Appel à contribution : mieux vous accompagner dans les grands moments de vie

Sociétaires fidèles, vous êtes très actifs sur ce blog et votre contribution aide chaque jour les équipes de la MAIF à améliorer ses offres, à innover et à mieux vous satisfaire. De nombreux projets ont vu le jour grâce à vous, prenant en compte vos avis et vos envies. Aujourd’hui, nous avons l’opportunité de travailler avec vous sur un projet qui fait appel à vos émotions, à vos expériences, à des moments clés de votre vie. Pour mieux vous accompagner et apporter un service encore plus juste, plus proche de vous.

article moments de vie

Il y a, dans la vie de chacun, de belles aventures, formatrices et riches : c’est par exemple l’arrivée d’un enfant, l’achat d’une maison, un grand déménagement… Mais aussi parfois des expériences difficiles à vivre sur le plan affectif, comme une séparation ou un divorce, ou éprouvantes et épuisantes, comme le décès d’un proche…

Si elles sont chargées en émotions, ces étapes de la vie exigent en même temps toute votre énergie sur le plan pratique, car elles appellent à des décisions et à des actions concrètes.

C’est ce que nous, vos conseillers à la MAIF, nous appelons des moments de vérité. Des moments que nous partageons avec vous et où vous avez besoin de nous, où notre relation est éprouvée. Plus que jamais, en ces moments de vérité, nous nous devons de vous apporter les bonnes réponses, avec de vraies solutions et un accompagnement à la hauteur de la situation et de vos attentes.

Alors, nous vous demandons aujourd’hui votre contribution : quelles grandes étapes de la vie méritent selon vous une plus grande proximité avec la MAIF ? Comment concrètement, pouvons-nous mieux vous aider ? Donnez-nous votre avis en répondant à ce questionnaire et, si vous le souhaitez, vous pourrez vous impliquer plus encore dans ce beau projet en conversant avec nos équipes, par téléphone ou lors de rencontres dans votre région…

177  Commentaires

  • Après 3 accidents de la vie cette année: chute à vélo , puis 2 accidents de voiture dont un plus grave mécaniquement (voiture immobilisée depuis le 2 mars) la MAIF a répondu plutôt efficacement aux problèmes posés. En règle générale j’ai trouvé un soutien moral et pratique lors de mes demandes.
    C’est lors de moment difficile ex : sinistre, accident,… que la MAIF doit intervenir le mieux possible. La solution aux problèmes matériels est une chose essentielle mais l’écoute et la patience sont indispensables.
    Bien cordialement

    titine94 / 5 avril 2018 - 15h04

  • Malgré une assurance Praxis Solution, lorsque mon mari a été tué par un camion en se rendant à une formation, je n’ai trouvé qu’une aide bien insuffisante de la Maif. L’accompagnement juridique semblait n’être fait que pour minimiser les frais de l’assurance adverse, l’accompagnement administratif nul et non avenu. Enfin, aucun accompagnement en santé proposé, ni pour ma fille ni pour moi. Au final, seule aide: le versement immédiat d’une somme qui est ensuite déduite des sommes que l’assurance adverse était condamnée à verser. Les faits remontent à 2012. La Maif a-t-elle depuis fait des progrès en ce qui concerne la prise en compte des traumatismes ?

    Jucolu / 5 avril 2018 - 12h52

  • Quelle relation entre la MAIF et l’ETAT ? Mes fils et moi nous sommes sentis bien seuls lorsque la mère de mes enfants a été tuée sur le chemin du retour de son école à son domicile un soir d’hiver après une réunion pédagogique. L’inspection académique n’a pas voulu reconnaître l’accident de trajet.
    Heureusement, j’ai trouvé à mes côtés l’aide de la MAIF dans de nombreux autres évènements.

    MARIO / 5 avril 2018 - 01h40

  • Sociétaire depuis 1973, Je ne suis pas convaincu du bien fondé de la publicité Maif à la télévision.
    Est-ce bien dans les valeurs MUTUALISTES de faire du « marketing « ??
    Le coût engendré permettrait peut-être de faire baisser les cotisations ….
    Sentiments Mutualistes

    Jps44 / 4 avril 2018 - 17h32

  • Bonjour,
    j’ai été victime d’un vol dans mon garage et je trouve un coût exorbitant et lourd le recours aux expertises. N’y a t il pas possibilité de repenser et de sérier les consultations d’experts?
    De même, pour cet unique sinistre, des biens assurés sous l’assurance habitation et les roues démontées sous RAQVAM ont généré 2 prises en charges, et 2 franchises!
    Comme victime, on perd un temps important à la recherche de facture et la constitution de dossier et derrière un expert regarde le prix de remplacement sur la bon coin…
    Possible de faire plus simple peut-être…

    minederien / 4 avril 2018 - 16h36

    • Avatar

      Bonjour, voulez-vous que nous refassions un point sur ce sinistre avec le gestionnaire de votre dossier ?

      Aude animatrice du blog / 5 avril 2018 - 17h07

  • Que dire ? Depuis 1972, je suis sociétaire Maif, et par conséquent, mariage, enfants, nous sommes à la MAIF. Ma fille aînée a eu un très grave sinistre (inondation suite à un orage), et elle a tout de suite reçu une assistance technique et financière de la part de la Maif. Lors d’accidents Vam dans notre famille, les prises en charge par la Maif ont toujours été traitées sans soucis. Je regrette seulement que ma fille cadette ait quitté récemment la Maif, car elle aurait trouvé moins cher ! Je ne me suis jamais trop posé la question du  » moins cher « . Très difficile de faire des comparaisons réelles, il faut aller lire les petites lignes, il y a toujours un restrictif… Alors ! Et bien, j’y suis, j’y reste, mon épouse aussi ainsi que deux de nos enfants. Et depuis très longtemps, je vote à chaque renouvellement. Dernièrement, nos enfants nous ont demandé de nous renseigner pour une convention obsèques. Nous l’avons fait par l’intermédiaire de la Mgen et nous avons signé pour une convention Sollicitudes Maif. Après devis, rendez-vous, tout est réglé, nos enfants sont tranquilles, les papiers, les dossiers sont prêts, la Maif sera là, les aidera … Quand ? Nous espérons le plus tard possible !

    M. Synnaeve / 4 avril 2018 - 14h59

  • il y’a quelques année j’ai été victime d’un cambriolage de ma cave,votre service c’est très bien passe et vous m’aviez demandé a l’époque de mettre une grille ce que j’ai fait a l’époque ce qui m’a en effet éviter d’être a nouveau cambrioler la première porte a céder mais pas la grille! et j’ai toujours regretter de ne pas vous l’avoir dit a ce moment!!! voila c’est dit !et je remercie la MAIFde m’avoir donner ce conseil!
    MERCI

    Martin patrick / 4 avril 2018 - 14h50

  • La Maif c’est au départ quelque chose de normal quand on est un jeune enseignant dans le milieu des années 70. Puis, peu à peu, on se rend compte que la notion de mutuelle, le fait d’être sociétaire veut dire quelque chose et que ce sont désormais non plus des évidences, mais des idées de solidarité à défendre et à partager avec ceux qui pensent que les économies à court terme sont préférables à la solidarité qui vise le long terme.

