer les travaux… et les devis ne sont valables que 3 mois, donc quand l’accord de l’expert arrive enfin, l’artisan a augmenté ses prix!

      Chloys / 12 juillet 2017 - 21h02

    • J’ai vécu la même situation : porte du garage et fenêtre fracturées non remplacées pendant trois mois, dans l’attente d’un signe de vie de la MAIF

      Al1 / 12 juillet 2017 - 13h12

  • le contact direct avec les personnes étant préférable il serait nécessaire que l’on puisse être de suite oriente vers la personne qui connaît le domaine , car il arrive que l on expose un probleme ( degat , probleme de voisinage )et que suite a l’expose de situation l’on nous dise  » cest pas mon domaine  » . il me semble qu en un seul mot de type  » degat des eaux  » ou « problèmes de voisinage  » etc , le mot cle devrait permettre d’etre directement en relation avec une personne qui a les connaissances dans le domaine .merci

    presse sylvie / 12 juillet 2017 - 12h15

  • Contact humain pour la déclaration et pourquoi pas pour le suivi
    cordialement

    Mijo / 12 juillet 2017 - 12h12

    • Déçu et très surpris par le manque de qualité de l’accueil, notamment la patience et l’empathie, lors de contacts téléphoniques avec la MAIF

      Al1 / 12 juillet 2017 - 13h15

  • Le contact humain me semble très rassurant- par téléphone- au moins pour le premier. Pour le suivi en ligne je crois qu’il existe déjà y aurait-il du nouveau?

    Liliane / 12 juillet 2017 - 12h07

  • pour la déclaration sinistre rien ne remplace le contact humain pour expliquer par contre pour le suivi pourquoi pas

    lalami / 12 juillet 2017 - 11h47

  • en ce qui me concerne, en cas de sinistre, il faut toute les versions. téléphone, ordinateur, tablette car nous ne pouvons pas savoir ce qui est endommager ou pas. Il faut aussi pouvoir joindre une personne oralement cela permettra un peu d’humanité et d’apaisement. il faut penser aussi au personne âgés et souvent seules qui ne savent pas toujours ce servir des dernières technologies.

    Cordialement AC

    ARNOUX Catherine / 12 juillet 2017 - 11h34

  • C’est vrai que voir l’état d’avancement de son dossier serait une bonne idée,avec les différentes étapes passées et futures

    Zizou / 12 juillet 2017 - 11h27

  • oui ce serai judicieux d’avoir une solution clé en main sur mon espace perso merci

    couvert lucien / 12 juillet 2017 - 11h22

  • Ne pas oublier que plus de 40% de la population n’a pas de connections internet en France.
    Quand on pose une question à un robot, il n’a pas souvent la réponse et n’a jamais la possibilité de vous dire où l’avoir ( il n’est pas programmé pour ça.)
    Rien ne vaut un interlocuteur humain. C’est plus cher, mais beaucoup plus efficace.

    Moufflet / 12 juillet 2017 - 11h21

    • En fait, en 2016, moins de 16% des ménages n’ont pas d’accès internet à domicile.

      Josh / 12 juillet 2017 - 15h00

  • Initiative qui va dans le sens de la modernité. Toutefois, comme cela est mis en exergue dans plusieurs commentaires, il ne faudra pas en conclure que tout contact humain est devenu obsolète !

    OLIVIER / 12 juillet 2017 - 11h19

  • BRIS DE LUNNETTES: à la suite d’une chute, la monture métallique de mes lunettes s’est brisée. Impossible de ressouder les deux parties, le brasure ne prenait pas. L’opticien a pu replacer mes verres sur une monture ancienne et n’a pas voulu me faire payer son intervention… J lui réserve ma clientèle pour
    la nouvelle paire qui sera mieux adaptée, en octobre, après ma visite bi annuelle chez mon ophtalmo: d’où l’absence de déclaration d’accident. bien à vous, T.C.