    JRS / 4 avril 2018 - 08h13

    • Avatar

      C’est ce que nous recherchons dans la relation que nous engageons avec nos assurés pour qu’ils deviennent sociétaires, partageant nos valeurs. C’est un plaisir d’avoir ce retour. Merci à vous

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 5 avril 2018 - 15h29

  • Nous sommes globalement très satisfaits des différents services de la MAIF. Certains concurrents proposent à leurs adhérents des tarifs préférentiels pour des stages de conduite automobile. Il nous semble qu’il s’agit d’une bonne initiative permettant aux jeunes (et aux moins jeunes) de mieux maitriser leur véhicule et donc au final un gain pour les assurances.

    TLS / 4 avril 2018 - 03h17

    • Avatar

      Merci pour votre commentaire. Pour votre information, nous allons proposer bientôt des solutions dédiées aux familles, notamment dans le cadre de l’apprentissage de la conduite. Vous retrouvez sur le blog toutes ces informations d’ici cet été 😉
      Je vous invite à également à consulter les travaux de Fondation MAIF sur la prévention des risques et les projets que nous soutenons : https://www.fondation-maif.fr/
      A bientôt sur le blog !

      Aude animatrice du blog / 5 avril 2018 - 17h05

  • a 67 ans, j’ai eu un parcours de vie riche en épreuves -comme la plupart- (naissance de jumeaux, chômage, divorce, perte de ses parents et d’amis) qui, au final nous rendent plus fort en nous enrichissant de ces expériences.
    Mais la dernière, récemment vécue et que je n’arrive pas à surmonter est le décès de mon mari après deux ans d’état grabataire (maladie de Parkinson avec maladie à corps de Lewy) vivre, accompagner la déchéance physique et intellectuelle de son compagnon de vie, puis sa disparition. c’est pendant ces périodes que l’aidant a le plus besoin d’être soutenu, compris. Malgré toutes les structures existantes il manque un lien de proximité. Comment le créer, le faire vivre ??? je n’ai pas de réponse.

    MONNE28 / 3 avril 2018 - 18h43

  • Toutes les étapes de la vie méritent un accompagnement, mais c’est aux pus fragiles qu’il faut se montrer plus aidant et là la MAIF se doit de se montrer présentes auprés de ses adhérents après un accident, une catastrophe naturelle, aprés une perte d’emploi imprévisible, et surtout auprés des plus anciens qui suite à un décès se retrouve seuls sans lien social avec une famille éloignée voire inexistante, c’est là qu’il faut mutualiser les aides matérielles et surtout psychologiques (un appel téléphonique régulier, rassembler les isolés d’un même quartier ou d’un même village,) Les personnes âgées ONT besoinj d’accompagnement.

    SECRET / 3 avril 2018 - 17h00

  • je suis une fidèle (très) de la MAIF PACS,RAQVAM,PRAXIS et j’ai été jusqu’ici satisfaite. Vous demandez une « contribution » de vos clients pour vous aider !
    DONC : parlons de PRAXIS :
    au fur et à mesure des Années, je vois diminuer l’aide que PRAXIS procure. Les Ans en sont la cause!!! alors que les problèmes de santé accidentels ou autres deviennent plus fréquents !!!! ne pourrait-il pas s’ajouter à ce Contrat une clause optionnelle (rémunérée) – donc au choix – pouvant permettre à PRAXIS+++ (?) une aide garantissant l’aide à des soins permettant un « mieux être » ???? – (J’ai 79 Ans). bonne ou mauvaise idée ? Merci de votre réponse.

    JACKLYN / 3 avril 2018 - 15h47

    • Avatar

      Bonjour,
      C’est typiquement le genre de sujet que nous souhaitons pouvoir travailler. Mais, pas simple ! Car, c’est un phénomène de société qui va s’amplifier et en tant qu’entreprise mutualiste, on se doit de veiller à l’équilibre financier des solutions qu’on pourrait proposer à nos sociétaires.

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 5 avril 2018 - 15h21

  • j’assure en tant que parent le scooter de mon fils.
    il se trouve qu’il ne peut l’utiliser depuis février 2017.
    j’ai demandé une révision de son assurance. mais il semble qu’il n’est pas possible de l’assurer seulement pour le vol.
    cela me coûte 50€ par mois alors qu’il est inutilisé et entreposé dans le garage!

    roseanne / 3 avril 2018 - 13h18

  • la MAIF c’est une mutuelle d’assurance donc l’accompagnement c’est d être réactif lorsqu’il arrive un problème, un accident, une difficulté, or ce n’est pas tjs évident donc l’essentiel c’est d’avoir une réponse bonne et efficace rapidement quelque soit l’épreuve ou la difficulté rencontrées et c’est pas tjs évident… attention les personnes sont aimables mais on perd beaucoup de temps….
    c’est bien de comprendre vite…. et de ne pas se contenter du minimum…. beaucoup de solitude dans ce bas monde et pas toujours ou on le croit, alors trouver des solutions pour écouter les gens quelque soit leur âge….

    isabis / 3 avril 2018 - 10h34

  • Je suis sociétaire MAif depuis 1969!…
    N’oubliez pas votre cœur de métier….améliorez-le .
    Une suggestion:
    Pourquoi ne pas adapter un tarif assurance en fonction du nombre de km parcourus:
    -de 5000 à 10000km
    -etc etc…..

    ABourdon / 3 avril 2018 - 10h17

    • Avatar

      Bonjour, nos équipes étudient des solutions permettant une meilleure adaptation aux nouveaux besoins et à l’évolution de la société. La tarification à l’usage est incluse dans cette réflexion !

      Aude animatrice du blog / 4 avril 2018 - 09h08

  • Concernant la perte d’un(e) conjoint(e), ne serait-il pas envisageable de constituer en amont un dossier contenant toutes les informations utiles du conjoint afin d’être en mesure de faire simplement, en direct ou avec la personne restante toutes les démarches (banque, retraite, assurance, administrations impots-mairie, etc….) ?

    PITHON / 3 avril 2018 - 09h59

    • Avatar

      Effectivement, nous avons conscience des attentes fortes en la matière et nous travaillons à une solution de ce type. L’objectif est de vous faciliter le plus possible les démarches administratives dans un moment si dramatique. Rendez-vous à l’automne pour une présentation en avant-première sur ce blog. Très bonne journée.

      Aude animatrice du blog / 4 avril 2018 - 08h56

  • L’accompagnement dans la vieillesse…

    Vk / 2 avril 2018 - 15h11

  • il est statutairement impératif que la MAIF fasse de l’assurance pour les assurés qui sont les décideurs, il est inutile, voire fallacieux, de vouloir s’intéresser à ce qui ne concerne que l’individu dans sa vie hors-assurance !

    monique / 2 avril 2018 - 13h52

  • Je pense que l’assurance est au nom de mon épouse Monique.
    Internet et la vidéo conférence ne peuvent-ils pas être de supports de communication pour le point 04.
    Sentiment mutualistes.
    Jean-Claude Raymond

    Jean-Claude Raymond / 2 avril 2018 - 11h26

  • La MAIF a toujours répondu rapidement aux déclarations de sinistre. Les experts ont agi rapidement, mais, ce sont des êtres humains et leur bon-sens peut s’éloigner de simples réalités matérielles évidentes. Bon traitement des dossiers dans l’ensemble.

    Gilbert RICHARD / 2 avril 2018 - 11h22

  • Je partage le commentaire de MM, ci-dessous. Merci pour vos projets.

    puzenat / 2 avril 2018 - 10h57

  • Une proximité qui s’est réduite au fur et à mesure.

    BENOIT / 2 avril 2018 - 08h33

    • Avatar

      Cher sociétaire je regrette que vous avez cette perception… Nos conseillers et mandataires du Conseil d’Administration sont à votre disposition en délégation ou par téléphone. Nous serons toujours à votre écoute pour vous satisfaire au mieux !

      Aude animatrice du blog / 4 avril 2018 - 08h51

  • je ne sais pas si je suis suffisament disponible pour des réunions organisées dans un site proche de chez moi.
    Et pour des interviews téléphoniques, j’ai tendance, poliment ( parfois avec agacement!) à couper court, sans attendre plus d’explications, à tout démarchage téléphonique.
    Peut-être qu’une consultation par mail est plus simple

    MM / 2 avril 2018 - 08h11

  • L’objectif est à mon sens d’apporter aux demandeurs une aide efficace sur les plans technique et pratique, non de rassembler des doléances.

    Ajchenbaum / 1 avril 2018 - 21h25

  • Lorsqu’1 jeune quitte le statut d’étudiant et trouve son 1er job, il passe de la MAIF à Filiamaif ou 1 autre mutuelle. Le changement de tarif est important. S’il n’a pas eu d’accident, il faudrait l’adoucir .

    Vitavy / 1 avril 2018 - 19h44

  • Bon initiative de vouloir créer une communauté d’échanges et de collaboration dans le monde de l’éducation.
    Je fais faire des travaux dans un appartement, j’ai fait appel à Camif Habitat, aujourd’hui rattaché à un groupe de construction de maisons individuelles ; pas encore d’avis, les travaux doivent être fait pour fin juillet.

    REILLOS / 1 avril 2018 - 18h04

  • On attend une réponse pour commencer les travaux coûteux qui s’imposent au problème que nous rencontrons .un courrier vous a été envoyé.

    Kwasnik henri / 1 avril 2018 - 13h15

    • Avatar

      Bonjour, je prends contact avec vous en privé pour échanger sur votre situation.

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 10h52

  • Merci d’informer les adhérents du resultat de cette enquête.

    COTONJJ / 1 avril 2018 - 11h38

    • Avatar

      Bonjour,
      Nous avons effectivement prévu de revenir vers vous d’ici quelques mois pour vous informer des résultats de l’enquête et de l’avancement de nos travaux.

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 10h51

  • Bonjour
    A quand une assurance pour petit rouleur (entre 5 et 10 000 km par an) qui plus est fidèle à la Maif depuis 55 ans!
    Ce ne serait qu’un mouvement boomerang de solidarité et de partage depuis le temps!
    cordialement
    Maxime Fauqueur
    PS Puis-je avoir une réponse personnalisée?

    Fauqueur / 1 avril 2018 - 11h21

  • « Chacun dans son pré et les vaches seront bien gardées ». Il me semble que la MAIF est une mutuelle d’assurance, vous voulez faire un contrat d’assurance divorce? Je me rappelle, lors de mon divorce que la MAIF voulait m’enlever mon bonus auto parce que je n’étais pas le conducteur principal du véhicule à mon nom avec un contrat d’assurance à mon nom. Problème résolu au bout de plusieurs semaines lorsque j’ai dit que je retirais tous mes contrats MAIF. Faire bien avant de faire mieux devrait être un fil conducteur de nos actions. Au final, en théorie, nous avons une multitude de services que nous payons d’une manière ou d’une autre. En pratique, quand un problème survient, il n’y a plus personne. Surtout que l’état, entre temps, s’est désengagé devant l’offre privée sensée remplacer son action.
    Le questionnaire est orienté puisque je ne peux pas répondre par la négative.

    matber / 1 avril 2018 - 09h34

  • voir enquête

    NINOD2 / 1 avril 2018 - 09h00

  • j’ai eu une mauvaise expérience avec la maif…à la suite d’une succession ou l’explication sur l’aide juridique n’a pas été conforme aux explications données, les intervenants m’ont précisé que ma nouvelle protection juridique prenait en compte cette situation sauf que au bout du compte quand la situation s’est présentée.. on me dit que ce n’est pas pris en compte….sinon pour le reste je suis très satisfait de la maif…

    mike / 1 avril 2018 - 08h22

    • il semblait que la MAIF PRoTEGEAIT pour la protection juridique dans tous les cas
      POURQUOI EN Est-il autrement

      ROBERT / 1 avril 2018 - 09h37

    • Avatar

      Bonjour, cela dépend du type de formule souscrite. N’hésitez pas à un faire un bilan avec nos conseillers en cas de doute !

      Aude animatrice du blog / 4 avril 2018 - 08h47

  • suite à cet accident j’ai pu apprécier le soutient et l’investissement des personnels de la MAIF

    Alphonse Durrenberger / 1 avril 2018 - 08h05

  • Que la maif soit bien centrée sur son coeur de métier serait déjà une bonne chose, en corrigeant les faiblesses des couvertures d’assurance. En renforçant la couverture d’aide juridique, par des actions concrètes et pas seulement un conseil qui se contente d’envoyer une copie des lois…

    Elisa / 1 avril 2018 - 07h21

  • au moment du décès du conjoint pour tous les documents à fournir et surtout à qui

    Angeli Noël / 31 mars 2018 - 20h32

  • La MAIF en tant qu’assureur pourrait soutenir ses sociétaires dans des moments de vie imprévus et difficiles tels que la séparation/ le divorce ou le décès d’un membre de la famille : aide juridique, aide psychologique, aide matérielle.
    Par contre il y a des moments de vie qui ne relèvent pas forcément de l’assurance s’ils sont choisis, anticipés… On ne peut pas être assuré pour tout.

    pbm / 31 mars 2018 - 19h48

  • Je ne suis pas intéressé par les propositions faites concernant de produits très souvent gadget

    Claupie / 31 mars 2018 - 17h45

  • Je suis en recherche de conseils désintéressés en matière de succession, de gestion du patrimoine, donation aux enfants….

    EVA94 / 31 mars 2018 - 16h40

    • Avatar

      Bonjour, je vous invite à consulter notre Mag du Droit Familial, je pense que cela vous intéressera :
      https://www.lemagdudroitfamilial-maif.fr/
      Vous avez la possibilité de poser toutes vos questions à des experts (avocat, notaire,…)
      A bientôt !

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 15h03

  • Je me suis portée volontaire , mais ne suis pas sure de pouvoir assister à beaucoup de réunions car je suis très souvent absente

    Barbé / 31 mars 2018 - 16h38

  • à l étude

    damman / 31 mars 2018 - 16h11

  • Déçu par MAIF dans des dossiers d’Assistance Juridique et Accident de la vie Quotidienne PRAXIS

    REIGNIER / 31 mars 2018 - 16h01

  • la participation à vos forums est tentante mais mes disponibilités sont trop variables pour que je puisse m’engager

    dlaurent001 / 31 mars 2018 - 15h37

  • Conseillez donc de vrais déménageurs (utiles dans notre métier) professionnels, pas misogynes si possible, et pas ces « rigolos » gentlemen…

    Nefertiti / 31 mars 2018 - 15h13

    • Avatar

      Bonjour, voulez-vous m’en dire plus en privé ?