    Terroni / 12 juillet 2017 - 11h07

  • Aucune idée pour améliorer le suivi en ligne car je trouve qu’il est une mauvaise manière de traiter un sinistre. Rien ne remplacera jamais l’apaisement que procure l’écoute d’un interlocuteur en chair et en os qui va guider la personne dans son dossier, à un moment où celle-ci est en situation de fragilité. J’ai vécu comme un traumatisme supplémentaire cette dépersonnalisation du traitement de mon cambriolage alors que j’aurais aimé un peu plus d’humanité !

    Godefroy / 12 juillet 2017 - 10h58

    • Je partage complètement l’avis de Godefroy (12 juillet 2017-12h58).
      La MAIF doit conserver le contact humain, en particulier en cas de sinistre, mais aussi pour l’obtention de renseignements.
      Les contacts téléphoniques avec des robots sont le plus souvent stériles et toujours stressants. On est conditionné dans nos réponses, ce qui m’est insupportable.
      La MAIF doit garder l’HUMANITE dans ses relations avec ses sociétaires.

      Famirédo / 12 juillet 2017 - 14h19

  • Tout ce qui améliore le contact avec le public c’est super! mais je fais partie de cette génération pour qui la gestion par internet est loin d’être un acquis comme pour la jeune génération, alors n’oubliez pas les « handicapés  » ou les « récalcitrants  » d’Internet !

    Mary / 12 juillet 2017 - 10h50

  • Tout document concernant un sinistre devrait être accessible en ligne à tout moment avec une possibilité d’interroger, en ligne, la personne chargée du suivi de ce dossier.

    bernadette Fouque / 12 juillet 2017 - 10h48

  • Est-il obligatoire maintenant de posséder un téléphone portable, pas encore exigé officiellement à la MAIF, de savoir utiliser internet?
    je ne réussis pas toujours à voir ce que je veux, Pseudo et mots de passe se multiplient de façon exponentielle, je préfèrerais une assurance plus humaine, plus facile d’accès.
    pour le reste de bonnes idées…

    dinosaure??? / 12 juillet 2017 - 10h42

    • Avatar

      Bonjour,
      merci pour votre commentaire. Nous partageons votre avis. Nos conseillers sont toujours à votre disposition pour répondre à vos questions et vous aider.

      Laurent Chargé d'études sinistres / 12 juillet 2017 - 14h16

  • Toujours d’accord pour moderniser les modes de communication.
    Bravo pour ce projet

    Revest / 12 juillet 2017 - 10h37

  • On ne peut que vous suivre dans ce genre de dispositions. D’accord à 120% voire plus !

    Hazard / 12 juillet 2017 - 10h31

  • Rien à ajouter, j’adhère entièrement aux propositions que vous envisagez. J’espère simplement ne pas en avoir besoin. 😉

    Phil / 12 juillet 2017 - 10h26

    • Tout ceci peut être très bien pour vos jeunes adhérents . Mais n’oubliez pas toute la population de séniors qui ont ou pas le matériel informatique, qui ne savent pas obligatoirement s’en servir au moment de panique qui suit un accident quelconque .
      Le contact humain est la meilleure solution pour rassurer ces personnes en même temps que vous les renseignez . N’oubliez pas l’humanité dans les cas que vous avez à traiter .

      Soizic .12 juillet 2017 18h10 / 12 juillet 2017 - 17h27

Que fait la MAIF de vos données personnelles ?
Commenter un article
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Elle pourra être utilisée pour vous prévenir qu’un interlocuteur MAIF a répondu à votre commentaire sur cette page.
Consulter notre charte de contribution.
Partager un article
Les données à caractère personnel recueillies ne seront utilisées que pour faire parvenir l'article, de votre part, à son destinataire.
Poser une question, nous contacter et tenez-moi au courant
Les données à caractère personnel recueillies ne sont utilisées que pour la prise en compte de votre demande.
Exercice de vos droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression
Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression que vous pouvez exercer à tout moment auprès du Secrétariat général de la MAIF, CS 90000, 79038 Niort cedex 9 ou sec-general@maif.fr.
Oups, cette fonctionnalité est reservée aux utilisateurs connectés. Vous pouvez vous connecter en cliquant ici