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 14h59

  • Bonne initiative merci. Ce sont les transitions entre deux situations qui me paraissent à prendre en compte

    model / 31 mars 2018 - 14h56

  • Bonne initiative avec ce questionnaire. Nous « réduisons « trop la Maif à une société d’assurance…

    Laska / 31 mars 2018 - 14h52

  • pour nous aider diminuer les cotisations en premier ensuite pour des moments de la vie la MAIF pourrait faire une cagnotte chaque fois qu’elle fait de la pub pour faire une assurance vie gratuite pour aider en cas de décès.

    lafay / 31 mars 2018 - 14h48

  • Il serait souhaitable que la MAIF ne se disperse pas trop en dehors de son cœur de métier; approfondir les besoins des sociétaires :C’est trés bien!
    Ceder à certaines modes: Pour avoir travaillé dans un grand groupe sidérurgique qui a voulu en son temps céder aux sirénes de la modernité; je pense sincérement qu’il y a danger dans la deumeure!!!
    Ceci dit je veux bien répondre à vos questions par messagerie ou telp si toutefois vous pensez que les réponses d’un vieux bonhomme peuvent encore être d’actualité et servir l’ensemble des adhérents.

    tontontib / 31 mars 2018 - 14h40

  • Pour un meilleur accompagnement, il faudrait d’abord que le service MAIF ASSISTANCE soit plus facilement joignable. 10 tentatives en moyenne pour avoir un interlocuteur demande une énergie que l’on préférerait investir ailleurs dans les moments difficiles.

    Caroline / 31 mars 2018 - 14h27

  • La MAIF doit accompagner en priorité les évènements douloureux: maladies, accidents ou catastrophes provoquant des dégâts importants(inondations, séismes, incendies, etc..) qui ne sont pas toujours couverts complètement par RAQVAM ou PRAXIS.

    HUGUET / 31 mars 2018 - 14h09

  • J’ai assisté dans ma ville à une intervention de la MAIF sur l’économie solidaire fort intéressante ,il y a peu de temps.Le sujet que j’évoque ici n’a pas été abordé mais il me semble relever de ce grand thème.
    Merci pour votre attention.

    Michele Bouloy / 31 mars 2018 - 14h07

  • PRAHDA : La MAIF doit cesser de financer la machine à expulser !

    Sous-couvert d’un investissement à impact social, la MAIF participe au fonds Hémisphère, qui a permis le rachat des hôtels Formule 1 pour les transformer en lieux d’hébergements pour demandeurs d’asile, dans le cadre du PRAHDA.
    >
    > Mais ces lieux sont en fait un hébergement à bas coût avec prestations minimalistes et accompagnement social réduit, qui ont notamment pour but d’assigner à résidence et expulser plus facilement les personnes qui sont déboutées du droit d’asile ou « Dublinées ».

    Ainsi la Maif se met en contradiction avec l’éthique qu’elle revendique pour ses investissements.

    En tant que citoyens, et sociétaires nous dénonçons cette participation et demandons son retrait. »

    vous pouvez signer la pétition associée à la lettre ouverte au président de la MAIF :

    Mauriet / 31 mars 2018 - 14h01

    • Et bien moi je ne signerai jamais une telle pétition, assez de ces actions et messages humanitaires pour faire pleurer dans les chaumières ! Chez nous en France, nous avons bien assez de français à la rue et retraités miséreux, ce sont eux les réels nécessiteux qu’il faut aider et accompagner !
      Cessons svp de nous tromper de victimes …

      Katty / 31 mars 2018 - 15h06

    • que la MAIF subventionne des hôtels première nouvelle on ne prend pas la place de l’Etat donc annulation des actes soi disant humanitaire par contre si il y a des bénéfices faire profiter les clients sociétaires en baissant les cotisations

      lafay / 31 mars 2018 - 14h53

  • Sociétaire depuis 1962, j’ai hélas perdu pas mal de mes « illusions » mais ma confiance en la MAIF est restée intacte jusqu’à ce jour !

    MAUME Paul / 31 mars 2018 - 14h01

  • La MAIF doit se centrer sur son métier premier pour atteindre un meilleur niveau (déjà très bon, mais l’amélioration est toujours possible). Tel est mon avis.

    Gilbert / 31 mars 2018 - 13h50

  • j’ai donné mon accord pour collaborer
    je crois qu’il faut conserver une approche assez indifférenciée entre les sociétaires car cela garantit la solidarité entre les générations, entre les territoires, entre les statuts sociaux…

    jpierre / 31 mars 2018 - 13h21

  • étude intéressante .

    chauvet / 31 mars 2018 - 13h08

  • J’ai donné mon aval pour participer à certaines réunions de travail mais je ne suis pas sûr, pour raison de santé, d’être en mesure de tenir pleinement cet engagement.

    Clodel31 / 31 mars 2018 - 13h02

  • J’ai eu une excellente expérience de la MAIF, très humaine dans des circonstances difficiles.
    J’accepte de répondre à une interview téléphonique, participer à d’éventuelles réunions mais … je suis souvent absente de Paris

    Colette20 / 31 mars 2018 - 12h45

  • Contact par mail surtout

    Guyot / 31 mars 2018 - 12h42

  • La MAIF accompagne ma vie depuis plus de 40 ans. Je dois dire qu’elle nous a été toujours d’un grand secours. A titre d’exemple j’ai récemment perdu mon père (dont l’âge avancé avait été à l’origine du fait qu’une autre mutuelle n’avait plus voulu assurer sa voiture lors de son changement de véhicule) qui était assuré depuis quelques années à la MAIF. J’ai donc appelé les services pour voir ce qu’il fallait faire avec ses différents contrats. J’ai été très bien reçue avec une grande empathie, ce qui n’est pas toujours le cas loin de là en ces circonstances, et très bien conseillée sur les actions à mettre en œuvre. Et ce n’est qu’un des nombreux exemples.

    Tata_Odile / 31 mars 2018 - 12h36

  • je suis trop vieux pour assister à des reunions

    levy claude / 31 mars 2018 - 12h21

  • voir reponse dans le sondage

    toto / 31 mars 2018 - 11h28

  • J’ai toujours été satisfaite des services Maif.

    FAURE Christine / 31 mars 2018 - 11h22

  • Adhérent de la MAIF depuis 1958, j’ai toujours été pleinement satisfait de ses services.

    MP / 31 mars 2018 - 11h05

  • la couverture des accidents de voiture, de la vie, et des dégâts provoqués soit par des tiers soit par soi-même aux biens immobiliers devrait suffire à remplir à plein temps les compétences et les moyens de la MAIF ! Aller au-delà de ces couvertures engagerait à mon avis la MAIF sur des terrains où elle perdrait rapidement pied!!

    SIMON Marie-Claire / 31 mars 2018 - 11h01

  • J’ai laissé mes coordonnées, mais je ne dispose que de peu de temps jusqu’à fin juillet 2018. Cela devrait s’arranger par la suite.

    JC / 31 mars 2018 - 10h45

  • Fidèle à la MAIF depuis 1962 je suis très satisfait de ses services

    Podevin Bernard / 31 mars 2018 - 10h45

  • J’aurais aimé une aide de la MAIF dans le procès que m’a intenté la voisine, aidée par la Mairie, au sujet d’une construction. J’ai gagné en cassation

    GAURAN / 31 mars 2018 - 10h33

  • BONNE INITIATIVE!

    Serge CAZAUMAYOU. / 31 mars 2018 - 10h27

  • la maif peut très bien ,en raison de son éthique,donner la main à ceux qui ont besoin d’un soutien vrai

    frigere / 31 mars 2018 - 10h24

  • JE M ASSOCIE COMPLÉTEMENT A CE COMMENTAIRE.(cassandre / 31 mars 2018 – 07h53)
    (les moments importants de la vie sont les études des enfants, comment les financer quand on n’a qu’un seul salaire suite à une séparation ? ensuite le départ des enfants de la maison et la transition pour un logement qui devient trop grand et trop cher à entretenir, colocation ? ensuite en cas maladie éventuelle et les conséquences sur le revenu pour une personne seule; des conseils juridiques personnalisés dans une société bien trop compliquée; enfin, comment préparer une retraite solidaire et utile, faite de voyages chez l’habitant qui aident les populations locales à respecter leur environnement naturel et leur autonomie; bref, les grandes transitions et de l’aide pour faire face aux démarches de tous genres dans une société trop tournée vers l’argent et peu vers le bien être des humains.
    JE M ASSOCIE COMPLÉTEMENT A CE COMMENTAIRE.
    Les mairies avant apportaient un soutient par le biais de leur service social, en relation avec la CAF , les services de santé, les assistantes sociales, les activités de rééducations, de réinsertion sociales, les discussion de groupes et échanges, la participations à des loisirs,
    évènements, afin de ne pas ce renfermer,…. un suivi soutenu sur la distance , qui vous permettait de reprendre pied, et de vous réinsérer.
    Ensuite les autres sujets pouvaient etre abordés comme : des conseils juridiques, les finances, l emploi, le logement, la maladie,…. Pour ce qui est de la retraite avec de faible moyen et des charges trop élevés ,je la souhaiterai solidaire mais elle est surtout solitaire.

    arlette / 31 mars 2018 - 10h22

  • la MAIF devrait aider les jeunes qui souhaitent la mobilité sur le territoire. Il est souvent difficile pour ces jeunes de trouver par exemple le logement

    mistou / 31 mars 2018 - 09h51

  • La maif devrait actuellement à même de répondre à tous les problèmes que chacun de nous peut être à même de rencontrer sur sa route de façon à fournir une information la plus complète possible pour faire face à ces éventuelles difficultés.

    Armengaud / 31 mars 2018 - 09h33

  • Habitat, partage et lien social. Il manque dans notre société de liens qui favorisent la cohabitation. Des personnes en recherche de logement, comme des personnes qui désirent partager leur lieu. Mise en commun d’expériences et d’outils nécessaire. Avec éventuellement, proposition d’encadrements par des contrats, d’aide par de l’information ou de la formation à vivre ensemble. Un véritable enjeu de société me semble t il, utile à chacun comme à l’ensemble de la société.

    meignan / 31 mars 2018 - 09h32

  • Triple championne d’Europe et médaillée olympique de judo,professeur de sport, ex Cadre Technique National de judo, formatrice aux métiers du sport au Creps au Ministère de la Jeunesse et des Sports, Assistante d’ingénieur aussi un temps, d’une très grande curiosité intellectuelle, tête chercheuse à plein temps dans tous les secteurs que je traverse, force d’observation, d’analyse, d’expérimentation, de proposition, de communication et de mise en relation, je travaille par force sur ce dossier depuis des années, seule et en réseaux multiples. Je suis en désir et capacité de m’investir efficacement et à plein temps sur ce dossier pour en faire avancer la cause.
    Je peux dès à présent vous transmettre, soit les réseaux, œuvres et ressources, textes de loi, récits, expériences et analyses que j’ai pu approcher, trouver ou faire moi m^me. En reprise d’activité à temps plein le mois prochain, je cherche la structure qui me permettra de faire mon travail de la façon la plus efficace.

    laetitia / 31 mars 2018 - 09h24

  • La Maif ne doit pas perdre son idéal mutualiste et ne pas courir au profit . Elle doit rester une mutuelle à part et faire davantage bénéficier ses adhérents .

    Emery / 31 mars 2018 - 09h24

    • alors chers amis attention la MAIF est aussi une affaire commerciale et il serait bien que nous puissions avoir les comptes de la MAIF en tant que sociétaire:
      1/ la balance comptable 2 /
      2 / tout le système de réassurance …!
      3 / les avoirs immobiliers
      4 / la gestion des avoirs
      5 / la signature du président avec les salaires de ces messieurs dirigeants présidents et autres??

      lafay / 31 mars 2018 - 15h01

    • Je suis d’accord pour que la MAIF conserve son idéal mutualiste.
      Toutefois, si elle veut continuer à exister, et, à montrer qu’elle fait partie des meilleurs assurances de France, elle se doit de se diversifier et de s’ouvrir comme elle le fait.
      Adhérent depuis 54 ans et toujours fidèle, je pense que nous avons beaucoup de chance de bénéficier d’une telle protection.

      Cadarellu / 31 mars 2018 - 09h48

  • Je n’ai pas compris que la Maif pouvait aider autrement que par l’assurance….
    J’ai manqué de temps pour m’informer….

    Kurieux / 31 mars 2018 - 09h23

  • Je m’inquiète des dérives commerciales cachées derrière ces questionnaires, de nouveaux services pour de nouveaux contrats? Pourquoi ne pas revoir les contrats existants et les améliorer? Par exemple pas de prise en charge du préjudice esthétique après grave et vilaine blessure alors que d’autres compagnies y pourvoient, …et des contrats assurance-vie aux entrées exorbitantes qui vous envoient placer votre argent ailleurs, etc…

    40 / 31 mars 2018 - 09h15

  • no comment

    tarpent / 31 mars 2018 - 09h10

  • je voudrais savoir comment organiser ma mort pour éviter tout souci à mes enfants merci de me dire ce que vous proposez.

    catherine Chraibi / 31 mars 2018 - 09h00

  • Thèmes abordés toujours intéressants. Trouver une certaine solidarité ….

    Monciero Charles / 31 mars 2018 - 08h53

  • Trouver une certaine solidarité ….

    Monciero Charles / 31 mars 2018 - 08h48

    • solidarité oui que l’on sache où va les bénéfices et surtout un peu moins dans les pubs.
      solidarité avec une assurance vie instituée avec les bénéfices prime payée aux accidents de la vie en proportion des cotisations payées au moins un peu de partage des bénéfices

      lafay / 31 mars 2018 - 15h05

    • Avatar

      Cher sociétaire, nous vous invitons à consulter nos rapports annuels ici si vous le souhaitez : https://entreprise.maif.fr/entreprise/performances-et-recompenses/rapports-annuels-maif
      Très bonne journée.

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 10h34

  • Sans être morbide, il est des décisions qu’il faut savoir anticiper surtout quand nous sommes tous concernés, jeunes ou vieux.

    Gérard / 31 mars 2018 - 08h41

  • accompagnement pendant la maladie de l’être cher et après le décès

    Clement / 31 mars 2018 - 08h37

  • Bravo à la MAIF pour ce questionnement et sa volonté de se rapprocher de ses sociétaires avec une prise en compte active de leurs besoins en matière de soutien.

    nortier / 31 mars 2018 - 08h28

  • Comme toujours, des sujets intéressants et pleins de bons sens dans notre vie quotidienne

    Tof / 31 mars 2018 - 08h16

  • Je n’ai jamais eu des nouvelles de notre réunion à Luynes au sujet de notre protection juridique.Des mécontentements ont été exprimés dont les miens et pourtant silence.
    Salutations mutualistes

    Maurisson / 31 mars 2018 - 08h10

  • Interressant un vaste champ a couvrir et unn besoin réel a ne pas laisser qu’aux banquiers !…

    Magdalon / 31 mars 2018 - 08h07

  • Pour les agressions il faut faire quelque chose

    Beckmann / 31 mars 2018 - 08h03

    • Pourquoi pas 0609213168

      Beckmann / 4 avril 2018 - 18h24

    • Cette aide ne nous a pas été proposée lors du sinistre. Mais je pense plutôt aux conseils à donner pour les démarches et les positions à tenir…….

      Beckmann Eric / 3 avril 2018 - 19h12

    • Avatar

      Avez-vous besoin que l’on échange en privé sur votre situation ?

      Aude animatrice du blog / 4 avril 2018 - 07h56

    • Avatar

      Bonjour, notre contrat Praxis Solutions s’applique en cas d’agression. Nous vous accompagnons notamment sur le volet psychologique avec par exemple la possibilité de réaliser des entretiens avec un psychologue afin de faire face au choc…

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 14h50

  • les moments importants de la vie sont les études des enfants, comment les financer quand on n’a qu’un seul salaire suite à une séparation ? ensuite le départ des enfants de la maison et la transition pour un logement qui devient trop grand et trop cher à entretenir, colocation ? ensuite en cas maladie éventuelle et les conséquences sur le revenu pour une personne seule; des conseils juridiques personnalisés dans une société bien trop compliquée; enfin, comment préparer une retraite solidaire et utile, faite de voyages chez l’habitant qui aident les populations locales à respecter leur environnement naturel et leur autonomie; bref, les grandes transitions et de l’aide pour faire face aux démarches de tous genres dans une société trop tournée vers l’argent et peu vers le bien être des humains

    cassandre / 31 mars 2018 - 07h53

  • Merci pour l’accompagnement, les initiatives actuelles et l’anticipation…

    Christine / 31 mars 2018 - 07h47

  • parmi les différents sujets cités, il est pour le moins surprenant que dans leur ensemble ceux-ci n’aient pas fait l’objet d’initiative par la maif. N’est-ce pas révélateur sur les »pertes des valeurs fondamentales » de la mutuelle?

    J.P / 31 mars 2018 - 07h43

    • Avatar

      Bonjour,
      Ces réflexions constituent notre ADN MAIF. C’est bien dans ce cadre que cet article a été publié. Mais outre notre réelle volonté de mettre en place des solutions satisfaisantes pour nos sociétaires, toutes les dimensions doivent être étudiées (faisabilité technique, financière;notamment)

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 10h28

  • La MAIF propose nombre de contrats bien protecteurs.
    Ce qu’on a souvent du mal à trouver dans ce monde où
    les lois changent vite, ce sont des conseils pertinents et désintéressés lors des évènements majeurs d’une vie,
    notamment en cas de placement,décès, succession…
    En tous les cas, bravo pour votre initiative.

    Mimi 44 / 31 mars 2018 - 07h41

    • Avatar

      Bonjour,
      Dans le cadre de la gestion de certains sinistres, la MAIF dispose de la compétence de juristes qui suivent l’évolution des lois et réglementations. L’un de notre objectif est de voir comment on peut faire bénéficier nos sociétaires de ces compétences !

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 10h15

  • Il manque à mon avis une base de données qualitatives sur les artisans auxquels on peut faire appel pour des travaux.

    IsDeb / 31 mars 2018 - 07h39

    • Avatar

      Bonjour,
      La MAIF dispose d’un réseau de différents corps de métiers, qu’elle peut activer en cas de sinistres, avec l’accord du sociétaire. La liste n’est pas aujourd’hui à disposition de nos sociétaires pour des travaux d’entretien, par exemple. Nous transmettons cette idée à nos collègues qui gèrent et suivent ce réseau de partenaires.

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 10h08

  • Excellente initiative
    Il est de plus en plus difficile de se repérer dans le dédale des formalités en tout genre une aide rigoureuse serait appréciable
    Cdt

    Chefkikou / 31 mars 2018 - 07h35

  • Manque de coordination entre sociétaires de la même famille

    TERNISIEN / 31 mars 2018 - 07h28

    • Avatar

      Bonjour, pouvez-vous m’en dire plus sur vos attentes ?

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 10h06

  • Beaucoup de situations éprouvantes….Je suis père d’un jeune autiste, des années de lutte, aucun accompagnement adapté…Une société qui ne vit que de journées de ceci de cela , des responsables qui pour beaucoup ne servent à rien socialement.
    Je ne sais trop quoi dire de plus…

    Michel / 31 mars 2018 - 07h27

    • Pfff, c’est le désarroi qui règne! Mon fils a déménagé (Autiste Asperger) Tout est ok mais 2 mois de retard de paiement de la CAF aide au logement + aide à la vie autonome!
      Le nerf de la guerre l’argent, hier journée nationale pour l’autisme (quelque soit le handicap) de toutes les façons pures mascarades, bientôt l’enfermement?
      Désolé mais tant d’années de lutte pour se heurter à l’hypocrisie des gouvernements successifs! Que dire ?
      Très cordialement.

      Michel / 3 avril 2018 - 16h47

    • Avatar

      Merci pour votre témoignage. Quel type d’aide pourrions-nous mettre en oeuvre pour vous accompagner ?

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 14h45

    • Tout à fait d’accord avec vous Michel. Également maman d’une enfant autiste, bilan : un déménagement, une reconversion professionnelle , perte financière, une vie sociale modifiée… Et un certain savoir faire pour forcer la porte des administrations. Double peine en France quand on a un enfant autiste.

      Claire / 31 mars 2018 - 10h22

  • Une maladie chronique a été diagnostiquée à un de nos enfants déjà grand, ce dernier allant mieux nous avons eu la désagréable surprise de constater que cela faisait partie à vie des clauses d exclusion de vos assurances alors plus de projets de vacances un peu loin, mais aussi prêt difficile voire impossible lorsqu il sera adulte
    Dur à accepter des banques et des assurances traditionnelles véritable déception vis à vis de la Maif dont l’accompagnement lors d’ un problème de santé a l’étranger de notre autre enfant non atteint avait été exemplaire

    Sandrine jodon / 31 mars 2018 - 07h13

  • TOUTES LES SITUATIONS EVOQUES SONT IMPORTANTISSIMES …

    Oberti Robert / 31 mars 2018 - 07h01

    • Avatar

      Bonjour, Merci de votre commentaire !
      Nous sommes donc dans le juste.

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 10h02

  • Je suis sûre que les sociétaires auront d’excellentes idées à proposer.

    Cathoune / 31 mars 2018 - 06h54

  • Pour moi le plus difficile dans une vie est le décès d’un proche. Et de savoir qu’à ce moment nous pouvons compter sur l’accompagnement de la MAIF pour les nombreuses démarches à accomplir serait un véritable soulagement.

    Fischer / 31 mars 2018 - 06h49

    • Tout à fait d accord le décès d un proche laisse un grand vide émotionnellement. Et matériellement même si la personne décédée avait « préparé » son départ, on est assailli par les démarches administratives. Il faut recommencer à envoyer les justificatifs perdus par certains organismes, comme pour la CNAV par exemple. La personne seule ,sans enfants ,sans aide, est à l abandon, dépassée.

      Lydie / 31 mars 2018 - 07h07

  • excellente idée car les besoins évoluent avec l’âge et la société. Il faut mutualiser les idées.

    Zinia / 31 mars 2018 - 06h43

  • la MAIF en fait déjà beaucoup pour ces sociétaires …. si elle s’améliore dans d autres domaines cela sera encore mieux

    lajeanne / 31 mars 2018 - 06h30

  • A la mort de mon beau père, il a fallu composer avec sa veuve, une vieille dame et être à la fois très efficace , très pragmatique et gérer la douleur, la colère et le chagrin des uns et des autres.
    Alors, si vous pouviez proposer une liste de ce qui est à faire(démarches légales), ce serait bienvenue.
    Également un petit éventail des réactions diverses des uns et des autres avec des conseils sur l’attitude à avoir en réponses, cela aiderait.
    Merci à la MAIF de poser des bonnes questions.

    Anne / 31 mars 2018 - 06h15

    • Avatar

      Bonjour Anne, merci pour votre témoignage. Nous bâtissons actuellement une plateforme qui répondra précisément aux attentes de nos sociétaires en matière d’aide aux démarches suite à un décès… Nous informerons en avant-première les lecteurs du blog de sa sortie. A bientôt.

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 14h13

    • tout à fait d’accord avec ANNE .Merci à la MAIF pour ce questionnaire

      ROBERT / 1 avril 2018 - 09h53

  • Merci de v/compréhension

    toto / 31 mars 2018 - 05h33

  • la maif devrait etre tres pres des sociétaires dans toutes leurs démarches après 80 ans s’ils en font la demande.

    orsoni / 31 mars 2018 - 05h14

  • Mon avis est que la MAIF doit assurer avec efficacité, bienveillance et générosité son rôle d’assureur (ainsi que ses annexes) dans le bel esprit mutualiste qui a été le sien dès l’origine. Ce n’est déjà pas si mal et c’est parce qu’elle le fait encore un peu que je lui garde ma fidélité. En revanche tout ce qui lui fait rejoindre les méthodes, l’esprit et les slogans du monde cupide de l’assurance exacerbé par le libéralisme ambiant est au contraire détestable. Je ne souhaite pas du tout que la MAIF « accompagne ma vie » et se mêle, en m’infantilisant à la manière d’une quelconque assurance commerciale à mes prétendus « moments de vérité ».
    Avec mes meilleurs sentiments mutualistes.

    Le Chat / 31 mars 2018 - 04h29

    • Avatar

      Bonjour,
      Je comprends votre position. Néanmoins, certains sociétaires sont demandeurs de services, au delà de l’assurance :ils nous font part de leurs besoins d’accompagnement, témoignant de la confiance qu’ils nous accordent.

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 10h00

    • Adhérent depuis 70 ans à la MAIF, je lui garde ma fidélité, comme à la MGEN et ses Clubs de Retraités . Son indépendance face à toutes les pressions cupides et tentations alléchantes, sa laïcité, … sont des valeurs fragiles, à préserver . L’entraide morale et matérielle face aux épreuves et questionnements de la vie (famille, maladies, accidents, infirmités, mort, …) sont primordiales, certes. Mais ne devrions-nous pas, AUSSI, aujourd’hui, ouvrir les yeux sur les immenses problèmes sociaux et écologiques qui s’amplifient et menacent la survie de la planète et de l’humanité ?

      CADOT / 31 mars 2018 - 09h53

    • Vous avez parfaitement répondu, surtout sur l’infantilisme ambiant !
      Bonne journée à tous.

      Madeleine / 31 mars 2018 - 07h55

    • Vous exprimez parfaitement ce que sont aussi mes attentes de la part de la MAIF !
      Sentiments mutualistes.

      JLB / 31 mars 2018 - 07h24

  • bonne idée que ce questionnaire

    rougal / 31 mars 2018 - 03h10

  • Refus catégorique d’un prêt pour voiture après 75 ans! C’est comme si on vous enterrait vivant. Heureusement ma banque m’a trouvé une solution. Il ne faut pas être vieux en France, ni pour la MAIF.

    juskobou38 / 31 mars 2018 - 00h36

  • Sollicitée par des problèmes récurrents,la MAIF m’a aidée avec écoute et bienveillance des divers conseillers.
    La vie devient tellement déconcertante,quel’initiative est la bienvenue ! Il

    Maumusson / 30 mars 2018 - 23h10

  • Sociétaire depuis 1977, je vous ai longtemps trouvés les meilleurs….mais j’ai été plusieurs fois déçue ces derniers temps: approche très segmentée!
    …quelle va être la suite?

    Beajk / 30 mars 2018 - 23h03

  • Bonsoir,
    Mon commentaire : c’est simple – vous avez un accident très grave le cerveau est touché. Mais vous vous améliorez – l’analyse de l’expert de la MAIF  » vous vous en sortez bien, pas en fauteuil roulant – magnifique! » Par contre vous vous battez pour revenir à un travail avec toutes les pressions qui vont bien. Mais pour reprendre votre travail , votre salaire que neni!
    L’impact d’un accident n’est pas qu’au niveau physique mais aussi au niveau salaire – poste envisagé et la perte de salaire est très loin d’etre négligeable. Mais qui prouve que c’est un accident et pas un acte prématuré?
    A r-on un examen prouvant le vrai impact (financier) d’un accident?
    Est ce que l’assurance va défendre son client? Pourquoi un tel accident? Oh le diagnostic! Et il est vivant ! et il pense! Ce n’est pas posible- on classe…
    Et coté client – mais à quoi sert une assurance ?
    Bref voilà quelques préoccupations dans un monde difficile où la seule chose qui compte est l’argent
    cdt
    JFE

    estrade / 30 mars 2018 - 22h45

    • Avatar

      Bonjour, souhaitez-vous évoquer en privé une situation particulière ?

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 14h06

  • Il y a de multiples occasions dans lesquelles un adhérent aurait besoin de se sentir moins seul.
    Malheureusement ma santé ne me permet pas de travailler avec vous sur ces sujets. J’espère que d’autres le feront.

    Colette Leblanc / 30 mars 2018 - 22h37

  • Excellente initiative de la MAIF qui cherche à être plus proche de ces sociétaires ce qui est fort appréciable.

    Brusson / 30 mars 2018 - 22h04

  • En fait en début de chaque année vous devriez publier tous vos domaines de compétences et cela resterait un guide pour tous les assurés. En effet pour beaucoup d’entre nous, et j’en suis, la Maif est une assurance pour les autos et les maisons. Et par méconnaissance on n’alerte pas de peur d’encombrer vos services avec des choses qui ressortent de la vie privée.

    Vittori / 30 mars 2018 - 21h47

    • Avatar

      Merci pour votre idée d’inventorier tous nos produits et services de manière annuelle. Nous communiquons régulièrement vers nos sociétaires à l’occasion de l’envoi par exemple de notre newsletter (mensuelle) ou du MAIF Social Club le Mag, c’est l’occasion d’y retrouver de l’information sur ce que nous proposons. Mais peut-être devrions-nous réfléchir à un autre type de support ! Belle journée.

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 14h04

  • bonne initiative mais dommage que la mgen soit si limitée dans ses prestations et que l action sociale en faveur des personnels de l éducation nationale soit si faible voir inexistante en comparaison des avantages sociaux des fonctionnaires d autres ministères .

    OB / 30 mars 2018 - 21h13

  • Les différentes périodes de ruptures sont difficiles à vivre et c’est à ce moment que soutien de la MAIF est important sur la base des solidarités. J’aime cette phrase » seul on va vite ensemble on va plus loin »

    apmc / 30 mars 2018 - 21h11

  • Aider davantage en cas de litige avec EDF ou autre.

    Laurent Michèle / 30 mars 2018 - 20h56

  • les moments de la vie, tous ceux concernés dans le projet initial de la sécurité sociale : mettre tout le monde à l’abri de la précarité et de la pauv reté. Pour cette raison je souhaiterais que la maif 1) ne segmente plus les garanties selon le prix que l’on peut y mettre et 2) se dégage du fonds d’investissement qui s’occupe des PRADHA !

    Louise / 30 mars 2018 - 20h11

  • prévoir un pôle non rentable pour venir en aide aide aux plus déminis

    fournier tinel annette / 30 mars 2018 - 19h59

  • L’échec et la culpabilisation dans l’isolement après un licenciement sec ou après une placardisation…Des aides d’abord humaines puis économiques et techniques doivent être disponibles sous adhésion MAIF…prévoir donc un pôle NON RENTABLE dans le process interne de gestion économique de notre MAIF. Cela sera l’objectif innovant du futur pour ces détresses qui ne font que s’amplifier dans le modèle actuel subi ou choisi de notre société mortifère sans conscience supérieure.
    Merci de votre écoute. Jean-Paul individu social?

    Jpd / 30 mars 2018 - 19h45

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci de ce commentaire qui s’inscrit totalement dans l’ADN de la MAIF. Nous allons évidemment intégrer votre réflexion à nos travaux et porter votre commentaire auprès de nos décideurs.
      Merci!

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 09h46

  • lors d’un décès d’un proche ou du sociètaire.

    rians83 / 30 mars 2018 - 19h38

  • et la MGEN?

    Carrino / 30 mars 2018 - 19h29

  • Lors de la mort d’un conjoint, nous avons besoin de vous pour accompagner dans toutes les démarches nécessaires pour celle ou celui qui reste. (déclarations à tous les organanismes, banques, retraite, impots, etc….)

    Naro / 30 mars 2018 - 18h59

    • Avatar

      Bonjour. Ce moment est particulièrement difficile et nous avons conscience que nos sociétaires ont besoin d’accompagnement sur le volet notamment administratif. Nous travaillons activement sur cette thématique depuis l’année dernière : nous avions d’ailleurs publié un article sur le blog en mars dernier et des sociétaires ont construit avec nous la future solution https://www.danslescoulissesdelamaif.fr/le-decesdernier-grand-tabou/
      Nous vous présenterons sur le blog cet automne les résultats de ces travaux ! Très bonne journée.

      Aude animatrice du blog / 3 avril 2018 - 09h51

  • SERVICE AU TOP

    CHENOT MIREILLE / 30 mars 2018 - 18h53

  • amélioration de services qui n’existaient pas à mon époque, il y a 35 ans!

    Ambroise / 30 mars 2018 - 18h50

  • peu interressant

    olca / 30 mars 2018 - 18h43

  • Je n’ai pas besoin de rester anonyme mais je suis trop occupée en ce moment pour collaborer avec la Maif . Je le regrette J ‘espère que ces thèmes seront néanmoins abordés.

    Cordialement

    keller Claudine / 30 mars 2018 - 18h02

  • les grands moments où nous avons besoin de vous? quand nous avons été cambriolés par exemple le moral est vraiment touché un cambriolage est semblable à un viol, nous ne nous appartenons plus !!! et…lorsque arrive le décés d’un conjoint par exemple nous avons certaine ment besoin de votre aide pour effectuer toutes les démarches obligatoires

    Boudas / 30 mars 2018 - 17h34

    • Avatar

      Bonjour, merci de votre retour !
      Des travaux sont engagés en parallèle sur les services qu’il faut apporter à nos sociétaires lors de la survenance de sinistres. Le vol est un sujet que nous avons identifié, et qui est travaillé avec nos sociétaires.

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 09h39

  • Je suis ART THERAPEUTE et propose de vous partager ma vision. Hélas, après avoir empli pendant une heure votre formulaire, tout s’est effacé, et je ne me sens plus le courage de recommencer! Mais je suis ouverte à tout contact pour apporter des propositions de forums ou d’ateliers de soutien émotionneles et affectifs aux perosnnes dans les grands caps de vie que la MAIF accompagne.
    Souscrire des contrats est une chose, proposer des services en est une autre.
    L’esprit mutualiste de la MAIF porte à l’entraide.
    Bienveillance et compassion sont des valeurs sociétales à promouvoir!

    BRICE / 30 mars 2018 - 17h22

    • Avatar

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. J’espère que nous aurons l’occasion d ‘échanger avec vous sur ce que vous attendez de la MAIF, en tant que sociétaire qui souhaite s’investir dans nos réflexions.

      Isabelle de l'équipe Développement Commercial / 3 avril 2018 - 09h35

    • Ai détaillé qq points sur vos sujets. Ceux-ci sont en accord avec le commentaire de BRICE.
      Vous avez une bonne réputation de conseil et de respect de vos contrats. Mais c’est tout ce qui entoure ces caps à passer qui manque,
      Peut-être effectivement que ce sont des sociétaires entre eux, et avec votre accompagnement et votre connaissance qui peuvent faire avancer les choses

      B.M / 30 mars 2018 - 20h07

  • Je suis trop âgé pour participer à des travaux collectifs

    FELDEN MARCEAU / 30 mars 2018 - 17h07

  • la priorité à la jeunesse et surtout à la petite enfance

    jouhet / 30 mars 2018 - 16h56

Que fait la MAIF de vos données personnelles ?
Commenter un article
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Elle pourra être utilisée pour vous prévenir qu’un interlocuteur MAIF a répondu à votre commentaire sur cette page.
Consulter notre charte de contribution.
Partager un article
Les données à caractère personnel recueillies ne seront utilisées que pour faire parvenir l'article, de votre part, à son destinataire.
Poser une question, nous contacter et tenez-moi au courant
Les données à caractère personnel recueillies ne sont utilisées que pour la prise en compte de votre demande.
Exercice de vos droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression
Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression que vous pouvez exercer à tout moment auprès du Secrétariat général de la MAIF, CS 90000, 79038 Niort cedex 9 ou sec-general@maif.fr.
Oups, cette fonctionnalité est reservée aux utilisateurs connectés. Vous pouvez vous connecter en cliquant ici